Souvent, le malaise dans la gorge, les gens ne font pas attention. L'inconfort n'a pas d'importance, car ils croient que le rhume passera de lui-même. Cependant, ce n'est pas le cas. Un mal de gorge peut indiquer diverses affections pathologiques. Avec une infection dans les organes des voies respiratoires supérieures et l'absence de traitement, une inflammation chronique se développe. D'autres pathologies peuvent également entraîner des modifications et des complications destructrices. Le larynx est un organe important situé dans la région cervicale. Grâce à elle, l'homme a une voix.

Diverses pathologies provoquent des douleurs dans le larynx. Pour s'en débarrasser, divers moyens sont appliqués. Avant de choisir une méthode de traitement, vous devez établir la cause de la douleur. Ceci est fait par l'otolaryngologist. Il examine la gorge et identifie la source du problème. Comme vous le savez, il y a plusieurs organes dans le cou. Par conséquent, les sensations douloureuses dans la gorge n'indiquent pas toujours les pathologies du larynx. Parfois, ils sont associés à des lésions du pharynx, de l'œsophage, de la glande thyroïde ou des ganglions lymphatiques du cou. La trachée est un autre organe du larynx. Dans les maladies inflammatoires, il est souvent impliqué dans le processus pathologique.

Raisons

Établissez indépendamment: pourquoi le larynx a fait mal, c'est assez difficile. Après tout, il est situé au fond de la gorge et vous ne pouvez pas le voir. Par conséquent, des tests spéciaux sont nécessaires pour détecter la source et la cause de la douleur. En outre, la gorge peut être confondue avec la gorge ou la trachée. Seul un médecin pourra établir un diagnostic précis après un examen. Il existe un très grand nombre de facteurs menant à l’inconfort.

Les causes de la douleur dans le larynx sont les suivantes:

  • Infections virales.
  • Lésions fongiques.
  • Inflammation bactérienne dans la gorge.
  • Tumeurs bénignes.
  • Tumeurs cancéreuses.
  • Dommages aux nerfs du cou.
  • Troubles vasculaires.
  • Oesophagite par reflux.

La laryngite est l'un des rhumes les plus courants. Cependant, il se développe pour d'autres raisons. Parmi eux figurent des infections spécifiques et des processus inflammatoires. Le larynx peut également faire mal dans les pathologies oncologiques. En outre, l'inflammation se produit lorsqu'un corps étranger est introduit dans la lumière d'un organe. Le diagnostic différentiel de la douleur dans le larynx est assez volumineux. Il est donc difficile d’établir la source de ce syndrome. Pour ne pas se tromper, le médecin effectue un grand nombre de procédures de diagnostic. Après un examen complet, vous pourrez développer les bonnes tactiques de traitement.

Facteurs infectieux

La douleur dans la gorge indique souvent un processus inflammatoire. Dans la plupart des cas, cela est dû au rhume. Parmi ceux-ci figurent les infections virales respiratoires aiguës, la grippe, l'amygdalite, la pharyngite, etc. L'inflammation de la cavité buccale passe rapidement au pharynx et au larynx. Une cause fréquente de laryngite est le parainfluenza. Lorsque le virus pénètre dans le corps, la muqueuse laryngée est d'abord enflammée. Si vous ne traitez pas les maladies infectieuses de la gorge, une laryngite chronique se développe. Cela signifie que l'inflammation s'aggrave à chaque fois avec l'hypothermie et un rhume ordinaire. Cause de maladies du pharynx peut servir non seulement la pathologie de la gorge, mais aussi du nez, ainsi que les sinus paranasaux.

Dans certains cas, la laryngite se développe à la suite de processus inflammatoires et d’infections spécifiques. Parmi eux figurent la tuberculose du système respiratoire, la scarlatine et le larynx diphtérique. Ce sont des pathologies assez dangereuses qui nécessitent une hospitalisation. Ces maladies sont causées par certaines bactéries et sont donc appelées spécifiques.

Une autre raison est la mononucléose infectieuse. Plus souvent, il est célébré dans l'enfance. En plus de la douleur dans le larynx, chacune de ces maladies présente d'autres symptômes. Dans certains cas, une inflammation du mal de gorge résulte d'infections sexuellement transmissibles. Pour de telles raisons doivent être attribués - maux de gorge herpétiques, pharyngite à gonocoque, syphilis, etc.

Facteurs non infectieux

Outre la laryngite infectieuse, la douleur dans le larynx peut être causée par d'autres facteurs. Ceux-ci incluent la pénétration de corps étrangers dans la lumière de l'organe, l'œsophagite par reflux, des lésions traumatiques, des brûlures, des processus oncologiques, etc. Dans certains cas, le larynx est douloureux en raison de cordes vocales trop sollicitées ou d'air trop sec pénétrant dans les voies respiratoires. Souvent, un symptôme similaire se produit chez les personnes qui en ont beaucoup et qui parlent fort. Par exemple, artistes, enseignants, conférenciers.

Les objets étrangers se trouvent dans la plupart des cas chez les enfants. L'inflammation de la membrane muqueuse du larynx peut être déclenchée par la pénétration d'os de poisson dans les tissus de l'organe. Dans certains cas, la douleur est causée par un traumatisme à l'organe. La lésion survient lors d'un effet mécanique sur le cartilage de la région cervicale, effectuant de manière imprécise des manipulations invasives (bronchoscopie, FEGDS).

Une autre cause de douleur est le rejet du contenu de l'estomac dans l'œsophage et le larynx. Cette maladie est répandue dans la population adulte. Des néoplasmes peuvent provoquer des douleurs sévères dans le larynx. Traiter les processus bénins: lipomes, chondromes, fibromes. Des lésions hyperplasiques peuvent se développer à partir de divers tissus et comprimer la lumière du larynx. Dans ce cas, la personne ressent de la douleur et de la difficulté à respirer. Le cancer de la gorge, ainsi que les métastases du larynx provenant d'autres organes, sont appelés maladies oncologiques.

Symptômes d'accompagnement

Les pathologies laryngées sont rarement limitées à la douleur. Le plus souvent, ils sont accompagnés d'autres symptômes. Le tableau clinique dépend de la nature du processus pathologique. Si des facteurs infectieux sont à l'origine de la douleur, des signes d'intoxication sont notés. Parmi eux - faiblesse, fièvre, nausée peuvent survenir.

Les principaux symptômes de la laryngite comprennent:

  • Changement de voix, jusqu'à sa perte.
  • Maux de gorge.
  • Sécher la toux sèche.
  • Gêne lors de l'inhalation.

La maladie débute généralement par une détérioration de la santé, une augmentation de la température jusqu'à un nombre subfébrile et un enrouement. Avec la progression d'un mal de gorge et de la toux. Cela ressemble à des aboiements. En toussant, la personne ressent une gêne dans la gorge. L'attaque est difficile à arrêter, elle apparaît généralement soudainement ou est provoquée par un changement de température de l'air, une conversation ou une respiration profonde. Parfois, la voix peut disparaître complètement. À ce stade, vous devriez vous abstenir de parler afin de ne pas fatiguer les ligaments enflammés.

Diagnostics

Naturellement, des symptômes tels que maux de gorge et enrouement indiquent une laryngite. Cependant, vous ne devez pas diagnostiquer vous-même et commencer un traitement. Même le médecin ne sera pas en mesure de dire quoi faire avant d'avoir passé un examen médical. Le diagnostic est nécessaire pour établir la cause de la maladie.

Étant donné que diverses pathologies peuvent entraîner des douleurs dans le larynx, il est nécessaire de subir les examens suivants:

  • Pharyngo et laryngoscopie.
  • Radiographie de la poitrine.
  • Echographie de la région cervicale.
  • Frottis du pharynx sur les bactéries responsables de la diphtérie.
  • Test sanguin général.
  • FAGGS.

Si un corps étranger est suspecté dans le larynx, une radiographie du cou est réalisée. Dans certains cas, le corps étranger peut être vu à la suite d'une laryngoscopie. Si le patient se plaint de douleurs en avalant, une attention particulière doit être portée à l'examen de la gorge. Gêne souvent provoquée par un mal de gorge ou une pharyngite. À l'aide d'une spatule, le médecin examine soigneusement le pharynx et les amygdales à droite et à gauche. Une numération globulaire complète aidera à établir la nature du processus inflammatoire. Des taux élevés de leucocytes et de neutrophiles indiquent la pénétration de bactéries dans le larynx. S'il y a beaucoup de lymphocytes dans l'analyse, alors la cause de l'inflammation peut être une infection parainfluenza, une mononucléose infectieuse.

Diagnostic différentiel

Pour savoir exactement ce qui a conduit à la douleur, un diagnostic différentiel est nécessaire. En excluant les facteurs infectieux et les corps étrangers dans le larynx, un certain nombre d'études supplémentaires sont réalisées. L'analyse radiographique de la poitrine et des expectorations révèle le processus de la tuberculose. Pour exclure le cancer, vous devez d'abord examiner la région cervicale à l'extérieur. Lorsque les grosses tumeurs seront marquées d'asymétrie. La FEGGS est nécessaire pour détecter l'œsophagite par reflux.

Pour affiner la recherche diagnostique, une palpation de la région du larynx est effectuée. Si le patient ressent une gêne lorsqu’il ressent le cou sous la pomme d’Adam, cela peut indiquer un processus inflammatoire, des lésions du tissu cartilagineux, des blessures, des pathologies neurologiques et une maladie de la thyroïde. La pénétration de corps étrangers se manifeste différemment. Si un objet a heurté le larynx, la douleur est notée en appuyant sur la région du larynx.

Traitement médicamenteux

Un traitement médical est nécessaire pour faire face aux symptômes désagréables résultant du rhume. Pour améliorer l’état du patient, réduire l’inflammation. Pour éliminer la gêne dans la gorge, des sprays antiseptiques à effet anesthésique ou des pastilles sont utilisés. En cas d'inflammation bactérienne, l'utilisation d'antibiotiques est obligatoire. Les comprimés à sucer comprennent des médicaments tels que Faringosept, Grammidin, Septolete. Ils aident à soulager l'inflammation non seulement dans le larynx, mais aussi dans la gorge.

En plus des antibiotiques et des anti-inflammatoires, l'inhalation est nécessaire. C'est le seul moyen d'éliminer l'enrouement ou l'aphonie. Pour la préparation de l'inhalation utilisé divers agents mucolytiques, huiles essentielles ou une solution saline. Lorsque la déglutition douloureuse nécessite des gargarismes fréquents avec des antiseptiques. Cela aidera à éliminer rapidement le gonflement et à arrêter la croissance des bactéries et des virus.

Traitement chirurgical

Un tel signe, comme une douleur aiguë dans le larynx, indique le plus souvent la présence d’un corps étranger. Les otolaryngologues utilisent des outils spéciaux pour le supprimer. La procédure est effectuée à l'aide d'un laryngo ou d'une bronchoscopie. S'il est impossible d'extraire un objet étranger de cette manière, une intervention chirurgicale est effectuée. Un traitement chirurgical est nécessaire en présence de tumeurs dans le larynx. S'il s'agit de tumeurs bénignes, leur élimination est possible à l'aide d'une bronchoscopie. Pour le cancer du larynx, une chirurgie ouverte est nécessaire. Comment exactement traiter la maladie, détermine l'otolaryngologist. Le choix de la technique opératoire dépend de la taille de l’éducation et du degré de malignité.

Recommandations

Lorsque la laryngite devrait suivre les conseils d'un médecin. C'est le seul moyen d'accélérer le rétablissement et d'éviter que l'inflammation ne devienne chronique. Si vous avez mal à la gorge, vous devriez garder votre voix calme. Cela ne signifie pas qu'une personne ne devrait pas parler du tout, mais il est conseillé de le faire le moins possible dans un murmure. Pendant le traitement, évitez les produits pointus car ils augmenteraient l’irritation de la membrane muqueuse. La même chose s'applique aux bonbons. Les glucides favorisent la reproduction des bactéries dans la gorge. Pour guérir plus rapidement, il est nécessaire d’exclure le tabagisme et la consommation d’alcool. Les aliments sont de préférence consommés sous forme de chaleur. Les aliments chauds ou froids ne feront qu'augmenter la douleur.

Prévention

Pour prévenir l'inflammation du larynx et le surmenage des cordes vocales, l'immunité doit être maintenue. Pendant la saison froide, il est nécessaire de garder le cou au chaud. Le thé et les autres boissons ne doivent pas être trop chauds, afin de ne pas provoquer de brûlure des muqueuses. Les personnes qui doivent beaucoup parler doivent faire des pauses et éviter de trop forcer les cordes vocales. Il est souhaitable d'arrêter complètement de fumer et de maintenir l'humidité de la pièce au bon niveau.

De nombreuses maladies peuvent provoquer des douleurs dans le larynx. Ne paniquez pas à l’avance et ne vous traitez pas. Il est nécessaire d'établir la cause de la douleur et de suivre les recommandations du médecin.

Douleur à la trachée

La trachée fait partie du système respiratoire et est considérée comme l'une des voies respiratoires inférieures. Il s’agit d’un tube d’une longueur de 9 à 12 cm, formé d’anneaux cartilagineux reliés par des ligaments fibreux. La survenue de sensations douloureuses dans la région de la trachée peut être expliquée par diverses raisons - le plus souvent, des maladies infectieuses et inflammatoires apparaissent. La douleur est capable de perturber les patients de différents groupes d'âge - hommes et femmes. Si la trachée fait mal, il est important d'établir un diagnostic le plus tôt possible et de commencer le traitement.

Contenu de l'article

Raisons

La douleur trachéale est un symptôme qui ne peut pas être perçu comme un signe d'une maladie particulière, car elle est assez non spécifique. Trachée - éducation anatomique, qui comporte plusieurs départements. Il est important de distinguer la douleur dans la trachée de l'inconfort de l'œsophage, situé à proximité. Il est également nécessaire de distinguer entre les plaintes de douleur dans la trachée et les douleurs dans les cardiopathies ischémiques.

Pourquoi la trachée peut-elle faire mal? Il y a plusieurs raisons principales:

  1. Trachéite infectieuse.
  2. Trachée corps étranger.
  3. Inflammation du cartilage du larynx
  4. Thyroïdite aiguë et subaiguë.
  5. Médiastinite

L'ostéochondrose de la colonne cervicale et / ou thoracique peut également être à l'origine de la douleur. Comme la trachée est située dans l'espace anatomique à proximité d'autres structures, il est souvent difficile, sur la base de plaintes uniquement, de différencier la lésion trachéale des autres processus pathologiques au cours desquels elle n'est pas affectée.

La douleur avec les lésions de la trachée est localisée derrière le sternum, ainsi que dans la région du larynx.

Pour établir le diagnostic, vous avez besoin d'un examen complet. Il est impossible de se passer d'un examen objectif - dans certains cas, des techniques de visualisation sont utilisées, notamment la trachéobronchoscopie.

Trachéite infectieuse

L'inflammation de la muqueuse trachéale est fréquente. La trachéite devient souvent une composante du syndrome respiratoire dans diverses maladies infectieuses. Il convient de noter que dans la plupart des cas, il est provoqué par des virus, bien que le processus pathologique puisse également être de nature bactérienne. La trachéite est observée isolément ou en tant que signe d’IRA (infection respiratoire aiguë).

Quelles sont les caractéristiques de la douleur dans la trachéite infectieuse aiguë?

  1. Absence de douleur au repos.
  2. Provocation, douleur, toux, chocs.
  3. Localisation derrière le sternum, ainsi que sur la face antérieure du cou.

La respiration, surtout si elle est profonde, peut provoquer une toux et donc une douleur. Parfois, les patients essaient de vérifier leurs propres sentiments en appuyant sur le cou. Cela peut également augmenter la douleur, surtout lorsque vous essayez d'avaler un mouvement au moment de la pression. Cependant, cette manifestation ne peut être considérée comme un symptôme à part entière significatif pour le diagnostic.

Trachée corps étranger

Plus de 90% des cas de corps étrangers pénétrant dans la trachée sont enregistrés chez des patients de moins de 5 ans. Les enfants peuvent inhaler par inadvertance de petits objets: graines de tournesol, citrouilles, grains de maïs, écailles de poisson. Dans l'enfance, les réflexes protecteurs du pharynx et du larynx ne sont pas complètement formés et la distance entre la dentition et la trachée est plus courte que chez l'adulte. Cependant, la suspicion d'un corps étranger trachéal chez l'adulte n'est pas toujours sans fondement. La lumière de l'organe est plus large et peut accueillir des éléments plus grands sans la menace d'asphyxie immédiate (suffocation): pièces de monnaie, dents, boutons de manchette. Les conditions d'aspiration sont créées dans un état d'intoxication, de sommeil profond et d'évanouissement.

Il existe plusieurs lois relatives aux corps étrangers:

  • grand situé dans la trachée;
  • petites pénétrer plus profondément dans la lumière des bronches;
  • une fois localisé dans la trachée, il est possible de courir (déplacer) l'objet.

Outre la douleur à la surface antérieure du cou et du sternum, la toux paroxystique est un symptôme typique.

Au moment de courir pour un corps étranger, un claquement de mains peut être entendu, même à distance du patient. Il est à noter que la douleur et la toux diminuent ou disparaissent si le corps étranger est fixe et reste immobile. Cependant, il s’agit d’un phénomène temporaire. Un objet pendant la toux peut se déplacer non seulement vers les bronches, mais également vers le haut vers le larynx, ce qui menace l'asphyxie du patient à la suite de son incarcération entre les cordes vocales.

La douleur par inhalation est associée à la répétition d'une quinte de toux. Le corps étranger, en mouvement, irrite la membrane muqueuse. Si vous appuyez sur le site de la projection trachéale, le patient ressent une augmentation de la douleur. Cependant, il est préférable d’abandonner cette manipulation. Il n’aide pas à retirer l’objet pris dans la trachée et, au contraire, peut contribuer à l’aggravation du degré de dommage.

Inflammation du cartilage du larynx

Bien que des changements pathologiques soient observés dans le larynx, on peut supposer à tort que les symptômes sont déclenchés par une maladie de la trachée. Les lésions inflammatoires du cartilage laryngé sont appelées chondropérichondrites et surviennent lorsque le perchondre ou le cartilage est infecté:

  • à la suite d'une blessure au larynx avec des dommages au cartilage;
  • à la suite d'une intervention chirurgicale;
  • après la radiothérapie.

La zone d'inflammation est clairement limitée lorsqu'un des cartilages est impliqué dans le processus pathologique, mais si toutes les structures cartilagineuses du larynx sont atteintes, des changements sont également observés dans la zone des tissus mous. La pression sur la face avant du cou provoque une douleur - elles peuvent être assez intenses.

Thyroïdite aiguë et subaiguë

La thyroïdite est une inflammation de la glande thyroïde. Le processus aigu est provoqué par une infection bactérienne, subaiguë associée à des maladies virales. Dans le premier cas, il existe un risque de formation d'abcès, dans le second cas - la destruction du tissu glandulaire et sa fibrose (cicatrisation).

L'inflammation purulente s'accompagne d'un œdème étendu et d'une douleur intense sur fond de syndrome d'intoxication. Avec la thyroïdite subaiguë, on observe une hypertrophie modérée de la glande thyroïde et la douleur est déclenchée par son étirement. Lorsque la thyroïdite n'affecte pas la trachée, le patient ne ressent habituellement pas de toux ni de douleur respiratoire, notant en même temps une pression douloureuse sur le cou.

Médiastinite

Cette maladie, comme la thyroïdite, n’affecte pas directement la trachée et implique un processus inflammatoire dans le tissu médiastinal. Cependant, l'une des causes probables de son développement peut être une lésion de la trachée lors de l'introduction d'un corps étranger, à la suite d'une blessure, lors d'une intervention chirurgicale. Le syndrome de la douleur est caractérisé par:

  1. La présence de douleur lancinante.
  2. Localisation de la douleur à la base du cou, derrière le sternum.
  3. Augmentation de la douleur en inclinant la tête en arrière.

L'intensité de la douleur augmente avec l'inhalation, entraînant un mouvement de déglutition.

La douleur dans la trachée avec une pression sur le sternum et la base du cou augmente, car elle trace les limites des changements pathologiques; il apparaît également lorsque vous appuyez sur une zone nommée. Il se produit dans le contexte de faiblesse générale, augmentation de la température corporelle. Irradiation probable dans la région interscapulaire (avec une médiastinite postérieure).

Toute forme de syndrome douloureux doit être différenciée car la douleur seule ne peut être le seul critère de confirmation du diagnostic. La pression exercée sur la zone touchée augmente la gravité de la douleur dans la plupart des processus pathologiques. Il est donc intéressant d’évaluer tous les symptômes présents dans le tableau clinique, et pas seulement les signes individuels. Pour déterminer la cause de la douleur, un examen interne par un médecin est nécessaire.

Douleur laryngée lors de la déglutition: causes et traitement

Selon les statistiques médicales, les maladies de l'appareil respiratoire comptent parmi les pathologies les plus courantes dans le monde moderne, en particulier chez les résidents des grandes villes.

Le plus difficile d'entre eux s'appelle pneumonie - pneumonie. Mais les maladies du larynx (laryngite) et du pharynx (pharyngite) menacent également une personne souffrant de complications très graves et provoquent une douleur intense dans la région de la pomme d'Adam lors de la déglutition.

Larynx: les principales fonctions remplies

Les causes de douleur dans le larynx sont associées à ses fonctions principales. Les principales fonctions du larynx peuvent être clairement structurées. C'est:

  • éducation vocale;
  • protection contre les particules étrangères pouvant pénétrer dans les voies respiratoires inférieures;
  • respiration

Cet organe le plus important se situe à l'avant du cou (adolescent) et occupe une position moyenne (centrale). Chez les hommes, la saillie du larynx est très visible et dominante. Chez les femmes aussi, vous pouvez remarquer cette protrusion, mais à peine.

Par conséquent, on pense que les femmes n’ont pas de Kadyk. Si vous comparez l'emplacement du larynx avec le niveau de la colonne vertébrale, alors il se situe au niveau de 4 à 7 vertèbres du cou, juste en face.

Elle est liée à la trachée, de sorte qu'une inflammation de la membrane muqueuse du larynx conduit souvent à une trachéite.

La glande thyroïde se trouve à proximité, recouvrant ses lobes de ses côtés. Le larynx (sa cavité) est divisé en trois sections. Le premier est le vestibule, le second est l'interventriculaire, le troisième est la cavité sous-grand. Le fait que ce soit dans le larynx qui est responsable du travail des cordes vocales et de la glotte est très important.

Pathologies pour de tels symptômes

Les maladies du larynx et leurs symptômes sont assez nombreux. Cet organe étant responsable de la respiration, de nombreux facteurs environnementaux affectent sa santé. Le plus souvent, une inflammation se produit, mais des pathologies oncologiques et des blessures sont également possibles.

Donc, les principales raisons pour lesquelles il y a une douleur dans le larynx lors de la déglutition et pas seulement:

  • laryngite (catarrhal aigu, infiltrant, podkladochny);
  • œdème laryngé (souvent allergique);
  • amygdalite laryngée (inflammation des amygdales, transmise par les voies respiratoires);
  • sténose cicatricielle (complication d'infections);
  • cancer du larynx;
  • laryngite chronique (catarrhale, atrophique ou hyperplasique);
  • tumeurs d'origines diverses;
  • blessures au cou à l'avant (par exemple, dues à un corps étranger avec des arêtes vives, ou blessures externes après une blessure au cou);
  • sténose (aiguë ou chronique);
  • chondropérichondrite (inflammation du cartilage et du perchondrium);
  • brûlure (chimique ou thermique, éventuellement fumée);
  • troubles du mouvement ou de la sensibilité (paralysie, parésie, etc.).

La douleur lors de la déglutition dans la région de la pomme d'Adam se manifeste pratiquement dans chacune de ces maladies. Mais seul un médecin professionnel expérimenté peut distinguer les causes du symptôme.

Ceci est particulièrement important pour les enseignants, les chanteurs et les acteurs: ils sont exposés au risque de contracter ces maladies en raison de la tension constante des cordes vocales et de leurs tissus environnants. Pourquoi est-il nécessaire de contacter la clinique pour obtenir une aide médicale? Parce qu'il est très dangereux d'établir un diagnostic pour vous-même et encore plus de vous soigner.

Il arrive souvent que des personnes «souffrant de laryngite aiguë» se soient identifiées comme «une douleur à la gorge lors de la déglutition» et qu’en fin de compte, il s’est avéré qu’elles avaient une tumeur cancéreuse.

La maladie à l'origine de la douleur chez l'adolescent est souvent principalement la laryngite (inflammation de la muqueuse laryngée), les brûlures et les blessures. Le traitement est prescrit par un médecin ORL. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Maladies et Thérapie

La première chose à laquelle une personne prête attention est la douleur au larynx. Cela peut être de différentes natures: émoussé, coupant, tranchant, douloureux, poignardant. La douleur du larynx complique à la fois la respiration et la parole, sans parler de crier ou de chanter. Le plus souvent, la douleur survient lors de la déglutition, accompagnée du mouvement de la pomme d'Adam ou même lorsque le cou est retourné.

Maladies inflammatoires

Le type d'inflammation le plus courant est la laryngite catarrhale aiguë. Ses symptômes sont l'enrouement, les chatouilles, une température basse ou normale, la dysphonie et une toux sèche tourmentante.

La maladie apparaît en raison d'une hypothermie ou d'autres facteurs externes.

La pathologie dure environ deux semaines. Si la maladie dure jusqu'à trois ou quatre semaines, cela signifie qu'elle a pris une forme chronique.

Le traitement de la laryngite aiguë (catarrhale) consiste en le mode de silence, le refus de la nourriture épicée, le tabagisme et l'alcool.

L'irrigation de la gorge avec des médicaments anti-inflammatoires, ainsi que des antihistaminiques et des corticostéroïdes est utilisée. Si les bactéries qui causent la douleur sont avalées par la déglutition, le médecin vous prescrira des antibiotiques et, en cas de virus, des antiviraux.

Un autre type de laryngite est infiltrant. Le traitement consiste en un traitement antibactérien, corticostéroïde et local. Habituellement, le patient est traité uniquement à l'hôpital. Si le médecin a détecté un abcès, celui-ci est ouvert chirurgicalement. Des antihistaminiques et des médicaments de désintoxication sont également utilisés.

La laryngite à Podskalochny (faux groupe) est plus fréquente chez les enfants en âge d'aller à l'école primaire ou chez les enfants d'âge préscolaire.

Quand il a la congestion nasale, la température commence et la toux commence. D'habitude, l'étouffement et une forte toux "aboyante" se manifestent nettement la nuit.

Cela dure environ une demi-heure (et éventuellement 2-3 minutes), après quoi il y a une transpiration abondante. Pour la thérapie utilisant l'inhalation, soulageant le gonflement.

En outre, des antibiotiques, des antiallergiques et des sédatifs doivent être prescrits. On montre à l'enfant qu'il boit beaucoup de thé ou de lait chaud. Aide bain de pieds, plâtre à la moutarde.

Dommages au larynx

Les blessures externes surviennent après un coup au cou devant, des tentatives de suspension ou de coup de couteau et d'autres blessures au cou, ainsi que des dommages mécaniques dans la région de la pomme d'Adam. Dommages à l'intérieur - principalement après des corps étrangers ou une intubation, après des opérations sous anesthésie générale, lorsque les muscles du cou sont surchargés.

Les symptômes dépendent du type de dommage. Dans tous les cas, il y aura une douleur intense dans la région de la pomme d'Adam. Lorsque des lésions externes du larynx sur le devant du cou sont des traces visibles de dommages à la corde, au couteau, au poing ou à un objet. Il y a souvent des difficultés à avaler.

Le traitement varie. Pour commencer, la victime doit recevoir les premiers secours.

Il s’agit d’une respiration normale ou d’une intubation dans laquelle les muscles de la peau et du cou ainsi que la trachée sont coupés.

Après cela, le patient est hospitalisé à l'hôpital, où les chirurgiens restaurent la fonction laryngée et ajustent la respiration à l'aide d'une intervention chirurgicale.

Il est souvent nécessaire de procéder à une ventilation mécanique (ventilation artificielle des poumons). Le pronostic pour les blessures à la gorge est souvent défavorable. L'état de choc, les saignements, les maladies purulentes et l'asphyxie peuvent menacer non seulement la santé, mais également la vie du patient.

Tumeurs de la gorge

Les tumeurs peuvent être bénignes ou malignes. Dans le premier type, le traitement chirurgical aide généralement à rétablir la santé et les fonctions respiratoires, ainsi que les fonctions vocales, et les rechutes se produisent très rarement. Mais le cancer du larynx est une pathologie très dangereuse.

  • maux de gorge, surtout en avalant;
  • avaler est difficile;
  • la voix du patient a changé.

Si ces symptômes durent plus de 14 jours, consultez immédiatement un médecin. Dans la plupart des cas, les symptômes du cancer du larynx sont absents au premier stade. De nouveaux signes apparaissent alors: toux chronique, douleurs à la coupure, douleurs dans les oreilles, perte de poids. La tumeur peut devenir visible dans la région de la pomme d'Adam.

Le cancer a cinq stades. À la fin de ceux-ci, le traitement est pratiquement inutile. En général, la thérapie comprend la radiothérapie, la chimiothérapie et la chirurgie. La radiothérapie est réalisée en huit semaines environ.

La chimiothérapie ne constitue qu'une partie d'une approche thérapeutique intégrée (avant la chirurgie, pendant la radiothérapie, après la chirurgie, etc.).

Attention! Ces deux méthodes ont de nombreux effets secondaires désagréables, tels que perte de cheveux, vomissements, diarrhée, douleur et immunité réduite.

Intoxication: brûlures chimiques du larynx

Maux de gorge avec brûlures de gorge. Les symptômes restants sont la couleur, l'odeur des tissus affectés dépend de la substance toxique.

Les brûlures les plus douloureuses sont les intoxications alcalines, car la lésion se propage de plus en plus, touchant parfois les muscles du cou.

Le traitement d’une brûlure de gorge commence par le retrait d’une substance nocive de la surface du larynx, sa neutralisation par des moyens spéciaux (par exemple, l’acide est neutralisé avec de l’ammoniac).

Les médicaments sont ensuite prescrits par un médecin dans un hôpital; parfois, une opération est nécessaire (pour les brûlures graves), ce qui nécessite un accès frontal du côté du cou. Régime prescrit.

Autres maladies

L'œdème allergique, les brûlures thermiques et la sténose provoquent une variété de symptômes, mais toute pathologie de la gorge provoque des douleurs lors de la déglutition, du chant ou du chant.

Il est extrêmement important de traiter les maladies du larynx à temps afin que la maladie ne se propage pas plus bas aux voies respiratoires.

En outre, la perte de voix est une complication grave qui doit être prévenue à l’avance en contactant un spécialiste ORL ou un chirurgien dans les meilleurs délais.

Quel médecin contacter?

Institutions médicales à Moscou et à Saint-Pétersbourg:

Quelles sont les causes de la douleur en avalant dans le larynx

La douleur lors de la déglutition dans le larynx peut être le symptôme de processus pathologiques graves. Par conséquent, quand il apparaît, vous devriez consulter un médecin pour la nomination du traitement correct. Les principales causes de douleur lors de la déglutition sont décrites ci-dessous.

Où est le larynx

Le larynx est un organe du système respiratoire qui occupe une position centrale à l'avant du cou au niveau de 4 à 7 vertèbres cervicales. Chez les hommes, elle est définie comme une saillie importante - la pomme d'Adam, chez les femmes, cette saillie est moins prononcée, mais également définie.

Assume plusieurs fonctions:

  • protège les voies respiratoires inférieures de l'entrée de particules étrangères;
  • conduit l'air à la trachée et aux bronches;
  • éducation vocale.

Toute modification pathologique du larynx, directement liée à celui-ci ou à des organes rapprochés, provoque:

  • inconfort ou douleur persistants;
  • douleur en avalant ou en appuyant dans la zone de son emplacement;
  • enrouement ou perte de voix;
  • toux sèche avec une teinte «aboyante» ou «métallique»;
  • difficulté à respirer, douleur inspirée ou difficulté à respirer;
  • signes supplémentaires qui clarifient le processus pathologique.

Causes de la douleur dans le larynx

Les processus pathologiques peuvent être causés par de nombreux facteurs:

  • irritation, inflammation et œdème, provoqués par l'exposition à des agents infectieux et non infectieux;
  • lésions du larynx et des organes rapprochés;
  • les néoplasmes;
  • les maladies du tube digestif (le plus souvent le reflux œsophagien-guttural);
  • sténose cicatricielle;
  • maladies du système nerveux;
  • troubles circulatoires (sténose et spasmes de l'artère vertébrale);
  • tuberculose laryngée;
  • chondropérichondrite laryngée (inflammation du cartilage et nadkhryashnitsy);
  • ostéochondrose de la colonne cervicale, hernie.

Le plus souvent, le larynx fait mal à la suite de:

  • maladies aiguës et chroniques des voies respiratoires supérieures et du nasopharynx;
  • afflux professionnel chez les chanteurs, artistes, enseignants;
  • exposition constante aux irritants (poussière, air sec, allergènes).

Mais d'autres troubles plus dangereux pour la santé et la vie, qui doivent être diagnostiqués rapidement - néoplasmes malins, tuberculose, inflammations spécifiques provoquant une sténose progressive et / ou la destruction du cartilage laryngé ne sont pas exclus. Par conséquent, si le larynx fait mal lorsqu'il est pressé et avalé, un examen urgent et complet et une clarification des éventuels écarts par rapport à la norme qui ont provoqué l'apparition de ces symptômes sont nécessaires.

Maladies inflammatoires

La cause la plus fréquente de douleur pendant la déglutition et au repos, ainsi que de palpation au cou, provoque des maladies infectieuses et inflammatoires de nature virale et bactérienne:

  • laryngite aiguë et subaiguë, pharyngolaryngite ou laryngotrachéite;
  • amygdalite laryngée (inflammation catarrhale ou purulente du tissu lymphoïde des ventricules et des plis du larynx et des sinus en forme de poire);
  • exacerbation de la laryngite chronique.

Ces processus pathologiques provoquent une inflammation des muqueuses, un gonflement prononcé des tissus, de sorte que la douleur augmente, il y a un enrouement persistant, une toux sèche et irritante, une léthargie, une fièvre, des frissons, des maux de tête. Avec la nomination du traitement correct et opportun chez les patients adultes, si le schéma thérapeutique et les instructions du spécialiste sont appliqués intégralement, au bout de 10 à 14 jours, le rétablissement commence par la restauration complète des fonctions altérées (voix et respiration).

Il est important de se rappeler que la laryngite et la laryngotrachéite aiguës chez les jeunes enfants sont souvent accompagnées d'un œdème grave et d'une sténose du larynx, pouvant provoquer une crise d'asphyxie (faux croup). Par conséquent, avec l'apparition de tels symptômes chez les bébés, une consultation urgente avec un pédiatre et un traitement immédiat sont nécessaires.

De plus, la douleur se développe souvent avec des lésions de genèse non infectieuse:

  • Laryngite allergique avec œdème laryngé.
  • Ligaments de surtension professionnels.
  • Irritation permanente des voies respiratoires supérieures:
  1. de la fumée;
  2. les particules de poussière;
  3. air sec;
  4. suc gastrique (lors de la coulée du contenu de l'estomac par l'œsophage);
  5. d'autres facteurs.
  • Séjour prolongé dans le corps étranger du larynx.
  • Inflammation du larynx dans les processus auto-immuns.
  • Autres maladies.

Les symptômes de la maladie s'apparentent à un processus inflammatoire aigu: enrouement, toux irritante et douleur sans fièvre.

Processus inflammatoires spécifiques

En plus de la tuberculose, les agents pathogènes de la gonorrhée, de la syphilis, de la chlamydia, des mycoplasmes et d’autres agents pathogènes viraux et bactériens dangereux provoquent une inflammation.

Ces agents pathogènes provoquent une inflammation spécifique de divers organes et systèmes, qui se compliquent souvent de:

  • modifications du tissu cicatriciel (sténose)
  • la destruction du cartilage et de la nadkhryashnitsy (chondropérichondrite);
  • la formation de formations spécifiques qui modifient la structure du larynx.

Si la maladie est diagnostiquée tardivement, des modifications irréversibles du larynx se développent, ce qui altère considérablement ses fonctions et apporte des tourments aux patients.

Tumeur

Les tumeurs sont considérées comme les conditions les plus dangereuses pour la santé et la vie du patient, dans lesquelles une douleur persistante est également observée.

  • néoplasmes bénins (polypes, fibromes, chondromes, lipomes);
  • cancer de la gorge ou lymphosarcome;
  • métastases d'autres organes (le plus souvent un cancer de la thyroïde).

Habituellement, les premiers symptômes d’une tumeur sont:

  • changement de voix, son aspect enroué;
  • inconfort constant dans le larynx, douleur lors de la déglutition, puis au repos;
  • troubles de la déglutition;
  • gonflement dans la région du larynx, qui peut être déterminé par la palpation de vos propres mains;
  • ganglions lymphatiques régionaux élargis;
  • faiblesse, perte d'appétit, perte de poids.

Autres anomalies provoquant des douleurs

La douleur peut aussi survenir:

  • en violation de son apport sanguin et de son innervation (spasme ou athérosclérose des artères vertébrales, ostéochondrose ou hernie de la colonne cervicale, syndrome de Ménière);
  • avec des maladies nerveuses (névrose, hystérie, maladies démyélinisantes, parésies et paralysies);
  • avec des blessures au cou et au larynx, des brûlures au larynx et au pharynx;
  • hypovitaminose avec une carence en vitamine B2;
  • avec un dysfonctionnement de la thyroïde;
  • dans d'autres processus pathologiques dans le corps (intoxication, maladie rénale et circulation sanguine).

La vidéo raconte les violations les plus fréquentes accompagnées de douleurs dans le larynx lors de la déglutition.

Les principales causes de douleur dans la trachée avec pression

Pourquoi la gêne apparaît

Si vous ressentez une douleur dans la trachée, vous devez passer une série de tests de diagnostic. Il est important de différencier les maladies de cet organe des pathologies de l'œsophage et du cœur. En outre, cette condition peut être associée à l'ostéochondrose de la colonne cervicale.

Les raisons de la gêne observée dans la trachée peuvent être les suivantes:

  • trachéite étiologie infectieuse;
  • pénétration d'un corps étranger dans la trachée;
  • processus inflammatoire affectant le cartilage laryngé;
  • thyroïdite aiguë ou chronique;
  • médiastinite.

Avec la défaite de la trachée, on observe une gêne derrière le sternum. Pas d'autres symptômes. La détection du processus pathologique nécessite une série d'études diagnostiques. Les résultats les plus précis sont donnés par la trachéobronchoscopie.

Considérez toutes les causes de la maladie plus en détail.

Trachéite infectieuse

Il s'agit d'une maladie inflammatoire de la trachée causée par une infection dans la région. Se développe rarement en tant que maladie indépendante et, dans la plupart des cas, il s'agit d'une complication d'une laryngotrachéite, d'une trachéobronchite, d'une rhinite ou d'une pharyngite sous-traitée.

La maladie survient à la suite d'une inhalation d'air contenant des agents pathogènes. Mais l'infection ne peut se produire que lors du contact avec le patient. Après tout, les virus et les bactéries meurent rapidement dans un environnement ouvert.

Pour provoquer une trachéite peut polluer l'air, l'inhalation de fumée de tabac, l'air sec ou trop humide dans la pièce. De plus, une trachéite peut apparaître si l’immunité du patient est réduite. Parfois, la pathologie est une réaction allergique et est due à l'inhalation d'allergènes. Ils peuvent être: poussière, moisissure, pollen de plantes, poils d'animaux et autres.

La trachéite est accompagnée des symptômes suivants:

  • Forte toux. Au début, il est sec, mais avec le temps, il devient humide. Au cours de celle-ci, une grande quantité d'expectorations visqueuses épaisses est sécrétée. Des attaques de toux sont généralement observées en raison d'une inhalation anormale. Ceci peut être observé en courant, en criant, en pleurant.
  • Douleur au sternum. Il survient pendant la toux et peut persister plusieurs jours.
  • Augmentation de la température. Ceci est observé dans les premiers stades de la maladie. Il monte légèrement - jusqu'à 37-37,5 degrés.
  • Violation du bien-être général. Ceci est associé à une très forte toux, qui empêche une personne de vivre normalement, provoque des maux de tête et des vertiges, provoque une sensation de fatigue.

Si la maladie s'inscrit dans le contexte d'autres maladies infectieuses des voies respiratoires, une sensation de brûlure dans le nasopharynx, une sécheresse, des chatouillements, une douleur peuvent s'ajouter aux symptômes susmentionnés. Les ganglions lymphatiques dans le cou se développent, deviennent douloureux.

Si la trachéite se transforme en une forme chronique, la toux devient permanente. Les attaques sont généralement observées la nuit ou le matin immédiatement après le sommeil. La trachéite allergique est accompagnée de fortes douleurs à la poitrine et à la gorge, d'éternuements.

Le traitement de la trachéite est effectué par un thérapeute. Type bactérien de la maladie est traitée par l'utilisation de médicaments antibactériens, viraux - antiviraux. Si cela se produit en raison de l'action d'allergènes, prescrire des agents anti-allergiques. Le médecin peut également prescrire des expectorants, qui accélèrent le processus de décharge des expectorations.

Corps étranger

Dans la plupart des cas, cette affection est diagnostiquée chez les enfants de moins de 5 ans. Les tout-petits peuvent inhaler par inadvertance de petits objets par le nez, ils tomberont donc immédiatement dans la trachée. Chez les enfants, l'organe est encore peu développé et les réflexes de déglutition ne se forment pas.

Chez les adultes, cette condition peut également se produire. De plus, l'asphyxie ne se produit pas car la lumière de la trachée est assez large et que des objets plus gros peuvent y tenir - dents, pièces de monnaie, etc.

Les gros objets peuvent rester dans la trachée, alors qu'ils peuvent légèrement changer de position. Et les plus petits entrent dans la lumière bronchique.

S'il y a un corps étranger dans la trachée, la patiente se plaint de douleurs aiguës dans sa région. L'ingestion est difficile, parfois il y a insuffisance respiratoire et suffocation. Un autre symptôme est la toux paroxystique.

Lorsque l'objet change de position, un son étrange peut être émis. Il est assez bruyant, de sorte qu'il est bien entendu même à une certaine distance du patient. Mais quand un corps étranger est fixé à un certain endroit, les sensations douloureuses disparaissent. Mais ça ne dure pas longtemps. En outre, un objet pris dans la trachée peut être mélangé non seulement aux bronches, mais également au larynx. Il peut en résulter une asphyxie pouvant entraîner la mort.

Lorsque vous appuyez sur le lieu de localisation d'un objet étranger, la douleur peut devenir plus prononcée. Mais il vaut mieux ne pas le faire, car la situation ne peut qu'empirer. Si vous soupçonnez qu'un objet étranger a pénétré dans la trachée, il est urgent de consulter un médecin, sinon le tissu de l'organe pourrait être endommagé.

Inflammation du cartilage du larynx

Il s'agit d'une maladie très grave des voies respiratoires, caractérisée par un processus inflammatoire qui affecte le cartilage et le périchondre laryngé. La maladie prend beaucoup de temps et peut durer plusieurs années. La maladie peut apparaître sur le fond de la typhoïde, de la syphilis et de la rougeole. Il peut également être secondaire et être une complication du cancer ou de la tuberculose.

De plus, la maladie peut survenir à la suite d'une blessure d'exploitation. De plus, les premiers signes du processus pathologique n'apparaîtront pas immédiatement, mais seulement 2-3 mois après l'intervention chirurgicale.

La chondropérichondrite est accompagnée d'une température corporelle très élevée, le patient se plaint de fièvre, il est tourmenté par des frissons. Il y a essoufflement, enrouement, changement de timbre. Une douleur dans le larynx est observée lors des conversations et de la déglutition et, en état de repos, des sensations désagréables peuvent être absentes.

Dans les cas très avancés, le larynx gonfle et sa lumière se rétrécit, il devient donc très difficile de respirer. Le pus est libéré de la gorge avec une odeur très désagréable, ce processus est accompagné d'une sensation de brûlure. Pour améliorer son état, une personne doit s'allonger sur le dos et lever la tête.

Si le cartilage thyroïdien est endommagé, un gonflement apparaît dans la région, la peau devient rouge, elle est gonflée et très chaude. La glotte est rétrécie. Il est difficile pour le patient de parler, le processus de respiration est perturbé. Au fil du temps, une fistule purulente se forme, à travers laquelle des particules de tissu cartilagineux peuvent être libérées.

Thyroïdite

C'est une inflammation de la glande thyroïde, dans laquelle il n'y a pas de déviations dans sa structure. C'est une pathologie très commune. Si elle n'est pas traitée à temps, les fonctions de la glande thyroïde peuvent être altérées. Il survient plus souvent chez les femmes âgées de 40 à 50 ans, ce qui est associé à des troubles hormonaux de leur corps dus à la ménopause.

Avec la thyroïdite aiguë purulente, la gorge est très douloureuse. On peut aggraver les sensations désagréables en tournant la tête, en avalant, en parlant, mais aussi en raison d'une mauvaise posture pendant le sommeil. La douleur peut également apparaître à droite ou à gauche de la mâchoire ou à l'arrière de la tête. Cette forme de pathologie est accompagnée de fièvre, de frissons et de fièvre. Il existe également une thyroïdite purulente, presque asymptomatique.

La forme chronique de la maladie se caractérise par un élargissement de la glande thyroïde, elle devient très dense, presque immobile et ne se déplace pas lorsqu'elle est avalée. Dans le même temps, il n'y a aucun signe de pathologie au début. Ils apparaissent après quelques années lorsque la glande thyroïde est très grosse et provoque une gorge serrée.

Médiastinite

Si la trachée fait mal en avalant, une médiastinite peut en être la cause. C'est une condition très dangereuse, qui est fatale à 15-20%. Il s'agit d'une inflammation aseptique ou microbienne du tissu médiastinal (espace entre les poumons).

Dans la médiastinite aiguë, les symptômes suivants sont observés:

  • La maladie commence très rapidement, la température monte rapidement à 39-40 degrés, ce qui conduit à de la fièvre et des frissons.
  • Il y a des douleurs derrière le sternum, qui s'aggravent la nuit. La nuit également, il y a une transpiration accrue, une asphyxie.

Il y a des douleurs dans le larynx, mais elles sont crampes. Apparaître quand une personne essaie de tousser.

  • Si une personne présente d'autres maladies purulentes dans le corps, son état général s'aggrave après le début de la médiastinite en raison d'une intoxication grave du corps. Au début, le patient devient agité, au fil du temps, cet état se transforme en confusion.
  • Violations possibles du coeur. Il y a tachycardie, arythmie, diminution de la pression. Pour cette raison, une personne peut remarquer une faiblesse excessive et des vertiges.

Si vous ressentez les symptômes ci-dessus, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Si la maladie progresse, le patient peut mourir.

La douleur trachéale peut survenir pour diverses raisons. Mais ils peuvent tous être dangereux pour la santé. Par conséquent, vous ne pouvez pas hésiter. Un traitement précoce aidera à sauver des vies.

Douleur dans les maladies de la trachée et de l'œsophage

Une douleur de type médiastinal peut également survenir lors de maladies de la trachée ou de l'œsophage. La douleur associée aux mouvements respiratoires lors d'une trachéite ou d'une inflammation de l'œsophage est facilement déterminée par les symptômes catarrhales les plus communs qui les accompagnent: infiltration du pharynx et de la gorge, rhinite et troubles généraux.

Il arrive cependant qu'une douleur aussi vive et lancinante dans la région du sternum, aggravée par la toux et la respiration profonde et à laquelle les symptômes catarrhals ne s'associent que secondairement à la formation d'exsudat, est le premier symptôme d'un rhume, une infection des voies respiratoires supérieures.

Pour les maladies de l'oesophage se caractérise par une douleur accrue lors de la déglutition. Ces douleurs sont de même nature et de même localisation que celles qui proviennent d’autres organes de la poitrine. Le même mécanisme et leur distribution au segment correspondant.

Lors d'expériences avec un ballon gonflable, il a été prouvé qu'il est possible de provoquer des douleurs épigastriques et sous-sternales de la même manière: les deux irradiant vers le dos. La localisation de la douleur dépend de l’emplacement du ballon, c’est-à-dire du lieu de tension de l’œsophage. Ainsi, par exemple, des douleurs interscapulaires irradiant vers le 4ème segment cervical peuvent être provoquées de la même manière qu'avec un ballon situé plus bas, par exemple des douleurs épigastriques et des douleurs s'étendant jusqu'aux côtes inférieures et sous l'omoplate irradiant vers le dos.

Sensations causées par une maladie de l'œsophage, généralement associée à une sensation de brûlure. La sensation, appelée pyrosis, est en fait liée à la poitrine. Il se limite à la douleur qui survient dans le processus xiphoïde et s'étend jusqu'à la gorge.

La sensation de brûlure, la sensation de picotement domine, et puisque cette sensation peut être accompagnée par le rejet des sucs gastriques acides dans la bouche ou la gorge, une sensation apparaît dans la gorge comme si elle avait été brûlée avec de l'acide.

Habituellement, les personnes qui ont une acidité accrue de l'estomac se plaignent de brûlures d'estomac, mais cela peut parfois se produire avec l'achlorhydrie. Dans tous les cas, l'administration de bicarbonate de sodium ne met fin aux brûlures d'estomac que pendant un certain temps.

Si la déglutition aggrave la douleur dans la poitrine, derrière le sternum, irradiant dans le dos, vous devez d’abord penser à la maladie de l’œsophage. L'œsophagite traumatique aiguë (causée par une fracture d'un os, une brûlure, y compris de l'acide) provoque une douleur lors de la déglutition et une douleur sourde, constante et faible qui pénètre à travers la cage thoracique et se propage vers le dos.

Cette douleur est également caractéristique des dilatations œsophagiennes, quelle que soit leur étiologie, des achalasies, des cardiospasmes, du remplissage du diverticule, des extensions qui surviennent au niveau des contractions cicatricielles ou néoplasiques de l’œsophage. Sur la base des plaintes des patients (douleur lors de la déglutition, vomissements oesophagiens, pression dans la poitrine), de l'examen radiographique et de l'œsophagoscopie, tous ces problèmes peuvent être diagnostiqués avec précision. Dans tous les cas de douleur associée à la déglutition, il est nécessaire de procéder non seulement à un examen radiologique de la déglutition, mais également à la kineradiographie. L'oesophagoscopie est l'outil principal pour un diagnostic précis dans ces cas.

Un carcinome ou une autre tumeur de l'œsophage ne provoque généralement pas de douleur. Même une sensation de pression n'apparaît qu'après une ulcération de la tumeur, mais la pression dans la cellule thoracique apparaît très tôt. Douleur dans le cœur, toux, peurs non motivées - premiers symptômes de la maladie. Cependant, le principal symptôme dans tous les cas est le trouble de la déglutition. Enrouement, aphonie, triade de Horner, compression de la trachée et, à la suite d'une dyspnée, symptômes tardifs. Le diagnostic se fait principalement par œsophagoscopie. Dans certains cas, un cancer de l'œsophage naissant se manifeste par une achalasie.

Une douleur très intense provoque une œsophagite chronique, chez les alcooliques et les gros fumeurs, et une œsophagite phlegmoneuse sévère, accompagnée de vomissements, de fièvre, de douleurs à la poitrine, notamment en avalant, une odeur caractéristique de la bouche.

Beaucoup plus souvent qu'on ne se le rappelle dans le diagnostic, il existe également une œsophagite par reflux, qui survient dans une hernie diaphragmatique, un œsophage court et une violation de la motilité de l'estomac et de la vésicule biliaire; complications fréquentes et très graves de cette maladie, comme l'ulcère peptique de l'œsophage.

Cependant, la douleur infligée est plus susceptible d'être notée dans l'épigastre, et non dans la poitrine, parfois elle s'étend à la partie inférieure du sternum, jusqu'au processus xiphoïde. Une œsophagite d’étiologie différente est rare: une œsophagite chronique ulcéreuse a été signalée en tant que symptôme particulier de la colite ulcéreuse. Une œsophagite granulomateuse a également été décrite, qui est un phénomène fréquent de l’inflammation de l’œsophage due au candida.

Si une hernie diaphragmatique provoque une inflammation de l'œsophage, une douleur intense, voire des saignements, peuvent survenir.

Le diverticule de l'œsophage provoque le plus souvent une sensation de pression sourde, mais s'accompagne parfois de douleur intense et de peur, comme dans le cas de l'angine de poitrine. Le remplissage et la vidange des diverticules pulsés provoquent des vomissements sans nausée, forçant le patient à consulter un médecin au début de la période.

Avec l'aide des études aux rayons X pour détecter un diverticule n'est pas difficile. Les diverticules de traction sont moins souvent accompagnés de régurgitations, ils sont de très petite taille et sont facilement oubliés lors de l'examen aux rayons X. Par conséquent, il n’est pas toujours possible de les reconnaître, malgré le fait qu’elles provoquent souvent des douleurs atroces et brûlantes dans la région de la poitrine. Douleur de type diverticule coronarien, mais la nitroglycérine n’a aucun effet sur ces douleurs.

Au cours des études aux rayons X, les pseudodivertikules sont facilement détectés.

Barshonya - diverticules fonctionnels, qui créent un tableau clinique général du spasme idiopathique diffus de l’œsophage.

Dans le même temps, la dysphagie est de nature intermittente, apparaît après avoir mangé ou due à une forte anxiété. La douleur peut être confondue avec l'angine.

Il n’est généralement pas difficile de distinguer les douleurs causées par les maladies de l’œsophage des plaintes de douleurs au cœur si, dans le cas de telles douleurs dans la région thoracique, n’oubliez pas la possibilité d’une maladie de l’œsophage. Habituellement, ces douleurs sont ressenties dans la ligne médiane de la poitrine, elles rendent, peuvent être pressantes ou brûlantes, généralement aggravées par la déglutition et s'accompagnent de plaintes de trouble de la déglutition, de vomissements sans nausée et d'éructations accompagnées de troubles alimentaires, de perte de poids.

En tant que pathologie rare, la rupture oesophagienne, le syndrome de Burhave doit être mentionné. Le plus souvent, il est causé par une surcharge, une crise d'asthme, une crise d'épilepsie, une constipation prolongée, accompagnée d'une douleur très sévère au sternum, d'une douleur épigastrique à l'épaule.

Lorsque vous inspirez, cette douleur augmente et la respiration devient superficielle. Renforce la douleur et la déglutition. Dans certains cas, un hydropneumothorax se produit, puis s’effondre avec une chute de pression artérielle et une cyanose. Dans certains cas, l’emphysème sous-cutané s’est également développé.

Le pneumothorax, l'emphysème médiastinal, l'accumulation d'air rétrocardique sont déterminés par examen aux rayons X, mais l'accumulation d'air sous le diaphragme à la rupture de l'œsophage n'est jamais détectée par l'examen aux rayons X. Cela aide à différencier la déchirure oesophagienne des perforations des organes creux de la cavité abdominale.

Dans la ponction pleurale contient du suc gastrique. La rupture de l'œsophage permet de distinguer l'électrocardiogramme normal de l'infarctus du myocarde et les valeurs normales de la diastase d'une pancréatite aiguë. Le plus souvent, lorsqu’on pose un diagnostic différentiel, on pense à un anévrisme disséquant de l’aorte thoracique, mais la douleur qu’elle ressent (si, bien sûr, le patient ne meurt pas) s’apaise, et la douleur lors de la rupture de l’œsophage augmente constamment.

La perforation de l'œsophage cervical peut survenir lors d'un examen gastroscopique.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones