La glande parathyroïde (également - parathyroïde, parathyroïde) - est l'un des organes du système endocrinien. Elle est constituée de 4 formations situées deux à deux sur le verso de la thyroïde (près des pôles supérieur et inférieur de cet organe). La glande parathyroïde a pour principale fonction de produire de l'hormone parathyroïdienne (hormone parathyroïdienne).

Caractéristiques anatomiques

La glande parathyroïde est un organe endocrinien dont la structure implique une forme ovale et une longueur de plus de 8 mm. Le nombre total de glandes parathyroïdes dans le corps humain varie de quatre à douze. L'organe est situé derrière les lobes gauche et droit de la glande thyroïde (c'est dans cet arrangement que les organes doivent leur nom).

La structure des glandes parathyroïdes est telle que leur paire supérieure est située derrière la thyroïde (à l'extérieur de la capsule) et que la paire inférieure se situe dans l'épaisseur de la glande thyroïde (sous sa capsule).

La structure des glandes présente d'autres caractéristiques: les formations sont rondes (ou allongées), aplaties, ne pesant pas plus d'un demi-gramme chacune.

Les glandes parathyroïdes sont recouvertes d'une fine capsule constituée de tissu conjonctif. Des partitions spéciales s'en séparent, dans lesquelles se trouvent des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins.

Pourquoi ai-je besoin d'un corps

Les glandes parathyroïdes ont pour fonction de réguler le taux de calcium dans le corps humain, ce qui est nécessaire au fonctionnement optimal des systèmes musculo-squelettique et nerveux. Ainsi, lorsque le pourcentage de cet oligo-élément dans le sang diminue, les récepteurs de la parathyroïde activent leur travail et libèrent la quantité requise de l'hormone dans le sang.

L’hormone parathyroïde, à son tour, stimule les ostéoclastes - ils synthétisent le calcium à partir du tissu osseux.

Si les glandes thyroïdiennes et parathyroïdes ne sont pas développées (absentes), cela entraîne:

  • violation du métabolisme phosphore-calcium dans le corps humain;
  • développement de diverses pathologies endocriniennes (hypo ou hyperparathyroïdisme);
  • l'émergence de cataractes.

Fonction hormonale de la glande parathyroïde

L'hormone parathyroïdienne est un produit de la sécrétion d'organes. Ses fonctions principales sont les suivantes:

  • la substance est nécessaire pour réguler le niveau des ions calcium dans le sang à un niveau vital;
  • si le pourcentage de calcium diminue, l'hormone parathyroïdienne active les ostéoclastes qui le produisent à partir du tissu osseux;
  • la substance entraîne les effets opposés de la thyrocalcitonine (elle est sécrétée par les cellules C de la glande thyroïde).

L'une des maladies les plus graves de la parathyroïde est l'activité accrue d'une ou de plusieurs parties de cet organe. Les principales conséquences de cette maladie sont la libération d'une quantité excessive d'hormone parathyroïdienne dans le sang et, par conséquent, un déséquilibre du calcium dans l'organisme.

Dysfonctionnements parathyroïdiens et leurs conséquences

Cette maladie parathyroïdienne est appelée hyperparathyroïdie, ce qui entraîne une hypercalcémie. Le traitement d'une telle maladie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle la partie pathologique de l'organe est retirée.

  • ramollissement, déminéralisation des os;
  • ostéoporose, risque accru de fractures;
  • symptômes d'insuffisance rénale: lithiase urinaire, colique rénale, néphrocalcinose, insuffisance rénale pathologique, urémie;
  • symptômes d'hypercalcémie: troubles de la mémoire, fatigue rapide, somnolence pathologique, faiblesse myotique, dépression et psychose, défaillance de l'appareil digestif.

Le traitement de la maladie consiste à enlever le tissu parathyroïdien altéré, ainsi que les ganglions apparus sur l'organe et d'autres néoplasmes pathologiques. Pour rétablir le déséquilibre hormonal survenu dans le contexte de la maladie, le patient reçoit des préparations pharmacologiques spéciales.

L’hypoparathyroïdie est une autre maladie parathyroïdienne, dont les symptômes sont dus à une diminution du niveau de production d’hormones par cet organe.

Les principaux symptômes de la maladie:

  • des crampes dans les bras et les jambes;
  • des convulsions;
  • engourdissement des membres.

En outre, les conséquences du développement d'une telle maladie peuvent se manifester par des problèmes de vision, la peau peut devenir pâle et sèche, le cerveau est perturbé, une cardiomégalie se développe.

Diagnostiquer l'hypoparathyroïdie comme suit:

  • en prenant l'anamnèse;
  • Analyse ECG;
  • diverses études de laboratoire.

Le traitement de la maladie vise à éliminer les effets du dysfonctionnement du calcium-phosphore, ainsi que du métabolisme des protéines dans le corps humain. Commencer le traitement par des injections intraveineuses de médicaments contenant du calcium, pour l’assimilation desquelles une supplémentation en vitamine D est indiquée.

Pour prévenir les attaques de tétanie, des antispasmodiques et des sédatifs sont prescrits aux patients.

Afin de prévenir les effets négatifs de la pathologie, les patients doivent suivre un régime à base de magnésium-calcium, de même qu'une restriction des aliments contenant de grandes quantités de phosphore.

Le plus souvent, deux autres maladies, l'hyperplasie et l'adénome (tumeurs parathyroïdiennes), entraînent les maladies parathyroïdiennes susmentionnées. Ils contribuent au développement du déséquilibre hormonal dans le corps humain. Les tumeurs bénignes des glandes parathyroïdes, kystes actifs, conduisent souvent à un échec.

Maladie d'Albright

La pseudohypoparathyroïdie occupe une place particulière parmi les pathologies de la parathyroïde. Cette maladie est héréditaire, résulte d'une mutation génétique spécifique. Les premiers symptômes de la maladie peuvent survenir chez un enfant âgé de cinq à dix ans.

Les spécificités du tableau clinique de la maladie:

  • petite taille, cou et doigts raccourcis;
  • os métatarsiens raccourcis;
  • ulcères de la couche sous-cutanée;
  • le visage est en forme de lune;
  • retard mental.

Le traitement de la maladie d'Albright consiste à administrer du calcium en association avec de la vitamine D. Un traitement médicamenteux est nécessairement associé à un régime alimentaire comprenant une quantité limitée de phosphore.

Règles de base pour le traitement des pathologies parathyroïdiennes

Si une maladie d'un organe est suspectée, une scintigraphie est prescrite à un patient. Cette technique vous permet d'identifier au début de la tumeur parathyroïdienne ou de son hyperplasie et, en conséquence, de prescrire le traitement approprié de la maladie.

Une analyse similaire est effectuée après l’introduction d’un produit radiopharmaceutique spécifique du médicament. Les conclusions du médecin sont établies après la comparaison des images avec l’accumulation maximale et minimale de la substance dans les tissus de l’organe.

En plus de la scintigraphie, le patient est soumis à un test sanguin clinique afin de détecter la quantité d'hormones. Une échographie du cou est également effectuée. En cas de suspicion de néoplasme malin, le patient peut avoir besoin d'une histologie. Sur le diagnostic, le patient est prescrit le traitement approprié.

Les principales méthodes thérapeutiques:

  • traitement hormonal (méthode médicamenteuse);
  • traitement chirurgical (retrait d'une partie de la glande parathyroïde).

Le traitement de maladies telles que les adénomes n’est effectué que par chirurgie. Le chirurgien enlève la formation, une histologie supplémentaire est nécessaire pour les tissus.

Sur le plan opérationnel, l’élimination de tout l’organe ou de sa partie peut être effectuée. Comme la structure de la glande est telle qu’elle se compose de quatre lobes, l’un des segments restants peut assumer la fonction hormonale du lointain.

Malheureusement, après la mise en place d'une partie de la glande parathyroïde, l'organe ne peut plus assumer les fonctions qui lui sont assignées et le patient a des conséquences telles qu'une hypocalcémie et une hypoparathyroïdie. D'autres maladies liées peuvent également se développer.

Conclusion

Ainsi, les glandes parathyroïdes appellent les organes du système endocrinien qui produisent une substance spécifique, l’hormone parathyroïdienne, dont la fonction principale est la régulation du métabolisme calcium-phosphore dans le corps humain.

L'échec hormonal entraîne un dysfonctionnement des systèmes musculo-squelettique, endocrinien, excréteur et cardiovasculaire.

La détection rapide des pathologies de la parathyroïde permet de trouver le bon traitement (médicament ou chirurgie) et d’empêcher les conséquences qu’ils peuvent entraîner.

Glandes parathyroïdes

Glandes parathyroïdes - glandes endocrines, situées à l'arrière de la capsule de la glande thyroïde. Un nom plus correct est le terme "glandes parathyroïdes".

Localisation et nombre de glandes parathyroïdes

La taille des glandes parathyroïdes est d'environ 4x5x5 mm. Normalement, une personne peut avoir de 2 à 8 glandes (un nombre typique est de 4, deux de chaque côté - une au pôle supérieur du lobe thyroïdien, la seconde au pôle inférieur). Une caractéristique très importante des glandes parathyroïdes est la variabilité de leur localisation et de leur quantité. Il existe un nombre important d'emplacements possibles des glandes - elles peuvent être situées dans le thymus, près du faisceau neurovasculaire principal du cou et derrière l'œsophage, à la surface antérieure de la colonne vertébrale. La variabilité de localisation exceptionnelle est une caractéristique importante que les chirurgiens doivent prendre en compte lors de la réalisation des opérations.

Fonction parathyroïdienne

La fonction principale des glandes parathyroïdes est la production de l'hormone parathyroïdienne - la principale hormone qui régule le taux de calcium dans le sang humain. L'hormone parathyroïdienne est un polypeptide (c'est-à-dire constitué d'acides aminés, en une quantité de 84 résidus d'acides aminés). À la surface des cellules parathyroïdiennes se trouvent des récepteurs capables de déterminer la concentration de calcium dans le sérum. Avec une diminution de la concentration de calcium, les glandes parathyroïdes commencent à produire des quantités accrues d’hormone parathyroïdienne, ce qui a trois effets principaux sur le corps. Le premier effet est une réduction de l'excrétion de calcium dans les urines. Le deuxième effet est l'hydroxylation accrue de la vitamine D dans les reins et, par conséquent, l'augmentation de la concentration de la forme active de la vitamine D (calcitriol) dans le sang, ce qui augmente la production de calmoduline dans la paroi intestinale, une protéine de transport qui absorbe le calcium dans le sang. Le troisième effet est l'activation des cellules destructrices de l'os, les ostéoclastes, avec la destruction du tissu osseux et la libération du calcium contenu dans le sang. Les trois effets (réduction de l'excrétion de calcium, augmentation de l'absorption de calcium, transfert de calcium osseux dans le plasma sanguin) visent à augmenter la concentration de calcium dans le sang. L'hormone parathyroïdienne est la substance principale, fournissant une concentration normale de calcium dans le sang. La calcitonine, son antagoniste, produite par les cellules C de la glande thyroïde et certaines cellules de l'intestin, est plutôt faible et ne participe donc pas de manière significative à la régulation du métabolisme calcium-phosphore.

La valeur des glandes parathyroïdes

Un organe aussi petit que la parathyroïde est extrêmement important pour le corps humain. L'élimination des glandes parathyroïdes entraîne une forte diminution de la concentration de calcium ionisé dans le sang, suivie du développement de convulsions entraînant la mort. Au 19ème siècle, l'Académie de médecine française a même interdit les opérations sur la glande thyroïde, car elles aboutissaient toutes à la mort de patients. Le fait est qu'à cette époque, la valeur des glandes parathyroïdes n'était pas encore établie et que les chirurgiens les retiraient toujours lors de la chirurgie, ce qui aboutissait à une issue fatale. Ce n’est qu’après la découverte de ces glandes, la description des caractéristiques de leur localisation anatomique et la détermination de leur fonction, qu’on a compris à quel point elles étaient importantes. Actuellement, la chirurgie de la glande thyroïde pose l’une des tâches les plus importantes, à savoir la préservation obligatoire des glandes parathyroïdiennes et de leur réserve de sang - c’est l’une des tâches les plus difficiles pour le chirurgien endocrinologue.

L'insuffisance (hypoparathyroïdie) et la fonction excessive des glandes parathyroïdes (hyperparathyroïdie) sont nocives pour le patient. Dans l'hyperparathyroïdie, qui se développe le plus souvent en raison de la formation d'une tumeur bénigne de la parathyroïde (adénome), l'hormone parathyroïdienne pénètre dans le sang de manière incontrôlable, en grande quantité. En raison d'un excès d'hormone parathyroïdienne, il y a une augmentation du travail des ostéoclastes dans les os, ce qui entraîne la destruction des os avec une diminution de leur force (ostéoporose). En raison de la destruction du tissu osseux et de l'entrée de grandes quantités de calcium dans le sang, un certain nombre de complications surviennent - fractures même avec une charge légère, formation de calculs rénaux, calcification des vaisseaux sanguins et des valves cardiaques, ulcération de l'estomac et du duodénum, ​​etc. Dans les cas graves, le niveau de calcium atteint des valeurs aussi élevées, ce qui entraîne une détérioration de l'intellect jusqu'au développement du coma.

Histoire de l'ouverture des glandes parathyroïdes

La glande parathyroïde a été découverte pour la première fois lors d'une autopsie d'un rhinocéros indien décédé au zoo de Londres en 1850. Un rhinocéros anatomisé a été commandé à un jeune chercheur, Richard Owen, qui, après plusieurs mois de recherche, a découvert la glande parathyroïde d'un poids de 8 g. les glandes. Depuis lors, le rhinocéros est le symbole de la chirurgie des glandes parathyroïdes. Chez l'homme, cet organe a été identifié plus tard, en 1880, par Ivar Sandstrom, étudiant à l'Université de médecine d'Uppsala. Cependant, ce n'est qu'en 1925 à Vienne que le chirurgien Felix Meindl réussit à éliminer l'adénome parathyroïdien chez un patient présentant des lésions osseuses et à guérir ainsi le patient.

Maladies des glandes parathyroïdes

Les maladies les plus fréquentes sont:

- hyperparathyroïdie primaire (associée au développement d'un adénome - une tumeur bénigne, qui peut être unique ou multiple);

- hyperparathyroïdie secondaire (se développe avec un déficit en vitamine D - cette forme est traitée en éliminant le déficit en prenant des médicaments appropriés; une autre forme d'hyperparathyroïdie secondaire se développe dans l'insuffisance rénale chronique et est traitée de manière conservatrice ou chirurgicale);

- hyperparathyroïdie tertiaire (se développe avec une insuffisance rénale chronique de longue date et n’est corrigée que par voie chirurgicale).

Chirurgie parathyroïdienne

Les endocrinologues sont engagés dans le traitement des maladies des glandes parathyroïdes. Les chirurgiens-endocrinologues pratiquent cet organe, mais uniquement ceux qui possèdent une expérience suffisante dans ce domaine de la chirurgie. La chirurgie par des chirurgiens ayant une expérience insuffisante dans le domaine de la chirurgie parathyroïdienne conduit, dans un pourcentage significatif des cas, à la préservation de la maladie, ainsi qu'à un certain nombre de complications dangereuses.

À l'heure actuelle, le Centre russe d'endocrinologie du Nord-Ouest est le leader russe dans ce domaine. Ses spécialistes effectuent plus de 300 interventions de ce type chaque année. Dans la très grande majorité des cas, les opérations sont effectuées avec un accès à faible impact, à l'aide d'un équipement vidéo, ce qui permet de réduire la longueur de la suture cutanée à 1,5-2,5 cm et la durée de l'opération à 10-20 minutes. Bien entendu, des résultats similaires ne sont obtenus qu'avec l'utilisation des principes modernes de diagnostic et du même équipement moderne.

Malheureusement, les patients sont souvent dirigés vers un endocrinologue pour une intervention chirurgicale, pour qui aucun traitement chirurgical n’est nécessaire. L’erreur la plus courante est d’attribuer l’opération à des patients présentant un déficit en vitamine D, ce qui entraîne une augmentation du taux de parathormone. Dans de tels cas, un endocrinologue expérimenté recommande au patient, au lieu de l'opération, de commencer à prendre des préparations de calcium ou de vitamine D, éliminant ainsi complètement le problème existant.

Parathormone

Tout sur l'hormone parathyroïdienne - ce que c'est, la structure de l'hormone parathyroïdienne et son action, le mécanisme de production, l'interaction avec d'autres substances (calcium, calcitonine, vitamine D), les raisons de l'augmentation et la diminution de l'hormone parathyroïdienne, des informations sur les points de passage du parahormone

Syndrome de néoplasies endocriniennes multiples de type I (syndrome MEN-1)

Le syndrome des néoplasies endocrines multiples de type 1, autrement appelé syndrome de Vermere, est une combinaison de tumeurs ou d'hyperplasies de deux ou plusieurs organes du système endocrinien (généralement, les glandes parathyroïdes sont impliquées dans le processus tumoral, avec détection des tumeurs à cellules îlots du pancréas et de l'adénome hypophysaire).

Adénome parathyroïdien (hyperparathyroïdie primaire, hyperparathyroïdie secondaire et tertiaire)

Adénome parathyroïdien - informations sur les causes, les symptômes, les méthodes de diagnostic et le traitement

Si le taux de calcium dans le sang est élevé.

Que faire si le calcium sanguin est élevé? Quelles maladies peuvent parler de calcium sanguin élevé? Quels examens supplémentaires faut-il effectuer sur des patients avec un taux de calcium élevé? Où trouver des conseils sur les taux élevés de calcium dans le sang? Cet article répond à toutes ces questions.

Pseudohypoparathyroïdie

La pseudohypoparathyroïdie ou maladie d'Albright est une maladie héréditaire rare caractérisée par des lésions du système squelettique dues à une altération du métabolisme phosphorique-calcique résultant de la résistance de la parathormone produite par les glandes parathyroïdes.

Analyses à Saint-Pétersbourg

L'une des étapes les plus importantes du processus de diagnostic est la réalisation des tests de laboratoire. Le plus souvent, les patients doivent effectuer une analyse de sang et une analyse d’urine, mais souvent, d’autres matériels biologiques font l’objet de recherches en laboratoire.

Chirurgie parathyroïdienne

Le Centre d’endocrinologie et de chirurgie endocrinienne du Nord-Ouest effectue des opérations d’élimination des glandes parathyroïdes avec adénomes dans tous les types d’hyperparathyroïdie. Chaque année, plus de 300 patients atteints de cette maladie deviennent nos patients.

Consultation de l'endocrinologue

Les spécialistes du Centre d'endocrinologie du Nord-Ouest diagnostiquent et traitent les maladies des organes du système endocrinien. Les endocrinologues du centre reposent dans leurs travaux sur les recommandations de l’Association européenne des endocrinologues et de l’Association américaine des endocrinologues cliniques. Les technologies diagnostiques et thérapeutiques modernes fournissent le résultat optimal du traitement.

Ultrason thyroïdien expert

L'échographie thyroïdienne est la principale méthode d'évaluation de la structure de cet organe. En raison de son emplacement superficiel, la glande thyroïde est facilement accessible pour les ultrasons. Les appareils à ultrasons modernes vous permettent d'inspecter toutes les parties de la glande thyroïde, à l'exception de celles situées derrière le sternum ou la trachée.

Dosage de la vitamine D

Une analyse de sang pour les hormones thyroïdiennes est l’un des plus importants dans la pratique du Centre d’endocrinologie du Nord-Ouest. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour familiariser les patients avec le don de sang contre les hormones thyroïdiennes.

Échographie du cou

Informations sur l'échographie du cou - recherche incluse, leurs caractéristiques

Opérations dans l'hyperparathyroïdie secondaire et tertiaire

Informations destinées aux patients atteints d'insuffisance rénale chronique (insuffisance rénale chronique) nécessitant un traitement chirurgical en cas d'hyperparathyroïdie secondaire ou tertiaire

Consultation avec un chirurgien-endocrinologue

Chirurgien endocrinologue - médecin spécialisé dans le traitement des maladies des organes du système endocrinien nécessitant le recours à des techniques chirurgicales (traitement chirurgical, interventions peu invasives).

Neuromonitoring peropératoire

Le neuromonitoring peropératoire est une technique permettant de surveiller l'activité électrique des nerfs laryngés qui assurent la mobilité des cordes vocales pendant une intervention chirurgicale. Lors de la surveillance, le chirurgien a la possibilité d'évaluer l'état des nerfs laryngés toutes les secondes et de modifier le plan de l'opération en conséquence. La neuromonitoring peut réduire considérablement le risque de déficience vocale après une intervention chirurgicale à la thyroïde et à la parathyroïde.

Densitométrie

La densitométrie est une méthode permettant de déterminer la densité du tissu osseux humain. Le terme "densitométrie" (du latin densitas - densité, metria - mesure) s’applique aux méthodes de détermination quantitative de la densité du tissu osseux ou de sa masse minérale. La densité osseuse peut être déterminée par densitométrie aux rayons X ou aux ultrasons. Les données obtenues au cours de la densitométrie sont traitées à l'aide d'un programme informatique qui compare les résultats aux indicateurs adoptés comme norme pour les personnes du même sexe et du même âge. La densité osseuse est l'indicateur principal qui détermine la résistance de l'os, sa résistance aux contraintes mécaniques

L'importance des glandes parathyroïdes

La parathyroïde est un organe situé sur la glande thyroïde et appartient au système endocrinien. La glande est souvent appelée parathyroïde. Malgré sa petite taille, la parathyroïdie a un impact considérable sur le fonctionnement du corps humain.

Brève anatomie et histologie

La glande parathyroïde est un organe parenchymal arrondi ou ovale légèrement oblat. Sa taille normale est:

  • longueur - de 0,2 à 0,8 cm;
  • largeur - de 0,3 à 0,4 cm;
  • épaisseur - de 0,15 à 0,3 cm.

Dans un corps humain, il existe 2 à 8 glandes de ce type, mais le plus souvent, il y en a 4. Non seulement leur nombre, mais également leur emplacement. Les glandes parathyroïdes peuvent se situer dans l'épaisseur de la thyroïde, sur sa surface arrière, près du thymus, derrière l'œsophage, etc. Il est très important que les endocrinologues connaissent ces caractéristiques.

Les adultes ont une parathyroïdie jaune et ressemblent donc aux ganglions lymphatiques voisins. Chez les enfants, la glande est rosâtre.

L'histologie a révélé que chaque glande parathyroïde possède sa propre capsule, à partir de laquelle les brins de tissu conjonctif avec les vaisseaux sanguins et les nerfs vont profondément. Autour de ces couches intermédiaires de tissu conjonctif se trouvent des cellules sécrétoires qui libèrent des hormones qui régulent la croissance et le développement du corps, la contraction musculaire, etc.

Comment avez-vous entendu parler du rôle de la parathyroïdie?

L'étude des glandes parathyroïdes a débuté relativement récemment. Ils ont été trouvés pour la première fois dans le rhinocéros au milieu du 19ème siècle, et après quelques années chez l'homme. C'est le manque de connaissances sur ces organes qui a entraîné les défaillances associées à la résection de la glande thyroïde. Auparavant, ces opérations étaient fatales en raison de convulsions associées à une concentration altérée en ions calcium.

Et seulement après que la structure de la glande parathyroïde, son histologie et ses fonctions aient été établies, il est devenu clair que c'est un organe important qui devrait réguler le métabolisme du calcium.

Peu de choses sur le rôle du calcium

Le calcium est un macronutriment présent principalement dans les tissus osseux et les dents et influençant divers processus du corps humain. Il participe à:

  • construire des os et des dents;
  • réduction des muscles squelettiques et lisses;
  • sang brillant
  • conduire les impulsions nerveuses;
  • travail de coeur;
  • régulation de la perméabilité de la membrane cellulaire.

Par conséquent, un métabolisme correct du calcium, régulé notamment par la glande parathyroïde, est important pour le fonctionnement normal du corps.

Fonction parathyroïdienne

Les glandes parathyroïdes appartiennent au système endocrinien, c’est-à-dire qu’elles ont pour fonction de libérer des hormones dans le sang:

  • la parathyrine;
  • la calcitonine;
  • amines biogènes (sérotonine, histamine, etc.).

Ce sont les deux premiers qui déterminent le rôle principal du parathyroïdisme - la normalisation du métabolisme du calcium.

Parathormone

L'hormone parathyroïdienne, ou parathyrine, est la principale substance biologiquement active sécrétée par le parathyroïdisme. Il fait référence à des polypeptides. L'effet de cette hormone est indiqué dans le tableau.

Hormone parathyroïdienne

Principe et impact

stimule la synthèse de la vitamine D (calcitriol), ce qui améliore également la réabsorption du calcium.

La concentration maximale de l'hormone se produit la nuit. Au cours de la troisième heure de sommeil, ses taux sanguins sont environ trois fois supérieurs aux niveaux quotidiens. L’hormone parathyroïdienne commence à rester debout lorsque la concentration en ions calcium diminue à 2 mmol / l.

Les hormones telles que les ions somatotropes, glucagon, amines biogènes, prolactine et magnésium stimulent la sécrétion de parathyrine.

Calcitonine

La calcitonine, comme l'hormone parathyroïde, est une hormone peptidique. C'est un antagoniste de la parathyrine, parce que:

  • réduit la réabsorption (absorption inverse) du calcium dans les reins;
  • altère l'absorption intestinale de calcium provenant des aliments;
  • bloque les ostéoclastes;
  • ralentit la sécrétion d'hormone somatotrope, d'insuline et de glucagon.

L'excrétion de la calcitonine se produit lorsque la concentration de calcium dans le sang augmente de plus de 2,25 mmol / l, ainsi que sous l'influence de la cholécystokinine et de la gastrine. Mais la sécrétion de cette substance active par la parathyroïde n'est pas si importante, elle est produite dans d'autres organes.

Options de dysfonctionnement des glandes parathyroïdes

La dépendance de la physiologie sur les glandes parathyroïdes est clairement visible en violation de leur travail. La classification des dysfonctionnements de ces organes comprend deux types.

La première condition est une libération accrue de parathyrine. La classification de l'hyperparathyriose comprend également 3 types.

  1. L'hyperfonctionnement primaire est causé par des maladies de la glande parathyroïde, telles que l'adénome, le cancer, etc.
  2. L’hyperparathyroïdie secondaire est due à une insuffisance rénale, à un manque de vitamine D, à une mauvaise absorption des nutriments dans l’intestin, à une destruction des os.
  3. L'hyperparathyriose tertiaire est une affection dans laquelle la taille des glandes parathyroïdes augmente. Il se développe dans le contexte de l'hyperparathyriose secondaire prolongée.

L'hyperfonctionnement présente les manifestations cliniques suivantes:

  • mictions fréquentes;
  • soif constante;
  • nausée, manque d'appétit, formation de gaz;
  • hypertension artérielle et douleurs cardiaques et arythmies;
  • diminution du tonus musculaire;
  • l'ostéoporose;
  • douleur dans la colonne vertébrale, les bras et les jambes;
  • perte de dents;
  • déformation du système squelettique;
  • augmentation de la concentration de calcium total dans le sang à 3,5 mmol / l.

Hypoparathyriose - production insuffisante de parathyrine. Cette affection est plus souvent associée à une ablation accidentelle des glandes parathyroïdes lors d'opérations sur la glande thyroïde, à un gonflement ou une hémorragie à la suite de blessures ou d'une opération au cou, à une inflammation des glandes parathyroïdes.

La classification de cet état comprend 2 formes: latente (cachée) et manifeste. Ils diffèrent par la gravité des symptômes. L'hypoparathyriose présente les manifestations suivantes:

  • des crampes qui peuvent durer des heures;
  • peau sèche, dermatite;
  • ongles cassants et dents cassantes;
  • la cataracte;
  • engourdissement fréquent dans les membres.

L'absence de parathyrine a un effet négatif sur les selles en raison d'un spasme des muscles lisses, de la croissance des cheveux.

Ainsi, les glandes parathyroïdes sont des organes qui jouent un rôle important. Ils contrôlent l'échange de calcium, impliqué dans de nombreux processus de la vie. Le retrait des glandes est dangereux et une augmentation et une diminution de la sécrétion de leur hormone conduit à des symptômes désagréables, réduisant de manière significative la qualité de la vie humaine.

Structure et fonction de la glande parathyroïde

La glande parathyroïde (parathyroïde et parathyroïde d'une autre manière) est un organe endocrinien constitué de plusieurs petites formations. Ils sont situés à l'arrière de la thyroïde, 2 en haut et en bas. Dans le corps humain, la parathyroïde remplit une fonction importante: elle régule le taux de calcium dans le sang et est responsable de l’activité nerveuse et de la motricité à part entière.

Localisation et taille des glandes parathyroïdes

Pour la première fois, la glande parathyroïde a été découverte non pas chez l'homme, mais dans... le rhinocéros indien - lors de l'autopsie d'un animal décédé en 1850. Un jeune chercheur britannique, Richard Owen, a pu trouver et identifier un organe énorme, comparé à un être humain, dans un rhinocéros pesant jusqu'à 8 grammes. Depuis lors, le rhinocéros est devenu le symbole de la chirurgie la plus complexe des glandes parathyroïdes.

La gloire de la découverte des glandes parathyroïdes humaines appartient au professeur suédois Ivar Sandstrom qui, en 1880, découvrit cet organe et lança ainsi tout un programme d'étude de la nouvelle glande endocrine.

La caractéristique la plus importante de la glande parathyroïde réside dans ses caractéristiques structurelles individuelles. Différentes personnes ont différents nombres de ces organes, leur localisation, leur couleur et même leur taille peuvent varier. 80% des habitants de la planète ont 4 glandes parathyroïdes, mais normalement leur nombre peut atteindre 8.

Traditionnellement, la paire supérieure de «glandes parathyroïdes» est située dans la partie supérieure de la glande thyroïde, au-delà des limites de sa capsule. Et le bas - à l'intérieur du corps, sous la capsule. Mais dans la pratique médicale, il y avait des cas où les formations parathyroïdiennes étaient situées dans le thymus (thymus) et près du faisceau neurovasculaire principal du cou, près de la carotide, à la surface antérieure de la colonne vertébrale et derrière l'œsophage.

Extérieurement, les organes parathyroïdes ressemblent à des lentilles. Chez les enfants, ils sont de couleur rosâtre, chez les adultes - jaune brun, avec un mélange de rouge. La longueur varie entre 4-8 mm, largeur 3-4, épaisseur - 2-4 mm. Chaque organe pèse en moyenne 0,5 gramme et, dans de nombreux cas, les glandes inférieures sont légèrement plus grandes que les supérieures.

Structure parathyroïdienne

Contrairement à d'autres organes endocriniens - les glandes surrénales, l'hypophyse ou le thymus - les glandes parathyroïdes ne se divisent pas clairement en lobes ou en régions. Chaque glande est enfermée dans une capsule dense, à l'intérieur de laquelle se trouve un parenchyme constitué de cellules glandulaires de parathyrocytes.

À l'intérieur de chacune des parties de cet organe, on peut trouver 5 types de parathyrocytes: les principales cellules claires sombres et principales, acidophiles, aqueuses et de transition. Tous sont connectés en brins et en grappes, séparés par des stromas du tissu conjonctif. Il y a des vaisseaux sanguins et des fibres nerveuses dans ce stroma, les artères thyroïdiennes sont responsables de l'apport sanguin principal à la parathyroïde.

La structure du parenchyme des glandes parathyroïdes est également très individuelle et peut prendre l'une des trois formes suivantes:

  • Intégrale, sans division en tranches (un tel parenchyme apparaît généralement chez les embryons et les enfants, mais est parfois diagnostiqué chez des adultes et des patients âgés);
  • Maille, divisée en groupes de cellules égaux, mais sans système clair (la variété la plus fréquente, fixée chez la plupart des patients);
  • Alvéolaire, divisé en cellules assez régulières par le tissu conjonctif.

Parfois, il y a aussi une variété mixte, quand une petite zone d'une structure complètement différente apparaît soudainement dans une cellule de parenchyme d'un type de cellule. Cette fonctionnalité est également considérée comme la norme.

La proportion de cellules de types différents varie avec l'âge: chez les nourrissons, la «glande parathyroïde» comprend les principaux parathyrocytes; à 5–7 ans, des cellules de rayons X apparaissent et, après 20 à 25 ans, le nombre de cellules adipeuses augmente.

Fonction parathyroïdienne

Jusqu'au début des 19e et 20e siècles, la fonction des glandes parathyroïdes était inconnue et les chirurgiens les retiraient même au cours d'une chirurgie de la thyroïde, sans compter celles qui étaient particulièrement importantes. Quand il est devenu évident que cela entraînait des conséquences fatales, de telles opérations étaient interdites par la loi. Le chirurgien américain bien connu Robert Gross a qualifié de telles procédures de "massacre sanglant".

Au fil du temps, les scientifiques ont découvert que la glande parathyroïde joue un rôle crucial dans le corps. À savoir, il régule le niveau de calcium dans des limites strictement définies, en maintenant le niveau optimal du minéral dans le sang.

La principale quantité de Ca dans le corps humain se trouve dans le squelette - presque 99%. Et seulement une petite partie - dans le sang. Mais pour maintenir la vie et le travail des systèmes principaux, ce 1% est extrêmement important. Dès que le niveau de minéral dans le sang baisse, le corps se dépêche immédiatement de le restaurer, ce que fait la glande parathyroïde.

Le travail de la glande parathyroïde se déroule en 3 étapes:

  1. L'excrétion de calcium dans l'urine est fortement réduite.
  2. Le sang augmente la forme active de la vitamine D, ce qui améliore l'absorption du calcium dans le sang à l'aide de la protéine calmoduline.
  3. La production de cellules osseuses d'ostéoclastes est lancée. Elle détruit le vieillissement de l'os et transporte le Ca dans le sang.

Hormone parathyroïdienne

La glande parathyroïde est responsable de la synthèse et de la production d'une seule substance - l'hormone parathyroïdienne. Son antagoniste hormonal est le produit de l'activité de la glande thyroïde, la thyrocalcitonine, qui stimule la production de cellules ostéoblastiques, les constructeurs du tissu osseux.

Fonction parathyroïdienne dans le corps due au travail de l'hormone parathyroïdienne. Dès que le niveau de Ca dans le sang tombe au-dessous de la normale, les récepteurs sensibles de la parathyroïde libèrent l'hormone parathyroïdienne. Et à son tour, il augmente la concentration de vitamine D et la production d'ostéoclastes.

La glande parathyroïde est un organe à la spécialisation très étroite. Les troubles de cette glande endocrine peuvent provoquer 2 maladies parmi les plus dangereuses: l'hyperparathyroïdie (conduisant à une hypercalcémie) et l'hypoparathyroïdie. Les effets de l'excès de calcium dans le sang sont les suivants: altération de la mémoire, faiblesse et somnolence, dépression et psychose, ainsi que des problèmes rénaux. L'activité excessive des ostéoclastes entraîne un ramollissement des os et de l'ostéoporose. Les carences en minéraux peuvent provoquer des crampes, des engourdissements et des crampes dans les bras et les jambes, des problèmes de vision et des lésions cérébrales.

Question gratuite chez le médecin

Les informations sur ce site sont fournies pour examen. Chaque cas de la maladie est unique et nécessite une consultation personnelle avec un médecin expérimenté. Sous cette forme, vous pouvez poser une question à nos médecins - c'est gratuit, prenez rendez-vous dans des cliniques de la Fédération de Russie ou à l'étranger.

Où sont situés et quelle est la valeur des glandes parathyroïdes?

Nom: Kirill, 21 ans.

Question: Où sont les glandes parathyroïdes?

Les glandes parathyroïdes portent ce nom, car ce sont des organes appariés. On les appelle aussi souvent les glandes parathyroïdes, ce qui indique leur emplacement dans le corps humain.

Ce sont des grappes de forme ronde de Taureau de petite taille. Ces glandes sont situées sur les parois postérieures de la glande thyroïde.

Les organes supérieurs sont situés derrière le nerf récurrent, les inférieurs couvrent la zone de son intersection avec l'artère inférieure de la glande thyroïde.

Ces derniers occupent un cercle dont le diamètre est d'environ 30 mm. Différentes personnes ont différents nombres de tels corps.

Dans la plupart des cas, il y a 4 organes appariés, mais le nombre de 2 à 8 est également enregistré.

La longueur de ces glandes est comprise entre 4 et 8 millimètres.

Des organes voisins, ils sont clôturés avec leur tissu fibreux.

Leur poids total ne dépasse généralement pas 1,2 g.

Un tel organe diffère de la glande thyroïde dans une teinte plus claire. Dans l'enfance, il est représenté par une couleur rose pâle et chez l'adulte, il a une teinte jaunâtre.

Quelles sont les hormones produites par la glande parathyroïde?

Les glandes parathyroïdes produisent des hormones parathyroïdiennes qui jouent un rôle important dans le corps humain.

C'est leur production qui fournit l'équilibre des processus métaboliques du calcium et du phosphore. Et le bon fonctionnement des glandes elles-mêmes est nécessaire au fonctionnement normal des systèmes corporels suivants:

Lorsque la concentration de calcium dans le sang d’une personne est réduite de manière significative, c’est cet organe qui active les récepteurs qui lui sont sensibles et effectue une libération accrue de l’hormone parathyroïdienne dans le sang.

Il provoque la libération de l’élément manquant des tissus des os.

À cet égard, la fonction principale des glandes parathyroïdes peut être appelée production d'hormone parathyroïdienne nécessaire au maintien de l'équilibre du calcium dans l'organisme.

Cependant, avec une production accrue de cette hormone, une pathologie appelée hyperparathyroïdie peut survenir.

Dans ce cas, la concentration de calcium dans le sang d’une personne augmente considérablement, de sorte que sa quantité dans le tissu osseux diminue.

Il existe également un état inverse - l'hypoparathyroïdie, caractérisée par une sécrétion insuffisante d'hormones parathyroïdiennes.

La condition se manifeste par une faible teneur en calcium dans le sang et le développement de divers troubles mentaux.

Glande parathyroïde: localisation, structure, fonction, maladies

Quelle est la glande parathyroïde?

La glande parathyroïde a une petite taille de 4 à 8 mm et une hauteur de 1 à 3 mm. Sa forme est ronde ou ovale. La couleur dépend de l'âge de la personne. Au début, elle est rosâtre. Avec le temps, elle devient jaune pâle.

Son corps est recouvert de tissu fibreux à travers lequel il nourrit le sang. Situé à l'avant du cou, en haut et en bas de la glande thyroïde. Leur nombre et leur emplacement sont différents pour chaque personne.

  • thymus
  • colonne vertébrale
  • paroi de l'oesophage
  • faisceau neurovasculaire

Rôle dans le corps

Pendant longtemps, les médecins ignoraient l'existence de la glande parathyroïde et les opérations sur la glande thyroïde se soldèrent par la mort.

La traumatisation ou l'élimination de ces glandes au cours d'une intervention chirurgicale entraîne une forte diminution du taux de calcium dans le sang car sa fonction principale est de maintenir l'équilibre calcium-phosphore dans le corps. Il affecte les impulsions nerveuses et les articulations.

La régulation de la concentration en calcium s'effectue par la production d'une hormone spécifique, l'hormone parathyroïdienne, constituée de 84 résidus d'acides aminés. Cet organe possède des récepteurs sensibles qui répondent aux fluctuations du taux de calcium dans le sang et qui, conformément aux valeurs obtenues, régulent l’apport en hormones.

  1. Dans les reins, il accumule la forme active de la vitamine D dans les reins. Les parois intestinales produisent plus de calmoduline, ce qui stimule l'absorption de calcium dans le sang.
  2. Réduit la concentration de calcium urinaire
  3. Favorise le transfert de calcium de la structure osseuse au sang.

L'activité de l'hormone varie en fonction de l'heure: à la lumière - la concentration augmente, à l'obscurité - diminue. De plus, les hormones productrices de fer participent à la transmission de l'influx nerveux aux muscles et assurent la formation adéquate du tissu osseux.

Symptômes de la dysfonction parathyroïdienne et son diagnostic

  • diminution de la capacité de travail
  • engourdissement des membres
  • la pression artérielle saute
  • irritabilité accrue
  • états dépressifs

Les violations de la production d'hormones se reflètent dans l'apparence d'une personne: les cheveux deviennent cassants, leur perte augmente, des maladies de la peau apparaissent, les ongles et les dents se détériorent, les muscles squelettiques s'enflamment.

  • détermination du calcium et du phosphate urinaires
  • taux d'hormones parathyroïdiennes
  • taux de calcium sérique et ionisé

Les résultats les plus précis du diagnostic de l’état de la glande sont des méthodes instrumentales. Avec leur aide, la présence de pathologies, l'état fonctionnel général sont déterminés.

  1. Scintigraphie - le moyen le plus efficace à ce jour. Le patient reçoit une injection d'isotopes radioactifs, qui sont balayés par un récepteur spécial. Vous permet d'obtenir une estimation précise pour tous les paramètres. Il ne peut pas être utilisé si le poids du patient dépasse 150 kg, ainsi que celui des femmes enceintes et des mères allaitantes.
  2. L'imagerie par résonance magnétique est la méthode la plus sûre. Vous permet d'effectuer une évaluation complète de l'état du corps. Restriction d'utilisation - la présence d'implants métalliques dans le corps du patient.
  3. Tomodensitométrie - utilisée avec contraste pour plus de clarté. Détermine l'emplacement exact des glandes, indépendamment de l'emplacement.
  4. L'échographie est une procédure sûre et sans douleur qui vous permet d'évaluer l'évolution de la forme ou de la taille des glandes parathyroïdes.
  5. Rayons X et électrocardiogramme - vous permettent de juger indirectement du dysfonctionnement de la glande par des modifications du tissu osseux et des troubles du travail du cœur.

Habituellement, les médecins utilisent plusieurs méthodes à la fois pour améliorer la précision, revérifier les résultats obtenus et poser un diagnostic à partir de données généralisées.

Maladies

Toutes les maladies sont associées à une altération de l'hormone parathyroïdienne. Leur niveau peut être excessif ou au contraire insuffisant.

Hyperparathyroïdie

Un excès d'hormone est appelé hyperparathyroïdie. Cette condition entraîne une augmentation de la proportion de calcium dans le sang et une diminution du tissu osseux. Dans les cas avancés de la maladie, peut provoquer le coma.

  • États déprimés
  • Faiblesse générale
  • Vomissements
  • Problèmes rénaux
  • Douleur dans les articulations et les os
  • Fragilité squelettique
  • Altération de la mémoire
  • Augmentation de la pression artérielle

L'hyperpatériose survient en présence de tumeurs ou de modifications du tissu parathyroïdien, d'une maladie rénale chronique, d'une carence prolongée en calcium ou en vitamine D.

Habituellement, la chirurgie nécessite une intervention chirurgicale, mais dans certains cas, une cure de vitamines suffit à normaliser la maladie.

Hypoparathyroïdie

Production insuffisante d'une hormone appelée hypoparathyroïdie. Il en résulte une diminution du calcium dans le sang et une altération du passage de l'influx nerveux.

  • irritabilité
  • maux de tête
  • sautes d'humeur
  • convulsions
  • détérioration de la peau, des cheveux et des ongles
  • spasmes de respiration et muscles divers
  • douleur musculaire

L'hypopartériose se produit lorsque:

  • blessure parathyroïdienne
  • processus inflammatoires
  • carence prolongée en vitamine D
  • exposition aux radiations
  • violation de l'absorption du calcium dans les parois intestinales

Le traitement nécessite une intervention chirurgicale conservatrice non indiquée. En général, les maladies de la parathyroïde sont faciles à traiter si le patient s’adresse immédiatement à un endocrinologue après l’apparition des symptômes. Cependant, vous devez vous préparer à l'avance. Il s'agit d'un processus long qui nécessite le respect des recommandations du médecin.

Quels signes indiquent une maladie parathyroïdienne chez les femmes?

Malgré leur petite taille et leur faible poids, les glandes parathyroïdes produisent des hormones vitales pour l'homme, sans lesquelles son existence normale est impossible.

Caractéristiques de la structure des glandes parathyroïdes

La plupart des gens ont deux paires de glandes parathyroïdes, mais parfois leur nombre peut atteindre douze. Ils ont une forme arrondie ou ovale. La taille des glandes est petite - environ 8 mm de long, 4 mm de large, 1,5-3 mm d'épaisseur. Leur poids est généralement de 0,5 g.

L'anatomie des glandes parathyroïdes implique que chacune d'entre elles soit recouverte d'une fine capsule de tissu conjonctif. À l'intérieur se trouvent également des cloisons spéciales, grâce auxquelles l'organe est alimenté en sang.

Activité hormonale des glandes parathyroïdes

Les glandes parathyroïdes sont constituées de deux types de tissus qui remplissent des fonctions différentes. La production d'hormones ne se produit que dans les cellules appelées les principaux parathyrocytes sombres. Ils synthétisent une substance telle que l'hormone parathyroïdienne (PTH, calcitrine, parathyréocrine, parathyrine). En outre, la structure des glandes parathyroïdes implique la présence des principales cellules lumineuses dans leur composition. Ils n'ont pas une telle activité fonctionnelle que les sombres.

La régulation de la production hormonale de la glande parathyroïde est basée sur le principe de relation inverse. Lorsque le taux de PTH dans le sang diminue, les cellules principales sombres sont activées. Lorsque la quantité de parathyrine augmente aux paramètres souhaités, la synthèse de l'hormone dans les glandes s'arrête. En cas de violation de ce processus, diverses maladies nécessitent un traitement.

Il faut également dire que les hormones parathyroïdiennes ne sont pas produites dans la même quantité tout au long de la journée. La concentration maximale de PTH est observée vers midi (environ 15 heures) et la concentration minimale - le matin à 7 heures.

Fonction parathyroïdienne

Si on vous demande - listez les fonctions des glandes parathyroïdes, vous pouvez dire ceci:

  • activation dans le tissu rénal de la vitamine D, qui affecte la paroi intestinale. Il existe une protéine de transport spéciale qui assure l'absorption du calcium dans le sang;
  • fournir une diminution de l'excrétion de calcium avec l'urine;
  • affecter les cellules qui contribuent à la destruction du tissu osseux. En conséquence, le calcium pénètre dans la circulation sanguine, ce qui est nécessaire au fonctionnement normal du corps.

Si vous analysez ces fonctions, cet organe est nécessaire pour réguler la concentration de calcium dans le sang. Ceci est réalisé en affectant le tissu osseux, les reins, etc. Les hormones thyroïdiennes ne dépendent pas de la parathyroïde, bien que ces organes soient à proximité.

Hyperparathyroïdie

L'hyperparathyroïdie est une maladie qui s'accompagne d'une activité accrue des glandes parathyroïdes. Cette pathologie s'accompagne d'une augmentation du taux de calcium dans le sang, ce qui favorise l'apparition d'une hypercalcémie.

Types d'hyperparathyroïdie

Il est admis de distinguer plusieurs types d'hyperparathyroïdie en fonction des caractéristiques de son développement:

  • primaire. La cause de cette pathologie est généralement un cancer, une hyperplasie parathyroïdienne ou un adénome. La présence de ces maladies est souvent provoquée par le stress, l'hypotension artérielle ou la prise de certains médicaments. L'hyperparathyroïdie primaire s'accompagne d'une sécrétion incontrôlée de PTH;
  • secondaire. Il se développe en réponse à un apport insuffisant de calcium dans le corps humain, la vitamine D, en présence d'insuffisance rénale chronique;
  • tertiaire. Apparaît lorsqu'une personne souffre d'insuffisance rénale pendant une longue période. Même après la restauration du travail du corps, la sécrétion de PTH est excessive.

Symptômes de l'hyperparathyroïdie

Lorsque la glande parathyroïde fonctionne trop bien, les symptômes de ce trouble sont les suivants:

  • les os se ramollissent, ce qui peut provoquer de fréquentes fractures;
  • douleur intense dans les membres et le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • fatigue
  • l'apparition de calculs rénaux;
  • augmenter la quantité d'urine. Dans ce cas, il acquiert une couleur blanchâtre caractéristique;
  • soif accrue;
  • perte d'appétit, souvent associée à une perte de poids;
  • l'apparition de douleurs dans l'abdomen, des nausées, des vomissements;
  • une libération accrue d'acide chlorhydrique conduit au développement de l'ulcère peptique;
  • on observe une calcification vasculaire, qui est associée à une hypertension et à une angine de poitrine;
  • les capacités intellectuelles se détériorent, un état psychoémotionnel instable est observé;
  • la peau acquiert une teinte grisâtre;
  • les cheveux et les dents tombent.

L'hyperparathyroïdie peut être rénale, gastro-intestinale, osseuse ou autre, en fonction des symptômes qui se développent.

Traitement de l'hyperparathyroïdie

L'hyperparathyroïdie est diagnostiquée sur la base d'un test sanguin permettant de déterminer le taux de calcium, hormone parathyroïdienne. En outre, les médecins prescrivent des procédures supplémentaires pour déterminer les causes du développement de la pathologie.

Si une hyperparathyroïdie primaire est détectée, le traitement n’est opéré que par chirurgie. Se débarrasser de la forme secondaire de la maladie, peut être un médicament. Le plus souvent, des préparations spéciales contenant du calcium sont prescrites, après quoi de la vitamine D. Grâce à ce traitement, la sécrétion d'hormone parathyroïdienne est normalisée.

Il est également recommandé aux patients atteints d'hyperparathyroïdie de respecter les recommandations suivantes:

  • promenade quotidienne au grand air;
  • abandonner toutes les mauvaises habitudes;
  • commencez à bien manger. Il est conseillé d'inclure dans le régime les aliments riches en magnésium, phosphore et fer. Ceux-ci comprennent le poisson, la viande (rouge), de nombreux légumes et fruits.

Hypoparathyroïdie

L'hypoparathyroïdie est une maladie caractérisée par une activité fonctionnelle insuffisante des glandes parathyroïdes. Elle s'accompagne d'une diminution de l'intensité de la production d'hormones parathyroïdiennes ou d'une diminution de la sensibilité des récepteurs à celle-ci, situés dans divers tissus. Dans l'hypoparathyroïdie, on observe une concentration insuffisante de calcium dans le sang, ce qui entraîne une augmentation du taux de phosphate.

Causes de l'hypoparathyroïdie

L'hypoparathyroïdie se développe pour ces raisons:

  • retrait des glandes parathyroïdes avec la glande thyroïde;
  • une blessure au cou entraînant une hémorragie, perturbant le fonctionnement normal des glandes;
  • la présence de maladies auto-immunes dans lesquelles le corps produit des anticorps contre ses propres cellules;
  • sous-développement congénital des glandes parathyroïdes;
  • développement de divers processus inflammatoires;
  • la présence de l'oncologie, qui a conduit à la métastase à la région des glandes;
  • carence à long terme en vitamine D dans le corps de la femme, particulièrement observée pendant la grossesse et l’allaitement;
  • les troubles conduisant à une absorption inadéquate du calcium de l'intestin;
  • intoxication par les métaux lourds;
  • exposition négative aux rayonnements radioactifs.

Symptômes de l'hypoparathyroïdie

En présence de cette maladie de la glande parathyroïde chez la femme, les symptômes apparaissent comme suit:

  • spasmes dans les membres;
  • le développement de sensations désagréables, qui se caractérisent par le rampement du corps, un engourdissement de la peau, etc.
  • frissons fréquents qui changent avec des bouffées de chaleur;
  • maux de tête;
  • la photophobie;
  • diminution des capacités intellectuelles;
  • transpiration excessive;
  • la tachycardie;
  • peeling de la peau;
  • perte de cheveux;
  • destruction des dents et des ongles.

Traitement de l'hypoparathyroïdie

Si l’hypoparathyroïdie est accompagnée de convulsions, elles peuvent être éliminées par voie intraveineuse de solutions de calcium. En outre, on montre aux patients des injections de parathyroïdine, obtenue à partir des glandes parathyroïdes de différents animaux. Après élimination des principaux symptômes de la maladie, le traitement est arrêté. Si la parathyroïdine est administrée pendant une longue période, une réaction auto-immune se produit dans le corps humain, ce qui est hautement indésirable.

Dans la restauration ultérieure du fonctionnement des glandes parathyroïdes est réalisée à l'aide de tout un ensemble de médicaments:

  • la vitamine D;
  • le calcium;
  • sulfate de magnésium;
  • hydroxyde d'aluminium;
  • sédatifs et autres.

En outre, lorsque l'hypoparathyroïdie est nécessaire pour avoir une alimentation équilibrée, renoncez à toutes les mauvaises habitudes, adoptez un mode de vie sain et n'ignorez pas les recommandations des médecins. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, des conséquences plus graves se développent, qui ne sont pas aussi faciles à combattre que dans la phase initiale de la maladie.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones