Lors de la planification d'un enfant, les futurs parents responsables se soumettent à divers examens afin de prévenir d'éventuels problèmes de conception et de procréation. Parfois, après avoir réussi l’analyse des hormones, une femme découvre qu’elle a une hormone élevée, la prolactine, et que la grossesse n’arrivera pas de si tôt.

Les troubles hormonaux affectent la capacité de concevoir, le succès du portage et de la lactation. Par conséquent, les questions sur la normalisation des taux de prolactine restent toujours d'actualité.

Comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse?

La prolactine et la grossesse sont «liées» par des œstrogènes - des hormones sexuelles responsables de la maturation de l'œuf, de l'ovulation, de la préservation de l'ovule et de l'apport sanguin au placenta. Après la conception, leur niveau augmente, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion de prolactine, alors que le corps commence à se préparer à allaiter.

Sous l'influence de cette hormone, la structure des glandes mammaires change: leur taille augmente, les cellules adipeuses sont remplacées par des cellules sécrétoires. À la naissance du bébé, la production de lait commence.

Une augmentation naturelle de la prolactine pendant la grossesse entraîne une diminution de la sensibilité à la douleur. Ceci est particulièrement important lors de l'accouchement.

La prolactine est impliquée dans la formation des organes internes du fœtus. Il se forme un tensioactif sous l’influence des poumons, une substance tapissant les parois des alvéoles et ne leur permettant pas de se coller. Il est produit tard dans la période, peu de temps avant la naissance. Chez les bébés prématurés, le manque ou l'absence de surfactant peut entraîner la mort.

Si la prolactine est élevée lors de la planification d'une grossesse, elle réduit les risques de conception. On peut en dire autant des taux plus bas. Les écarts par rapport au niveau normal de prolactine provoquent des troubles menstruels, empêchent l'ovulation.

Raisons pour augmenter la prolactine

Une augmentation de la concentration de prolactine peut être causée par des troubles de l'hypophyse, car c'est dans cette glande qu'elle est produite. Les changements physiologiques ou biochimiques, l'œdème, les tumeurs dans cette partie du cerveau - tout cela conduit à une augmentation de la sécrétion d'hormones.

Il existe d'autres causes non hypophysaires:

  • blessures des muscles et des glandes du sein;
  • augmentation du taux d'œstrogènes dans le sang en cas de troubles du cortex surrénal, du foie et / ou des reins (maladie d'Addison, cirrhose, insuffisance rénale, etc.);
  • la syphilis, la tuberculose;
  • violations dans les organes de l'appareil reproducteur;
  • prendre des antidépresseurs, des œstrogènes, des antipsychotiques, des amphétamines, des opiacés, des antibiotiques;
  • exercice excessif;
  • régime pauvre en glucides (hypoglycémie);
  • procédures médicales affectant le cou, par exemple, massage (les nœuds nerveux qui contrôlent le niveau de l'hormone se trouvent dans la région cervicale);
  • stress prolongé.

Si la prolactine est élevée, est-il possible de tomber enceinte et comment faire face au problème? Lorsque les perturbations sont causées par des causes physiologiques (nutrition, stress, exercice), vous pouvez normaliser indépendamment le niveau de l'hormone. Dans ce cas, la fonction de reproduction est généralement rétablie sans trop de difficultés. Dans d'autres situations, des soins médicaux sont nécessaires.

Diagnostics

Un test sanguin est pris dans une veine pour déterminer le niveau de prolactine. La référence à l'enquête donne un gynécologue. La procédure de prélèvement est effectuée le matin, 2 à 3 heures après le sommeil, l'estomac vide.

Un jour avant de donner du sang, vous devez vous abstenir de prendre de l’alcool, de vous rendre au sauna, au bain ou d’avoir des relations sexuelles. Les résultats sont interprétés en tenant compte de la phase du cycle menstruel et des caractéristiques des réactifs utilisés par le laboratoire.

Le diagnostic ultérieur dépend des résultats du test sanguin. Des consultations de spécialistes restreints (gastro-entérologue, néphrologue, endocrinologue), un craniogramme, une tomodensitométrie, un examen du fond d'œil peuvent être prescrits.

Traitement avant la grossesse

Le traitement des taux élevés de prolactine est sélectionné en fonction des résultats du diagnostic. Si les déviations sont mineures et qu'aucune maladie ne peut affecter la production de cette hormone, des remèdes homéopathiques contenant un extrait de Vitex sacré, une décoction de racine de réglisse ou une oie de Potentilla sont désignés.

Il est recommandé d’adhérer à des aliments contenant suffisamment de glucides, d’éviter les efforts physiques excessifs et le stress.

Si l'augmentation de la prolactine est significative, le traitement de la maladie à l'origine de l'insuffisance hormonale est en cours de traitement. Médicament également prescrit: Palodel, Bromocriptine, Dostinex. En savoir plus sur Dostinex lors de la planification de la grossesse →

Puis-je tomber enceinte avec une augmentation de la prolactine?

La prolactine est impliquée dans le fonctionnement du système reproducteur. L'augmentation de son niveau entraîne une diminution de la production de progestérone, une hormone qui augmente les chances de fécondation, contribue à l'implantation de l'ovule et empêche le rejet de l'endomètre.

En outre, l'hyperprolactinémie entraîne une perturbation du cycle menstruel et empêche l'ovulation. Une concentration accrue de prolactine est retrouvée chez 20% des femmes infertiles.

Puis-je tomber enceinte si la prolactine est élevée? La probabilité que cela se produise est extrêmement faible, car des obstacles sont créés à tous les stades précoces: pendant l’ovulation, la conception, l’implantation de l’ovule et également dans les premiers jours de la gestation.

Même si la fécondation a lieu, le risque d'avortement est élevé peu de temps avant même le retard de la menstruation. Cependant, un tel trouble est traitable - dans 80% des cas, l'élimination de l'infertilité est possible.

Le taux de prolactine pendant la grossesse

Les taux de prolactine augmentent pendant la grossesse. Le taux de sa concentration dans le sang dépend de la période. La levée commence à partir du 2ème mois et atteint son maximum à la 25-30ème semaine. Lorsque le corps commence à se préparer à l’accouchement, la quantité de prolactine diminue, mais augmente au début de l’allaitement.

Les indicateurs de la norme de cette hormone sont très variables. Le médecin évalue moins la valeur absolue que la dynamique de la concentration croissante. Sur une période moyenne de 2-3 mois, les indicateurs devraient se situer entre 500 et 2000 mU / l, dans 3-5 mois - de 200 à 6000 mU / l d'ici la fin du septième mois - pour atteindre 10 000 mU / l.

La prolactine affecte l'apparition de la grossesse et son déroulement. À des concentrations élevées de cette hormone, des anomalies se produisent dans le système reproducteur et une infertilité hormonale se développe. Avec un traitement approprié, il est généralement possible d'éliminer l'hyperprolactinémie, de concevoir et de mener à bien l'enfant.

Auteur: Olga Khanova, médecin,
spécifiquement pour Mama66.ru

Prolactine et grossesse

Niveaux élevés de prolactine et grossesse

La prolactine et la grossesse - ces mots sont prononcés quotidiennement par des milliers de femmes lors d'un rendez-vous chez un gynécologue. Combien de conception est possible avec un niveau accru de cette hormone, comment peut-on la réduire et comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse si elle reste élevée?

Le fond hormonal d'une femme affecte à la fois la capacité de concevoir, le processus de gestation et l'allaitement. Les femmes souffrant d’infertilité doivent réussir des tests pour détecter diverses hormones. Et l'un d'eux est la prolactine. C'est une hormone qui régule le processus de lactation, aide à augmenter les glandes mammaires pendant la grossesse, régule l'équilibre eau-sel.

Si la prolactine a augmenté dans la planification de la grossesse, cela peut être un symptôme de microadénome hypophysaire (tumeur bénigne du cerveau) et provoquer une infertilité (provoquer une non-apparition de l'ovulation). Mais pas toujours le taux élevé de prolactine et la grossesse, ou plutôt son absence, ne sont interdépendants. Dans cette affaire, vous devez bien comprendre.

Nous passons les tests

La prolactine peut normalement augmenter pendant la stimulation des mamelons, pendant et après les rapports sexuels, après un baiser passionné, après avoir fumé, etc. C'est pourquoi des analyses de sang sont recommandées le matin à jeun, de préférence au moins 2 à 3 heures après le réveil. Et avant de mettre il est conseillé de ne pas fumer et d'essayer de se calmer. Analyse du loyer dans les première et deuxième phases du cycle menstruel.

Si, à la suite de l'analyse, le niveau de l'hormone est élevé, le médecin examine les chiffres. Une augmentation répétée est un symptôme absolu de la présence d'un microadénome hypophysaire (qui synthétise cette hormone). Cette condition s'appelle l'hyperprolactinémie. Si l'augmentation n'est pas significative - il est important de regarder le niveau de macroprolactine (ou bigprolactine) - de la prolactine biologiquement inactive (qui ne peut affecter aucun processus corporel). Si une quantité importante de macroprolactine est trouvée, vous ne pouvez pas vous inquiéter et planifier une grossesse. Les analyses indiquent généralement la quantité de macroprolactine approximative, en pourcentage. Par exemple: "

L'importance de l'hormone prolactine pendant la grossesse

Pendant la grossesse, des modifications hormonales se produisent dans le corps de la femme. Chaque hormone joue un rôle spécifique dans le maintien et le fonctionnement normal de tous les organes et systèmes de la mère et du fœtus. Qu'est-ce qui est responsable et quelle est l'importance de la prolactine pendant la grossesse?

Comment la prolactine affecte-t-elle la grossesse?

Les lactotrophes de l'hypophyse antérieure constituent la source la plus importante de l'hormone. Pendant la grossesse, la proportion de l'hypophyse double de volume, mais après l'accouchement, elle reprend progressivement sa taille normale.

En outre, l’hormone protéique lactogène placentaire (somatomammotropine SMT chorionique) est synthétisée dans le placenta, avec des propriétés similaires à l’hormone protéique.

La fonction principale de la prolactine, ainsi que des œstrogènes, de la progestérone et du lactogène, est l'effet sur la glande mammaire, qui atteint sa maturité, le nombre de lobes, d'alvéoles et de canaux augmente. Dans les premiers mois de la grossesse également, la prolactine affecte la production de progestérone par le corps jaune.

En raison de l'irritation des terminaisons nerveuses du mamelon pendant l'alimentation, l'information entre dans le cerveau. Grâce à la prolactine, la sécrétion et l'accumulation de lait se produisent lors de la prochaine alimentation. Et en raison de l'effet réducteur de l'ocytocine, il est libéré. Dans les premiers jours, le colostrum apparaît, puis le lait.

Le taux de prolactine pendant la grossesse par semaine: tableau

À partir du premier trimestre de la grossesse, à partir de la 8e semaine, la prolactine augmente constamment. Avant l'accouchement diminue, et pendant l'allaitement augmente à nouveau. L'hormone est déterminée dans le sang par une méthode ELISA.

Le niveau de prolactine ng / ml

Le lactogène placentaire peut être déterminé à partir de la 6e semaine de grossesse et disparaît après la naissance. La quantité dépend de la zone du placenta, puis avec une grossesse multiple, le niveau d'hormone est plus élevé.

Lactogène placentaire (µg / ml)

Faites attention! Les informations sont données à titre indicatif, seul un médecin peut établir un diagnostic.

Taux élevé de prolactine pendant la grossesse: traitement

Si une femme a une augmentation de la prolactine, elle est examinée et un traitement lui est prescrit, en fonction de la cause. Les principaux moyens sont la bromkreptine et le clostilbegit, qui s’annulent au début de la grossesse.

Lorsque la grossesse est normale, la prolactine augmente. Ainsi, chez les femmes présentant un adénome hypophysaire, après l’arrêt du traitement en début de grossesse, une forte prolactine ne reflète pas l’ensemble des modifications de la tumeur.

Pendant toute la grossesse, il est nécessaire de surveiller chaque mois un ophtalmologiste. En cas de suspicion de croissance tumorale, une IRM est réalisée sans rehaussement de contraste.

Avec une croissance importante de la tumeur et une détérioration de la santé, des agonistes de la dopamine sont prescrits, parfois à plusieurs reprises. De nombreuses études ont été menées et aucune augmentation du nombre de malformations congénitales ou d'avortement spontané n'a été détectée.

Dans les cas extrêmement graves, en l'absence de l'effet du traitement conservateur et de la réduction progressive de la vision, la tumeur est retirée au deuxième trimestre ou, si le temps le permet, de l'accouchement.

Une augmentation du lactogène placentaire se produit dans le diabète sucré, lorsque, au moment de la naissance, les niveaux d'hormones peuvent atteindre 11,070 et pendant un conflit. La conduite de la grossesse et le traitement dépendent du type d'infractions détectées.

Faible prolactine et grossesse

Normalement, la concentration de lactogène dans le placenta atteint un maximum de 36 à 37 semaines et diminue après 40 semaines, lorsque le placenta "vieillit".

Une réduction pathologique de la somatomammotropine est observée dans les cas suivants:

  • dans les premiers stades du développement d'un dérapage;
  • menace d'avortement;
  • insuffisance placentaire, donc un test sanguin dans la dynamique permet de juger de l'état du placenta;
  • à des périodes ultérieures peuvent indiquer des anomalies dans le développement du fœtus. L'indication d'accouchement prématuré est une diminution de plus de 50% du lactogène. Avec une diminution de plus de 80% suggèrent la mort foetale du fœtus.

Il y a des cas où des saignements graves ou un choc septique se produisent pendant l'accouchement ou l'avortement, ce qui peut être la cause du syndrome de Sheehan. Dans le lobe antérieur de l'hypophyse, la circulation sanguine est perturbée et une nécrose se développe, ce qui entraîne une diminution de la sécrétion d'hormones, sans augmentation des glandes mammaires et du lait.

Les normes de la prolactine pendant la grossesse

À la première réception, lorsqu'elle a rejoint le protocole sur les cryo, Re s'est plainte de bouffées de chaleur et la sueur coulait à flots. Protocole Fresh était en Juin. Assigné une série de tests. Le cortisol a été augmenté de 30,5 (la norme à 19), la prolactine 42,0 (la norme 6-30). Le médecin a augmenté la dose d'euthyrox.

Pour ceux qui ne le savent pas, après deux mois de tentatives de grossesse, je suis allée chez le médecin, j'ai administré la prolactine et la TSH et ai rendu visite au médecin. sur le fauteuil, ils ont dit que l'utérus et les ovaires étaient parfaitement prêts pour la grossesse. La prolactine est revenue à la normale, et la TSH a pris son envol et a prescrit de la thyroxine pour.

Bonjour tout le monde! Je suis nouveau ici, je veux décrire notre problème! Depuis novembre 2013, mon conjoint a cessé d'être protégé, la grossesse ne s'est pas produite dans les deux mois. J'ai creusé tout Internet et à la veille de la nouvelle année, j'ai passé des tests pour détecter les principales hormones. J'ai eu le résultat le 28 décembre, et ici c'est mon cadeau, toutes les hormones sont normales, à l'exception de la prolactine - elle a été surestimée 5 fois. Après les vacances du Nouvel An, l'analyse a été reprise, le résultat était à peu près le même, je suis allé chez le médecin dans une clinique rémunérée, le médecin n'est pas très prolactine.

bonjour à toutes les beautés de la planification!) J'ai augmenté la prolactine (jusqu'à un taux de 700, j'en ai 1100), mais l'ovulation est presque toujours présente. J'ai donc une question, comment exactement une augmentation de la prolactine empêche-t-elle la grossesse, si Oh arrive tout de même? cela interfère-t-il avec la conception, l'attachement ou autre chose? répondre qui sait quoi à ce sujet?

Quel est le danger d'une augmentation de la prolactine pendant la grossesse?

Publié par admin dans Grossesse 01/17/2018 0 121 vues

Puis-je tomber enceinte avec une augmentation de la prolactine?

La norme de la prolactine - une hormone produite par le système endocrinien, est cruciale pour le bon déroulement de la grossesse, alors que son niveau élevé peut entraîner des difficultés de conception et même entraîner la stérilité. Quel est le rôle de l'hormone du lait dans le corps d'une femme, vous l'apprendrez tout de suite en lisant notre article.

Prolactine en préparation de la grossesse

Le système hormonal a un impact direct sur le processus de conception et de portage d'un bébé. Lorsqu'il n'y a pas de problèmes de santé et que la grossesse ne survient pas longtemps, il faut accorder une attention particulière aux hormones, et plus particulièrement à la prolactine. Sa teneur élevée en sang entraîne des perturbations du cycle menstruel, inhibe l'ovulation, non seulement pendant la grossesse et l'allaitement, mais également au stade de la planification. La question logique se pose donc: est-il possible de tomber enceinte si la prolactine est élevée? Évidemment, cela est difficile à faire et dans certains cas, c'est tout simplement impossible.

Important: selon les statistiques disponibles, des taux élevés de prolactine sont diagnostiqués chez plus de 30% des femmes chez lesquelles l’infertilité a été diagnostiquée.

Des problèmes surviennent à presque toutes les étapes de la conception:

  • quand l'ovulation se produit;
  • pendant la fécondation de l'œuf;
  • pendant l'implantation et la fixation de l'ovule dans l'utérus;
  • dans le développement normal de l'embryon dans les premières semaines de gestation.

L'augmentation de l'hormone du lait, comme on l'appelle aussi, a un effet négatif sur la production de progestérone, l'hormone féminine responsable de la fonction de reproduction.

Important: le niveau optimal de prolactine varie de 252 à 612 mMe / L.

Les fonctions de la prolactine dans la période de gestation

Avec le début de la grossesse, tous les systèmes du corps commencent à fonctionner différemment, assurant un accouchement sans danger. Quant à la prolactine, elle est principalement responsable de la lactogenèse - le processus de formation du lait maternel. C'est pourquoi le deuxième nom de l'hormone - lait.

Sous l'influence de la prolactine, les glandes mammaires sont élargies, les cellules adipeuses sont transformées en cellules sécrétoires.

Attention: pendant toute la période de gestation, la prolactine assure la tolérance immunitaire de l'embryon et du fœtus.

En outre, il est scientifiquement prouvé que l’augmentation de la prolactine pendant la grossesse réduit progressivement le seuil de douleur, préparant ainsi le corps au processus de l’accouchement.

La prolactine affecte également le développement fœtal. Ainsi, sous son influence, il se forme un surfactant pulmonaire - une substance spéciale qui recouvre la surface interne des alvéoles des poumons et empêche leurs parois de coller les unes aux autres. Grâce à cette substance, le nouveau-né prend sa première inspiration.

Facteurs de risque de pathologie

La déviation de la prolactine de la norme avant et pendant la grossesse est dans la plupart des cas causée par des pathologies de la glande pituitaire. C'est cet organe qui produit l'hormone et tout changement physiologique ou biochimique grave peut provoquer un déséquilibre hormonal.

Lire: La prise de fluconazole est-elle sans danger pour les femmes enceintes?

Nous vous conseillons de savoir comment la néphropathie est traitée pendant la grossesse et en quoi elle est dangereuse.

Les autres facteurs de risque incluent:

  • dommages mécaniques au sein;
  • maladie du cortex surrénalien;
  • troubles de la reproduction;
  • l'hypothyroïdie;
  • insuffisance rénale;
  • prendre un certain groupe de drogues;
  • exercice excessif sur le corps;
  • l'hypoglycémie;
  • massage du cou et de la tête;
  • stress prolongé et fréquent.

Méthodes de diagnostic des niveaux d'hormones

Pour une détermination plus précise de la concentration de prolactine dans le sang d'une femme enceinte, il est nécessaire de passer un test sanguin à partir d'une veine pour une étude en laboratoire. Le biomatériau est collecté tôt le matin à jeun.

Dans ce cas, environ un jour avant la collecte de sang, il est recommandé:

  • éliminer le sexe;
  • ne vous baignez pas dans le bain;
  • Ne pas manger de la malbouffe, l'alcool.

L'interprétation des données obtenues prend en compte la phase du cycle menstruel et les caractéristiques des réactifs de laboratoire. Il est important de savoir que les normes de la prolactine chez les femmes enceintes au début et à la fin du mandat ne sont pas les mêmes:

Si les résultats ne correspondent pas aux indicateurs de norme, une autre série d'études est également prescrite:

Il est conseillé de consulter les spécialistes concernés: un endocrinologue, un neurologue.

En plus du diagnostic de laboratoire et des instruments, le médecin doit inspecter une femme enceinte et prélever une anamnèse.

Symptômes de l'hyperprolactinémie

Une femme peut détecter une prolactine pathologiquement élevée en dehors de la grossesse pour un certain nombre de symptômes qui deviennent assez évidents en portant une attention particulière à leur santé:

  • l'aménorrhée;
  • périodes maigres et irrégulières;
  • la disparition de l'ovulation ou de ses troubles graves;
  • la libération de gouttes de colostrum ou de lait des mamelons;
  • l'hypertrichose;
  • infertilité;
  • adénome, kyste du sein.

Ainsi, trouvant une pathologie sur les manifestations externes, la femme est envoyée pour un examen détaillé, où la maladie est confirmée ou réfutée.

Traitement de la prolactine élevée

Il est conseillé de tomber enceinte pour tenter d’abaisser exactement le taux de prolactine dans le sang et d’augmenter le taux de prolactine. Après un diagnostic détaillé et la détermination du degré de déviation par rapport à la norme, le médecin choisit le traitement approprié.

Si les indicateurs présentent des différences minimales avec les valeurs moyennes de la norme, dans la plupart des cas, une correction du mode de vie et de la nutrition suffit:

  • ajouter plus d'aliments riches en glucides au menu;
  • éliminer tout régime et surtout le jeûne;
  • réduire l'activité physique;
  • éliminer complètement les charges de puissance renforcées;
  • limiter les situations stressantes.

L'hyperprolactinémie, accompagnée d'une augmentation significative de la prolactine, nécessitera probablement un traitement médical. Nous avons déjà répondu à la question de savoir s'il est possible de devenir enceinte avec une augmentation de la prolactine. Compte tenu de la réponse négative à cette question, les femmes qui envisagent une grossesse se voient prescrire des médicaments qui bloquent la production de prolactine. Dostinex est souvent utilisé à cette fin dans la pratique obstétricale et gynécologique. Le médicament a un effet prolongé, il suffit donc de le prendre une fois par semaine, mais à une certaine heure. Dostinex exerce un effet suppresseur sur la production d'hormones par l'hypophyse et, à l'inverse, active la synthèse d'œstrogènes.

Qu'est-ce que la basse prolactine dangereuse?

Une diminution significative de l'hormone prolactine est aussi indésirable que son augmentation. Notez que l'écart entre les indicateurs de la norme et une diminution est observé beaucoup moins fréquemment, mais également en raison de déséquilibres hormonaux. Cependant, une femme peut souffrir de:

  • troubles psycho-émotionnels;
  • l'obésité;
  • croissance abondante des poils du corps masculin;
  • manque de menstruation;
  • troubles du système nerveux.

Découvrez si les femmes enceintes peuvent blanchir leurs dents et quelles méthodes de blanchiment sont considérées comme les plus sûres.

Nous vous conseillons de savoir si vous pouvez manger du son pour les femmes enceintes.

Lire: comment appliquer la momie pour éliminer les vergetures sur la peau.

Après un diagnostic complet visant à établir les causes de la faible concentration de prolactine, une femme reçoit un traitement hormonal et n’est autorisée à planifier sa grossesse qu’une fois terminée.

Il devient évident que pour la conception, une grossesse sans risque et l'alimentation ultérieure du bébé, le système hormonal de la femme devrait fonctionner comme une horloge et le niveau de prolactine lui-même devrait correspondre à la norme.

Pourquoi la prolactine est-elle élevée lors de la planification d'une grossesse? Quel est le rôle de l'hormone?

Publié par Rebenok.online · Publié le 26/02/2017 · Mis à jour le 09/03/2017

Le système hormonal a un effet direct sur la fonction de reproduction du corps. Dévier de la norme d'une hormone entraîne l'échec d'une autre.

Le processus de planification de la grossesse implique l’apport complet d’hormones à la normale. Une hormone telle que la prolactine est responsable de la fonction de reproduction dans le corps de la femme. Les écarts par rapport à la norme, haut ou bas, entraînent de graves conséquences.

Fonction de la prolactine

La formation de prolactine se produit dans l'hypophyse, sous l'influence des œstrogènes. À l'état normal, l'hormone est présente dans le corps en petite quantité. La prolactine est responsable de fonctions importantes dans le corps de la femme:

  • favorise la croissance des seins pendant la puberté;

Algorithme d'analyse

Les dons de sang pour détecter les niveaux de prolactine se font le matin à jeun. Il est recommandé aux femmes d'effectuer l'analyse dans la première moitié du cycle menstruel, généralement entre 3 et 5 jours après le début du mois.

Certains facteurs externes peuvent affecter la quantité d'hormones dans le sang. Par conséquent, il est important de suivre les règles de préparation pour l'analyse. Ceux-ci incluent les suivants:

  • à la veille de ne pas être nerveux;

Taux de prolactine

Lors de la planification d'une grossesse, les résultats de l'analyse de la prolactine sont considérés comme normaux s'ils se situent dans une plage allant de 4 à 23 ng / ml. Un excès d'hormone est possible pendant la grossesse et pendant la période d'alimentation. Sa croissance commence à partir de la huitième semaine, puis augmente constamment. Critique est considéré comme l'excès et la diminution des normes admissibles.

La prolactine a augmenté

Le phénomène dans lequel il y a augmentation de la prolactine, appelé hyperprolactinémie. Il se caractérise par un certain nombre de signes. Ceux-ci incluent les suivants:

  • l'absence ou l'irrégularité du cycle menstruel;

  • la libération de lait en l'absence de grossesse;

Une hyperprolactinémie physiologique ou pathologique peut entraîner une augmentation de l'hormone. Pour une prescription correcte du traitement, il est nécessaire de déterminer le facteur ayant conduit à cette déviation. Pour des raisons physiologiques comprennent:

  • manger des aliments protéinés;

Les facteurs d'hyperprolactinémie pathologique sont:

Dans les cas plus graves, les kystes sont enlevés chirurgicalement. La prolactine chez les femmes lors de la planification de la grossesse est d’une importance primordiale. Son augmentation inhibe le processus de libération de l'œuf, rendant la conception impossible.

Pour réduire les hormones, des médicaments sont prescrits: Lizurid ou Parlodel, régulant le cycle menstruel. Ils sont prescrits par le médecin, en fonction des résultats de l'analyse.

Et il est également nécessaire de surveiller la nutrition, le plus souvent à l'air frais, afin de réduire les efforts physiques importants. La planification de la grossesse avec une augmentation de la prolactine n’est effectuée qu’après le retour à la normale de l’hormone.

Faible prolactine

La déviation de la prolactine de la norme vers une diminution est beaucoup moins fréquente que son augmentation. Mais cela laisse aussi une empreinte sur la santé des femmes.

La prolactine basse chez les femmes se produit toujours pour des raisons sérieuses. Ceux-ci comprennent:

L'effet de la prolactine sur la grossesse et ses normes pour les femmes

La grossesse est un phénomène stressant pour le corps. Lorsqu'il porte un enfant, le corps de la femme subit de nombreux changements. Ces processus sont visibles à l'œil nu et dans les études de laboratoire. Souvent, les bureaux de gynécologues ont entendu la désignation de l'hormone "prolactine" en conjonction avec la "grossesse". Qu'est-ce que c'est, quel est son rôle dans les organismes des femmes enceintes (et non enceintes), ainsi que les normes de sa concentration dans le sang, nous considérons dans cet article.

Impact sur la grossesse

Quand on vous a parlé de la prolactine (aussi appelée mammotropine), vous vous demandiez quel rôle elle jouait pendant la grossesse.

Même en dépit du fait que la prolactine soit présente dans le corps humain à l'état normal, cette hormone joue chez la femme l'un des rôles clés pendant la grossesse, l'accouchement et l'allaitement.

Pendant la période de procréation, cette hormone provoque une augmentation des glandes mammaires, le processus de conversion du colostrum en lait et une lactation directe, elle est également responsable de la maturation du corps jaune dans la cellule œuf.

Cette hormone fournit une assistance complète pour préparer le corps féminin à concevoir et à avoir un enfant. Nous avons déjà une idée de la prolactine et des connaissances sur les responsabilités de cette hormone chez la femme.

Lors de la planification

Lorsqu'une femme planifie une future grossesse, elle aborde cette question avec une attention particulière. Vous devez effectuer de nombreuses recherches sur votre corps, notamment pour savoir comment les choses se passent avec les hormones.

Les déviations de la prolactine avant la planification de la grossesse peuvent provoquer un manque d'ovulation, ce qui rend la conception d'un enfant impossible.

Après la conception

Lorsqu'une femme tombe enceinte, on observe une augmentation du niveau de cette hormone, car une autre de ses fonctions consiste à empêcher l'exfoliation de l'endomètre. Ainsi, la grossesse se déroule normalement. Pendant la gestation, la prolactine est également importante pour la formation du poumon fœtal. Le niveau d'hormone de lactation dépend de l'œstrogène. Plus le niveau de l'hormone femelle est élevé, plus la concentration de prolactine est élevée, elle remplace également le tissu adipeux des glandes mammaires à sécrétion.

Les normes

Afin de rester calme lorsque vous prenez les tests et prenez les mesures nécessaires à temps, vous devez connaître les normes de concentration de la prolactine dans le sang des femmes.

Il existe de nombreux récepteurs de la prolactine à l'extérieur et à l'intérieur du corps humain. Leur masse principale se situe sur les mamelons et les auréoles et est activée pendant le réflexe de succion du bébé. Mais, en ce qui concerne les hormones, ces substances devraient être normales.

Les élever ou les baisser peut causer beaucoup de problèmes au corps humain. Nous examinons maintenant quelles sont les règles de la prolactine chez les femmes.

Avant la grossesse

Pendant cette période, il est particulièrement important de surveiller la concentration de l'hormone dans le sang. Chez les femmes à l'état normal, le taux de prolactine est interprété en fonction de la phase du cycle au cours de laquelle l'analyse a été effectuée. Pendant toute la période, les indications suivantes ont été observées: 136-1483 μIU / ml.

Le cycle mensuel d'une femme est divisé en trois phases:

  1. Folliculaire - quand l'œuf mûrit dans l'ovaire.
  2. Ovulatoire - lorsque la cellule reproductrice a mûri et quitte la glande reproductrice.
  3. Lutéique - lorsque le corps se prépare à des saignements ultérieurs.

Pendant la grossesse

Et là encore, nous avons été de nouveau dépassés par la question de savoir quelle devrait être la norme de la prolactine chez les femmes pendant une période de la vie aussi importante. Franchement, mener une étude sur la concentration de prolactine pendant la grossesse est une perte de temps.

Tout cela est justifié par le fait que le corps de la femme est submergé par des pics hormonaux, ce qui est tout à fait normal.

Mais même dans ce cas, les médecins ont analysé les données et ont pris pour norme de tels indicateurs pour chaque trimestre:

  • le premier trimestre - 3,2 à 43 ng / ml;
  • deuxième trimestre - 13-166 ng / ml;
  • le troisième trimestre - 13-318 ng / ml.

Une autre caractéristique intéressante de la prolactine est qu'elle empêche le rejet du placenta et que, après la naissance du bébé, son réflexe de succion sera le principal signal de la production d'hormones. Mais tout est bon avec modération et si une femme a augmenté de prolactine, il est nécessaire de rechercher les causes de ce déséquilibre et de déterminer en quoi il peut être dangereux.

Raisons pour élever

Les femmes qui ont reçu des résultats de test décevants se demandent si elles peuvent devenir enceintes avec un indice de prolactine accru.

Malheureusement, non, chez les femmes, ce phénomène cause des problèmes d’appareil reproducteur.

L'augmentation de la concentration de prolactine dans le sang s'appelle l'hyperprolactinémie. Toutes les causes de ce phénomène sont divisées en deux groupes: physiologiques et pathologiques. La première est un groupe de causes qui sont causées par le fonctionnement normal du corps, tandis que les dernières sont provoquées par des maladies.

Causes physiologiques:

  • activité physique;
  • rapports sexuels;
  • irritation des récepteurs de la prolactine du mamelon;
  • phase de sommeil profond;
  • l'allaitement maternel;
  • stress
Motifs pathologiques:
  • syndrome de menstruation (aménorrhée);
  • syndrome de galactorrhée (la libération du colostrum par le sein n’est pas liée au processus d’alimentation);
  • dysfonctionnement ovarien;
  • dysfonctionnement ou tumeur hypophysaire;
  • insuffisance rénale;
  • maladies auto-immunes (lupus érythémateux systémique, polyarthrite rhumatoïde, goitre toxique diffus);
  • cirrhose du foie;
  • dysfonctionnement hypothalamique.
Comme vous pouvez le constater, les causes d’une augmentation de la prolactine sont suffisantes et la plupart d’entre elles sont des pathologies graves qui doivent être détectées à temps.

Quand consulter un médecin

Vous devriez écouter votre corps et consulter un médecin si vous présentez les symptômes suivants:

  1. Vous avez plus de vingt-cinq ans et votre cycle menstruel est instable.
  2. Vous avez des pertes blanchâtres au niveau des mamelons, mais vous n'êtes pas enceinte.
  3. Vous ne pouvez pas obtenir un orgasme pendant les rapports sexuels.
  4. Vous avez un sommeil perturbé, vous ne pouvez pas dormir.
  5. Vous avez diminué la libido.
  6. Vous avez constaté une augmentation significative des glandes mammaires.
  7. Vous essayez de tomber enceinte depuis longtemps sans succès.
  8. Vous envisagez d'avoir un bébé.

Nous vous avons donné un exemple des raisons les plus courantes pour consulter un médecin. Passons maintenant à la question de la recherche.

Diagnostic et traitement

Le meilleur moment pour cette étude est les phases folliculaire et lutéale du cycle. La première phase convient à l’étude d’autres hormones sexuelles et la dernière - une période favorable pour l’étude des hormones hypophysaires.

Les femmes occupant ce poste remettent le matériel lors d’une journée qui leur convient le mieux, combinant le plus souvent cette recherche avec d’autres.

L'analyse de la prolactine est recueillie le matin deux à trois heures après le sommeil. Cela est dû au fait que dans la phase de sommeil profond, il y a une augmentation naturelle de la mammotrophine.

Quarante-huit heures avant d'aller au laboratoire, évitez les rapports sexuels, les efforts physiques, les sucreries, les irritations des mamelons et le stress excessif. Si le premier résultat est une augmentation de la concentration de mammotropine, ne paniquez pas immédiatement. Refaites l'analyse pour éliminer la possibilité d'un saut ponctuel de l'hormone.

Le problème peut être considéré comme anormal après des recherches répétées. Si le développement d'événements est devenu oppressant, vous devez alors consulter un médecin pour le traitement.

Tout d'abord, le médecin procédera à un examen gynécologique et mammaire local de la femme afin d'exclure la présence de pathologies des glandes sexuelles.

Ensuite, vous recevez des instructions pour une échographie et une IRM du cerveau. De telles mesures sont nécessaires pour exclure la cirrhose du foie, l'insuffisance rénale et les néoplasmes de l'hypophyse et de l'hypothalamus.

Ensuite, un traitement thérapeutique de la cause de l'hyperprolactinémie est prescrit. Le traitement comprend la prise de médicaments et, dans les cas compliqués, la chirurgie et la radiothérapie.

Conséquences possibles

Si vous n'avez pas trouvé de déséquilibre hormonal ou n'avez pas pris de mesures pour traiter la cause de l'hyperprolactinémie, vous pouvez faire face à des conséquences évidentes:

  • oppression de la fonction de reproduction;
  • l'aménorrhée;
  • cancer de l'hypophyse ou de l'hypothalamus;
  • cirrhose progressive du foie;
  • insuffisance rénale aiguë;
  • la mastopathie;
  • cancer du sein;
  • cancer de l'ovaire.

Ces effets découlent des causes profondes du déséquilibre hormonal. Écoutez toujours votre corps et suivez les recommandations médicales.

Nous espérons que vous avez acquis des informations utiles sur ce qu'est la prolactine, son rôle dans le corps des femmes, ce qu'il faut faire si elle est élevée, ainsi que sur les causes et les conséquences d'un tel déséquilibre.

Le niveau de l'hormone prolactine est normal dans le corps chez les femmes, les enfants et pendant la grossesse

Chaque fille en période de préparation à la conception ou à la grossesse est confrontée à un grand nombre de tests. Le plus important d'entre eux est l'indicateur de l'hormone prolactine, dont la norme indique la production de protéines en quantité suffisante pour le fonctionnement normal de tout le corps quotidiennement.

L'hormone porte également le nom de mammotrophine, lacto ou hormone lutéotrope. La prolactine est une protéine qui est principalement produite par les cellules acidophiles de la glande pituitaire et une petite quantité par l’endomètre. Il existe trois types de prolactine dans le corps: 0,5 à 5% de tétramères, 5 à 20% de dimères et 80% de monomères. Ce dernier est une forme biologiquement active de l'hormone. La structure de l'hormone est un peptide et ressemble à un lactogène placentaire. Indépendamment de ses isoformes et des modifications de liaison, toutes les formes d'immunogénicité sont les mêmes. La prolactine est détectée dans de nombreux organes et tissus, car elle est non glycosylée et se propage facilement par le système circulatoire.

Le plus souvent trouvé dans les tissus cardiaques, les poumons, les organes du système reproducteur et digestif.

Exposition à la prolactine

L'hormone a un large éventail de rôles:

  • stimule la croissance des glandes mammaires pendant la puberté;
  • aide à augmenter la taille du tissu glandulaire des glandes mammaires;
  • au dernier trimestre de la grossesse et de l'allaitement est responsable de la production de lait;
  • est un immunostimulant pour diverses cellules du corps;
  • empêche la re-conception pendant la grossesse et l'allaitement;
  • est un antiseptique naturel, sa quantité est directement liée à la douleur;
  • sert d'indicateur de satisfaction sexuelle pendant l'orgasme.

Il existe trois niveaux de prolactine: faible, normal et élevé. Sa norme est variable, car il existe de nombreux isoformes de la prolactine dans chaque organisme.

Mesures de prolactine

Identifier l'hormone en utilisant diverses méthodes de recherche, qui diffèrent non seulement par leur méthodologie, mais aussi par leurs unités de mesure. Par exemple, l'analyse de l'hormone gonadotrope est donnée le 3ème jour du cycle et la lutéinisation le 5ème jour du cycle.

La norme pour les femmes varie de 4 à 35 ng / ml, un minimum de 4 à 4,5 ng / ml et un maximum de 25 à 35 ng / ml. Il est également important de faire attention au fait que le taux de prolactine change toutes les secondes, en fonction des changements physiologiques, des rapports sexuels, des médicaments, du stress, etc. Le nombre de prolactine chez chaque femme est déterminé par 2-3 tests de laboratoire, l'autre.

La quantité de prolactine dans le corps de la femme varie en fonction du cycle:

  • Phase I: 4,1 à 30 ng / ml ou 135 à 1000 µIU / ml;
  • Phase II: 6,3–50 ng / ml ou 190–1485 µIU / ml;
  • Phase III - 7,9–40 ng / ml ou 145–1210 µIU / ml;

Le taux de prolactine pendant la grossesse varie de 30 à 385 ng / ml et dépend de la période:

  • Je trimestre - 3–45 ng / ml;
  • II trimestre - 13–165 ng / ml;
  • III trimestre - 13–380 ng / ml.

L'hormone augmente après la septième semaine de grossesse, le nombre le plus élevé étant atteint entre 20 et 25 semaines de grossesse. Plus proche de la livraison des niveaux d'hormones diminue, augmente seulement après la livraison avec l'arrivée du lait. Néanmoins, les médecins modernes ne prêtent pas une attention particulière au niveau de prolactine, car il s'agit d'un indicateur individuel de chaque corps féminin pouvant atteindre les 1300 ng / ml.

Pour les enfants, il existe leurs normes hormonales:

  • Chez les nouveau-nés et pendant l'allaitement - 1700–200 mU / l.
  • La première année de vie des garçons est de 605 mU / l, celle des filles de 630 mU / l.
  • Jusqu'à 10 ans, une moyenne de 40 à 400 mU / l, pour les garçons de 70 à 405 ans, pour les filles de 110 à 550 mU / l.
  • Chez les adolescents, le niveau varie mais supérieur à 10 ans.

Chez les hommes, la prolactine est également produite; ses fonctions principales sont de réguler le fonctionnement du système reproducteur et de participer aux réponses immunitaires. Le niveau de prolactine est un indicateur du niveau d'œstrogène, ils sont tous responsables de la testostérone. Plus la prolactine et l'œstrogène sont élevés, plus la testostérone est basse. La norme pour les hommes est inférieure à celle des femmes et se situe dans la plage de 2,5 à 17 ng / ml ou de 75 à 515 µIU / l en permanence.

Anomalies de la prolactine

Si la quantité de prolactine dans le corps ne correspond pas à la norme, cela peut être un indicateur de diverses maladies, principalement liées au travail de la glande pituitaire. Le changement de niveau de l'hormone est appelé hyperprolactinémie et peut être de deux types:

L'hyperprolactinémie physiologique naturelle n'est observée que dans un corps sain:

  • chez les femmes enceintes;
  • pendant l'allaitement;
  • avec un effort physique intense;
  • pendant la période de sommeil profond, le matin, environ 5 à 7 heures;
  • pendant les rapports sexuels;
  • en mangeant des aliments riches en protéines;
  • surmenage émotionnel.

L'hyperprolactinémie pathologique peut être causée par:

  • tumeur de l'hypophyse, hypothalamus;
  • exposition aux radiations;
  • avec compression de l'hypophyse;
  • traumatisme ou chirurgie thoracique;
  • maladies endocriniennes;
  • insuffisance rénale;
  • manque de vitamine B6;
  • prendre des contraceptifs;
  • l'obésité.

L'obésité est la cause la plus fréquente d'augmentation du niveau de l'hormone. C'est dans le tissu adipeux que l'oestradiol se forme, ce qui provoque la production de prolactine en grande quantité.

Le traitement ne se fait qu'en éliminant la cause fondamentale. Vous devez d'abord passer une IRM et être assuré de connaître l'état de la glande pituitaire. Les tumeurs hypophysaires sont soignées par chirurgie ou radiothérapie, dans d’autres cas, une pharmacothérapie suffisante ou la normalisation de la nutrition et de l’apport en vitamines. Le traitement est prescrit individuellement, en tenant compte de l'état du corps, de la présence d'allergies, du désir de devenir enceinte, etc.

Qui a dit que guérir l'infertilité est difficile?

  • Voulez-vous concevoir un enfant pendant une longue période?
  • De nombreuses manières ont essayé, mais rien n'y fait.
  • En outre, les médicaments recommandés ne sont pas efficaces dans votre cas pour une raison quelconque.
  • Et maintenant, vous êtes prêt à profiter de toute opportunité qui vous donnera un bébé tant attendu!

Il existe un traitement efficace contre l'infertilité, il aidera à tomber enceinte même après 40 ans. Augmentez les chances de conception si le mari est contre la grossesse et est interrompu pendant les rapports sexuels. Suivez le lien et découvrez ce qui a aidé Marina Mogilevskaya >>

Quel est le danger d'une augmentation de la prolactine pendant la grossesse?

Publié par admin dans Grossesse 01/17/2018 0 121 vues

Puis-je tomber enceinte avec une augmentation de la prolactine?

La norme de la prolactine - une hormone produite par le système endocrinien, est cruciale pour le bon déroulement de la grossesse, alors que son niveau élevé peut entraîner des difficultés de conception et même entraîner la stérilité. Quel est le rôle de l'hormone du lait dans le corps d'une femme, vous l'apprendrez tout de suite en lisant notre article.

Prolactine en préparation de la grossesse

Le système hormonal a un impact direct sur le processus de conception et de portage d'un bébé. Lorsqu'il n'y a pas de problèmes de santé et que la grossesse ne survient pas longtemps, il faut accorder une attention particulière aux hormones, et plus particulièrement à la prolactine. Sa teneur élevée en sang entraîne des perturbations du cycle menstruel, inhibe l'ovulation, non seulement pendant la grossesse et l'allaitement, mais également au stade de la planification. La question logique se pose donc: est-il possible de tomber enceinte si la prolactine est élevée? Évidemment, cela est difficile à faire et dans certains cas, c'est tout simplement impossible.

Important: selon les statistiques disponibles, des taux élevés de prolactine sont diagnostiqués chez plus de 30% des femmes chez lesquelles l’infertilité a été diagnostiquée.

Des problèmes surviennent à presque toutes les étapes de la conception:

  • quand l'ovulation se produit;
  • pendant la fécondation de l'œuf;
  • pendant l'implantation et la fixation de l'ovule dans l'utérus;
  • dans le développement normal de l'embryon dans les premières semaines de gestation.

L'augmentation de l'hormone du lait, comme on l'appelle aussi, a un effet négatif sur la production de progestérone, l'hormone féminine responsable de la fonction de reproduction.

Important: le niveau optimal de prolactine varie de 252 à 612 mMe / L.

Les fonctions de la prolactine dans la période de gestation

Avec le début de la grossesse, tous les systèmes du corps commencent à fonctionner différemment, assurant un accouchement sans danger. Quant à la prolactine, elle est principalement responsable de la lactogenèse - le processus de formation du lait maternel. C'est pourquoi le deuxième nom de l'hormone - lait.

Sous l'influence de la prolactine, les glandes mammaires sont élargies, les cellules adipeuses sont transformées en cellules sécrétoires.

Attention: pendant toute la période de gestation, la prolactine assure la tolérance immunitaire de l'embryon et du fœtus.

En outre, il est scientifiquement prouvé que l’augmentation de la prolactine pendant la grossesse réduit progressivement le seuil de douleur, préparant ainsi le corps au processus de l’accouchement.

La prolactine affecte également le développement fœtal. Ainsi, sous son influence, il se forme un surfactant pulmonaire - une substance spéciale qui recouvre la surface interne des alvéoles des poumons et empêche leurs parois de coller les unes aux autres. Grâce à cette substance, le nouveau-né prend sa première inspiration.

Facteurs de risque de pathologie

La déviation de la prolactine de la norme avant et pendant la grossesse est dans la plupart des cas causée par des pathologies de la glande pituitaire. C'est cet organe qui produit l'hormone et tout changement physiologique ou biochimique grave peut provoquer un déséquilibre hormonal.

Lire: La prise de fluconazole est-elle sans danger pour les femmes enceintes?

Nous vous conseillons de savoir comment la néphropathie est traitée pendant la grossesse et en quoi elle est dangereuse.

Les autres facteurs de risque incluent:

  • dommages mécaniques au sein;
  • maladie du cortex surrénalien;
  • troubles de la reproduction;
  • l'hypothyroïdie;
  • insuffisance rénale;
  • prendre un certain groupe de drogues;
  • exercice excessif sur le corps;
  • l'hypoglycémie;
  • massage du cou et de la tête;
  • stress prolongé et fréquent.

Méthodes de diagnostic des niveaux d'hormones

Pour une détermination plus précise de la concentration de prolactine dans le sang d'une femme enceinte, il est nécessaire de passer un test sanguin à partir d'une veine pour une étude en laboratoire. Le biomatériau est collecté tôt le matin à jeun.

Dans ce cas, environ un jour avant la collecte de sang, il est recommandé:

  • éliminer le sexe;
  • ne vous baignez pas dans le bain;
  • Ne pas manger de la malbouffe, l'alcool.

L'interprétation des données obtenues prend en compte la phase du cycle menstruel et les caractéristiques des réactifs de laboratoire. Il est important de savoir que les normes de la prolactine chez les femmes enceintes au début et à la fin du mandat ne sont pas les mêmes:

Si les résultats ne correspondent pas aux indicateurs de norme, une autre série d'études est également prescrite:

Il est conseillé de consulter les spécialistes concernés: un endocrinologue, un neurologue.

En plus du diagnostic de laboratoire et des instruments, le médecin doit inspecter une femme enceinte et prélever une anamnèse.

Symptômes de l'hyperprolactinémie

Une femme peut détecter une prolactine pathologiquement élevée en dehors de la grossesse pour un certain nombre de symptômes qui deviennent assez évidents en portant une attention particulière à leur santé:

  • l'aménorrhée;
  • périodes maigres et irrégulières;
  • la disparition de l'ovulation ou de ses troubles graves;
  • la libération de gouttes de colostrum ou de lait des mamelons;
  • l'hypertrichose;
  • infertilité;
  • adénome, kyste du sein.

Ainsi, trouvant une pathologie sur les manifestations externes, la femme est envoyée pour un examen détaillé, où la maladie est confirmée ou réfutée.

Traitement de la prolactine élevée

Il est conseillé de tomber enceinte pour tenter d’abaisser exactement le taux de prolactine dans le sang et d’augmenter le taux de prolactine. Après un diagnostic détaillé et la détermination du degré de déviation par rapport à la norme, le médecin choisit le traitement approprié.

Si les indicateurs présentent des différences minimales avec les valeurs moyennes de la norme, dans la plupart des cas, une correction du mode de vie et de la nutrition suffit:

  • ajouter plus d'aliments riches en glucides au menu;
  • éliminer tout régime et surtout le jeûne;
  • réduire l'activité physique;
  • éliminer complètement les charges de puissance renforcées;
  • limiter les situations stressantes.

L'hyperprolactinémie, accompagnée d'une augmentation significative de la prolactine, nécessitera probablement un traitement médical. Nous avons déjà répondu à la question de savoir s'il est possible de devenir enceinte avec une augmentation de la prolactine. Compte tenu de la réponse négative à cette question, les femmes qui envisagent une grossesse se voient prescrire des médicaments qui bloquent la production de prolactine. Dostinex est souvent utilisé à cette fin dans la pratique obstétricale et gynécologique. Le médicament a un effet prolongé, il suffit donc de le prendre une fois par semaine, mais à une certaine heure. Dostinex exerce un effet suppresseur sur la production d'hormones par l'hypophyse et, à l'inverse, active la synthèse d'œstrogènes.

Qu'est-ce que la basse prolactine dangereuse?

Une diminution significative de l'hormone prolactine est aussi indésirable que son augmentation. Notez que l'écart entre les indicateurs de la norme et une diminution est observé beaucoup moins fréquemment, mais également en raison de déséquilibres hormonaux. Cependant, une femme peut souffrir de:

  • troubles psycho-émotionnels;
  • l'obésité;
  • croissance abondante des poils du corps masculin;
  • manque de menstruation;
  • troubles du système nerveux.

Découvrez si les femmes enceintes peuvent blanchir leurs dents et quelles méthodes de blanchiment sont considérées comme les plus sûres.

Nous vous conseillons de savoir si vous pouvez manger du son pour les femmes enceintes.

Lire: comment appliquer la momie pour éliminer les vergetures sur la peau.

Après un diagnostic complet visant à établir les causes de la faible concentration de prolactine, une femme reçoit un traitement hormonal et n’est autorisée à planifier sa grossesse qu’une fois terminée.

Il devient évident que pour la conception, une grossesse sans risque et l'alimentation ultérieure du bébé, le système hormonal de la femme devrait fonctionner comme une horloge et le niveau de prolactine lui-même devrait correspondre à la norme.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones