Épiphyse - la glande pinéale, située entre les deux hémisphères du cerveau. On l’appelle ainsi, car la structure et l’aspect de la glande ressemblent à une masse. L'épiphyse remplit une fonction endocrinienne et constitue la partie finale du système visuel. L'activité de la glande est notée principalement la nuit, surtout après minuit.

L'épiphyse est la structure centrale du cerveau.

Caractéristiques de la glande pinéale

L'épiphyse est une petite formation située chez l'homme entre les monts supérieurs du mésencéphale. Selon la fonction de l'épiphyse, la glande endocrine inhibe l'activité de l'hypophyse avant le début de la puberté.

En outre, le processus pinéal est impliqué dans tous les processus métaboliques du corps. Si l'enfant développe une insuffisance épiphysaire, il se produira un développement prématuré du squelette et des glandes sexuelles. Cela entraîne l'apparition de caractères sexuels secondaires.

Intéressant L'épiphyse est étroitement liée au système visuel humain.

Pendant la journée, la glande pinéale sécrète deux hormones principales: le jour - la sérotonine et la nuit - la mélatonine. Ce rythme dépend de l'éclairage, car à la lumière naturelle, la production de mélatonine cesse et ses effets sur le corps aussi, de sorte que lorsque le soleil brille à travers la fenêtre, une personne se réveille rapidement.

Le fonctionnement de la glande pinéale affecte tous les équilibres hormonaux du corps

Quelles hormones l'épiphyse produit

Epiphysis produit les substances actives suivantes:

  • la mélatonine;
  • la pinéaline;
  • la sérotonine;
  • adrénoglomérotropine.

La mélatonine est une hormone qui régule les rythmes circadiens. À travers le système photoendocrinien (rétine), puis à travers l'hypothalamus, les informations vont aux cellules pinéales de la glande pinéale et la sécrétion de l'hormone est stimulée.

Un sommeil sain est très important pour le fonctionnement normal de tout l'organisme, pour lequel l'épiphyse est également responsable.

La sérotonine dans l'épiphyse est un précurseur de la mélatonine. Dans le peuple, cette hormone s'appelle "l'hormone du bonheur".

Intéressant La sérotonine circulant dans le sang, améliore l'humeur, l'apparition de sentiments d'euphorie, réduit le seuil de la douleur, élimine l'irritabilité.

Pinealin - une substance biologiquement active qui réduit les niveaux de sucre dans le sang. Cette hormone de la glande pinéale est considérée comme la moins étudiée de toutes les substances produites par l'épiphyse.

Intéressant et informatif sur l'épiphyse (glande pinéale)

L'adrénoglomérotropine favorise l'aldostérone (hormone surrénale). Sa fonction est de réguler le métabolisme eau-sel.

Comment la mélatonine affecte le corps

La mélatonine a un large éventail d'effets sur le corps humain. La fonction principale de cette hormone est la régulation du sommeil. La production de mélatonine a lieu pendant la nuit, tandis qu'au jour l'activité de la glande pinéale est réduite. Il signale que l'heure du jour a changé. À travers une sorte de système récepteur, ce signal est transmis aux cellules du corps et une personne commence à ressentir de la somnolence ou une montée de gaieté.

Les fonctions de la mélatonine comprennent également:

  • réduire les taux de cholestérol et de sucre dans le sang;
  • stimulation du système immunitaire;
  • le retard des oligo-éléments dans les cellules et les tissus (en particulier la rétention de potassium);
  • abaisser la pression artérielle;
  • élimination des signes et des causes du syndrome dépressif;
  • sédation du système nerveux central.

La mélatonine, produite dans le noir, aide à normaliser le sommeil

Si une personne prend des somnifères avant de se coucher, c'est la mélatonine qui améliore son action et assure un sommeil rapide et sain. En cas de trouble du sommeil, le médecin peut prescrire l’hormone mélatonine sous forme de comprimés ou d’injections comme traitement. Les médicaments qui imitent l’hormone mélatonine ne provoquent pas la somnolence autant que les somnifères ordinaires.

Intéressant La plus grande activité de la glande pinéale est notée dans l'enfance. En plus de la régulation du sommeil, la mélatonine contribue à améliorer la mémoire et augmente la capacité d'apprentissage de l'enfant. Par conséquent, il est très important que les enfants et les jeunes dorment la nuit et dorment suffisamment.

Symptômes de troubles de la glande pinéale

Le signe principal d’une pathologie en développement est une violation des rythmes circadiens. Cela est dû à l'abus de gadgets modernes, de drogues, de stress intense et fréquent. Les troubles du sommeil se manifestent par une somnolence diurne, une insomnie, des réveils fréquents pendant la nuit et des habitudes de sommeil superficielles.

De plus, les raisons suivantes conduisent à un dysfonctionnement de la glande pinéale:

  • transformations kystiques;
  • défaillance d'approvisionnement en sang;
  • changements dystrophiques et atrophiques de l'épiphyse;
  • gonflement de l'épiphyse;
  • processus inflammatoires;
  • hypoplasie et agénésie de l'épiphyse.

La transformation kystique se caractérise par un ou plusieurs kystes, formés à la suite du blocage du canal, ce qui élimine le secret de la glande pinéale. En conséquence de cette violation, la mélatonine cesse de s'écouler, elle s'accumule dans les tissus de la glande et des kystes se forment. Une autre cause de kystes est une hémorragie dans les tissus de l'épiphyse.

Les kystes et les tumeurs qui se forment sur l'épiphyse sont dangereux pour le fonctionnement normal du corps

Les pathologies de l'apport sanguin à la glande pinéale sont une conséquence de l'hypertension artérielle, du blocage du vaisseau, des blessures.

Des changements atrophiques et dystrophiques sont observés dans la cirrhose du foie, les intoxications graves (par exemple, les poisons), les maladies infectieuses, la leucémie, le diabète sucré.

Le pinéalome est considéré comme une tumeur bénigne. Cette maladie est assez rare. La tumeur provoque des maux de tête, de la somnolence et des troubles de l'équilibre eau-sel.

Les processus inflammatoires de l'épiphyse se produisent à l'arrière-plan des abcès cérébraux, de la méningite, de la septicémie et de la tuberculose.

Comment améliorer indépendamment le travail de la glande pinéale

La diminution de l'activité de la production de l'hormone mélatonine entraîne des troubles du sommeil et provoque de graves problèmes de santé. Cela se produit sous l'influence de certains facteurs défavorables.

Afin de normaliser les fonctions de l'épiphyse à la maison, vous devez suivre des règles simples:

  • Après minuit, il est impossible de rester éveillé à la lumière artificielle.
  • pendant la nuit, aucune source de lumière ne peut être laissée allumée;
  • Un éclairage intense et constant affecte également le travail de l'épiphyse.

Souviens toi! Afin de ne pas perturber l'activité de la glande pinéale et ses fonctions, il suffit de maintenir régulièrement le bon régime de sommeil et de veille, de passer suffisamment de temps à l'air frais et de privilégier la lumière naturelle.

Le tableau ci-dessous montre clairement le processus de transmission de la lumière par la vision et la réponse hypothalamo-hypophysaire, qui apparaît dans le cerveau (sa structure fournit une relation claire entre toutes les structures).

Le travail de la glande pinéale est étroitement lié à la perception de la lumière.

Astuce! Il est très important de réduire le temps passé à l'ordinateur, à la télévision ou au téléphone. Pour que l'épiphyse fonctionne correctement, il est nécessaire de passer plus de temps à l'extérieur à la lumière naturelle.

Dans les cas où une personne voyage beaucoup et traverse plusieurs fuseaux horaires, il est important de régler rapidement votre épiphyse pendant un certain temps. Pour ce faire, il suffit d'aller dehors et d'y passer du temps afin que le corps par la rétine reçoive des informations sur la quantité de lumière et soit prêt à produire de la sérotonine, qui deviendra de la mélatonine la nuit.

Les hormones de l'hypophyse et de la glande pinéale ont une direction d'action différente sur le corps. Les substances biologiquement actives produites par l'adénohypophyse affectent davantage le fonctionnement de la thyroïde et des glandes sexuelles.

Traitement des pathologies de l'épiphyse

Pour restaurer les rythmes biologiques, vous devez:

  • se coucher tous les jours et se lever à la même heure;
  • n'utilisez pas de gadgets la nuit et juste avant de vous préparer à vous coucher;
  • ne pas provoquer l'activité nocturne du système nerveux (abandonner les séances d'entraînement du soir, regarder des thrillers et des films d'action avant de se coucher, de jouer activement);
  • utilisez des sédatifs, des hypnotiques et, dans les cas graves, des médicaments imitant la mélatonine.

Dans les kystes, les inflammations et les difformités de la glande pinéale, le traitement ne vise pas l'organe lui-même, mais les causes de la pathologie et de leurs symptômes. Ceux-ci comprennent les déséquilibres hormonaux, les maladies chroniques, l’anémie ferriprive, etc.

Toutes les structures cérébrales sont interconnectées et le fonctionnement complet du corps n'est possible qu'avec le fonctionnement correct de toutes les structures.

C'est important! Les hormones de la glande pinéale affectent tous les processus métaboliques. Il est donc important pour une personne de maintenir cet organe en bonne santé et de ne pas perturber son fonctionnement en regardant des films en soirée, en restant longtemps devant l'ordinateur.

Pour éliminer tout trouble hormonal, il est nécessaire de consulter un médecin, de dire de ses problèmes, de l'examiner et ensuite seulement de choisir le schéma de traitement optimal.

Hormones sérotonine, mélatonine et mélanine

La sérotonine et la mélatonine leur relation et leur utilisation. Comment augmenter et comment réduire le niveau de mélatonine et de sérotonine dans le sang naturellement et artificiellement?

Quelles sont ces hormones?

La sérotonine et la mélatonine sont deux hormones qui régulent les fonctions corporelles telles que le sommeil, l'appétit et l'humeur.

La sérotonine est un neurotransmetteur, il est responsable de la communication entre les cellules nerveuses.

La mélatonine contrôle les rythmes circadiens. La mélatonine dit au cerveau quand dormir et quand rester éveillé.

Un taux élevé de sérotonine a un effet positif sur le bien-être. Lorsque les niveaux de sérotonine sont bas, le système immunitaire est faible et vulnérable. Par conséquent, une personne en état de dépression peut facilement attraper un rhume. Cependant, des taux de sérotonine trop élevés peuvent également causer des problèmes.

La mélatonine est mieux connue comme hormone du sommeil. On l'appelait l'hormone des ténèbres. La mélatonine naturelle est produite uniquement dans l'obscurité, la moindre source de lumière et l'épiphyse arrête la production de mélatonine.

L'épiphyse elle-même n'est pas encore suffisamment étudiée, mais on peut affirmer clairement que c'est une usine produisant de la mélatonine fonctionnant exclusivement dans le noir. Le manque de mélatonine mène à l'insomnie.

L'utilisation de mélatonine et de sérotonine.

  • Traitement de l'insomnie
  • Traitement du syndrome de phase retardée du sommeil
  • Aide à la récupération rapide avec un changement brusque de fuseaux horaires
  • Traitement du trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention
  • Soutien pour la fatigue chronique et la dépression
  • Des études sont en cours sur les effets de la mélatonine sur le processus de vieillissement.
  • La mélatonine est un puissant antioxydant

Comment réduire la mélatonine?

La synthèse de mélatonine est affectée par votre régime alimentaire. Une étude a été menée au cours de laquelle des personnes mouraient de faim. Le jeûne avec une consommation de moins de 300 kcal par jour pendant 2 jours à une semaine réduit la concentration de mélatonine dans le sang d'environ 1/5. Apparemment, cela est lié au fait que pendant le jeûne, il est difficile de s'endormir.

Café et alcool

Les études sur la consommation de café ont donné des résultats mitigés. Dans un cas, le niveau de mélatonine a diminué la nuit et dans l'autre, il a augmenté. Mais pour le moment, on considère toujours que la caféine réduit la mélatonine.

Quatre études ont été menées sur l’effet de la consommation d’alcool sur la diminution de la concentration de mélatonine. Dans 3 cas sur 4, les concentrations de mélatonine ont baissé et sur 4 m, l’effet inverse a été observé. Cependant, la réception de bière forte a augmenté la mélatonine.

Les données proviennent d’ici http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3402070/

Comment augmenter la mélatonine dans le corps

Quels aliments contiennent de la mélatonine? Peut-être qu'une seule cerise contient suffisamment de mélatonine. Dans d'autres aliments, la concentration d'hormone du sommeil est très faible.

Mangez des bananes, des flocons d'avoine et du lait. Ces produits contiennent les acides aminés, les vitamines et les glucides complexes nécessaires à la production de mélatonine.

Parlons maintenant de la sérotonine. Afin d'augmenter la synthèse de la sérotonine, un acide aminé est nécessaire: le tryptophane. Le cerveau et les intestins participent ensemble à la production de sérotonine à partir de tryptophane, créant ainsi cet hydrotryptophane (5-HTP).

Le tryptophane est trouvé dans les produits suivants:

  • Fruits de mer
  • Produits laitiers
  • Poulet
  • Les noix
  • Les graines
  • Des oeufs

Produits qui stimulent la production de mélatonine

La mélatonine, qui est un régulateur naturel du rythme diurne, est synthétisée à partir de l'acide aminé essentiel, le tryptophane. Étant donné que le corps humain n'est pas en mesure de produire ce composé, il doit se présenter sous une forme finie, c'est-à-dire avec des protéines alimentaires (le besoin quotidien d'un adulte est de 3,5 mg par 1 kg de poids corporel). Le tryptophane est présent dans les produits d'origine végétale et animale. Ils sont riches en lait, fromage, yaourt, fromage cottage, soja, flocons d'avoine, cerises, bananes, dattes, pins et noix, sésame, arachides et champignons. On trouve également une quantité suffisante de tryptophane dans le poisson, les œufs de poule et la viande de volaille.

Plus d'attention à la lumière

De nombreuses études ont montré que les personnes exposées à la lumière du jour inhibent la synthèse de la mélatonine la nuit. Par conséquent, pour normaliser la production d'hormones, il est recommandé de travailler avec des stores complètement relevés ou lors de l'éclairage de la pièce avec des lampes fluorescentes. Rayonnant les rayons ultraviolets du spectre, ils empêchent la production de mélatonine pendant la journée. En même temps, pendant le sommeil nocturne, il est recommandé de se protéger de toute source de lumière pour stimuler la synthèse de l'hormone, c'est-à-dire s'endormir dans l'obscurité la plus totale.

Facteurs contribuant à l'augmentation des taux de mélatonine dans le sang

  1. Vitamines du groupe B (B3 et B6). La vitamine B6, qui stimule le corps, devrait être prise le matin et la vitamine B3, le soir, avec du magnésium et du calcium.
  2. Le jeûne (un jour de jeûne par semaine est un stimulant hormonal naturel).
  3. Exercices sportifs (après une heure d’entraînement sportif, la production de mélatonine augmente considérablement).

D'une hormone à l'autre

Dans notre corps, il existe des processus capables de convertir la sérotonine en mélatonine. Ces processus sont irréversibles. Un déficit en sérotonine peut entraîner un déficit en mélatonine. Cette connexion explique le fait que la dépression est souvent accompagnée d'insomnie.

Comme mentionné précédemment, le tryptophane est nécessaire pour augmenter les niveaux de sérotonine. Vous pouvez augmenter sa quantité en adhérant à un certain régime. Il existe également un médicament spécial, le 5-HTP, qui contient du tryptophane. Le 5-HTP est vendu aux États-Unis en tant que complément alimentaire.

La mélatonine synthétique est vendue en comprimés. Vous pouvez acheter le médicament "melaxen", ou ses homologues moins chers des États-Unis.

Beaucoup de gens se demandent ce qui différencie la mélanine de la mélatonine. - Voyons voir.

La différence entre la mélanine et la mélatonine

La mélanine et la mélatonine sont deux substances chimiquement liées ayant des caractéristiques différentes. Leur origine, leur fonction, leur composition chimique et leur présence dans le corps humain sont différentes les unes des autres.

Qu'est-ce que la mélanine?

La mélanine - l'un des principaux pigments présents dans la peau humaine, la mélanine détermine la couleur de la peau. Les mélanocytes de la peau, des yeux, des oreilles, des cheveux et du système nerveux central synthétisent de la mélanine. La mélanine a pour principale fonction de protéger la peau des rayons ultraviolets du soleil, dont les effets peuvent entraîner un cancer de la peau. La mélanine protège le noyau de la cellule contre les radiations, ce qui évite d'endommager l'ADN de la cellule. La mélanine affecte également l'acuité auditive d'une personne.

La mélanine humaine se présente principalement sous deux formes:

  • Eumelanin - pigment brun foncé
  • Feomelanin - pigment rouge / jaune

En règle générale, la couleur finale de la peau humaine dépend du type et de la quantité de mélanine, de sa forme, de sa taille, de la distribution des mélanosomes dans la peau.

Quelle est la différence entre la mélatonine et la mélanine?

  • La mélanine est un pigment produit par la tyrosine, la mélatonine est un neurotransmetteur synthétisé à partir de tryptophane.
  • Les principales fonctions de la mélatonine sont les modifications de la synthèse de la mélanine, le maintien du cycle veille-sommeil et les rythmes biologiques du corps. La mélanine est responsable de la couleur de la peau, de sa protection et affecte l'oreille humaine.
  • La mélanine est synthétisée dans les mélanosomes présents dans les mélanocytes. La synthèse de mélatonine a lieu dans les cellules du tractus gastro-intestinal, de la lésion oculaire et de la glande pinéale.
  • La mélanine se trouve dans les cellules de la peau, les yeux, les oreilles, les cheveux et le système nerveux central. La mélatonine est présente dans le cerveau, le foie, les intestins, le sang et les fibres musculaires.

Excès et manque de mélatonine

Examinons maintenant les symptômes d’une insuffisance en mélatonine et de son excès.

Carence en mélatonine dans le sang (hypomélatoninémie)

  • Fatigue chronique;
  • Oedème et "poches" sous les yeux;
  • L'apparition précoce de la ménopause;
  • Changement de couleur de cheveux (grisonnante);
  • Processus de vieillissement accéléré (vieillissement prématuré du corps);
  • Le risque de tumeurs malignes;
  • Cancer du sein;
  • Syndrome métabolique (obésité, athérosclérose, hypertension, diabète);
  • Maladie des vaisseaux coronaires du coeur;
  • Réduire la sensibilité des cellules humaines à l'insuline;
  • Ulcère peptique;
  • Anxiété et irritabilité accrues;
  • Troubles du sommeil (sommeil agité, superficiel, sommeil bref, rêves rares, difficulté à s'endormir longtemps);
  • Troubles du système temporel circadien (dérégulation du cycle veille-sommeil);
  • Diminution des propriétés antioxydantes du corps;
  • Réduire la capacité d'adaptation du système nerveux central;
  • Pathologies cérébrovasculaires et psychosomatiques;
  • La dermatose;
  • La schizophrénie;
  • Alcoolisme

Excès de mélatonine (hypermélatoninémie)

  • Diminution de l'attention;
  • Palpitations cardiaques;
  • Manque d'appétit;
  • Réponse lente;
  • Hypertension artérielle;
  • Grimaces (contraction des muscles du visage);
  • Palpitations ou tête;
  • Dépression saisonnière.

Demander à un docteur

Avez-vous des symptômes de dépression ou d'insomnie, ou les deux? Avant d'utiliser les additifs contenant de la mélatonine et du tryptophane, consultez un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications.

Le médecin vous dira à quelles doses, pendant combien de temps, et quel médicament ou groupe de médicaments doit être pris pour vous.

Partager la publication "Hormones sérotonine, mélatonine et mélanine"

Qu'est-ce que l'excès d'hormone sérotonine dans le corps?

La sérotonine est une hormone qui agit comme un neurotransmetteur, c'est-à-dire un médiateur dans la transmission de l'influx nerveux dans le cerveau, affectant ainsi l'humeur et le bien-être d'une personne. Un excès de sérotonine, autrement appelé syndrome sérotoninergique, ne touche pas moins négativement un patient qu'une déficience et, dans certains cas, les conséquences d'une telle violation peuvent être irréparables. Pour cette raison, il est important de reconnaître les symptômes de la pathologie à temps afin de consulter un médecin qui vous prescrira un traitement pour réduire la concentration de l'hormone à une valeur optimale.

Pourquoi peut être un syndrome

La sérotonine est appelée «l'hormone du bonheur», car sa concentration élevée en toute sécurité donne à une personne une bonne humeur et un état proche de l'euphorie. Si le niveau du neurotransmetteur diminue, la personne se sent déprimée, apathique et fatiguée, et si nécessaire, un traitement est prescrit pour augmenter le niveau de l'hormone dans le corps.

La cause principale du syndrome sérotoninergique est le mauvais dosage d’antidépresseurs de type inhibiteur, conçus pour augmenter le niveau de l’hormone. Ces médicaments inhibent la sérotonine dans le corps, en contrôlant sa concentration. Un problème survient surtout si une personne s'auto-soigne ou ignore les recommandations d'un médecin dans l'espoir qu'une augmentation de la dose de ce médicament procurera un sentiment de bonheur persistant et puissant.

De plus, l'état pathologique peut être provoqué par le passage d'un antidépresseur à un autre, en particulier de la troisième génération.

En outre, un excès de neurotransmetteur peut survenir lors d'une surdose de substances narcotiques. Dans un effort pour augmenter le niveau d'hormones du plaisir et atteindre un état d'euphorie, certaines personnes tentent d'utiliser diverses substances psychotropes. Cependant, outre le fait qu'il existe une prédilection pour cela et que la sérotonine cesse d'être produite sans stimulation supplémentaire, il se produit souvent une surdose. Ils conduisent non seulement à des niveaux pathologiquement élevés de l'hormone, mais également à des conséquences plus graves.

Il est à noter que le nombre exact de personnes souffrant d'un excès de sérotonine est inconnu. Les statistiques médicales ne contiennent des données que sur une petite partie de ces patients. Cela se produit, premièrement, parce que toutes les personnes atteintes d'une telle maladie ne consultent pas un médecin, et deuxièmement, parce que tous les experts ne reconnaissent pas les symptômes existants comme prétexte pour poser un tel diagnostic.

Symptômes et signes

Le syndrome de la sérotonine n'est pas un diagnostic courant chez les personnes modernes, sauf chez les patients toxicomanes. La complexité des diagnostics de pathologie réside dans le fait que les analyses de laboratoire et instrumentales ne révèlent aucun signe. Les médecins se fient donc entièrement aux symptômes décrits par le patient.

Dans la moitié des cas, des modifications de l'état de santé apparaissent au cours des premières heures suivant un surdosage par un médicament ou un stupéfiant. Dans un quart des cas, des manifestations peuvent être observées le premier jour et dans beaucoup de cas seulement le deuxième jour. Chez les patients âgés, les symptômes peuvent apparaître uniquement le troisième jour après un surdosage. Dans ce cas, un surplus d'hormone se manifeste sous la forme de troubles mentaux, autonomes et neuromusculaires. Un diagnostic peut être établi s’il ya des changements dans les trois domaines.

Un tel effet étendu de la surproduction de sérotonine sur le corps humain est dû au fait qu'elle participe au processus de transmission de l'influx nerveux. Par conséquent, l'hormone affecte les émotions, le désir sexuel, l'appétit, le sommeil et la thermorégulation. En outre, il peut influer sur le fonctionnement du tractus gastro-intestinal, l'activité musculaire, le tonus vasculaire, etc. Il est naturel qu'un changement du niveau optimal de l'hormone ait un effet négatif sur tous ces systèmes corporels.

Changements mentaux

Au début, une personne ressent précisément des changements psychiques qu’elle peut relier à l’effet de la consommation de drogues ou de substances psychotropes. Cependant, ces manifestations commencent graduellement à s'intensifier, à devenir plus prononcées et à provoquer des malaises et des sensations perturbantes.

Il existe une forte excitation émotionnelle qui peut se manifester par un sentiment d’euphorie et une joie forte et incontrôlée. À première vue, un tel changement peut difficilement être qualifié de manifestation négative. Cependant, un tel sentiment est artificiel et une surabondance ne s'avère finalement pas meilleure qu'un inconvénient. Tous les changements dans le monde environnant sont immédiatement reflétés dans l'état émotionnel, une personne est littéralement pleine de sentiments, ce qui se traduit par un flot continu de mots, pas toujours liés les uns aux autres. Progressivement, les émotions positives sont inférieures et elles sont remplacées par d'autres changements mentaux dus à une augmentation des niveaux de sérotonine.

La panique, l’anxiété et la peur sont incontrôlables. Une personne est effrayée par tout ce qui est incompréhensible pour la conscience floue, il y a un sentiment de danger imminent et de mort imminente. Si une telle attaque est retardée, il se peut que vous essayiez de vous blesser pour vous débarrasser de la peur. En regardant une personne dans un tel état, on peut dire qu'elle est «déchirée» sans se trouver une place.

Les hallucinations et le délire sont les plus prononcés. Selon la gravité de la situation, une personne peut voir des choses insignifiantes ou lui donner l’impression de se trouver dans un endroit complètement différent, et quelque chose d’incompréhensible se passe autour de lui. Dans cet état, le patient peut rarement se contrôler en posant des gestes impétueux et inexplicables, notamment en se blessant ou en blessant d'autres.

En outre, il peut y avoir diverses altérations de la conscience, c'est-à-dire que des changements affectent le travail du cerveau, par exemple en cas de commotion cérébrale. À cet égard, il peut y avoir une perte de conscience, une désorientation, un manque absolu de compréhension de ce qui se passe autour de soi, de la stupeur, c'est-à-dire une incapacité à réagir aux stimulants externes, de la somnolence. Parmi les violations les plus graves, on peut identifier le coma, le mutisme akinétique, dans lequel une personne est consciente, mais ne répond pas aux stimuli et ne bouge pas les membres, le syndrome apallique (coma réveillé). Un état végétatif peut également apparaître, dans lequel le corps ne subira la vie que si elle conserve la capacité de maintenir sa tension artérielle, sa respiration et son activité cardiaque. De telles manifestations se produisent très rarement, car elles doivent être précédées d'un surdosage constant de médicaments ou de médicaments entraînant une augmentation du taux de l'hormone sérotonine.

Changements végétatifs

En plus des chocs émotionnels et des troubles mentaux, le patient peut ressentir une perturbation manifeste de son état. Ces symptômes sont causés par des modifications du système nerveux végétatif, qui régule l'activité des organes internes, des glandes des sécrétions internes et externes, du sang et des ganglions lymphatiques. Les changements végétatifs résultant d'une augmentation du niveau de l'hormone sérotonine comprennent:

  • selles bouleversées (diarrhée ou constipation);
  • nausée, vomissement;
  • ballonnements (flatulences);
  • pupilles dilatées;
  • larmoiement;
  • des convulsions;
  • relaxation musculaire;
  • augmentation de la température corporelle jusqu'à 42 degrés;
  • difficulté ou respiration rapide;
  • tremblements (tremblements des membres);
  • tachycardie (palpitations cardiaques);
  • hypertension artérielle;
  • transpiration accrue;
  • muqueuses sèches, en particulier dans la cavité buccale;
  • frissons ou bouffées de chaleur;
  • manque de coordination;
  • engourdissement des membres;
  • maux de tête.

En général, de tels symptômes peuvent être observés dans diverses maladies et le patient peut ne pas immédiatement suspecter un excès d'hormone en raison de la prise d'antidépresseurs à la sérotonine ou de substances psychotropes. Souvent, même un médecin ne peut déterminer la véritable cause de ces troubles qu’après avoir étudié le tableau clinique complet en comparant tous les symptômes.

Changements neuromusculaires

Un taux trop élevé d’hormone sérotonine dans le corps peut également se manifester par des symptômes neuromusculaires, allant d’un léger tremblement des extrémités à la fin des crises les plus graves. Au cours du diagnostic, les patients mentionnent les modifications suivantes:

  • contractions involontaires et incontrôlées de certaines zones de la musculature;
  • tremblement des membres supérieurs ou inférieurs;
  • tremblements des yeux (nystagmus), mouvements involontaires des yeux ou roulement incontrôlé de ceux-ci alternativement;
  • violation des capacités d'élocution ou leur absence complète;
  • flexion convulsive du corps;
  • stimulation motrice (acathisie);
  • crises d'épilepsie.

Parmi tous les symptômes mentionnés ci-dessus de troubles de la psyché, du système nerveux autonome et du système neuromusculaire, seules quelques coïncidences peuvent survenir chez un patient. Le principal danger du syndrome sérotoninergique est qu'au début, les symptômes n'apparaissent pas clairement, il est donc inutile d'aller chez le médecin. Cependant, progressivement, lorsque le facteur responsable de la pathologie continue à agir sur le corps, le patient ressent de plus en plus les symptômes et peut atteindre de graves violations, de sorte qu'il aura besoin d'une assistance immédiate.

Que faire avec le syndrome

Étant donné que tous les symptômes sont associés à une augmentation du taux de sérotonine, la première chose à faire est de réduire sa concentration dans le corps. Au stade initial de la pathologie, il suffira peut-être d’annuler le médicament qui provoque une augmentation de «l’hormone du bonheur» et le corps fera face au problème.

En cas de syndrome sérotoninergique, les inhibiteurs adrénergiques, les stimulants des récepteurs de la dopamine, les inhibiteurs des canaux calciques et autres médicaments similaires sont contre-indiqués.

Dans les situations avancées, lorsque des symptômes prononcés sont observés, seul un lavage gastrique et l'utilisation de médicaments réduisant le niveau de substances toxiques dans le corps peuvent aider à réduire la concentration de sérotonine. Pour se débarrasser des symptômes, les médecins doivent amener le patient dans un état où sa vie ne sera pas en danger. Après cela, on utilise la ventilation artificielle du poumon à des températures élevées pour normaliser le rythme cardiaque et la pression artérielle. Un médicament peut également être utilisé pour réduire l'excitation psycho-émotionnelle et éliminer les crises d'épilepsie, si nécessaire.

Fonction altérée de la glande pinéale (glande pinéale, corps pinéal)

La glande pinéale (corps pinéal) est l'une des plus petites glandes du corps humain. Il est situé à l'intérieur du crâne. Il contient plus de lécithine que tout autre organe du corps humain. Certaines des fonctions de cette glande n'ont pas encore été étudiées par des scientifiques, d'autres, au contraire, ont été très bien étudiées.

La fonction principale de la glande pinéale (c'est ainsi que la glande pinéale est appelée différemment) est la production de mélatonine.

Fonctions de la glande pinéale. La valeur de la mélatonine pour le corps

La mélatonine est produite en grande quantité la nuit. La fonction de la glande pinéale est inhibée par une grande quantité de lumière. C'est pourquoi le sommeil et l'alternance du jour et de la nuit sont si importants pour une personne.

La mélatonine est une substance qui affecte le cycle menstruel chez la femme et d'autres rythmes du corps humain, notamment l'apparition de la puberté et des modifications de la pigmentation de la peau. La mélatonine est beaucoup plus répandue chez les personnes à la peau foncée et les personnes à la peau foncée que les personnes à la peau claire ou les albinos - les personnes qui ne possèdent pas de mélatonine. Les lapins albinos, un animal complètement blanc aux yeux rouges, sont un excellent exemple d'albinisme. Les Albinos ont les yeux bleus et des cheveux complètement blancs ou très blonds sur la tête, des sourcils et des cils blonds, ainsi que des cheveux décolorés sur le corps.

Des chercheurs de la Texas Medical School ont montré que la présence prolongée de rats dans l'obscurité rendait les animaux plus sensibles à l'alcool. Ces rats préféraient l'alcool à l'eau. Après le retrait de la glande pinéale, les rats ont changé leurs habitudes. L'excès de mélatonine chez les rats les a transformés en alcooliques. Ainsi, toute fluctuation du rythme naturel du jour et de la nuit, leur déplacement artificiel et leur perturbation font que le corps produit une quantité insuffisante ou excessive de mélatonine.

De nombreux mécanismes de la glande pinéale sont associés à la fonction endocrine, c'est-à-dire à la glande thyroïde. Les tumeurs de la glande pinéale se développent généralement pendant la puberté. En outre, une quantité accrue d'adrénaline (par exemple, lors d'exercices extrêmes, de stress, etc.) peut stimuler la production de mélatonine.

Beaucoup de personnes de plus de 50 ans ont une glande pinéale calcifiée (durcie), ce qui augmente le risque de cancer. Les médecins ne savent pas avec certitude pourquoi le corps pinéal est calcifié, mais il est très probable que le régime alimentaire des hommes modernes soit à blâmer. Dans les pays où les gens consomment peu d'aliments raffinés et passent beaucoup de temps à l'extérieur, la fréquence des dysfonctionnements de la glande pinéale est beaucoup plus basse qu'aux États-Unis ou dans d'autres pays développés.

Provoque un dysfonctionnement de l'épiphyse

Les causes exactes du dysfonctionnement de la glande pinéale n'ont pas été établies. Cependant, les médecins identifient plusieurs facteurs majeurs directement liés à cela. Ceux-ci incluent les suivants:

1. Dysfonctionnement cérébral (dysfonctionnement de l'hypophyse).

2. Trop de lumière artificielle, lunettes de soleil.

Tout cela viole le rythme naturel de la glande pinéale. La lumière du soleil est un stimulateur neurotransmetteur idéal du cerveau. La lumière artificielle passant à travers un verre ou des lunettes sombres change la qualité de la glande.

3. Stress, l'utilisation de sucre raffiné.

4. Facteurs contribuant à la production excessive d'adrénaline.

Ce facteur augmente la quantité de mélatonine produite.

5. Travaillez au plus profond de la nuit, à votre horaire de sommeil endormi, à l’inverse des rythmes circadiens.

Pendant la journée, une personne doit recevoir une quantité suffisante de lumière naturelle, c'est-à-dire solaire et non artificielle. Avec un traitement constant, le corps se trouve principalement dans un environnement éclairé artificiellement, ce qui affecte l'activité cérébrale et la fonction du corps pinéal.

6. Tumeurs malignes ou bénignes.

Symptômes de dysfonctionnement de la glande pinéale

Un dysfonctionnement de la glande pinéale peut être suspecté non seulement par des signes neurologiques, mais également par des maux de tête fréquents. Les maux de tête peuvent se présenter sous trois formes: maux de tête chroniques, intermittents, à court terme, récurrents, soudains (paroxystiques) ou persistants. Dans la plupart des cas, les symptômes surviennent après l'hydrocéphalie ou la compression de certaines structures cérébrales dans la région pinéale. Ce symptôme accompagne toujours les tumeurs bénignes ou malignes du cerveau et de la glande pinéale.

L'hydrocéphalie est une affection caractérisée par une pression accrue sur le cerveau due à l'accumulation de quantités excessives de liquide céphalo-rachidien dans le crâne. Symptômes de l'hydrocéphalie:

  • maux de tête secondaires;
  • nausée, vomissement, léthargie;
  • des convulsions;
  • gonflement de la tête du nerf optique.

Les symptômes supplémentaires du dysfonctionnement de la glande pinéale incluent:

  • vision double (diplopie);
  • autre, une variété de déficience visuelle;
  • des vertiges;
  • incapacité à coordonner des mouvements volontaires (ataxie);
  • la paralysie;
  • syndrome ascendant (syndrome de Parino).

Parfois, des évanouissements, des changements mentaux et des saignements dans la glande (apoplexie pinéale) peuvent survenir. Selon la littérature médicale, les accidents cérébrovasculaires entraînent souvent la mort instantanée.

Méthodes de traitement du dysfonctionnement de l'épiphyse

Si le dysfonctionnement de la glande pinéale est causé par des tumeurs ou des kystes, le traitement consiste à en soulager les symptômes et à contrôler l’état du patient. Toutefois, si les symptômes neurologiques ne disparaissent pas, le kyste ou la tumeur est réséqué, en particulier si la dynamique de croissance est prononcée.

La régulation des niveaux de mélatonine peut aider à restaurer le fonctionnement de la glande pinéale et à minimiser les effets négatifs sur le psychisme. Le respect de la routine quotidienne, l'absence de sources de lumière supplémentaires pendant le sommeil, des marches régulières en plein air sont le minimum nécessaire pour minimiser les effets néfastes de la lumière artificielle ainsi que des horaires de travail et de repos inappropriés.

Il est nécessaire d'exclure le travail de nuit, de surveiller le niveau de stress, d'éviter les sports extrêmes et les séances d'entraînement épuisantes.

Une bonne prévention du dysfonctionnement de la glande pinéale est la pratique de la méditation, de la relaxation. Montré massage, sauna, natation, méditation dynamique, danse, Pilates. Pendant la saison chaude, l'entraînement physique doit être effectué dans la rue. Le régime quotidien devrait comprendre des aliments tels que les acides oméga-3, le poisson, les herbes, les noix et les céréales. Il est nécessaire d'exclure les produits raffinés, de remplacer l'excès de sucre, les bonbons par du miel.

Selon les matériaux:
© 2009, Dr. Neal Spinger
© 2015 NORD - Organisation nationale pour les maladies rares, Inc.
© 2016 Association pour l'avancement de la médecine réparatrice.
Dr. Karen Goddard, Dr. Karen Goddard, Rebecca Harrison, Dr. Glenda Hendson, Dr. Juliette Hukin
© 2000-2015, 2016 Buzzle.com®.

  • Hypofonction de l'hypophyse. Maladie de Symmonds (panhypopituitarisme). Hypopituitarisme. Diabète insipide - Qu'est-ce que la maladie de Simmond, les symptômes et le traitement du panhypopituitarisme. Qu'est-ce que l'hypopituitarisme, ses types, ses symptômes, ses causes, son traitement? Diabète sucré Le diabète, ses types, les symptômes du diabète insipide, le traitement
  • Troubles de l'hypophyse. Dysfonctionnement hypothalamique - la fonction de l'hypophyse et de l'hypothalamus dans le corps. Dysfonctionnement hypothalamique - causes, symptômes, traitement. Qu'est-ce qu'un abcès hypophysaire et une dystrophie adipo-génitale - symptômes, méthodes de traitement
  • Hypofonction de l'hypophyse. Déficit en hormone de croissance. Hypogonadisme hypogonadotrope (syndrome de Kalman) - déficit en hormone de croissance acquis, congénital ou idiopathique, symptômes, causes et traitement du déficit en hormone de croissance. Causes de l'hypogonadisme, symptômes et traitement du syndrome de Kalman
  • Troubles de l'hypophyse. Dysfonctionnement hypothalamique - la fonction de l'hypophyse et de l'hypothalamus dans le corps. Dysfonctionnement hypothalamique - causes, symptômes, traitement. Qu'est-ce qu'un abcès hypophysaire et une dystrophie adipo-génitale - symptômes, méthodes de traitement
  • Régulation des fonctions des glandes endocrines

Nous lisons aussi:

    - Internet pour un psychopathe, particularités de la psychologie humaine sur Internet - l'opinion d'un psychologue, comment certaines personnalités psychopathes utilisent le réseau - cycloïdes, schizoïdes, asthéniques, paranoïaques, caractères hystériques, etc. Il est écrit un peu brusquement, avec ironie
    - Traitement dentaire chez les patients atteints de maladies rhumatismales: causes, méthodes, résultats
    - Utilisation des huiles essentielles - propriétés des huiles essentielles et méthodes d'utilisation de ces huiles pour le soin de la peau du visage et du corps
    - Comment les vitamines artificielles sont-elles différentes des vitamines naturelles? - quand les vitamines sont efficaces, quel est le danger des vitamines synthétiques, mythes de l’utilisation des vitamines

Hormone sérotonine

La sérotonine est une substance biologique complexe qui remplit les fonctions de neurotransmetteur et d'hormone.

La production de sérotonine se produit dans les tissus de l'épiphyse et dans le tube digestif. La concentration la plus élevée d'une substance se trouve dans le cerveau, les plaquettes, les intestins.

L'hormone est produite à partir du précurseur d'acide aminé du tryptophane. Pour la conversion chimique du tryptophane en hormone, des vitamines, du sélénium et d'autres oligo-éléments sont nécessaires.

L'analyse de la sérotonine dans le sang n'est réalisée que si l'on soupçonne une tumeur maligne du tractus gastro-intestinal. Le carcinome et ses métastases peuvent être à l'origine d'une sécrétion excessive.

L'effet des substances biologiquement actives sur le corps

Les fonctions de la sérotonine en tant que neurotransmetteur sont associées au travail du cerveau. Dans le système nerveux central, cette substance optimise l’interaction des neurones individuels.

Sous l'action de fortes concentrations de sérotonine, une personne ressent une exaltation émotionnelle, une euphorie et de la joie.

Les niveaux de sérotonine sont également liés à la capacité de travail. La concentration de l'attention, la mémoire et d'autres processus intellectuels sont supportés par le neurotransmetteur.

La sérotonine affecte également le système anesthésique naturel (opioïde). Un taux élevé d'hormones élimine l'inconfort physique. Au contraire, de faibles concentrations de neurotransmetteur contribuent à une sensation constante de lourdeur, de fatigue et de douleur.

Les neurotransmetteurs jouent un rôle dans le système reproducteur. Si beaucoup de cette substance est produite, alors la libido augmente. En outre, la sérotonine est impliquée dans la formation d'un travail efficace, favorise la libération du lait maternel.

On sait que le neurotransmetteur est également responsable des processus de thermorégulation.

Les fonctions de la sérotonine en tant qu'hormone sont réalisées à l'extérieur du système nerveux central. La substance s'accumule dans les plaquettes et dans la paroi intestinale. Là, cette hormone exerce son action principale.

Synthèse de la sérotonine dans le tube digestif:

  • augmente la production d'enzymes;
  • améliore le péristaltisme.

Ainsi, l'hormone contribue à la digestion des aliments. La dysbactériose réduit le niveau de neurotransmetteur produit dans l'intestin. Les symptômes de la microflore altérée aident à détecter un gastro-entérologue.

Dans le système circulatoire, la sérotonine a principalement un effet hémostatique. Cela signifie que l'hormone empêche les saignements abondants dus aux blessures.

Cette fonction est réalisée par:

  • spasme de petits vaisseaux (capillaires);
  • activation de la production de facteurs de coagulation du sang;
  • formant un caillot dense de plaquettes.

L’efficacité de la sérotonine contre les saignements est tellement élevée que c’est cette capacité que les pharmaciens utilisent. Une solution hormonale synthétique est administrée en cas de choc traumatique, de symptômes de perte de sang et d'autres pathologies graves.

Troubles de la production d'hormones

Le déficit et l'excès de sérotonine sont des problèmes graves pour le corps humain.

Les violations de la synthèse de cette hormone peuvent être associées à un régime journalier incorrect, au manque de lumière solaire, à un régime alimentaire et à des médicaments.

La principale cause de déficit en sérotonine chez les résidents des latitudes septentrionales est un jour clair de courte durée. Les symptômes d'absence de neurotransmetteur se retrouvent chez de nombreux enfants et adultes. En automne et en hiver, les gens ressentent une dépression et une fatigue constantes. Ces manifestations de la dépression saisonnière sont dues à la particularité de la synthèse de la sérotonine. Si une personne est dans l'obscurité ou au crépuscule pendant une longue période, la sérotonine cesse alors d'être produite.

La dépression saisonnière peut généralement être guérie sans médicament. Il est recommandé de se lever tôt, de se promener à midi en plein air, une alimentation équilibrée et un bon éclairage intérieur avec des lampes fluorescentes sont recommandés.

Un manque de sérotonine et causer certaines erreurs dans la nutrition. Si l'aliment ne contient pas le nombre requis de tryptophane, alors l'hormone est produite très peu. La sérotonine, un acide aminé précurseur, ne peut pas être formée dans les cellules du corps humain. C'est une batterie indispensable.

Pour éliminer le déficit en sérotonine, utilisez des sources de tryptophane dans votre alimentation: viande, poisson, volaille, noix, légumineuses, etc. Répondez aux besoins de la synthèse biologique des céréales hormonales et des tomates.

De plus, l'insuline est nécessaire pour améliorer la production de sérotonine dans l'épiphyse. Cette hormone du pancréas est sécrétée après l'ingestion de glucides. Si les glucides ne suffisent pas, la sérotonine, un neurotransmetteur, est produite en petites quantités. Pour normaliser la synthèse de l'insuline et de la sérotonine, utilisez une certaine quantité de glucides à chaque repas.

L'hormone la plus rapidement produite est après la prise d'aliments contenant du saccharose, du fructose et du glucose: confiseries, bananes, raisins et jus de fruits.

Syndrome de sérotonine

L'excès d'hormone est une condition extrêmement dangereuse. Les médecins parlent de syndrome sérotoninergique.

Cette pathologie survient presque toujours sous l'influence de drogues. Un excès de tryptophane dans l'alimentation et un séjour permanent dans la rue par temps ensoleillé ne conduisent pas à ce syndrome.

Ce qui provoque le syndrome sérotoninergique:

  • médicaments (le plus souvent des antidépresseurs);
  • les drogues;
  • combinaison défavorable de certains médicaments.

Les médicaments qui augmentent la synthèse des neurotransmetteurs sont utilisés dans le traitement de la dépression, de l'anxiété, de certains troubles mentaux et de maladies neurologiques. En outre, les endocrinologues recommandent des médicaments similaires lors du traitement de l'obésité et des troubles de l'alimentation.

Ces médicaments nécessitent des soins particuliers, car leur utilisation est associée à un effet puissant et durable sur le travail du système nerveux central. Les modifications typiques des réactions chimiques dans le cerveau peuvent être suivies plusieurs mois après le retrait du médicament.

Pour éviter une combinaison défavorable de médicaments, assurez-vous d'avertir votre médecin que vous prenez les médicaments vous-même ou tel que prescrit par d'autres spécialistes.

Les manifestations du syndrome sérotoninergique sont diverses et menacent la vie du patient.

  • troubles mentaux (hallucinations, euphorie, anxiété, émotivité accrue);
  • troubles du système nerveux autonome (accélération de la fréquence cardiaque et respiratoire, augmentation de la température corporelle, troubles digestifs);
  • troubles neuromusculaires (crises d'épilepsie, réflexes augmentés, mains tremblantes, troubles de la sensibilité).

Le traitement du syndrome de sérotonine est effectué à l'hôpital. Tous les médicaments qui augmentent le niveau du neurotransmetteur sont annulés. Le traitement est sélectionné individuellement en fonction de la présence de symptômes spécifiques.

L'horloge biologique de notre corps - la glande pinéale

Si la glande pituitaire peut être appelée le point de commande de tout le système endocrinien, la glande pinéale est le conducteur de tout le système, une sorte d'horloge biologique. Elle

En raison de l'activité de cette glande, la majorité des mammifères dorment la nuit et sont plus actifs pendant le jour. C’est ce que nous devons à ses rêves et à sa mémoire. Grâce à ce fer, nous pouvons voir dans un éclairage vif et faible et nous pouvons nous adapter à la température extérieure.

Son autre nom est l'épiphyse et les médecins et les psychologues le comprennent. Même les ésotériques et les médiums ont trouvé leur intérêt pour lui.

Où est-il

Il est situé profondément dans le cerveau, entre les deux hémisphères. Avec sa forme, il ressemble un peu à un jeune cône de sapin. D'où le nom - la glande pinéale. Son nom latin est corpus pineale, c'est pourquoi on l'appelle également «glande pinéale» ou «corps pinéal».

Il est situé à côté de l'hypophyse et de l'hypothalamus. Il s’agit d’une glande endocrine dont l’une des tâches est de réguler l’activité de la glande pituitaire.

Il appartient au cerveau intermédiaire, son volume est un peu plus de 2 cm de cube et pèse environ un tiers de gramme chez un adulte.

La formation de la glande pinéale se produit à environ 4-5 semaines de la grossesse, simultanément à l'hypophyse. Ils régulent mutuellement leurs activités.
La glande pinéale est directement connectée aux nerfs optiques.

La structure

Cette petite glande a une structure très complexe, elle est entourée de vaisseaux sanguins. Environ 200 ml de sang la traversent par minute.

Ce petit organe situé profondément dans le cerveau est impliqué dans tous les processus métaboliques qui se produisent dans le corps.

Elle est recouverte de tissu conjonctif et l'épiphyse ou glande pinéale est divisée en hémisphères. Ils sont également divisés en petites divisions. Ce sont ces divisions qui créent une similitude avec un cône de pin ou de sapin.

Fonctions et hormones

Les neuropathologistes et les neurochirurgiens qui étudient la glande pinéale du cerveau savent depuis longtemps ce que c'est et pourquoi on en a besoin.

La fonction principale de la glande pinéale est de réguler les rythmes quotidiens (rythmes de cigales), le métabolisme et d'autres fonctions endocriniennes. Il sécrète des hormones vitales, la mélatonine, la sérotonine et certaines autres. Ils se détachent le plus activement la nuit, dans l'obscurité, lorsqu'une personne dort depuis plusieurs heures - de minuit à l'aube. La lumière artificielle trompe l'épiphyse en bloquant la libération d'hormones. Par conséquent, l'obscurité absolue est nécessaire pour une nuit de sommeil.

Mélatonine hormone

La mélatonine est produite dans le sang seulement la nuit, la lumière bloque sa libération. À l'aube, une autre hormone est produite. Pendant la journée, la mélatonine dans le corps est significativement moins, l'épiphyse du fer ne la produit pas à ce moment.

Les stocks de mélatonine peuvent être obtenus à partir d'aliments, mais en quantités très insuffisantes pour la santé.

La mélatonine est également appelée «l'hormone de la jeunesse», qui prévient le vieillissement prématuré du corps. S'il y a de la lumière, elle n'est pratiquement pas produite. C'est pourquoi il n'est pas recommandé de dormir avec la lumière. Pendant la journée polaire, les médecins recommandent des fenêtres à rideaux denses dans les chambres.

La mélatonine est également directement liée à la fonction sexuelle, elle est également responsable de la nature cyclique de la fonction menstruelle chez les femmes.

Le manque de cette hormone conduit à des maladies psychosomatiques, troubles métaboliques, troubles du sommeil. De ce fait, l'état de santé général se dégrade, de l'insomnie survient, les femmes peuvent avoir une déficience ovarienne. Son niveau élevé donne une longévité saine et une bonne forme physique, vision et mémoire.

La mélatonine synthétique, qui est semblable à la structure naturelle, a maintenant été créée. Il est prescrit pour les personnes souffrant d'insomnie sévère.

Hormone sérotonine

Cette hormone de la glande pinéale régule l'état psycho-émotionnel d'une personne, soulage le stress, régule la tension des muscles lisses. Aide à faire face à divers états d'anxiété, de pensées obsessionnelles, d'agressivité, etc. Son nom populaire est "l'hormone du bonheur". Contrairement à la mélatonine, elle est produite le jour.

Des émotions positives supplémentaires contribuent également au développement de la sérotonine.

Une lumière excessive empêche la sérotonine de se convertir en mélatonine.

En l'absence de cette hormone, une dépression et diverses phobies se développent. L'alcoolisme et la toxicomanie peuvent aussi être causés par un manque de cette hormone. Des maladies mentales plus complexes sont également possibles.

Harmoniser le rythme de veille et de sommeil

Pour maintenir la vie du corps, il est nécessaire de réguler le rythme de repos et de veille. La nuit, il réduit la tension nerveuse et produit des substances qui ont un effet hypnotique sur le corps. Si à ce moment-là interférer avec ce blocage et prendre des substances qui, au contraire, encouragent, il est possible de renverser cette fonction. Cela nécessitera par la suite un traitement médical.

Suppression du désir sexuel

Les hormones de la glande pinéale inhibent le désir sexuel chez les enfants. Chez les enfants et les adolescents, l'épithalamus est plus gros en rapport avec la taille du cerveau que chez l'adulte, et on en produit plus par unité de mélatonine. En conséquence, l'attraction à cet âge ne se pose pas. Avec le début de la puberté, la suppression cesse progressivement.

Inhibe le développement des tumeurs

Les hormones de la glande pinéale empêchent la production incontrôlée d'hormone de croissance. Cela aide le corps à reconnaître les cellules cancéreuses pathologiques à temps et les empêche de se développer. Pour cette obstruction, nous devons remercier la glande pinéale.

Aide à naviguer dans l'espace

Grâce aux hormones de la glande pinéale, une personne peut déterminer leur emplacement.

Il stimule également le travail de l'immunité, et en général tous les processus métaboliques du corps. Avec l'âge, la glande pinéale commence à diminuer de taille et à s'atrophier. Cela mène inévitablement à l'oncologie.

Maladies d'épiphyse

Tout le monde connaît la tragédie de Lina Medina, une fillette de cinq ans qui est devenue mère par la volonté d'un si jeune âge. Sa mère a dit que le développement sexuel de la fille avait commencé de manière inhabituelle, que la fille n'avait même pas un an. Ceci est dû à une insuffisance hormonale de l'épiphyse, autrement une macrogénitomie. C'était en raison de la pathologie de la glande pinéale et le début de la maturation a commencé. Lina est encore relativement chanceuse, cette pathologie est souvent accompagnée d'un retard mental profond et d'une courte durée de vie, et son cerveau est resté intact, la maladie n'est pas devenue trop grave.

Déjà à la naissance, on peut observer d'autres maladies de la glande pinéale chez les enfants - chez les enfants de taille corporelle normale, les membres sont excessivement courts. Par la suite, ces enfants deviennent très nerveux, ils ont considérablement augmenté la pression intracrânienne, maux de tête très fréquents.

Les maladies acquises de la glande pinéale se développent progressivement, très lentement. Et seulement après un temps assez long, des déviations sont remarquées.

Ces lésions sont le plus souvent causées par des tumeurs de la glande pinéale, le plus souvent bénignes.

Une maladie similaire se produit également chez l'adulte lorsque, pour une raison quelconque, un kyste ou une tumeur de l'épiphyse se forme. Ensuite, la personne souffre du système nerveux, les problèmes commencent par le sommeil, les rythmes circadiens s’altèrent. Une condition peut se produire. la vie en danger. Donc, toute tumeur doit être enlevée.

Le plus souvent, vous pouvez vous en tirer avec un traitement symptomatique et prendre des préparations hormonales jusqu'à ce que toutes les fonctions soient restaurées.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones