De nos jours, les maladies de la glande thyroïde ne sont malheureusement pas rares et le beau sexe en souffre beaucoup plus souvent que les hommes. Les symptômes de la maladie dépendent de la manière dont la fonction de la glande thyroïde est altérée et le niveau de ses hormones ne se produit pas toujours. Les maladies de cette glande endocrine peuvent être divisées en 3 groupes:

  • les maladies dans lesquelles la concentration d'hormones thyroïdiennes est augmentée (par exemple, la thyrotoxicose);
  • les maladies dans lesquelles la concentration d'hormones thyroïdiennes est réduite (par exemple, l'hypothyroïdie);
  • maladies dans lesquelles le niveau d'hormones thyroïdiennes reste normal.

Cet article explique comment déterminer les signes de maladie thyroïdienne chez la femme.

Signes de maladies de la glande thyroïde avec augmentation du niveau de ses hormones (thyréotoxicose)

Signes de maladie thyroïdienne avec une diminution de sa fonction (hypothyroïdie)

  1. Changements dans la peau, les ongles et les cheveux. Les femmes remarquent que la peau devient sèche, squameuse, pâle et moins élastique, particulièrement la sécheresse exprimée sur les genoux, les coudes et le visage. Il peut y avoir une fragilité accrue et la matité des cheveux, ainsi que leur perte, les ongles commencent à exfolier, perdre de la brillance. Ces changements sont dus au fait que la synthèse de collagène est altérée par la diminution du taux d'hormones thyroïdiennes dans le sang.
  2. Frileux. Les femmes atteintes d'hypothyroïdie ressentent une gêne et gèlent même par temps chaud. Cela est dû au fait que les processus métaboliques de l'organisme ralentissent, notamment en réduisant la production d'énergie thermique.
  3. Puffiness Dans l’hypothyroïdie, on observe le plus souvent un gonflement sous les yeux et, dans les cas graves, l’œdème s’étend à tout le corps, jusqu’à l’anasarca. Cela est dû à une altération du métabolisme des protéines. Un signe caractéristique de maladies de la glande thyroïde avec une diminution de la fonction est une langue large et enflée, ce qui explique pourquoi la parole est perturbée. En outre, en raison du gonflement des cordes vocales, un enrouement peut apparaître.
  4. Augmentation du poids corporel. Cela est dû à l'accumulation de liquide en excès dans le tissu sous-cutané et au ralentissement du métabolisme énergétique. Débarrassez-vous de l'obésité dans ce cas ne peut être que par la normalisation des niveaux d'hormones thyroïdiennes, aucun régime et exercice ne peut aider à se débarrasser de la plénitude. Dans de très rares cas, chez les patients présentant un poids corporel ne change pas ou même réduit.
  5. Une diminution de la fréquence cardiaque et une hypotension surviennent chez 70% des patients atteints d'hypothyroïdie.
  6. La lenteur et l'inexactitude des mouvements. Cela se produit en raison du ralentissement de presque tous les processus métaboliques, en plus de la détérioration de la mémoire, de l'attention, les femmes se plaignent de somnolence et de fatigue constantes.
  7. Constipation Compagnon fréquent des maladies de la glande thyroïde avec une diminution de sa fonction, et la cause de ce symptôme est à nouveau le ralentissement de tous les processus dans le corps, et la motilité du tube digestif.

Heureusement, avec le traitement correct de l'hypothyroïdie et le rétablissement des niveaux hormonaux normaux dans le corps, tous ces troubles disparaissent et l'état de la femme redevient normal.

Symptômes de maladie de la thyroïde sans perturber la production d'hormones

Ces maladies comprennent la thyroïdite auto-immune et le goitre endémique sans hypothyroïdie, le goitre colloïdal nodulaire, les kystes et les maladies néoplasiques de la glande thyroïde, le goitre rétrosternal. Dans ces maladies, il peut y avoir des symptômes qui ne sont pas associés à des modifications du niveau d'hormones produites par cette glande endocrine.

  1. Changements externes. Le plus souvent, la taille de l'organe augmente, ce qui est perceptible même chez la femme elle-même: des protubérances ressemblant à des tumeurs peuvent être vues et ressenties dans la projection de la glande. Parfois, c'est le seul signe du stade initial de la maladie. Avec la progression de la maladie, une hypertrophie de la glande thyroïde peut commencer à comprimer la trachée et l'œsophage, entraînant une violation de la déglutition et de la respiration.
  2. Changements internes En cas de maladies oncologiques, l'organe peut ne pas être visualisé, toutefois, l'apparition d'une douleur dans la projection de la glande thyroïde et un enrouement peuvent indiquer l'étendue du processus au-delà des limites de l'organe.

Le goitre Zagrudinny n'est pas visualisé, car il se situe derrière le sternum. Cependant, atteignant une taille importante, il peut pincer les gros vaisseaux et les nerfs du médiastin, provoquant des symptômes qui ne sont souvent pas associés à une anomalie thyroïdienne, détectée uniquement au cours d'un examen approfondi.
Comme nous le voyons, dans les maladies de la glande thyroïde, de nombreux symptômes différents peuvent être observés, souvent similaires aux signes d'autres maladies. Par conséquent, un médecin doit être examiné pour déterminer la cause de leur apparition.

Quel médecin contacter

Les maladies thyroïdiennes sont traitées par un endocrinologue. Assez souvent, ces maladies affectent le cœur, le système nerveux, les yeux, il est donc utile de consulter un cardiologue, un neurologue et un ophtalmologiste. Pour le cancer de la thyroïde, le patient est traité par un oncologue.

Symptômes de la maladie

Le dysfonctionnement thyroïdien affecte des paramètres métaboliques importants, la masse corporelle et l'état des systèmes nerveux et circulatoire. Avec la négligence et l’absence de traitement dans cette situation, les symptômes de la maladie thyroïdienne sont évidents: perte de cheveux, troubles sexuels, anomalies cardiovasculaires, poids corporel anormalement élevé, stérilité et maladies somatiques.

Image symptomatique générale

Les symptômes généraux n'indiquent pas une maladie spécifique et sont la preuve de processus pathologiques survenant dans la glande thyroïde. Ceux-ci comprennent:

  1. une forte amplitude de poids corporel dans laquelle on soupçonne une diminution de la fonctionnalité de la glande;
  2. une augmentation de la concentration de cholestérol dans un test sanguin peut être associée à une déficience en hormones thyroïdiennes;
  3. transpiration fréquente et "gelée" à des températures normales indiquent une diminution de la fonction thyroïdienne;
  4. L'incapacité à tolérer une température élevée du milieu caractérise les états hyperthyroïdiens;
  5. l'hyperthyroïdie a une fréquence cardiaque accrue;
  6. selles retardées ou molles en raison de troubles digestifs;
  7. manque d'activité et de vigueur, somnolence pendant le jour et insomnie pendant la nuit;
  8. douleurs musculaires;
  9. violation de la suppression de fluide, conduisant à un gonflement et des poches;
  10. manteau de cheveux clairsemé;
  11. diminution de l'attention et de la concentration, incapacité à maintenir une attention involontaire sur les objets. Dans les cas de dépression et de malaise, l’hypothyroïdie est suspectée;
  12. irritabilité excessive, tremblements - signes d’un état hyperthyroïdien;
  13. les menstruations abondantes ou peu abondantes indiquent l’état de la glande thyroïde en relation directe.

Des anomalies suspectées dans le corps peuvent se produire lorsque les symptômes de maladies de la glande thyroïde se manifestent dans un complexe. Aucun de ces signes n’est une conséquence directe de la pathologie de l’organe endocrinien et se manifeste par des maladies qui ne sont pas associées à une régulation endocrinienne. Les selles molles, par exemple, peuvent être causées par une augmentation du processus de fermentation et la consommation d'aliments relaxant les muscles lisses intestinaux.

Caractéristiques spécifiques de la maladie thyroïdienne chez la femme

Les pathologies fonctionnelles de la glande thyroïde affectent la survenue de maladies qui se manifestent par des symptômes communs et des caractéristiques spécifiques à chaque type de pathologie. Chez la femme, les premiers symptômes de la glande thyroïde sont flous, la genèse de la maladie étant plus prononcée. Plus souvent que d'autres pathologies chez les femmes sont les suivantes:

  1. hyperthyroïde - sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes thyroïdiennes. Il est noté chez les femmes en âge de procréer (20-40 ans);
  2. hypothyroïdie - sécrétion insuffisante d'hormones thyroïdiennes;
  3. l'état d'hyperthyroïdie provoqué par l'effet auto-immun des immunoglobulines sur la glande thyroïde et se manifestant sous la forme d'une maladie de Grave;
  4. phénomènes inflammatoires de l'épithélium glandulaire de l'organe endocrinien résultant d'une perturbation hormonale après un accouchement - thyroïdite post-partum;
  5. goitre sporadique et endémique, caractéristique des femmes de tous âges.

Lorsque des signes de l'une de ces affections apparaissent, il est difficile de différencier la maladie uniquement par ses symptômes. Par conséquent, lors de la spécification du diagnostic, tous les diagnostics sont largement utilisés.

Ces conditions dans le corps de la femme se manifestent en tenant compte du sexe et de l'âge, diverses maladies manifestent des symptômes de la thyroïde chez la femme:

  1. fatigue accrue;
  2. écarts de concentration et retenue de l'attention;
  3. problèmes d'activité cognitive, trous de mémoire;
  4. fortes déviations du poids corporel;
  5. menstruation retardée ou lourde;
  6. infertilité et autres troubles de la sphère sexuelle;
  7. limitations intellectuelles;
  8. irritabilité excessive, tendance aux états dépressifs;
  9. sueur abondante;
  10. douleur musculaire déraisonnable;
  11. constipation pendant les selles;
  12. peau sèche, chute des cheveux cassants;
  13. sautes d'humeur fréquentes d'amusement incontrôlable à pleurs hystériques;
  14. léthargie et somnolence;
  15. muscle secoue le caractère d'échelle.

Un médecin expérimenté dans la collecte de données sur l’histoire porte une attention particulière, en posant des questions, à la combinaison de plusieurs symptômes en tant que critère de différenciation de la maladie.

Avec le développement des symptômes, des anomalies morphologiques et physiologiques apparaissent, indiquant la durée de la maladie et une gravité plus grave:

  1. exophtalmie (yeux exorbités comme avec une forte peur);
  2. pathologie cardiaque;
  3. augmentation visuelle de la taille de la glande thyroïde;
  4. peau constamment humide des paumes;
  5. peau pâle;
  6. gonflement notable dans la région cervico-claviculaire sur la surface antérieure;
  7. température subfébrile détectable avec certains rythmes;
  8. augmentation des tremblements musculaires;
  9. état d'asphyxie, envie de "respirer" de l'air frais "
  10. difficulté à avaler en mangeant;
  11. rotation périodique de la tête;
  12. essoufflement.

Les femmes substituent parfois une explication aux causes de l'état de surcharge grave et de fatigue de la maladie, qui ne sont que la conséquence des violations commises. Pour toute irrégularité dans le corps, il est conseillé de consulter un médecin dès que possible. Seul un médecin sera en mesure d'expliquer raisonnablement la cause de l'état pathologique et, si nécessaire, de prescrire des procédures de diagnostic.

Caractéristiques de la manifestation de la maladie chez l'homme

Les signes de maladie thyroïdienne chez les hommes ne doivent pas être négligés pour éviter le développement de pathologies graves. D'autre part, les changements climatériques liés à l'âge dans le corps se manifestent d'une manière similaire aux symptômes d'anomalies de la thyroïde.

Un surmenage fréquent, une violation de la sphère cognitive, une perte d’intérêt pour la vie sexuelle, une forte poussée de chaleur ne doivent pas être considérés comme une maladie ou au contraire comme un signe de vieillesse.

Les symptômes précoces des anomalies de la thyroïde sont rarement pris en compte lorsque le traitement aurait pu être simple.

Les signes évidents de la maladie conduisent les patients à la clinique et pour diagnostiquer les anomalies, il est nécessaire de traiter non seulement la glande thyroïde, mais également les systèmes organiques affectés par un excès ou un manque d'exposition aux hormones thyroïdiennes.

Il n'est pas recommandé de rechercher des symptômes, mais les signes ci-dessous doivent être une raison de consulter un médecin. Il convient également de ne pas craindre les inspections et les tests de routine.

Lorsque plusieurs des signes suivants se font sentir, vous ne devez pas hésiter à consulter l’endocrinologue:

  1. augmentation de la fatigue diurne;
  2. insomnie la nuit et somnolence pendant le jour;
  3. diminution de l'activité et du tonus;
  4. irritabilité excessive, tendance à la dépression et anxiété élevée;
  5. défaillances périodiques de la mémoire, difficultés de mémorisation;
  6. la constipation accompagnant la défécation;
  7. indifférence au sexe;
  8. "glacial" fréquent à des températures ambiantes normales;
  9. crampes musculaires fréquentes;
  10. nausée sans fondement;
  11. tendance à l'obésité avec tout type de nourriture;
  12. calvitie rapide, cheveux secs et fins avec une fragilité accrue;
  13. sécheresse accrue de la peau;
  14. la pression artérielle saute en l'absence d'un problème plus tôt;
  15. abaissant le ton de la voix, l'apparition de l'enrouement en elle;
  16. test sanguin révèle une concentration élevée de cholestérol.

Les maladies de la thyroïde sont masquées avec succès sous le couvert d'autres maladies, dont la présence peut se manifester ou qui résulte d'anomalies de la thyroïde.

Comment sont les maladies chez les enfants et les adolescents

Les manifestations morphologiques et physiologiques de la maladie thyroïdienne chez les enfants et les adolescents diffèrent peu de celles observées chez les adultes. Il y a une différence en l'absence de signes de violation du système reproducteur, qui ne montre pas une fonctionnalité complète chez les enfants. Mais les changements de comportement devraient alerter les adultes et servir de signal pour accéder à un pédiatre. Il est possible que le pédiatre envoie une consultation à l'endocrinologue. Si un enfant a remarqué:

  1. fatigue et malaise;
  2. les changements de poids corporel dans un côté plus petit ou plus grand;
  3. la somnolence excessive alterne avec l'insomnie;
  4. irritabilité excessive, tendance au gonflement,

Ralentir avec une condition similaire ne peut pas être pour prévenir une forme grave de la maladie.

Symptômes de maladies à taux d'hormones croissants

Les symptômes de l'hyperthyroïdie apparaissent lorsque les hormones thyroïdiennes triiodothyronine et thyroxine commencent à être sécrétées en quantité excessive. L'hyperthyroïdie améliore les manifestations végétatives et "souffle le toit" avec des anomalies mentales. Avec une forte augmentation de la production d'hormones thyroïdiennes, ils disent que la thyrotoxicose est un état d'empoisonnement des corps T3 et T4.

Les anomalies végétatives augmentent le taux de processus métaboliques, augmentent l'activité du système circulatoire:

  1. la tachycardie atteint 90 battements ou plus. L'accélération du coeur est observée dans la période de tension neuromusculaire et au repos. Même la nuit, les patients se réveillent après un battement cardiaque intense. La tachycardie provoque des perturbations de la conductivité électrique du cœur (fibrillation auriculaire avec battement absent depuis longtemps, puis augmentation du travail). Les patients peuvent éprouver la peur de mourir d'un long repos du cœur;
  2. transpiration excessive, peau chaude;
  3. Les tremblements musculaires commencent par les tremblements des doigts sur les mains, puis par des tremblements de tout le corps, y compris la tête et ressemblant à la maladie de Parkinson;
  4. Une bouffée de chaleur est d'abord ressentie sous une couverture chaude, puis la personne devient chaude à la température ambiante, suivie d'un rougissement de la peau du visage et d'une sensation de manque d'air;

Les processus métaboliques accélérés provoquent une série d'anomalies de la digestion. La défécation se produit jusqu'à 5 à 6 fois par jour, le métabolisme accéléré des substances entraîne une faible digestibilité des substances organiques, entraînant une perte de masse brutale.

Dans la région génitale chez les femmes, des irrégularités menstruelles se produisent, le risque de fausse couche augmente pendant la grossesse. Les hommes souffrent de dysfonction érectile, même si l’indifférence à la vie sexuelle n’est pas observée.

La sphère émotionnelle et volontaire d'une personne souffre de troubles du système nerveux. Des larmes, une irritabilité excessive deviennent fréquentes. La nature d'un malade devient insupportable.

Symptômes de la maladie tout en réduisant la fonction thyroïdienne

Avec le déficit croissant en hormones thyroïdiennes, le tableau symptomatique de la manifestation de la maladie devient l’effet opposé au cours de l’hyperthyroïdie. Le métabolisme est réduit, ce qui affecte l'état:

  1. bradycardie menant à l'évanouissement. L'aboutissement du traitement tardif est une insuffisance cardiaque.
  2. pâleur de la peau, matité et fragilité des cheveux, chute des cheveux;
  3. œdème dense, peu absorbé par l'action des diurétiques synthétiques;
  4. voix basse enrouée;
  5. constipation, gastrite, jaunissement de la peau avec des enzymes digestives insuffisantes;
  6. intérêt réduit pour la vie et prise de poids rapide. Les patients ne souffrent pas d'obésité grave en raison du manque d'appétit;
  7. douleurs musculaires, troubles de la sensibilité des membres (polyneuropathie thyroïdienne);
  8. infertilité, manque de libido, violation du cycle chez les femmes;
  9. paramètres cognitifs faibles, une personne ne travaille que sur des compétences à long terme;
  10. crétinisme, retard mental et autres anomalies mentales chez les enfants;
  11. coma myxoedémique caractéristique des femmes âgées présentant un état d'hypothyroïdie long sous l'action de nombreux facteurs (hypothermie). Le résultat de la maladie est la mortalité par insuffisance cardiaque (respiratoire).

Les symptômes de la maladie thyroïdienne se manifestent séparément, associés les uns aux autres, parfois contradictoires. Seul un médecin pourra dans ce cas établir le vrai diagnostic et identifier les principaux symptômes.

Les symptômes de la maladie de la thyroïde chez les femmes. Diagnostic et traitement

La fonction des organes du système endocrinien est la production d'hormones, sans lesquelles aucun processus dans le corps n'est possible. Les déviations conduisent à une altération du fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, nerveux, reproducteur et autres. Cela se manifeste par une détérioration de la santé, des troubles de la santé de la reproduction, des changements d'aspect. La glande thyroïde est l’un des organes les plus importants pour la formation d’hormones. Les femmes présentent des manifestations caractéristiques de leurs pathologies associées à des modifications du fond hormonal général.

Fonctions thyroïdiennes

La glande thyroïde est un organe du système endocrinien situé dans le cou. La forme du fer ressemble à un bouclier, ce qui explique son nom.

Voici les réserves d'iode stockées, nécessaires à la production d'iodothyronines (appelées hormones thyroïdiennes). Ceux-ci incluent la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). La calcitonine est produite dans le même organe, une hormone responsable de la régulation du métabolisme calcium-phosphore.

Les fonctions de la glande thyroïde comprennent:

  • régulation du métabolisme (accélération du processus de dégradation des graisses, de la synthèse des protéines et de la production de glucose);
  • la mise en œuvre de l'échange d'énergie dans le corps;
  • maintenir une composition sanguine, des taux de globules rouges et d'hémoglobine normaux;
  • assurer le fonctionnement du cœur, des vaisseaux sanguins, du système nerveux, du cerveau, du système respiratoire, des reins;
  • régulation de la croissance humaine (effet sur la production de l'hormone de croissance somatotrophine produite par l'hypophyse);
  • assurer la formation appropriée du squelette et des muscles de l'embryon, le développement des os et des dents chez un enfant en croissance, la protection d'un organisme adulte contre l'ostéoporose et les caries.
  • participation au développement des hormones sexuelles.

Chez les femmes, cette glande est impliquée dans la régulation du travail des organes reproducteurs, assurant le déroulement normal de la grossesse et le développement du fœtus.

Causes de la maladie

L'une des causes de la maladie thyroïdienne est le manque d'iode, de sélénium et de fluorure dans le corps, nécessaires à la production d'hormones. La carence est due à une teneur insuffisante de ces éléments dans les aliments et l’eau. Les problèmes de thyroïde surviennent surtout chez les personnes vivant dans des zones caractérisées par une faible teneur en iode dans l'eau et le sol.

Remarque: une consommation excessive de produits à base de soja peut entraîner la prolifération des tissus thyroïdiens. Il contient les substances dites strumogènes qui suppriment l'action de l'iode et la production d'hormones. Par conséquent, les amateurs de soja doivent absolument inclure dans leur alimentation une grande quantité de fruits de mer, où la teneur en iode est augmentée.

Un facteur tout aussi important provoquant l'apparition d'anomalies thyroïdiennes est la situation écologique défavorable. Les poisons industriels contenus dans l'air, l'eau et le sol détruisent l'ADN des cellules, entravent la synthèse des protéines et, par conséquent, la production d'hormones.

Le stress, l’augmentation de la charge nerveuse et le surmenage jouent un rôle négatif. Ils provoquent des perturbations immunitaires et l'apparition de maladies auto-immunes de la glande thyroïde. La présence d’une prédisposition héréditaire à la survenue de telles pathologies revêt une grande importance.

Types de maladies

Il existe les types suivants de pathologies de la glande thyroïde:

  1. Euthyroïdie. Des changements se produisent dans les tissus qui n'affectent pas la production d'hormones. La glande fonctionne normalement, les perturbations qui en découlent ne provoquent pas de déviations dans le travail des autres organes et systèmes.
  2. L'hypothyroïdie est une affection caractérisée par une pénurie d'hormones thyroïdiennes, ce qui perturbe le métabolisme et la production d'énergie.
  3. Hyperthyroïdie (thyrotoxicose) - production excessive d'hormones, entraînant un empoisonnement du corps.
  4. Les maladies auto-immunes - elles surviennent dans l'hyperthyroïdie en raison du fait que les cellules du système immunitaire commencent à produire de manière trop active des anticorps qui détruisent les cellules thyroïdiennes.
  5. Tumeurs malignes.

Vidéo: signes de maladie thyroïdienne

Signes et symptômes de pathologies

Au début, il n’est pas facile de reconnaître les maladies de la thyroïde, car il existe des maladies typiques de nombreuses maladies associées à une perturbation hormonale dans le corps.

Les premiers signes de pathologie de la thyroïde peuvent être attribués à une brusque modification du poids (tant du côté grand que du côté plus petit), une fatigue constante, ainsi que de la somnolence, de la dépression. Digestion perturbée, douleurs musculaires, transpiration.

En raison de modifications du fond hormonal chez les femmes atteintes de maladies de la thyroïde, des troubles menstruels se produisent et l'activité sexuelle diminue. La mémoire s'aggrave, une inhibition inhabituelle de la conscience et de la distraction, de l'irritabilité, de l'agressivité apparaissent. Une caractéristique est la peau sèche, la fragilité et la perte de cheveux.

L'apparition de ces signes devrait inciter une femme à se tourner vers un endocrinologue et à vérifier l'état de la glande thyroïde. Si les déviations ne sont pas remarquées à temps, il existe alors des symptômes plus graves, tels qu'une augmentation de la taille de la glande thyroïde, un épaississement du cou, des yeux, une difficulté à avaler. Il y a des battements de coeur irréguliers, des vertiges, un essoufflement. De temps en temps, la température atteint 37,4 ° -37,5 °.

L'hypothyroïdie

Les signes caractéristiques d'un manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps sont l'obésité, la peur du froid, la somnolence, la faiblesse, la perte de cheveux sur la tête et les sourcils. Il y a un ralentissement de la fréquence cardiaque (bradycardie), une diminution de la pression artérielle. Peut-être le développement de l'insuffisance cardiaque, divers types d'arythmie, dont les attaques conduisent à l'apparition de la syncope. Les femmes développent généralement une ménopause précoce.

Vidéo: Causes et symptômes de l'hypothyroïdie

L'hyperthyroïdie

Cette condition est caractérisée par une augmentation du pouls, une augmentation de la pression artérielle, l'apparition d'un essoufflement, des troubles du sommeil. Une femme perd beaucoup de poids, elle devient nerveuse et irritable. Cela devient une miction fréquente, il y a des accès de fièvre et des frissons (bouffées de chaleur). La poignée de main se produit. La vision se détériore fortement. Le ronflement apparaît dans un rêve. Femme tourmentée par un sentiment d'anxiété obsessionnel. Peut-être un coma.

Thyroïdite auto-immune

Peut se produire sous forme aiguë et chronique.

Thyroïdite aiguë (inflammation de la glande thyroïde). Selon les symptômes, la maladie de la glande thyroïde ressemble à un rhume chez une femme. Elle a de la fièvre, des frissons, des maux de gorge en avalant, un enrouement de la voix.

Le traitement est effectué avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires. Occasionnellement prescrit des hormones. La maladie peut durer plusieurs semaines.

Thyroïdite chronique (appelée "maladie de Hashimoto"). Particulièrement courant chez les jeunes femmes. Une défaillance du système immunitaire entraîne la destruction de la glande thyroïde. Les symptômes de la maladie sont la fatigue, l'apathie, un sentiment constant de manque de sommeil. Peeling caractéristique de la peau, chute des cheveux, apparition d'un œdème des paupières et des chevilles, hypotension artérielle, peur du froid, apparition de constipation. Ces patients récupèrent de façon spectaculaire et ne peuvent pas perdre de poids par aucun effort. Il y a des irrégularités menstruelles.

Vidéo: signes d'inflammation thyroïdienne

Goitre toxique diffus (maladie de Basedow)

La pathologie est d'origine auto-immune. Il y a une prolifération de tissu thyroïdien, la formation de goitre. Souvent, cette maladie est héréditaire.

Il y a 3 stades de développement de cette pathologie:

  1. Facile La fréquence cardiaque ne dépasse pas 100 battements / minute, la perte de poids est de 10%.
  2. Moyenne Taux de pouls 100-120 battements / min, perte de poids jusqu'à 20%.
  3. Lourd Pulse 120 battements / min et plus, perte de poids supérieure à 20%.

Les symptômes sont un épaississement du cou, la formation d'un nœud serré, un gonflement du visage, une saillie des globes oculaires. En même temps, les yeux sont grands ouverts, le clignotement est rare. Une lésion du nerf optique peut entraîner la cécité.

Il y a une perte de poids importante, des tremblements des doigts, des crises cardiaques, des vomissements, des nausées, des troubles intestinaux, un assombrissement de la peau et une augmentation de son humidité. Les complications de la maladie peuvent être le foie gras et le diabète, ainsi que l'infertilité.

Tumeurs malignes

Les nœuds de la glande thyroïde apparaissent à la suite d'une hyperplasie de son tissu, d'une division cellulaire excessive. Ils peuvent être bénins, mais dans certains cas, ils renaissent dans le cancer. Les principaux symptômes de l'apparition de tumeurs malignes sont les suivants: douleur au cou et aux oreilles, difficultés à respirer et à avaler, toux, voix enrouée, augmentation rapide du compactage du cou.

Symptômes de pathologie chez les femmes d'âges différents

Les troubles hormonaux ont un effet négatif sur les processus vitaux du corps féminin. La nature des symptômes et la gravité des conséquences de l'apparition d'anomalies thyroïdiennes chez la femme dépendent en grande partie de l'âge.

Les adolescents

Les pathologies de la glande thyroïde chez les enfants peuvent être congénitales, mais se manifestent parfois plus tard, pendant la puberté. L’impulsion est une maladie infectieuse, un stress psychologique, des carences nutritionnelles (en particulier la consommation d’aliments contenant de l’iode et de vitamines).

La perturbation de cet organe et le manque d'hormones peuvent provoquer des anomalies de croissance, de développement physique et mental. Peut-être une diminution de l'intelligence.

Les symptômes auxquels les parents d'adolescentes devraient prêter attention sont le retard de la puberté: absence de menstruation, faible développement des glandes mammaires. Il y a un retard dans la croissance, le manque de capacité d'apprentissage, la lenteur ou l'agitation, la confusion, l'agressivité.

Chez les femmes en âge de procréer

À l’âge de 20 à 50 ans, ils souffrent le plus souvent d’hyperthyroïdie et de maladies auto-immunes.

L'échec hormonal entraîne l'apparition de symptômes tels que le retard de la menstruation, leur profusion excessive. En règle générale, les femmes atteintes d'une maladie thyroïdienne chronique souffrent d'infertilité.

Pendant la grossesse, l'activité de la thyroïde peut augmenter excessivement, entraînant une thyrotoxicose. La faiblesse apparaît, le rythme cardiaque s'accélère, la température augmente. Il y a une poignée de main, la femme devient irritable, souffre d'insomnie.

Peut-être, au contraire, une diminution de la production d'hormones et l'apparition d'hypothyroïdie. Le développement d'une pathologie similaire de la glande thyroïde chez une femme est indiqué par des symptômes pendant la grossesse de ce type, tels que douleurs articulaires, crampes musculaires, ralentissement du rythme cardiaque, prise de poids trop rapide, peau sèche et perte de cheveux. Il y a dépression et irritabilité.

Lors de l'accouchement, il existe souvent des complications, éventuellement la naissance d'enfants présentant des anomalies telles que le sous-développement physique, un retard mental, une surdité-mutisme.

Symptômes de la ménopause

Au cours de cette période, il y a une forte diminution de la production d'hormones sexuelles et une modification du fond hormonal général. Cette situation provoque des maladies de la glande thyroïde, qui aggravent encore les manifestations du syndrome ménopausique. Ceux-ci comprennent l'anxiété, les grognements, l'exacerbation de douleurs articulaires, les crampes, les tremblements des mains, la calvitie, les ongles cassants et le développement de l'ostéoporose.

Diagnostics

Certains des symptômes de la maladie de la thyroïde qu'une femme peut détecter elle-même. Pour clarifier les hypothèses à la maison, vous pouvez utiliser la méthode de mesure de la température de base. Il est efficace dans l'hypothyroïdie. La température est mesurée le matin, sans sortir du lit. S'il est inférieur à 36,3 ° C pendant plusieurs jours, s'il y a d'autres symptômes, l'endocrinologue doit apparaître, faire une échographie de la glande thyroïde et passer des tests d'hormone stimulant la thyroïde (TSH), de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4).

Par exemple, dans la maladie de Hashimoto, les manifestations externes peuvent être implicites, mais la présence d'une pathologie est indiquée si le taux de TSH est significativement supérieur à la normale et si le taux de T3 et de T4 est normal. Le médecin, après un examen externe, prescrit une analyse du contenu en iode et en anticorps dans le sang, des tests biochimiques pour le sang et les urines afin de déterminer l’état du métabolisme. Les rayons X, CT, IRM sont utilisés. Une biopsie des sites suspects est effectuée.

Traitement des maladies

La méthode de traitement dépend du type et de la gravité des symptômes de la pathologie. Un traitement médicamenteux est utilisé ou une intervention chirurgicale est effectuée pour enlever les nœuds.

Dans l’hypothyroïdie, la méthode principale est l’hormonothérapie, c’est-à-dire la compensation d’une pénurie d’iodothyronines à l’aide de préparations spéciales. Ils doivent être pris tout au long de la vie, car il est impossible de rétablir la production d'hormones dans cette pathologie.

Pour le traitement de l'hyperthyroïdie, on utilise des médicaments thyréostatiques qui inhibent la production de thyroxine et d'autres hormones. Il faut généralement environ 2 ans pour éliminer les symptômes d'un tel trouble de la thyroïde. Le déroulement du traitement est contrôlé par des tests sanguins.

Dans le traitement de telles pathologies, des préparations cardiaques, des vitamines et des moyens de rétablir l'état du système nerveux sont également utilisés. En présence de goitre, on effectue un traitement à l'iode radioactif qui, pénétrant dans les cellules de phoque, est capable de les détruire.

Avec une prolifération importante de la glande thyroïde, lorsque le nœud gêne la déglutition et la respiration, ainsi que la détection de tumeurs malignes, un retrait chirurgical de la zone touchée ou de tout l'organe est réalisé.

Symptômes de la maladie thyroïdienne

Les glandes endocrines sont très importantes pour le corps, dont la thyroïde. Ses fonctions incluent la production d'hormones qui régulent l'activité d'organes et même de systèmes entiers du corps humain. Si les premiers signes de la maladie thyroïdienne apparaissent, il y a une pathologie à traiter. Sinon, le métabolisme, la croissance de nouvelles cellules est perturbé, ce qui conduit à un vieillissement plus rapide et même à la mort. Quels signes indiquent une inflammation de la glande thyroïde?

Premiers signes de maladie thyroïdienne

Lorsque l'équilibre des hormones thyroïdiennes produites par la glande thyroïde est perturbé, il n'y a souvent aucune manifestation et la personne ne ressent simplement pas la maladie. Pour cette raison, il est parfois très difficile de poser un diagnostic. En outre, les signes d’apparition d’une maladie de la thyroïde ressemblent aux symptômes de troubles d’autres systèmes aussi importants, tels que les systèmes nerveux, digestif et même cardiovasculaire.

Chez les femmes

La dysfonction thyroïdienne est une pathologie caractéristique de la femme dans la période de 30 à 50 ans. Les symptômes qui apparaissent sont souvent confondus avec le syndrome prémenstruel et les gens croient qu'une personne a un mauvais caractère. En fait, un changement de comportement est le premier signe d'un dysfonctionnement du système endocrinien. En outre, il existe d'autres signes de troubles thyroïdiens chez les femmes:

  1. Instabilité psychologique, larmoiement, anxiété et excitation accrues, agitation.
  2. Perturbation du sommeil Il devient sensible et il est très difficile pour une femme de s'endormir.
  3. Palmiers tremblants.
  4. Transpiration des pieds et des paumes.
  5. Augmentation de l’appétit, mais diminution marquée du poids.
  6. Peau pâle du visage, paillettes fébriles des yeux et, dans les formes les plus graves - glaçure oculaire.
  7. Elargissement de la glande thyroïde, gonflement du cou.
  8. Augmentation du pouls, augmentation de la pression artérielle.
  9. Avec le développement de la maladie, des nausées et des diarrhées peuvent survenir.
  10. Le début rapide de la fatigue.
  11. Les échecs du cycle menstruel.
  12. L'apparition de douleurs musculaires sans cause.
  13. Cheveux lâches et secs.
  14. Décharge des glandes mammaires.

Chez les hommes

La moitié forte de l'humanité peut également développer une pathologie thyroïdienne. Les symptômes suivants indiquent ceci:

  1. Fatigue et somnolence constante.
  2. Diminution du tonus musculaire.
  3. L'oubli.
  4. Manque de désir sexuel.
  5. Irritabilité.
  6. Nausée
  7. Crampes
  8. Le poids saute.
  9. Mictions fréquentes.
  10. Hypertension artérielle.
  11. Augmentation du cholestérol.
  12. Voix rauque.

Chez les enfants

Chaque mère pourra observer les premiers signes de maladie thyroïdienne chez les enfants:

  1. Fatigue rapide, l'enfant n'a pas l'air reposé même après avoir dormi.
  2. Perturbation du sommeil
  3. Pleurs et déséquilibre nerveux.
  4. Inattention
  5. Refus d'apprendre.
  6. L'apparition d'un essoufflement avec peu d'effort physique.
  7. Réduction de poids.
  8. Pouls instable.
  9. Augmentation de la température.
  10. Démangeaisons

Signes de trouble de la thyroïde

Les maladies endocriniennes sont divisées en plusieurs types. Chacun présente à la fois des symptômes généraux et ses propres symptômes caractéristiques d’une forme particulière de la maladie. La thyroïde peut produire des hormones supérieures à la norme ou, au contraire, en quantité insuffisante. Les premiers signes n'apparaissent pas immédiatement, par conséquent, avec le moindre sentiment de l'un d'eux, un besoin urgent de consulter un médecin.

L'élargissement de la thyroïde

Une forme courante de pathologie est le goitre. Appelé tout élargissement de la glande thyroïde. Il peut apparaître à la fois chez l'adulte et chez l'enfant, bien qu'au début le changement soit complètement imperceptible. En médecine, le goitre n’est pas toujours une pathologie dangereuse, mais il ne faut pas non plus l’ignorer. Les médecins distinguent plusieurs étapes de l'élargissement de la thyroïde:

  1. Il n'y a pas de changement dans la glande thyroïde.
  2. Il y a une légère augmentation qui ne déforme pas le cou. À l'inspection visuelle, il ne fait que palper, mais extérieurement, il ne se fait pas remarquer.
  3. Une déformation notable des courbures de la région cervicale, la pathologie est particulièrement visible lors de la rotation du cou.

Il existe d'autres signes d'inflammation de la thyroïde:

  1. La densité La glande doit être douce au toucher, avoir une structure élastique. La dureté de l'organe indique une possible pathologie, parfois même un cancer.
  2. La mobilité Normalement, la glande thyroïde avec le cartilage doit bouger facilement lorsqu'elle est avalée. Si des sensations douloureuses apparaissent au cours du processus, il s'agit d'un signe clair d'une violation de l'organe sous forme de nodules.

Fonction réduite

L’hypothyroïdie est une production insuffisante d’hormones thyroïdiennes. La maladie est caractérisée par un métabolisme plus lent. L'hypothyroïdie se caractérise par un grand nombre de symptômes, mais ils n'apparaissent pas tous en même temps. Chaque organisme réagit différemment au manque d'hormones. La liste générale des signes de réduction de la fonction thyroïdienne est la suivante:

  1. Une forte augmentation du poids corporel due au travail lent du système endocrinien.
  2. Quantité d'énergie insuffisante pour le corps, ce qui se reflète dans la fatigue rapide et l'apathie de tout ce qui l'entoure.
  3. Épuisement du corps dans les termes mental, moral et physique.
  4. Irritabilité pour les autres.
  5. Éruption sur le visage.
  6. La peau sèche, les cheveux lâches en grande quantité.
  7. Basse température corporelle, frissons.
  8. Sonner dans les oreilles.
  9. Vertiges.
  10. Douleur dans les muscles ou les articulations.
  11. Menstruations difficiles chez les femmes.
  12. Difficultés de défécation.
  13. Nausée
  14. Augmenter le cholestérol.

Hyperfonctionnement de la glande thyroïde

L'hyperthyroïdie survient moins souvent - augmentation de la production d'hormones par le système endocrinien. Les patients avec de tels diagnostics se plaignent des signes suivants d'inflammation de la thyroïde:

  • palpitations cardiaques;
  • irritabilité;
  • anxiété sans raison;
  • performance réduite et fatigue;
  • perte de poids avec une sensation constante de faim;
  • mains tremblantes;
  • fréquents voyages aux toilettes.

Parfois, l'hyperthyroïdie chez la femme entraîne des perturbations, qui se manifestent par une violation du cycle menstruel. Pour les hommes, le développement de l'hyperfonctionnement de la glande thyroïde constitue une menace pour l'impuissance, et parfois même une augmentation des glandes mammaires due à des troubles hormonaux. Sous réserve de cette pathologie et des nouveau-nés. L'hyperthyroïdie se développe en eux en raison du goitre toxique diffus, que la mère a ou a. C'est une maladie auto-immune qui amène le corps à produire des anticorps qui stimulent la thyroïde. Les symptômes de la maladie sont les suivants:

  • le bébé ajoute peu de poids;
  • pouls rapide;
  • hypertension artérielle;
  • anxiété constante de l'enfant;
  • vomissements et diarrhée;
  • altération de la fonction respiratoire due à la compression de la trachée thyroïdienne élargie
  • beoglazie.

L'incidence d'une maladie aussi grave que le cancer de la thyroïde est plus élevée chez les femmes que chez les hommes. La malignité est plus susceptible de se produire chez les personnes âgées. Les symptômes du cancer de la thyroïde chez les femmes et les hommes sont les mêmes. Voici une liste de ces signes:

  • l'apparition d'une grosseur ou d'une tumeur dans le cou;
  • douleur dans la région cervicale, irradiant parfois jusqu'aux oreilles;
  • déglutition douloureuse;
  • problèmes respiratoires, apparition d'essoufflement;
  • toux persistante, pas comme un rhume;
  • voix enrouée;
  • veines enflées dans le cou;
  • sensation d'une boule dans la gorge.

Vidéo: signes d'une glande thyroïde malade

Vous ne pouvez pas négliger leur santé. Les symptômes de la maladie thyroïdienne sont très insidieux. Ils n'apparaissent pas immédiatement et, en l'absence de traitement, entraînent des complications graves, voire des tumeurs malignes. Comment identifier une violation de la thyroïde? Regardez la vidéo utile ci-dessous pour une description détaillée de tous les symptômes indiquant une pathologie du système endocrinien.

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones