Tout le monde a entendu parler des hormones, mais peu de gens le devinent. Pendant ce temps, les hormones contrôlent presque tout dans notre corps: aucun processus physiologique ou biologique ne se produit sans leur participation. Parmi eux, une mission spéciale est assignée à l'hormone stimulant la thyroïde, qui est le support d'informations sur l'état de la glande thyroïde.

Quelle est l'hormone stimulant la thyroïde

L'hormone stimulant la thyroïde (en abrégé TSH) se forme dans l'appendice du cerveau - la glande pituitaire. Avec sa participation dans le corps, les taux de sucre dans le sang sont contrôlés et la graisse est en train d'être décomposée, les protéines sont synthétisées et la glande thyroïde est pleinement fonctionnelle. La moindre défaillance et les organes et tissus humains cessent de se développer et se développent normalement. C'est pourquoi il est si important de surveiller le taux sanguin d'hormone stimulant la thyroïde, en particulier chez les enfants. Si le degré de concentration en hormone est réduit ou augmenté, il s'agira alors d'un signe de retard de développement du bébé.

Comment connaître le niveau de TSH

Le taux d'hormone stimulant la thyroïde est déterminé sur la base d'un test sanguin effectué au cours des premiers jours de la vie: chez les bébés nés à terme - pendant 3-4 jours, chez les bébés prématurés - pendant une période de 1 à 2 semaines. Chez les nourrissons, le sang est prélevé au talon, chez les enfants plus âgés - dans une veine. Pour obtenir des données objectives, vous devez suivre les recommandations traditionnelles: le sang doit être prélevé à jeun et, à la veille de l'analyse, abstenez-vous de tout effort physique.

Quel est le niveau de TSH chez l'enfant?

Le degré de concentration dans le sang des hormones stimulant la thyroïde dépend de l'âge de l'enfant: plus il est âgé, plus les indicateurs sont faibles. Les valeurs maximales de TSH sont observées chez les nouveau-nés, leurs systèmes vitaux étant en cours de formation. Mais peu à peu, le niveau de TSH diminue.

Les résultats du test peuvent être exprimés en UI / l, UI / ml, mUI / ml, mUI / l, U / l, UI / I, mais ces unités de mesure sont considérées comme équivalentes.

Norme TSH chez les enfants:

La fourchette des taux de TSH dans le sang est assez large. Ainsi, lors d’un examen complet, la concentration d’autres hormones thyroïdiennes, T3 et T4, est également contrôlée; elles sont également responsables de la croissance et du développement du corps.

Sur quels résultats seront obtenus lors de l'examen initial des enfants au niveau de TSH, dépend de l'opportunité de poursuivre les recherches.

  • Lorsque le résultat est d'environ 20 mMe / l, la norme est indiquée.
  • Pour des taux allant de 20 à 50 mMe / l, une nouvelle analyse est effectuée.
  • Si l'analyse donne un résultat supérieur à 50 mMe / l, il y a lieu de parler de suspicion d'hypothyroïdie.
  • Si le résultat est supérieur à 100 mMe / l, une hypothyroïdie congénitale est diagnostiquée.

Causes des taux de TSH chez les enfants hors de la normale

Si les indicateurs TSH ne s'inscrivent pas dans le cadre de la norme, cela signifie que l'enfant a des problèmes de santé. Parmi eux - le dysfonctionnement de la glande thyroïde, l'hypophyse, ou de toute maladie cachée des organes internes ou des systèmes de maintien de la vie.

Un taux élevé de TSH dans le sang est observé dans l'hypothyroïdie, une maladie endocrinienne dans laquelle la glande thyroïde ne produit pas les hormones nécessaires en quantité suffisante. Et il n’ya pas de paradoxe à cela, car la TSH n’est pas une hormone thyroïdienne, mais une glande pituitaire. Si cela manque, la glande thyroïde fonctionne plus activement. Et inversement: avec son excès, la thyroïde devient inactive.

L'hypothyroïdie peut être congénitale ou acquise. L'hypothyroïdie congénitale est assez fréquente - elle est diagnostiquée chez un bébé sur cinq mille nouveau-nés. Et chez les filles, cette pathologie est plus courante que chez les garçons.

En plus de l'hypothyroïdie, il existe d'autres raisons pouvant augmenter le niveau d'hormone stimulant la thyroïde chez les enfants:

  • carence en iode dans le corps, sans laquelle la synthèse des hormones thyroïdiennes est impossible;
  • les néoplasmes hypophysaires;
  • inflammation de la thyroïde;
  • stress physique, nerveux et mental excessif;
  • prendre des médicaments antipsychotiques, ainsi que des iodures;
  • retrait de la vésicule biliaire;
  • intoxication au plomb.

L'hyperthyroïdie, une maladie dans laquelle la glande thyroïde est trop active pour produire ses hormones, ne laisse pas de place pour la TSH chez les enfants. En outre, leur inconvénient peut être provoqué par d'autres raisons:

  • troubles mentaux et stress;
  • blessures à la tête;
  • le jeûne;
  • hormonothérapie de la glande thyroïde;
  • tumeurs de la glande thyroïde;
  • hypophyse inactive avec une glande thyroïde hyperactive.

La véritable raison de l’augmentation ou de la diminution du taux de TSH chez un enfant peut être appelée médecin après un examen approfondi.

Comment restaurer le niveau de TSH chez un enfant

Des niveaux réduits ou élevés de TSH chez les enfants peuvent être corrigés. Cela doit être fait sur une base obligatoire, sinon la santé de l'enfant est en danger:

  • le développement du cerveau et du système nerveux tout entier va ralentir;
  • l'enfant sera en retard dans le développement psychomoteur et somatique;
  • à un certain stade d'âge, les changements de développement peuvent devenir irréversibles.

Donc, plus tôt le problème est identifié, plus le traitement sera efficace. Sa tâche est de compenser le déficit d'hormones en hypothyroïdie et de neutraliser leur excès en hyperthyroïdie. La principale méthode de traitement est la médication. La pathologie congénitale devra être traitée en permanence.

Raisons de l'étude de TSH

Si le problème du niveau de TSH n'est pas inné, mais acquis, il peut apparaître à tout moment. La tâche des parents est à ne pas manquer. Pour ce faire, vous devez surveiller votre enfant et contacter immédiatement votre médecin pour une référence à l'analyse de la TSH pour les symptômes suivants:

  • poches sur le visage et le corps;
  • la peau devient jaune;
  • l'apparition de l'excès de poids sans changer le régime;
  • peau sèche;
  • perte de cheveux;
  • problèmes dans le tube digestif;
  • augmentation de la somnolence tout en réduisant les performances;
  • puberté retardée.

Si vous remarquez au moins l’un des symptômes chez un enfant, c’est une raison pour passer une analyse au niveau de l’hormone stimulante de la thyroïde.

N'ignorez pas les signes d'une possible pathologie, mais ne vous soignez pas. Consultation endocrinologue - c'est ce dont vous avez besoin en premier lieu.

Taux recommandé de TSH chez les enfants et causes de rejet

Le taux de TSH chez les enfants dépend de l'âge de l'enfant, alors que celui-ci n'est pratiquement pas affecté par le sexe. Chez les nouveau-nés, cet indicateur a des valeurs élevées, puis le niveau d'hormone diminue et augmente à nouveau à l'adolescence. Chez l’homme, l’hormone thyréotropine est responsable de la croissance et du développement mental. Des écarts par rapport aux valeurs standard peuvent indiquer le développement de maladies endocriniennes.

Norme TSH chez les enfants

Les taux les plus élevés d'hormone stimulant la thyroïde sont diagnostiqués chez les nouveau-nés. À environ 5 ans, l’hormone stimulant la thyroïde diminue chez les enfants et, avec l’apparition du développement du système reproducteur, elle augmente à nouveau. À l'âge de 14-15 ans, le taux de thyréotrophine sera différent pour une adolescente et un jeune homme. Cela est dû à la redistribution des fonctions de l'hormone thyréotropine dans les organismes des jeunes.

Tableau de normes pour TSH par âge

Il existe des normes pour le contenu de la thyréotropine dans le sang des enfants. La concentration de l'hormone chez les enfants de moins de 15 ans est directement proportionnelle à leur âge.

Chez les garçons de plus de 14 ans, la valeur normale de TSH ne doit pas dépasser 4,0 µMU / ml. Chez les jeunes filles, les scories de thyréotropine sont surestimées.

Que signifient les écarts par rapport aux normes de TSH

Les endocrinologues ont noté la croissance de maladies des organes du système endocrinien, non seulement chez les adultes, mais également chez les enfants. Vous pouvez suspecter une insuffisance hormonale chez un enfant en passant des tests pour la détermination de la thyrotropine, dont les performances sont accrues ou inférieures aux valeurs requises.

Un faible niveau de TSH et ses valeurs élevées indiquent des pathologies dans le corps de l’enfant. La déviation de la thyréotropine par rapport aux valeurs standard peut être un symptôme d'un dysfonctionnement de la thyroïde et d'autres organes de l'enfant. Une telle situation sert de motif pour contacter un spécialiste afin de clarifier les causes de non-conformité et de prescrire le traitement nécessaire.

La TSH d'un enfant peut-elle changer tous les jours?

Chez les enfants en bonne santé, le niveau de TSH a des valeurs stables et ne change pas sur une longue période. La période néonatale est le seul âge auquel la concentration de thyrotropine peut varier même en moins d'un jour. Par conséquent, les néonatologistes prélèvent des hormones dans le sang immédiatement après la naissance d'un bébé, puis au bout de 4 à 5 jours pour évaluer la dynamique des concentrations.

Un stress émotionnel intense ou un traumatisme psychologique peuvent affecter le niveau de TSH dans le sang d'un enfant pendant la journée. Dans de tels cas, la concentration de l'hormone peut avoir des valeurs radicalement différentes.

Raisons

Le taux de TSH inférieur aux valeurs recommandées chez les enfants peut indiquer:

  • l'apparition de goitre;
  • pathologie de l'hypophyse ou de l'hypothalamus;
  • thyrotoxicose, lorsque les concentrations d'hormones thyroïdiennes T3 et T4 sont surestimées.

La déviation du niveau de TSH par rapport à la norme chez un enfant peut survenir à la suite d'un fort stress émotionnel, d'une alimentation déséquilibrée, d'un épuisement du corps.

Avec un taux élevé de TSH, la production de substances actives de la thyroïde est insuffisante, ce qui provoque le syndrome hypothyroïdien. Des pathologies des reins, du foie et de la vésicule biliaire peuvent se développer dans le corps de l’enfant. La croissance de l'hormone est également possible en cas d'intoxication par des métaux lourds. Parfois, un taux élevé de thyréotropine dans le sang d'un enfant est causé par la prise de certains médicaments et de médicaments contenant de l'iode.

Les causes et les facteurs de risque du développement de l'hypothyroïdie chez les nouveau-nés, dans lesquels la concentration de thyrotropine est augmentée, notent les médecins:

  • manque d'iode dans le corps de la future mère pendant la grossesse;
  • maladies infectieuses chez les femmes;
  • prendre des médicaments.

Les lésions à la naissance, les anomalies du développement du cerveau, etc., peuvent être à l'origine de la pathologie de synthèse de la thyréotropine. Les médecins soulignent que la synthèse des hormones est perturbée chez les enfants atteints d'autisme. Un trouble congénital dans la production de substance stimulant la thyroïde chez un enfant apparaît avant l'âge de 7 ans.

Souvent, les enfants atteints d'une pathologie de la thyroïde naissent avec une fente palatine ou une lèvre supérieure. Il a été noté que les taux élevés de TSH chez les filles sont plus fréquents que chez les garçons.

Les symptômes

Les premiers symptômes du dysfonctionnement hormonal sont une fatigue rapide de l'enfant, une mauvaise santé, des larmoiements et une instabilité émotionnelle.

Les niveaux élevés de TSH se manifestent par:

  • faible croissance;
  • sécheresse cutanée accrue;
  • l'anémie;
  • des problèmes avec le tube digestif, y compris une constipation fréquente;
  • échec du cycle menstruel (chez les adolescentes);
  • réflexe de succion faible (chez le nouveau-né).

Taux de TSH chez l'enfant: tableau par âge, symptômes et correction des écarts

Hormone stimulant la thyroïde chez les enfants

La TSH chez un enfant (il s’agit de l’hormone stimulante de la thyroïde) est un indicateur important du fonctionnement du corps de l’enfant. Les normes TSH pour les enfants dépendent de l'âge et des phases physiologiques du développement de l'organisme. Le niveau réduit ou élevé de sa concentration provoque de nombreuses déviations associées au travail de son système endocrinien, à un développement inapproprié et tardif pendant la puberté.

Le niveau d'hormone TSH chez les enfants de nouveau-nés à un an est particulièrement critique. Au cours de cette période, une violation de la synthèse de l’hormone stimulante de la thyroïde dans l’hypophyse peut avoir un impact significatif sur les processus métaboliques du corps de l’enfant, des modifications de la concentration d’autres hormones, la formation de tissus et d’organes et la production de substances biologiquement actives nécessaires au développement.

Synthétisée dans la glande pituitaire du cerveau, la TSH est responsable de la régulation du fonctionnement de la thyroïde, assure le déroulement correct des réactions redox, régule le taux de sucre dans le sang et est responsable du catabolisme des graisses en des formes acceptables pour le corps. L'analyse du niveau d'hormone stimulant la thyroïde dans le corps d'un enfant vous permet d'identifier les problèmes de glande thyroïde chez les nouveau-nés et les enfants de groupes plus âgés.

Ceci, à son tour, permet de commencer la thérapie en temps voulu sur la base des recommandations de l’endocrinologue. Bien que les variations du niveau d'hormone stimulant la thyroïde chez les enfants dans le corps d'un enfant soient soumises à des différences d'âge, il convient de garder à l'esprit qu'une trop large gamme de fluctuations dans la concentration de l'hormone indique clairement le dysfonctionnement des glandes endocrines.

Les déviations des valeurs hormonales par rapport à la norme peuvent avoir un caractère inné, formé au cours du processus de développement prénatal dans le corps de la mère, et la nature acquise de ce dernier peut se développer en raison de facteurs négatifs sur le corps ou du manque de substances nécessaires au développement, telles que l’iode.

Les médecins constatent un syndrome de troubles de la production d'hormones congénitales ou acquises par la glande thyroïde du nourrisson, appelé hypothyroïdie. Dans le même temps, une production excessive d'hormones est également néfaste, car elle modifie le niveau de TSH, ce qui bloque le fonctionnement normal des glandes endocrines et le maintient à un niveau inférieur à la concentration normale.

Méthodes de détermination de la concentration de TSH

En règle générale, les modifications congénitales de la TSH, ses écarts par rapport à la norme sont déterminées chez l’enfant sur la base d’un test effectué chez le nouveau-né au cours des 5-14 premiers jours de la vie. Une TSH anormale chez les enfants plus âgés associée à une perturbation acquise du fonctionnement normal de la glande thyroïde se manifeste sous la forme d'un certain nombre de symptômes décrits ci-dessous.

Si vous soupçonnez un lien entre les symptômes de la maladie chez un enfant et le niveau d'hormone stimulant la thyroïde chez l'enfant, un avis urgent est requis de la part d'un spécialiste, un échantillon est ensuite prélevé pour obtenir des informations sur les anomalies des glandes endocrines.

La concentration de TSH dans le corps d'un enfant est déterminée en prenant un échantillon de sang qui, pour les nouveau-nés et les nourrissons, est prélevé dans la région du talon, chez les adolescents et les enfants des groupes de personnes plus âgés, dans une veine. Pour obtenir des indicateurs corrects lors de l'analyse, il est nécessaire de protéger l'enfant de toutes sortes de situations stressantes et d'effort physique.

Après avoir reçu les résultats, un endocrinologue pédiatre est pris et il explique aux parents ce que cela signifie et s'il est nécessaire de prendre des mesures pour corriger le niveau de l'hormone chez l'enfant.

Concentration normale de TSH dans le corps

Le niveau pris comme valeurs normales de TSH chez les enfants dépend principalement de l’âge et des cycles physiologiques qui se produisent dans le corps de l’enfant. La tendance générale est qu’ayant un niveau maximum à la naissance, associé à la formation d’organes et de systèmes, sa concentration se stabilise à 3 mois.

Lors de la détermination du contenu en TSH, le taux chez les enfants dans le corps d'un nouveau-né est compris entre 1,1 et 20 mMe / L, le résultat obtenu est indiqué comme étant normal. Avec une concentration élevée d'hormone dans le corps d'un enfant, atteignant 50 mMe / l, dans la plupart des cas, le médecin vous prescrit un nouveau test. Lorsque vous recevez à nouveau des valeurs élevées de l'hormone, avec une probabilité élevée, l'endocrinologue peut parler d'hypothyroïdie et, à une concentration atteignant 100 mMe / l, la forme congénitale de cette maladie.

À l'âge de 3 mois à 5 ans, la norme de cette hormone dans le corps subit des modifications mineures, allant de 0,4 à 6,5 mMe / L. En outre, jusqu'à la puberté, la concentration normale de TSH dans le sang fluctue autour des marques de 0,4 à 4 mMe / L.

Normes de TSH chez les enfants, permettant de déterminer l’augmentation ou la diminution critique du niveau indiqué dans le tableau.

Lors du diagnostic de tout type d'anomalie hormonale, le médecin envoie à l'enfant des recherches supplémentaires: le diagnostic par ultrasons, dont le but est de rechercher dans la glande thyroïde diverses tumeurs.

Qu'est-ce qui est considéré comme la norme de la thyréostimuline chez un enfant et en quoi il est important

La TSH ou hormone stimulant la thyroïde est produite par l'hypophyse antérieure et sert à normaliser le fonctionnement de la glande thyroïde, qui à son tour contrôle:

  • Bon métabolisme;
  • La croissance et le développement du corps;
  • Résistance au stress.

Des modifications du taux de TSH dans le sang peuvent prévenir le développement de maladies associées à un dysfonctionnement de la glande thyroïde. La TSH chez un enfant est responsable de la croissance et du développement normaux de l'organisme. Il est donc nécessaire de surveiller le niveau de l'hormone avec une attention particulière.

Indications pour l'analyse TSH

Un don de sang est nécessaire si les symptômes suivants sont présents:

  • La jaunisse chez le nouveau-né survient plus longtemps que la période prescrite;
  • Symptômes de l'hypothyroïdie: surpoids, peau sèche œdémateuse, manque de force, somnolence, chute des cheveux, troubles menstruels, problèmes intestinaux, constipation;
  • La présence de signes d'hyperthyroïdie: augmentation de la température corporelle, accélération du rythme cardiaque, anxiété et excitabilité, tremblements des mains, maigreur, diarrhée fréquente, exophtalmie.
  • Retard de développement;
  • Maturation tardive dans le plan sexuel.

Il est impératif de contrôler la concentration de l'hormone si l'hypothyroïdie congénitale a été déterminée, ainsi que de détecter sa forme latente chez les personnes plus âgées.

Analyse TSH

Chaque enfant doit faire l’objet d’un dépistage de l’hypothyroïdie congénitale, puisqu'un enfant sur 4 000 peut être atteint de cette pathologie. Une thérapie opportune permettra au corps de l'enfant de se développer, sans être différent de ses pairs.


Si l'enfant est né à temps, le dépistage est effectué tous les 3-4 jours de la vie. Pour les prématurés, le délai normal de la procédure est de 7-14 jours. Le sang est prélevé dans la région du talon et analysé pour déterminer la concentration d'hormone stimulant la thyroïde (TSH) et de thyroxine (T4). Si des anomalies sont détectées, l'enfant est envoyé pour des examens supplémentaires.

Les résultats de la sélection sont définis comme suit:

  • Un indicateur inférieur à 20 mMe / L est considéré comme normal;
  • Le nombre de 20 à 50, par exemple 26 mMe / l, indique la nécessité de vérifier les résultats de l’étude;
  • Indicateurs de plus de 50 mMe / l - la possibilité de la présence de la maladie;
  • Le résultat de plus de 100 mMe / L est la confirmation de l'hypothyroïdie congénitale.

Chez un nourrisson plus âgé, le sang est prélevé dans les veines de la tête, du pied ou de la main, et chez un adolescent, dans la veine cubitale.

L'analyse est faite le matin, il est impossible de prendre le petit déjeuner avant cela, il faut également exclure les exercices physiques et les chocs nerveux, l'enfant doit être relativement calme pendant la procédure. S'il y a un besoin de réanalyse, il est nécessaire de donner du sang la prochaine fois au même moment et dans les mêmes conditions que dans le précédent.

Performance normale

Le taux de TSH chez les enfants diffère en âge, comme le montre clairement le tableau suivant:

Dans le tableau, vous pouvez voir que la concentration de TSH, que le nourrisson a, est nettement plus élevée que celle d'enfants plus âgés, qu'il s'agisse d'un garçon ou d'une fille. Cela est dû au fait que le nourrisson grandit et se développe activement. Les indicateurs d'adolescents se rapprochent progressivement des taux de TSH dans le sang d'adultes en bonne santé.

Causes de taux anormaux de TSH

Des niveaux élevés de TSH peuvent être observés pour les raisons suivantes:

  • Troubles nerveux, forte anxiété et sentiments;
  • Empoisonnement par les métaux: mercure, plomb, cadmium et autres;
  • Hémodialyse en attente due à une insuffisance rénale;
  • Un grand nombre d'activité physique;
  • L'hypothyroïdie;
  • Prendre certains médicaments;
  • Inflammation de la glande thyroïde;
  • Tumeur hypophysaire;
  • Le goitre Hashimoto;
  • Pathologie des glandes surrénales.

Les raisons de la faible concentration de TSH peuvent être:

Si, après analyse, le décodage a montré que la TSH est trop basse ou trop élevée, il est logique de rechercher la présence des maladies susmentionnées.

Thérapie d'hyperthyroïdie

Dans l'hyperthyroïdie, la quantité d'hormones thyroïdiennes dans le sang est augmentée et, au lieu de remplir leurs fonctions normales, elles commencent à affecter de manière toxique les organes et les tissus. Façons de réduire la quantité d'hormones thyroïdiennes:

  • Traitement pour éliminer l'excès de substance dans le sang à l'aide de thyréostatiques, qui doit être pris jusqu'à 2 ans.
  • Restauration du fonctionnement normal de la glande thyroïde (réflexologie informatique);
  • Effets chirurgicaux sur la glande thyroïde, ainsi que traitement à l'iode radioactif.


Les remèdes populaires sont également utilisés activement, par exemple des compresses d’argile, qui sont diluées jusqu’à l’état liquide, appliquées sur la région de la glande thyroïde et recouvertes d’une bande de tissu. Gardez cette compresse besoin d'une heure. Des herbes bien aider la valériane, starlette, chicorée. Ils sont utilisés pour faire des décoctions et appliqués trois fois par jour pendant deux jours.

Thérapie d'hypothyroïdie

Dans l'hypothyroïdie, on observe une augmentation de la TSH, indiquant une fonction thyroïdienne retardée. L'enfant se sent moins bien, il devient plus capricieux, son poids augmente sans raison apparente. Façons de traiter cette condition:

  • Traitement médicamenteux, qui consiste à remplacer les hormones naturelles de la glande thyroïde par des hormones artificielles, mais cette approche peut conduire à une perturbation encore plus grande de l’organe, voire à son atrophie;
  • Méthode de récupération faisant appel à la réflexologie informatique. Avec ce traitement, il est possible d'augmenter la production d'hormones naturelles et de restaurer le fonctionnement de la glande thyroïde.

La phytothérapie aide à l’hypothyroïdie - par exemple, la décoction de Potentille blanche aide à réduire les symptômes. Bon effet sur la collection d’élécampane, d’hypericum, de cendres de montagne et de bourgeons de glande thyroïde.

Pour éviter des taux bas ou élevés de TSH, vous devez surveiller votre alimentation, y ajouter autant que possible des produits contenant de l'iode, être rapidement examiné par un endocrinologue et éliminer les problèmes de glande thyroïde.

Quelle devrait être la performance de TSH chez les enfants est normal?

L'hormone TSH est sécrétée par l'hypophyse antérieure. La TSH est responsable du fonctionnement de la glande thyroïde. Par conséquent, en cas de dysfonctionnement dans la production de TSH, l'enfant développe une altération de sa croissance et de son développement. En outre, la résistance au stress du corps diminue.

Un taux élevé de cette hormone est observé chez les nouveau-nés. Ensuite, la concentration de l'hormone diminue, mais on peut observer une augmentation des taux de TSH supérieurs à la norme chez un enfant pendant la période de transition - la période de la puberté.

Tableau de la norme TSH chez les enfants de moins d'un an et après un an

Le taux de TSH normal varie en fonction de l'âge, mais des tests sont effectués pour évaluer correctement la glande thyroïde et l'hypophyse afin de déterminer le niveau des hormones T4 et T3 responsables du fonctionnement normal du corps.

Il est possible de remarquer des écarts par rapport au niveau normal de TSH en raison du tableau des normes TSH correspondant à différentes périodes d'âge de la vie d'un enfant.

Les problèmes de thyroïde et de déficience hormonale de la TSH, de la T3 et de la T4 peuvent avoir des conséquences graves, telles qu'un coma hypothyroïdien ou une crise thyréotoxique souvent fatales. Mais l'endocrinologue Alexander Ametov assure qu'il est facile de guérir la glande thyroïde, même à la maison, il suffit de boire. Lire plus »

Quand est-ce que l'analyse est montrée?

L'analyse est présentée dans les cas suivants:

  • L'apparition de signes d'hypothyroïdie;
  • Surveiller l'efficacité du traitement;
  • Retard dans le développement de l'enfant;
  • L'apparition de signes d'hyperthyroïdie;
  • Dépistage néonatal;
  • Le non-établissement du cycle menstruel chez les filles en âge de transition;
  • Jaunisse à long terme du nouveau-né;

Signes d'hypothyroïdie

Ces signes sont observés chez les nouveau-nés:

  • Puffiness du visage, des paupières, de la langue.
  • Pleurs bas et rugueux.
  • Jaunisse prolongée.
  • Réflexe de succion faible.

Les symptômes suivants de l'hypothyroïdie sont également notés:

  • Peau sèche
  • Mauvaise croissance des cheveux.
  • L'anémie
  • Constipation
  • Dysphagie.

Symptômes de l'hyperthyroïdie

Les symptômes de la maladie augmentent progressivement avec la détérioration de la santé et du bien-être de l’enfant:

  • Instabilité émotionnelle.
  • Mémoire altérée et performance mentale.
  • Augmentation de l'appétit sans changement de poids.
  • Tremblement des mains et des doigts.
  • Parfois, vous pouvez observer visuellement un élargissement de la glande thyroïde.
  • Changer la démarche et la maladresse du mouvement.
  • Essoufflement.
  • Une arythmie qui marque le bébé avec un battement de coeur.
  • Exophtalmie.
  • Transpiration accrue.

Parfois, il y a des symptômes spécifiques pathologiques:

  1. Le symptôme de Graefe est caractérisé par le décalage de la paupière supérieure lorsqu’on regarde vers le bas.
  2. Symptôme de Moebius, dû à un trouble de la convergence.
  3. Le symptôme de Stelvag est caractérisé par un rare clignotement et rétraction de la paupière supérieure.

Thérapie thyroïdienne

Le traitement des enfants est choisi strictement individuellement sur la base du tableau clinique, des résultats des analyses de TSH, T4 et T3:

  • Acceptation des médicaments antithyroïdiens pour l'hyperthyroïdie. Ces médicaments agissent sur la glande thyroïde en bloquant la synthèse d'iode organique à partir de substances inorganiques. En raison de la prise de médicaments antithyroïdiens, la production d’autoanticorps anti-thyroïdiens est inhibée. Les médicaments suivants sont utilisés: mercazole, propylthiouracile.
  • L'intervention chirurgicale est indiquée pour l'inefficacité du traitement médicamenteux. Une opération est réalisée pendant la rémission après un traitement médical de 2 à 3 mois.
  • Le traitement substitutif est indiqué en cas d'hypothyroïdie à vie d'un médicament tel que la lévothyroxine sodique. Le médicament est prescrit sous le contrôle de la santé de l’enfant et des résultats des tests.
  • Aussi prescrit des vitamines, des médicaments nootropes.

Retard de développement

Une indication pour le diagnostic pendant la grossesse d'une femme est la présence d'hypothyroïdie chez les parents ou d'anomalies du niveau de TSH et d'hormones thyroïdiennes. Si la concentration de TSH est supérieure à 100 mMe / L, les résultats des tests indiquent une hypothyroïdie congénitale.

L'hypothyroïdie congénitale se manifeste par les symptômes suivants:

  • Strabisme;
  • La surdité;
  • Hernie ombilicale;
  • Trouble mental;
  • Croissance et poids;
  • Pas de renforcement des compétences;
  • Retard mental.

Une carence sévère en hormones thyroïdiennes et en TSH a un effet néfaste sur le système nerveux central de l'enfant, ce qui entraîne:

  • Le crétinisme;
  • Déformation du squelette;
  • Le nanisme;
  • Retard mental.

Dépistage néonatal

Depuis plus de 20 ans, le dépistage néonatal est un examen obligatoire des nouveau-nés pour le dépistage de plusieurs maladies génétiques dans la Fédération de Russie:

  1. Le prélèvement sanguin chez un nouveau-né est effectué à la maternité le 4ème jour du talon. L'autorisation de ce diagnostic par les parents n'est pas requise en raison d'une ordonnance du ministère de la Santé relative aux examens médicaux obligatoires.
  2. Si la TSH est supérieure à la normale chez un enfant, les résultats des tests indiquent une hypothyroïdie congénitale.
  3. La TSH chez le nouveau-né n’est pas supérieure à 20 mMe / L.

Lors de la détection d'anomalies chez l'enfant peut être observé:

  • Rachitisme
  • L'anémie
  • Retard physique et émotionnel.

Les résultats des tests de dépistage néonatal sont prêts dans 10 jours, les données sont stockées au laboratoire pendant 3 ans. Si les parents doutent des données de laboratoire, ils peuvent adresser une demande écrite au laboratoire de génétique.

En aucun cas, on ne peut négliger les résultats du dépistage, car la santé et le bien-être de l'enfant en dépendent. Bien que les maladies génétiques soient rares, elles apparaissent immédiatement après la naissance. Avec un diagnostic précoce de la maladie, vous pouvez commencer un traitement en temps opportun, ce qui améliorera la santé de l'enfant et son issue.

Tableau TSH chez le nouveau-né

  • Le taux de TSH chez les nouveau-nés varie de 1,0 à 39 mMe / L.
  • En cas de déviation des paramètres jusqu'à 50 mMe / l, il est recommandé de répéter les tests sanguins pour déterminer le taux de TSH.
  • Si la concentration d'hormone stimulant la thyroïde est supérieure à 100 mMe / L, on peut soutenir qu'il existe une hypothyroïdie congénitale chez le nouveau-né.

Causes du rejet de TSH chez un enfant

Les raisons de l'écart du taux de TSH peuvent être variées, généralement détectées très rapidement, car l'analyse est effectuée après la naissance au bout de quelques jours. Il est nécessaire d'effectuer des diagnostics de laboratoire afin de vérifier l'exactitude de la glande thyroïde.

En plus des tests, vous pouvez identifier des problèmes pour la santé de la glande thyroïde par des signes extérieurs:

  • Diarrhée, vomissements et nausées sans raison apparente.
  • Perte de cheveux, ralentissant leur croissance et leur détérioration.
  • Éruption périodique sous forme d'acné.
  • Une sensation de gêne dans la gorge et une sensation de coma.
  • Troubles psycho-émotionnels sous forme de dépression, d'irritabilité et d'apathie.
  • Diminution de l'appétit.
  • Retard mental.

Les raisons du haut niveau:

  • Intoxication par les métaux lourds.
  • Effet secondaire après la prise de certains médicaments.
  • Troubles psychonévrotiques.
  • Hypothyroïdie et ses variétés.
  • Insuffisance rénale.
  • Exercice excessif et sport professionnel.
  • Surapprovisionnement en iode.
  • Maladies génétiques causées par une insensibilité aux hormones thyroïdiennes.
  • Cholécystectomie.

Causes de faibles niveaux de TSH chez un enfant:

  • Hyperthyroïdie et ses variétés.
  • Stress et surcharge neuro-émotionnelle.
  • Maladies auto-immunes du système endocrinien.
  • Effet après l'administration de médicaments qui affectent le niveau de TSH.
  • Traumatisme cérébral.
  • Tumeurs hypophysaires.
  • Long jeûne.
  • Consommation excessive d'hormones thyroïdiennes.
  • Maladie de Plummer.

Comment se préparer à l'analyse?

  • Le dernier repas est recommandé au plus tard à 20h00.
  • Il est nécessaire de remettre les analyses strictement le matin à jeun.
  • Évitez le stress physique et émotionnel.
  • L'analyse est recommandé de passer dans un état émotionnel calme.

Effectuer la procédure

  • Effectuer la détermination de l'hormone dans le sang, à cette fin, le sang veineux est prélevé au talon du nouveau-né.
  • Chez les nourrissons, le sang est prélevé dans les veines de la main ou du pied, parfois dans les veines de la tête.
  • Les enfants plus âgés prennent du sang de la veine cubitale.
  • Ensuite, le sang est placé dans une éprouvette et envoyé au laboratoire de génétique pour y effectuer des recherches.

Comment restaurer le niveau de TSH chez un enfant?

Après avoir révélé des écarts dans les résultats des analyses, il est nécessaire de s’adresser au spécialiste qualifié. Le médecin vous aidera à ajuster le niveau de TSH à des valeurs normales à l'aide d'un traitement médicamenteux ou d'une intervention chirurgicale. Bien sûr, l'hypothyroïdie congénitale nécessite une médication constante, mais grâce au traitement, les complications de la maladie peuvent être évitées.

Hormone stimulant la thyroïde chez les enfants: concentration normale, élevée et diminuée

Quels devraient être les indicateurs de TSH chez les enfants: le taux dépend principalement de l'âge. Chez les nouveau-nés, le taux le plus élevé de cette hormone, qui diminue rapidement. Chez les enfants avant l'adolescence, les indicateurs peuvent être légèrement élevés, mais cela ne nécessite pas de traitement hormonal spécial. Il est également important de prendre en compte les conditions de l'analyse afin d'obtenir des résultats fiables.

L'hormone stimulant la thyroïde, ou TSH, est produite dans le lobe antérieur de l'hypophyse, mais est extrêmement importante pour la sécrétion et la stimulation des hormones thyroïdiennes. L’hormone stimulante de la thyroïde a pour tâche principale d’augmenter l’apport sanguin de la thyroïde et de lui fournir une quantité suffisante d’iode pour réguler la production d’hormones. Les indicateurs fournissent des informations objectives sur l'état du système endocrinien. Sans la participation indirecte de TSH, le fonctionnement complet de la glande thyroïde est impossible. Les défaillances de la TSH peuvent nuire à la croissance et au développement de l'enfant et réduire de manière significative la résistance de l'organisme au stress et au stress.

Quand l'analyse est montrée

Si l'enfant se plaint de ne pas se sentir bien, s'il y a suspicion d'hyperthyroïdie et d'hypothyroïdie, vous devez contacter un spécialiste qui vous recommandera un examen.

  • Signes d'hypothyroïdie. Dans cette maladie, il y a une pénurie d'hormones thyroïdiennes, un taux réduit d'hormones thyroïdiennes: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). L'enfant se plaint de fatigue, de somnolence, d'enflure, de constipation, les adolescentes ont des défaillances du cycle menstruel, une prise de poids rapide.
  • Signes d'hyperthyroïdie. Dans cette maladie, on observe une hyperfonctionnement des hormones thyroïdiennes, un niveau accru de T3 et de T4. L'enfant est souvent agité, nerveux, excitable, il peut y avoir une diarrhée, une poignée de main, il y a un mauvais gain de poids.
  • Thérapie pour les maladies de la glande thyroïde. Après le traitement prescrit, le médecin prescrit une nouvelle analyse de la TSH, de la T3, de la T4 et d’autres hormones thyroïdiennes. Le contrôle hormonal aide le médecin à juger de l’efficacité du traitement.
  • Lag en développement. Cela concerne le développement physique, intellectuel et sexuel. Aussi, s’il ya suspicion d’une hypothyroïdie cachée et asymptomatique chez les enfants plus âgés.

Causes du changement de TSH

La concentration de TSH dans le sang peut varier à la hausse et à la baisse. Qu'est-ce qui peut causer des anomalies?

Tableau - Niveau de concentration en TSH

La sécrétion d'hormone stimulant la thyroïde est supprimée lors d'une stimulation excessive des hormones T3 et T4. Mais avec une diminution de T3 et T4, le niveau de TSH augmente immédiatement. Il existe une relation inverse entre la TSH et les hormones thyroïdiennes. Si cette connexion échoue, le règlement de synthèse est violé.

Comment se préparer à l'analyse

Il est important de respecter les conditions de préparation de l'analyse, sinon les résultats risquent d'être faussés. Qu'est-ce que vous devez savoir?

  • L'analyse est donnée uniquement le matin à jeun (au moins 8 heures après le repas du soir).
  • Activité physique interdite à la veille de l'analyse.
  • Au cours de l'analyse, l'enfant doit être dans un état émotionnel calme.

Indicateurs de taux

Jusqu'à environ cinq ans, le taux de TSH chez les enfants est légèrement élevé. Ensuite, la concentration d'hormone stimulant la thyroïde diminue progressivement et, à l'adolescence, se rapproche du taux d'un adulte.

Tableau - Taux de TSH chez les enfants de moins d'un an et après un an.

Qu'est-ce que vous devez savoir?

  • Les chiffres figurant dans le tableau peuvent varier en fonction de la méthode de recherche.
  • Les unités de mesure peuvent être miel / ml ou mme / l.
  • Dans la forme peut être l'abréviation latine de l'hormone - TSH.
  • Puisque la TSH stimule la sécrétion d’hormones thyroïdiennes, le médecin peut vous prescrire une analyse des hormones thyroïdiennes - c’est la triiodothyronine et la thyroxine.
  • L'hormone stimulante de la thyroïde est sujette à des modifications diurnes: la majeure partie de l'hormone est sécrétée la nuit et surtout le soir de 17 à 18 heures. des niveaux élevés d'hormone sont conservés le matin de 6 à 8 heures.
  • Si l'enfant a perdu le rythme de sa vie (par exemple, il a commencé à se coucher et à se lever tard), les indicateurs de l'analyse peuvent également changer.
  • Lors de la réanalyse, le sang est remis en même temps que la première fois.

Dépistage néonatal

À 4 ou 5 jours de vie, un nouveau-né est examiné. Cette analyse révèle un certain nombre de maladies métaboliques génétiques dangereuses. En savoir plus sur le dépistage des nouveau-nés dans notre autre article. Le dépistage néonatal aide à diagnostiquer l'hypothyroïdie congénitale - une maladie qui se développe à la suite d'un excès d'hormone thyroïdienne. Quel est le taux acceptable de dépistage de la TSH?

Tableau - TSH chez le nouveau-né

Qu'est-ce que vous devez savoir?

  • Lors du re-dépistage d'un seul échantillon de sang, effectuez l'analyse de la TSH, de la thyroxine et de la triiodothyronine.
  • Les néonatologistes notent que chez le nouveau-né, une augmentation modérée de la thyréostimuline est observée immédiatement après la naissance.
  • En médecine, cette affection s'appelle hypothyroïdie transitoire et ne nécessite pas de traitement hormonal.
  • Le niveau d'hormone est normalisé en quelques semaines. Par conséquent, la première analyse peut souvent être un dépassement de la norme et la seconde - aucune déviation n'a été identifiée.
  • L'hypothyroïdie transitoire s'explique par l'immaturité des glandes endocrines (hypophyse et hypothalamus), une carence en iode, des infections chez une femme pendant la grossesse, plus souvent chez les bébés de faible poids et les prématurés.

Le niveau de TSH chez les enfants dépend de l'âge et des conditions d'accouchement de l'analyse. Tout écart lors de l'examen (augmentation ou diminution du niveau) ne doit pas être ignoré. Selon les seuls indicateurs TSH, le médecin n’établit pas de diagnostic. Cependant, cette analyse aide à identifier les désordres métaboliques cachés qui sont asymptomatiques pendant une longue période.

Tableau avec normes pour la TSH chez les enfants par âge, causes des hauts et bas niveaux d'hormone

Le système hormonal est un mécanisme absolument exact permettant de réguler tous les processus du corps humain. Son travail commence au cours du développement fœtal et commence à fonctionner activement après la naissance.

Un rôle spécial dans les processus de contrôle et de gestion des organes et des systèmes du corps appartient à la glande thyroïde. Elle, à son tour, est étroitement liée au cerveau et aux hormones stimulant la thyroïde. Au cours de leur enfance, ils, ainsi que T3 et T4, produits par la glande thyroïde, travaillent plus intensément en raison de la croissance active du corps.

Les statistiques médicales révèlent des concentrations anormales d'hormones chez 1 enfant né sur 4 000. Par conséquent, tous les petits enfants encore à la maternité sont soumis à un test sanguin pour identifier ces pathologies et procéder à la prise en charge du traitement en temps voulu.

Le concept et le rôle de l'hormone stimulant la thyroïde dans le corps d'un enfant

L'hormone stimulant la thyroïde (TSH) est une substance qui est produite dans la glande pituitaire et contrôle le fonctionnement de la glande thyroïde, d'autres organes, systèmes et processus métaboliques dans le corps. Il est responsable du "dialogue" du cerveau et de la thyroïde, qui produit des hormones pour une vie saine. TTG aide votre bébé à grandir harmonieusement, à renforcer sa mémoire, à dormir sainement, à apprendre avec succès et à communiquer avec ses pairs, à mémoriser des informations.

Zones de son action:

  • systèmes cardiovasculaire, respiratoire et urinaire;
  • la glande thyroïde, son activité et son alimentation en iode;
  • les os et leur croissance correcte;
  • synthèse de protéines et d'ARN;
  • taux de sucre dans le sang;
  • grosse panne;
  • métabolisme, processus métaboliques et processus redox;
  • la qualité de transmission de l'influx nerveux dans le cerveau;
  • mémoire, attention et capacité de concentration;
  • vitalité.

Méthodes pour déterminer le niveau de TSH

Par la nature de l’origine des anomalies de la TSH par rapport à la norme pour un âge particulier de l’enfant, on distingue les pathologies de caractère congénital, acquis et apparues au cours de la période de développement prénatal. Ce sont tous des pathologies dangereuses du développement des organes et des systèmes du bébé.

Le taux de TSH est déterminé par un prélèvement sanguin parmi:

  • talons - chez un nouveau-né;
  • les veines du pied, des mains ou de la tête chez les enfants plus âgés;
  • veine cubitale - chez les adolescents.

Dans le premier cas, le matériel d'analyse est extrait des miettes de 3 à 5 jours de vie. Une procédure similaire est effectuée à l'hôpital pour chaque nouveau-né.

Règles pour se préparer à donner le sang d'un enfant sur la TSH:

  • en une journée - pour minimiser les activités physiques;
  • mourir de faim 8 heures avant la procédure;
  • si une nouvelle analyse est nécessaire, effectuez le don de sang en même temps.
Chez les enfants plus âgés, le sang utilisé pour les tests hormonaux est prélevé dans une veine.

Le dernier point est dû aux changements de la concentration de TSH au cours de la journée. Le taux le plus élevé est observé pendant le sommeil et tôt le matin, bas le soir. Étant donné que la valeur est directement liée à la qualité et au sommeil de l'enfant, le niveau de TSH change également en cas de perturbation du calendrier.

Si vous constatez des écarts par rapport à la norme, vous devez contacter immédiatement l’endocrinologue pour prendre rendez-vous pour des recherches et consultations supplémentaires. Le médecin donnera des directives à l'échographie.

Le taux de l'indicateur chez les enfants par âge

La croissance d'un enfant est directement liée aux modifications de la concentration d'hormones thyroïdiennes. Lors du test, concentrez-vous sur les valeurs TSH dans le tableau ci-dessous.

Tableau de conformité aux normes TSH chez les enfants de la naissance à 16 ans:

Il ressort de ce tableau que, dès la première année de vie chez le nouveau-né, on observe la plus forte concentration de l'hormone. La raison en est le processus de croissance active de son corps après la naissance. Lors de l'interprétation des résultats de l'analyse, le sexe du patient est également pris en compte. Après 12 ans, le taux de TSH chez les garçons ne dépasse pas 4 mU / ml, et chez les filles suivant un régime hypocalorique, il sera moins élevé. À la puberté, le corps de la fille est également sujet aux chutes de TSH.

Outre l'étude des indicateurs de la TSH, il est important qu'un médecin obtienne des données sur les concentrations des hormones thyroxine (T3) et triiodothyronine (T4). De cette façon, un spécialiste élimine ou confirme la présence de maladies du système endocrinien chez les enfants.

Causes de l'augmentation des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

La situation lorsque la TSH chez les enfants dépasse les indicateurs normatifs, accompagnée des symptômes suivants:

  • des conditions nerveuses sans fondement sur fond de perte d'intérêt pour l'actualité;
  • comportement agité;
  • retard de la parole;
  • augmentation de l'irritabilité nerveuse;
  • tremblement des mains;
  • diarrhée ou constipation avec diminution de l'appétit;
  • poids inférieur ou supérieur à la normale pour un âge donné;
  • saillie des globes oculaires;
  • les poches;
  • échec du cycle menstruel chez les filles;
  • augmentation du rythme cardiaque et de la température corporelle.
On peut suspecter des écarts du niveau de TSH avec une excitabilité nerveuse accrue, un manque d’appétit et une perte de poids.

Parmi les causes d'hyperthyroïdie à noter:

  • l'hypothyroïdie;
  • violation des dosages et des schémas posologiques de médicaments contenant des hormones et de l'iode;
  • les néoplasmes de l'hypophyse;
  • exercice excessif, sports professionnels;
  • intoxication au plomb;
  • maladies de la glande thyroïde et des glandes surrénales;
  • conséquence de la chirurgie pour enlever la vésicule biliaire;
  • processus inflammatoires dans la glande thyroïde;
  • effet secondaire après la prise de médicaments - clomiphène, amiodarone, propranolol, furosémide, etc.

Causes de la diminution des taux de TSH et des symptômes chez un enfant

Lorsque la glande thyroïde chez les enfants produit des hormones en quantité excessive, le taux de TSH diminue. Vous pouvez suspecter une situation d'abaissement de l'hormone chez un enfant si vous présentez les symptômes suivants:

  • nervosité accrue, excitabilité, anxiété;
  • augmentation de la température corporelle;
  • poignée de main;
  • faible dynamique de prise de poids;
  • des crises fréquentes de diarrhée.

Les raisons de la faible concentration de l'hormone dans le sang sont les suivantes:

  • goitre toxique diffus;
  • les conséquences d'un stress sévère, entraînant des troubles mentaux;
  • lésion cérébrale traumatique;
  • régimes alimentaires, jeûne pour perdre du poids;
  • stress émotionnel excessif, stress accumulé;
  • les médicaments en surdose tels que l'héparine, la somatotropine, etc.
  • troubles de l'hypophyse - agénésie;
  • Maladie de Plummer.
La cause des faibles taux de TSH peut être un stress constant.

Correction du taux d'hormone stimulant la thyroïde dans le corps de l'enfant

Après avoir détecté une anomalie de la TSH, il sera nommé par l'endocrinologue pour que l'enfant puisse traiter l'enfant en fonction de son état de santé et des résultats des tests effectués. Le spécialiste choisira un schéma thérapeutique parmi une combinaison de médicaments et d’herbes.

Avec un niveau élevé d'hormone, on prescrit des agents contenant de l'iode, des immunostimulants faibles, des antibiotiques, des antihistaminiques. L’effet positif de l’utilisation des infusions d’herbes est obtenu si:

  • avec TSH élevé, prendre le pied de pied, la chélidoine, la rose des chiens, le dagil, la réglisse, les bourgeons de bouleau;
  • avec un faible taux - rowan, racine de réglisse, pied de pied, feuilles de varech, feijoa.

L'auto-activité dans le traitement des perturbations hormonales entraîne une détérioration de la santé du bébé, ce qui est particulièrement dangereux en cas de formes congénitales de la maladie. Cela signifie que toute erreur des parents peut jouer contre la santé et le développement harmonieux de l'enfant.

Qu'est-ce que cela signifie que la TSH chez un enfant est élevée et quelle est sa norme?

La TSH est une hormone stimulant la thyroïde, responsable de la synthèse de l'iode dans le corps humain. Sa concentration normale améliore la circulation sanguine et régule le travail de toute la glande thyroïde. La TSH chez l'enfant et l'adulte est produite dans le lobe antérieur de l'hypophyse et son taux dépend non seulement de l'âge et du sexe, mais également de l'état physiologique de la personne.

Qu'est-ce que TTG et quelle est sa norme chez les enfants?

L’hormone stimulant la thyroïde est l’indicateur le plus informatif des troubles pathologiques de la thyroïde, indiquant souvent l’état du système endocrinien de l’enfant, sa croissance et son développement adéquat. Étant donné que la TSH régule les taux de sucre dans le sang, contrôle le processus naturel de division des graisses dans le corps et de la synthèse des protéines et est également responsable du fonctionnement de la glande thyroïde, son taux affecte de manière significative le fonctionnement du système endocrinien dans son ensemble.

Toute déviation du niveau de TSH a une forte influence sur la croissance et le développement du bébé. Vous devez donc surveiller en permanence la quantité de cette hormone.

Puisque l'équilibre hormonal affecte de manière significative de nombreux processus de la vie humaine, notamment le développement d'un organisme en croissance, son niveau optimal peut contrôler son développement normal. Et si une TSH est violée, des processus pathologiques assez graves peuvent survenir et se développer, dont l'astuce réside dans le fait qu'ils ne se manifestent pas longtemps, ce qui complique grandement leur diagnostic et, par conséquent, leur traitement.

Comment déterminer le taux de TSH?

Toutes les hormones thyroïdiennes ont certains indicateurs de la norme qui donnent des informations sur l'état du système endocrinien. Par exemple, lors du fonctionnement normal de la glande thyroïde, la quantité de T4 (thyroxine ou hormone responsable de T4 - l'hormone responsable du métabolisme énergétique dans le corps humain) doit dépasser 60 fois le niveau de T3 (l'hormone T3 est la triiodothyronine, formée à la suite de la désintégration T4).

Ces deux hormones ne sont pas seulement responsables du processus métabolique, elles contribuent à l'oxygénation de tous les tissus et organes internes, participent à la synthèse des protéines et régulent la fréquence de contraction du muscle cardiaque. Une TSH élevée ou inversement diminuée chez un enfant affecte de manière significative non seulement la croissance du bébé, mais également son développement émotionnel. C'est donc à un âge précoce (jusqu'à un an) que le niveau de cette hormone importante doit être strictement contrôlé.

Les taux de TSH sont déterminés à l'aide d'un test sanguin spécial prélevé dans une veine cubitale chez un adolescent, dans un talon de nouveau-né et dans une veine de la main ou du pied chez un bébé de plus de 2 ans. L'étude se déroule généralement le matin, toujours l'estomac vide. À la veille du test, le patient doit réduire considérablement son activité physique.

Pour déterminer correctement le niveau de t4, il existe une table spéciale:

  • norme chez les nouveau-nés - de 1,1 à 17,0 m / l;
  • chez les enfants de 2,5 mois - de 0,6 à 10,0 m / l;
  • de 2,5 mois à 5 ans - de 0,4 à 6,0 m / l;
  • de 5 à 14 ans - de 0,4 à 5,0 mme / l.

Comme le montre le tableau, les niveaux d'hormones les plus élevés sont observés chez les enfants de moins de 5 ans. Le plus haut niveau de T4 - chez les nouveau-nés, cela est dû à la formation du système nerveux central chez les nourrissons, qui est facilitée par la synthèse de T3 et de T4. À mesure que le système nerveux central se renforce, le niveau naturel de l'hormone diminue considérablement. Et pourtant: le taux d'hormones chez les filles dépend entièrement de leur état physiologique, et chez les adolescents (garçons et filles) - du régime alimentaire.

Les indications pour le test de TSH apparaissent généralement lorsqu'un enfant présente certains symptômes:

  • la jaunisse ordinaire du nouveau-né ne passe pas après le délai prescrit;
  • Il existe des signes évidents d'hypothyroïdie - surpoids, peau sèche, somnolence et fatigue, dysfonctionnement de l'appareil digestif, constipation et, chez les filles - troubles menstruels;
  • retard de développement et puberté tardive.

Dans les cas où une hypothyroïdie congénitale a été diagnostiquée à la naissance, la concentration de thyroxine dans le corps doit être constamment surveillée, en particulier à un âge plus avancé. Il existe des cas tels que chez un nouveau-né, le taux de TSH dans le sang est déjà assez bas - ceci indique des anomalies congénitales. Dans une telle situation, si le temps n’effectue pas le traitement nécessaire, la probabilité que l’enfant soit en retard de développement mental et physique puisse augmenter.

TSH haut et bas - effets

Comme mentionné ci-dessus, le niveau de TSH est suffisamment important pour le développement et le fonctionnement du corps humain, en particulier de l'enfant, de sorte que sa quantité, si elle n'est pas normale, peut entraîner le développement d'effets irréversibles. Si TSH est élevé ou significativement réduit, qu'est-ce que cela signifie? Les écarts par rapport aux indicateurs normaux de l'ensemble du fond hormonal sont le signe de troubles pathologiques de la glande thyroïde, d'un dysfonctionnement de l'hypophyse ou de maladies de certains organes et systèmes de tout le corps. Pour bien diagnostiquer les causes, il faut également faire attention aux plaintes du patient, au tableau clinique complet de la pathologie et mener des études complémentaires.

Des taux élevés de thyrotoxine peuvent être causés par la prise de certains médicaments contenant des hormones synthétiques de la thyroïde et de l'iode; tumeurs tumorales dans l'hypophyse; effort physique intense; intoxication par certains composés chimiques ou inflammation de la glande thyroïde. Les signes d’une telle affection sont: augmentation de l’excitabilité et de l’anxiété, diarrhée, augmentation du rythme cardiaque, tremblements de la main et perte de poids soudaine. Le traitement est généralement effectué à l'aide de médicaments contenant de l'iode radioactif ou de médicaments antithyroïdiens situés sur la glande thyroïde.

On observe généralement une forte diminution de la TSH avec un goitre diffus toxique, des pathologies de l'hypophyse, entraînant une diminution de son activité, des traumatismes crâniens, des états de stress et divers troubles mentaux. Les symptômes de la baisse du taux d'hormones sont la constipation, des irrégularités menstruelles (chez les filles), une prise de poids rapide, une sensation constante de fatigue, de la somnolence et une mauvaise coordination des mouvements. Dans certains cas, des poches peuvent apparaître. Le plus souvent, le traitement d'une concentration réduite de thyrotropine est effectué à l'aide d'un médicament capable d'augmenter de manière optimale le taux de TSH.

Dans tous les cas, il convient de rappeler que la prise de certains médicaments peut également provoquer des fluctuations du niveau de l'hormone. Par conséquent, le traitement avec des médicaments essentiels présentant de telles contre-indications ne doit être effectué que sous la surveillance d'un médecin spécialiste. En cas de détection de violations du niveau de TSH, le traitement doit également être prescrit par un médecin - un endocrinologue - après l’examen. Il est absolument impossible de s’auto-traiter.

Et pourtant - les parents doivent être très prudents, souvent attentifs à l'état de l'enfant, car les maladies et pathologies de la thyroïde se développent de manière presque asymptomatique, ce qui complique considérablement leur diagnostic et peut considérablement ralentir l'adoption du traitement nécessaire. En cas d'anomalie dans l'état du bébé, vous devez immédiatement demander conseil à votre pédiatre mais également à votre endocrinologue.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones