La sécrétion pathologique de la prolactine chez la femme résulte de l'influence de facteurs endogènes et exogènes. Les médecins sécrètent des causes physiologiques et pathologiques de la modification du niveau d'une hormone sexuelle importante.

Quelles sont les complications possibles avec la surproduction de prolactine? Quels signes indiquent le développement de l'hyperprolactinémie? Comment réduire les performances avec des médicaments et un régime? Réponses dans l'article.

La prolactine: c'est quoi

La prolactine est produite non seulement par les cellules lactotropes de l'hypophyse, mais également par d'autres sources: la glande pinéale, le placenta, les glandes mammaires, certains types de tumeurs et le système immunitaire. Les œstrogènes affectent le niveau de prolactine: une synthèse accrue d'hormones sexuelles actives entraîne une augmentation des valeurs du régulateur. Le même effet se produit avec une diminution des niveaux de dopamine.

La valeur de l'hormone pour les femmes

Une hormone sexuelle importante affecte de nombreux processus dans le corps de la femme:

  • stimule la croissance correcte des glandes mammaires chez les adolescentes pendant la puberté et chez les femmes pendant la grossesse pour se préparer à allaiter;
  • régule le cycle menstruel: l'activité du corps jaune, l'ovulation, la synthèse de la progestérone dépendent du taux de prolactine;
  • pendant la lactation, l'hormone est responsable de la production de colostrum, la transformation ultérieure de la substance en un produit à part entière pour nourrir un enfant permet l'allaitement au sein sans faille;
  • régule les processus métaboliques pendant la grossesse: optimise la composition et le volume du liquide amniotique;
  • le post-partum empêche l’ovulation et les grossesses non désirées pendant l’allaitement;
  • participe à la régulation du métabolisme des lipides, le système immunitaire, affecte le fonctionnement des reins.

Qu'est-ce qu'un goitre nodulaire de la glande thyroïde et comment traiter une pathologie? Lisez les informations utiles.

Découvrez cet article sur les symptômes caractéristiques et les traitements efficaces de l'hypothyroïdie chez la femme.

Comment est-il déterminé

Pour clarifier les valeurs du gynécologue prescrit l'analyse des hormones: stimulant le follicule, la LH, la prolactine, l'œstrogène, la testostérone, et d'autres. Dans certains types de pathologies, de nombreux indicateurs sont élevés. Il est nécessaire de passer un test sanguin clinique, de mener une étude d'urine afin de clarifier les indicateurs de glucose, bilirubine, RSE, leucocytes, urée.

Il est important de connaître la cause première de l'hyperprolactinémie afin de choisir la stratégie de traitement optimale. En plus de la prise de sang veineux, le médecin vous prescrit une IRM avec contraste. Une étude très informative révèle un adénome hypophysaire, même avec une taille de tumeur minimale.

Autres méthodes de diagnostic de l'hyperprolactinémie présumée:

  • mammographie;
  • échographie gynécologique;
  • une étude de la densité osseuse pour éliminer l'ostéoporose;
  • effectuer des échographies de la glande thyroïde, sans faute - du foie et de la vésicule biliaire, des glandes mammaires;
  • mesure de la pression oculaire, examen approfondi par un ophtalmologiste: l'adénome hypophysaire affecte négativement les organes de la vision;
  • Rayon X du crâne, détermination des valeurs de pression intracrânienne;
  • examen par un gynécologue, confirmation ou infirmation du syndrome des ovaires polykystiques;
  • surveiller la santé du patient après l'arrêt des médicaments entraînant une augmentation du taux de prolactine. Pendant trois jours, les médecins prélèvent du sang pour analyse afin de comprendre dans quelle mesure la réception de tranquillisants, de formulations antiémétiques et d'autres noms affecte la performance de l'hormone sexuelle.

Norme d'âge

Le taux de prolactine chez les femmes après la puberté avant le début de la ménopause est compris entre 40 et 350 mIU / L. Certaines sources donnent des chiffres différents, mais il est important de savoir: 1 ng / ml correspond à 30,3 mIU / L. Pour cette raison, vous devez faire attention aux unités utilisées pour caractériser le niveau de prolactine.

Raisons pour une performance accrue

Les valeurs de la prolactine varient selon les périodes du cycle. Également sur les indicateurs de l'hormone sexuelle affectent les conditions spéciales du corps féminin, par exemple, la grossesse. Au cours de la période de procréation, les tests montrent une augmentation significative des valeurs d'hormone sexuelle. Ce fait ne préoccupe pas les médecins: les causes naturelles de l'hyperprolactinémie n'interfèrent pas avec le bon déroulement de la grossesse, il n'y a pas d'effet négatif sur les organes et les systèmes.

De plus, les valeurs plus élevées de prolactine sont physiologiques et justifiées pendant la lactation: l'hormone maintient la stabilité des processus affectant la production de lait. La carence en un régulateur important affecte négativement l'allaitement, provoque une violation de l'allaitement, aggrave l'état des glandes mammaires.

Taux élevé de prolactine en tant que symptôme de maladie

L'excès de production d'hormones indique souvent des processus négatifs dans le corps de la femme. Les médecins soulignent les facteurs qui déclenchent l'échec hormonal. Si le temps ne fait pas attention aux signes d'hyperprolactinémie, alors le développement de complications dangereuses est possible.

Conditions pathologiques et maladies affectant le niveau de prolactine:

  • processus tumoral bénin et malin dans l'hypothalamus et l'hypophyse;
  • ovaires polykystiques;
  • longue période de traitement avec des contraceptifs oraux;
  • prolactinome et adénome dans les tissus hypophysaires;
  • pathologies auto-immunes, y compris le lupus érythémateux disséminé;
  • l'effet de fortes doses de rayonnement;
  • l'utilisation de certains types de médicaments psychotropes, de compositions anticonvulsivantes et antiémétiques, de sédatifs puissants;
  • le syndrome de l'incision de la jambe est un élément important du système endocrinien - l'hypophyse;
  • cirrhose du foie, forme chronique d'insuffisance hépatique et rénale;
  • traitement hormonal substitutif, œstrogène;
  • type primaire d'hypothyroïdie;
  • accro à l'alcool, toxicomanie;
  • troubles systémiques de la glande thyroïde;
  • lésions infectieuses des tissus de l'hypothalamus.

En savoir plus sur les symptômes du déficit en hormone progestérone chez les femmes et sur la façon de corriger les indicateurs.

Cette page contient les causes du développement de la maladie de Grave et les méthodes de traitement de la pathologie.

Suivez le lien http://vse-o-gormonah.com/vnutrennaja-sekretsija/shhitovidnaya/zabolevanija-u-muzhchin.html et découvrez les symptômes typiques de la maladie thyroïdienne chez l'homme et la manière de les traiter.

Symptômes de l'hyperprolactinémie

Il est important de consulter un gynécologue et un endocrinologue pour détecter l'apparition de signes et de symptômes négatifs d'augmentation de la prolactine chez la femme:

  • oscillations prononcées du cycle;
  • avortement spontané au premier trimestre sur fond d'hyperprolactinémie neuroleptique;
  • l'apparition d'acné, une éruption cutanée active sur le visage et le corps, l'hirsutisme (les signes révèlent dans la cinquième partie du nombre total de patients);
  • manque d'ovulation, problèmes de conception;
  • extinction de la fonction sexuelle;
  • augmentation de l'appétit, prise de poids active, troubles métaboliques;
  • engorgement mammaire avant la menstruation.

Diagnostics

Lorsque des signes indiquent le développement d'une hyperprolactinémie, le médecin vous prescrit une analyse de la prolactine et d'autres hormones. Il est important de savoir comment les indicateurs dépassent la norme. À la réception, un spécialiste parle avec le patient et collecte des données pour identifier la cause du processus pathologique. Pour un résultat fiable, une analyse de la prolactine et d'autres hormones sexuelles doit être effectuée à trois reprises.

Règles pour la préparation et la collecte de sang veineux pour la prolactine:

  • dans les 24 heures précédant votre visite au laboratoire, vous ne devez pas vous entraîner dans la salle de sport, aller au bain ou au sauna. Pendant cette période, le sexe, le travail physique pénible, la consommation d'alcool sont interdits;
  • le jour précédant la délivrance du sang veineux, il est indésirable de perturber l'équilibre psycho-émotionnel, de fumer;
  • quand prendre la prolactine? Ils donnent leur sang au plus tard trois heures après le réveil du matin, de 8 heures à 11 heures au mieux. Il est déconseillé de se rendre au laboratoire plus tard: plus de 12 heures plus tard, les valeurs hormonales sont plus élevées que d'habitude, le résultat du test ne sera pas fiable;
  • Le jour de l’étude, le matin, vous ne pouvez manger aucun type d’aliments, recevoir des liquides, prendre des pilules.

Règles générales et méthodes de traitement

Comment réduire le niveau de prolactine dans le corps? Après un examen approfondi, la clarification du niveau d'hormones, le médecin prescrit des médicaments, réduisant les indicateurs montre l'administration de médicaments Cyclodinone, Dostinex, Bromkriptin. Les ingrédients synthétiques et à base de plantes ont un effet positif sur le corps de la femme, le risque d'effets secondaires est minime.

Après le cours, la régularité des menstruations est rétablie, la croissance des formations kystiques dans les glandes mammaires s'arrête, la production de prolactine diminue, les manifestations négatives disparaissent, l'état psycho-émotionnel se stabilise.

Pour le traitement de l'hyperprolactinémie, il est impératif de traiter les pathologies de fond dans lesquelles la synthèse de l'hormone sexuelle est améliorée. Jusqu'à ce que la cause fondamentale des changements négatifs ait été éliminée, il est impossible de remettre les indicateurs à la normale. Les médecins recommandent de se débarrasser des kilos en trop, sinon il est difficile de réduire le niveau de prolactine à des valeurs optimales. L'obésité et le déséquilibre hormonal - les liens d'une chaîne du processus pathologique dans le contexte de problèmes métaboliques.

Complications possibles

Le manque d'attention portée aux signes d'hyperprolactinémie peut entraîner une altération des fonctions du système reproducteur, des processus négatifs dans le corps. Plus le patient reporte une visite chez un gynécologue et un endocrinologue, plus les dommages causés par un excès de prolactine sont importants.

L’insuffisance hormonale affecte négativement non seulement l’utérus, les appendices, mais aussi les indicateurs de pression artérielle (hypertension), la densité osseuse (ostéoporose), les affections de la peau (acné, hirsutisme), le poids corporel (obésité), la vision et la mémoire, psychose). La croissance du prolactinome aggrave l'état du fundus, le diabète sucré, l'hypopituitarisme, la maladie cardiaque ischémique se développe, des problèmes de sommeil apparaissent. Une augmentation des niveaux hormonaux dans l'hyperprolactinémie réduit la sexualité féminine, réduit le pouvoir des émotions positives lors des rapports sexuels.

Prévention

Pour prévenir les perturbations hormonales, vous devez maîtriser votre poids, prendre le temps de vous reposer et bien dormir, bien manger, éviter les situations stressantes. Il est important de renoncer aux cigarettes et à l'alcool, de faire des exercices physiques.

Pour stabiliser leur état psycho-émotionnel, les médecins recommandent des cours de prise de tisanes avec un effet sédatif à base de menthe, mélisse, houblon, aubépine. Thé vert utile. Plus la consommation de muffins, de sucreries, d'aliments salés et frits, de viandes fumées, de café fort et de graisses réfractaires est faible, plus le risque de troubles métaboliques est faible.

L’épuisement causé par les régimes à la mode nuit également au corps féminin, tout comme le fait de trop manger.

Dans la vidéo suivante, la sortie de l'émission télévisée «To Live is Great!» Avec Elena Malysheva, à partir de laquelle vous pouvez trouver plus de détails sur ce qu'est l'hyperprolactinémie et comment y faire face:

Comment réduire les taux élevés de prolactine: médicaments et remèdes populaires

Correctement diagnostiqué - ce n'est qu'une partie de la solution au problème, il ne reste plus qu'à choisir la bonne méthode pour se débarrasser de la maladie.

Nous vous expliquerons comment réduire l’augmentation du taux d’hormone prolactine chez les femmes et les hommes, comment traiter les médicaments (pilules) et les remèdes populaires (plantes médicinales), comment réduire la prolactine pour tomber enceinte.

Après avoir lu, vous aurez une image complète de votre maladie et de ce que vous devez commencer à faire en premier.

Comment réduire les taux élevés de prolactine chez les femmes et les hommes?

Si vous ne connaissez toujours pas la cause exacte du taux élevé de prolactine, nous vous recommandons tout d'abord de lire l'article «Augmentation de la prolactine chez la femme: causes et effets», car les tactiques de traitement ultérieures dépendent de la cause. Une augmentation de l'hormone provoque avant tout une violation de la fonction de procréation.

C’est avec ce problème que les patients s’adressent à leurs gynécologues et sont ensuite envoyés à un endocrinologue, où cette pathologie est détectée.

Par conséquent, l'objectif du traitement de l'hyperprolactinémie est de restaurer la fonction menstruelle chez la femme et la qualité du sperme chez l'homme, ce qui n'est possible qu'après normalisation du niveau hormonal.

Quelles que soient les raisons de l'augmentation de la prolactine, le traitement est inévitable, à moins qu'il ne s'agisse d'un phénomène surprenant de macroprolactinémie, sur lequel nous avons déjà fait référence dans un article séparé. Parce que, si cela n’est pas fait, des complications graves peuvent survenir, par exemple, la cécité causée par la croissance d’un adénome hypophysaire.

Il existe aujourd'hui trois méthodes de lutte contre la pathologie:

  • traitement médicamenteux de prolactine accrue
  • méthode chirurgicale
  • radiothérapie
au contenu

Comment réduire les médicaments à base de prolactine pour tomber enceinte?

Le traitement conservateur est la principale méthode. Même si une intervention chirurgicale est nécessaire pour retirer un adénome hypophysaire - les prolactinomes - les comprimés sont d'abord prescrits pour réduire la prolactine afin de réduire légèrement la taille de la tumeur. Cela est nécessaire pour faciliter la réalisation de l'opération par les chirurgiens.

Quand prescrit-on des médicaments pour réduire la prolactine?

  1. En tant que traitement primaire pour les personnes atteintes de tumeurs productrices de prolactine.
  2. Pour la correction rapide des effets neurologiques des grosses tumeurs.
  3. Réduire la taille des tumeurs avant la chirurgie.
  4. Chez les femmes enceintes atteintes de tumeurs à croissance rapide pendant la grossesse.
  5. En tant que remède supplémentaire pour les tumeurs mixtes.
  6. Avec hyperprolactinémie idiopathique.
  7. Avec infertilité et galactorrhée (libération de colostrum par les mamelons) due à une augmentation de la prolactine.
au contenu

Quels sont les médicaments pour réduire la prolactine?

Vous trouverez ci-dessous les principaux groupes de médicaments utilisés pour traiter cette maladie. Ces médicaments sont également appelés inhibiteurs de la sécrétion de prolactine ou de bloqueurs de la prolactine.

  1. Ergolinovye (médicaments alcaloïdes de l'ergot).
  2. Non-ergolin (norprolac).

Les médicaments Ergolin, à leur tour, peuvent être divisés en deux groupes:

  • à action brève (bromocriptine, parlodel, bromergon, abergin);
  • action prolongée (cabergoline (dostinex), parlodel LAR (pour injection intramusculaire)).

Sur le mode d'administration et les caractéristiques de chaque médicament, nous dirons dans d'autres articles.

Puis-je prendre des médicaments pendant la grossesse sans nuire au corps?

L'utilisation de la bromocriptine et de la dostexa n'a pas d'incidence négative sur le développement du fœtus, même en cas de prise du médicament pendant la grossesse.

En outre, les études cliniques n'ont pas prouvé le lien entre la prise de médicaments et le développement de fausses couches, de fausses couches et d'avortements précoces spontanés. Mais à présent, les tactiques suivantes ont été adoptées:

  • Avec le microadénome, le traitement est interrompu et prescrit après l'accouchement et l'enfant sera nourri au biberon.
  • Lorsque le traitement du macroadénome n'est pas recommandé d'interrompre.
au contenu

Comment réduire chirurgicalement la prolactine?

Cette méthode de traitement est réalisée uniquement lorsqu'un adénome hypophysaire est détecté. Bien que l'adénome soit toujours bénin, cela ne signifie pas que vous pouvez le laisser partir. Il faut se rappeler que le crâne est un espace clos et que le cerveau est une substance très délicate.

Par conséquent, avec la croissance de toute éducation, il se produit une compression du tissu cérébral, ce qui peut entraîner de graves troubles neurologiques. Par conséquent, les grosses tumeurs - les macroadénomes doivent toujours être enlevées. Les microadénomes sont traités de manière conservatrice, c'est-à-dire les pilules sont prescrites. Dans certains cas, avec un traitement à long terme avec des pilules, les microadénomes disparaissent.

Il existe 2 méthodes pour enlever les tumeurs hypophysaires:

  • Transsphénoïdal (accès par le nez).
  • Transfrontalière (accès à l'ouverture du crâne).
au contenu

Qui montre une opération pour enlever l'adénome?

  1. Les microadénomes et les macroadénomes (prolactinomes) ne sont pas sensibles au traitement médicamenteux aux doses élevées du médicament.
  2. Médicaments contre l'intolérance.
  3. Adénomes en germination dans le sinus sphénoïdal et accompagnés de liquorrhée (épanchement de liquide céphalo-rachidien), avec signes de compression du chiasme optique.

Bien que de nombreux patients atteints de microadénome parviennent à éliminer complètement la tumeur, après 5 ans, 20 à 50% des individus rechutent. Et la probabilité de guérison complète du macroadénome est généralement nulle. Le succès de l'opération dépend de la taille de la tumeur et de l'expérience du chirurgien.

Complications après réduction chirurgicale de la prolactine

Pendant la chirurgie, les complications telles que l'hypopituitarisme sont fréquentes (type d'insuffisance hypophysaire, c'est-à-dire que la sécrétion de toutes les hormones de l'hypophyse est réduite). Par conséquent, une thérapie de remplacement peut être nécessaire.

Peut développer un diabète insipide, une hypothyroïdie, une fertilité réduite. Le site contient un article “Hypopituitarisme. Réduction des hormones hypophysaires », qui traite de cette complication postopératoire. Assurez-vous de le lire pour être prêt pour certains changements.

Si, au bout de 10 à 15 jours après la chirurgie, le taux de prolactine dans le sang ne diminue pas, il est probable que l'adénome ne soit pas complètement éliminé et une rechute de la maladie est à craindre.

Devrais-je traiter une forte prolactine par radiation?

Cette méthode n'est pas utilisée chez les femmes planifiant une grossesse. Avec la radiothérapie de l'augmentation de la prolactine, l'effet de la procédure se développe lentement; il faut environ 12 à 18 mois pour évaluer l'efficacité du traitement.

À la fin, hypopituitarisme à cent pour cent, possibilité de dommages aux nerfs optiques. Par conséquent, le traitement de l'hyperprolactinémie avec la méthode de la radiation est effectué dans des cas exceptionnels:

  • Comme un effet supplémentaire après la chirurgie chez les patients quand un grand volume de tumeur reste.
  • Avec l'inefficacité et l'intolérance au traitement médicamenteux.
  • Chez les patients contre-indiqués en chirurgie ou qui refusent une chirurgie.
au contenu

Remèdes populaires à prolactine réduite

Actuellement, les médicaments à base de plantes contenant une forte concentration d’hormone, la prolactine, ne sont pas bien compris et ne sont pas perçus par la médecine officielle. Cependant, il existe de nombreuses recettes sur Internet utilisant différentes herbes.

Nous voulons vous avertir que vous devez prendre des herbes avec soin pendant la grossesse, car beaucoup d'entre elles peuvent provoquer des fausses couches ou avoir un effet tératogène.

En outre, les herbes seront inutiles contre les niveaux élevés d'hormone prolactine provoqués par l'adénome hypophysaire. Convenez que la phytothérapie du processus oncologique, même bénin, semble légèrement stupide et peu convaincante.

Jusqu'à ce que vous éliminiez la véritable cause de l'augmentation de l'hormone, aucune herbe ne vous aidera. Mais il y a des cas en médecine où la cause n'est pas trouvée, cette augmentation s'appelle idiopathique. Dans ce cas, vous pouvez essayer des remèdes populaires pour vous débarrasser du problème.

Herbes qui réduisent la prolactine:

  • Prutnyak ordinaire
  • cônes de houblon
  • Passiflore
  • fruit d'aubépine
  • mélisse
  • pivoine
  • Adonis
  • sauge
au contenu

Est-il possible de restaurer la prolactine avec des herbes?

Avant de choisir un traitement similaire, trouvez une personne qui s'y connaît bien. Ne mettez pas votre santé plus en danger.

Comment réduire la prolactine sans médicament?

La plupart du temps, il est impossible de rétablir les niveaux de prolactine sans utiliser de drogues.

Régime alimentaire et nutrition avec augmentation de la prolactine chez les femmes et les hommes

Il n'y a pas de nutrition particulière lorsque la prolactine est élevée. Il n'y a pas de restrictions sur la nourriture, donc en ce qui concerne la nourriture, vous pouvez choisir n'importe quel plat.

Comment réduire la prolactine chez les femmes remèdes populaires?

La prolactine est une hormone tropique responsable des fonctions de reproduction, qui régule le cycle menstruel et l’apparition de l’ovulation.

Cet élément joue un rôle particulièrement important pendant la grossesse et l’allaitement. Dans une telle situation, une augmentation de la prolactine est la norme.

Dans d'autres cas, cette condition doit être corrigée. Alors, comment réduire la prolactine chez les femmes remèdes populaires?

Fonctions de la prolactine

La prolactine résout un certain nombre de tâches importantes:

  • stimule la croissance et le développement des glandes mammaires;
  • assure la production de lait pendant la lactation;
  • aide à synthétiser la progestérone pendant la grossesse;
  • régule le métabolisme des sels d'eau;
  • augmente les défenses du corps;
  • active le métabolisme;
  • augmente le poids;
  • maintient des niveaux normaux de sodium, de calcium et d'eau.

Le volume moyen de prolactine devrait être de 120 à 600 mU / l. Cette quantité d'hormone est observée dans le corps de la femme du début de la menstruation jusqu'au début de la ménopause.

Dans ce cas, la grossesse et l'allaitement sont des exceptions. Chez les filles et les femmes pendant la ménopause, le niveau de prolactine ne doit pas dépasser 400 mU / L.

Hormone prolactine

Raisons pour élever

Plusieurs catégories de facteurs entraînent une augmentation du niveau de prolactine dans le corps.

Pour des raisons physiologiques, on peut citer:

  • la grossesse
  • lactation;
  • période post-partum;
  • stimulation cervicale;
  • irritation des mamelons du sein;
  • dormir
  • activité physique.

Il existe également des facteurs anormaux entraînant une augmentation du volume de la prolactine.

Ainsi, les adénomes hypophysaires conduisent à une hyperprolactinémie organique. Il peut également être causé par des lésions de l'hypothalamus et de l'hypophyse.

Les facteurs endocriniens à l'origine de ce trouble comprennent les formes principales d'hypothyroïdie et d'hypofonction du cortex surrénalien.

Les pathologies systémiques qui causent des problèmes sont les suivantes:

  • insuffisance rénale;
  • cirrhose du foie;
  • lésion maligne des bronches;
  • cancer du rein.

Une autre catégorie de facteurs est pharmacologique. Augmenter le niveau de cette hormone conduit à l'utilisation de neuroleptiques et de thioxanthènes.

Le plus souvent, l'apparition de problèmes est due à l'utilisation de tels médicaments:

  • antipsychotiques atypiques - Rispolent, Sulpiride;
  • médicaments contre les vomissements et médicaments pour stimuler la motilité du système digestif;
  • antidépresseurs tricycliques;
  • des moyens pour la normalisation du système cardiovasculaire - Methyldopa, Vérapamil;
  • les oestrogènes;
  • médicaments antihistaminiques - Cimétidine;
  • antiandrogènes;
  • analgésiques narcotiques.

Les raisons fonctionnelles de l'augmentation de la prolactine sont les suivantes:

  • stress - chocs émotionnels, chirurgies, ecchymoses;
  • pathologies qui affectent la paroi thoracique - par exemple, le zona.

Tableau clinique

L'augmentation de la teneur en prolactine est indiquée par les manifestations suivantes:

  • manque de menstruation;
  • une augmentation de la taille des seins, l'apparition de la décharge des glandes mammaires;
  • infertilité;
  • gain de poids important;
  • diminution de la libido.

Lorsque l’hypothyroïdie est détectée chez une femme, il se produit une baisse de pression, une somnolence accrue et une faiblesse. De nombreux patients se plaignent de perte de mémoire, de peau sèche et d'alopécie.

En cas de cirrhose du foie, une ascite se développe, la peau devient jaunâtre. Avec des dommages aux reins, il existe un risque de douleur, d’enflure et de pression accrue.

Recommandations générales pour la normalisation de la prolactine

Comment réduire la prolactine chez les femmes? Il est recommandé de suivre ces règles:

  • éliminer la cause du stress ou de la dépression;
  • normaliser la routine quotidienne;
  • éliminer le tabagisme et la consommation d'alcool;
  • arrêter de prendre des contraceptifs oraux ou prendre un autre médicament;
  • fournir une nutrition équilibrée;
  • arrêtez de boire de la caféine.

Le niveau de prolactine a un effet direct sur la conception et le transport de l'enfant. Beaucoup de femmes qui subissent une augmentation de cette hormone tentent de réduire son nombre afin de devenir enceinte. Cependant, les médecins conseillent fortement de ne pas se soigner soi-même.

Dans une telle situation, un examen approfondi est nécessaire pour exclure une tumeur produisant des hormones. Après cela, le médecin prescrit des médicaments, en fonction de la cause du problème.

Vous ne pouvez planifier une grossesse qu’après l’utilisation de médicaments spéciaux.

Recettes populaires pour réduire les niveaux de prolactine

Si la quantité de prolactine a augmenté en raison d'un stress psychologique important ou d'un effort physique intense, vous pouvez appliquer les recettes populaires.

Comment réduire la prolactine chez les femmes sans pilules? Pour cela, vous devez utiliser des herbes médicinales, qui contribuent à la normalisation du système nerveux.

Ces plantes comprennent la mélisse, la menthe et le houblon. Vous pouvez également utiliser la racine de valériane et Motherwort.

Prutnyak ordinaire

Répondant à la question de savoir comment réduire la prolactine, il est conseillé de prendre prutnyak ordinaire.

À partir des graines de cette plante, vous devez préparer de la teinture à l'alcool. Pour ce faire, prenez 40 g de matière première sèche et ajoutez 230 ml d'alcool à 70%. La composition doit insister un minimum de 12 jours.

Il est recommandé de prendre le remède en violation du cycle, douleur à la poitrine, stress ou fibrome. Pour faire face aux problèmes, vous devez boire 1 cuillère à soupe de teinture 30 minutes avant les repas. Dans le même temps, il faut le mélanger avec 60 ml d’eau.

Le traitement est assez long. Des résultats durables ne seront possibles que dans 10 à 12 mois.

Frais de fines herbes

Si l’augmentation du volume de prolactine est observée sur fond de stress et de troubles psycho-émotionnels, il est utile de prendre des remèdes à base de plantes.

Pour ce faire, vous devez broyer et mélanger 70 g de racine de pivoine, d’herbes adonis, de menthe, de gelée royale, de ruche, de houblon et d’arme de mère. Ensuite, prenez 3 cuillères à soupe de la collection et préparez-les dans un thermos avec 800 ml d’eau chaude. Les ingrédients infusent et boivent 125 ml avant les repas.

Pour normaliser l'équilibre hormonal et réduire le stress émotionnel, vous pouvez utiliser des plantes telles que les inflorescences de mélisse et de millepertuis, les baies d'aubépine, les cônes de houblon, la passiflore.

Tous les ingrédients doivent être pris dans des proportions égales et mélangés, après quoi 1 cuillère à soupe de la collection verser 220 ml d'eau chaude. Laisser infuser et prendre 30 minutes avant de manger.

Si le niveau de prolactine augmente en raison de pathologies des glandes mammaires, d'avortement, de dysfonctionnement ovarien ou de stress grave, vous pouvez utiliser le varech japonais.

Aujourd'hui, ces algues peuvent être achetées dans toutes les pharmacies. Pour réduire la quantité d'hormone, vous devez prendre une demi-cuillère à café de varech une fois par jour. Ce traitement doit être poursuivi pendant 15 à 20 jours.

Sauge

Avec une augmentation du niveau de prolactine, une violation du cycle, la stérilité et le syndrome ménopausique montre l’utilisation de la sauge.

À partir de cette plante, vous devez préparer une infusion pour la douche. À cette fin, vous devez prendre 1 grande cuillerée d’herbe par 280 ml d’eau bouillante. Infuser le remède pendant un quart d'heure.

Ensuite, la perfusion filtrée doit être injectée avec une seringue dans le vagin et maintenez-la pendant 10 minutes. Lors de la planification de la grossesse, ces procédures doivent être effectuées 9 à 10 jours, à compter de 4 jours après la menstruation.

En outre, l'infusion de sauge convient également à un usage interne. Pour réduire le niveau de prolactine, vous devez prendre 100 ml de produit chaud environ 30 minutes avant un repas. Cela peut être fait 3-4 fois par jour. La durée du traitement est de 9 à 10 jours après la menstruation.

Silverweed

Pour normaliser le contenu de la prolactine, vous pouvez utiliser les fonds préparés sur la base de Potentilla blanche.

Pour ce faire, il convient de mélanger 50 g de racines de la plante avec 500 ml d'alcool médical. Il faut ensuite laisser infuser la composition. Il est recommandé de le faire pendant un mois.

Il est recommandé de prendre le médicament trois fois par jour avant les repas. Dose unique - 30 gouttes.

Elecampane

Pour restaurer la fonction de l'hypophyse, normaliser le cycle menstruel et l'ovulation, réduire la quantité de prolactine dans le sang, vous pouvez boire de la décoction.

Pour la fabrication de ce produit, mélanger 1 cuillère à soupe de racine coupée de cette plante avec 220 ml d’eau chaude et porter à ébullition.

Ensuite, le mélange a besoin de 4 heures supplémentaires pour insister dans un thermos.

Prenez le médicament 25 ml 4 fois par jour. Cela devrait être fait du jour 13 au jour 27 du cycle.

Autres recettes

Avec le contenu croissant de la prolactine est utile de boire le jus de cerises. Ce produit contribue à la normalisation du système nerveux, améliore le fonctionnement de l'hypophyse, restaure le cycle menstruel et permet de faire face aux manifestations désagréables de la ménopause.

Pour réduire le volume de prolactine et faire face à l'aménorrhée, il est nécessaire de prendre une infusion de lumbago des prés. Pour ce faire, il faut mélanger 1 grande cuillerée de matière première avec 300 ml d’eau froide. Laissez infuser, puis buvez des gorgées tout au long de la journée.

Pour réduire la quantité de prolactine, vous pouvez boire du thé à la framboise. Pour ce faire, prenez 1 cuillère à soupe de feuilles séchées de cette plante et mélangez-la à 170 ml d'eau bouillante. Laisser infuser pendant 40 minutes. Prendre 50-70 ml.

Un brassard est également considéré comme un remède efficace pour augmenter les taux de prolactine. Pour la fabrication de la composition utile, vous devez prendre quelques cuillères à soupe de matières premières et mélanger avec 300 ml d’eau bouillante.

Faire bouillir et prendre 80-100 ml trois fois par jour. Pour améliorer le goût de la boisson, vous pouvez mettre du sucre.

Prévention

Pour éviter d'augmenter la prolactine, vous devez respecter les règles suivantes:

  1. Suivez les principes d'une saine alimentation. Les médecins conseillent d'exclure les aliments gras et les cornichons. Le régime devrait contenir beaucoup d'iode, de calcium et de vitamines.
  2. Maintenir un niveau d'activité physique normal. Il est très utile d'effectuer des exercices matinaux et de marcher à l'air frais.
  3. Contrôler le mode du jour. Pour restaurer le corps, il faut se reposer. Avec des charges élevées, il existe un risque d'augmentation de la prolactine.
  4. Surveiller le stress. Avec la tension nerveuse, la menace d'une augmentation des taux de prolactine augmente considérablement.

La prolactine est une hormone importante responsable de la santé des femmes. Cependant, dans certains cas, il y a une augmentation.

Pour réduire le contenu de cet élément, vous pouvez utiliser des recettes folkloriques efficaces et modifier votre mode de vie.

COMMENT RÉDUIRE LE PROLAKTIN CHEZ LA FEMME: SECTEURS POPULAIRES, PRODUITS, COMPRIMÉS

Une trop grande quantité de prolactine circulant dans le sang s'appelle hyperprolactinémie. Les causes les plus courantes d'augmentation de l'hormone sont:

  • la grossesse
  • les médicaments qui réduisent l'effet de la dopamine dans l'organisme,
  • diminution de l'activité thyroïdienne,
  • tumeurs hypophysaires bénignes (prolactinome).

Les symptômes de la prolactine élevée chez les femmes comprennent l'écoulement du sein, des troubles menstruels, une carence en œstrogènes. La plupart des femmes atteintes de prolactinomes parviennent à réduire la prolactine, à rétablir l'ovulation et à devenir enceinte avec des médicaments imitant l'effet de la dopamine.

PREPARATIONS REDUISANT LA PROLACTINE

Pour le traitement de l'hyperprolactinémie et des prolactinomes, on utilise généralement un traitement médicamenteux qui rétablit l'ovulation et aide à tomber enceinte. Dans de rares cas, une tumeur au cerveau nécessite une intervention chirurgicale. Pour réduire les niveaux élevés de prolactine, on utilise des préparations contenant:

  1. Bromocriptine (Parlodel).
  2. Cabergolin (Dostinex).

Dans la plupart des cas, lorsque la prolactine modérément élevée augmente, la bromocriptine est efficace pour réduire le niveau de l'hormone à un niveau normal. Les femmes ayant une teneur très élevée en prolactine (plus de 1000) réagissent moins bien au traitement avec des médicaments contenant cet ingrédient actif. La bromocriptine est mieux tolérée lorsqu'une faible dose est prescrite au début de la dose, ce qui augmente progressivement. Les effets secondaires de ce médicament - nausée, vertiges, etc. - diminuent généralement avec le temps.

Schéma approximatif de prise de médicaments contenant de la bromocriptine pour réduire la prolactine chez la femme: 1,25 mg avec les repas avant le coucher. Après 3 jours, la dose peut être augmentée à 2,5 mg par jour (1,25 mg au petit-déjeuner et 1,25 mg avec une collation le soir). Le taux de prolactine au cours du traitement doit être contrôlé, la posologie peut être augmentée si nécessaire. À la fin du traitement, la taille du prolactinome devrait diminuer et celle de la prolactine redevenir normale.

Si un problème de nausée survient, la bromocriptine est parfois prescrite par voie vaginale.

Les préparations à base de cabergoline (par exemple, Dostinex) sont également utilisées pour réduire la prolactine. Il est recommandé de commencer un traitement à raison de 0,5 mg par semaine. Cette dose peut être divisée en 2 doses (0,25 mg chacune, par exemple mardi et vendredi). La dose hebdomadaire doit être augmentée progressivement, en ajoutant 0,5 mg de cabergoline chaque mois jusqu'à l'obtention du résultat souhaité. La posologie thérapeutique est généralement de 1 mg par semaine, mais peut varier entre 0,25 et 2 mg par semaine (mais pas plus de 3 mg par jour).

La dose hebdomadaire peut être administrée en une seule dose ou divisée en deux doses ou plus, en fonction de la tolérance et des effets secondaires. Il est recommandé de diviser la dose hebdomadaire en plusieurs doses lors de la prescription d'une dose supérieure à 1 mg par semaine.

Environ 80% des femmes atteintes de prolactine se sont normalisées par l'utilisation de bromocriptine ou de cabergoline.

COMMENT RÉDUIRE LE PROLAKTIN DANS LES FAMILLES FÉMININES

  • Vitamine B6 (Pyridoxine)

Des expériences menées sur des rats ont montré qu'une carence en vitamine B6 peut entraîner une augmentation de la prolactine dans le sang. Chez les femmes ayant reçu 200 mg de pyridoxine 2 fois par jour, il y avait également une légère inhibition et une diminution de la concentration de prolactine par rapport aux valeurs initiales. B6 peut réduire la sécrétion de cette hormone après l’activité physique. Les instructions concernant la pyridoxine en tant qu’effet secondaire ont également entraîné une diminution de la lactation.

Il n'est pas recommandé de dépasser les doses prophylactiques (pas plus de 5 mg par jour) ou, le cas échéant, thérapeutiques (jusqu'à 100 mg par jour). La durée du cours devrait également être limitée à un mois.

La pyridoxine de "Solgar" et d'autres marques peuvent être consultées ici.

  • Vitamine E (Tocopherols)

Une étude sur les personnes atteintes d'urémie (insuffisance rénale altérée augmentant la concentration de certaines substances dans le sang) a montré une diminution de la prolactine (d'environ 50 ng / ml à 15 ng / ml) lors de la prise de 300 mg de vitamine E par jour. Aucun effet sur la testostérone libre n'a été noté. Il n'existe actuellement aucune étude sur l'effet de la vitamine E sur le niveau de l'hormone prolactine chez des personnes en bonne santé.

Qualité Vit. E sous différentes formes - par référence.

  • Mukuna herbe pour réduire la prolactine

Il a été noté que le mukuna (apparemment dû à l'ingrédient entrant lévodopa) augmente le niveau de dopamine circulante (dopamine) chez les hommes en bonne santé et inhibe également la sécrétion de prolactine. Des études confirmant le même effet positif de la farine sur le corps de la femme, pour le moment.

Voir une liste de médicaments avec cette herbe ici.

  • Vitex Herb (Prutniak, Cyclodinone, Mastodinone) pour réduire la prolactine chez les femmes

Vitex agnus castus agit comme la dopamine, réduisant les taux de prolactine. Bien que Vitex soit classé comme un phytoestrogène, il ne présente pas d'effet ressemblant à l'œstrogène et, en raison de son mécanisme d'action particulier, peut même agir comme un anti-œstrogène. Une augmentation de l'œstrogène et de la progestérone n'a été observée que dans des expériences sur des souris ayant subi une "ménopause expérimentale". Les études qui révéleraient l'effet de Prutnyak sur la testostérone et la LH chez les femmes n'ont pas encore été menées. Certains homéopathes et femmes atteintes de SOPK notent qu'avec une hormone lutéinisante déjà élevée, Vitex peut renforcer davantage cette hormone.

La liste des médicaments pour les femmes atteintes de Vitex est disponible ici.

Ces remèdes naturels populaires et souvent recommandés tels que le fenugrec, la maca, la phosphatidylsérine, la réglisse, le chrome, le zinc, n’ont pas démontré leur efficacité et n’affectent pas la diminution de la prolactine chez la femme.

Cette substance est produite par le cerveau. La dopamine est responsable des émotions, des mouvements, des sentiments et des sensations de plaisir et de douleur, mais peut diminuer en raison du stress. La dopamine inhibe la production de prolactine et est l’un des régulateurs de cette production. Plus il y a de dopamine, moins de prolactine est libérée. Des réactions sont également observées: la prolactine elle-même augmente la sécrétion de dopamine.

Les médicaments qui réduisent le niveau de prolactine chez les femmes (Dostinex, Bromocriptine) agissent précisément en raison de l'augmentation de la dopamine. Pour réduire la prolactine chez les femmes sans comprimés, vous pouvez augmenter la dopamine par des moyens naturels.

Les perturbations ou le manque de sommeil réduisent la production de dopamine, ce qui entraîne une augmentation de la prolactine. Les femmes présentant des ovaires polykystiques souffrent souvent d'apnée (qui retient leur souffle pendant le sommeil), ce qui peut également augmenter cette hormone. Un meilleur sommeil (au moins 8 heures par jour) aidera à réduire le niveau de prolactine de manière naturelle.

L'absence ou la faible teneur en protéines de l'alimentation entraîne une carence en acide aminé, la tyrosine, précurseur de la dopamine. Une diminution du taux de tyrosine entraîne une diminution de la dopamine, ce qui stimule la libération de prolactine. La tyrosine ne doit être prise qu'après examen de la glande thyroïde et consulter un médecin. De plus, le folate, une forme naturelle d'acide folique, peut être pris pour réduire la prolactine.

Vous pouvez sélectionner ici un additif contenant de la tyrosine, des folates et des substances nocives. à-c'est là.

PRODUITS RÉDUISANT LE PROLAKTIN CHEZ LA FEMME

Les aliments qui peuvent aider à réduire le niveau de l'hormone prolactine devraient contenir plus de protéines, d'acides aminés tyrosine, de vitamine B6 et de folate. Ceux-ci comprennent:

  • les légumineuses (soja, lentilles, haricots),
  • légumes verts et feuillus (chou, laitue, asperges, épinards, courgettes),
  • les fruits (oranges, mangues, kiwis, bananes, grenades), ainsi que les avocats,
  • produits à grains entiers (riz sauvage, avoine),
  • viande et poisson de haute qualité (dinde, saumon, thon, crevettes, maquereau, agneau, bœuf, poitrine de poulet),
  • spiruline
  • des oeufs,
  • fromage (parmesan, edam, suisse),
  • noix, graines, macadamia, lin.

Comment réduire la prolactine, comment la traiter et quand cela ne vaut pas la peine de la réduire

La prolactine est l'hormone tropique de l'hypophyse antérieure. L'effet de cette substance est particulièrement prononcé pendant la grossesse et l'allaitement.

Pendant la grossesse et l'allaitement, une concentration sanguine élevée en hormone est considérée comme normale.

Des niveaux élevés de prolactine peuvent être détectés dans d'autres périodes de la vie. La raison de l'augmentation de la concentration de l'hormone peut alors être due à des facteurs aléatoires, à des troubles fonctionnels mineurs ou à des maladies graves.

Comment réduire la prolactine et si cela est nécessaire, informez le médecin traitant. L'endocrinologue ou le gynécologue s'occupe généralement de la correction de tels troubles.

Quand besoin de traiter une forte prolactine

Le traitement de l'hyperprolactinémie est pratiqué en cas de détection d'une tumeur hypophysaire ou en cas de manifestations cliniques de la maladie (plaintes).

Une tumeur hypophysaire est le plus souvent bénigne. Mais toute tumeur du cerveau constitue une menace sérieuse pour la santé et même la vie du patient. Les gros adénomes hypophysaires sont particulièrement dangereux. Leur taille est de 1 cm. La croissance d'un tel néoplasme provoque une détérioration de la vision, des maux de tête, des hémorragies dans le tissu cérébral.

Les manifestations cliniques de taux élevés de prolactine concernent principalement la sphère sexuelle et le métabolisme.

Patients observés:

  • croissance mammaire;
  • excrétion du lait maternel;
  • dysfonctionnement menstruel chez les femmes;
  • impuissance chez les hommes;
  • infertilité;
  • l'obésité;
  • fractures osseuses et caries multiples.

Toutes ces manifestations de prolactine accrue nécessitent une correction obligatoire. Le traitement est effectué sous la surveillance d'un médecin.

Quand réduire le taux élevé de prolactine n'est pas nécessaire

Si les tumeurs de l'hypophyse n'ont pas été identifiées et qu'il n'y a aucun signe clinique d'un taux élevé de prolactine, le plus souvent, l'observation est suffisante. Le patient est examiné 1 à 2 fois par an.

La définition des fractions de prolactine peut être recommandée chez certains patients. On sait que même des taux extrêmement élevés d’hormones dans le sang de certains patients ne provoquent aucune anomalie du système reproducteur et du métabolisme. La macroprolactine, une fraction inactive de l'hormone, peut être à l'origine d'un tel phénomène de laboratoire. Aucun traitement dans de tels cas n'est requis.

Méthodes de traitement de la prolactine élevée

L’augmentation de la prolactine dans les maladies de l’hypophyse ne se prête pas au traitement avec des remèdes populaires. L'autotraitement avec des herbes et des compléments alimentaires aggrave le pronostic pour la vie et la santé du patient.

La médecine officielle dispose d'un vaste arsenal de méthodes pour lutter contre les niveaux élevés de prolactine. À ce jour, cet état peut être ajusté dans presque 100% des cas.

La principale méthode de traitement est la thérapie conservatrice. Les médicaments sont prescrits après un examen approfondi et une évaluation de la santé. Les médicaments les plus couramment utilisés sont les alcaloïdes de l'ergot (cabergoline et bromocriptine).

Médicaments prescrits pour le long terme. Habituellement, la durée totale du traitement est de 2 à 3 ans. Le traitement est bien toléré dans la plupart des cas. Les événements indésirables sont plutôt bénins. Certains patients ont une hypotension artérielle et des maux de tête après avoir pris des pilules.

Pour contrôler l'efficacité du traitement et choisir la bonne dose de médicament, répétez l'analyse de la prolactine tous les 30 à 60 jours. Tous les six mois, une imagerie par résonance magnétique de la région hypophysaire avec contraste est présentée.

Si une femme ayant un adénome hypophysaire veut tomber enceinte, vous pouvez annuler la contraception après un an de traitement conservateur réussi.

En plus du traitement médicamenteux, une intervention chirurgicale ou une radiothérapie est parfois nécessaire. De telles méthodes peuvent être nécessaires pour les variantes atypiques de l'adénome hypophysaire et d'autres maladies.

L'opération est réalisée par des neurochirurgiens. L'accès chirurgical est le plus souvent transnasal, c'est-à-dire sans craniotomie. Le traitement peut être compliqué par un saignement, une intolérance à l'anesthésie et à un accident vasculaire cérébral.

La radiothérapie dans les conditions modernes est rarement nécessaire. Il peut être recommandé pendant le processus oncologique. Les complications de ce type de traitement sont retrouvées dans 90 à 100% des cas.

Réduction de la prolactine sans drogue chez les jeunes mères

Pendant la grossesse et après l'accouchement, les taux de prolactine restent constamment élevés. Cela vous permet de maintenir la sécrétion de lait maternel et de nourrir le bébé.

Le lait maternel est le meilleur aliment pour un bébé dans les premières années de sa vie. Idéalement, jusqu’à 6-12 mois, c’est la base du régime alimentaire.

Cependant, il existe des situations dans lesquelles une femme est obligée d'abandonner l'alimentation naturelle du bébé. La cause peut être une maladie de la mère ou de l’enfant et d’autres facteurs.

Si l'allaitement cesse complètement, il est nécessaire de réduire le taux de prolactine dans le sang. Si, après un certain temps, il est possible de reprendre l’alimentation, la prolactine ne doit pas être supprimée.

La prolactine réduite est nécessaire:

  • prévenir la lactation;
  • arrêter la lactation.

Pour prévenir l'apparition du lait maternel après l'accouchement peut être une variété de façons. Une exposition non médicamenteuse consiste en une traction serrée des glandes mammaires, en limitant la consommation de liquide et en corrigeant le régime alimentaire.

Des remèdes populaires à base de plantes avec des plantes diurétiques, sédatives et anti-inflammatoires. Il est traditionnellement recommandé d'infuser du thé avec des feuilles d'airelles, la prêle des champs, la busserole, la sauge, la menthe et la valériane.

Si les femmes allaitent depuis un certain temps et souhaitent transférer le bébé aux préparations lactées et aux aliments ordinaires sans douleur, elle doit également réduire progressivement le niveau de prolactine. Le sevrage sans cela peut entraîner une lactostase, une mammite, des problèmes psychologiques.

Un moyen naturel de réduire progressivement le niveau de prolactine chez une femme qui allaite est de ne pas se fixer au sein la nuit (de 21h00 à 6h00). Même cette mesure à elle seule contribue à réduire considérablement le volume de lait et à déclencher le processus d'extinction de la lactation. En outre, il est conseillé de nourrir l'enfant strictement au réveil et de faire des pauses entre les applications au sein pendant plus de 6 heures. Ne négligez pas les méthodes populaires (tisanes) pour réduire la prolactine.

Réduction médicamenteuse de la prolactine pendant l'allaitement

Les médicaments sont plus efficaces pour arrêter la sécrétion de lait maternel que les remèdes traditionnels et les méthodes non médicamenteuses.

Cependant, ils ne doivent être utilisés qu'en cas d'extrême nécessité et uniquement sur recommandation d'un médecin. Tous les médicaments donnent des effets secondaires. Sur la façon de réduire la prolactine après l'accouchement à l'aide de médicaments, vous devriez consulter votre médecin (gynécologue).

Les principaux médicaments permettant de réduire la prolactine dans ce cas sont les alcaloïdes de l’ergot (cabergoline, bromocriptine), les hormones sexuelles (gestagènes, œstrogènes, androgènes).

Après la première dose du médicament est nécessaire pour sevrer complètement l'enfant du sein. Il faut 1 à 3 jours pour arrêter la sécrétion de lait.

Traitement par prolactinome pendant la grossesse et l'allaitement

Si une femme a un adénome hypophysaire sécrétant de la prolactine, elle peut alors planifier la conception d’un enfant après un traitement approprié (au moins 12 mois). Dans ce cas, le risque de tomber enceinte est extrêmement élevé.

Pendant toute la durée de la grossesse et après l’accouchement, la patiente doit consulter régulièrement un endocrinologue.

Le plus souvent, les médicaments destinés à réduire le niveau de prolactine avant l'accouchement s'annulent. Le contrôle de la croissance tumorale est effectué à l'aide de la définition des champs visuels et de l'évaluation des symptômes neurologiques.

Après la délivrance, un examen tomographique par résonance magnétique de contrôle est effectué. Si l'adénome a augmenté de taille, l'allaitement est contre-indiqué et le traitement médicamenteux doit être repris (cabergoline, bromocriptine).

Traitement de la prolactine accrue chez les femmes

La prolactine élevée est appelée hyperprolactinémie (prolactinémie). Le traitement dépend fortement des causes, et dans certains cas, il s’agit d’un phénomène temporaire qui ne nécessite aucune intervention médicale.

Raisons

Les causes des écarts par rapport à la norme peuvent être:

  1. Physiologique - après un rapport sexuel, sommeil, stress, examen gynécologique, pendant un effort physique, lactation, grossesse.
  2. Pathologiques - tumeurs hypophysaires, polykystiques, hypothyroïdie, cirrhose du foie et autres conditions.
  3. Pharmacologique - causée par l'influence de drogues.

Lorsque la prolactine est élevée pour des raisons physiologiques, le traitement n'est pas nécessaire.

Si les raisons de cette augmentation sont liées à la prise du médicament, la situation est résolue individuellement, en fonction de la maladie et de la nécessité de prendre le médicament pour maintenir un état normal.

Traitement

Pour réduire la prolactine chez les femmes, la méthode principale et la plus efficace est la pharmacothérapie. En règle générale, le traitement n'est pas nécessaire si le soi-disant phénomène de macroprolactinémie est détecté. Il s’agit d’une affection dans laquelle le niveau de l’hormone est quelque peu élevé, mais les symptômes et les troubles du corps ne sont pas détectés, et l’IRM des tumeurs ne révèle pas.

Le traitement de la prolactine accrue vise à:

  • réduire l'hormone bioactive à la normale, en supprimant les symptômes et les causes qui l'accompagnent;
  • normaliser le cycle menstruel, y compris l'ovulation;
  • rétablir la fertilité chez les femmes;
  • réduire le gonflement.

Les médicaments qui réduisent la prolactine élevée

Si une augmentation de l'hormone est causée par une autre maladie, le traitement est ensuite dirigé vers la cause première, par exemple l'hypothyroïdie ou les pathologies du rein. En cas d'hyperprolactinémie idiopathique associée à une cytose polykystique, le niveau peut diminuer seul sans intervention médicale.

Les traitements pendant la grossesse doivent être effectués exclusivement sous le contrôle d'un médecin. La réception indépendante de tout argent est extrêmement dangereuse. L'automédication peut avoir des conséquences critiques, car la prolactine a un effet très important sur la gestation.

Le prolactinome est une tumeur bénigne de l'hypophyse qui se manifeste par une production élevée d'hormone.

La cause la plus fréquente d'augmentation de l'hormone est une tumeur hypophysaire. La prolactine est divisée en microadénomes et macroadénomes. Ils peuvent être asymptomatiques et ne peuvent être détectés que par l'examen. Comme ils ne sont pas toujours activement augmentés et peuvent ne pas affecter la fonctionnalité du corps, les médicaments ne sont parfois prescrits que s'il y a des symptômes:

  • infertilité;
  • manque de menstruation;
  • la galactorrhée;
  • violation de la puberté;
  • troubles menstruels.

Observation en thérapie:

  • après un mois de traitement pour analyser l'hormone prolactine dans le sang;
  • répéter l'IRM après un an (s'il n'y a pas de recommandation pour une répétition précoce);
  • vérifier le champ visuel une fois par mois pour l'adénome;
  • prévention des maladies associées.

Une intervention chirurgicale visant à réduire la prolactine dans les processus tumoraux est utilisée en cas d'intolérance aux doses de traitement nécessaires ou d'immunité aux médicaments. La radiothérapie, lorsque la prolactine est élevée chez les femmes, est utilisée lorsqu'il est impossible d'effectuer une intervention chirurgicale ou une pharmacorésistance, dans les cas de prolactinome ou de carcinome à croissance rapide.

Des médicaments

Médicaments utilisés pour abaisser les taux sanguins

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones