L'hypophyse est un centre de régulation important qui combine les facteurs endocriniens et neuronaux du corps humain. Les hormones hypophysaires sont des produits protéiques en constante évolution, responsables des nombreux processus qui se produisent à l'intérieur d'une personne.

Quelles hormones l'hypophyse produit-elle?

Il existe des lobes antérieurs et postérieurs de l'hypophyse, ils peuvent également sécréter une partie intermédiaire, mais celle-ci est presque absente. Ces pièces sont conçues pour remplir leurs fonctions.

Considérons les hormones situées dans le lobe antérieur:

  1. TTG. L'hormone stimulant la thyroïde est conçue pour réguler la fonction thyroïdienne et régule la synthèse des substances T3 et T4 associées aux processus métaboliques, au travail du système digestif et nerveux ainsi qu'au travail du cœur. Une quantité excessive de ces composants conduit à une thyrotoxicose.
  2. ACTH. L’hormone adrénocorticotrope affecte l’activité du cortex surrénalien et a également peu d’effet sur les hormones sexuelles. De plus, la substance contribue aux processus d'oxydation des graisses, à l'activation de la synthèse d'insuline et de cholestérol et à une augmentation de la pigmentation. Si un taux excessif d'ACTH était détecté dans le test d'hormone hypophysaire, une maladie d'Itsenko-Cushing pourrait alors survenir, accompagnée d'hypertension, de graisse adipeuse et d'une détérioration du système immunitaire. Lorsque la carence se produit une violation des processus métaboliques.
  3. Stg L'hormone hypophysaire somatotrophine est impliquée dans différents types de métabolisme, grâce à laquelle se développe le développement de l'organisme. Le résultat de son contenu excessif chez les enfants devient gigantisme, et un excès chez les adultes provoque une acromégalie (croissance des tissus et épaississement des os). La carence provoque un retard de croissance chez les jeunes.
  4. La prolactine. Cette hormone joue un rôle majeur dans la reproduction. L'hormone a le plus grand effet sur le corps de la femme. Grâce à lui, il y a augmentation des glandes mammaires et la libération du lait des mères commence. Un contenu excessif de prolactine peut causer des problèmes de conception et aggraver la puissance.
  5. FSH et LH. L'hormone folliculostimulante et lutéinisante affecte les glandes sexuelles, produisant les principaux composants de la progestérone et de l'œstrogène du système reproducteur.

Les hormones suivantes sont responsables de la formation de la partie postérieure de l'hypophyse:

  1. Ocytocine. L'hormone affecte le corps de la femme en stimulant le travail et en participant à la lactation. Le mécanisme d'influence sur les hommes n'est pas révélé.
  2. Vasopressine. L’hormone antidiurétique augmente le volume de liquide dans le corps, stimulant ainsi l’absorption d’eau par les canaux rénaux. En outre, l'hormone réduit les artérioles, ce qui est très important pour la perte de sang.

Médicaments hormonaux hypophysaires

Lors de l'identification de processus pathologiques, dont l'apparition est associée au dysfonctionnement de l'hypophyse et à la production de produits protéiques de base, des médicaments spéciaux sont prescrits.

Préparations hormonales de l'hypophyse antérieure:

  1. Pour normaliser le travail des glandes surrénales, en particulier pour la production de glucocorticoïdes utilisés, Sinat-depot, Corticotropin, Corticotropin-Zinc.
  2. La thyrotropine est prescrite pour stimuler la production de thyroxine et améliorer la fonction thyroïdienne.
  3. Pour normaliser la croissance du squelette et améliorer le développement de tout le corps, prenez Somatotropin, Sayze, Humatrop.
  4. Le déficit en hormone folliculo-stimulante est reconstitué à l’aide de follitropine alpha et bêta. Avec un manque simultané d'hormone et de LH, prenez Pergonal.
  5. Des médicaments pour combler le manque de prolactine n’ont pas été mis au point. Cependant, la bromocriptine est utilisée pour la bloquer.

Médicaments hormones du lobe postérieur de l'hypophyse:

  1. Pour améliorer les contractions des muscles de l'utérus et la formation de lait, de tels agents, Sintopinon et Oxytocin Dezaminokistotsin, peuvent être prescrits.
  2. Pour le traitement du diabète, on injecte de la lizinvazopressine, de la pitiutrine composée d'oxytocine et de vasopressine, qui contribuent à la réduction de l'utérus.

Matériaux

Hormones, types d'hormones et leurs effets

Les hormones sont des substances biologiquement très actives formées dans les glandes endocrines. Les hormones pénètrent dans le sang et sont très éloignées, mais précisément dans les tissus qu’elles réguleront. La quantité d'hormones dans le corps dépend de nombreux facteurs, notamment le moment de la journée et l'âge de la femme ou de l'homme. Le soutien vital des fonctions de reproduction d'une femme est assuré par le système hypothalamus-hypophyse-ovaires à l'aide de ces substances biologiquement actives, à savoir des hormones et seule une analyse d'hormones permet d'obtenir une image claire.

Le terme «hormone» lui-même vient du mot grec «éveiller».

Nous croyons naïvement que nous prenons des décisions de manière indépendante, de notre plein gré, pour montrer un intérêt à quelqu'un, alors que nous rejetons quelqu'un, de notre propre chef, nous lions notre destin à quelqu'un. En fait, beaucoup de nos actions - en particulier quand il s’agit de communiquer avec le sexe opposé - sont guidées par d’étonnants, des mystères et des composés chimiques secrets - des hormones. Les femmes sont des femmes dans tous les sens du terme et avec toutes les conséquences qui en découlent précisément sous l’influence des hormones féminines. Cela vaut également pour les hommes, seulement ils sont contrôlés par des hormones mâles. Cependant, dans chaque femme, il y a un petit homme et dans chaque homme - une petite femme. Au sens hormonal de ces mots.

Hormones féminines


ESTROGEN est l'hormone la plus féminine. Il est synthétisé par les ovaires. Les œstrogènes provoquent la régularité du cycle menstruel, chez les filles la formation de caractères sexuels secondaires (augmentation des glandes mammaires, croissance des poils du pubis et des aisselles, forme du pelvis). En outre, pendant la puberté, l'œstrogène aide le corps de la fille à se préparer à la vie sexuelle future et à la maternité - cela s'applique à une variété de problèmes liés à l'état des organes génitaux externes et de l'utérus. Grâce à l'œstrogène, une femme adulte préserve la jeunesse et la beauté, la peau est saine et a une attitude positive à l'égard de la vie. Si la quantité d'œstrogènes dans le corps de la femme est normale, la femme se sent généralement bien et a souvent l'air plus jeune que ses camarades souffrant de troubles hormonaux. Les œstrogènes sont également responsables du désir des femmes d'allaiter et de protéger leur nid.

La progestérone prépare la muqueuse utérine à la perception d'un œuf fécondé. Après la fécondation, la progestérone commence à être synthétisée dans le placenta, assurant ainsi le déroulement normal de la grossesse. Elle prépare également les glandes mammaires de la femme à la production de lait dès l’apparition du bébé.

La progestérone, une hormone sexuelle féminine, appartient au gestagène. La concentration de progestérone dans le sang varie selon le cycle de vie.

Hormones "communes"


Les androgènes (y compris la testostérone) dans le corps de la femme sont produits en petites quantités dans les ovaires et les glandes surrénales. Dans certaines maladies, le niveau d'androgènes dans le sang d'une femme augmente, ce qui entraîne une augmentation de la croissance des poils, une diminution de la voix. Par conséquent, si vous êtes préoccupées par la quantité de cheveux sur les différentes parties du corps et leur emplacement, chères dames, pour vous rassurer, consultez un endocrinologue. Il vous expliquera ce qui est normal et ce qui constitue un écart par rapport à la norme. Ne vous laissez pas intimider en vain: un certain degré de pilosité est inhérent à une femme en bonne santé.

Les hormones et le sexe


On sait que les hormones et le sexe sont étroitement liés. Tout d'abord, le sexe contribue à la production d'endorphines, appelées les «hormones du bonheur». Et ils ont, parmi de nombreux effets, un effet anesthésique. Par conséquent, si vous avez mal aux dents, il est temps d'avoir des relations sexuelles. (Soit dit en passant, le sexe, tout comme les exercices intenses, améliore la circulation sanguine dans le corps, y compris dans la bouche. Cela améliore la santé des gencives et prévient la survenue de nombreux problèmes dentaires.) Et ce n'est pas tout. Avec une vie sexuelle régulière, des hormones telles que l'adrénaline et la cortisone sont également sécrétées dans l'organisme, ce qui stimule le cerveau et prévient les migraines.

Questions de famille


Les relations familiales sont également sujettes aux hormones. Et il est important de savoir dans quelle proportion les niveaux de testostérone chez les conjoints sont combinés.

Quelle hormone est responsable de quoi?

ABC du patient

FSH - hormone folliculo-stimulante

LH - hormone lutéinisante

TSH - hormone stimulant la thyroïde

PRL - prolactine

T3 - triiodothyronine

T4 - thyroxine

Glande thyroïde

L'hormone stimulant la thyroïde contrôle l'activité de la glande thyroïde, la "forçant" à produire les hormones thyroxine et triiodothyronine.

La thyroxine régule le métabolisme, l'énergie, l'oxygène, ainsi que la température corporelle, la synthèse et la dégradation des protéines, des graisses et des glucides, participe au processus de croissance, de développement et de reproduction.

Triiodothyronine Formée à partir de la thyroxine, elle régule le métabolisme, les processus de croissance, le développement et la formation d'énergie dans le corps.

Glande pituitaire (cerveau)

La prolactine est nécessaire à la maturation du sein, stimule la formation et la sécrétion du lait maternel, inhibe la sécrétion des hormones sexuelles.

L'hormone lutéinisante favorise le développement de la progestérone, une hormone sexuelle féminine. Il soutient également l'ovulation et la deuxième phase du cycle menstruel.

L'hormone folliculo-stimulante régule le travail des ovaires: elle stimule la croissance et la maturation des œufs, favorise la synthèse des œstrogènes.

Ovaires

L'estradiol est l'œstrogène, l'hormone sexuelle la plus active chez la femme.

  • améliore l'état de la peau et des cheveux
  • stimule la mémoire
  • renforce le tissu osseux
  • protège contre l'athérosclérose
  • améliore l'humeur

La progestérone contribue à maintenir un cycle menstruel régulier et à maintenir une grossesse au premier trimestre.

La prolactine

La concentration normale dans le sérum sanguin: Chez les femmes menstruées - 130-540 MCU / ml. Chez les femmes ménopausées - 107-290 MCU / ml.

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • un rêve
  • activité physique
  • intimité
  • la grossesse
  • syndrome galactorrhée-aménorrhée - libération du lait maternel avec disparition de la menstruation
  • maladies infectieuses: méningite, encéphalite, sarcoïdose, tuberculose
  • tumeurs hypophysaires
  • lésions et radiation de l'hypothalamus, opérations neurochirurgicales
  • fonction thyroïdienne réduite
  • dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien
  • insuffisance rénale et hépatique
  • utilisation contraceptive
  • prendre certains produits pharmaceutiques pour le traitement des ulcères gastriques et abaisser la pression artérielle, les médicaments antiémétiques et antiarythmiques, les antidépresseurs.

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • défaillance de la fonction hypophysaire.

La prolactine

Hormone stimulante du follicule

Concentration normale dans le sérum: le taux varie en fonction de la période du cycle menstruel:

  • Dans la phase folliculaire - 3-11mU / ml.
  • Au milieu du cycle - 10-45 UI / ml.
  • Dans la phase lutéale - 1,5 à 7 mU / ml.

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • insuffisance de la fonction des gonades de nature génétique ou auto-immune due à un traitement chirurgical ou à une radiothérapie
  • alcoolisme chronique
  • orchite
  • tumeurs hypophysaires produisant de l'hormone folliculostimulante
  • ménopause.

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • défaillance de la fonction hypophysaire ou hypothalamique
  • la grossesse

FSH (hormone folliculo-stimulante)

Hormone lutéinisante

Concentration sérique normale:

  • Dans la phase folliculaire du cycle - 2-14 mU / ml.
  • Au milieu du cycle - 24-150 mU / ml.
  • Dans la phase lutéale - 2-17 miel / ml.

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • manque de fonction des gonades
  • syndrome des ovaires polykystiques
  • tumeurs hypophysaires
  • forte charge émotionnelle.

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • diminution de la fonction hypophysaire ou hypothalamique
  • l'anorexie mentale.

LH (hormone lutéinisante)

Estradiol

Concentration sérique normale:

  • Dans la phase folliculaire - 110-330 pmol / l.
  • Au milieu du cycle - 477-1174 pmol / l.
  • Dans la phase lutéale - 257-734 pmol / l.

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • tumeurs ovariennes ou surrénaliennes qui déclenchent l'estradiol
  • la cirrhose
  • thyrotoxicose
  • utilisation de contraceptifs oraux
  • la grossesse

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • absence de fonction ovarienne, infertilité
  • prendre des médicaments contraceptifs.

Estradiol

Progestérone

Concentration sérique normale: Pour chaque phase du cycle et chaque semaine de grossesse, il existe des indicateurs distincts de la norme. Ainsi, un signe d'ovulation et de formation du corps jaune correspond à une multiplication par dix du taux de progestérone.

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • dysfonctionnement congénital du cortex surrénalien
  • tumeurs ovariennes
  • kyste "corps jaune"
  • le diabète
  • chez la femme enceinte, les taux de progestérone sont élevés en termes d'insuffisance rénale et de sensibilisation à l'HR.

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • absence d'ovulation, absence de "corps jaune" et, par conséquent, infertilité
  • fausse couche menaçante en début de grossesse.

Progestérone

Thyroxine

Concentration sérique normale:

  • Le taux de thyroxine totale est de 64-150 nmol / l, soit 5-10 µg / 100 ml.
  • La teneur en thyroxine libre est comprise entre 10 et 26 pmol / l, soit entre 0,8 et 1,1 ng / 100 ml.

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • hyperthyroïdie et thyrotoxicose - maladies associées à une fonction thyroïdienne en excès
  • l'obésité
  • la grossesse
  • médicament excessif contenant de la thyroxine, qui est prescrit pour le traitement du goitre
  • adénome de la glande thyroïde.

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • hypothyroïdie - fonction thyroïdienne réduite
  • défaillance de la fonction hypophysaire
  • les niveaux normaux de thyroxine peuvent diminuer au dernier trimestre.

T4 (total thyroxine)

La concentration de T4 dans le sang est supérieure à la concentration de T3. Cette hormone, qui augmente le taux de métabolisme de base, augmente la production de chaleur et la consommation d'oxygène par tous les tissus du corps, à l'exception du tissu cérébral, de la rate et des testicules.

Triiodothyronine

Concentration sérique normale:

  • La concentration totale en triiodothyronine est de 1,2-2,8 nmol / l ou de 65-190 ng / 100 ml.
  • La teneur en triiodothyronine libre est de 3,4 à 8,0 pmol / l, ou de 0,25 à 0,52 ng / 100 ml, en moyenne de 0,4 ng / 100 ml.

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • fonction thyroïdienne excessive
  • thyréotoxicose.

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • réduction de la fonction thyroïdienne, en tant que variante de la norme, au troisième trimestre de la grossesse.

T3 gratuit (triiodothyronine libre)

Hormone stimulant la thyroïde

Concentration sérique normale:

Causes possibles de l'augmentation des niveaux d'hormones:

  • hypothyroïdie primaire - état reflétant la défaillance de la glande thyroïde
  • les tumeurs hypophysaires qui produisent beaucoup d'hormone stimulant la thyroïde.

Raisons possibles pour réduire les niveaux d'hormones:

  • thyrotoxicose
  • diminution de la fonction hypophysaire
  • traitement des hormones thyroïdiennes.

TSH (hormone stimulant la thyroïde)

Le niveau de cette hormone doit être vérifié sur un estomac vide, afin d’exclure un dysfonctionnement de la glande thyroïde.

Testostérone (testostérone)

Cette hormone peut être testée tous les jours, à la fois chez les hommes et les femmes. Dans le corps féminin, la testostérone est sécrétée par les ovaires et les glandes surrénales. Des concentrations excessives de testostérone chez une femme peuvent entraîner une ovulation anormale et une fausse couche précoce. La concentration maximale de testostérone est déterminée pendant la phase lutéale et pendant l'ovulation. Une diminution de la concentration de testostérone chez l'homme provoque, correct, manque de force masculine et qualité de sperme réduite.

Deja sulfate

Cette hormone est produite dans le cortex surrénalien. Cette hormone peut être testée chez les hommes et les femmes tous les jours. Il a également besoin du corps des deux conjoints, mais dans des proportions différentes, car il s'agit également d'une hormone sexuelle masculine.

Anticorps contre la TSH

La détection des anticorps anti-TSH permet de prédire le dysfonctionnement thyroïdien. Loué n'importe quel jour du cycle menstruel

Attention

De nombreuses hormones ont un rythme quotidien de sécrétion, et leur sécrétion est associée à la prise de nourriture. Par conséquent, il est très important de tester le matin, l'estomac vide, après une nuit de jeûne - de manière optimale de 8 à 9 heures. Le niveau d'hormones qui régulent la fonction sexuelle dépend des phases du cycle menstruel. Ainsi, en l'absence d'instructions spéciales de la part du médecin, un test sanguin pour l'estradiol, la LH, la FSH, la progestérone et la prolactine doit être pris 5 à 7 jours après le début de la menstruation.

La veille et le jour du don de sang, il est nécessaire d'éviter un stress physique et psycho-émotionnel intense. Ne donnez pas de sang lorsque la température augmente, dans le contexte des maladies infectieuses. Il est conseillé d'annuler tous les médicaments pendant 7 à 10 jours avant l'analyse des hormones. Si cela n'est pas possible, assurez-vous d'avertir le médecin des médicaments utilisés et des maladies associées, car de nombreux maux peuvent affecter les résultats des tests de laboratoire.

Les hormones

Comment as-tu découvert les hormones?


La première hormone ouverte était la sécrétine, une substance qui est produite dans l'intestin grêle lorsque la nourriture de l'estomac l'atteint.
Les physiologistes anglais, William Bayliss et Ernest Starling, ont découvert le Secretin en 1905. Ils ont découvert que la sécrétine pouvait «voyager» dans le sang et atteindre le pancréas, stimulant ainsi son travail.

Où sont produites les hormones?


La majeure partie des hormones est produite dans les glandes endocrines: la glande thyroïde et la parathyroïde, l'hypophyse, les glandes surrénales, le pancréas, les ovaires chez la femme et les testicules chez l'homme.

Que font les hormones?


Les hormones provoquent des modifications des fonctions de divers organes en fonction des besoins de l'organisme.

Comment fonctionnent les hormones?


Les hormones sont sécrétées par les glandes endocrines et circulent librement dans le sang, en attendant que les cellules dites cibles les détectent.

Quelles sont les hormones?


Les hormones sont de deux types: les stéroïdes et les peptides.

Quel est le système endocrinien?


Le système des glandes endocrines fonctionne avec le système nerveux, formant le système neuroendocrinien.

Le plus important


Les hormones sont des «clés» particulières qui déclenchent certains processus dans les «cellules de verrouillage». Ces substances sont produites dans les glandes endocrines et régulent presque tous les processus du corps - de la combustion des graisses à la reproduction.

Toutes les hormones

L'émergence de problèmes dans le fonctionnement du corps, certaines personnes essaient d'éliminer les leurs, sans l'aide de médecins. Cependant, un tel auto-traitement peut avoir un impact négatif sur l'état de santé futur. Après tout, une violation dans le travail d'un organe survient dans le processus de production d'hormones insuffisante ou excessive.

Cependant, à propos de ces substances, chaque personne a entendu parler de son enfance. Pendant ce temps, les scientifiques continuent à étudier la structure de ces substances et les fonctions qu’elles remplissent. Que sont les hormones, pourquoi ont-elles besoin d’une personne, quels types d’hormones existent et quel effet ont-elles sur elle?

Quelles sont les hormones

Les hormones sont des substances biologiquement actives. Leur production se produit dans des cellules spécialisées des glandes endocrines. Traduit de la langue grecque antique, le mot "hormones" signifie "induire" ou "éveiller".

C’est cette action qui est leur fonction principale: développées dans certaines cellules, ces substances induisent l’action des cellules d’autres organes en leur envoyant des signaux. C'est-à-dire que dans le corps humain, les hormones jouent le rôle d'un type de mécanisme qui déclenche tous les processus vitaux qui ne peuvent exister séparément.

Pour réaliser leur valeur, il est nécessaire de comprendre où ils se sont formés. Les principales sources de production d'hormones sont les glandes internes suivantes:

  • l'hypophyse;
  • glande thyroïde et parathyroïde;
  • les glandes surrénales;
  • le pancréas;
  • testicules chez les hommes et ovaires chez les femmes.

Pour participer à la formation de ces substances, vous pouvez utiliser certains organes internes, notamment:

  • le foie;
  • les reins;
  • placenta pendant la grossesse;
  • la glande pinéale, située dans le cerveau;
  • tractus gastro-intestinal;
  • thymus ou thymus, en développement actif avant le début de la puberté et dont la taille diminue avec l'âge.

L'hypothalamus est un petit processus cérébral qui coordonne la production d'hormones.

Comment fonctionnent les hormones

Après avoir compris ce que sont les hormones, vous pouvez commencer à étudier leur comportement.

Chaque hormone agit sur certains organes, appelés organes cibles. De plus, chacune des hormones a sa propre formule chimique, qui détermine lequel des organes sera ciblé. Il est à noter qu'une cible peut ne pas être un seul corps, mais plusieurs.

À la différence du système nerveux qui transmet les impulsions par les nerfs, les hormones pénètrent dans le sang. Ils agissent sur les organes cibles par l’intermédiaire de cellules équipées de récepteurs spéciaux, capables de ne percevoir que certaines hormones. Leur interrelation s'apparente à une serrure à clé, où la cellule réceptrice ouverte par la clé hormonale agit comme une serrure.

Se fixant aux récepteurs, les hormones pénètrent dans les organes internes, où elles sont amenées à remplir certaines fonctions par action chimique.

L'histoire de la découverte des hormones

L'étude active des hormones et des glandes qui les produisent a débuté en 1855. Au cours de cette période, le médecin anglais T. Addison a décrit pour la première fois une maladie du bronze qui se développe à la suite d'un dysfonctionnement des glandes surrénales.

D'autres médecins, par exemple K. Bernard de France, qui ont étudié les processus de formation et de sécrétion dans le sang, ont manifesté leur intérêt pour cette science. Le sujet de son étude était les organes qui les isolaient.

Et le médecin français S. Brown-Sequard a réussi à trouver le lien entre diverses maladies et une diminution de la fonction des glandes endocrines. C'est lui qui a prouvé pour la première fois que de nombreuses maladies peuvent être guéries à l'aide de préparations à base d'extraits de glandes.

En 1899, des scientifiques anglais ont pu découvrir l'hormone sécrétine produite par le duodénum. Un peu plus tard, ils lui ont donné le nom d'hormone, qui a marqué le début de l'endocrinologie moderne.

Jusqu'à présent, les scientifiques n'ont pas été en mesure d'étudier tout ce qui concerne les hormones, tout en continuant de faire de nouvelles découvertes.

Variétés d'hormones

Les hormones sont de plusieurs types, différenciées par leur composition chimique.

  • Stéroïdes. Ces hormones sont produites dans les testicules et les ovaires à partir de cholestérol. Ces substances remplissent les fonctions les plus importantes qui permettent à une personne de développer et d'acquérir la forme physique nécessaire qui orne le corps, ainsi que de reproduire la progéniture. Les stéroïdes comprennent la progestérone, les androgènes, l’estradiol et la dihydrotestostérone.
  • Dérivés d'acides gras. Ces substances agissent sur les cellules situées à proximité des organes impliqués dans leur production. Ces hormones comprennent les leucotriènes, les thromboxanes et les prostaglandines.
  • Acides aminés dérivés. Ces hormones sont produites par plusieurs glandes, notamment les glandes surrénales et la glande thyroïde. Et la base de leur production est la tyrosine. Les représentants de cette espèce sont l'adrénaline, la noradrénaline, la mélatonine et la thyroxine.
  • Peptides. Ces hormones sont responsables de la mise en œuvre des processus métaboliques dans le corps. Et le composant le plus important pour leur production est la protéine. Les peptides comprennent l'insuline et le glucagon, produits par le pancréas, et l'hormone de croissance produite par l'hypophyse.

Le rôle des hormones dans le corps humain

Tout au long de la vie, le corps humain produit des hormones. Ils influencent tous les processus qui se produisent avec une personne.

  • Grâce à ces substances, chaque personne a une certaine taille et un certain poids.
  • Les hormones affectent l'état émotionnel d'une personne.
  • Tout au long de la vie, les hormones stimulent le processus naturel de croissance et de dégradation des cellules.
  • Ils participent à la formation du système immunitaire, le stimulant ou le réprimant.
  • Les substances produites par les glandes endocrines contrôlent les processus métaboliques dans le corps.
  • Sous l'action des hormones, le corps tolère plus facilement l'effort physique et les situations stressantes. À ces fins, une hormone d'action active est produite - l'adrénaline.
  • Avec l'aide de substances biologiquement actives se prépare à un certain stade de la vie, y compris la puberté et l'accouchement.
  • Certaines substances contrôlent le cycle de reproduction.
  • La personne ressent le sentiment de faim et de satiété également sous l'action des hormones.
  • Avec une production normale d'hormones et leur fonction, la libido augmente et, avec une diminution de leur concentration dans le sang, la libido diminue.

Les hormones humaines de base tout au long de la vie assurent la stabilité du corps.

L'effet des hormones sur le corps humain

Sous l’influence de certains facteurs, la stabilité du processus peut être perturbée. Leur liste approximative est la suivante:

  • changements corporels liés à l'âge;
  • diverses maladies;
  • situations stressantes;
  • changement climatique;
  • mauvaises conditions environnementales.

Dans le corps des hommes, la production d'hormones est plus stable que chez les femmes. Dans le corps de la femme, la quantité d'hormones sécrétées varie en fonction de divers facteurs, notamment des phases du cycle menstruel, de la grossesse, de l'accouchement et de la ménopause.

Les signes suivants indiquent qu’un déséquilibre hormonal aurait pu se former:

  • faiblesse générale du corps;
  • des crampes dans les membres;
  • maux de tête et acouphènes;
  • transpiration;
  • altération de la coordination des mouvements et ralentissement de la réaction;
  • troubles de la mémoire et les échecs;
  • sautes d'humeur et dépressions;
  • diminution ou augmentation déraisonnable du poids corporel;
  • vergetures sur la peau;
  • perturbation du système digestif;
  • la croissance des cheveux dans les endroits où ils ne devraient pas être;
  • le gigantisme et le nanisme, ainsi que l'acromégalie;
  • problèmes de peau, y compris augmentation des cheveux gras, de l'acné et des pellicules;
  • irrégularités menstruelles.

Comment les niveaux d'hormones sont-ils déterminés?

Si l'une de ces conditions se manifeste systématiquement, il est nécessaire de consulter un endocrinologue. Sur la base de cette analyse, seul un médecin sera en mesure de déterminer les hormones produites en quantités insuffisantes ou excessives et de prescrire un traitement adéquat. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de déterminer le niveau de toutes les hormones possibles, car un médecin expérimenté déterminera le type de recherche nécessaire en fonction des plaintes du patient.

Pourquoi une analyse de sang est-elle prescrite pour les hormones? Il est nécessaire de confirmer ou d'exclure tout diagnostic.

Si nécessaire, des tests sont attribués pour déterminer la concentration dans le sang d'hormones sécrétées par les glandes endocrines suivantes:

  • l'hypophyse;
  • glande thyroïde;
  • les glandes surrénales;
  • testicules chez les hommes et ovaires chez les femmes.

Un diagnostic prénatal peut être attribué aux femmes, ce qui permet d'identifier des pathologies dans le développement du fœtus en début de grossesse.

Le test sanguin le plus populaire consiste à déterminer le niveau de base d'un certain type d'hormone. Cet examen est effectué le matin à jeun. Mais le niveau de la plupart des substances a tendance à varier au cours de la journée. Par exemple, l'hormone de croissance est une hormone de croissance. Par conséquent, sa concentration est étudiée pendant la journée.

Si une étude est menée sur les hormones des glandes endocrines qui dépendent de la glande pituitaire, une analyse est effectuée pour déterminer le niveau de l'hormone produite par la glande endocrine et de l'hormone de la glande pituitaire qui la produit.

Comment atteindre l'équilibre hormonal

En cas de léger déséquilibre hormonal, un ajustement du mode de vie est indiqué:

  • Respect du mode du jour. Le travail à part entière des systèmes du corps n’est possible que pour créer un équilibre entre travail et repos. Par exemple, la production de somatotrophine augmente 1 à 3 heures après l’endormissement. Dans ce cas, il est recommandé de se coucher au plus tard 23 heures et la durée du sommeil doit être d’au moins 7 heures.
  • Stimuler la production de substances biologiquement actives permet l'activité physique. Par conséquent, il est nécessaire de faire de la danse, de l’aérobic ou d’augmenter l’activité de deux à trois fois par semaine.
  • Une alimentation équilibrée avec une augmentation de l'apport en protéines et une diminution de la quantité de graisse.
  • Respect du régime de consommation Pendant la journée, vous devez boire 2 à 2,5 litres d’eau.

Si un traitement plus intensif est nécessaire, une table d'hormones est étudiée et des médicaments contenant leurs analogues synthétiques sont utilisés. Cependant, ils ne peuvent être nommés que par un expert.

Quelles sont les hormones?

Concept et classification

Quelle est cette hormone? La définition scientifique de ce concept est assez compliquée, mais s’il s’agit d’expliquer simplement, c’est une substance active synthétisée dans le corps, nécessaire au fonctionnement de tous les organes et systèmes. Lorsque les violations du niveau de ces substances dans le corps surviennent, l’échec hormonal affecte le système nerveux et l’état psychologique d’une personne et ne commence alors qu’à se manifester par un dysfonctionnement des autres systèmes.

Quelles hormones peuvent être comprises en vérifiant leurs fonctions et leur importance dans le corps humain. Ils sont classés par lieu d’enseignement, structure chimique et objectif.

Sur le plan chimique, on distingue les groupes suivants:

  • protéine-peptide (insuline, glucagon, somatropine, prolactine, calcitonine);
  • stéroïdes (cortisol, testostérone, dihydrotestostérone, estradiol);
  • dérivés d'acides aminés (sérotonine, aldostérone, angiotesine, érythropoïétine).

Nous pouvons distinguer le quatrième groupe - les eicosanoïdes. Ces substances sont produites dans des organes non liés au système endocrinien et exercent leur action au niveau local. Par conséquent, elles sont appelées substances "analogues aux hormones".

Où les hormones sont formées:

  • glande thyroïde;
  • glande parathyroïde;
  • l'hypophyse;
  • l'hypothalamus;
  • les glandes surrénales;
  • les ovaires;
  • testicules.

Chaque hormone dans le corps humain a son propre but. Leurs fonctions biologiques sont indiquées dans le tableau suivant:

Ce tableau montre uniquement le but principal de plusieurs hormones. Mais chacun d'entre eux peut stimuler et être responsable de plusieurs fonctions à la fois. En voici quelques exemples: non seulement l'adrénaline est responsable de la contraction musculaire, mais elle régule également la pression et participe en quelque sorte au métabolisme des glucides. L'œstrogène, qui stimule la fonction de reproduction, affecte la coagulation du sang et le métabolisme des lipides.

Hormones thyroïdiennes

La glande thyroïde est située à l'avant du cou et pèse très peu, environ 20 grammes. Mais ce petit organe joue un rôle important dans le corps - c’est là que sont produites les hormones qui stimulent le travail de tous les organes et tissus.

La triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4) sont les principales hormones de cette glande. L'iode est nécessaire à leur formation, c'est pourquoi ils sont appelés contenant de l'iode. T3 - a dans sa composition trois molécules d'iode. Il est produit en petites quantités et peut se détériorer rapidement en pénétrant dans le sang. T4 - se compose de quatre molécules, a une viabilité plus longue et est donc considéré comme plus important. Sa teneur dans le corps représente 90% de toutes les hormones humaines.

  • promouvoir le développement de protéines;
  • stimuler le métabolisme énergétique;
  • augmenter la pression artérielle;
  • affecter le travail du système nerveux central;
  • contrôler la performance cardiaque.

S'il y a une pénurie de T3 et de T4, alors la performance de tous les systèmes de l'organisme est altérée:

  • intelligence réduite;
  • le métabolisme est cassé;
  • production réduite d'hormones sexuelles;
  • tons de coeur ternes.

Des troubles graves de la psyché et du système nerveux peuvent survenir. Des taux élevés provoquent de l'irritabilité, une netteté ou une perte de poids, une tachycardie, une hyperhidrose.

Deux états dans lesquels ces substances se produisent:

  • Bound - n'affecte pas le corps pendant que l'albumine protéique est délivrée aux organes.
  • Gratuit - a un effet biologiquement actif sur le corps.

Puisque tout est interconnecté dans le corps, ces types d'hormones sont reproduits sous l'influence de la TSH produite dans l'hypophyse. C'est pourquoi les informations sur les hormones thyroïdiennes, mais aussi sur l'hormone TSH, sont importantes pour le diagnostic.

Hormones parathyroïdiennes

La parathyroïde est responsable de la concentration de calcium dans le sang. Cela est dû à l'hormone parathyroïdienne - la PTH (parathyrine ou hormone parathyroïdienne), qui stimule les processus métaboliques de l'organisme.

  • réduit le niveau de calcium excrété par les reins;
  • stimule l'absorption de calcium dans le sang;
  • augmente le niveau de vitamine D3 dans le corps;
  • avec une carence en calcium et en phosphore dans le sang, les retire du tissu osseux;
  • avec un excès de phosphore et de calcium dans le sang, les dépose dans les os.

Une faible concentration de l'hormone parathyroïde entraîne une faiblesse musculaire, des problèmes de motilité intestinale, une perturbation du cœur et de l'état mental d'une personne.

Symptômes de la réduction de l'hormone parathyroïdienne:

  • la tachycardie;
  • des convulsions;
  • l'insomnie;
  • frissons ou fièvre récurrents;
  • douleur dans le coeur.

Des niveaux élevés de PTH ont un effet négatif sur la formation osseuse, les os deviennent plus fragiles.

Symptômes d'augmentation de la PTH:

  • retard de croissance chez les enfants;
  • douleur musculaire;
  • mictions fréquentes;
  • déformation du squelette;
  • perte de dents saines;
  • soif constante.

La calcification qui en résulte perturbe la circulation sanguine, provoque la formation d'ulcères gastriques et duodénaux et le dépôt de calculs de phosphate dans les reins.

Hormones de l'hypophyse et de l'hypothalamus

L'hypophyse est un processus cérébral qui produit un grand nombre de substances actives. Ils sont formés à l'avant et à l'arrière de l'hypophyse et ont leurs propres fonctions spéciales. Et produit également plusieurs types d'hormones.

Formé dans le lobe antérieur:

  • Luteinisante et stimulante folliculaire - responsable du système reproducteur, de la maturation des follicules chez la femme, le sperme et l'homme.
  • Thyrotrope - contrôle la formation et la libération des hormones T3 et T4, ainsi que des phospholipides et des nucléotides.
  • Somatropine - contrôle la croissance d'une personne et son développement physique.
  • La prolactine - la fonction principale: la production de lait maternel. Il participe également à la formation de personnages féminins secondaires et joue un rôle mineur dans les échanges matériels.

Synthétisé dans le lobe postérieur:

  • L'ocytocine - affecte la contraction de l'utérus et, dans une moindre mesure, des autres muscles du corps.
  • La vasopressine - active le travail des reins, élimine l'excès de sodium du corps, participe au métabolisme des sels d'eau.

Dans le lobe moyen - mélanotrophine, responsable de la pigmentation de la peau. Selon les dernières données, la mélanotropine peut affecter la mémoire.

Les hormones formées dans l'hypophyse sont influencées par l'hypothalamus, qui joue le rôle de régulateur de la sécrétion de substances actives dans les organes. L'hypothalamus est un lien reliant les systèmes nerveux et endocrinien. Les hormones de l'hypothalamus - mélanostatine, prolactostatine, inhibent la sécrétion de l'hypophyse. Tous les autres, par exemple, luliberin, folliberin, visent à stimuler la sécrétion de l'hypophyse.

Hormones pancréatiques

Les substances actives qui se forment dans le pancréas ne représentent que 1 à 2% du total. Mais, malgré leur faible quantité, ils jouent un rôle important dans la digestion et les autres processus du corps.

Quelles sont les hormones produites dans le pancréas:

  • Glucagon - augmente le niveau de glucose dans le sang, participe au métabolisme énergétique.
  • L'insuline - réduit le niveau de glucose, inhibe sa synthèse, est un conducteur d'acides aminés et de minéraux dans les cellules du corps, empêche le déficit en protéines.
  • Somatostatine - réduit le niveau de glucagon, ralentit la circulation sanguine dans la cavité abdominale, empêche l'absorption des glucides.
  • Polypeptide pancréatique - régule les contractions de la musculature de la vésicule biliaire, contrôle les enzymes sécrétées et la bile.
  • Gastrine - crée le niveau d'acidité nécessaire à la digestion des aliments.

La perturbation de la production d'hormones par le pancréas conduit en premier lieu au diabète. Une quantité anormale de glucogon provoque des tumeurs malignes du pancréas. Lorsque des dysfonctionnements dans la production de somatostatine et de gastrine conduisent à diverses maladies du tractus gastro-intestinal.

Hormones du cortex surrénal et des gonades

Dans la médulla des glandes surrénales, des hormones très importantes sont produites - l'adrénaline et la noradrénaline. L'adrénaline se forme lorsque des situations stressantes surviennent, par exemple en situation de choc, de peur, de douleur intense. Pourquoi est-ce nécessaire? Lorsque de l'adrénaline est libérée dans le sang, une résistance aux facteurs négatifs se produit, c'est-à-dire qu'elle a une fonction protectrice.

De plus, les gens remarquent que lorsqu’on reçoit de bonnes nouvelles, on ressent un sentiment d’inspiration: la fonction excitante de la noradrénaline est activée. Cette hormone donne un sentiment de confiance, stimule le système nerveux, régule la pression artérielle.

Et aussi dans les glandes surrénales produites des substances corticostéroïdes:

  • Aldostérone - régule l’hémodynamique et l’équilibre eau-sel dans le corps, est responsable de la quantité d’ions sodium et calcium dans le sang.
  • Corticostérone - participe uniquement au métabolisme des sels d’eau.
  • Deoxycorticosterone - augmente l'endurance du corps.
  • Le cortisol est conçu pour stimuler le métabolisme des glucides.

La zone réticulaire des glandes surrénales sécrète des hormones sexuelles - des androgènes qui affectent le développement des caractères sexuels secondaires. Par les femmes sont - androstenedione et dehydroepiandrosterone (DEA), responsables de la croissance des cheveux, le travail des glandes sébacées et la formation de la libido. Les œstrogènes sont produits dans les ovaires (estriol, estradiol, estrone) et la fonction de reproduction du corps de la femme en dépend totalement.

Chez les hommes, ils ne jouent pratiquement aucun rôle, car leur principale hormone est la testostérone (formée à partir de DEA) et est produite dans les testicules. La deuxième hormone masculine la plus importante - la déshydrotestostérone - est responsable de la puissance, du développement des organes génitaux et de la libido. Dans certains cas, l’androstènedione chez l’homme peut se transformer en œstrogène, ce qui entraîne une violation des fonctions sexuelles. Les hormones humaines, où qu’elles soient formées, dépendent les unes des autres et affectent simultanément le corps des hommes et des femmes.

Quelle hormone fait la glande thyroïde

Glande thyroïde: quelles hormones elle produit, leurs fonctions dans le corps

La glande thyroïde est l’un des organes du système endocrinien. Elle a pour principale fonction de produire des hormones qui, à leur tour, contrôlent le travail de tous les organes du corps humain. Mais quelle hormone produit la glande thyroïde? Quel rôle joue-t-il chez les femmes?

Structure de la thyroïde

Pour savoir exactement quelles hormones sont produites par la glande thyroïde, vous devez comprendre son fonctionnement. Il consiste en:

L'organe en forme de papillon est situé dans le cou (la partie avant), il enveloppe sa propre trachée avec ses ailes particulières et une sorte de capsule le recouvre.

Il occupe l’une des premières places dans l’intensité de la saturation du sang parmi tous les autres organes du corps humain, même si beaucoup de sang n’est pas fourni au cerveau. Cette caractéristique indique l'importance du corps dans le corps.

La principale caractéristique structurelle et fonctionnelle de la thyroïde est le follicule. Il est entièrement constitué d’eux et se compose d’un tissu et d’une substance intercellulaire.

Un tel organe de petite taille joue un rôle important dans le corps.

Sous le follicule, il faut comprendre la formation d'une forme ronde située à la périphérie des cellules de la glande (thyrocytes) et à l'intérieur de laquelle se trouve un colloïde - un liquide visqueux jaunâtre. Il est synthétisé par les thyrocytes et présente dans sa composition une prohormone. Mais quelle hormone produit du fer et quel rôle jouent-elles dans la santé des femmes et des hommes?

Quelles sont les hormones synthétisées par la thyroïde?

Les hormones sont des substances biologiquement actives qui agissent à distance sur un organe en particulier. Ils affectent chaque cellule. La glande thyroïde synthétise trois hormones: la triiodothyronine, la thyroxine et la calcitonine.

Le dernier régule le métabolisme du phosphate de calcium. En ce qui concerne les hormones, elles concernent le plus souvent la triiodothyronine et la thyroxine, respectivement T3 et T4, comme elles sont classiquement désignées. Donc, ils ont été nommés pour le composant principal dans leur composition - l'iode.

Ses 3 molécules sont présentes dans la triiodothyronine et 4 dans la thyroxine.

Beaucoup de gens croient qu'il existe encore des hormones, par exemple thyrotropes. Mais si vous le regardez, il n’est pas lié à la thyroïde, c’est une hormone hypophysaire, il est localisé dans le crâne et est nécessaire à la régulation de la glande et d’autres organes appartenant au système endocrinien.

La valeur des hormones

Les représentants du beau et du sexe fort ont une glande thyroïde, mais cela ne signifie pas qu'une forte moitié n'est pas susceptible aux maladies de l'organe, ils se manifestent plus souvent chez les femmes.

Quelle hormone ne suffit pas dans le corps peut être déterminé en laboratoire.

Les hormones thyroïdiennes sont responsables des processus métaboliques de base, de la croissance cellulaire, de la respiration des tissus, de la nutrition cellulaire, et cela vaut également pour le système reproducteur.

La fonction de reproduction nuit à la fois à l’augmentation et à la diminution de la fonction thyroïdienne, ce qui a un effet néfaste sur la santé des deux sexes.

Les deux partenaires sont moins intéressés par la vie sexuelle, l'infertilité et d'autres pathologies.

Mais il convient également de noter que le fonctionnement du système de reproduction affecte également la glande thyroïde. Les principales hormones sexuelles chez les femmes sont les œstrogènes et la progestérone, et chez le demi-androgène masculin et la testostérone, elles sont synthétisées par les glandes sexuelles.

Les défaillances hormonales chez les femmes pendant la gestation, chez celles qui souffrent de néoplasmes bénins ou malins et d'autres maladies, peuvent affecter la fonction thyroïdienne, ce qui prouve seulement que le travail de la thyroïde est directement lié au système reproducteur.

Quelles pathologies inquiètent le plus souvent les femmes?

Récemment, les maladies de la thyroïde sont de plus en plus courantes chez les hommes et les femmes, mais dans la belle moitié des cas, elles sont encore plus fréquentes, de 20%.

En raison du fait que la glande thyroïde est responsable du fonctionnement normal de nombreux organes, elle provoque des dysfonctionnements dans ses fonctions, ce qui se reflète dans le travail de nombreux systèmes.

Les maladies les plus courantes causées par des défaillances de la glande thyroïde, à savoir:

La première maladie est associée à la production d'hormone en quantité insuffisante, la seconde au contraire à un excès. La thyroïdite auto-immune est une maladie auto-immune typique considérée comme une étiologie héréditaire, alors qu’il n’ya pas d’autre opinion.

Les hormones thyroïdiennes affectent même la conception.

Mais comment chacune des maladies chez les femmes? Quels symptômes devraient faire référence à un endocrinologue?

Glande thyroïde: quelles maladies peuvent être chez les femmes?

Le plus souvent, la glande thyroïde est défaillante dans le corps des femmes, ce sont elles qui ne permettent pas de supporter le bébé désiré ou de concevoir du tout. Le plus commun:

  1. Hypothyroïdie, les hormones sont produites en plus petites quantités. Pathologie de l'œdème sur la peau, augmentation du poids corporel et forte augmentation de la fragilité des cheveux et des ongles, ralentissement de la parole, irrégularités du cycle menstruel. L'hypothyroïdie peut entraîner une réduction de la taille de la glande thyroïde, mais ce symptôme ne se retrouve pas chez toutes les femmes.
  2. Hyperthyroïdie, les hormones sont produites en excès. Chez la femme, cette pathologie se manifeste sous la forme de graves violations du cycle menstruel. Concevoir un enfant dans ce cas ne fonctionne pas du tout. Cette pathologie conduit à la fragilité des os, ce qui entraîne éventuellement de fréquentes fractures. Chez les femmes, les os sont plus minces que chez les hommes et les fractures sont fréquentes.
  3. La thyroïde auto-immune est une pathologie typique de ce type. L'immunité du patient perçoit la glande comme un corps étranger et l'attaque activement. En raison de cette attaque, les cellules saines sont détruites et la synthèse hormonale est considérablement réduite.

Le plus souvent, ces pathologies se retrouvent chez les femmes après la naissance d'un bébé, cela s'applique également au cancer. La glande thyroïde est également sensible à divers types de formations.

Tout d'abord, un petit nodule apparaît, après quoi il peut évoluer en adénome (formation bénigne) et déjà en cancer, mais c'est le cas si la femme ne surveille pas sa santé et ne suit pas les recommandations du médecin.

Mais non seulement chez les femmes, la glande thyroïde joue un rôle important, mais également pour la santé des hommes.

Le médecin endocrinologue recommande!

Dans un court laps de temps et l'essentiel pour guérir efficacement la glande thyroïde aidera "thé monastique".

Cet outil ne contient dans sa composition que des ingrédients naturels qui affectent de manière globale la maladie, soulagent parfaitement l'inflammation et normalisent la production d'hormones vitales.

En conséquence, tous les processus métaboliques dans le corps fonctionneront correctement. Grâce à la composition unique du «thé monastique», il est parfaitement sans danger pour la santé et très savoureux.

Quel est le rôle de la thyroïde chez les hommes?

La glande thyroïde chez un homme qui ne fonctionne pas correctement peut causer l'infertilité. Une production hormonale insuffisante entraîne des perturbations de la fonction érectile. Et si aucune mesure n'est prise, cela peut entraîner une hypertrophie de la prostate et une hypoplasie testiculaire. Réduit considérablement la motilité et le nombre de spermatozoïdes.

Mais si un homme a la thyroïdite, il a du mal à concevoir un bébé. De plus, cette pathologie est souvent héritée, mais avec la thyréotoxicose, la fonction sexuelle ne souffre pas et un homme peut féconder un ovule sans aucun problème.

Quelles hormones produisent la glande thyroïde

Si vous avez des questions relatives à la santé, les gens ont recours à Internet. C’est la bonne approche, car elle vous permet de comprendre l’essence de la maladie et de déterminer comment y faire face.

Après avoir consulté l’endocrinologue, de nombreux patients veulent savoir quelles hormones sont produites par la glande thyroïde et en quoi elles sont interdépendantes.

Cela aide à comprendre la nécessité d'un examen et à comprendre le sens du traitement.

La glande thyroïde est un organe endocrinien important. Par conséquent, si son fonctionnement change, le corps tout entier en souffre. Avec suffisamment d'hormones, les organes internes de la personne fonctionnent harmonieusement.

Des problèmes surviennent lorsqu'il y a peu d'hormones ou qu'elles sont produites en excès.

Si vous découvrez pourquoi la glande thyroïde a un tel impact sur la santé humaine et comment ses hormones sont liées, la signification de nombreuses maladies devient claire.

Hormones produites par la glande thyroïde

Tout laboratoire propose une grande liste de tests permettant d’examiner la glande thyroïde. Mais ce qui est intéressant, c’est que si un patient a besoin d’être testé pour ses hormones thyroïdiennes, il ne s’agit que de deux hormones: la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). Les indicateurs restants font référence à des anticorps ou ne sont pas produits dans la glande thyroïde.

Les hormones sont des substances biologiques qui ont la capacité de se lier aux cellules du corps et d’influencer le métabolisme, l’activité mentale, le travail du cœur, du cerveau et d’autres organes internes.

Par conséquent, le manque ou l'excès de T4 et de T3 affecte sérieusement la santé humaine. Une particularité de T3 est qu’il est plus actif que T4. Par conséquent, l'excès de thyréotoxicose se développe beaucoup plus rapidement.

Mais dans le même temps, cette hormone se décompose dans le sang beaucoup plus rapidement que T4. Par conséquent, il est plus difficile de l'identifier.

Dans le sang humain, T3 et T4 sont présents en deux fractions: liée aux protéines et exempte de protéines. Le plus souvent, le médecin prescrit un test pour déterminer l'absence de T4, car c'est cette fraction qui est biologiquement active. Donc, cet indicateur est plus informatif.

Si le total T4 est attribué, alors toute la thyroxine présente dans le sang (liée ou non aux protéines) sera comptée. Le T3 libre est déterminé dans les cas où il existe une suspicion de thyrotoxicose grave.

L'hormone thyroïdienne thyroxine est prescrite pour toute modification de l'échographie ou en cas de troubles caractéristiques.

Thyroxine - hormone thyroïdienne

Étant donné que la triiodothyronine est produite en quantités limitées et qu'elle est consommée très rapidement, il est difficile de la considérer comme l'hormone principale. Par conséquent, ce rôle est attribué à la thyroxine, bien qu’elle soit considérée comme moins active.

La thyroxine est synthétisée dans les cellules de la glande thyroïde. Au début, elle est représentée par la thyroglobuline (protéine précurseur de la T4). Lorsque la T4 est nécessaire, la thyroglobuline se décompose en plusieurs parties et la thyroxine se forme, qui pénètre dans le sang et est transportée dans les cellules cibles à l'aide d'une protéine porteuse.

Lorsque la protéine est détachée, la T4 libre se forme, ce qui a un effet biologique sur les tissus.

La thyroglobuline, ainsi que la thyroxine, peuvent augmenter avec la thyrotoxicose. Mais fondamentalement, cette analyse est prescrite par l’endocrinologue en cas de suspicion de carcinome ou d’adénome thyroïdien. Cet indicateur ne s'applique pas à la première étape de l'enquête, de sorte que de nombreux patients ne sont pas informés de l'existence d'une protéine précurseur.

Une analyse sanguine de la thyroxine doit être effectuée lorsque les symptômes suivants de maladie de la thyroïde apparaissent:

  • nervosité accrue ou dépression, somnolence, apathie;
  • sautes d'humeur;
  • doigts tremblants
  • trouble du rythme cardiaque;
  • perte de poids ou obésité;
  • diarrhée fréquente ou constipation prolongée;
  • transpiration excessive ou sécheresse de la peau, pelage des coudes;
  • ongles cassants, perte de cheveux;
  • altération de la mémoire, de l'attention, ralentissement de la perception;
  • diminution du désir sexuel, stérilité;

Les tests de décodage des hormones thyroïdiennes ne sont effectués qu’avec des plaintes et des examens complémentaires.

Hormone thyroïdienne TSH

Avant toute visite chez l’endocrinologue, il est nécessaire de réaliser un test sanguin de recherche de l’hormone stimulante de la thyroïde (TSH).

À proprement parler, cette hormone n'est pas produite dans la glande thyroïde, mais dans l'hypophyse (il s'agit de la glande endocrine située dans le cerveau).

Mais son importance est très importante pour le médecin, car la TSH est une hormone plus sensible que la thyroxine. C'est-à-dire que lorsqu'un problème apparaîtra, TSH répondra en premier, et la thyroxine changera un peu plus tard.

La relation entre la TSH et la thyroxine est basée sur le fait que si la T4 dans le sang devient basse, la quantité de TSH augmente. L'hormone thyroïdienne TSH stimule à son tour la production de thyroxine et sa libération dans le sang.

En conséquence, la quantité de thyroxine, nécessaire au fonctionnement normal du corps, augmente. Si la thyroxine dans le sang devient trop, le niveau de TSH dans le sang baisse.

Il est nécessaire de déterminer la TSH en présence de symptômes de maladies de la glande thyroïde.

Test sanguin immunologique

Par analyse immunologique de sang, on entend la détermination du nombre d'anticorps pouvant attaquer la glande thyroïde, provoquant ainsi la maladie.

De tels anticorps incluent les anticorps anti-peroxydase thyroïdienne (AT-TPO), les anticorps anti-récepteurs de la TSH (AT-rec. TSH), les anticorps anti-thyroglobuline (AT-TG).

Si le niveau de ces anticorps est augmenté, cela signifie qu'un processus auto-immun se produit dans le corps, détruisant la glande thyroïde.

Le plus souvent, les anticorps sont élevés avec une thyroïdite auto-immune accompagnée d'hypothyroïdie. Par conséquent, dans le traitement utilisant des hormones de la glande thyroïde dans des comprimés, qui augmentent la quantité de thyroxine dans le sang. À la suite du traitement, l'hypothyroïdie est compensée et la maladie ralentit.

On croit maintenant que la prise de conscience médicale ne peut jamais être superflue. Si le patient se rend chez un endocrinologue et a une idée de ce que sont les hormones thyroïdiennes, le contact entre lui et le médecin sera établi plus rapidement. Par conséquent, vous ne devriez jamais économiser votre temps en étudiant des matériaux qui favorisent une récupération rapide.

Hormones thyroïdiennes et leurs fonctions dans le corps - comment se faire tester et déchiffrer

Cet organe, ainsi que le système immunitaire du corps humain, joue un rôle important dans la régulation du travail de tous les organes humains.

Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle important dans la coordination des impulsions nerveuses, des substances biologiques. Il est donc nécessaire de passer des tests à temps aux femmes et aux hommes afin d’évaluer le travail de tout l’organisme en fonction des résultats du décodage. Toutes les cellules, tous les tissus ont besoin d’hormones thyroïdiennes.

Que sont les hormones thyroïdiennes?

Il y a du fer sur la surface frontale du cou un peu en dessous de la baignoire. En médecine internationale, cet organe s'appelle la glande thyroïde. Extérieurement, la glande thyroïde ressemble à un fer à cheval ou à un papillon. Elle forme trois parties principales: les lobules latéraux et l'isthme. Chaque troisième personne a toujours un lobule pyramidal incohérent. Quelle hormone produit la glande thyroïde:

  1. La triiodothyronine contient trois molécules d'iode.
  2. La tétraiodothyronine, ou trioxine, est composée de 4 molécules d'iode.

Les hormones de la glande thyroïde sont abrégées en T3 et T4. Ce dernier dans les cellules et les organes se transforme finalement en T3, qui agit comme la principale hormone biologiquement active, qui affecte directement le métabolisme.

Les hormones sont formées dans la glande thyroïde de deux composants essentiels: l'acide aminé essentiel, la tyrosine et l'iode. C'est l'une des raisons pour lesquelles une carence en iode ne peut être tolérée.

La tyrosine pénètre dans le corps avec de la nourriture et est un précurseur de la formation de dopamine, mélanine, adrénaline.

La glande thyroïde et ses hormones ont un impact significatif sur le travail de tout le corps humain. La triiodothyronine et la thyroxine affectent les processus suivants:

  • régulation du transfert de chaleur;
  • gestion du taux de processus métaboliques;
  • le travail du système digestif;
  • nutrition des tissus avec de l'oxygène;
  • régulation du système circulatoire, du coeur;
  • fonction de reproduction;
  • niveau d'acuité visuelle, intelligence, mémoire;
  • conditions du système nerveux.

Effet sur le corps

La plupart des hormones humaines affectent les cellules cibles, par exemple, l'œstradiol affecte les organes génitaux. La glande thyroïde assure le fonctionnement normal de tous les tissus sans exception.

Les éléments hormonaux pénètrent à l'intérieur et sont dirigés vers le noyau, où ils interagissent avec les régions chromosomiques, stimulent un complexe de réactions qui assure l'activation des processus de réduction et d'oxydation.

Influence des produits thyroïdiens sur le corps:

  • activation de la synthèse protéique, impliquée dans la construction de nouvelles cellules;
  • augmentation de la production de chaleur;
  • stimulation de la dégradation des graisses dans les dépôts graisseux, ce qui active le processus de perte de poids;
  • développement adéquat, croissance du système nerveux central, en particulier du cerveau, ce qui est important pour les jeunes enfants;
  • formation d'érythrocytes;
  • effet anabolique, dans lequel il y a croissance du corps, maturation, différenciation des os;
  • stimulation de la formation de glucose à partir de graisse, de protéines, d'absorption inverse dans l'intestin, d'augmentation de la glycémie;
  • production d'hormones sexuelles, le développement normal des organes génitaux.

Analyse d'hormones thyroïdiennes

Le sang pour les hormones ttg et t4 est inclus dans l'inspection annuelle obligatoire. Un équipement spécial est nécessaire pour cela, le coût de l'analyse est donc élevé.

Il est appliqué les normes ttg et t4 pour les femmes, les hommes et les enfants sont de la même manière, seule la norme dans le témoignage diffère lors du décodage. Les résultats seront donc prêts: ils pourront d’abord réagir au contenu en T3 et en thyroxine, après quelques jours - à la calcitonine.

Le matériel de l'étude est le sang veineux, il doit être pris à jeun le matin afin d'obtenir des données fiables.

Indications pour l'analyse

En cas de dysfonctionnement de la glande thyroïde dans le corps, divers types de troubles apparaissent rapidement. Souvent, la raison pour laquelle une analyse des hormones est effectuée est l’un des symptômes suivants:

  • tachycardie (augmentation déraisonnable du rythme cardiaque);
  • exophtalmie (pucheglaziye);
  • perte de poids avec augmentation de l'appétit sans cause;
  • développement de goitre (glande thyroïde élargie);
  • problèmes de puissance chez les hommes, cessation du cycle menstruel chez les femmes;
  • changements pathologiques dans l'activité physique et émotionnelle (l'insomnie est remplacée par l'inactivité physique, la somnolence);
  • changements brusques dans l'état émotionnel, l'humeur;
  • changement de la température corporelle, frissons, transpiration fréquente.

Préparation à l'analyse

Pour l’étude, prélevez du sang veineux dans la veine cubitale. Avant de passer l'analyse, il est nécessaire de suivre les règles standards:

  • l'alcool, le café un jour avant la livraison ne peut pas boire;
  • la veille de l'analyse, évitez les aliments épicés, épicés et frits;
  • 12 heures avant l'accouchement, évitez le stress émotionnel et physique;
  • il est interdit de fumer, de manger avant de passer le matériel;
  • un mois avant l'analyse, il est impossible de prendre des médicaments qui affectent directement ou indirectement les hormones thyroïdiennes;
  • Trois jours avant la soumission du matériel, il est nécessaire d'exclure leurs produits alimentaires contenant de l'iode (sel iodé, poisson, algue).

Comment prendre une analyse

Il est nécessaire de vérifier le fonctionnement de la glande thyroïde pour suivre toutes les règles de préparation ci-dessus. Toute violation peut entraîner des données inexactes.

Vous devez venir au laboratoire le matin, vous ne pouvez rien manger. Ensuite, l’assistant de laboratoire vous conduira dans une salle spéciale où il prélèvera du sang par une veine.

Ensuite, nous vous contacterons et nous vous fournirons un tableau avec les données. Le déchiffrement est effectué par un laboratoire spécialisé.

Décryptage

Une analyse des hormones thyroïdiennes peut révéler une diminution ou une augmentation des performances, indiquant que le fonctionnement de l'organe est altéré. Devrait prendre en compte les caractéristiques d'âge, le sexe.

Interpréter correctement les données obtenues ne peut être qu'un expert sur lequel il conviendrait de demander des éclaircissements. Le tableau indique le contenu des éléments normaux ou non.

Norma

Lors de l'analyse de la glande thyroïde, les résultats indiqueront la plage des limites supérieure et inférieure de la norme. Cela est dû au fait que différents laboratoires effectuent la détermination des différentes échelles. Les indicateurs suivants sont considérés comme normaux:

Déviations par rapport à la norme dans les analyses

Si des niveaux hormonaux atypiques sont observés, cela peut indiquer un dysfonctionnement de la thyroïde, ce qui entraîne un dysfonctionnement des systèmes, des organes individuels ou le développement de pathologies auto-immunes. Vous trouverez ci-dessous les principales variations possibles des écarts:

Vidéo

Quelles hormones la glande thyroïde produit-elle?

Les hormones thyroïdiennes ont un effet multiforme sur le corps humain. Mais tout le monde ne sait pas exactement quelles hormones sont des hormones thyroïdiennes. Après avoir lu cet article, vous découvrirez les hormones produites par la glande thyroïde, à quoi elles servent, ainsi que l’analyse des hormones que vous devez faire en laboratoire et de leurs normes.

Dans mon article «Glande thyroïde», je vous ai parlé de la glande elle-même et de son travail. Je vous recommande de lire l'article afin de mieux comprendre cet organe. Dans cet article, je veux parler des hormones thyroïdiennes elles-mêmes.

Les hormones sont des substances biologiquement actives qui agissent à distance sur d'autres cellules du corps. Les hormones thyroïdiennes affectent également toutes les cellules du corps humain. La glande thyroïde produit trois hormones actives: la triiodothyronine, la thyroxine et la calcitonine. Cette dernière hormone est impliquée dans la régulation du métabolisme du calcium et du phosphore dans le corps.

Lorsqu'on parle d'hormones thyroïdiennes, on entend le plus souvent la triiodothyronine et la thyroxine (tétraiodothyronine). Classiquement, ils désignent T3 et T4. Ils ont reçu leur nom en raison de la présence de molécules d'iode dans leur composition.

Il y a trois molécules d'iode dans la triiodothyronine et quatre dans la thyroxine. Au début, je voulais vous parler du processus de synthèse de ces hormones, mais j'ai ensuite décidé que, cher lecteur, ils ne vous donneraient aucune application pratique de ces connaissances.

Par conséquent, j'omets cette explication et continue mon récit plus loin.

Vous allez probablement dire que ce ne sont pas toutes des hormones thyroïdiennes, car, en règle générale, la TSH (hormone stimulante de la thyroïde) cède également.

En fait, la TSH n'est pas une hormone de la glande thyroïde, mais une hormone de la glande pituitaire - un organe endocrinien situé dans la cavité crânienne et qui a un effet régulateur non seulement sur la glande thyroïde, mais également sur d'autres organes endocriniens. Je vais vous parler de ce corps incroyable, mais dans mes prochains articles.

Je vais vous parler un peu des hormones elles-mêmes. T3 et T4 dans le sang sont dans un état libre et lié aux protéines. Fondamentalement (plus de 99%), la fraction liée de l'hormone circule dans le sang, tandis que la fraction libre ne représente que 0,2 à 0,5%.

L'effet biologique est constitué de fractions d'hormones libres. La force de ces hormones est différente. La T3 étant la plus active, il n'y en a pas beaucoup dans le sang et elle a tous les effets biologiques. Mais le T4 est tout aussi important.

Qu'il se transforme en T3 au besoin.

Comment les niveaux d'hormones thyroïdiennes sont-ils régulés?

En endocrinologie, la régulation des hormones (pas seulement la glande thyroïde) se fait sur le principe de la rétroaction négative. Vous avez probablement déjà entendu parler de ce mécanisme, mais je vais tout de même en parler plus en détail.

Le fait est que presque tous les organes endocriniens contrôlent les glandes centrales - l’hypophyse et l’hypothalamus.

Ils produisent leurs propres hormones qui affectent le travail des soi-disant glandes endocrines périphériques.

La glande pituitaire produit une hormone pour chaque organe endocrinien, ce qui peut réduire et augmenter sa fonction. Mais comment sait-il quand stimuler et quand bloquer le travail de la glande? La nature a tout organisé de telle sorte que ce système se règle tout seul. Prenons l'exemple de la glande thyroïde.

L'hormone stimulant la thyroïde (TSH) est l'hormone régulatrice de la glande pituitaire pour la glande thyroïde.

Lorsque, pour diverses raisons, les niveaux de T3 et de T4 diminuent, par exemple en cas de déficit en iode, le stimulus se dirige vers le plus haut organe, après quoi l'hypophyse commence à augmenter la synthèse de la TSH, de sorte qu'elle stimule plus fortement la glande thyroïde et produit, à son tour, autant d'hormones que nécessaire.. Lisez l'article "Carence en iode et goitre endémique" et apprenez-en davantage sur cette pathologie très courante.

Inversement, lorsque la glande thyroïde produit plus de T3 et de T4, ce qui se produit avec un goitre toxique diffus, l'hypophyse envoie alors le signal qu'il existe beaucoup d'hormones et que la TSH n'est pas encore nécessaire. Par conséquent, le taux de TSH diminue ou sa sécrétion est complètement supprimée. Je vous recommande de lire l'article “Attention! Goitre toxique ”, qui parle de cette maladie.

Ainsi, nous pouvons conclure qu'avec une fonction thyroïdienne accrue, les hormones thyroïdiennes sont élevées et la TSH de l'hypophyse est réduite. Lorsque la glande thyroïde est réduite, les hormones thyroïdiennes sont réduites, mais la TSH est élevée.

Que font les hormones thyroïdiennes?

Les hormones thyroïdiennes ont un effet sur tout le corps. Ils maintiennent un niveau normal d'échange de base. Le métabolisme de base est la quantité d’énergie dépensée pour maintenir une activité vitale dans un état de repos complet, c’est-à-dire l’énergie nécessaire au travail cardiaque, à la motilité intestinale, au maintien d'une température corporelle constante, etc.

Lorsqu'il y a beaucoup d'hormones thyroïdiennes, le taux métabolique de base est accéléré, et lorsqu'il est bas, il ralentit. Ci-dessous, je vais montrer l'effet de différentes quantités d'hormones sur les organes.

Quand les hormones thyroïdiennes sont nombreuses:

  • Le rythme cardiaque augmente
  • La pression monte
  • La température corporelle augmente
  • La transpiration augmente
  • La diarrhée se produit
  • Le poids corporel diminue
  • Il y a un tremblement dans le corps et de l'agitation

Lorsque les hormones thyroïdiennes sont basses:

  • Pouls rare
  • Pression souvent réduite
  • La température corporelle diminue
  • La constipation se produit
  • La peau est sèche et rugueuse.
  • Le poids corporel augmente
  • Il y a la lenteur et la léthargie

En fait, je vous ai parlé des symptômes les plus fréquents de thyrotoxicose et d'hypothyroïdie. Par conséquent, si vous remarquez ces symptômes chez vous ou chez vos proches, je vous recommande de vous rendre à un rendez-vous avec un endocrinologue.

Comment faire un don de sang pour les hormones thyroïdiennes?

En laboratoire, ils déterminent les fractions totales et libres T3 et T4. Mais que devrais-je prendre? Est-ce tout? Si oui, pouvez-vous imaginer combien coûtera l'analyse en laboratoire? Mais je me hâte de vous faire plaisir, vous n’avez pas à tout abandonner.

Actuellement, les T3 et T4 communs sont considérés comme non informatifs, car trop de facteurs affectent la liaison des hormones aux protéines sanguines.

Par conséquent, ces tests ne sont plus prescrits, mais les laboratoires les pratiquent activement. Par conséquent, si vous êtes «chanceux» avec le médecin et qu'il vous a attribué ces tests, ils se feront un plaisir de les réaliser en laboratoire.

Restez libre T3 et T4. Mais il n'est pas toujours nécessaire de définir les deux indicateurs. Si vous avez une suspicion d'hypothyroïdie, vous ne pouvez passer que du T4 gratuit, tandis qu'en cas de suspicion de thyréotoxicose, vous avez besoin des deux indicateurs.

En plus de ces tests pour diverses maladies de la glande thyroïde, des tests de dépistage de la TSH, des anticorps anti-TPO et des anti-récepteurs de la TSH peuvent également vous être assignés. J'ai déjà écrit sur les deux derniers articles: «Quand détermine-t-on les anticorps dirigés contre les récepteurs de la TSH?» Et «Qui montre l'analyse des anticorps anti-TPO?».

Je recommande fortement de les lire au cas où vous auriez été chargé de les prendre.

En ce qui concerne les normes de T3 et T4 libres? Il faut dire immédiatement que différents laboratoires utilisent différents ensembles pour déterminer ces indicateurs. Et, bien sûr, chaque laboratoire aura son propre résultat. Par conséquent, je présente ici des chiffres indicatifs pour ces indicateurs. Également avoir une valeur unitaire.

T3 gratuit

T4 gratuit

Vous pouvez faire don de ces hormones n'importe quel jour du cycle menstruel chez les femmes le matin à jeun. Et sur ce j'ai tout. Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à demander dans les commentaires ci-dessous, je répondrai à tout le monde.

En savoir plus sur ce sujet:

Quelles hormones sont sécrétées par la glande thyroïde et leur rôle dans l'organisme?

La glande thyroïde est un organe endocrinologique (produisant des hormones) qui se situe sur la face antérieure du cou chez l’homme.

La glande thyroïde, en tant que partie du système endocrinien, associe le système nerveux à la régulation et à la coordination de tous les processus qui se produisent dans le corps. Aucun organe humain ne peut fonctionner normalement sans hormones thyroïdiennes.

Ils affectent à la fois le développement physique de l'homme et de l'intellect. Pourquoi ce corps est-il si important? Le secret réside dans les hormones produites par le fer et dans leur fonction.

Comment fonctionne la glande thyroïde?

Anatomiquement dans la structure de la glande thyroïde se distinguent:

Il a l’apparence d’un papillon recouvrant la trachée de ses ailes, enfermé dans une capsule. La glande est activement alimentée en sang, elle occupe le premier rang parmi tous les organes humains en termes d'intensité du flux sanguin, même le cerveau perd dans cette compétition. Cette caractéristique anatomique suggère la grande importance de la thyroïde pour le processus d'activité vitale.

L'unité structurelle et fonctionnelle principale de la glande thyroïde est le follicule. Le tissu entier de la glande est construit à partir de nombreux follicules, entre lesquels se trouvent le tissu conjonctif et la substance intercellulaire.

Un follicule est une formation circulaire à la périphérie de laquelle se trouvent les cellules de la glande thyroïde (thyrocytes). Au centre se trouve une cavité remplie d'un colloïde.

Le colloïde est une substance jaune visqueuse produite par les thyrocytes et constituée principalement de thyroglobuline (prohormone). La thyroglobuline est une sorte de forme déposée d'hormones thyroïdiennes.

Cette protéine est synthétisée par les cellules des follicules et, lorsqu'elle pénètre dans leur cavité, elle se combine avec des atomes d'iode, qui sont le point clé de la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Lorsque le corps a besoin d'hormones thyroïdiennes de base, il n'est pas nécessaire de perdre du temps et de l'énergie pour les former rapidement. Les thyrocytes capturent la thyréoglobuline d'un colloïde, le décomposent en hormones prêtes à l'emploi contenant de l'iode et les jettent dans le sang.

Hormones thyroïdiennes

Chaque personne devrait savoir quelles hormones la glande thyroïde sécrète afin de pouvoir déceler les violations de ce système à temps et de les éliminer rapidement avant que le mal ne soit causé au corps.

Toutes les hormones thyroïdiennes peuvent être divisées en deux groupes:

1. Iodisé (thyroxine et triiodothyronine).

2. Calcitonine (calcitonine).

Dans la plupart des cas, en ce qui concerne les hormones thyroïdiennes, on entend les hormones iodées. Les perturbations dans le système de thyrocalcitonine sont rares.

En termes abrégés, les médecins désignent les hormones thyroïdiennes comme suit. L'hormone thyroxine est appelée T4, car l'hormone contient 4 atomes d'iode, la triiodothyronine est appelée T3 (consiste en 3 atomes d'iode).

La synthèse de T3 et de T4 est un processus biologique très complexe comportant de nombreuses étapes impliquant un grand nombre d'enzymes et de substances.

L'iode et l'acide aminé tyrosine font partie intégrante des hormones thyroïdiennes. Ces deux composants ne sont pas formés dans le corps humain et doivent être reçus quotidiennement par la nourriture.

Parce qu'il est très important de suivre un régime alimentaire enrichi avec ces substances pour les maladies de la glande thyroïde.

L'ensemble du processus de formation des hormones iodées peut être soumis sous forme abrégée:

  • absorption d'iode par la nourriture dans l'intestin;
  • transport de l'iode par le sang et sa concentration dans les tissus de la glande thyroïde (l'iode ne s'accumule dans le corps que dans la glande thyroïde);
  • activation de l'atome d'iode, grâce à laquelle il peut se lier à la tyrosine, formation de thyroglobuline thyrocytome;
  • absorption de la thyroglobuline par les cellules thyroïdiennes à partir d'un colloïde, si nécessaire, scission de ses molécules en T3 et T4;
  • la libération d'hormones thyroïdiennes dans le sang sous l'action de l'hypophyse, hormone stimulant la thyroïde.

Dans le sang, les hormones sont liées aux protéines, ce qui constitue un mécanisme de protection contre leur excès (elles sont inactives dans cet état).

L'hormone thyroïdienne T4 se lie mieux aux protéines plasmatiques, raison pour laquelle la T3 est une forme plus active d'hormones thyroïdiennes. C'est elle qui exerce presque tous les effets, car elle pénètre facilement dans les cellules.

Dans les tissus de l'hormone T4, un atome d'iode est séparé et se transforme en T3 actif.

L'hormone thyrocalcitonine est formée dans les cellules parafolliculaires situées entre les follicules de la glande thyroïde. Cette hormone est impliquée dans la régulation du métabolisme du calcium dans l'organisme.

Il réduit la concentration de calcium dans le sang en arrêtant le microélément qui s’échappe du tissu osseux, réduit l’absorption du calcium et du phosphore dans l’intestin par la nourriture et les reins par l’urine.

La quantité d'hormone est régulée par le niveau de calcium sanguin - plus il est élevé, moins l'hormone est synthétisée et vice versa.

Effets biologiques des hormones thyroïdiennes

Pour comprendre l’importance des hormones thyroïdiennes, vous devez savoir ce qu’elles font exactement dans le corps:

  • Stimuler la croissance et la différenciation des tissus. Le nanisme est observé chez les personnes présentant un déficit congénital en hormone thyroïdienne (hypothyroïdie).
  • Affecter le développement sexuel de l'homme.
  • Ils jouent un rôle important dans le développement du système nerveux central, en particulier chez les enfants. Dans l'hypothyroïdie congénitale, il existe un retard dans le développement du cerveau (crétinisme) et de l'intelligence.
  • Affecte le comportement humain et les réflexes.
  • Stimuler tous les processus métaboliques de l'organisme (protéines, lipides, glucides, vitamines, micro-éléments).
  • Stimuler la formation de chaleur et le métabolisme principal.
  • Aide les cellules à absorber les nutriments et l'oxygène.
  • Régule les fonctions des organes vitaux (cardiovasculaire, digestif, respiratoire, excréteur, système immunitaire).
  • Stimuler la formation et la sécrétion de sueur.
  • Affecter les processus de formation du sang.

Valeurs normales des hormones thyroïdiennes

La concentration d'hormones doit être dans les limites prescrites, sinon des manifestations cliniques d'excès ou de manque d'hormones iodées se développeraient.

Déterminer les niveaux d'hormones thyroïdiennes dans le sérum sanguin (le sang est prélevé pour analyse à partir d'une veine) par dosage immunoenzymatique. Chaque laboratoire a ses propres valeurs standard, qui dépendent des réactifs et de l'équipement.

Les valeurs moyennes des normes des hormones thyroïdiennes:

  • hormone thyroïdienne t3 (totale, c'est-à-dire liée à la protéine plasmatique et en circulation libre) - 1,2–2,8 mMe / l;
  • T4 total - 60,0-160,0 nmol / l;
  • T3 gratuit - 2,5 à 5,8 pmol / l;
  • T4 libre - 11,5-23,0 pmol / l;
  • TSH (hormone stimulante de la thyroïde) - 0,17-4,05 mIU / l;
  • Tireoglobuline - jusqu’à 50 ng / ml.

Qui régule la production d'hormones par la glande thyroïde?

La glande thyroïde sécrète des hormones pour une raison, ce processus est strictement régulé par le système hypothalamus-hypophyse-thyroïde. Le contrôle repose sur le principe de la cascade et du retour négatif.

L'hypothalamus (situé dans le cerveau qui lie les systèmes nerveux et endocrinien) sécrète une substance appelée hormone libérant de la thyrotropine (TRH).

Cette substance stimule la sécrétion par la glande pituitaire (appendice du cerveau), l'hormone thyrotrope (TSH), qui, avec le sang, atteint la glande thyroïde et active la synthèse des hormones thyroïdiennes (T3 et T4).

L'attribution de TRG est régulée par la concentration d'hormones iodées dans le sang (principe de la rétroaction négative). Quand ils ne sont pas assez nombreux, toute la cascade de processus biochimiques est lancée, et inversement.

Violation de la quantité d'hormones thyroïdiennes dans le sang

Une hypothèse dans laquelle les hormones thyroïdiennes sont déficientes s'appelle hypothyroïdie. La cause principale de ce phénomène est la carence en iode. L'hypothyroïdie peut survenir avec le cancer de la glande, des troubles auto-immuns, la prise de certains médicaments, des maladies du cerveau (production réduite de TRG et TSH), etc.

Les principaux symptômes de l'hypothyroïdie:

  • retard du développement physique, intellectuel et sexuel chez les enfants;
  • surpoids et obésité;
  • œdème dense (ressemblant à de la gelée);
  • peau sèche et rugueuse, chute des cheveux, problèmes d'ongles;
  • développement de l'anémie;
  • hypotension artérielle;
  • fatigue accrue, performances médiocres, somnolence;
  • température corporelle basse, sensation de froid constant;
  • une tendance à la constipation;
  • réponse psychologique lente;
  • irrégularités menstruelles.

L'hyperthyroïdie est une affection caractérisée par un excès d'hormones thyroïdiennes. La cause la plus commune est le goitre toxique diffus, le cancer de la glande, l'adénome.

Les principaux symptômes de l'hyperthyroïdie:

  • battement de coeur;
  • arythmies cardiaques;
  • perte de poids;
  • température et pression élevées;
  • instabilité émotionnelle;
  • symptômes à temps plein;
  • tendance à la diarrhée;
  • irritabilité

La santé thyroïdienne est très importante pour une vie humaine normale et complète. Une alimentation équilibrée, enrichie en iode, fournit l'équilibre nécessaire en hormones thyroïdiennes et prévient les maladies de la thyroïde.

Hormones thyroïdiennes et leurs fonctions

Les hormones thyroïdiennes et leurs fonctions dans le corps - ce sujet fait l’objet d’une attention particulière de la médecine moderne. La thyroïde est un organe non associé de la sécrétion interne, situé sous le larynx et ayant la forme d'un papillon. Malgré son faible poids - d'environ 12 à 30 g - ce corps n'est pas moins important que tous les autres. Se compose de deux lobes et d'un isthme.

C'est la plus grande glande du système endocrinien humain. Actuellement, de nombreux experts étudient la glande thyroïde et les maladies directement liées à cet organe. La thyroïde est l’un des organes les plus sanguins, elle remplit des fonctions importantes dans le corps humain.

Le débit sanguin dans la glande est 50 fois plus intense que dans les muscles.

Travail de la thyroïde

Quelles hormones sont sécrétées par la glande thyroïde? La thyroïde est responsable de la production d'hormones. Cela fait partie du système endocrinien, qui est responsable de la régulation des activités des organes et des systèmes humains. Avec une libération accrue ou réduite d'hormones thyroïdiennes, de graves perturbations du corps humain peuvent survenir.
Quelle hormone est produite par la glande thyroïde?

Ils sont en mesure de contrôler les processus vitaux - métabolisme, processus de maturation et de croissance des tissus, formation de nouvelles cellules et de leur mort, production d'énergie et maintien d'une température corporelle constante.

L'action de ces substances dépend du contenu en iode du corps humain. Grâce à l'iode 02, un processus de synthèse complexe a lieu où l'iode est incorporé à la molécule de tyrosine.

Au cours de la synthèse, la protéine thyréoglobuline se forme, s’accumulant dans la glande thyroïde et servant de sorte de «réserve», c’est-à-dire que cette protéine est extraite si nécessaire en se scindant en deux parties: la molécule de tyrosine et les atomes d’iode, puis régénère la quantité requise d’hormones.

En raison de la libération dans le corps de composants contenant de l'iode, l'activité respiratoire des cellules du corps se produit, ce qui leur permet de se régénérer rapidement. Les hormones thyroïdiennes contenant de l'iode sont très sensibles aux catécholamines. Cela accélère le métabolisme et augmente le besoin en oxygène.

Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle très important. Une des fonctions les plus importantes de la glande thyroïde est de lutter contre le cholestérol. Grâce au bon travail du corps, le risque de problèmes de vaisseaux sanguins et de cœur est réduit. Les hormones sont impliquées dans la production d'énergie si nécessaire au corps humain.

Outre les hormones contenant de l'iode, le corps humain produit une substance telle que la calcitonine, qui permet de réguler le métabolisme phosphore-calcium, empêchant ainsi la formation d'ostéoclastes pouvant entraîner la destruction du tissu osseux. Il favorise la formation de nouveau tissu osseux.

La calcitonine contrôle la quantité de calcium et de phosphate dans le sang d’une personne, dont le surplus, tout comme la pénurie, est néfaste pour la santé de la personne.

Une quantité insuffisante de calcitonine contribue au développement de l'ostéoporose chez l'adulte et au mauvais développement du squelette de l'enfant.

L'insuffisance de cette substance peut entraîner des fractures pathologiques pouvant survenir même avec une blessure mineure.

La fonction des hormones thyroïdiennes est de stimuler le corps humain. Lorsqu'il y a violation du travail de cet organe, le travail des autres cycles pose de nombreux problèmes. Le manque d'iode altère considérablement son travail. Fondamentalement, précisément à cause du manque d'iode, les maladies de cet organe surviennent le plus souvent.

Les endocrinologues recommandent vivement aux femmes de surveiller l’état de leur glande thyroïde. La plupart des problèmes dus à la perturbation du corps en découlent précisément. La glande est responsable du fonctionnement des glandes sexuelles.

Le plus souvent, à cause de ses problèmes, les femmes sont confrontées à une maladie telle que la ménopause prématurée. Il n’est pas rare que, du fait de sa maladie, des problèmes de début de grossesse surviennent chez les patientes jeunes.

La glande thyroïde contrôle le métabolisme des graisses, des protéines et des glucides. En cas de violation de son travail, il peut y avoir des problèmes de poids chez l'homme, avec le travail du tractus gastro-intestinal.

Les experts notent que pendant la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre, les fonctions de la glande thyroïde sont les plus importantes. Pendant cette période, la formation et le développement initial du cortex cérébral chez l'enfant à naître ont lieu.

En cas de violation du travail, de complications de la grossesse elle-même, son interruption est possible. Un enfant à naître peut avoir un retard mental.

Il a été scientifiquement prouvé que les effets des hormones thyroïdiennes ont un effet positif sur la fonction des glandes mammaires après l'accouchement.

En cas de dysfonctionnement de la glande thyroïde, de graves problèmes peuvent apparaître chez un adulte. L'absence ou l'excès d'hormones thyroïdiennes peut perturber divers systèmes de l'organisme.

Le plus souvent, les patients ont une activité réduite, une humeur instable, une peau sèche, des troubles mentaux et des troubles du sommeil.

La perturbation de la fonction thyroïdienne peut être due au mauvais état du système immunitaire du patient.

Le problème n'est pas toujours causé par une carence en iode. Il y a souvent des cas où la maladie survient en raison de la mauvaise performance d'autres organes.

Le rôle de la glande thyroïde est prépondérant dans le corps humain. Les experts recommandent vivement de vérifier l’état de ce corps chez les personnes âgées de 40 ans et plus. Il est attentif à la glande thyroïde qui peut prévenir la survenue de nombreuses maladies. Les hormones thyroïdiennes jouent un rôle important dans le corps humain.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones