L'hypothyroïdie est une diminution de la fonction thyroïdienne causée par un déséquilibre des hormones thyroïdiennes. La maladie entraîne une altération des processus métaboliques dans le corps, une détérioration de la santé, peut entraîner des complications graves. L'hypothyroïdie est traitée par un traitement hormonal substitutif avec des préparations de thyroxine.

Symptômes de l'hypothyroïdie

La maladie affecte principalement les femmes. Aux premiers stades de la pathologie, presque asymptomatique, les patients la perçoivent comme une fatigue normale. Si le manque d'hormones persiste pendant une longue période, les symptômes suivants apparaissent:

  • l'obésité;
  • léthargie, somnolence;
  • douleurs musculaires;
  • couleur jaune de la peau;
  • frilosité des membres;
  • gonflement du visage;
  • l'apnée;
  • une augmentation de la taille de la langue, avec des marques de dents;
  • muqueuses sèches, peau;
  • troubles de la mémoire, concentration;
  • abaisser la pression artérielle;
  • une augmentation de la taille du foie;
  • diminution de l'appétit;
  • troubles du tube digestif: constipation, nausée, vomissement;
  • l'anémie;
  • déficience auditive;
  • enrouement;
  • dyskinésie biliaire;
  • dysfonctionnement ovarien chez la femme;
  • perte, bris de poils sur le visage et le corps;
  • stratification des ongles.

La gravité des symptômes dépend de la forme de la maladie, de la durée du déséquilibre hormonal. Sans traitement opportun chez les patients, les réflexes moteurs disparaissent, des paresthésies des membres, une polyneuropathie et une maladie cardiaque peuvent se développer. Chez les femmes, les irrégularités menstruelles provoquent l'infertilité, une fausse couche.

L'hypothyroïdie est la forme la plus grave d'hypothyroïdie: elle est fatale dans 40% des cas. Un tel état se développe chez les patients âgés qui n'ont pas été traités depuis longtemps, ou la thérapie n'a pas donné de résultats. Qui peut provoquer un affaiblissement marqué du système immunitaire, le stress, les maladies virales et infectieuses, l’abus d’alcool, la prise de sédatifs.

Types d'hypothyroïdie

Il existe des formes primaires et secondaires de la maladie. Primaire se développe dans le contexte de processus pathologiques dans les tissus de la glande thyroïde, conduisant à la destruction des cellules fonctionnelles de l'organe. En conséquence, une quantité insuffisante de tissu glandulaire produit de la thyroxine et de la triiodothyronine (T3, T4). La cause de cette forme d'hypothyroïdie peut être:

L'hypothyroïdie centrale ou secondaire se développe avec une sécrétion insuffisante de thyrotropine par l'hypophyse. L'hormone stimulant la thyroïde indique à la thyroïde de produire du T3 et du T4 en cas de manque de sang.

Il existe également une forme hypothalamique de la maladie, dont la cause principale est un dysfonctionnement de l'hypothalamus du cerveau, garant de la stabilité de l'environnement interne du corps. L'hypothyroïdie périphérique est caractérisée par la résistance des tissus périphériques aux hormones thyroïdiennes. La pathologie se développe en raison de la mutation congénitale des gènes. Le développement physique et mental de ces patients est en retard et tous les autres symptômes de l'hypothyroïdie sont présents.

Classification de l'hypothyroïdie par gravité

La forme primaire de la maladie est divisée en:

  • L'hypothyroïdie subclinique (latente) est caractérisée par un taux élevé d'hormone stimulant la thyroïde (TSH) et de thyroxine (T4) normale. Les manifestations cliniques sont rares ou absentes.
  • Dans la forme manifeste, une faible concentration en TSH est diagnostiquée avec une T4 faible, et il existe des symptômes caractéristiques de l'hypothyroïdie.
  • Le stade compensé est observé avec le traitement réussi de la maladie. Le résultat des analyses de laboratoire est dans les limites normales.
  • L'hypothyroïdie décompensée est difficile à traiter, il existe un déficit en thyroxine avec une hormone stimulante de la thyroïde élevée.
  • La forme compliquée se développe avec une décompensation prolongée de la maladie. Les complications possibles incluent les kystes, l'insuffisance thyroïdienne, le cœur, l'adénome hypophysaire, le crétinisme. L'hypothyroïdie pendant la grossesse entraîne un développement anormal du fœtus.

Au début du coma hypothyroïdien chez les patients présentant une diminution de la température corporelle, un rythme cardiaque, un essoufflement, une rétention urinaire, un gonflement du corps, une confusion, une obstruction intestinale, des évanouissements.

Méthodes de diagnostic de l'hypothyroïdie

Les principales méthodes de diagnostic comprennent les tests sanguins de laboratoire pour la TSH, la T3 libre et la T4 libre. Le médecin examine le patient, examine et palpe la glande thyroïde.

En outre, une échographie, une scintigraphie isotopique, une biopsie par ponction de l'organe, une analyse des anticorps dirigés contre les récepteurs hormonaux de la glande (AT à TSH, AT à TPO) sont effectuées. Les résultats de l'analyse biochimique du sang révèlent une augmentation du taux de triglycérides, des composés du cholestérol de faible densité, une diminution de la concentration en hémoglobine.

L'échographie vous permet d'évaluer la taille et la structure de la glande. Des biopsies tissulaires sont effectuées pour l'examen histologique du contenu des cellules cancéreuses. La scintigraphie est nécessaire pour identifier les nodules thyroïdiens actifs et inactifs, les modifications diffuses et la présence de foyers inflammatoires.

Pour identifier une pathologie congénitale, vous pouvez utiliser le dépistage néonatal dans les premiers jours de la vie d'un enfant. L'hypothyroïdie se distingue du syndrome de Down, du rachitisme, de l'encéphalopathie, de la chondrodystrophie.

Thérapie de remplacement

Pour compenser l'hypothyroïdie au stade manifeste, un traitement hormonal substitutif est effectué. L’objectif principal est la normalisation de la thyroxine, de la triiodothyronine, de la thyrotropine, la restauration de la fonction thyroïdienne, l’élimination des symptômes pathologiques. Appliquez des hormones naturelles ou synthétiques. La posologie et le schéma thérapeutique sont choisis individuellement pour chaque patient.

Une thérapie de remplacement de l'hypothyroïdie est effectuée pour compenser la forme manifeste de la pathologie. Au stade subclinique, la thyroxine n'est indiquée que pour les femmes enceintes et les femmes en phase de planification familiale.

Les médicaments contenant l'hormone T4 comprennent:

  • L-thyroxine (L-tiroxine);
  • L-thyroxine-acre (L-tiroxine-akri);
  • Lévothyroxine (lévotiroxine);
  • Eutirox (Eutirox);
  • Bagothyrox (Bagothyrox).

Comment traiter correctement l'hypothyroïdie avec la thyroxine? Y a-t-il des effets secondaires? Les comprimés commencent à être pris avec une dose physiologique minimale, qui correspond au niveau d'hormones dans le corps. Le médicament est bu une fois par jour avant de manger, à jeun, il est absorbé plus mal.

Il est nécessaire de prendre la thyroxine pendant une longue période en évitant les interruptions. Avec une évolution chronique et progressive de la maladie, la thérapie est menée à vie. Dans d'autres cas, la durée du traitement est déterminée par le médecin sur la base d'études des taux hormonaux. Le médicament ne doit pas être bu avec des produits ayant des propriétés absorbantes, il est nécessaire de laisser un intervalle d'au moins 4 heures entre les comprimés appliqués.

Traitement de l'hypothyroïdie avec des préparations de thyroxine

Le traitement de l'hypothyroïdie commence par une dose initiale de 25 mg par jour. Patients souffrant de maladies du système cardiovasculaire, la posologie est augmentée progressivement sur 10 à 14 jours. Les jeunes gens augmentent la dose plus rapidement, les femmes enceintes et les patients après l'ablation de la glande thyroïde se voient immédiatement prescrire la quantité la plus efficace du médicament.

Tous les 2 mois, menez une étude de contrôle des taux sanguins d'hormones thyroïdiennes. Sur la base des résultats obtenus, la posologie est ajustée et l'efficacité du traitement est évaluée. Ensuite, les analyses sont répétées tous les 6 mois. Si le traitement pendant une longue période ne permet pas d'obtenir une compensation de la maladie, décidez de l'intervention chirurgicale.

Le traitement hormonal de l'hypothyroïdie chez la femme enceinte ne nuit pas au développement du fœtus, car le médicament ne traverse pas la barrière placentaire. Thyroxin étant capable de passer dans le lait maternel, vous discuterez avec votre médecin de la possibilité de prendre des comprimés pendant l'allaitement.

Contre-indications à l'utilisation de la thyroxine:

  • intolérance individuelle;
  • thyrotoxicose;
  • insuffisance rénale;
  • infarctus du myocarde;
  • diabète sucré.

Avec prudence, le médicament est prescrit pour les arythmies, les cardiopathies ischémiques, compliquées d'hypothyroïdie, l'hypertension artérielle. Un effet indésirable de la L-thyroxine peut être une réaction allergique. Dans d'autres cas, un ajustement de la posologie est nécessaire.

Augmente le besoin de drogue quand:

  • diarrhée prolongée;
  • cirrhose du foie;
  • inflammation de la muqueuse intestinale;
  • syndrome métabolique.

Ces conditions empêchent l'absorption de l'hormone dans le sang et accélèrent son élimination de l'organisme, de sorte que le traitement peut être inefficace.

Traitement de l'hypothyroïdie par déficit en iode

L'absence prolongée d'iode dans le corps entraîne une diminution de la sécrétion de thyroxine et de triiodothyronine par les tissus de la glande thyroïde. Cela conduit à une augmentation du niveau de l'hormone stimulant la thyroïde dans le sang, ce qui entraîne l'apparition de symptômes d'hypothyroïdie. En outre, la taille de la glande peut augmenter, une douleur peut survenir lors de sa palpation.

Le traitement principal de l'hypothyroïdie provoquée par une carence en iode est effectué à l'aide de la nomination de préparations complexes de thyroxine avec la triiodothyronine.

  • La thyroïde;
  • Chlorhydrate de triiodothyronine.

Il est utile pour les patients d’ajouter des aliments riches en iode: chou marin, noix de Grenoble, légumes verts, légumes et fruits frais, et eau minérale.

Réflexologie informatique

La réflexologie est une alternative au traitement traditionnel. C'est une méthode d'application d'impulsions électriques aux zones biologiquement actives du corps, responsables du fonctionnement des systèmes endocrinien, nerveux et immunitaire. À l'aide d'un programme informatique, le médecin détermine les points nécessaires et surveille le processus.

Les principaux avantages du traitement informatique de l'hypothyroïdie:

  • rétablissement de l'équilibre hormonal;
  • réduction progressive de la posologie des médicaments hormonaux;
  • réduire la taille de la glande thyroïde;
  • renforcer les propriétés protectrices du corps;
  • la capacité d'éviter les complications de la chirurgie.

Il existe plusieurs méthodes de réflexologie: acupuncture, exposition à la chaleur, acupression. Le traitement ne peut être effectué qu'après avoir déterminé le diagnostic, le niveau de TSH, T3, T4. Cette méthode est utilisée en combinaison avec les méthodes traditionnelles de traitement et après approbation du médecin traitant. Les contre-indications comprennent la forme auto-immune de la maladie, le besoin de chirurgie, l'épilepsie, la fièvre, l'inflammation de la peau, le cancer et les tumeurs bénignes.

Le traitement de remplacement de l'hypothyroïdie vous permet de rétablir l'équilibre des hormones thyroïdiennes, le fonctionnement de la glande thyroïde et de normaliser les processus métaboliques dans le corps. Les préparations de thyroxine utilisées pour le traitement de la forme manifeste de la maladie, aident à obtenir une compensation stable de la maladie, n’ont pratiquement pas d’effets secondaires, sont autorisées pendant la grossesse.

Quels médicaments faut-il prendre pour l'hypothyroïdie?

Pour le fonctionnement normal de la glande thyroïde, l'iode est nécessaire, ce qui ne se produit pas dans le corps humain et ne provient que de l'extérieur. Lorsqu'un faible taux d'iode est détecté dans le corps d'une femme, des préparations sont prescrites pour compenser cette carence.

Parmi ces outils, l'iodomarine a fait ses preuves. Les femmes d'âge mûr souffrent souvent d'hypothyroïdie. Par conséquent, dans cette publication, nous examinerons s’il est possible de prendre de l’iodomarine pour traiter l’hypothyroïdie et de cibler d’autres médicaments.

Ce que vous devez savoir sur l'hypothyroïdie

Les hormones thyroïdiennes de la glande thyroïde (T3 et T4) exercent les fonctions importantes suivantes dans le corps:

  • réguler les processus métaboliques des protéines, des glucides, des sels d'eau et des lipides;
  • contrôler l'activité de tels systèmes: cardiovasculaire, nerveux, immunitaire, reproducteur, musculo-squelettique, digestif;
  • affecter le développement général de l'organisme et en particulier sa croissance;
  • avoir des effets immunomodulateurs et anti-stress.

La diminution de la fonction thyroïdienne entraîne une déficience hormonale dans le corps. Cela se manifeste dans les troubles métaboliques. Chez les femmes atteintes d'hypothyroïdie thyroïdienne, les troubles du cycle menstruel, l'infertilité, la ménopause précoce, ainsi que la formation de ganglions et de kystes dans les ovaires, l'utérus et les glandes mammaires sont provoqués.

Types de maladie

Nous considérons la classification de la maladie et les causes qui la provoquent.

Les médecins distinguent ces types d'hypothyroïdie:

  1. Primaire - se développe en raison d’une pathologie congénitale ou acquise de la glande thyroïde.
  2. Secondaire - la maladie survient avec des lésions de la glande pituitaire.
  3. Tertiaire - la maladie provoque un dysfonctionnement de l'hypothalamus.

Selon les statistiques médicales, il existe une hypothyroïdie primaire dans 95% des cas, les 5% restants étant des cas de type secondaire ou tertiaire.

Il y a les raisons suivantes qui mènent à la maladie:

  • traitement chirurgical ou thérapie avec des ions iode actifs du goitre nodulaire ou de la thyroïdite auto-immune (maladie inflammatoire chronique de la glande thyroïde);
  • les effets des médicaments hormonaux, des médicaments antiviraux dans le traitement des hépatites B et C, des médicaments thyréostatiques (médicaments qui empêchent la fonction excessive des hormones thyroïdiennes), ainsi que des médicaments;
  • carence en iode.

Dans les types d'hypothyroïdie secondaire et tertiaire, on observe des lésions du système hypothalamo-hypophysaire du corps, ce qui entraîne un affaiblissement du contrôle de l'activité de la glande thyroïde. Les raisons peuvent être les suivantes: blessures, troubles vasculaires (hémorragies), infections virales, tumeurs, exposition à des médicaments ou à des médicaments toxiques.

Ainsi, toutes les causes de la maladie peuvent être divisées en quatre groupes. Premièrement, une pathologie thyroïdienne congénitale. Deuxièmement, une diminution de la glande pour des raisons acquises.

Troisièmement, en raison d'une carence en iode. Quatrièmement, en raison de l'échec de l'immunité, le tissu thyroïdien est remplacé par le tissu conjonctif ou le corps élimine lui-même les hormones thyroïdiennes.

Comment traiter le médicament contre la maladie

Par conséquent, au fil du temps, la dose d’hormones artificielles augmentera. Ce traitement entraîne une diminution progressive de la taille de la glande thyroïde, qui finit par s'atrophier complètement.

En outre, l'utilisation d'un grand nombre d'hormones artificielles conduit au développement de maladies chroniques, qui se manifestent par de tels symptômes désagréables:

  • l'allergie;
  • maux de tête;
  • hypertension artérielle;
  • troubles menstruels;
  • l'angine de poitrine;
  • l'arythmie;
  • divers troubles nerveux.

Ainsi, l'utilisation de fortes doses d'hormones thyroïdiennes artificielles provoque des maladies graves et raccourcit ainsi la durée de vie du patient.

Traitement de la carence en iode

La glande thyroïde a besoin d'iode quotidiennement. Pour que le corps fonctionne normalement, une certaine quantité de cet oligo-élément est nécessaire. La carence chronique en iode entraîne le fait que presque tous les organes et systèmes du corps souffrent. En particulier: les processus métaboliques sont ralentis, les systèmes nerveux, cardiovasculaire et reproducteur souffrent.

Comment traiter une carence en iode? Prenez des produits contenant de l'iode. Les préparations d'iode pour l'hypothyroïdie aident à restaurer les hormones.

L'équilibre de l'iode dans le corps contribue au fonctionnement normal de la glande thyroïde.

Il peut être obtenu en prenant de telles préparations contenant de l'iode:

Même la ménopause la plus "effrayante" peut être vaincue à la maison! Il suffit de ne pas oublier deux ou trois fois par jour.

  • La yodomarine;
  • Iode Actif.

Le médicament et sa dose ne doivent être prescrits que par l’endocrinologue.

Application Jodomarin

Les comprimés d'iodomarine contiennent, en plus du principe actif, de l'iodure de potassium qui, lorsqu'il est désintégré dans le corps humain, forme des ions iode, des vitamines A, E, C et du groupe B. La préparation contient les excipients suivants: gélatine base, lactose, carbonate et stéarate de magnésium, dioxyde de silicium hautement dispersé sel de sodium technique.

Les fabricants produisent le médicament à différentes doses de la substance active - 100 et 200. Seul le médecin traitant prescrit la dose souhaitée à un patient spécifique.

Vous ne pouvez pas utiliser l'iodomarine pour de telles maladies:

  • goitre nodulaire;
  • néoplasmes thyroïdiens toxiques;
  • augmentation de la sécrétion de triiodothyronine ou de thyroxine;
  • dermatite

Au début, les symptômes de ces maladies ne sont presque pas exprimés. Par conséquent, il est impossible de s'auto-traiter pour ne pas aggraver la situation. De plus, si vous buvez de l'iodomarine en même temps que d'autres médicaments, les effets indésirables pourraient augmenter.

Qu'est-ce que l'iodisme?

Avec l'utilisation à long terme de médicaments contenant de l'iode, un état d'iodisme peut survenir.

Le patient présentera les symptômes suivants d'une surdose d'un oligo-élément:

  • sent le goût du métal dans la bouche;
  • il reçoit une quantité excessive de salive;
  • l'éruption apparaît sur le corps, l'urticaire.

Dès que les signes suivants apparaissent, vous devez arrêter immédiatement de prendre le médicament et contacter un endocrinologue. Selon la situation, cela réduira la dose ou annulera le traitement à l'iode. L’utilisation de Iodomarina est une bonne prophylaxie de l’hypothyroïdie chez les personnes vivant sur le territoire où le régime est pauvre en iode et en sélénium.

Nous traitons les maladies hormonales

L’hypothyroïdie médicamenteuse ne peut être traitée par un THS que par un médecin.

Combien de temps durera le THS? Dans la plupart des cas pour la vie. Nous considérons les médicaments les plus populaires pour le traitement de l'hypothyroïdie.

Drug Eutiroks

En cas d'hypothyroïdie, il est efficace d'utiliser l'eutirox. Ce médicament pour l'hypothyroïdie est facilement sélectionné par dosage pour chaque patient. Contrairement aux autres médicaments, il est disponible avec une dose importante du principe actif: 25, 50, 75, 100, 125 et 150 microgrammes. Comment prendre l'eutirox? Tous les médicaments prescrits doivent être pris 1 fois pendant la journée 30 minutes avant le petit déjeuner. Le produit est lavé avec une petite quantité d'eau.

En cas d'hypothyroïdie, l'eutirox commence à être pris à une dose de 50 µg / jour. Ensuite, toutes les 2 à 4 semaines, augmentez la dose de 25 à 50 mg et ainsi de suite jusqu’à atteindre le niveau prescrit par le médecin. Le traitement chez les femmes atteintes de maladies du système cardiovasculaire commence par une dose de 25 mg / jour. Avec une forte augmentation de la dose peut être une surdose d'eutirox, qui se manifeste par une diarrhée ou des vomissements, ainsi que des palpitations cardiaques et une augmentation de la pression artérielle.

Chez la plupart des patients, l'effet du traitement est atteint à une dose de 200 mg / jour. Si aucun effet prolongé n’est observé à une dose de 300 µg / jour, le patient présente alors une malabsorption (trouble chronique des processus de digestion - se manifestant par une douleur abdominale et une diarrhée) ou il ne boit pas la dose prescrite.

Une dynamique positive est généralement observée après 2-3 semaines de traitement. La dame devrait normaliser le niveau de l'hormone T4. Par conséquent, il est nécessaire de procéder à une analyse de contrôle des niveaux d'hormones thyroïdiennes dans le sang.

Médecine l-thyroxine

Le THS dans l'hypothyroïdie est souvent réalisé avec la L-thyroxine. La dose de thyroxine est prescrite selon cet algorithme: 1,6 à 1,8 µg du médicament pour 1 kg de poids du patient. Il est nécessaire de prendre la thyroxine une fois par jour à jeun. Le fabricant recommande de prendre la pilule une demi-heure avant le petit-déjeuner en ne buvant que de l’eau propre. En règle générale, la thyroxine THS chez la femme est administrée à une dose de 75-125 mg / jour.

Le traitement avec la L-thyroxine, qui est un analogue synthétique de l'hormone thyroïdienne T4, donne un effet plus doux et plus doux. Il agit plus lentement que les autres drogues. Par conséquent, de nombreux experts conseillent de réaliser un THS avec la L-thyroxine, en augmentant progressivement sa dose au plus bas.

Quels médicaments pour l'hypothyroïdie devraient être pris

La plupart des médecins pensent que le traitement de l'hypothyroïdie par l'homéopathie ne peut être mis en œuvre que comme facteur de renforcement dans le contexte du THS. Les remèdes homéopathiques maintiendront normalement l’état général du patient prenant des hormones synthétiques.

L'homéopathie est autorisé à être utilisé que par le médecin traitant. Il ne faut pas croire que l’hypothyroïdie puisse être guérie à l’aide de l’homéopathie. Le refus de prendre des hormones, afin d'être traité avec l'homéopathie, peut provoquer une détérioration de la condition des femmes.

Chez les patients présentant une hypothyroïdie due à une déficience en hormones thyroïdiennes, le métabolisme ralentit considérablement et il est de plus en plus difficile pour l'organisme d'absorber le cholestérol. En conséquence, il est retenu dans le sang et obstrue les vaisseaux sanguins.

Chez les femmes, le risque de développer une crise cardiaque et un AVC augmente. Par conséquent, vous devez prendre des statines (médicaments dont l’action vise à réduire le taux de cholestérol sanguin) à des doses modérées. Il est important de savoir que les fortes doses de statines sont absolument contre-indiquées chez les patients atteints d'hypothyroïdie.

Le médicament Metformin est destiné au traitement du diabète sucré et de sa sensibilité à ce diabète. La metformine réduit efficacement non seulement le taux de glucose dans le sang, mais également le taux de cholestérol. Un effet secondaire de la metformine est la perte de poids. Par conséquent, ces dernières années, de nombreuses femmes ont utilisé la métromorphine pour perdre du poids.

Le médicament Metformin est vraiment moins dangereux pour la santé que les autres "brûleurs de graisse", mais uniquement dans le cas où il est prescrit par un endocrinologue à un dosage adéquat. En outre, il doit être pris sous surveillance médicale constante.

La combustion des graisses a de la carnitine. Il contient de la lévocarnitine - une substance naturelle produite par le corps humain. Il favorise la transformation de la graisse en énergie propre. Le médicament doit désigner un endocrinologue et surveiller en permanence sa réception.

Pour l'inflammation de la glande thyroïde, il est efficace d'utiliser la pommade topique au Diclofenac. Ce remède a des effets anti-inflammatoires, analgésiques et antipyrétiques. Beaucoup sont intéressés à savoir s'il est possible de prendre de l'huile de poisson avec l'hypothyroïdie? Vous pouvez. Après tout, il y a beaucoup d’oméga-3 dans l’huile de poisson et toutes les vitamines nécessaires au fonctionnement normal de la glande thyroïde.

L'absorption d'iode est favorisée par l'oligo-élément sélénium. De plus, le sélénium protège la glande thyroïde des effets négatifs des radicaux libres. Le corps humain a besoin de 50 à 100 µg / jour de cet oligo-élément. Le sélénium fait partie de la plupart des protéines, enzymes et autres substances présentes dans le corps humain. Cet oligo-élément pénètre dans le corps avec de la nourriture, mais si les tests montrent sa carence, le médecin vous prescrira le médicament Selenium Active.

Lors de l'affaiblissement des fonctions de la glande thyroïde, responsable dans le corps du fonctionnement de presque tous les systèmes, ainsi que du métabolisme, il est nécessaire de prendre des médicaments contenant de l'iode. En cas d'hypothyroïdie, le THS est prescrit, au cours duquel l'iodomarine peut être pris sur ordonnance. Nous vous souhaitons une bonne santé!

Chères dames, que savez-vous des avantages de l'iode dans l'hypothyroïdie?

Les médicaments pour la compensation de l'hypothyroïdie

Les patients se demandent quels médicaments aideront à faire face à l'hypothyroïdie?

La sensation de faiblesse et d’apathie, provoquée par l’insuffisance fonctionnelle de la thyroïde, peut être très inconfortable et même priver une personne de son aptitude au travail.

Les endocrinologues n'ont pas toujours le temps nécessaire pour mener une consultation détaillée de chaque patient et expliquer quels médicaments sont utilisés pour traiter l'hypothyroïdie, comment ils fonctionnent, sous quelles formes sont produits, comment les posologies sont choisies. Mais les gens ont besoin de cette information.

Thérapie de remplacement

Le principe du traitement de l'hypothyroïdie est un traitement de substitution, dans lequel le manque d'hormones est comblé artificiellement.

Son indicateur est la quantité de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4) produite par la glande thyroïde - des hormones responsables du métabolisme du corps humain, pour le métabolisme.

Dans l'hypothyroïdie, T3 et T4 ne suffisent pas, les substances sont synthétisées en quantités insuffisantes ou sont totalement absentes.

Traitement hormonal synthétique

Le plus souvent, l'hypothyroïdie se prescrit à la lévothyroxine, un T4 synthétique qui ne diffère pas de la thyroxine humaine en bonne santé.

Donc, il est possible de remplir et T3, et T4, car la plupart des T3 dans le corps jusqu'à un certain point est sous la forme de T4.

Cette substance, lorsqu'elle interagit avec les cellules du flux sanguin, perd des atomes d'iode, devenant ainsi T3.

Toutes les marques T4 sont bioéquivalentes, il n'y a pas de différence significative dans leurs compositions.

Mais il n'est pas recommandé de remplacer le médicament avec lequel la personne est déjà traitée par un autre: un risque d'insuffisance hormonale risque de se produire, les symptômes de la maladie réapparaîtront et vous devrez ajuster la dose en sacrifiant votre santé et votre bien-être.

Les médicaments

Médicaments hormonaux utilisés en Russie pour compenser l'hypothyroïdie de la glande thyroïde, sur ordonnance.

Ils sont pris à l'intérieur en avalant.

Voici une liste de médicaments basés sur le T4 synthétique et leurs prix:

Le coût de ce groupe de médicaments est disponible pour la plupart des patients, mais il est important de garder à l'esprit que les grandes chaînes de pharmacies vendent toujours des médicaments moins chers.

Ceux qui ont besoin d'économiser de l'argent sur les médicaments peuvent également commander des médicaments hormonaux auprès de pharmacies en ligne éprouvées.

Caractéristiques de L-Thyroxine Berlin-Chemie

L'un des substituts synthétiques de l'hormone T4 est la populaire L-thyroxine 75 du fabricant Berlin-Chemie.

Le médicament est disponible sous la forme de comprimés convexes ronds blancs, d’un côté de la bande dentelée, de l’autre - estampé sous la forme du nombre 75.

Dans une boîte en carton - de 1 à 4 blisters en aluminium et instructions.

Chaque blister contient 25 comprimés.

La dose quotidienne est bue le matin, l'estomac vide, une demi-heure avant les repas, sans être mâchée.

Pour une absorption rapide, vous devez boire de la L-thyroxine avec beaucoup d'eau.

Le composant actif du médicament est la lévothyroxine sodique.

Parmi d'autres composants:

  • phosphate de calcium;
  • cellulose microcristalline;
  • carboxyméthylamidon sodique;
  • la dextrine;
  • glycérides partielles à longue chaîne.

Une fois dans le corps, la T4 se transforme partiellement en T3 et sature les cellules, ce qui les aide à se développer et à se développer.

Le médicament stimule et soutient le métabolisme.

L'effet thérapeutique dépend de la dose:

  1. Faible dose. Le médicament affecte le métabolisme des protéines et des graisses, comme un anabolisant.
  2. La dose moyenne Le médicament favorise la croissance et le développement des cellules. Le métabolisme augmente, les systèmes nerveux et cardiovasculaire deviennent plus actifs.
  3. Grande dose. L'exposition affecte l'hypothalamus et l'hypophyse, suspendant la production de certaines hormones.

Cas dans lesquels prendre L-Thyroxin 75 Berlin-Chemie ne peut pas:

  • en cas d'hypersensibilité aux comprimés;
  • avec thyréotoxicose;
  • dans l'infarctus aigu du myocarde;
  • dans la myocardite aiguë;
  • avec des problèmes de glande surrénale.

Il est nécessaire de traiter l'hypothyroïdie avec prudence si une personne souffre des maladies suivantes:

  • l'athérosclérose;
  • l'angine de poitrine;
  • l'hypertension;
  • l'arythmie;
  • le diabète;
  • hypothyroïdie sévère prolongée;
  • syndrome de malabsorption;
  • et aussi, s'il y a des antécédents d'infarctus du myocarde.

Pendant la grossesse, les patientes présentant une hyperthyroïdie doivent augmenter progressivement la dose de médicament.

Au fur et à mesure que le fœtus se développe dans le sang de la mère, la quantité de globuline qui se lie aux hormones thyroïdiennes augmente, de sorte que l’effet thérapeutique diminue sans augmenter la dose.

Pour exclure la possibilité d'hypothyroïdie chez un enfant, la mère doit arrêter de prendre un thyréostatique au cours de l'allaitement, tandis que la L-thyroxine peut être utilisée si le médecin ne s'y oppose pas.

Parmi les effets secondaires du médicament, des allergies ont été observées.

Comment ajuster le dosage?

La thérapie est purement individuelle et on ne peut pas se passer de l'aide d'un spécialiste qualifié.

Il n'y a pas de doses moyennes de plans de traitement communes à toutes les personnes.

Chaque patient a son propre métabolisme hormonal, ce qui nécessite une approche individuelle.

L'endocrinologue aide à choisir le dosage optimal de médicament.

À titre indicatif, utilisez le poids du patient.

Voici un exemple des doses initiales dans les cas où la glande thyroïde a cessé de produire des hormones.

Certains médecins utilisent la formule - 1,6 μg de l’hormone T4 pour 1 kg du corps.

D'autres commencent avec une très petite dose, jusqu'à 25 microgrammes par corps adulte.

Les endocrinologues sont prudents lorsqu'ils prescrivent une dose initiale de T4: le fait de commencer un traitement avec une petite dose aide le cœur à s'adapter à une augmentation du métabolisme.

Si une partie de la glande thyroïde du patient est toujours active et produit ses propres hormones, vous devez combler leur déficit en comprimés, tout en contrôlant la quantité totale d'hormones thyroïdiennes.

Dans les 3 mois suivant le début du traitement, les posologies peuvent être modifiées.

L'acceptation des médicaments hormonaux de remplacement dure toute la vie. Le patient doit donc vérifier chaque année si la dose de médicament répond aux besoins de l'organisme.

Si des ajustements sont nécessaires, les visites chez le médecin doivent être effectuées plus fréquemment.

Les dangers résultant du traitement

Le traitement de l'hypothyroïdie est compliqué par deux risques.

Si vous prenez trop peu de médicaments hormonaux, le malaise persistera.

Si vous allez trop loin avec des médicaments, les symptômes de la thyrotoxicose vont se développer:

  • fatigue avec insomnie;
  • augmentation de l'appétit;
  • nervosité;
  • tremblement;
  • douleur musculaire;
  • essoufflement;
  • palpitations cardiaques.

Les patients ayant un cœur faible et les patients souffrant d'arythmie sont plus sensibles aux hormones thyroïdiennes.

Ces patients, les médecins prescrivent des comprimés à faible dosage.

Mais même avec un apport raisonnable en T4, certains patients ont des effets secondaires:

Sélection compétente de médicaments pour l'hypothyroïdie

Les médicaments pour l'hypothyroïdie à la mauvaise posologie peuvent nuire considérablement à l'organisme.

Étant donné que l'hypothyroïdie ralentit les processus métaboliques et perturbe le travail du cœur et des vaisseaux sanguins et peut également être à l'origine d'une saturation excessive, il est important de consulter un endocrinologue dès les premiers symptômes pour obtenir un traitement de qualité.

Si les médicaments et les dosages sont choisis correctement, des dommages importants pour la santé peuvent être évités.

Quels symptômes devraient être traités par les médicaments?

L'hypothyroïdie est une diminution de la fonction thyroïdienne, une diminution de la production d'hormones thyroïdiennes.

L'absence de T3 et de T4 affecte rapidement et vivement l'état général du corps.

Les symptômes de l'hypothyroïdie naissante seront:

  • fatigue, somnolence;
  • faiblesse musculaire;
  • distraction;
  • apathie, dépression;
  • les poches;
  • mauvais état des ongles, des cheveux, de la peau;
  • gain de poids;
  • manque d'appétit, mauvaise digestion.

Souvent, une personne souffrant d'hypothyroïdie ne tolère pas les fluctuations même mineures de la température de l'air. En raison d'un ralentissement du métabolisme, d'autres maladies endocriniennes (diabète sucré) sont probables.

Avec le développement de la maladie, la situation ne fait que s'aggraver, les symptômes seront plus prononcés:

  • troubles du rythme cardiaque;
  • abaisser la pression artérielle;
  • les échecs du cycle menstruel, l'absence complète de menstruation.

La régression se poursuit jusqu'à la perturbation de tous les systèmes.

Bien que le développement de la maladie soit long, vous ne devriez pas reporter la visite à l'endocrinologue et aux premiers signes de la maladie, visitez la clinique.

Le choix des médicaments dépend des causes de l'hypothyroïdie.

La glande thyroïde cesse de produire la quantité requise de T3, T4 pour une raison. Avant l'hypofonction d'un organe, le corps subit quelques modifications.

Lorsque des charges excessives, des désordres psychologiques, dans le corps, un certain interrupteur à bascule active la production accélérée d'hormones thyroïdiennes - nécessaires à la vie normale, c'est-à-dire qu'il y a hyperthyroïdie.

Après un certain temps, si le stimulus est toujours présent, la glande thyroïde se fatigue et ne peut plus produire non seulement des hormones en excès, mais aussi leur norme - l'hypothyroïdie commence.

L’hypothyroïdie a plusieurs causes:

  1. Maladies auto-immunes. Dans de telles maladies, la cause de la pathologie est un échec de l'immunité. Lorsque le corps élimine lui-même les hormones thyroïdiennes, le tissu de l'organe est remplacé par du tissu conjonctif, par exemple avec HAIT.
  2. Carence en iode. Une telle hypothyroïdie est souvent transitoire.
  3. Glande diminuée. Hypoplasie congénitale, atrophie due à des blessures et à des maladies de la glande. Également dans ce groupe comprennent la chirurgie de la glande thyroïde, son enlèvement complet.

Les raisons incluent également les tumeurs de l'hypothalamus, l'hypophyse.

Une cause fréquente d'hypothyroïdie est le mauvais traitement de l'hyperthyroïdie lorsque le patient prend des doses trop importantes d'antithyroïdiens.

Il est nécessaire de traiter l'hypothyroïdie en fonction de la cause première de cette affection.

Ce qui est inclus dans HRT

Le traitement hormonal substitutif - hormones synthétiques de la glande thyroïde, est utilisé lorsque l'un des lobes d'un organe ou la totalité de la thyroïde est retiré.

Les médicaments THS sont également utilisés dans la thyroïdite auto-immune ou les tumeurs hypophysaires lorsque le taux de TSH est supérieur à la normale et minimise le nombre de T3, T4.

En d’autres termes, pour l’utilisation de médicaments hormonaux, la base est une forte diminution des hormones thyroïdiennes.

Les médicaments suivants sont couramment utilisés:

  1. L-thyroxine. Un médicament contenant l'hormone synthétique T4.
  2. Triiodothyronine. Hormone synthétique T3.
  3. Thyroïdine, fabriquée à partir de la glande thyroïde du bétail.
  4. Tirecomb. Médicament combiné.

Également utiliser des analogues de ces médicaments.

Le traitement commence par la dose minimale, augmentant progressivement au besoin.

Il est possible de remplacer un médicament par un autre si le premier échoue. Lors de la sélection de la dose optimale, il est présenté au patient un test sanguin biochimique plusieurs fois par mois.

Parfois, après une intervention chirurgicale lors de l'ablation partielle ou complète d'un organe, une hormonothérapie permanente est nécessaire.

Avant de choisir une dose raisonnable du médicament, le médecin doit connaître les médicaments pris par la patiente, car les contraceptifs oraux ou les comprimés destinés au maintien du système cardiovasculaire peuvent affecter l’efficacité des synthèses T3, T4 ou inversement.

Pour ceux qui souffrent de surcharge pondérale, un traitement avec un médicament bien choisi, associé à un régime alimentaire et à un effort physique minime contribuera à la combustion de kilogrammes.

Cependant, avec le mauvais dosage, le patient peut remarquer des symptômes d'hyperthyroïdie:

  • augmentation de l'activité, insomnie;
  • émotivité excessive;
  • tremblement des membres, de tout le corps.

Ensuite, vous devriez consulter votre médecin pour modifier la dose d'hormones.

L'iode aidera

Les maladies dues à une carence en iode (goitre nodulaire et diffus) affectent également la présence d'hormones.

Cependant, dans ce cas, il est possible de se passer de mesures radicales et de rétablir les niveaux hormonaux grâce à des agents contenant de l'iode, des complexes vitaminiques et des régimes.

L'équilibre de l'iode contribue au bon travail de la glande thyroïde. La dose quotidienne d'iode pour une personne en bonne santé ne doit pas dépasser 150 µg, la dose maximale admissible étant de 300 µg. Pour une femme enceinte, il est nécessaire de consommer cet élément à 200 µc / jour.

Les préparations d'iode pour l'hypothyroïdie sont utilisées telles que:

Chaque comprimé de ces médicaments contient déjà la quantité nécessaire d’iode et d’autres éléments contribuant à son absorption.

En plus de l'iode, par exemple, l'iodomarine contient des vitamines utiles pour restaurer la fonction des glandes:

  • Vitamines B;
  • la vitamine A;
  • la vitamine E;
  • vitamine C.

De plus, leur nombre est sélectionné de manière à se compléter l'efficacité des autres.

Cependant, même de tels médicaments, qui dans la plupart des cas, sont des compléments alimentaires et des complexes de vitamines, peuvent entraîner de graves problèmes en raison d'une posologie excessive.

L'iodisme est une réaction secondaire d'un tel traitement, une personne remarque les symptômes suivants:

  • se déchirer et couler le nez;
  • sécrétion excessive de salive;
  • démangeaisons, urticaire.

Avec de tels symptômes, il est nécessaire d’annuler le traitement par iode ou de réduire considérablement la posologie.

Les médicaments ne peuvent pas être absorbés!

Tout médicament, qu’il s’agisse d’une hormone synthétique ou d’un complément alimentaire, ne sera pas absorbé correctement par le corps, si certaines règles ne sont pas suivies.

Tout d’abord, nous parlons de régime:

  1. La plupart des médicaments hormonaux doivent être pris avant les repas.
  2. Le café et les boissons gazeuses devraient être exclus.
  3. La viande grasse et l'utilisation constante de produits laitiers gras peuvent nuire à l'absorption des médicaments.
  4. Les viandes fumées, les cornichons contribueront à la prise de poids. En cas d'obésité, il est hautement indésirable pour un patient de consommer des aliments à indice glycémique élevé (glucides rapidement absorbés).
  5. Les liquides doivent être consommés moins que la normale, en raison du risque élevé de gonflement.
  6. Le fer et le calcium sous forme de vitamines ou sous forme de produits à haute teneur sont également dangereux.
  7. Dans le traitement des préparations à base d'iode, l'utilisation de produits contenant beaucoup d'iode dans la composition doit être supprimée.

Si, conformément à ces règles, pratiquez des exercices quotidiens ou marchez simplement, l’hypothyroïdie sera encore plus facile à vaincre: l’embonpoint, la fatigue et d’autres difficultés feront désormais partie du passé.

L'efficacité des médicaments sera perceptible après 3-4 mois d'utilisation régulière.

Comment vaincre l'hypothyroïdie: traitement avec des pilules et des remèdes populaires

Les maladies endocriniennes associées à une diminution de la production d'hormones thyroïdiennes et à l'hypothyroïdie sont aujourd'hui l'une des pathologies les plus courantes. Fatigue rapide, somnolence, ralentissement du métabolisme et dysfonctionnement des organes internes sont des symptômes à ne pas négliger.

Alors, comment vaincre l'hypothyroïdie: traitement aux herbes et autres remèdes populaires - une panacée ou une méthode de traitement dépassée? Est-ce toujours une pilule à long terme - le seul moyen de faire face à la maladie? Et est-il possible de récupérer pour toujours: comprenons.

Qu'est-ce que la médecine officielle offre?

Le traitement standard de l'hypothyroïdie comprend:

  • correction de mode de vie;
  • normalisation des niveaux hormonaux des médicaments;
  • l'élimination des conséquences des violations de l'échange.

Une analyse détaillée ci-dessous et la vidéo de cet article aideront à comprendre toutes les subtilités du retour du statut endocrinien normal.

Étape 1. Mode de vie sain

Comme dans le traitement de toute autre maladie, dans l'hypothyroïdie, il est important de suivre les principes de modes de vie sains. Surtout si la perturbation hormonale est causée par un manque d'iode dans le corps. Dans ce cas, tous les patients se voient attribuer un régime alimentaire équilibré avec une teneur élevée en cet oligo-élément.

Les produits qui devraient être sur la table pour les personnes ayant une déficience en iode comprennent:

  • varech - algues;
  • poisson de mer (gras);
  • fruits de mer - crevettes, moules, calmars, poulpes;
  • fromage cottage et lait.

Faites attention! En cas de carence grave en iode, des préparations spéciales telles que l'iodomarine, actif en iode, peuvent compenser la carence en cet oligo-élément dans l'organisme. Aux doses prophylactiques et thérapeutiques, ils sont prescrits pour le goitre endémique.

En outre, les fruits et les légumes de saison, la viande et les céréales doivent être régulièrement présents dans l'alimentation. Une quantité d'eau suffisante (1,5 à 2 litres par jour) aidera à «accélérer» le métabolisme et à vous protéger contre la constipation - un problème fréquent d'hypothyroïdie.

L'exercice physique - courir ou marcher en plein air, nager, faire du sport actif - saturera le système nerveux en oxygène et aidera à combattre un autre symptôme caractéristique de perturbation des hormones thyroïdiennes - faiblesse, diminution des performances, fatigue rapide et somnolence.

Étape 2. Acceptation des hormones

Le traitement médicamenteux de l'hypothyroïdie thyroïdienne est la principale méthode de traitement de la maladie. Comme médicaments de choix, on utilise un analogue synthétique de la thyroxine, l'hormone thyroïdienne, la lévothyroxine.

Comment fonctionne le médicament?

Une fois dans le corps par le tractus gastro-intestinal, il est absorbé dans le sang par les parois de l'intestin grêle, se transforme en une forme active de thyroxine et exerce un effet biologique à tous les niveaux. Ainsi, les pilules quotidiennes peuvent imiter la sécrétion quotidienne d'hormones thyroïdiennes et fournir au corps une quantité insuffisante de thyroxine.

C'est intéressant. Bien que la glande thyroïde produise deux hormones principales - la thyroxine et la triiodothyronine, le traitement substitutif n’est pratiqué que comme un analogue de la première. Au cours de la recherche, il a été révélé que l'administration à long terme de triiodothyronine plus active augmente la charge sur le cœur et provoque une cardiomyopathie. Ses fluides intraveineux ne sont indiqués que pour le coma hypothyroïdien, lorsque vous devez agir rapidement.

Les principaux représentants du groupe pharmacologique des agents de substitution hormonaux ne présentent pas de différences significatives.

Tableau: préparations de lévothyroxine:

Les instructions relatives à l’un de ces médicaments indiquent que le choix de la posologie doit être effectué uniquement par l’endocrinologue traitant.

Les règles suivantes sont considérées comme standard:

  1. Chez l'adulte, la posologie initiale de l'agent est habituellement de 25 à 50 mg / jour. Plus tard, après 2-3 semaines, il est augmenté ou réduit progressivement aux besoins de chaque patient individuellement. Critères pour une dose bien choisie - bien-être et taux dans les tests d'hormones thyroïdiennes.
  2. La nécessité d'augmenter la dose du médicament est jugée seulement après 4-5 semaines d'absorption hormonale stable.
  3. Chez les enfants, l’augmentation de la dose est effectuée avec précaution, puisqu'un excès d’hormones thyroïdiennes peut provoquer leur excitabilité accrue, leurs troubles anxieux, leur insomnie.
  4. Les patients souffrant de maladie cardiaque sont également soumis à un contrôle particulier. Avant et après tout changement dans la posologie de la L-thyroxine, une étude électrocardiographique est réalisée.
  5. On suppose généralement que la consommation quotidienne d'hormones dure toute la vie (toutefois, il existe des exceptions).

Étape 3. Lutter contre les effets de l'hypothyroïdie

Même après la normalisation du fond hormonal, les effets à long terme de l'hypothyroïdie de la glande thyroïde peuvent perturber le patient pendant longtemps - leur traitement est effectué sur rendez-vous:

  • des cardioprotecteurs (riboxine, mildronate, preductal) pour accélérer les processus métaboliques du muscle cardiaque et prévenir la bradycardie;
  • glycosides cardiaques (strofantine, digoxine) lorsque des signes d’insuffisance cardiaque apparaissent;
  • complexes multivitaminiques;
  • des médicaments hormonaux (Duphaston, KOKI) pour stimuler l'ovulation et le traitement de l'infertilité chez la femme;
  • des moyens pour stimuler le métabolisme dans les tissus cérébraux (Nootropil, Piracetam).

Faites attention! Le traitement avec ces médicaments sans traitement hormonal substitutif n’a aucun sens. L'élimination des symptômes ne sera d'aucun secours si la cause des troubles métaboliques - le déficit en thyroxine - n'est pas résolue.

Traitement des remèdes populaires

De nombreux patients sont effrayés par la nécessité de prendre des médicaments pendant des années. Ils ont donc souvent une question raisonnable: est-il possible de guérir l'hypothyroïdie sans hormones?

Considérez les moyens populaires de la médecine traditionnelle qui affectent le fonctionnement de la glande thyroïde. Le traitement de l’hypothyroïdie aux herbes est l’une des directives les plus populaires de la phytothérapie.

Pour réduire les manifestations de la maladie peut:

  • Potentille blanche (sur la photo) - une plante ayant un effet modéré sur le corps, qui aide à normaliser le métabolisme et à rétablir les niveaux hormonaux;
  • la collecte de parts égales de fleurs de fraise, cendre de montagne, thym, pissenlit, Budva;
  • collection comprenant du millepertuis, des bourgeons de bouleau, des racines et des fruits du sorbier.

Les plantes médicinales pour l'hypothyroïdie aideront à mobiliser les réserves internes du corps, auront un effet stimulant sur le tractus gastro-intestinal, purifieront le corps des toxines et des toxines. La posologie des perfusions et des décoctions, ainsi que la durée du traitement, sont choisies individuellement par l'herboriste pour chaque patient.

Ci-dessus, nous avons examiné comment traiter l'hypothyroïdie thyroïdienne. Malgré la grande popularité des méthodes de médecine traditionnelle, il ne faut pas compter entièrement sur elles.

Les herbes ou les produits alimentaires que tout le monde connaît bien ne permettront d’éliminer que certains des symptômes de la maladie, mais ils ne risquent pas d’affecter sérieusement le fond hormonal du corps. Par conséquent, l'utilisation de préparations faites à la main pour le traitement de l'hypothyroïdie n'exclut pas la nécessité de prendre des pilules.

Les derniers médicaments et médicaments pour l'hypothyroïdie de la glande thyroïde

L'hypothyroïdie est une maladie de la glande thyroïde dans laquelle son hypofonction est notée avec une production réduite d'hormones thyroïdiennes. La pathologie affecte souvent les femmes âgées de 30 à 40 ans.

Raisons

L'hypothyroïdie survient plus fréquemment à la ménopause en raison de l'atrophie de la glande liée à l'âge. Les raisons de l'apparition de l'hypofonction de la thyroïde sont nombreuses, mais quelles que soient les raisons, une attention particulière doit être portée à cette maladie.

Sinon, le système cardiovasculaire, le système nerveux central, le système reproducteur et les reins, le système squelettique, le tractus gastro-intestinal se développent. Et juste une détérioration de la qualité de la vie.

Les symptômes

Au début, les symptômes sont invisibles et attribués à diverses causes. Au fur et à mesure que la maladie progresse, des symptômes spécifiques d'hypothyroïdie apparaissent et se développent: ralentissement de tous les types de métabolisme et inhibition de tout processus dans le corps.

Dans ce contexte, apparaissent:

  • fatigue générale et fatigue accrue, faiblesse;
  • sautes d'humeur avec tendance à la dépression;
  • troubles de la mémoire et de la concentration;
  • performance réduite;
  • la parole, la pensée, le mouvement ralentissent;
  • le gonflement du corps se développe;
  • la peau devient sans vie;
  • les cheveux deviennent secs et tombent avec l'apparition de la calvitie;
  • les ongles s'émiettent et se cassent;
  • l'ostéoporose se développe;
  • la prise de poids persiste, même avec un appétit réduit - la perte de poids est impossible.
  • modifications du système cardiovasculaire - bradycardie, hypotension, arythmies, cardialgie;
  • dans le système reproducteur - anomalies MC, aménorrhée, stérilité, diminution de la libido.

Peut-il être guéri?

L'hypothyroïdie peut-elle être guérie? Cela dépend de la cause de la maladie, de l'âge du patient et de l'état général. Certains types d'hypothyroïdie peuvent être complètement guéris, tels que les pathologies associées à une carence en iode, par exemple, ou à l'hypothyroïdie congénitale. Habituellement, dans de tels cas, de nombreux diagnostics sont supprimés après avoir atteint l'âge de 2 ans lors de la réalisation de tests. Mais si les fonctions de la glande restent réduites, le traitement et la prise d’hormones dureront toute la vie.

Pour les autres maladies, vous ne pouvez que réduire les manifestations et les maîtriser, mais il n’existe déjà aucun traitement complet.

Comment guérir l'hypothyroïdie?

Comment traiter l'hypothyroïdie chez l'adulte? Il n'y a pas de réponse ni de recette sans équivoque pour de tels cas.

Le traitement complet est divisé en plusieurs types:

  1. Thérapie étiotropique;
  2. Traitement hormonal substitutif;
  3. Traitement symptomatique;
  4. Médecine alternative - régime alimentaire, homéopathie, phytothérapie, thérapie par l'exercice, modes de vie sains, etc.

Tous les types de traitement de l'hypothyroïdie sont prescrits et sélectionnés uniquement par un médecin, ajustement et durée également.

Votre intervention arrogante dans le processus ne peut que donner des résultats déplorables.

Détails sur le traitement

Traitement étiotropique - Ce type de traitement implique le traitement des causes et des pathologies associées ayant conduit à l’émergence de l’hypothyroïdie.

Le plus souvent, une thyroïdite, un goitre endémique, une mauvaise sélection des doses de thyroxine, une chirurgie de la thyroïde, une mauvaise écologie, les carences en iode, en zinc et en sélénium en sont une cause; rayonnement, insolation, hypothermie, brusque changement climatique, travail dans une production dangereuse, maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures, lésions des glandes, malnutrition, diabète, tumeurs du système hypothalamo-hypophysaire.

En tant que nosologie indépendante, l’hypothyroïdie est rare; dans 90% des cas, il est secondaire - dans le contexte d'une thyroïdite, d'autres endocrinopathies, d'infections chroniques, etc.

Dans le complexe de la thérapie étiotropique, il peut y avoir: des composés iodés - Iodomarine, Iodure de Potassium, Iodure, Bétadine - ces médicaments et le traitement de l'hypothyroïdie sont indiqués, en premier lieu, pour le goitre endémique. Traitement de la thyroïdite, en particulier dans les pathologies auto-immunes. Radiothérapie - dans la pathologie des désordres hypophyso-hypothalamiques.

Thérapie de remplacement

THS - implique la nomination d'analogues synthétiques de l'hormone thyroxine. Ces médicaments pour le traitement de l'hypothyroïdie ont été créés en 1958 et sont utilisés aujourd'hui. Ceux-ci comprennent la L-thyroxine, l'Eutirox, le Bagotirox, etc. Les médicaments combinés - Tireotom, Tirecomb. Ces médicaments sont bien tolérés et vous ne devriez pas avoir peur de les prendre, ce n’est pas correct.

Souvent, ces médicaments sont pris à vie, qu'en est-il de ceux qui sont lâches? Peur de ne pas les prendre. L'hypothyroïdie est une indication absolue de la thyroxine.

L'organisme ne peut pas les synthétiser lui-même, mais ils sont constamment nécessaires et c'est le seul traitement correct.

Le mécanisme est similaire à la prise d'insuline par les diabétiques. La réception de la triiodothyronine est aujourd'hui reconnue comme inefficace - elle affecte négativement le myocarde, aggravant sa défaite en cas d'hypothyroïdie.

Il existe une seule situation dans laquelle le médicament triiodothyronine s'est avéré être en place et il en a un besoin urgent - il s'agit d'un coma hypothyroïdien; alors il ne peut économiser que par l'administration de drogue par voie intraveineuse.

Il convient de noter que le corps s'habitue rapidement à la prise de pilules hormonales et que la personne en devient dépendante.

Par conséquent, un ajustement régulier de la posologie est nécessaire pour que la glande thyroïde fonctionne elle-même.

Traitement symptomatique

Médicaments contre l'hypothyroïdie de la glande thyroïde: de nombreux organes et systèmes sont atteints d'hypothyroïdie; le traitement symptomatique en est donc toujours l'un des principaux. Il vise à réduire les symptômes et à améliorer l'évolution de la maladie.

Le traitement de la toxicomanie est axé sur le maintien du fonctionnement normal des organes particulièrement touchés par l'hypothyroïdie.

Ceux-ci comprennent: des cardioprotecteurs - pour la normalisation du rythme cardiaque, de l’ATP-BP, de la riboxine, de la cocarboxylase, du Mildronat, du Preduktal, de la trimétazidine. Ces médicaments ne doivent être prescrits que par le thérapeute après avoir reçu les données de l’ECG.

Le thérapeute est toujours disponible dans tous les dispensaires endocrinologiques et travaille en étroite collaboration avec l’endocrinologue.

Avec le développement de HF - glycosides cardiaques.

Médicaments nootropes et neuroprotecteurs - ces médicaments normalisent les processus métaboliques dans le cerveau - Piracétam, Nootropil, Cerebrolysin, etc. En d'autres termes, il s'agit de stimulants neurométaboliques.

Préparations à base d'œstrogène - pour la normalisation de la MC et de l'ovulation - Utrogestan, Duphaston, etc.

Complexes de vitamines et de minéraux - Neurobeks, Aevit, Vit.S, Tocopherol, Milgam, Heksavit, Undevit. La présence de vitamines E, C, A, groupe B est obligatoire; Oméga-3 - commence la régénération des cellules malades et contribue à la restauration des processus métaboliques.

Règles de prise de la thyroxine: il est possible qu’elle ne soit pas bien associée à certains médicaments, par exemple les compléments alimentaires contenant du calcium; préparations de lithium, ISRS (leur base contient toujours du fluor, ce qui aggrave l’hypothyroïdie).

Avec la maladie coeliaque ou la résection intestinale, il sera mal absorbé. La thyroxine doit être prise strictement le matin, l'estomac vide, 30 minutes avant un repas et lavée avec un verre d'eau. Étirer le repas après cela pendant une longue période ne peut pas être.

Principes de nomination et propriétés de la thyroxine

La thyroxine ou la T4, lorsqu'elle est ingérée, est partiellement convertie en T3; Il stimule les processus métaboliques. En tant qu'anabolique, il se comporte à faible dose. avec milieu - active le système nerveux central, le système cardiovasculaire et le métabolisme; à fortes doses, il agit directement sur l'hypothalamus et l'hypophyse et peut suspendre la production de certaines de leurs hormones.

Il n'y a pas de doses moyennes pour cela. Le premier effet apparaît après 2 semaines, avec l'annulation, l'effet persiste également pendant 2 semaines. Il n'est pas prescrit pour l'infarctus du myocarde, la myocardite, la pathologie surrénalienne et l'hyperfonctionnement thyroïdien.

Calculer la dose en fonction du poids du patient. Avec les arythmies et les MCV chez les patients âgés, la sensibilité à la thyroxine est augmentée.

Une hyperthyroïdie peut survenir en cas de surdosage. Par conséquent, votre intervention sans médecin est exclue.

  1. La réception dure le plus souvent toute la vie. Temporaire survient pendant la résection de la thyroïde immédiatement après la chirurgie
  2. La dose est choisie individuellement, en tenant compte de l'âge, de la durée de la pathologie.
  3. Les résultats du traitement sont pris en fonction du spectre hormonal.
  4. En cas de MCV concomitante, la dose est attribuée moins.
  5. L'augmentation de la dose, si nécessaire, est progressive, pas avant 1,5 mois.
  6. En outre, il est nécessaire d'augmenter la dose de thyroxine lorsque le régime alimentaire contient une grande quantité de fibres.
  7. Thyroxin a la propriété d’éliminer le Ca des os lorsqu’il est ingéré de façon prolongée. Par conséquent, ceux qui en boivent toute leur vie devraient prendre périodiquement des préparations à base de calcium.

Homéopathie

Si le traitement homéopathique n'est pas accompagné d'hormones, un régime strict est requis. L'alcool et les épices, la caféine sont complètement exclus. L'homéopathie est sûre et efficace car elle affecte la pathologie.

Un fait intéressant est que son efficacité est plus grande si les symptômes sont prononcés. Cette méthode n'a pas de contre-indications. Des médicaments homéopathiques sont prescrits le plus souvent:

Badyaga, Spongiya, Graphite, Fucus et autres Il convient de noter que les mêmes médicaments sont utilisés dans l’hyperthyroïdie, mais en concentration supérieure. Alors ne soyez pas surpris par des rendez-vous similaires.

Médicaments prescrits pour les symptômes:

  • Kolhikum - à prescrire et à prendre avec une fatigue accrue;
  • Sepia ou Potassium carbonicum - avec œdème;
  • Troubles du système nerveux central - Arsenicum.

La réception des remèdes homéopathiques est toujours longue, mais sûre, car la composition est toujours naturelle. Le traitement sans hormones est plus efficace pour ceux qui n'ont pas encore commencé le traitement du THS.

Recommandations pour le traitement de l'hypothyroïdie à domicile

Comment traiter l'hypothyroïdie en plus des hormones à la maison? Existe-t-il des restrictions sur les autres médicaments et la nutrition? Le traitement à domicile nécessite le respect de certaines conditions: ne pas utiliser de vaisselle avec un revêtement antiadhésif; Ne mangez pas de soja et de produits à base de soja. La même chose s'applique au viol - les deux produits perturbent l'équilibre des hormones dans le corps et suppriment le travail de la glande thyroïde, provoquant un goitre.

Il est nécessaire d'adhérer à un régime alcalin; chez la femme, il est important de contrôler le taux d'œstrogènes, dont l'excès provoque l'hypothyroïdie (il ne faut donc pas s'emballer avec du lait, qui contient toujours des œstrogènes); augmenter la quantité de fibres dans le régime alimentaire; limiter la viande et le lait inorganiques - ils contiennent beaucoup d'hormones, en particulier des hormones de croissance.

Beaucoup préfèrent les produits biologiques d'origine animale, mais dans les produits inorganiques, davantage de sélénium et d'iode. Il est également nécessaire de s’engager dans la culture physique, car le corps élimine rapidement les toxines.

L-Tyrosine - un acide aminé, en présence duquel la glande thyroïde commence la production de ses hormones. Sa dose pour l'hypothyroïdie est de 1000-1500 mg / jour.

L-arginine - stimule également la glande thyroïde, améliore l'érection, la fertilité et protège le corps.

L'iode - avec l'hypothyroïdie est utile. Sa carence peut être révélée à l’aide d’un cercle de 2 cm dessiné sur l’abdomen, tracé à l’iode - un test du niveau d’iode dans le corps. Il peut être effectué jusqu'à ce qu'il cesse de disparaître après 12 heures.

Exclure les sources de fluorure pour le corps - jusqu'en 1970. il a été utilisé pour réduire très activement la taille de la thyroïde, jusqu'à ce que ses effets nocifs soient révélés.

La dose quotidienne est de 2 mg. Mais aujourd'hui, il atteint une dose de 10 mg, car il est contenu dans l'eau du robinet, des dentifrices, des plats antiadhésifs, certains médicaments, dans les préparations pour nourrissons, le thé et le café, les céréales transformées, les sodas. Par conséquent, remplacez l’eau de la source d’alimentation en eau, rappelez-vous de ces sources.

Si vous ne pouvez pas refuser le thé et le café, augmentez le débit d'iode. N'utilisez pas de produits semi-finis, faites cuire des aliments vous-même - cela aidera votre système immunitaire à réduire la charge.

Une grande importance dans la survenue d'une hypothyroïdie a une déficience en magnésium.

C'est pour quoi? Tout d'abord, pour le fonctionnement normal du système nerveux, qui souffre directement d'hypothyroïdie; le magnésium réduit le nombre de crises cardiaques; élimine du benzène du corps, qui est formé par un rayonnement ionisant dans les cellules des tissus. Son manque survient toujours lors de la prise d'ISRS - ces antidépresseurs inhibent l'échange de calcium et le réduisent.

Ca et magnésium sont toujours liés. Pour remédier au manque de magnésium, il existe un moyen très simple: ajoutez plus de légumes à feuilles vertes contenant de la chlorophylle à votre régime.

Cette substance non seulement la reconstitue, mais elle possède également des propriétés utiles: elle aide le corps à résister au cancer, au diabète, aux MCV et fournit de l'oxygène aux cellules. Le cuivre en fait également partie - il aidera à lutter contre la migraine, l'irritabilité, la dépression et l'insomnie; quand il est mieux absorbé le zinc - une des causes de l'hypothyroïdie. La chlorophylle peut et boire sous la forme d'un extrait liquide en gouttes selon les instructions. Les points énumérés ci-dessus peuvent ne pas être un traitement médical, mais ils sont précieux dans leur capacité à aider à traiter l'hypothyroïdie.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones