La triiodothyronine (ou T3) est une hormone thyroïdienne active conçue pour contrôler le métabolisme énergétique dans le corps humain.

Lorsqu'il pénètre dans le sang, le T3 «coopère» avec les molécules de protéines et, participant au processus de dégradation de l'énergie, le dirige là où il est nécessaire.

De plus, une petite partie de l'hormone reste dans le sang et s'appelle "T3 libre".

La concentration normale de cette hormone dans l'organisme fournit le «mode» optimal de son fonctionnement, tandis qu'une augmentation du t3 libre (ci-après dénommé t3) pose de graves problèmes de santé.

Causes de l'hormone T3 libre

  • dysfonctionnement de la thyroïde (y compris après l'accouchement);
  • manque d'iode dans le corps;
  • prendre des médicaments contenant de l'iode radioactif;
  • maladie rénale et hépatique chronique;
  • résistance aux hormones thyroïdiennes.

Les symptômes

L'augmentation du niveau de t3 dans le corps se fait sentir par la manifestation de symptômes qu'une personne peut difficilement ignorer:

  • une fatigue intense, au fond de laquelle se produisent des accès de larmes, de l'irritabilité, de la nervosité, de l'excitation et même de la rage;
  • doigts tremblants (surtout dans un état de tension) et les paupières;
  • augmentation du rythme cardiaque, rythme cardiaque anormal, augmentation de la pression artérielle, essoufflement;
  • perte de poids sans raison apparente;
  • appétit excessif;
  • maux de tête prolongés;
  • augmentation de la température corporelle, persistant longtemps;
  • perte de cheveux, ongles cassants;
  • mictions fréquentes;
  • trouble intestinal (diarrhée);
  • les échecs du cycle menstruel.

Si au moins l'un de ces symptômes est détecté, il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible pour un examen et un diagnostic. En règle générale, avec ces plaintes, il est recommandé de passer une analyse (le sang d'une veine) pour détecter le niveau de l'hormone T3.

Pour que les indicateurs soient aussi informatifs que possible, il est important de bien préparer l'étude:

  1. Pendant dix heures avant de donner du sang, ne mangez pas, mais buvez uniquement de l'eau non gazeuse.
  2. Lors de la prise de médicaments hormonaux, en consultation avec le médecin pour annuler leur utilisation pendant deux jours avant l’étude.
  3. La veille de l'intervention, abandonnez l'effort physique et essayez de vous protéger du stress et de tout stress émotionnel.
  4. Trois heures avant de donner du sang, ne fumez pas.

Maladies possibles

Des taux élevés de T3 dans le corps sont souvent le symptôme de maladies telles que:

  • goitre endémique caractérisé par une hypertrophie de la glande thyroïde sur fond de carence en iode;
  • thyrotoxicose, dans laquelle il existe un excès de T3 dans le niveau normal d'autres hormones du système endocrinien;
  • Syndrome de Pendred - une pathologie de nature génétique dont les conséquences sont le goitre et la perte auditive;
  • l'hyperthyroïdie, caractérisée par une synthèse accrue des hormones thyroïdiennes.

Et si T3 Free est abaissé? Lire sur notre site.

Vous pouvez lire sur les symptômes et les méthodes de traitement de l'hyperparathyroïdie ici.

Une toux peut-elle être associée à une maladie de la thyroïde? Lisez à ce sujet dans le prochain sujet.

Avoir un enfant

Souvent, une augmentation du taux de T3 survient chez les enfants soudainement, lorsqu'ils consultent leur médecin pour une raison complètement différente. Les symptômes évidents pour cet état (larmoiements, nervosité, irritabilité) sont «blâmés» par les parents pour les manifestations de la prochaine crise de l'âge. Déjà, les adultes sont déjà préoccupés par des problèmes plus graves: maux de tête, essoufflement, battement de coeur rapide et mains tremblantes.

Il est important de noter que, pour le corps d'un enfant en pleine croissance, de tels problèmes de santé sont extrêmement indésirables, car ils provoquent des perturbations dans presque tous les systèmes: tous les processus biochimiques sont fortement accélérés, ce qui entraîne une perte de poids, des muscles, et une détérioration des reins, du cœur et du système circulatoire.

C'est pourquoi les parents devraient être aussi attentifs que possible au moindre changement dans le bien-être de l'enfant.

Les raisons du surdéveloppement du t3 chez un enfant peuvent être:

  • causée par la grippe, les oreillons ou l'amygdalite chronique, une inflammation aiguë de la glande thyroïde;
  • choc nerveux fort;
  • augmentation du volume de la glande thyroïde et production d'hormones en excès (maladie d'origine).

T3 et T4 sont les principales hormones produites par la glande thyroïde. T3 - Qu'est-ce que cette hormone et de quoi est-elle responsable?

Voir les recettes de Potentilla White pour les pathologies endocrines sur cette page.

Pendant la grossesse

Une augmentation du taux de T3 pendant la grossesse est la norme plutôt que la pathologie, car l'organisme de la future mère est reconstruit, se préparant à fournir les hormones nécessaires au bébé.

Cependant, seul un médecin menant une grossesse (avec un endocrinologue) peut tirer des conclusions définitives, car une hormone élevée au deuxième trimestre indique des problèmes du système endocrinien.

En règle générale, lorsque des problèmes sont détectés à un stade précoce de la grossesse, l'état du niveau d'hormones est surveillé pendant toute la période de portage du bébé.

Pour que les «sauts» hormonaux ne fassent pas peur et ne fâchent pas la future mère, il est important de comprendre le mécanisme de leur production au cours de cette période: le niveau de t3 dépend directement de l'hCG, qui est «responsable» des principaux processus de maintien de la grossesse au début. Au fil du temps, lorsque la production d’hCG diminue, le niveau de m3 diminue également, ce qui est la norme. Si maman porte plusieurs bébés, les hormones (hCG et p3) seront produites en quantités beaucoup plus grandes.

Traitement T3 gratuit - traitement

La clé d'un traitement efficace est la formulation rapide du diagnostic correct. En raison de la situation environnementale défavorable, chaque personne qui se respecte devrait se soumettre chaque année à un examen médical chez l’endocrinologue afin de surveiller le fonctionnement de la thyroïde, car c’est elle qui est la première à «prendre le choc».

Grâce à la vigilance, toute pathologie peut être détectée à un stade précoce, ce qui permet de n'effectuer qu'un traitement médicamenteux sans intervention chirurgicale (par opposition aux affections négligées).

Le traitement des taux élevés d'hormone T3 est complexe et comprend:

  • médicaments sur ordonnance qui réduisent la production d'hormones;
  • l'utilisation de sédatifs et de complexes de vitamines;
  • adhésion à un régime alimentaire équilibré (une quantité suffisante d'aliments contenant du calcium, des glucides, des graisses. Le chocolat, le café et les "sodas" sont strictement déconseillés);
  • créer les conditions d'un confort psychologique maximal (à la maison et au travail), en évitant le stress et l'effort physique.

Afin de contrôler le niveau de l'hormone, les médecins prescrivent généralement des tests sanguins réguliers, sur la base desquels la question de la durée ou de l'adaptation du traitement est tranchée.

Quelle est l'hormone t3

L'une des hormones les plus importantes sécrétées par la glande thyroïde est l'hormone m3, la triiodothyronine, qui résulte de la dégradation d'une autre hormone sécrétée par la thyroïde, la thyroxine (m4). Après la scission d'un atome, le m4 à ​​faible mobilité se transforme en m3 et devient très actif. Le nombre 3 dans le nom de triiodothyronine s’explique par le nombre de molécules d’iode contenues dans chaque molécule de triiodothyronine.

Hormone t3

La triiodothyronine est responsable du déroulement des processus d'échange d'énergie dans le corps humain. En les contrôlant, il affecte la désintégration de l'énergie et la dirige vers l'endroit où elle est revendiquée. La présence de T3 dans les cellules du cerveau d’un enfant améliore son développement. Chez l'adulte, cette hormone améliore la conduction nerveuse.

Le t3 revêt une importance non négligeable pour le système cardiovasculaire, ainsi que pour le tissu osseux, contribuant à l'activation du processus métabolique. En outre, la triiodothyronine aide à oxygéner tous les tissus du corps, active leur croissance, favorise la synthèse de la vitamine A et réduit le taux de cholestérol dans le sang.

L'hormone est divisée en 2 sous-espèces: T3 libre et commune. Les cellules thyroïdiennes produisent de la triiodothyronine prête à l'emploi avec trois atomes d'iode. Une fois dans le sang, l'hormone T3 se lie aux molécules de protéines, puis est transportée dans les veines jusqu'aux tissus qui en ont besoin.

Cependant, une partie de la triiodothyronine reste non liée aux molécules de protéines. Cette hormone s'appelle t3 libre. La combinaison de triiodothyronine libre avec celle qui a réussi à réunir des protéines est appelée «T3 commun».

Analyse et résultats

Afin d'identifier les pathologies de la thyroïde, un médecin endocrinologue prescrit une enquête incluant notamment l'analyse de la triiodothyronine. Cette étude est très importante car elle permet d’annuler les erreurs de diagnostic.

Dans le même temps, des analyses sont effectuées pour vérifier le niveau de triiodothyronine générale et libre. Si les résultats d'une étude de m3 libres sont discutables, alors m m3 est donné à titre indicatif.

L'analyse de l'hormone m3 s'effectue comme suit: le sang est prélevé le matin et à jeun. Ce n'est qu'ainsi que nous pourrons obtenir un résultat correct et fiable. La norme m3 varie de 3,15 pmol / l à 18,25 pmol / l.

Cependant, cela peut également varier en fonction de l'équipement sur lequel la recherche est effectuée. Dans différents laboratoires, ces limites de référence peuvent différer en raison de l'utilisation d'appareils et de réactifs différents.

Par conséquent, le résultat sera considéré comme la norme lorsqu'il se situera dans les valeurs standard du laboratoire spécifique dans lequel la recherche est effectuée.

Malheureusement, les résultats de l'analyse au niveau de la triiodothyronine ne correspondent pas toujours aux valeurs standard. Une augmentation de t3 provoque un état pathologique de la glande thyroïde, contribuant aux manifestations de divers symptômes prononcés qui ne peuvent pas passer inaperçus:

  1. Irritabilité, nervosité, insomnie, colère et éveil rapides, sautes d'humeur soudaines et, par conséquent, fatigue constante - tous ces états émotionnels sont parmi les principaux signes de l'augmentation du m3.
  2. Les symptômes de l’extrasystole - tachycardie, augmentation de la fréquence cardiaque, insuffisance du rythme du travail cardiaque indiquent clairement une augmentation de l’hormone.
  3. Le tremblement des doigts du patient est souvent le signe d'une augmentation de la triiodothyronine.
  4. Perte de poids, mictions fréquentes et accès de diarrhée.
  5. Parfois, il y a une augmentation de la température corporelle.
  6. Chez les femmes, un taux élevé de triiodothyranine peut provoquer des perturbations du cycle menstruel et, chez les hommes, une augmentation des glandes mammaires.

Les signes de faibles taux d'hormone T3 dans le sang peuvent être:

  1. Niveau d'énergie faible, fatigue, faiblesse des muscles et de tout le corps.
  2. Assez souvent, il se produit des convulsions, un engourdissement des membres, des nausées, une perte d’appétit et une constipation.
  3. Un gonflement du visage, des membres supérieurs et inférieurs peut également apparaître.
  4. Chez les hommes, il y a parfois une violation de la puissance.
  5. Température corporelle basse sur une longue période.

Causes de violations

Une diminution du niveau de triiodothyronine indique une diminution de la fonction thyroïdienne. Il peut y avoir plusieurs raisons:

  • hypothyroïdie résultant de l'opération, due à l'ablation complète ou partielle de la glande thyroïde;
  • thyroïde thyroïdienne;
  • Le niveau de t3 peut être abaissé en raison de l'utilisation à long terme de certains médicaments, tels que les glucocorticoïdes, les médicaments réduisant la coagulation du sang, les médicaments pour l'arythmie, les battements de coeur nerveux, etc.

Cependant, il est loin d'être toujours qu'un niveau réduit de p3 indique la survenue d'une maladie. Par exemple, une valeur légèrement sous-estimée de triiodothyronine pendant la grossesse du sixième au neuvième mois est la norme.

Les raisons de la teneur élevée en t3 peuvent également être différentes:

  • la thyrotoxicose conduit souvent à un fonctionnement excessif de la glande thyroïde;
  • un goitre carencé en iode peut provoquer une augmentation de la concentration de t3;
  • les médicaments, tels que les œstrogènes, les contraceptifs oraux, etc., affectant directement le niveau d'hormones dans le sang.

Lors du traitement d'un patient présentant l'un des symptômes ci-dessus, l'endocrinologue doit envoyer un niveau T3 à l'étude, après quoi le traitement approprié ou un examen complémentaire sont prescrits.

Ne vous précipitez pas pour tirer des conclusions basées uniquement sur les résultats de l'analyse de l'hormone T3. Nous devons d’abord vérifier l’état hormonal global du corps.

Hormone thyroïdienne T3

De quoi l'hormone T3 est-elle responsable?

L'hormone T3 est une hormone thyroïdienne, qui est la plus active des deux hormones principales. Vous pouvez trouver un autre nom pour cela - triiodothyronine. La présence du chiffre trois dans la définition d'une hormone s'explique par le fait que chacune de ses molécules contient exactement cette quantité d'iode.

La T3 résulte de la décomposition d'une autre hormone, la T4, lorsqu'un atome d'iode en est séparé. Le processus qui se produit après le retrait d’un atome peut être comparé au processus de retrait des chèques des grenades. La T4 transformée, auparavant sédentaire, transformée en triioditrine, devient très active.

Son but est de gérer les processus métaboliques de l'énergie se produisant dans le corps humain. L'hormone influe sur la répartition de l'énergie et l'envoie où elle est nécessaire. Une fois dans la circulation sanguine dans les cellules du cerveau de l'enfant, l'hormone contribue à son développement précoce. Grâce au travail de la triiodothyronine chez l'adulte, la conduction nerveuse augmente.

La triiodothyronine est importante pour le système cardiaque et les tissus osseux, car elle contribue à l'activation de leur métabolisme. L'excitabilité nerveuse générale augmente sous l'influence de la triiodothyronine.

Hormone T3 gratuit et commun - qu'est-ce que c'est?

Une certaine quantité de triiodothyronine est susceptible d’être produite par les cellules de la glande déjà à l’état «prêt», c’est-à-dire avec 3 atomes d’iode. Une fois dans le sang, il est lié aux molécules de la protéine de transport. Les vaisseaux transfèrent l'hormone aux tissus qui en ont besoin. Mais en petite quantité, la triiodothyronine reste dans le sang, sous une forme non liée aux molécules de protéines. Cette triiodothyronine est appelée «hormone libre T3».

L'hormone qui reste libre en conjonction avec celle liée aux protéines est définie comme l'hormone générale T3. C'est précisément cette quantité qui est souvent révélatrice des résultats discutables des tests hormonaux libres, qui sont effectués pour déterminer les troubles de la thyroïde chez l'homme.

Analyse de l'hormone T3

Pour déterminer les conditions pathologiques de la glande thyroïde, l’endocrinologue enverra le patient passer des tests pour détecter trois hormones - T4, TSH et T3. La recherche sur le dernier type d'hormone est extrêmement importante car elle permet de minimiser l'erreur de diagnostic.

Par exemple, lorsque des goitres toxiques nodulaires sont très souvent impliqués de manière indépendante dans la reproduction de l’hormone T3. En outre, sa quantité augmente avec le goitre toxique diffus, avec la maladie de Grave et avec la maladie de Graves. Si l'analyse produit un résultat indiquant une augmentation significative de la triiodothyronine, les médecins parlent alors de toxicose T3. Cette condition est difficile à corriger par la médecine et se manifeste par des symptômes plus vifs que ceux que l’on constate avec une augmentation de la quantité de l’hormone T4.

Hormone Normale T3

En fonction de l'équipement sur lequel le test hormonal est effectué, les valeurs normales varieront. Chaque laboratoire spécifique choisit en faveur de l'un ou l'autre appareil et d'un ensemble de réactifs. Par conséquent, il est impossible de déterminer le concept de "norme triiodothyronine". Sa quantité sera considérée comme normale si les résultats obtenus se situent dans les limites de référence indiquées sur un formulaire spécifique d'un laboratoire spécifique. Le formulaire est formé sur un ordinateur où la quantité d'hormone est définie avec précision et les limites de la norme sont indiquées.

Augmentation de l'hormone T3

De nombreuses pathologies de la glande thyroïde entraînent une augmentation de la triiodothyronine. En même temps, une personne ne peut manquer de remarquer que quelque chose arrive à son corps. En raison du fait que la T3 est une hormone extrêmement active, son augmentation de sang provoque un certain nombre de symptômes très prononcés:

Le patient devient trop irritable, nerveux, rapidement enragé et excité. Dans ce contexte, le patient est constamment hanté par la fatigue. Les médecins se réfèrent parfois à un ensemble similaire de symptômes comme une faiblesse irritable;

Les tremblements des doigts sur les membres supérieurs sont un autre signe fréquent d'augmentation de la triiodothyronine;

La fréquence cardiaque du patient augmente, des symptômes de tachycardie sont observés et des troubles du rythme cardiaque se produisent. Extrasystole - un symptôme d'augmentation des hormones. Cette condition est caractérisée par une augmentation du nombre de battements de coeur avec une longue période de repos. Une personne ressent ces troubles et se plaint souvent auprès du médecin d’interruptions du travail du cœur;

Il y a souvent une perte de poids.

L'analyse du niveau de triiodothyronine est considérée comme une procédure plutôt compliquée. Les erreurs se produisent souvent dans les laboratoires. On peut penser à celles-ci indépendamment dans le cas où un test supplémentaire a été effectué pour déterminer le niveau d'autres hormones thyroïdiennes - TSH et T4. Si les résultats montrent que la TSH est normale et que l'hormone T3 est élevée, il est fort probable qu'une erreur se soit produite. L'incertitude de l'analyse peut être jugée sur la base d'une augmentation de T3 et de TSH, mais des valeurs normales de T4 dans ce cas. Si de tels résultats ont été obtenus, il est alors logique de revérifier les données. Cela est dû au fait qu'avec une augmentation de T3, le niveau de TSH diminue et que T4 augmente.

Si les tests ont été effectués de manière qualitative et que les résultats indiquent clairement une augmentation de la triiodothyronine, il est impératif de consulter un médecin endocrinologue.

Si l'hormone T3 est abaissée

Une diminution du taux de triiodothyronine est observée lorsque la production de toutes les hormones produites par la glande thyroïde est perturbée. Il existe une telle condition pour les maladies graves:

Il existe une telle maladie, la thyroïdite de Hashimoto, lorsque l’immunité d’une personne commence à détruire certaines cellules de la thyroïde. Ces cellules ne peuvent pas être récupérées et, dans la plupart des cas, elles cessent définitivement de fonctionner et produisent des hormones.

L'hypothyroïdie. Cette condition se développe souvent en présence de certains médicaments utilisés pour traiter le goitre toxique diffus et nodulaire. En tant qu'agents potentiellement dangereux, les récepteurs thyréostatiques peuvent être mentionnés comme suit: Propitsil, Tyrozol, Mercazolil.

Le taux de triiodothyronine peut être réduit lorsqu’une opération est réalisée dans le but d’enlever toute la glande thyroïde ou une partie spécifique de celle-ci.

Le niveau de T3 diminue dans le contexte d'une personne subissant un traitement à l'iode radioactif Une telle thérapie est effectuée lorsqu'il est nécessaire de débarrasser le patient du goitre toxique diffus.

On observe une baisse de la production d'hormones lors de la prise de médicaments contenant une quantité impressionnante d'iode. Parmi ceux-ci figurent le kordaron, l'amiodarone et d'autres.

Il faut savoir que les hormones ne sont pas réduites de manière chaotique. Le niveau de l'hormone T4 diminue toujours en premier et seulement après que la valeur normale de la triiodothyronine diminue. Cette condition est due à l'activité du corps. Avec la chute de l’hormone T3, il tente de se protéger et, pour ainsi dire, traduit «l’argent en monnaie librement convertible», car la triiodothyronine est plus active que la T4 de près de 10 fois. Les médecins appellent une telle activité du corps l'augmentation de la conversion périphérique de la T4 en triiodothyronine. Grâce à ce processus, les effets de l'hypothyroïdie ne sont pas aussi graves qu'ils pourraient l'être. Sachant cela, vous pouvez vous-même soupçonner une erreur de laboratoire. Si l'analyse montre que le niveau de triiodothyronine est réduit (et quel que soit le type d'hormone commun ou libre), mais que la TSH et la T4 restent dans la plage normale, vous devez alors vérifier les données et redonner du sang pour obtenir des hormones.

Après tout, la carence en hormones thyroïdiennes est une pathologie grave. Une maladie dans laquelle la fonction de la glande thyroïde est réduite entraîne de nombreux processus tels que: somnolence, augmentation du poids corporel, détérioration des processus de pensée et de la parole, perturbations du cycle menstruel chez la femme. Si la maladie est grave, on observe souvent un crétinisme chez les enfants et les adultes souffrent de myxoedème. Cependant, la conversion périphérique des hormones évite ces manifestations si le traitement est commencé à temps.

Pourquoi l'hormone T3 libre est-elle élevée et que signifie-t-elle?

Si T3 free est élevé, cela signifie que des processus négatifs se sont produits dans le corps et pourraient, à l'avenir, nuire à l'état général de la santé humaine. Ces écarts ne peuvent être détectés qu'après avoir effectué une analyse sanguine clinique spéciale du contenu de l'hormone triiodothyronine.

Quoi qu'il en soit, il convient de connaître les raisons d'une telle anomalie, car c'est d'eux que dépendent le traitement et ses pronostics. Réfléchissez à la question de savoir ce que cela signifie si T3 Free est mis à niveau, plus en détail.

Raisons de l'augmentation de l'hormone T3

Si la triiodothyronine libre est élevée, elle peut parler principalement de maladies associées au fonctionnement de la glande thyroïde. Bien sûr, une telle déviation peut bien parler du développement de processus pathologiques dans le foie et les reins, examinons donc en détail toutes les causes possibles de cette anomalie.

Le développement du goitre toxique diffus

Si la TSH est abaissée et si les taux de T3 et de T4 sont élevés, cela peut indiquer que le patient a développé une pathologie aussi dangereuse que le goitre toxique diffus. La maladie se caractérise par une augmentation de la taille des glandes d'un ou des deux côtés.

La maladie est très dangereuse et nécessite des soins médicaux immédiats. Sans cela, cela peut menacer non seulement la santé, mais aussi la vie du patient.

La formation d'adénome toxique

Une autre raison pour laquelle l'hormone T3 est libre est élevée, est le développement d'une maladie telle que l'adénome toxique. Caractérisé par la formation de tumeurs bénignes sur la glande. C'est cette tumeur qui conduit à ce que la thyroïde commence à produire l'hormone libre T3 excessivement active.

Thyroïdite en phase subaiguë

T3 est une hormone de la glande thyroïde. Par conséquent, son augmentation en cas de thyroïdite subaiguë est l’un des tout premiers écarts indiquant cette maladie. La pathologie est caractérisée par le développement du processus inflammatoire dans la glande thyroïde.

En plus de la T3, l'hormone T4 et l'iodotyrosine augmentent également dans le sang du patient. Le patient se plaint de douleurs intenses dans le larynx, ainsi que de maux caractéristiques de maladies infectieuses d'étiologies différentes.

Le développement de l'adénome hypophysaire

Un taux élevé de T3 libre peut également indiquer le développement d'une tumeur bénigne (adénome) dans l'hypophyse. Il est formé à partir de tissus glandulaires et, bien qu'il ne soit pas dangereux à ses débuts, il peut entraîner des complications graves et dangereuses sous sa forme avancée.

Abus de médicaments hormonaux

Si le taux de T3 libre est élevé en raison des médicaments hormonaux, dans ce cas, ce ne sont pas seulement les médicaments qui visent à éliminer les anomalies de la thyroïde. Dans ce cas, les causes des écarts chez les hommes et les femmes peuvent différer.

  1. Si l’hormone T3 est élevée chez les femmes, cela indique un abus de moyens contraceptifs préformés. D'autres médicaments hormonaux visant à prévenir les grossesses non désirées peuvent également entraîner un déséquilibre des hormones dans l'organisme. En conséquence, le T3 libre peut augmenter de manière significative, mais si le contraceptif utilisé est annulé, son niveau reviendra à la normale dans 7 à 10 jours.
  2. Chez les hommes, la présence de triioditronine - T3 - élevée peut être due à l’abus de complexes hormonaux visant à améliorer la puissance. Comme dans le cas précédent, le refus de prendre des drogues, bien que temporaire, contribuera à la normalisation du niveau de cette hormone.

Si, après l'annulation de l'agent hormonal, l'hormone T3 est toujours élevée, il est nécessaire de rechercher la cause dans le travail des organes internes.

Ménopause

Chez les femmes de plus de 45 ans, une augmentation de l'hormone T3 peut être due au fait qu'elles sont au seuil de la ménopause. À ce stade, la production d'hormones sexuelles dans le corps est considérablement réduite, ce qui entraîne une altération hormonale. C’est aux variations du niveau des hormones que sont associées des manifestations psychologiques graves de la ménopause: troubles du sommeil, irritabilité, larmoiements déraisonnables, changements d’humeur, etc.

Résistance aux hormones thyroïdiennes

S'il y a une augmentation de T3 libre avec la TSH normale, cela peut indiquer que le corps a développé une résistance aux hormones thyroïdiennes. Une personne ne peut pas le déterminer indépendamment - pour cela, une analyse sanguine du contenu de la triiodothyronine est nécessaire.

Syndrome de Pedret

Le syndrome de Pedret est l’une des causes les plus rares mais néanmoins possibles de l’augmentation du taux de T3. Il s'agit d'une pathologie génétique dans laquelle se produisent non seulement des troubles du fonctionnement de la glande thyroïde, mais également l'apparition d'une perte d'audition combinée à des dysfonctionnements de l'appareil vestibulaire.

Cette maladie ne peut être guérie complètement - vous ne pouvez éliminer que temporairement ses symptômes. Le traitement symptomatique est effectué à l'aide de médicaments hormonaux, prescrits individuellement, en tenant compte du sexe et de l'âge du patient.

C'est important! Toute anomalie dans le corps, accompagnée d'une détérioration de la santé et d'un malaise général, doit être à la base de la consultation d'un médecin. Les maladies de la glande thyroïde peuvent ne pas se manifester avant longtemps ou présenter des symptômes flous qu'un patient peut ignorer pendant longtemps. Quoi qu’il en soit, et dans ce cas, l’auto-traitement est le plus grand des maux, donc cela ne vaut pas le risque.

Si la triiodothyronine est élevée, la personne devient excessivement irritable, nerveuse et colérique. Une caractéristique distinctive de cette déviation est une augmentation de l'appétit. En même temps, une personne mange trop, mais cela n’affecte pas la masse de son corps. Au contraire, il ne fait que perdre du poids.

Si vous avez remarqué une anomalie semblable en vous, vous ne pouvez pas vous attarder. Référez-vous à l'endocrinologue et passez tous les tests et études instrumentales nécessaires. Rappelez-vous que plus le traitement est commencé tôt, plus le pronostic de guérison sera favorable.

A cause de ce que T3 peut être mis à jour gratuitement et comment l'abaisser

Le contenu

La triiodothyronine (T3) est une hormone produite par la glande thyroïde et qui contrôle presque tous les processus vitaux du corps. Si la T3 est libre, des dysfonctionnements graves de tous les organes et systèmes sont possibles.

La fonction de la glande thyroïde dans notre corps est difficile à surestimer. Les hormones sécrétées par lui contrôlent de nombreux processus, sans lesquels le développement complet et l'activité vitale d'une personne sont impossibles. Les principales hormones produites par cette glande sont l'iodotyrosine, la triiodothyronine et la thyroxine. Les deux derniers ne diffèrent l'un de l'autre qu'en présence d'un atome d'iode supplémentaire. Lorsqu'elle est déposée dans le corps, la thyroxine (t4) perd un atome supplémentaire et devient t3.

Normes et valeur de l'hormone T3

La valeur normale de l'hormone m3 dans le sang varie de 2,6 à 5,7 pmol / L. Cet indicateur est approximativement le même pour les hommes et les femmes.

La triiodothyronine libre affecte de nombreux processus dans le corps.

Si l'hormone T3 est élevée, le patient observe en premier lieu une perte de poids spectaculaire associée à un trouble métabolique, les mictions deviennent plus fréquentes et la chaise avec la diarrhée prévaut. En raison de problèmes de thermorégulation, la température corporelle augmente, des signes d'insuffisance cardiaque apparaissent. Chez la femme, dans la très grande majorité des cas, une augmentation de la triiodothyronine est accompagnée de troubles menstruels, d'une augmentation des glandes mammaires et de leurs douleurs, d'une détérioration des cheveux et des ongles.

En outre, les personnes souffrant de maladies de la glande thyroïde, caractérisées par de brusques changements d'humeur, deviennent irritables, colériques, facilement excitables, se plaignent d'un sommeil médiocre et d'une réaction accrue à tout irritant.

Si au moins certains des symptômes ci-dessus apparaissent, il est nécessaire d'analyser de toute urgence le contenu de la triiodithyronine dans le corps.

Qu'est-ce qui fait monter l'hormone t3?

Presque toutes les causes de l'augmentation de la triiodothyronine libre sont associées à des maladies de la glande thyroïde ou de l'hypophyse:

  • goitre toxique diffus - pathologie causée par une augmentation de la taille des glandes et une production accrue d'hormones t3 et t4;
  • L'adénome toxique est un néoplasme bénin (un ou plusieurs) situé sur les tissus de la glande qui produit activement des hormones. En même temps, ils suppriment le travail des tissus sains de l'organe;
  • La thyroïdite subaiguë est une maladie de la glande thyroïde causée par un processus inflammatoire. Elle se caractérise par une forte augmentation du taux de t3, de t4 et d'iodotyrosine dans le sang, par une douleur dans la région du larynx et par les signes généraux d'une maladie infectieuse.
  • adénome hypophysaire - une tumeur bénigne qui se développe à partir des cellules du tissu glandulaire d'un organe;
  • De plus, la concentration de triiodothyronine libre peut augmenter l'utilisation de médicaments hormonaux. Ceux-ci peuvent être des contraceptifs oraux ou des médicaments utilisés pour traiter une maladie de la thyroïde;
  • les femelles peuvent avoir une augmentation physiologique du niveau de t3 pendant la ménopause. Cela est dû à une modification du fond hormonal du corps. C'est la raison de l'évolution sévère de la ménopause chez de nombreuses femmes présentant des sautes d'humeur soudaines, de l'insomnie et des bouffées de chaleur occasionnelles.

Comment réduire le t3

La normalisation de la triiodothyronine est principalement associée au traitement de la maladie sous-jacente. Par conséquent, lorsque des symptômes suspects apparaissent (sensibilité émotionnelle excessive, irritabilité, troubles du sommeil, perte de poids rapide), il est nécessaire de passer un test sanguin pour déterminer le niveau d'hormone quantitative dans le sang.

Une préparation spéciale pour l'analyse n'est pas requise. Le prélèvement sanguin est effectué le matin, de préférence à jeun. La seule condition est de refuser de prendre des médicaments hormonaux au moins plusieurs jours avant le contrôle du niveau hormonal, ces médicaments pouvant entraîner une distorsion du résultat. Si, pour une raison quelconque, cela ne peut être fait, il est nécessaire d'avertir le médecin de la prise de ces médicaments.

Raisons de l'augmentation T3 libre

Selon l'American Association, environ 20 millions d'Américains sont atteints d'une maladie de la thyroïde, mais environ 60% d'entre eux n'en sont même pas conscients. Entre-temps, une pathologie thyroïdienne peut entraîner de graves problèmes de santé, notamment une insuffisance cardiaque, des tremblements, la diarrhée et le cancer. C'est pourquoi les médecins conseillent de donner périodiquement du sang afin de déterminer le niveau d'hormones thyroïdiennes afin de déterminer si T4 et T3 sont libres, élevés, abaissés ou normaux.

Qu'est-ce que le T3?

La glande thyroïde est un petit organe situé à la base de la gorge, attaché à la trachée à l'aide d'un tissu conjonctif et s'enroulant autour des deux côtés. Extérieurement, la glande ressemble à un papillon. Au-dessus et devant elle se trouve le cartilage thyroïdien, appelé pomme d'Adam. La glande thyroïde produit deux hormones contenant de l'iode - la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4), ainsi que l'hormone calcitonine.

Les hormones T3 et T4 contenant de l'iode aident le corps à contrôler la vitesse à laquelle le corps utilise les réserves d'énergie et est impliqué dans de nombreux processus métaboliques. Dans ce cas, en règle générale, presque tout le T3 et le T4, qui sont dans le sang, sont associés à des protéines et n'assument donc pas de rôle particulier dans le corps, en attendant l'heure. Un petit résidu est une hormone libre (non liée), qui est une forme biologiquement active. Par conséquent, une analyse de sang mesure deux types de triiodothyronine - T3 totale ou libre. Les normes T3 et T4, ainsi que la TSH et leur décodage dépendent fortement du laboratoire dans lequel les analyses sont effectuées. Par conséquent, pour bien déchiffrer les tests sanguins, il faut partir des normes adoptées en laboratoire.

La production de triiodothyronine et de thyroxine est régulée à l'aide d'un système de rétroaction. Lorsque le taux d'hormones thyroïdiennes dans le sang baisse, l'hypothalamus, la région du cerveau, provoque la libération par la glande pituitaire de la thyréostimuline (TSH), sous l'effet duquel la glande thyroïde augmente la synthèse des hormones.

Il est à noter que la glande thyroïde produit principalement de la T4, une hormone relativement inerte et ne présentant aucune activité particulière. Mais une fois dans le sang, ils traversent le foie et certains autres tissus, T4 se transforme en la forme active T3.

Que signifient les résultats du test?

Bien que l’on parle de problèmes, l’augmentation ou la diminution des hormones thyroïdiennes est difficile, mais il est difficile de déterminer la cause de la pathologie qu’ils provoquent. Par conséquent, des analyses supplémentaires seront nécessaires. Le tableau suivant présente quelques exemples et leur interprétation possible.

Formes rares rares d'hypothyroïdie

Lors du déchiffrement, il est nécessaire de prendre en compte le fait que le test de la glande thyroïde est similaire aux captures instantanées dans un système dynamique dans lequel tout change très rapidement. Par conséquent, après chaque mesure, les niveaux de T3 totale, de T3 libre, de T4 totale, de T4 libre et / ou de TSH peuvent varier considérablement en fonction de ces conditions:

  • Augmentation, réduction et altération du niveau hormonal des protéines qui lient T4 et T3 dans la circulation sanguine (résultat de causes héréditaires ou acquises).
  • La quantité d'œstrogène dans le corps.
  • Maladies systémiques.
  • Résistance aux hormones thyroïdiennes.
  • Les niveaux d'hormones augmentent ou diminuent lors d'une maladie du foie.
  • Augmente le niveau de ces hormones pendant la grossesse.

Pour augmenter ou diminuer le niveau global de la thyroïde peut prendre des médicaments. Parmi eux - les médicaments hormonaux, certains types de pilules contraceptives, de fortes doses d'aspirine. C'est pourquoi, avant d'analyser la glande thyroïde, il est nécessaire de refuser de la prendre dans les deux semaines. Si cela ne peut pas être fait, vous devriez consulter votre médecin pour savoir quelle est la meilleure façon de procéder. En général, il est nécessaire de savoir que le niveau de T3 libre est moins sensible à ces effets que celui associé.

Raisons pour élever

Lorsque l'hormone T3 est élevée, cette affection s'appelle hyperthyroïdie. Dans ce cas, trop d'hormones thyroïdiennes provoquent une accélération de diverses fonctions du corps. Si la transcription indique que la glande thyroïde produit une quantité excessive de T3 et de T4, le patient peut présenter les symptômes suivants:

  • La nervosité.
  • Tremblement dans le corps, tremblement des mains.
  • Perte de poids
  • L'insomnie.
  • Gonflement autour des yeux dont les tissus sont déshydratés et irrités.
  • Tachycardie (rythme accéléré des battements de coeur).
  • Anxiété
  • Faiblesse
  • La diarrhée
  • Sensibilité à la lumière, perturbations visuelles.

Dans certains cas, lorsque la fonction thyroïdienne est accrue, le patient ne peut pas bouger les yeux normalement. Par conséquent, il semble qu'il porte des lunettes.

La maladie de Graves est la cause la plus courante d'hyperthyroïdie lorsque le taux d'hormone T3 est élevée. Il s'agit d'une maladie auto-immune chronique, au cours de laquelle des anticorps sont produits dans le corps du patient, qui agissent en tant que TSH, stimulant ainsi la thyroïde à produire une quantité accrue d'hormones.

Une tumeur thyroïdienne bénigne ou maligne peut provoquer une augmentation de la T3, ce qui rend la glande insensible aux ordres du cerveau et aux effets de la TSH. Par conséquent, il continue à produire des hormones à l'époque, comment le faire n'en vaut pas la peine.

Une tumeur de cellules hypophysaires produisant de la TSH peut également entraîner une production excessive d'hormones. L'hormone hCG, qui présente des taux élevés pendant la première moitié de la grossesse, stimule le développement du fœtus, peut également affecter la glande thyroïde comme la TSH chez la femme et provoquer une hyperthyroïdie chez la femme enceinte.

Raisons du déclin

Si la glande thyroïde produit une quantité insuffisante d'hormone, il s'agit d'hypothyroïdie. Le métabolisme du patient ralentit, il prend du poids en excès, la peau se dessèche. Le patient souffre de fatigue, de manque d'énergie et de constipation. En outre, il peut y avoir une intolérance au froid, un gonflement de la peau, une perte de cheveux, une fatigue, une menstruation irrégulière. L'hypothyroïdie grave, appelée myxoedème, peut entraîner une insuffisance cardiaque, des convulsions et le coma. Chez les enfants, la maladie peut provoquer un retard de croissance et de développement.

Il existe plusieurs types de cette maladie. Parmi eux se trouvent:

  • Hypothyroïdie congénitale.
  • Thyroïdite Hashimoto.
  • Manque d'iode.

L'hypothyroïdie congénitale se produit déjà chez les nouveau-nés. Ses causes sont des taux inadéquats d'hormones thyroïdiennes, qui apparaissent en raison de son absence totale ou partielle, de son sous-développement ou de son emplacement anormal. De plus, la glande thyroïde chez le nouveau-né peut ne pas fonctionner en raison de sa taille réduite ou accrue. Un enfant peut rester physiquement ou mentalement sous-développé si, au cours des deux premières semaines de vie, le problème n'est pas détecté et le traitement n'est pas commencé. Les analyses permettant de détecter l'hypothyroïdie font partie du dépistage général des nouveau-nés dans de nombreux pays.

La thyroïdite de Hashimoto est l’une des maladies les plus courantes dans laquelle le système immunitaire oriente son activité (anticorps) vers la destruction du tissu thyroïdien, ce qui explique la réduction du taux de T3 libre. Il en résulte une inflammation, des lésions des tissus des glandes et d'autres problèmes.

En cas de manque d'iode, la capacité de la glande thyroïde à produire des hormones contenant de l'iode diminue et le taux sans T3 chez les femmes et les hommes est rejeté. La molécule T4 a quatre positions pour l'iode et T3 en a trois. L'iode est un élément très commun dans la nature. Les plus grandes quantités d'iode sont contenues dans l'eau de mer et les algues. Par conséquent, les personnes qui ne vivent pas au bord de la mer ont souvent une carence en iode dans le corps si elles ne reconstituent pas cette carence en suppléments nutritionnels.

Maladies communes

Dans certaines situations, les quantités augmentées et diminuées des hormones T3 et T4 de la norme peuvent provoquer les mêmes maladies. L’une des pathologies les plus connues est l’apparition du goitre, qui est un élargissement de la glande thyroïde. Le goitre peut comprimer les organes vitaux du cou, y compris la trachée et l'œsophage. Cette compression peut entraîner des difficultés à respirer et à avaler.

Dans le passé, l'apparition du goitre était due à un manque d'iode, mais avec l'introduction de compléments alimentaires contenant de l'iode, la pathologie a commencé à décliner. Cependant, dans certains pays moins développés, la fréquence de ceux-ci est élevée Le goitre peut être une conséquence d'une des maladies de la thyroïde. Une cause rare de goitre est le syndrome de résistance aux hormones thyroïdiennes, dans lequel des mutations des récepteurs hormonaux réduisent la fonction des hormones.

Une autre maladie, la thyroïdite (inflammation de la glande thyroïde), peut également être associée à une hypo- ou une hyperthyroïdie. La thyroïdite peut se faire sentir avec un mal de gorge et peut se poursuivre sans conséquences graves. La pathologie est le plus souvent causée par des maladies auto-immunes, des infections, l'exposition à des substances toxiques ou d'autres causes.

Lorsque prescrit pour prendre une analyse

Si vous suspectez des problèmes de glande thyroïde, le médecin vous prescrit de faire des tests de triiodothyronine en général ou sans triiodothyronine, ainsi que d’autres hormones associées à la glande thyroïde, afin d’évaluer son fonctionnement. Vous pouvez également vous faire prescrire des tests pour détecter la présence d’anticorps thyroïdiens afin de diagnostiquer les maladies auto-immunes et la maladie de Graves, les causes les plus courantes d’hyperthyroïdie. Il convient de noter que les études sur la triiodothyronine libre ou totale sont généralement prescrites après l'analyse de la TSH, lorsque les résultats ont montré des anomalies.

Le test d'hormones thyroïdiennes n'est généralement pas recommandé si le patient est hospitalisé ou s'il est reporté au moment où une maladie aiguë ou un stress dû à la maladie ne cesse d'influencer les niveaux hormonaux. Cela est nécessaire car dans la plupart des maladies, le corps réduit la production de triiodothyronine à partir de la thyroxine. Par conséquent, chez les patients hospitalisés dans la plupart des cas, le niveau de T3 total et libre est fortement réduit.

Si l'interprétation de l'analyse a révélé des anomalies, il est nécessaire de connaître la raison. Étant donné que le cancer et d'autres pathologies graves peuvent déclencher une augmentation et une diminution des hormones thyroïdiennes, plus la maladie est détectée tôt, meilleures sont les chances de succès du traitement.

Que se passe-t-il dans le corps si T3 free est élevé?

Beaucoup de gens se demandent - si T3 est gratuit, est-il nécessaire de commencer le traitement immédiatement et sans condition, ou cet indicateur n'indique-t-il pas toujours de problèmes graves?

La T3 ou triiodothyronine est une hormone thyroïdienne et est donc responsable de son fonctionnement normal, ainsi que des processus métaboliques de l'organisme. Pour déterminer la quantité de cette hormone, vous pouvez utiliser un test sanguin.

Dans cet article, nous allons parler des fonctions du T3, des raisons pour lesquelles il augmente, des symptômes qui s’accompagnent de son augmentation et de la marche à suivre si le taux de T3 dans le sang a beaucoup changé.

Le rôle de la triiodothyronine chez l'homme

La triiodothyronine tire son nom court (T3) de la quantité d’iode contenue dans chacune de ses molécules. Cette hormone est formée lors de la décomposition de T4, lors de l'élimination d'un atome d'iode.

La T3 dans le corps, qui est associée à des protéines de transporteur spéciales, est appelée commune, mais elle ne possède pas de fonctions actives. Cependant, la T3 libre est impliquée dans une variété de processus, affectant le travail des organes et des systèmes, mais sa quantité est petite et représente environ 0,5% de la triiodothyronine totale.

Les principales fonctions de T3 sont:

  • stimulation du métabolisme;
  • accélération de la synthèse du rétinol dans le foie;
  • stimulation de la croissance des tissus et des os;
  • augmenter l'absorption d'oxygène par les tissus corporels;
  • réduire le cholestérol et les triglycérides;
  • normalisation du fonctionnement du système nerveux central;
  • excrétion de calcium avec l'urine;
  • régulation des échanges thermiques;
  • augmentation du rythme cardiaque
  • développement du cerveau.

Signes d'anormalité

La production de triiodothyronine a lieu même pendant la période où l'enfant est dans l'utérus. Sans cette hormone, une personne ne pourrait pas grandir et ne se développerait pas mentalement. L'hypophyse et l'hypothalamus affectent la glande thyroïde, ils régulent le niveau de production d'hormones.

Dans la glande pituitaire, l'hormone thyrotrope est sécrétée, ce qui a un effet stimulant sur la production de triiodothyronine et de thyroxine, ainsi que sur la croissance de la glande thyroïde. Les indicateurs normaux de triiodothyronine libre chez l’adulte ne dépassent pas 6,3 pmol / l.

Dans les cas où la T3 exempte de triiodothyronine est élevée, l'une des raisons suivantes peut être jugée:

  • hyperthyroïdie:
  • Thyrotoxicose indépendante de la TSH;
  • thyroïdite;
  • goitre toxique diffus;
  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • adénomes thyroïdiens;
  • syndrome néphrotique;
  • Syndrome de Pendred;
  • résistance aux hormones thyroïdiennes.

S'il y a une augmentation de la libération de T3, le patient remarquera de toute façon quelques changements dans le bien-être. Il y a une irritabilité et une nervosité excessives, ainsi qu'une sensation de fatigue constante. Il y a un tremblement des doigts sur les membres supérieurs, le pouls s'accélère, des douleurs cardiaques apparaissent, la fréquence cardiaque augmente.

Et aussi, ils souffrent de maux de tête, il y a une sensation de chaleur dans le corps, la température corporelle augmente, le poids diminue, l'état des cheveux et des ongles se détériore, la soif, le désordre du cycle menstruel et les déséquilibres.

Diagnostic et traitement de la triiodothyronine élevée

Afin de connaître le niveau de T3 libre dans le corps, un test sanguin est effectué. Il est impossible de réaliser une telle analyse de vos propres mains, car vous avez besoin pour cela d'un équipement spécial et d'un personnel médical formé aux complexités de la prise de sang et de la recherche.

Pour simplifier la préparation de l'analyse, il existe une instruction dans laquelle sont indiqués les points principaux à suivre pour obtenir le résultat le plus précis possible:

  1. 3-4 heures avant que l’étude ne mange pas de nourriture, il est permis de boire de l’eau pure non gazeuse.
  2. Deux jours avant l'analyse, excluez les stéroïdes et les médicaments hormonaux. C'est important! Annulez tous les médicaments avant que l'analyse ne soit possible qu'avec l'accord préalable de votre médecin.
  3. 2 heures avant l'étude, arrêtez de fumer et de boire de l'alcool.

Une fausse augmentation du taux de T3 peut survenir pendant la grossesse, entraînant de graves lésions du foie et certains médicaments. Le sang veineux est utilisé pour l'analyse, l'échantillonnage est effectué avec des systèmes stériles à usage unique et le coût de l'analyse varie entre 300 et 600 roubles, en fonction de la région de résidence.

Lorsque T3 free est augmenté - les raisons du traitement doivent être sélectionnées individuellement. Dans certains cas, le traitement médicamenteux avec des médicaments antithyroïdiens peut ne pas suffire, et une intervention chirurgicale est alors indiquée. De plus, on rencontre souvent un traitement à l'iode radioactif dans les TK élevés, mais dans ce cas, toutes les recommandations doivent être strictement suivies, car une hypothyroïdie peut survenir pendant le traitement.

À partir des photos et des vidéos de cet article, nous avons appris le rôle de la T3 dans le corps humain, les raisons pour lesquelles la concentration de triiodothyronine libre augmente et les symptômes qui apparaissent.

La valeur de l'hormone T3 libre: comme en témoignent les écarts par rapport à la norme?

La glande thyroïde remplit une des fonctions principales du corps, elle produit des hormones extrêmement importantes pour la vie humaine normale. Une de ces hormones est exempte de T3 (triiodothyronine). Le nombre trois dans l'abréviation indique le nombre d'atomes d'iode dans sa molécule. Il est formé de cellules folliculaires à la suite du clivage d'un atome d'iode dans la thyroxine (T4).

La valeur fonctionnelle de T3 est gratuite

Le rôle principal de T3 free est de stimuler les tissus pour qu'ils absorbent l'oxygène et activent la fonction métabolique. Au total, avec l'hormone T3, la liaison forme globalement l'indice T3. Cependant, un indicateur plus précis est considéré comme exempt d'hormone T3, à l'exception des patients réanimés. Dans ce cas, la précision sera obtenue si vous faites des analyses de sang pour déterminer le contenu du total T3.

T3 free est le lien actif de T3 en commun. Sa concentration accrue dans les atomes de sang n'affecte pas la diminution de la quantité de protéine, car elle est librement transférable et n'interagit pas avec la protéine porteuse.

Il est produit par les cellules folliculaires et passe dans le sang. Lorsqu'il est libéré dans le sang, il commence à interagir avec les molécules de protéines, ce qui favorise son déplacement vers les lieux d'absorption de l'oxygène.

Vous pouvez découvrir ce que l'hormone est responsable dans la liste de ses fonctions ci-dessous:

  • accélère l'absorption d'oxygène par les tissus, à l'exception des tissus cellulaires du cerveau et des glandes des organes génitaux;
  • augmente la production de chaleur dans le corps humain;
  • favorise le métabolisme intensif des protéines dans les cellules sanguines;
  • augmente l'accumulation de glucose dans le sang;
  • abaisse la concentration de cholestérol et de triglycérides;
  • stimule la production de vitamine A dans le foie;
  • stimule l'excrétion du calcium du sang
  • stimule les contractions des muscles cardiaques;
  • forme des alvéoles chez les bébés;
  • améliore la contraction en forme de vague des parois intestinales, contribuant à l'élimination normale du contenu;
  • augmente la formation de globules rouges;
  • effectue le contrôle de l'échange osseux;
  • améliore la fonction d'élimination des substances nocives et des médicaments du sang.

En règle générale, il est conseillé de procéder aux analyses pour identifier le niveau de concentration de T3 libre, car c’est sa concentration normale dans le sang qui revêt une importance particulière pour l’activité de l’organisme tout entier. L'indicateur détermine la pathologie de la glande thyroïde.

Analyse hormonale

Tout d'abord, l'endocrinologue donne au patient la direction pour analyser les hormones T3, T4, TSH. Ce sont les études principales dans la détermination des troubles de la glande thyroïde. Souvent, pour économiser leur propre budget, aucun test sanguin n’est effectué pour une maintenance sans T3; il s’agit toutefois d’une décision erronée, ce qui entraîne une erreur de diagnostic.

Notez que dans le cas d’une maladie nodulaire toxique du goitre, les nœuds thyroïdiens qui fonctionnent ensemble produisent exactement de la triiodothyronine. La maladie passe avec des signes clairement identifiés et est éliminée très lentement par un traitement médical. Des niveaux élevés d'hormones indiquent également des maladies telles que la maladie de Basedow ou un goitre toxique diffus. Si l'hormone T3 de sv. considérablement dépassé le chiffre limite, les médecins diagnostiquent la toxicose T3.

Le niveau de concentration en hormone est établi par le sang d'une veine. La valeur exacte peut être obtenue si vous suivez les règles importantes:

  • le patient est obligé de donner son sang l'estomac vide, sinon l'indicateur ne sera pas fiable;
  • Un mois avant la procédure, tous les médicaments contenant des hormones thyroïdiennes sont annulés;
  • cinq jours avant l’examen, le patient doit exclure toute activité physique;
  • Dernière fois autorisé à manger 8 heures avant l'analyse.

En général, le décodage des analyses est un processus assez compliqué, car le résultat dépend de l'équipement sur lequel l'analyse est effectuée. Le taux est déterminé par les données indiquées sur l'en-tête du laboratoire, qui est imprimé à partir d'un programme informatique. Si les indicateurs hormonaux sont écrits à la main, on considère que l'analyse a été effectuée de manière incorrecte, sans les réactifs ou le matériel appropriés.

Selon les données du formulaire, le niveau normal de l'hormone doit s'inscrire dans certains seuils de valeurs, il est compris entre 2,6 et 5,7 pmol / l.

La concentration normale de l'hormone chez un enfant présente un certain nombre de différences par rapport à un adulte. Par exemple, avant l'adolescence, les indicateurs sont distribués séparément pour les garçons et séparément pour les filles. Dans la plaque ci-dessous, vous pouvez voir les limites de valeurs par âge et par sexe de l'enfant:

Niveau élevé

Lorsque l'hormone T3 libre est élevée, le patient a:

  • transpiration accrue;
  • la peau devient chaude et humide au toucher;
  • amincissement des cheveux;
  • contraction accrue des muscles cardiaques;
  • rythme cardiaque irrégulier (arythmie);
  • augmentation de l'appétit;
  • contraction accrue des muscles intestinaux en forme de vague, tendance à la diarrhée;
  • augmentation de la pression artérielle systolique;
  • perte de poids nette;
  • l'apparition de nervosité, d'instabilité émotionnelle;
  • faiblesse musculaire;
  • fatigue
  • poignée de main;
  • dilatation des fissures palpébrales, protrusion des globes oculaires;
  • augmente le calcium dans les cellules sanguines;
  • menstruations irrégulières.

Tous les symptômes ci-dessus signifient que leur manifestation indique la présence d’un certain nombre de maladies, telles que goitre toxique, adénome, mélome, processus pathologiques dans le foie d’une forme chronique, syndrome néphrotique, thyrotropinome, dysfonctionnement de la thyroïde au postpartum.

Un taux élevé de T3 libre se manifeste également lorsque la fonction thyroïdienne est excessive (thyrotoxicose), avec carence en iode. Ou avec l'utilisation à long terme de médicaments qui ont un impact direct sur le niveau d'hormones (contraceptifs oraux, œstrogènes, etc.).

Niveau réduit

Si le niveau d'hormone libre T3 du patient est abaissé, les symptômes suivants sont observés:

  • perte de cheveux;
  • faiblesse des paupières;
  • réduction du champ de vision;
  • perte d'appétit;
  • affaiblissement de la motilité intestinale, constipation fréquente;
  • retard d'action;
  • faiblesse musculaire;
  • contraction réduite des muscles cardiaques;
  • impuissance (chez les hommes);
  • fréquente avec une décharge abondante de la menstruation (chez les femmes);
  • augmentation du cholestérol.

Ces troubles reflètent un niveau réduit de l'hormone, ce qui indique la présence de maladies telles qu'une hypothyroïdie primaire d'origine congénitale (sous-développement ou absence totale de la thyroïde), une carence aiguë en iode, une thyroïdite aiguë, une pathologie des organes internes gravement infestés, une maladie chronique du foie, un déficit en protéines..

Notez que l'indicateur d'hormone pas toujours réduit indique la présence de diverses maladies. Il y a une diminution de sa concentration chez les femmes enceintes au troisième trimestre de la grossesse. En règle générale, l'indicateur se normalise à la naissance d'un bébé.

Après avoir déterminé les résultats de l'analyse, vous ne devez pas tirer de conclusions hâtives et établir vous-même un diagnostic, en vous fiant uniquement à l'indicateur de T3 libre. Pour l'exactitude du diagnostic, il est souvent nécessaire de vérifier l'état de la concentration d'hormones dans l'ensemble du corps. Il est également important de dire que le traitement médicamenteux n’est prescrit que par le médecin traitant, après avoir évalué les données du test, effectué l’examen et déterminé l’individualité de l’organisme.

Étant donné que vous lisez actuellement cet article, on peut en conclure que cette maladie ne vous donne toujours pas le repos.

Vous avez probablement aussi visité l'idée d'une intervention chirurgicale. C'est clair, car la glande thyroïde est l'un des organes les plus importants dont dépendent votre bien-être et votre santé. Et l'essoufflement, la fatigue constante, l'irritabilité et d'autres symptômes interfèrent clairement avec votre plaisir de vivre.

Mais voyez-vous, il est plus correct de traiter la cause et non l'effet. Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Irina Savenkova sur la manière dont elle a guéri la thyroïde.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones