Le surpoids et la glande thyroïde sont reliés par un fil inséparable. Dans cet article, vous apprendrez comment le travail de la thyroïde affecte les fluctuations de poids. Beaucoup d'entre nous sont prêts à justifier leur maladie thyroïdienne en surpoids. Est-ce toujours comme ça? Dans quel cas la thyroïde est-elle à blâmer pour l'excès de poids et dans quel propriétaire appartient-elle? Comprenons des questions aussi importantes que «qui est à blâmer?» Et «que faire?», Comme il est dit dans cet article.

On me pose beaucoup de questions sur le surpoids et la lutte contre ce problème. Beaucoup de gens croient à tort qu’il s’agit d’une pathologie endocrinienne, associée le plus souvent à un dysfonctionnement de la glande thyroïde. Oui, en effet, dans certaines maladies de cet organe, des changements de poids corporel peuvent être observés à la hausse et à la baisse. Mais la véritable obésité endocrinienne est très rare, principalement une alimentation excessive et une faible mobilité physique.

Mais avant de faire des recommandations pour perdre du poids, nous devons nous assurer que ce n’est pas une véritable obésité endocrinienne. À cette fin, un examen, y compris la glande thyroïde.

Toutes les maladies de la glande thyroïde conditionnellement au niveau de travail peuvent être divisées en 3 groupes:

  1. avec une fonction accrue
  2. avec fonction réduite
  3. avec fonction inchangée

Rappelez-vous la fonction de la glande thyroïde. Il régule le métabolisme basal. Ses hormones accélèrent tous les processus métaboliques: la dégradation des graisses, des protéines et l'absorption des glucides. Les hormones thyroïdiennes sont nécessaires pour obtenir de l’énergie de toute ressource. Et l'énergie est nécessaire au travail de toutes les cellules du corps. C'est comme du carburant pour une locomotive.

Les glucides sont la ressource la plus importante pour une personne en termes d’énergie. S'il n'y a pas assez de glucides dans les aliments consommés, les graisses commencent à être consommées. Sur ce principe, la plupart des régimes sont basés, où la principale restriction est l’interdiction des glucides facilement digestibles. Lorsque les graisses sont déjà consommées à partir de dépôts graisseux, les muscles sont consommés.

Une image similaire a été observée dans les camps de concentration, quand un homme ressemblait à un squelette couvert de peau. Même si, à présent, il y a des jeunes filles «folles» qui ne valent pas mieux que les victimes d'un camp de concentration. La seule différence est que la jeune femme y va consciemment.

On peut en conclure que pour un certain groupe de maladies de la glande thyroïde, il y aura une certaine situation de poids.

Quand le surpoids et la thyroïde sont-ils liés?

Lorsque le travail de la glande thyroïde est excessivement renforcé, ce qui est caractéristique d'une maladie telle que le goitre toxique diffus, le métabolisme de base est accéléré et toutes les ressources dépensées vont au détriment des hormones thyroïdiennes en excès. En même temps, une personne peut manger beaucoup mais ne pas prendre de poids.

Si la glande thyroïde est réduite, ce qui se produit avec l'hypothyroïdie, une petite quantité d'hormones ne peut pas fournir un bon taux métabolique de base. Et tout ce qui pénètre dans le corps humain est déposé dans les dépôts de graisse. De plus, il existe une rétention de fluide dans le corps, qui contribue également à la prise de poids. Lisez l'article "Hypothyroïdie primaire" et tout deviendra clair pour vous.

Dans une situation normale, préservée, le travail de la glande thyroïde est clair. Le taux de change principal est optimal, les ressources sont dépensées exactement au besoin. Par conséquent, dans ce cas, s'il y a toujours une augmentation de poids, alors la raison n'est pas du tout dans la glande thyroïde. Cela peut constituer une violation du travail d’autres glandes endocrines, ou une hyperactivité alimentaire banale et une activité motrice insuffisante.

Voyons maintenant quoi faire en cas de problèmes de poids. De plus, par problèmes, j'entends aussi une perte de poids rapide avec une thyrotoxicose (thyroïde améliorée). De quel type de maladie s'agit-il et quels autres signes y a-t-il, vous apprendrez de l'article «Attention! Goitre toxique.

En principe, dans les deux cas, le problème est résolu avec la normalisation de la glande thyroïde. Lorsque le niveau d'hormones thyroïdiennes devient normal, les problèmes de poids disparaîtront progressivement.

La difficulté à normaliser les niveaux d'hormones thyroïdiennes dans la thyrotoxicose est que cette même thyrotoxicose peut être observée dans diverses maladies avec une approche de traitement différente. Par conséquent, il est d'abord nécessaire de déterminer avec précision le diagnostic de thyrotoxicose. Un traitement supplémentaire est effectué en fonction de la maladie.

L'hypothyroïdie, à la différence de la thyrotoxicose, est traitée de manière égale, quelle que soit la cause. La normalisation des niveaux hormonaux est obtenue par le remplacement des analogues synthétiques des hormones thyroïdiennes. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que la L-thyroxine, l'eutirox, etc.

Après le début de la prise de ces médicaments, le métabolisme principal est stabilisé, le liquide en excès quitte. Commence à perdre du poids. "Est-il possible de prendre la thyroxine spécifiquement pour perdre du poids?" Est la réponse dans l'article.

Il existe des cas où l'hypothyroïdie n'est pas exprimée brutalement, elle est appelée subclinique (il n'y a pas de symptômes et les indicateurs de laboratoire sont modifiés). Dans l’hypothyroïdie infraclinique, la prise de poids peut ne pas être présente, mais il est parfois nécessaire de prescrire les médicaments susmentionnés. Dans ce cas, ils me demandent: "Et si je ne gagnerai pas de ces hormones?".

Ma réponse est toujours: "Non". Et puis, lors de la consultation, j’explique longtemps pourquoi. Il est en principe impossible de prendre du poids à partir d’hormones thyroïdiennes, si la dose est choisie correctement. Le poids peut augmenter avec une pénurie d'hormones ou diminuer avec leur excès.

En endocrinologie, si des hormones sont prescrites (pas seulement la glande thyroïde), alors avec un objectif de remplacement, c’est-à-dire à des doses physiologiques telles que celles qui seraient produites par la glande elle-même.

Mais, par exemple, en rhumatologie, les hormones sont utilisées à fortes doses, spécifiquement pour supprimer le processus pathologique, en raison de l'apparition d'effets secondaires, notamment de gain de poids.

Et enfin, dans l'article «Eutirox et Poids», je parle de l'effet de ce médicament sur le poids corporel. Je le recommande vivement.

J'espère que, dans cet article, j'ai dissipé les peurs et les mythes concernant la prise de médicaments pour la thyroïde. Et vous pouvez prendre les médicaments nécessaires en toute sécurité. Abonnez-vous aux nouveaux articles du blog "Les hormones sont normales!", Cliquez sur le bouton social. réseaux pour partager cet article avec des amis.

Thyroïde et surcharge pondérale: l'influence des hormones sur le métabolisme

Dans la vie, il est souvent confirmé qu'un déséquilibre hormonal entraîne de graves fluctuations du poids corporel. Influence particulièrement pécheresse sur le métabolisme des glandes sexuelles et, curieusement, de la glande thyroïde.

Alors, comment la thyroïde et l'excès de poids sont-ils connectés? Les données médicales réelles et la vidéo de cet article répondront aux questions principales: «à qui la faute?» Et «que faire?» Si la flèche de l'échelle se lève inexorablement.

Effet des hormones thyroïdiennes sur le corps

Avant de comprendre comment la thyroïde affecte le poids, vous devez connaître le rôle biologique qu'elle joue dans le corps. La glande thyroïde est un petit organe à sécrétion interne, constitué de deux lobes reliés par un isthme.

Ses cellules folliculaires sécrètent les hormones thyroxine et triiodothyronine, qui exercent les fonctions suivantes dans le corps:

  • stimulation de la croissance et du développement;
  • accélération du métabolisme;
  • augmentation de l'excrétion de produits métaboliques et de substances de ballast;
  • abaisser le taux de cholestérol dans le sang;
  • stimulation du système nerveux en accélérant la transmission d'impulsions électrochimiques entre les neurones du cerveau et de la moelle épinière;
  • augmentation de la synthèse de composés protéiques;
  • augmenter le taux de division cellulaire.

Ainsi, les hormones thyroïdiennes - thyroxine et triiodothyronine - sont des activateurs du métabolisme et déclenchent les processus dans le corps qui aident à éliminer les kilos superflus et l'harmonie.

Lorsque des troubles hormonaux peuvent entraîner une prise de poids

Comment connecter la glande thyroïde et l'excès de poids si la thyroxine, qui sécrète la glande endocrine, est appelée par les médecins l'hormone de l'harmonie? Le fait est qu’il existe des maladies associées à un dysfonctionnement de l’organe et à une diminution de la production de thyroxine. Les plus populaires d'entre eux sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Tableau: Classification de l'hypothyroïdie:

thyroïdite - changements inflammatoires dans la glande thyroïde;

goitre endémique associé à une carence en iode;

hypothyroïdie provoquée par des manipulations médicales (ablation de la glande thyroïde, traitement par radio-iode, utilisation prolongée de thyrostatiques).

synthèse des défauts et transport de la thyrolibérine par l'hypothalamus.

Chacune de ces maladies entraîne une diminution de la production d'hormones thyroïdiennes et provoque:

  • ralentir le métabolisme;
  • retard du ballast dans le corps;
  • violation du métabolisme des graisses, augmentation du cholestérol dans le sang.

Tout cela provoque des kilos en trop, ce qui est très difficile à combattre.

Ainsi, des problèmes de poids peuvent survenir dans la maladie thyroïdienne, qui est causée par une hypothyroïdie primaire, secondaire ou tertiaire. Hyperthyroïdie - une production accrue d’hormones thyroïdiennes, au contraire, s’accompagne d’une accélération du métabolisme et d’une perte de poids importante, malgré une immunité accrue.

Les maladies de la glande thyroïde, dans lesquelles l'activité fonctionnelle de l'organe reste normale, n'affectent pas non plus le gain de poids.

Faites attention! L'excès de poids n'est pas toujours un signe de troubles hormonaux. Souvent, nous nous justifions tous les jours par la douceur de la mort et la restauration rapide, tout en minimisant l’augmentation du poids corporel en raison de problèmes liés à la glande thyroïde.

Principes de la correction du poids chez les patients atteints d'hypothyroïdie

On sait que le surpoids en cas de pathologie de la glande thyroïde est difficile à corriger et difficile à quitter. Pour le combattre, il faut une approche intégrée et, surtout, le traitement des troubles hormonaux. Si vous souffrez d'hypothyroïdie, l'obésité ne disparaîtra pas: préparez-vous à une longue lutte.

Nutrition équilibrée

Tous les patients hypothyroïdiens cherchant à perdre du poids doivent suivre les principes d'une alimentation saine et suivre les règles suivantes:

  1. Les glucides devraient être limités en raison des sucreries, pâtisseries, pâtisseries, même cuites de leurs propres mains. Les glucides lents - céréales, pâtes de blé entier - doivent être consommés en quantité suffisante.
  2. Le régime alimentaire devrait être constitué de légumes et de fruits non sucrés.
  3. La fibre, le son et les autres fibres non digestibles sont importants pour les patients atteints d'hypothyroïdie en tant que produits pour stimuler la digestion.
  4. Les besoins en protéines devraient compenser les dépenses en nutriments de haute qualité (viande maigre, poisson maigre, produits laitiers).
  5. En quantité suffisante, il est nécessaire de boire de l'eau pure non gazeuse, des décoctions de fruits secs.
  6. Par jour, il est recommandé d'utiliser 1600-2000 kcal. Le jeûne n'est pas nécessaire: en raison de la variété des produits et du grand nombre de fruits et légumes présents dans le régime, tous les nutriments sont nécessaires.

C'est important! Ne pas oublier la nécessité d'une teneur suffisante dans le régime alimentaire en oligo-éléments qui affectent positivement le travail de la glande thyroïde: zinc, sélénium, iode. Le régime alimentaire d'un patient atteint d'hypothyroïdie devrait comprendre du chou marin, du poisson, des fruits de mer, du sarrasin et du gruau, des abricots secs, des figues.

Activité physique

La fatigue et une diminution de l'activité globale enchaînent littéralement les patients atteints d'hypothyroïdie, dont le seul désir est de dormir suffisamment, au canapé.

Le mode de vie ne doit pas être dicté par une thyroïde malade: la perte de poids ne se produit que lorsqu'une personne commence à mener une vie active:

  • promenade quotidienne au grand air;
  • pratiquer des sports - natation, jogging ou marche sportive, aérobic ou gymnastique;
  • voyager et organiser des activités de plein air;
  • chaque jour pour apprendre quelque chose de nouveau.

Techniques pour accélérer le métabolisme

Il existe plusieurs règles qui aideront dans la lutte pour une silhouette mince.

En les suivant, vous accélérerez votre métabolisme et perdrez quelques kilos en trop:

  1. Mangez de petits repas, mais souvent - 5 à 6 fois par jour.
  2. Ne pas oublier pour un sommeil sain: 7 à 8 heures de repos nocturne dans une atmosphère détendue, non seulement aident à retrouver la force, mais contribuent également à la perte de poids.
  3. Entraîne tes muscles. Avec la même quantité de tissu musculaire, brûle trois fois plus de calories que la graisse.
  4. Assurez-vous de prendre le petit déjeuner. Dans les 30 premières minutes qui suivent son réveil, l'organisme déclenche des processus métaboliques et a un besoin urgent d'acides aminés et de glucose.
  5. Buvez de l'eau.
  6. Mangez des produits qui brûlent les graisses. L'ananas, le pamplemousse, le kiwi et le gingembre ne sont pas seulement savoureux, mais constituent également un moyen utile de perdre quelques kilos en trop.

Traitement médicamenteux de la maladie

Et pourtant, la principale méthode de traitement de l'hypothyroïdie reste l'utilisation d'analogues synthétiques de l'hormone thyroxine (Eutirox, L-thyroxine). La thérapie de remplacement montre de bons résultats même en l'absence de régime.

Le médecin choisit la dose du médicament (l’instruction est recommandée à partir de la dose standard de 50 mg / jour). En règle générale, le traitement hormonal est durable et permet d’éliminer tous les symptômes pathologiques de l’hypothyroïdie, y compris le surpoids.

Faites attention! La prise de préparations de thyroxine avec la fonction intacte de la thyroïde pour perdre du poids est non seulement inefficace, mais aussi dangereuse. Elle peut entraîner le développement d'une thyrotoxicose acquise, accompagnée de symptômes tels que tremblements des membres, insomnie, irritabilité, exophtalmie, palpitations, diarrhée, etc.

Comme nous l'avons découvert, la glande thyroïde n'est pas toujours la cause de l'excès de poids: l'obésité survient pour diverses raisons qui ne sont pas liées les unes aux autres. Si l’augmentation du poids corporel est associée à l’hypothyroïdie, sa réduction par les méthodes générales pendant une longue période est inefficace. Par conséquent, le principal moyen de perdre du poids - l'élimination des troubles hormonaux.

Thyroïde et surcharge pondérale: la plénitude dépend-elle de la thyroïde?

Tout le monde sait qu'un changement dans les niveaux hormonaux affecte nécessairement la masse d'une personne. Il est donc important de savoir comment la thyroïde affecte le poids. Étant donné que la glande thyroïde synthétise et sécrète des hormones dans le sang (triiodothyronine et thyroxine), qui sont impliquées dans presque tous les processus métaboliques, l'importance de cette question devient plus claire. Au niveau normal de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4), également appelée thyroïde, le corps fonctionne comme une horloge, mais s'il est perturbé, des problèmes peuvent survenir dans divers systèmes du corps humain - cardiovasculaire, tractus gastro-intestinal, système nerveux central. En raison de la violation des processus métaboliques, une augmentation ou une diminution du contenu en hormones thyroïdiennes et un surpoids ou une insuffisance pondérale peuvent apparaître.

Dysfonctionnement thyroïdien et ses symptômes

Les pathologies de la glande thyroïde et les déséquilibres hormonaux auxquels elles conduisent occupent une honorable deuxième place parmi les maladies du système endocrinien et deviennent de plus en plus courantes, ce n’est pas regrettable. En outre, il est souvent difficile de les diagnostiquer à temps, car les symptômes de manifestations précoces de pathologies de la thyroïde peuvent être considérés comme des symptômes d'autres maladies non liées au système endocrinien. Et la maladie, qui en est la cause, est en train de se développer.

En cas de dysfonctionnement de la thyroïde, il n’est pas en mesure de synthétiser la bonne quantité d’hormones thyroïdiennes et, naturellement, le corps commence à ressentir les effets de leur déficience. Cette maladie est appelée hypothyroïdie et ses manifestations affectent presque tous les organes et systèmes humains.

Premièrement, le travail des processus métaboliques, y compris le métabolisme des graisses, est perturbé. Son mécanisme est le fractionnement des graisses. La violation du processus de métabolisme énergétique s’exprime par la difficulté de traiter les calories entrant dans le corps avec de la nourriture, ainsi que leur répartition et leurs dépenses. Ce qui se reflète dans la croissance de la graisse corporelle et, en conséquence, dans une augmentation du poids corporel. Une tendance similaire est observée en ce qui concerne le cholestérol, qui peut causer une athérosclérose précoce. Deuxièmement, les problèmes de métabolisme peuvent également être exprimés par des frissons, une faiblesse persistante, un engourdissement des extrémités supérieures et inférieures, des contractions douloureuses involontaires, etc.

Une carence en hormones thyroïdiennes peut également être exprimée par les symptômes suivants:

  • troubles de la mémoire, manque de concentration;
  • insomnie nocturne et somnolence diurne constante;
  • violation de l'état de la peau et de leur couleur;
  • les poches;
  • violation de la texture des cheveux et des ongles, ainsi que de leur fragilité;
  • menstruations irrégulières chez les femmes, ce qui peut éventuellement entraîner l’incapacité d’avoir des enfants;
  • diminution de la libido chez les hommes.

Méthodes de contrôle du poids pour le dysfonctionnement de la thyroïde

Avec une hypothyroïdie confirmée, on peut affirmer sans crainte qu'il existe un lien entre le surpoids et le dysfonctionnement de la thyroïde. Dans ce cas, les «actions militaires» contre les kilos en trop doivent être lancées en réduisant à la normale le tableau hormonal dans l'organisme. Le plus souvent, cela implique l’utilisation d’un traitement hormonal substitutif consistant à prendre des médicaments à base de thyroxine artificielle, dans la plupart des cas, il s’agit de L-thyroxine. C'est regrettable, mais dans la plupart des cas, un tel traitement est prescrit de manière permanente tout au long de la vie, ce qui ne signifie toutefois pas son infériorité. Il convient de rappeler que les résultats positifs du traitement de substitution ne donnent pas le droit de l'annuler de manière indépendante, toutes les décisions de cette nature doivent être prises par le médecin traitant.

Étant donné que, dans la plupart des cas, la cause du dysfonctionnement de la thyroïde et de l'hypothyroïdie, en particulier, est une carence en iode, je devrai changer radicalement le régime alimentaire. L'un des points d'un tel changement sera une augmentation de la proportion de produits riches en iode. Ceux-ci incluent les fruits de mer, certains types de poisson, les noix et autres. Mais les produits qui ont la propriété d'inhiber la fonction de synthèse hormonale de la glande thyroïde devraient être complètement exclus. Par exemple, le soja et les arachides.

Mais l'iode n'est pas le seul oligo-élément dont le corps a besoin. Un régime comportant un état hypothyroïdien de la glande thyroïde doit donc prendre en compte tous les autres besoins de la glande thyroïde et de l'organisme dans son ensemble. Un tel régime est une garantie de résultats positifs dans la lutte contre l'obésité dans les pathologies de la glande thyroïde et leur traitement. Pour tout prendre en compte, il est conseillé de contacter un nutritionniste expérimenté.

De tout ce qui précède, nous pouvons conclure que: les anomalies dans le fonctionnement de la thyroïde et le surpoids sont des concepts interdépendants. Et cela dit une chose: si vous suspectez un dysfonctionnement de la thyroïde, vous devez immédiatement contacter un endocrinologue expérimenté. Il sera en mesure de déterminer exactement quels processus se produisent dans la thyroïde du patient et, si nécessaire, de prescrire un traitement. En outre, rappelons-le: l'auto-traitement n'est pas une option. Tout traitement, qu'il soit traditionnel ou non, doit être supervisé par un spécialiste.

Surpoids et hypothyroïdie chez les femmes. Comment restaurer la santé de la glande thyroïde et perdre du poids?

Le surpoids et l'hypothyroïdie sont étroitement liés. Il arrive qu'une femme ait essayé tous les moyens de perdre du poids, mais le poids reste le même. Cela peut indiquer que les kilos en excès sont causés par une maladie de la thyroïde. Nous vous expliquerons comment restaurer la santé de la glande thyroïde à l'aide de complexes vitaminiques et vous donnerons de précieuses recommandations en matière de nutrition.

Troubles de la glande thyroïde pouvant entraîner une prise de poids

Tout le monde ne sait pas que les violations de la glande thyroïde sont l’une des principales raisons de la prise de poids. Pour être plus précis, la raison réside dans la production insuffisante d'hormones par cette glande, ce qui ralentit les processus métaboliques. En conséquence, les glucides ne sont pas complètement digérés, mais se déposent sous forme de réserves de graisse.

La carence en iode affecte la fonction de la thyroïde, c’est l’iode qui convertit les calories en énergie et non en graisse. Le gain de masse principal est dû à la TSH, une hormone qui stimule la production de deux hormones thyroïdiennes: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Ce sont ces substances essentielles qui régulent la formation d'énergie dans le corps.

À la suite d'un dysfonctionnement hormonal, les tissus sont remplis de liquide, ce processus est appelé hydrophile. En conséquence, le dépôt de graisse. Afin de savoir avec certitude qu'une anomalie dans le fonctionnement de la glande thyroïde contribue à la prise de poids, il est nécessaire de passer des tests de laboratoire et d'obtenir l'avis d'un médecin. Alors seulement, le traitement pourra être commencé.

Nous voulons attirer l'attention des lecteurs sur l'importance des processus métaboliques. C'est à cause de l'échec du métabolisme que se développe l'obésité. Lorsque les livres d'hypothyroïdie s'accumulent rapidement, causant un préjudice moral et physique à une personne. Mais si vous surveillez la glande thyroïde, vous éviterez le problème de l'excès de poids, qui est très difficile à résoudre, afin de prévenir les violations.

Comment se produit l'hypothyroïdie?

Le plus souvent, lorsque le poids augmente, le corps réagit à un manque d'iode et un manque d'iode est une manifestation de l'hypothyroïdie. L'hypothyroïdie est le type de trouble de la thyroïde le plus courant. C'est une forme de pathologie dans laquelle il y a un manque de production d'hormones thyroïdiennes. Regardons comment l'hypothyroïdie se produit.

Comme nous l'avons dit plus haut, l'hormone thyrotrope ou TSH contrôle la production de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4). Si la glande thyroïde cesse de les produire en quantité suffisante, il existe une maladie telle que l'hypothyroïdie. Notez qu’il existe une relation étroite entre ces trois substances. Si au moins l'un d'entre eux cesse d'être synthétisé dans les volumes nécessaires, tout le système endocrinien commence immédiatement à en souffrir. Avec l'âge, le taux de TSH commence à baisser et sa quantité diminue également avec une tumeur hypophysaire.

Pour comprendre quelle hormone ne suffit pas dans le corps, il faut d'abord passer un test sanguin. Les endocrinologues écrivent d'ailleurs une référence pour les deux analyses en même temps, car le mécanisme de travail de ces hormones est interrelié.

En fait, une violation dans leur interaction et est l'une des raisons de l'excès de poids chez l'homme. La deuxième raison est la pathologie de la glande thyroïde elle-même, causée par un certain nombre de raisons: médicaments, chirurgie, exposition radioactive, etc.

Les principales manifestations de l'hypothyroïdie

En parlant de problèmes de thyroïde, il faut mentionner les principales manifestations de l’hypothyroïdie. Ainsi, chez les patients présentant un déficit en hormone T4, les symptômes suivants sont observés:

  • diminution de la capacité de travail;
  • ralentissement des processus énergétiques;
  • diminution de l'attention et de l'audition;
  • gain de poids;
  • rythme cardiaque lent;
  • manifestation de sécheresse de la peau;
  • sensation constante de froid;
  • ongles cassants;
  • perte de cheveux;
  • des perturbations dans le tractus gastro-intestinal;
  • foie élargi;
  • trouble métabolique.

En outre, les satellites fréquents de cette maladie: gonflement des membres et du visage, faiblesse musculaire, maux de tête.

L'hypothyroïdie nuit également à l'état psychologique d'une personne. L’intérêt pour l’environnement disparaît, la passivité apparaît et un désir constant de repos. La moitié féminine viole les fonctions de reproduction du corps, perd le cycle et pose des problèmes de conception. Apparaît bouffi du visage, bombé des yeux.

Quelques mots sur l'emplacement de la glande thyroïde. Fonction thyroïdienne

La glande thyroïde est une glande endocrine qui est responsable du fonctionnement normal de l'organisme. La glande thyroïde est située sur le cou, sous le larynx, fermant la trachée. Elle ressemble à un papillon ou à un bouclier. Cet organe important ne pèse que 12-25 grammes, mais est d'une grande importance pour l'homme. Alors, considérons la fonction de la glande thyroïde.

La tâche principale de notre petite mais très importante glande consiste à remplir le corps d'hormones thyroïdiennes T3 - triiodothyronine et T4 - thyroxine. Ces hormones sont responsables du remplissage des cellules en oxygène, des muscles, du système musculo-squelettique, du cœur et du cerveau. De la production de ces hormones dépendent: la croissance humaine, l'état psychologique, le métabolisme, la puberté, l'accouchement, la formation et la gestation du fœtus, le système digestif, le système circulatoire, le système immunitaire, le poids, le métabolisme énergétique, la température corporelle.

Hypothyroïdie: statistiques sur les maladies

Il convient de parler un peu des statistiques de l’hypothyroïdie. Chaque année, le nombre de cas augmente de 5%. De plus, les femmes sont exposées à cette pathologie 7 à 9 fois plus souvent que les hommes: le nombre total de patients atteints de cette maladie dans le monde est d'environ 700 millions de personnes, le groupe à risque comprend un million et demi de personnes.

En Russie, de 15 à 40% de la population du pays souffre d'hypothyroïdie. Dans certaines régions, ce chiffre atteint presque 100%. Aux États-Unis, les statistiques sur l'évolution de la pathologie de la glande thyroïde suggèrent que 27 millions de personnes sont atteintes d'hypothyroïdie. En Ukraine, une étude a été menée: sur 50 000 personnes, près de la moitié avaient des anomalies dans le fonctionnement de la thyroïde. En fait, les taux sont beaucoup plus élevés, beaucoup ne soupçonnant même pas qu’ils sont atteints de cette maladie.

Pourquoi est-ce que cela se passe? Sur 70% des territoires russes, l'iode manque non seulement dans le sol, mais également dans l'eau. Ce problème devient plus urgent.

Nutrition pour l'hypothyroïdie

Sur la recommandation de l'Organisation mondiale de la santé, une personne devrait consommer de l'iode au minimum 150 à 200 microgrammes par jour. En fait, la population de la Russie consomme deux à trois fois moins de minéraux de valeur. Au final, cela conduit à de graves pathologies. Par conséquent, la nutrition dans l'hypothyroïdie et pour sa prévention devrait contenir de l'iode.

Par exemple, les enfants de moins d'un an ont besoin d'environ 90 microgrammes d'iode par jour pour se développer pleinement; de deux ans à cinq ans - 110 - 130 µg; plus de 7 ans - il est nécessaire d'augmenter la dose de 130 à 150 par jour; à partir de 12 ans, 150-200 µg sont considérés comme la norme.

Les femmes enceintes et allaitantes devraient augmenter la dose quotidienne d’iode à environ 300 microgrammes. Mais il faut se rappeler qu'une surabondance de minéraux ainsi qu'une carence sont nocives pour le corps.

Nous savons tous qu'un régime alimentaire sain est la clé d'une vie longue et épanouie et, dans l'hypothyroïdie, cette affirmation est encore plus vraie. Dans le corps humain, tous les mécanismes de protection sont fournis pour contrer les effets des signes externes et internes indésirables. La glande thyroïde est notre gardien, qui contrôle les processus immunitaires dans le corps. Il doit être protégé des violations. Armé de la connaissance de l'hyperthyroïdie, vous pouvez le confronter en toute sécurité. L'un des points les plus importants est une bonne nutrition.

Il est recommandé de manger 5 à 6 fois par jour en petites quantités. Il aide le système digestif à absorber les nutriments et les vitamines. Il est important que la nourriture soit chaude. Tout le monde ne sait pas que le corps dépense beaucoup d’énergie pour digérer les aliments froids ou chauds et qu’avec l’hypothyroïdie, la tendance à la récupération s’aggrave. Un facteur important pour la normalisation de la glande thyroïde est la présence d'acide ascorbique dans le régime alimentaire. Il renforce bien les parois des vaisseaux sanguins, éliminant ainsi les poches.

Produits nocifs pour l'hypothyroïdie

Certainement, beaucoup seront utiles pour en apprendre davantage sur les produits nocifs de l'hypothyroïdie. Ce sont principalement les aliments qui entravent l'absorption de l'iode. Notez qu'un régime alimentaire inapproprié peut aggraver le développement de la maladie. Par conséquent, un régime avec l'hypothyroïdie est un must dans son traitement. Appelons les produits qui doivent être exclus de votre alimentation lorsque vous souffrez d'hypothyroïdie:

  • soja (peut inhiber la glande thyroïde).
  • brocoli, navet, moutarde;
  • viande grasse d'animaux et de volaille;
  • lait gras;
  • les champignons;
  • cerveaux, foie, reins;
  • œufs de poisson;
  • alcool

La cuisson sur graisse, huile végétale et beurre est contre-indiquée. Et il est recommandé de cuisiner pour un couple afin que la nourriture soit facilement digérée. Il est également préférable de remplacer les bonbons par des fruits secs. Le thé ou le café doit être légèrement infusé, sinon il peut nuire aux processus métaboliques. Et il est préférable de remplacer le thé et le café par des jus ou des compotes naturels. Il convient également de limiter la consommation de graisses et de glucides.

Que devrais-je manger pour l'hypothyroïdie?

Souvent, la cause de l'excès de poids ne réside pas dans la suralimentation, mais dans l'insuffisance hormonale. Et par conséquent, lors de la formation, les régimes ne feront pas face à un problème similaire. Vous avez besoin d'une nutrition adéquate avec un apport suffisant en iode. Certains complexes de vitamines vous seront utiles. Quel est le meilleur aliment pour reconstituer notre corps en iode?

Les produits obligatoires qui devraient être inclus dans le régime alimentaire humain avec l'hypothyroïdie, bien sûr, devraient être riches en iode. Le meilleur assistant dans ce domaine est la diversité. Vous connaissez déjà des mets nocifs dans l'hypothyroïdie et vous pouvez lire ci-dessous ce que vous devez manger pour arrêter le développement de la maladie et une série de kilos en trop. Nous vous conseillons donc d'inclure les produits suivants dans vos repas quotidiens:

  • chou marin;
  • les verts, les pommes de terre; carottes, concombres, tomates;
  • des fruits de mer;
  • des fruits;
  • céréales, sarrasin;
  • œufs de poule (uniquement des protéines);
  • produits laitiers faibles en gras et non salés.

Produits à haute teneur en iode

La canneberge est une baie unique, qui contient en plus de l'iode, du potassium et de la vitamine C. Un autre effet unique est que, lors de sa consommation, les processus mentaux sont accélérés. Pas étonnant que les canneberges soient des produits à haute teneur en iode: 100 grammes de baies contiennent 350 microgrammes de ce minéral.

Le pruneau normalise le métabolisme

Ce type de fruit séché est utile pour tout le corps et contient une variété de composants qui aident à garder tout le corps en forme. Il est important que les pruneaux normalisent le métabolisme. Il est un bon défenseur du corps contre le cancer, peut aider à prévenir le diabète. Soulage l'obésité dans l'hypothyroïdie, est particulièrement efficace dans les premiers stades de la maladie de la thyroïde. Le produit est riche en iode. Les pruneaux contiennent environ 2,7 microgrammes de minéraux.

Le médicament "Tireo-Vit" aide les patients atteints d'hypothyroïdie à perdre du poids

Le médicament "Thyreo-Vit" est un bon auxiliaire dans le traitement de l'obésité due à l'hypothyroïdie. Ce complément alimentaire est à base de plantes médicinales, telles que le cinquefoil blanc, le varech, l’échinacée purpurea. "Tireo-Vit" est produit à Penza et ses composants principaux sont cultivés dans une région écologiquement propre de la région du Sur. Le supplément contient des plantes utiles pour la thyroïde et contribue donc à perdre du poids.

Tout le monde ne sait pas que dans notre pays une herbe aussi précieuse que l’argent croît. Elle porte de nombreux noms: pyatiperstnik, interpersonus, pyatipal, Potentillaalba à cinq feuilles. Scientifiques de l'ex-URSS G.K. Smyk et V.V. Krivenko. Lors du traitement d'hypothyroïdie par la cinquefeuille blanche, une amélioration de l'état de la glande thyroïde ou une restauration complète de ses fonctions a été mise en évidence. Une conséquence importante de l'utilisation de la plante a été la réduction du poids de patients pleins. En raison de ses propriétés, la potentille stimule la glande thyroïde et contribue ainsi à la perte de poids.

Surpoids et hypothyroïdisme

Les scientifiques de Novosibirsk ont ​​découvert que cette plante contenait peu d'iode, mais il y avait beaucoup de flavonoïdes et de tanins. Il comprend également de nombreux minéraux: silicium, zinc, sélénium, manganèse, fer. S'il y a peu d'iode dans la potentille blanche, alors qu'est-ce qui la rend capable d'affecter la thyroïde? Selon le professeur du département de pharmacologie de l'Université d'État de Penza, E.F. Semenova, qui étudie les propriétés bénéfiques de Potentilla, vous devez parler de l'action complexe de toutes les substances de la plante.

Il existe également une opinion selon laquelle l'effet thérapeutique est obtenu grâce aux tanins capables d'éliminer les toxines et les radionucléides du corps.

Connaissant ces caractéristiques de Potentilla, les créateurs de la préparation «Tireo-Vit» l'ont enrichie en laminaire - une source supplémentaire d'iode. Les trois composants de ce supplément agissent en synergie, se complétant efficacement.

Blanc rare et précieux de plante

Le Pyatipal est récolté et séché à l'automne, lorsque la floraison et la maturation des graines auront passé. Le porte-greffe de la plante, le cinquefoil blanc, ne peut être traité que pendant la quatrième année de croissance. À propos, il atteint une longueur d'un mètre. La partie souterraine de la potentille est également utile pour l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie, et aide au goitre.

Potentilla blanc - une plante plutôt rare, il est même inscrit dans le livre rouge dans de nombreuses villes de la Russie. Cependant, les biologistes ont appris comment l'introduire (l'introduire dans la culture), grâce à laquelle il est cultivé dans de nombreuses régions, y compris les régions de Bryansk et Penza, dans le Caucase du Nord. La rustika blanche de la potentille blanche est un élément important du complément alimentaire «Thyreo-Vit», qui contribue à améliorer le fonctionnement de la glande thyroïde.

Parlons de la composition chimique de la plante d’argentine est blanche. Il s’agit tout d’abord des saponines, des tanins (jusqu’à 17%), des iridoïdes, des phytostérines, des glucides, des acides phénolcarboxyliques. Il contient des acides aminés qui sont impliqués dans tous les processus biochimiques du corps. Les flavonoïdes améliorent la perméabilité vasculaire. Ils ont des effets anti-inflammatoires et immunitaires. En raison des propriétés du rhizome blanc du cinquefoil blanc, en plus de la glande thyroïde, les vaisseaux, les intestins, la circulation sanguine du cerveau, du foie, le métabolisme des minéraux et le cœur reviennent à la normale.

Le rhizome contient près de la moitié du tableau périodique de Mendeleev. Pour être plus précis, l'usine comprend 38 éléments chimiques: silicium, zinc, sélénium, manganèse, fer et autres.

"La glande thyroïde" lors de l'amincissement

Le surpoids, qui ne peut être corrigé par un régime strict, peut être dû à un dysfonctionnement de la glande thyroïde. L'organe appartient au système endocrinien et produit chaque jour une quantité énorme d'hormones qui affectent presque toutes les fonctions vitales de notre corps, y compris le métabolisme.

Sur la façon dont la glande thyroïde et la perte de poids sont interconnectées, et parlons-en. Nous choisirons également un programme de correction du poids, qui non seulement garantira sa réduction, mais ne nuira pas non plus à la santé.

Glande thyroïde et perte de poids - comment les hormones affectent-elles le poids?

La glande thyroïde participe à tous les processus majeurs:

  • dans le métabolisme cellulaire;
  • respiration
  • le travail du système cardiovasculaire et nerveux;
  • régule la fonction sexuelle;
  • affecte le processus de vieillissement;
  • responsable de notre état émotionnel.

La production d'hormones réduite (hypothyroïdie) ralentit considérablement le métabolisme. Le poids commence à augmenter et toute tentative de se débarrasser «soudainement» des kilogrammes ainsi obtenus subit un fiasco. Les régimes sont inefficaces et dans le gymnase, il n'y a pas de force.

L'hypothyroïdie est une maladie avec un syndrome complexe, dans la structure duquel se distinguent les symptômes suivants (en plus de la complétude):

  • diminution de la température corporelle et des frissons;
  • faiblesse, se sentir fatigué même le matin;
  • irritabilité et larmoiement;
  • gonflement des membres, du visage;
  • voix basse due au gonflement des cordes vocales;
  • peau sèche, perte de cheveux;
  • problèmes de selles (constipation).

Est-il possible de diagnostiquer les symptômes ci-dessus? Non, seul un test hormonal (TSH, T4) peut révéler un tableau clinique précis.

L'hypothyroïdie n'est pas une pathologie fréquente. En moyenne, 1 à 2% des femmes souffrent d'une diminution de la fonction thyroïdienne et seulement 0,2% des hommes. Mais pour toute suspicion de dysfonctionnement, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec un endocrinologue. Le travail sain du système endocrinien est la clé d'une vie de qualité. Extra livres - pas la seule conséquence désagréable.

Le métabolisme fonctionne non seulement à des vitesses très élevées, mais aussi:

  • la température corporelle augmente;
  • tremblement de la main apparaît;
  • perturbe le rythme cardiaque et la transpiration;
  • de troubles émotionnels - tempérament chaud, agressivité, insomnie.

Mais en même temps, l’appétit augmente et, avec une indulgence excessive, il peut théoriquement se rétablir, mais de tels cas sont rares dans la pratique.

De toute évidence, la glande thyroïde «endormie» et la perte de poids constituent un problème qui préoccupe toutes les personnes atteintes d'hypothyroïdie. L'erreur principale est le refus du traitement hormonal substitutif (par crainte de prendre plus de poids) et une forte restriction calorique.

Le résultat de cette indiscrétion est non seulement une détérioration de la santé, mais également un métabolisme «cassé», quand ils commencent à se remettre d'un regard sur la nourriture.

Thyroïde et perte de poids - comment perdre du poids avec l'hypothyroïdie?

Avec un diagnostic établi, il est d'abord nécessaire de commencer à utiliser des préparations d'hormones thyroïdiennes à la posologie spécifiée par le médecin. Même en l'absence de régime, le poids reviendra à la normale dans quelques mois, car le métabolisme sera restauré et la graisse ne sera plus dissipée de chaque calorie consommée.

Il est extrêmement important de bien manger avec un dysfonctionnement de la thyroïde. Le régime doit respecter les dispositions suivantes:

  • rejet complet des glucides rapides et leur remplacement par des glucides lents;
  • l'inclusion d'un grand nombre de légumes frais, fruits salés;
  • l'utilisation de son, de fibres et d'autres fibres non digestibles;
  • une augmentation de la part des produits protéiques (viande diététique, poisson blanc, fromage cottage);
  • eau potable et décoctions à base de plantes;
  • menu de calories - dans les 1600 kcal.

N'oubliez pas le rôle de l'iode, du zinc et du sélénium dans la restauration des fonctions thyroïdiennes. Au menu du jour, les algues, les fruits de mer, le poisson, le sarrasin et l'avoine, les abricots secs et les figues devraient certainement être présents, utilisez du sel iodé en mer pour la cuisine.

Mais les nutritionnistes rappellent: vous pouvez et devez perdre du poids. Pour ce faire, il vous suffit d'éliminer les facteurs favorisant la prise de poids, de manger des aliments sains et de faire du sport.

Ne regardez pas ceux qui mangent des gâteaux et ne récupèrent pas. Chaque organisme est une individualité et le bonheur humain n’est pas caché sous le glaçage au chocolat.

Lorsque la glande thyroïde fonctionne à un rythme normal et que vous souhaitez perdre du poids rapidement, certaines commettent une erreur fatale: elles commencent à prendre des médicaments hormonaux pour augmenter leur métabolisme. Un événement désagréable, mais assez expérimenté, se traduit par une détérioration de l'état de santé - symptômes d'hyperthyroïdie (tremblements, palpitations, irritabilité, etc.).

Il est vraiment possible de perdre du poids de cette manière: un métabolisme qui brûle activement brûle les calories entrantes. Mais qu'arrivera-t-il ensuite lorsque le médicament sera arrêté? Au moins - un gain de poids rapide. Le pire scénario se termine dans le bureau du chirurgien.

Prenez soin de votre santé. Écoutez les signaux que le corps envoie. Et dans le domaine de la perte de poids, tout est trivial. Nutrition saine et sport - la meilleure panacée pour le surpoids avec tout échec hormonal.

L'excès de poids à blâmer la glande thyroïde?

Bonjour chers lecteurs! Si vous vous améliorez, cela peut être dû à une alimentation excessive, en particulier pendant la saison froide, ou à une réticence à aller au gymnase. Si les régimes ne vous aident pas, cela peut être dû à la glande thyroïde. Comment le surpoids et la glande thyroïde sont-ils liés, son rôle dans le métabolisme et la maladie qui prend du poids?

Qu'est-ce qu'une glande thyroïde?

Votre système endocrinien est un groupe de glandes dans le corps qui sécrètent des hormones qui régulent des processus tels que le métabolisme, le développement, la croissance et la reproduction.

La glande thyroïde est la plus grande glande. Il est situé à l'avant du cou, un peu plus bas que l'adolescent chez l'homme, et a la forme d'un papillon. Lors d'un examen médical, lorsque le médecin pose sa main sur son cou et lui demande d'avaler, il le fait pour palper la glande thyroïde.

La glande thyroïde affecte-t-elle le poids? Les hormones qu’il produit affectent le métabolisme - le processus par lequel votre corps digère les aliments et les transforme en énergie.

Si cela ne fonctionne pas bien, vous brûlerez moins de calories, de sorte que leur excès sera déposé dans le corps sous forme de graisse. Vous ressentirez une fatigue constante, car le corps reçoit moins d'énergie. Même si vous vous forcez à vous lever et à faire quelques exercices, vous brûlerez moins de calories que d'habitude, ce qui contribuera à un double gain de poids.

Ce cas est appelé hypothyroïdie, lorsque les hormones thyroïdiennes sont produites moins que la norme. Par contre, lorsque la glande est trop active, on appelle thyrotoxicose ou hyperthyroïdie.

Qu'est-ce qui cause l'hypothyroïdie?

Carence en iode dans le corps - un citoyen russe sur cinq est atteint d'une maladie de la thyroïde due à une carence en iode. La raison en est que notre sol et notre eau contiennent cet élément en petites quantités. Avec le besoin de 150 µg par jour, nous obtenons 2 à 4 fois moins;

Intervention chirurgicale sur la glande thyroïde;

Les symptômes de l'hypothyroïdie ressemblent souvent à d'autres maladies et se développent lentement. Vous risquez donc de ne pas le remarquer avant de nombreuses années. Vous devriez toujours consulter un médecin pour un examen si vous présentez les symptômes suivants:

  • la peau et les cheveux deviennent secs;
  • les cheveux ont commencé à tomber;
  • basse température corporelle;
  • la bradycardie;
  • problèmes gastro-entérologiques - constipation, maladie des calculs biliaires;
  • états mentaux dépressifs.

Nous étudions les détails

La cause de l'excès de poids n'est pas nécessairement l'hypothyroïdie. Connaître certains faits vous aidera à planifier au mieux votre entraînement et votre nutrition:

La plupart des gens prennent du poids en raison de l'excès d'eau et de sel dans le corps. En changeant les habitudes alimentaires, vous pouvez vous débarrasser des kilos en trop.

L'hypothyroïdie entraîne rarement une prise de poids importante. Si vous avez pris plus de 2 à 5 kilogrammes, la raison en est probablement une alimentation excessive et un mode de vie sédentaire.

Selon de nouvelles recherches effectuées par des endocrinologues, l'hypothyroïdie est associée à une faible sensibilité à l'insuline, ce qui augmente le risque de diabète et de surpoids.

Diagnostic et traitement de l'hypothyroïdie

La seule façon de savoir si vous avez cette maladie, ce qui peut vous avoir fait prendre du poids, est de consulter un médecin. Vous devez d’abord comprendre la raison du manque d’hormones. Par conséquent, commencez par mener une étude de dépistage (analyse du niveau d'hormones TSH, T3 et T4). Si cela ne suffit pas, une échographie est prescrite. En conséquence, cela peut être:

goitre diffus (augmentation de la glande due à une carence en iode) - des préparations à base d'iode sont alors prescrites et le niveau d'hormones revient à la normale;

goitre nodulaire - il est nécessaire de faire une ponction des noeuds pour déterminer leur composition cellulaire.

Le traitement de l'hypothyroïdie implique un traitement hormonal substitutif. Si vous le choisissez correctement, vous pouvez mener une vie normale.

En passant, le poids augmente souvent après le retrait de la glande thyroïde. Avec un gain de poids important (10 kg et plus), vous devez modifier la dose de thyroxine.

Si l’hypothyroïdie n’est pas traitée, elle peut entraîner de graves complications, notamment une maladie cardiaque, des problèmes de grossesse, le myxoedème et le crétinisme.

Que devriez-vous faire pour perdre du poids avec l'hypothyroïdie?

Si votre poids augmente obstinément, la première chose à faire est de parler à un endocrinologue. Si le niveau de TSH (hormone stimulante de la thyroïde) est légèrement supérieur à la normale, le métabolisme en sera affecté. Pour ces femmes, la supplémentation en sélénium est une vitamine de la glande thyroïde qui équilibre le métabolisme du corps et contribue à la perte de poids. Selon le diagnostic, il se peut que vous n’ayez pas besoin de médicaments pour l'hypothyroïdie.

Vous pouvez tenir un journal pour enregistrer votre perte de poids. Cela vous aidera à contrôler ce que vous mangez et son incidence sur le poids.

Ne poursuivez pas des résultats trop rapides. Il est préférable de perdre du poids lentement, mais sûrement - c'est le meilleur moyen de le garder en perspective.

Mangez 1800-2000 calories par jour, mais pas moins de 1200 calories.

Mangez des aliments sains régulièrement. Mangez du poulet maigre, de la viande maigre, des céréales de grains entiers.

Évitez les aliments nocifs tels que les frites, la pizza, les hamburgers, les tartes et les glaces.

Réduisez la consommation d'aliments contenant du sodium. Son excès permet au corps de retenir l'eau. Une façon de lutter contre cela consiste à manger des aliments riches en potassium, tels que les bananes, les abricots, les oranges et les betteraves.

Buvez beaucoup d'eau - au moins 8 verres par jour. Refuser des boissons gazeuses sucrées et des jus de production industrielle.

Prendre des micronutriments supplémentaires. Prendre du sélénium, qui est une sorte de «vitamine» pour la glande thyroïde, peut aider une personne à perdre du poids.

Maintenez des selles régulières pour vous débarrasser de l'excès de sodium et d'eau. Cela peut aider à utiliser la fibre. Soluble se trouve dans les aliments tels que l'avoine, les haricots, les pommes. Insoluble dans le blé entier, le riz brun, le brocoli, les carottes et le chou.

Donc, maintenant vous connaissez l'effet des hormones thyroïdiennes sur le poids. Si le poids est difficile à «laisser», vérifiez si tout est normal avec eux et, si nécessaire, suivez le traitement nécessaire. Et ne poursuivez pas les régimes à la mode qui promettent un résultat rapide et à couper le souffle.

Partagez cet article avec des amis et laissez vos commentaires. Santé à toi et silhouette mince!

Surpoids et thyroïde

Plus d’une fois, nous avons entendu la phrase «Je ne mange rien du tout, mais le poids ne disparaît pas!». En fait, «ne rien manger» n'est pas tout à fait vrai - une femme mange moins qu'avant, mais le contenu calorique de la nourriture qui pénètre dans le corps suffit à préserver la graisse corporelle dans la même quantité.

Mais parfois, toutes les conditions sont réellement réunies, la quantité de glucides et de graisses consommée est réduite et la flèche sur la balance reste immobile.
Il est donc temps de consulter un endocrinologue pour vérifier les liens entre votre excès de poids et votre thyroïde.

Fonctions thyroïdiennes

Placez votre main sur la surface avant du cou. Il suffit de pincer les doigts, vous pouvez facilement trouver un petit sceau à l'avant. Cette «glande thyroïde» est une petite glande qui a un impact énorme sur le travail de tout l'organisme. Il produit des hormones qui régulent les principaux processus métaboliques - l'absorption des glucides, la dégradation des protéines et des graisses. Tout cela avec un seul objectif: utiliser toutes les ressources pour nous fournir l’énergie nécessaire au fonctionnement de chaque cellule, en tant que carburant pour la machine.

Cette énergie est d'abord donnée aux hydrates de carbone. Quand ils sont peu nombreux, le corps se charge de la transformation des graisses. Les régimes pauvres en glucides sont basés sur cette règle particulière de la combustion des graisses.

Que se passe-t-il lorsque tous les stocks sont utilisés? Il faut prendre de l'énergie quelque part et la "digestion" du tissu musculaire commence. C’est ce qui arrive à ceux qui, de leur propre volonté, sont constamment obligés de malnutrition grave. "Skin and Bones" est à leur sujet.

Surpoids et thyroïde

Les dysfonctionnements de la thyroïde peuvent être causés par différentes raisons. Dans cet article, nous examinerons autre chose: quels sont les échecs et comment ils se traduisent en poids.

Le premier type est la faible activité de la production d'hormones, sinon l'hypothyroïdie. Ses premiers signes sont:

  • fatigue constante
  • la paresse
  • émoussement des émotions
  • anxiété trouble
  • irritabilité

Le fait est que la production de dopamine (l'hormone de la joie) et de sérotonine est réduite. En contrepartie, la production d'adrénaline et de cortisol, responsables de la tension et du stress, est accrue. Et vous êtes épuisé et alarmé en même temps. Le taux métabolique de l'hypothyroïdie est réduit, les protéines et les graisses sont traitées plus lentement et les glucides sont moins facilement absorbés. Plus une diminution de la vitalité. Et les kilogrammes commencent à croître même sans augmenter la quantité de nourriture.

Le deuxième type - l'activité accrue, l'hyperthyroïdie. En bref, la pédale «à gaz» de votre corps est constamment pressée, tous les processus sont accélérés. Cœur, circulation sanguine, digestion, métabolisme - tout fonctionne plus vite que nécessaire. L'équilibre est perturbé dans le corps. L'insomnie, l'incapacité de se concentrer, l'irritabilité, le pouls rapide, l'essoufflement s'abattent sur une personne. Et tout cela dans le contexte de la perte de poids, peu importe la quantité de nourriture consommée.
La liste des maladies dans les deux cas est énorme. Mais il n’ya pas d’autre moyen de perturber la base de l’activité vitale - des processus métaboliques qui associent excès de poids et glande thyroïde.

Surpoids dû à la thyroïde

La faible activité de la production et du métabolisme hormonaux entraîne physiologiquement directement une prise de poids. En outre, dans l’hypothyroïdie, par exemple, la température corporelle tombe en dessous de 36,6 degrés. Lorsque nous avons des frissons, nous essayons de boire chaud, de rester au chaud sous le tapis et de manger quelque chose en changeant de chaîne. En effet, le surpoids dû à la glande thyroïde est aggravé par une diminution du tonus général et une mauvaise alimentation.

Que faire Tout d'abord, allez chez un endocrinologue, faites un don de sang. De nos jours, un certain nombre d’analyses donnent une évaluation précise de l’échec de la thyroïde. L'hypothyroïdie est traitée par un traitement hormonal substitutif, conçu pour "réveiller" très doucement la glande thyroïde, stimuler le métabolisme.

N'ayez pas peur de récupérer des hormones encore plus. Dans ce cas, ils sont conçus pour accélérer le métabolisme, c'est-à-dire contribuer directement au traitement de la graisse!

La normalisation de la nutrition est le deuxième aspect important du traitement. Légumes, fruits non sucrés, fibres, son, poisson blanc, viandes maigres, fromage cottage. Nous avons besoin de sarrasin, d'avoine, de fruits de mer et d'algues, de figues et d'abricots secs. Et boire de l'eau!

Rappelez-vous qu'avec l'hypothyroïdie, il vous faut 3 à 4 fois plus de temps pour perdre du poids qu'une personne en bonne santé. Il est important de retrouver la vitalité et la vitalité - commencez par des promenades, augmentez progressivement l’activité physique, essayez de vivre des émotions plus positives. Et ensuite, le corps va commencer à récupérer le taux métabolique de plus en plus activement.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones