Le goitre est un terme générique désignant diverses maladies qui se manifestent par un élargissement de la glande thyroïde et une violation de sa fonction. Ce groupe comprend des pathologies telles que le goitre diffus, colloïdal, nodulaire, la maladie de Hashimoto, la maladie de Besedov, l'adénome thyroïdien, etc. Dans certains cas, dans le contexte d’une augmentation de cet organe, la concentration d’hormones thyroïdiennes est perturbée.

Les symptômes peuvent être différents selon la maladie et son stade. Cependant, une caractéristique commune est la taille excessive de la glande thyroïde. Si la production d'hormones est altérée, il existe des symptômes des systèmes cardiovasculaire, nerveux et urogénital, du métabolisme, etc.

Le développement du goitre de la glande thyroïde est influencé par de nombreux facteurs: génétique, troubles hormonaux, mauvaises conditions de travail ou de vie, mauvaise alimentation, stress, etc. Les effets de la maladie sont également différents. Dans certains cas, le goitre disparaît tout seul, un traitement parfois sérieux est nécessaire.

Il faut comprendre que les médicaments pharmacologiques ne font que supprimer les symptômes, sans lutter avec la cause de la maladie. La chirurgie ou le traitement radioactif provoque des dommages irréparables à tout le corps. L'effet le plus doux et efficace est celui des produits naturels développés par les herboristes.

Pourquoi la maladie survient-elle?

Puisque le terme "goitre" fait référence à diverses maladies, les raisons sont multiples. Nous allons essayer de les lister:

  • réponse auto-immune du corps (provoque la maladie de Hashimoto, le goitre de Riedel, la maladie de Basedow);
  • défauts dans les gènes (causent le plus souvent un goitre congénital ou la maladie de Basedow);
  • carence en iode (cause d'un goitre endémique, d'un goitre nodulaire et de quelques autres maladies de la thyroïde);
  • forts chocs psychologiques;
  • stagnation du sang et de la lymphe;
  • troubles du système immunitaire;
  • problèmes de digestibilité de l'iode (dus à une malabsorption ou à des mutations génétiques);
  • les effets des radiations, de certaines substances chimiques et des médicaments;
  • pics hormonaux pendant la grossesse, la ménopause, la puberté, etc.
  • infections (peuvent causer la tuberculose de la glande thyroïde et d'autres types de goitre);
  • mauvaises habitudes.

Il est très important de comprendre les facteurs qui ont conduit à l'apparition de cette maladie avant de commencer le traitement.

Les symptômes

Au stade zéro, il n'y a pas de perturbation dans le corps. Puis, à mesure que la maladie progresse, la glande thyroïde commence à se gonfler dans la partie antérieure du cou (ou de manière asymétrique de part et d'autre si l'on parle de goitre nodulaire). L'organe devient à l'étroit, il exerce une pression sur la trachée, les vaisseaux sanguins, les ligaments, les terminaisons nerveuses.

En raison de l'oppression des tissus voisins, les symptômes suivants peuvent se développer:

  • sentir qu'un corps étranger est coincé dans la gorge;
  • un obstacle dans le flux d'air (il devient difficile de respirer);
  • changement de voix, enrouement est possible;
  • difficulté à respirer en position couchée (car la glande thyroïde exerce une pression accrue sur les organes respiratoires);
  • accès de toux déraisonnable;
  • rougeur du visage;
  • des vertiges;
  • inconfort en avalant des aliments;

Si la production d'hormones diminue, on parle alors d'hypothyroïdie. Elle se manifeste par un ralentissement du métabolisme, une prise de poids rapide, des formes atypiques de bronchite et de pneumonie, une baisse de la pression artérielle, un état mental déprimé, une gêne cardiaque, un essoufflement, une faiblesse générale, une constipation et des ballonnements.

Le système reproducteur des hommes réagit de manière aiguë au déficit en iode dans le sang. Cela se manifeste par des problèmes de puissance et d'autres changements sexuels. Les femmes ont du mal à concevoir un enfant car les règles deviennent irrégulières.

Goitre et augmentation de l'activité hormonale de la glande

Certaines formes de goitre entraînent une augmentation du taux d'hormones thyroïdiennes. L'hyperthyroïdie se développe. Les symptômes les plus communs de cette condition sont:

  • faiblesse constante;
  • perte de poids malgré un bon appétit;
  • paumes humides collantes;
  • tachycardie ou accélération du rythme cardiaque;
  • l'hypertension;
  • insuffisance cardiaque;
  • gonflement des jambes.

Etant donné que le niveau d'hormones thyroïdiennes augmente le catabolisme, le corps produit plus d'énergie. Un symptôme typique de cette maladie est une sensation de chaleur et de transpiration. Parfois, le patient émet simplement de la chaleur, qui peut être ressentie même sans toucher, en amenant le bras à une distance de 1 à 2 cm de sa peau.

Chez les femmes, l'hyperthyroïdie peut entraîner des menstruations irrégulières, parfois même les menstruations cessent. Cela provoque de graves problèmes de santé.

L’hyperthyroïdie peut avoir plusieurs raisons, mais il s’agit le plus souvent de la maladie de Graves, ainsi que du goitre toxique nodulaire.

Classification des maladies de la thyroïde

Le goitre peut être classé selon différents critères. Donc, si cela perturbe l'équilibre des hormones thyroïdiennes, nous parlons de goitre toxique. Avec un fond hormonal normal, le goitre est considéré comme non toxique.

Selon la structure du tissu affecté, on distingue ces types de goitre:

  • nodulaire (les nœuds se développent sur la glande thyroïde, alors que l'organe lui-même est de taille normale);
  • goitre diffus (pas de nœuds, la glande thyroïde augmente de taille uniforme);
  • goitre nodulaire diffus (augmentation de la taille et inclusions nodales).

Selon l'étiologie et la pathogenèse, on distingue les goitres sporadiques et endémiques. Le goitre sporadique n'est pas associé à une localité particulière. Le goitre endémique est présent dans les zones à faible teneur en iode dans l'air (il s'agit généralement de régions éloignées de la mer).

Il existe également une classification par degré (stade) du goitre. Le stade zéro est celui où le processus pathologique a déjà commencé, mais la glande thyroïde n'a pas encore été agrandie pour pouvoir être vue sur le cou et palpée. Dans un premier temps, le médecin recherche déjà une hyperplasie. Dans la deuxième étape, la maladie devient apparente, car la thyroïde modifie la forme du cou.

Goitre nodulaire et ses causes

Un goitre nodulaire est une affection dans laquelle un ou plusieurs nodules sont présents dans la structure de la glande thyroïde.

La cause la plus fréquente de cette maladie est la carence en iode. Cependant, il existe d'autres facteurs:

  • prédisposition génétique;
  • l'action des substances goitrogéniques qui entravent l'absorption de l'iode (crucifères, arachides, par exemple);
  • l'influence de la fumée de tabac;
  • rayonnement ionisant;
  • thyroïdite;
  • maladies auto-immunes.

Classification du goitre nodulaire (types et degrés)

Il existe 2 types de goitre nodulaire:

  • goitre toxique nodulaire - les nœuds sécrètent localement des hormones thyroïdiennes, ce qui entraîne leur excès dans l'organisme;
  • goitre non toxique nodulaire (neutre) - les ganglions ne produisent pas d’hormones thyroïdiennes; leur concentration est donc normale.

Parfois, en plus de l'apparition de nodules, la glande thyroïde grossit elle-même. Ensuite, le diagnostic de goitre nodulaire diffus est posé.

Il existe également une classification en fonction du degré de développement de la maladie - de zéro au deuxième degré. Zéro - c'est quand les nodules ne sont ni visibles ni palpables. Le premier degré - le médecin peut sentir les nodules, mais ils ne gâchent toujours pas la forme du cou. Deuxième degré - les nodules deviennent visibles sur le cou.

Goitre colloïde

Il s’agit d’un grossissement de la glande thyroïde provoqué par l’accumulation de colloïde (une hormone contenant des protéines), dans les follicules d’un organe donné. Cette espèce est très commune - on la trouve dans 90% des cas de goitre. La pathogénie est la suivante: lorsque la substance colloïdale coule en quantité insuffisante, elle commence à s'accumuler, ce qui entraîne la formation d'une compaction.

Il existe plusieurs variétés de cette maladie:

  • goitre colloïde diffus (si le colloïde s'accumule de manière uniforme dans toutes les cellules);
    goitre colloïdal nodulaire (si le processus pathologique se développe localement);
  • goitre colloïde kystique (si le colloïde est placé dans un sac kyste fibreux).

Le goitre colloïdal est considéré comme la forme de goitre la plus inoffensive, car le risque de transformation en cancer est réduit à zéro. Les symptômes commencent déjà à se développer au stade progressif, lorsque la silhouette du cou change (degré 2). Les signes sont les mêmes que pour le goitre nodulaire.

Dans certains cas, la production d'hormones thyroïdiennes augmente. Cela conduit à:

  • température sous-fébrile constante;
  • la sensation que "le coeur saute du coffre" (tachycardie);
  • insomnie la nuit et la somnolence diurne;
  • agressivité ou larmoiement;
  • un appétit anormalement élevé;
  • la diarrhée;
  • perte de poids rapide;
  • problèmes avec le système reproducteur (perturbations du cycle menstruel, fausses couches, infertilité, manque de libido, anorgasmie, diminution de la puissance.

Goitre diffus

Lorsque le fer diffus, le goitre se développe de façon symétrique, uniforme et sans nœuds. Cependant, lorsque sa taille atteint 60 ml, il commence à opprimer les organes voisins. Le patient souffre alors d'étouffement, de gêne lors de la déglutition, de modification ou de perte de la voix, de vertiges, de souffle court.

Si nous avons un goitre toxique diffus, le niveau d'hormones thyroïdiennes augmente. Cela conduit à:

  • pucheglaziya (exophtalmie) caractéristique, rougeur des paupières, problèmes de vision;
  • la tachycardie;
  • augmenter la pression artérielle;
  • "Appétit de loup";
  • perte de poids malgré une nutrition améliorée;
  • élévation constante de la température jusqu'à 37-37,2 С (la température dite subfébrile);
  • irritabilité;
  • serrer les mains et la tête;
  • transpiration active même dans un état calme;
  • attaques de panique, anxiété;
  • problèmes de sommeil;
  • troubles de la fertilité, perturbations du cycle menstruel, fausses couches (chez l'homme, à la dysfonction sexuelle).

On observe beaucoup moins souvent une hypothyroïdie diffuse du goitre. Il s'agit d'une production d'hormones réduite, ce qui conduit à:

  • gonflement complet du corps;
  • manque d'appétit;
  • prise de poids malgré une nutrition normale;
  • gonflement de la langue.

La peau des patients est sèche, pâle, elle peut comporter des taches claires.

Il existe également un goitre nodulaire diffus dans lequel apparaissent les deux pathologies (élargissement uniforme de la glande thyroïde et apparition de ganglions séparés dans ses tissus).

Goitre toxique

Le terme «goitre toxique de la glande thyroïde» fait référence à un élargissement de la glande thyroïde, qui s'accompagne d'une synthèse extrêmement élevée d'hormones thyroïdiennes, entraînant un empoisonnement de l'organisme entier (thyréotoxicose). Goitre toxique particulièrement nocif pour le système nerveux et les vaisseaux sanguins.

La maladie est divisée en trois types: goitre toxique diffus, goitre toxique multinodulaire et maladie de Plummer. Il se manifeste avec de tels symptômes:

  • gonflement visible sur le cou;
  • la béglase;
  • palpitations cardiaques;
  • tremblement des mains et du corps entier:
  • peau chaude (même à une distance de 1 à 2 cm du corps du patient, vous pouvez sentir la chaleur);
  • accès de toux (surtout en position couchée);
  • perte de cheveux;
  • problèmes du système nerveux (panique, agressivité, dépression, mauvaise mémoire);
  • enrouement;
  • inconfort en avalant.

Maladie de Basedow, goitre Hashimoto, goitre Riedel

Ces types de goitre sont relativement moins répandus, tels que la maladie de Basedow, le goitre de Hashimoto et le goitre de Riedel. Ils sont unis par une caractéristique: la base du développement est l’auto-agression de l’organisme.

Maladie de Hashimoto

La maladie de Hashimoto (goitre, thyroïdite de Hashimoto) doit son nom au médecin japonais Hakiro Hashimoto, qui l'a décrite pour la première fois. Ceci est un dysfonctionnement de la glande thyroïde en raison de changements atrophiques causés par des processus auto-immuns. Le mécanisme est le suivant: notre système immunitaire, pour des raisons inconnues, décide d’éliminer ses propres cellules thyroïdiennes. À son tour, la glande thyroïde se bat avec ces processus.

Avec le goitre Hashimoto, il existe deux périodes qui diffèrent par leurs symptômes caractéristiques. Dans la première période, la maladie est une maladie inflammatoire chronique qui provoque un gonflement et un élargissement de la glande thyroïde. L'irritation des thyrocytes peut entraîner une augmentation de la concentration d'hormones thyroïdiennes, entraînant l'apparition de symptômes typiques d'hyperthyroïdie (perte de poids, tachycardie, fièvre, nervosité). La deuxième période de la maladie de Hashimoto résulte de la destruction des cellules de la glande thyroïde par le système immunitaire, ce qui entraîne inévitablement une diminution de la fonction de cet organe (apparition de symptômes d'hypothyroïdie - prise de poids rapide, apathie, somnolence et sensation constante de froid). En fin de compte, si la maladie n'est pas traitée, la glande thyroïde disparaît complètement.

Maladie de Basedow

La maladie de Graves (maladie de Graves) est une maladie auto-immune. En fin de compte, notre système immunitaire produit des anticorps qui combattent les cellules de la glande thyroïde (thyrocytes), ce qui entraîne une augmentation de cet organe et une augmentation du niveau d'hormones.
La plupart des patients développent des symptômes typiques d'hyperthyroïdie - tachycardie, fièvre, perte de poids rapide, nervosité, perte de cheveux, peau mouillée collante, diarrhée.

En outre, pour cette maladie des symptômes caractéristiques de l'ophtalmopathie. Extérieurement, cela ressemble à un oeil puissant. L'ophtalmopathie provoque l'accumulation de protéines et de cellules muqueuses dans l'orbite des yeux. Les yeux, en plus d'un défaut esthétique, provoquent parfois une ulcération de la cornée, une diplopie, une photophobie et une perte irréversible de la vision.

Un autre symptôme caractéristique de la maladie de Graves est un gonflement dans la région de la jambe. Elle est causée par l'accumulation de substances muqueuses à cet endroit.

Goitre Riedel

Le goitre de Riedel (goitre invasif) est une forme rare d'inflammation de la thyroïde caractérisée par une forte fibrose du parenchyme de cet organe. D'où un autre nom pour la maladie - le goitre en bois. La fibrose ne touche pas seulement la glande thyroïde, elle dépasse le cadre de cet organe et touche les structures anatomiques adjacentes du cou (trachée, vaisseaux sanguins, etc.).

Les causes exactes de la maladie n'ont pas encore été clarifiées. On suppose que son éducation est influencée par le sexe (les femmes tombent plus souvent malades) et les troubles du système immunitaire. Notre corps prend ses propres tissus du corps pour étranger, cherchant à les détruire.

Les symptômes de la maladie ressemblent au cancer anaplasique de la thyroïde. Par conséquent, le goitre de Riedel doit se différencier des tumeurs malignes. Au début, les patients se plaignent d'avoir quelque chose dans la gorge (les femmes parlent de malaise à l'arrière de la langue, les hommes parlent de compactage dans la région de la pomme d'Adam). Le goitre lui-même est indolore. À la palpation, le médecin trouve en général une glande uniformément élargie et extrêmement dense (on se croirait dans un arbre). Environ 1/3 des patients présentent des symptômes de fibromatose idiopathique de divers organes (par exemple, dans l’espace rétropéritonéal, le médiastin, les orbites, les poumons, les voies biliaires, les glandes lacrymales et salivaires).

Les symptômes associés à la compression de la masse fibreuse des voies respiratoires, de l'œsophage, des vaisseaux sanguins et des nerfs dominent. Dysphagie, essoufflement, enrouement, stridor et parfois perte de voix (en raison de la compression du nerf laryngé du larynx) se développent.

À mesure que la maladie progresse et que le tissu fibreux remplace le tissu glandulaire normal, des symptômes d'hypothyroïdie apparaissent (prise de poids rapide, problèmes de mémoire, somnolence, léthargie). Si les glandes parathyroïdes sont touchées, une hypocalcémie (manque de calcium) peut se développer, entraînant des problèmes au niveau du tissu osseux.

Goitre congénital, adénome, cancer et tuberculose de la glande thyroïde

Parfois, une hypertrophie de la thyroïde est associée à un goitre congénital, à un cancer de l'adénome et à la tuberculose.

Cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde est une forme relativement rare de néoplasme, représentant environ 1% de tous les types de cancer. Voici les causes possibles de la maladie:

  • déficit en iode (développement d'un cancer folliculaire);
  • excès d'iode (développement d'un cancer papillaire);
  • stimulation excessive de la TSH thyroïdienne;
  • les rayonnements ionisants (c'est pourquoi cette maladie se développe souvent chez les victimes de Tchernobyl);
  • facteurs génétiques (activation des oncogènes RET et MET, ainsi que l'inactivation des gènes suppresseurs
  • tumeurs, facteur de croissance épidermique (EGF);
  • certaines maladies héréditaires rares.

Les symptômes du cancer de la thyroïde ne sont pas spécifiques. Si vous avez des problèmes de thyroïde, vous devriez consulter un médecin. Le diagnostic précoce a un impact décisif sur le succès du traitement. Voici les signes qui devraient être suspects:

  • un ou plusieurs gonflements dans la glande thyroïde, surtout s'ils se développent rapidement;
  • enrouement dû à une irritation des cordes vocales;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • problèmes de respiration;
  • problèmes d'alimentation (difficile à avaler).

Il existe de tels types de cancer de la thyroïde: carcinome papillaire, folliculaire, médullaire, cancer indifférencié ou anaplasique, secondaire (à la suite d'une métastase tumorale provenant d'autres organes).

Tuberculose de la glande thyroïde

C'est une maladie très rare qui est une réaction grave de la glande thyroïde à la présence d'une infection dans le corps. De plus, il ne s’agit pas toujours d’un bacille tuberculeux - des champignons, diverses bactéries, des substances toxiques, une vascularite, une sarcoïdose peuvent en être la cause.
La maladie se développe en plusieurs étapes. Tout d'abord, des bosses douloureuses apparaissent. Au deuxième stade, les tubercules se transforment en tubercules, puis se développe un abcès. Dans la quatrième étape, les foyers deviennent cicatrisés.

Autres symptômes de la tuberculose thyroïdienne:

  • augmentation de la température;
  • le changement dans les contours du cou (il gonfle);
  • gonflement du corps;
  • rougeur et inflammation de la peau dans la région de la glande thyroïde (lorsque vous touchez cet endroit, vous ressentez de la douleur);
  • resserrement de la peau;
  • changement de voix ou sa perte complète;
  • psychisme instable (sautes d'humeur, agressivité, dépression);
  • la formation de fistules et de furoncles;
  • difficulté à respirer (sentir que quelque chose vous serre la gorge);
  • inconfort lors de la déglutition.

Il existe un risque de thyrotoxicose et de crise thyrotoxique, ce qui constitue une menace directe pour la vie.

Adénome thyroïdien

Ce sont des néoplasmes bénins dans cet organe. Les adénomes doivent être distingués des goitres nodulaires - tous les nœuds ne sont pas des adénomes. Malgré sa bonne qualité, un adénome peut à tout moment se transformer en cancer.

Les causes de la maladie sont la production insuffisante d'hormones thyroïdiennes due à une carence en iode, des conditions environnementales défavorables, le stress, une prédisposition génétique. L’hypophyse réagit à un manque d’hormones thyroïdiennes dans le sang et stimule le travail plus actif de la thyroïde. Elle commence à grossir. Il existe des adénomes papillaires toxiques, folliculaires, ainsi que des adénomes des cellules b.

Dans les premiers stades, l'adénome donne les symptômes suivants:

  • anxiété, agressivité, sautes d'humeur fréquentes;
  • perte de poids inexpliquée;
  • intolérance à la chaleur;
  • mains moites;
  • des palpitations cardiaques qui ne sont pas associées à un effort physique;
  • sensation constante de fatigue.

Aux stades ultérieurs, des symptômes apparaissent du fait que la thyroïde élargie commence à exercer une pression sur les structures environnantes. Le patient a du mal à avaler de la nourriture, il suffoque, il a des quintes de toux, la voix change.

Lorsque l'adénome toxique augmente la production d'hormones TSH. Par conséquent, en plus des symptômes mentionnés ci-dessus, le patient se plaint d'une diminution de la puissance ou de la libido, de l'infertilité, de la diarrhée, d'une faiblesse musculaire, de tremblements des mains et du corps. Putaglaziye peut se développer.

Goitre congénital

Le goitre congénital, comme son nom l'indique, apparaît à la naissance. C'est diffus ou nodal. Dans le même temps, le niveau d'hormones peut être normal, élevé ou réduit.
Les causes de la maladie sont cachées soit dans la génétique, soit dans la maladie de la mère. Le facteur génétique est une violation de la synthèse des hormones T4 chez le fœtus, des défauts de production ou de transport de la thyroglobuline, une activité accrue de l'iodothyrosine déiodinase. Le défaut se produit généralement dans un gène et est hérité de manière autosomique récessive.

Si la mère a suivi un traitement contre le goitre toxique diffus (maladie de Grave) pendant la grossesse, il est probable que l'enfant aura un goitre congénital. Les drogues en sont coupables - les iodures et les antithyroïdiens.

Le principal symptôme du goitre congénital est un élargissement de la glande thyroïde. Il n'est pas toujours possible de détecter cela immédiatement après la naissance. Si la glande adhère à de grandes tailles, il devient difficile pour le bébé de respirer et de manger, ce qui entraîne la mort. Pour le traitement utilisé, les hormones et les préparations d'iode doivent parfois recourir à la chirurgie.

Diagnostics

Chaque type de goitre a sa propre procédure de diagnostic. Cependant, tout commence par une enquête auprès des patients et une palpation du cou. L'échographie est également requise. Si l’échographie de la glande thyroïde n’est pas informative, le patient est envoyé pour une biopsie. La biopsie est généralement utilisée pour les nœuds et autres inclusions anormales.

Certains avantages seront la scintigraphie. Il montre la densité et les néoplasmes nodulaires élastiques, la structure du tissu thyroïdien, etc. Il est parfois nécessaire de réaliser une IRM ou une tomodensitométrie. Ces techniques vous permettent d'identifier les plus petites néoplasmes.

Un test sanguin pour les hormones est obligatoire. Il vous permet de savoir si la fonction thyroïdienne est normale ou si les niveaux d'hormones sont augmentés / diminués.

Les tests ci-dessus seront suffisants pour connaître le type de goitre et son stade. Ensuite, vous pouvez développer un traitement.

Traitement

Puisqu'il existe différents types de goitre thyroïdien et différentes causes, le traitement sera différent. Avec une pénurie d'iode, des médicaments contenant cet élément ont été prescrits. Si le niveau d'hormones thyroïdiennes est perturbé, des médicaments hormonaux sont prescrits. Dans le cancer, la chimiothérapie et la radiothérapie sont prescrites. Il existe une méthode de destruction des cellules thyroïdiennes par des médicaments radioactifs. Parfois, les médecins insistent pour une chirurgie.

Mais tous ces fonds ruinent notre corps. Ils ont toute une liste de contre-indications et d'effets secondaires. Il est beaucoup plus raisonnable de se tourner vers la médecine traditionnelle. Le fait est que dans notre corps, les mécanismes d'auto-guérison sont déjà en place, mais ils ne fonctionnent pas en raison d'un échec. Toutes sortes de produits naturels aident à surmonter cet échec et à établir le travail de la thyroïde et des hormones thyroïdiennes.

Traitement des remèdes populaires

Ci-dessous, nous allons partager des remèdes populaires qui ont aidé beaucoup de gens. N'oubliez pas que vous devez les prendre régulièrement. Pour faire effet plus vite, abandonnez la malbouffe et la viande. Essayez de ne pas être nerveux, car ce facteur affecte également négativement la glande thyroïde.

Abeille primor

Aide bien la teinture à l'alcool de l'abeille Podmor. Il normalise le système immunitaire, à la suite de quoi le corps se rétablit. Sur un verre d'épingles (abeilles mortes), prenez 4 verres de vodka. Le mélange doit être préparé pendant 2 semaines, après quoi il sera prêt à être utilisé. Filtrer et prendre sur une cuillère à café deux fois par jour. Vous pouvez boire de la teinture avec de l'eau.

Infusion d'aubépine

Cet outil aidera dans le cas où, dans le contexte du goitre des niveaux élevés d'hormones. Préparez la teinture: mettez 100 g de fleurs séchées dans un bocal, ajoutez 500 ml de vodka ou d'alcool dilué, fermez et maintenez pendant 2 semaines dans un endroit sombre. Puis filtrez la teinture et diluez-la avec de l'eau distillée dans un rapport de 1 à 5. Versez le médicament dans des bouteilles, conservez-le au réfrigérateur. Prendre après le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner 2 cuillères à soupe.

Recettes de noix

La noix contient beaucoup d'iode, elle aide donc à guérir notre problème. Vous pouvez l'utiliser de différentes manières.

Les guérisseurs préparent donc des teintures à base de fruits verts. Pour ce faire, ils doivent tordre dans un hachoir à viande et mélanger avec de l'alcool médical dans un rapport de 1 à 10. Infuser le mélange pendant 2 semaines, puis filtrer. Prendre 10 gouttes avant les repas trois fois par jour.

Les noix de septum aident également à combattre la maladie. Zapiruyte dans de l’alcool à 70% (pour 100 g de noix, 500 ml d’alcool) et laissez reposer pendant 3 semaines. Prenez le thé lit deux fois par jour.

Étonnamment, même une coquille de noix a des propriétés curatives. Faites-en une décoction et buvez à la place du thé. Pour rendre le médicament encore plus efficace, ajoutez-y des baies de genièvre. 10 litres de coquilles et 5 baies suffisent par litre d'eau. De ce mélange, vous pouvez faire cuire le thé 2-3 fois.

N'oubliez pas que pendant le traitement, vous devriez renoncer à l'alcool et aux cigarettes, car tous les efforts seront vains.

Herbe du nord Prolomnik

Cette plante se prend pour tout type de maladie et pour tout fond hormonal (elle répare tout). Dans la matinée, faites bouillir un litre d'eau, ajoutez une cuillère à soupe d'herbe sèche du briseur, couvrez et laissez reposer une demi-heure. Diviser l'infusion en 3 parties égales et boire après le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Le traitement dure de 4 mois à plusieurs années, selon l’ampleur de la maladie.

Géranium Robert

Il faut de temps en temps prendre le thé de leurs herbes géraniums Robert. C'est un biostimulateur naturel. Il améliore également les hormones et le métabolisme, est utile pour le système nerveux.

Préparez 2 cuillères à soupe d'une plante sèche avec 1 litre d'eau bouillante dans une bouilloire, enveloppez une théière avec une serviette et laissez reposer pendant 2 heures. Ce sera votre boisson toute la journée, au lieu de l'eau pure. Donc, répétez chaque jour, le traitement doit durer au moins deux mois, dans les cas avancés - plus longtemps.

Teinture tonique de mousseux

Une étude récente a montré que le blister de fucus améliore le métabolisme dans les cellules des thyrocytes, ce qui a pour effet de résoudre progressivement toute maladie de la thyroïde. Il est préférable d’en préparer une infusion alcoolique contenant 1 partie d’une plante pour 10 parties d’alcool à 70%. Insister 20 jours. Nous prenons une cuillère à soupe par jour.

Teinture Celandine

Ce remède se prend en cas d’adénome, de tumeur maligne ou de tuberculose thyroïdienne. Avant la floraison, ramassez l'herbe jeune, passez-la dans un hachoir à viande et versez la vodka dans un rapport de 1 à 10. Après 3 semaines, la teinture sera prête. Assurez-vous de bien filtrer. Commencez avec 5 gouttes de médicament par jour, puis augmentez la posologie à 15-20 gouttes. Lorsque la teinture est terminée, vous devez faire une pause d'au moins un mois.

Racines de Labaznika

Ce remède est particulièrement recommandé pour le goitre toxique. Cela aide même dans des cas très négligés, lorsque les patients ne peuvent pas conserver une image normale et que tous les organes du corps sont affectés.
Donc, vous aurez besoin de 100 grammes de racines fraîches de prairie. Écrasez-les et versez-les dans un bocal d'un demi-litre. Versez une bouteille de vodka sur le cou et laissez reposer pendant 2 semaines, puis commencez un traitement, mais préparez une nouvelle portion de teinture à l'avance. Posologie - une cuillère à soupe de teinture de racines 2 fois par jour. Vous pouvez le dissoudre dans une petite quantité de nourriture. Lorsque le pot d'un demi-litre est terminé, faites une pause d'une semaine, puis commencez à prendre une nouvelle teinture. Le nombre de pots nécessaires pour une guérison complète dépend du degré de négligence de la maladie. Habituellement assez de 4-5 cours.

Hirudothérapie

Le traitement avec des sangsues donne également un bon effet. Ils normalisent les processus métaboliques dans l'organe affecté, améliorent l'activité de l'organisme dans son ensemble, éliminent la stagnation. Sangsue appliquée directement sur la glande thyroïde, 2 choses de chaque côté. Ils devraient tomber d'eux-mêmes quand ils se saoulent de sang. Le nombre d'interventions dépend du degré de la maladie, généralement 5 à 7 séances d'hydrothérapie suffisent.

Feuilles de mûrier

À l'occasion, organisez des cours de traitement du thé à la feuille de mûrier. Cette plante restaure les processus métaboliques dans les thyrocytes, stimulant ainsi la réduction de la glande thyroïde. Pour préparer une dose quotidienne de médicament, faites bouillir dans trois verres d'eau 5 cuillères à soupe de feuilles séchées et broyées. Laissez-les bouillir pendant 5 à 7 minutes, puis retirez-les du feu et laissez-les pendant une heure. Strain. Buvez un verre trois fois par jour.

Pour rendre le médicament encore plus efficace, ajoutez une teinture de cloisons en noyer dont la recette est exposée ci-dessus. Un verre de bouillon prend une cuillère à soupe de teinture. Pas être superflu d'ajouter du miel.

Racine de ver à savon

Cette plante aide avec les niveaux élevés d'hormones TSH. Préparez-en une décoction selon cette recette: versez 400 ml d'eau bouillante dans une cuillère à soupe de racines et faites bouillir jusqu'à ce que le liquide soit réduit d'un tiers. Cool et filtrer décoction de soapwort. Prenez-le sur une cuillère à soupe matin et soir. Le médicament peut être conservé au réfrigérateur pendant plusieurs jours.

Eau de mer

L'utilisation de l'eau de mer aidera à compenser la carence en iode et à établir le fonctionnement de la glande thyroïde. Seulement vous devez prendre un produit propre - il est recommandé de prendre de l’eau en pleine mer, à 50 km au moins de la côte. Mélangez 100 ml de cette eau avec 100 ml d’eau plate. Ce sera votre dose quotidienne. Vous pouvez diviser le mélange en plusieurs portions afin de ne pas tout boire en même temps. La durée du traitement est d’au moins deux mois.

Si vous n'avez pas la possibilité de gagner de l'eau de mer, vous devrez vous contenter d'une solution de sel de mer. Cette méthode est moins efficace, mais elle aide aussi. Posologie quotidienne - 1/4 cuillère à café dissoute dans un verre d'eau.

Pommes de pin

Émietter les jeunes pommes de pin et les garnir de 1 à 10 vodka de qualité, laisser reposer pendant 10 jours, puis filtrer et commencer le traitement. Avant chaque repas, buvez une cuillerée à thé de tisane de pin.

Graines de coings

Sécher les graines de cognassier et les réduire en poudre. Mélanger 1 partie de graines avec 2 parties de miel et 1 partie de jus de citron, mélanger et conserver au réfrigérateur. Prenez le matin à jeun sur une cuillère à soupe de drogue. Très vite, vous vous sentirez soulagé.

Frais de fines herbes

Une plante est bonne, mais plusieurs à la fois sont meilleures. C'est pourquoi les préparations à base de plantes sont très populaires. Nous partagerons des recettes qui aident vraiment. Voici la première recette:

  • Herbe Durnikov - 2 parties;
  • Woodlouse grass - 2 parties;
  • Feuilles d'ortie - 1 partie;
  • Les racines de pivoine décorative - 1 partie;
  • Teinture des genêts à l'herbe - 0,5 partie;
  • Racine de Kalgan - 0,5 partie;
  • Graines de Mordovnik - 0,5 partie.

Faites bouillir une cuillère à soupe et demie de cette collection dans 2 tasses d'eau (laissez bouillir pendant 15 minutes), refroidissez et buvez 100 ml 3 à 4 fois par jour. Vous prenez un mois, une semaine de pause, etc., jusqu'à ce que vous obteniez le résultat souhaité.

Avec une diminution du niveau d'hormones, une telle collection est utilisée:

  • Racine d'Eleutherococcus - 2 parties;
  • La racine de la teinture de garance - 2 parties;
  • Fleurs de camomille - 1 partie;
  • Fleurs de souci - 1 partie;
  • Racine de ginseng - 1 partie.

Le matin, mélangez dans un thermos 2 cuillères à soupe de cette collection et 2 tasses d'eau bouillante, laissez reposer pendant 2 heures. Prendre 100 ml 3-4 fois par jour.

Une autre bonne recette pour la carence en iode:

  • Feuilles de muguet -100 g;
  • Herbe niveleuse européenne - 100 g;
  • La potentille est blanche - 100 g;
  • Herbe de Woodlouse - 100 g;
  • Foin d'avoine - 300 g;
  • Fleurs séchées - 200 g

Faites bouillir une cuillère à soupe de ce mélange dans 300 ml d'eau (laissez bouillir pendant 5 minutes), laissez refroidir et ajoutez une cuillère à soupe de miel. Prendre 100 ml après chaque repas. Lors de l'exécution des formulaires, le cours devrait être très long.

Avec une activité hormonale accrue, il est nécessaire de préparer une telle collection:

  • Tannée aux herbes - 1 partie;
  • Graine de lin - 1 part;
  • Fleurs de calendula - 1 partie;
  • Herbe dure - 0,5 parties;
  • Graines de carotte - 0,5 partie.

Faire bouillir 2 verres d'eau, ajouter 1 cuillère à soupe de mélange à base de plantes et éteindre immédiatement le feu. Couvrir et infuser le médicament pendant 30 minutes. Divisez en 4 réceptions, boire pendant la journée. Le traitement dure de 2 à 4 mois. La pause entre les cours devrait durer au moins deux semaines.

Outils à usage externe

Toutes sortes de compresses et de pommades appliquées sur le devant du cou sont très efficaces. Ils aident à établir la sortie de fluide dans les tissus de la glande thyroïde (afin de réduire sa taille) et à saturer cet organe de substances utiles. Assurez-vous d'essayer l'une de nos recettes.

Huile de mousse de chêne

Remplissez la mousse de chêne séchée (evernia lichen thallus) avec de l'huile végétale dans un rapport de 1 pour 1 et laissez dans un bocal ou une casserole sombre pendant 15 jours, puis égouttez-la. Appliquez une serviette imbibée de cette huile une fois par jour sur votre cou pendant 2 heures. Pour un effet optimal, vous pouvez prendre l'huile en une demi-cuillère à thé une fois par jour.

Pommade japonaise sophora

Prendre 1 partie de la phobie japonaise et 10 parties de graisse de porc ou de chèvre, noyer au four pendant 2 heures ou cuire au bain-marie pendant 3 heures, puis filtrer. Appliquez cette pommade tous les soirs sur le cou et frottez avec des mouvements très doux.

Pommade de pruche

Cette pommade convient même en cas de cancer de la glande thyroïde. Il est préparé en mélangeant 100 g de plantes fraîchement broyées avec 500 g de saindoux non salé. Mélangez le tout, fermez et laissez dans un bocal en verre pendant 20 jours. Puis mélangez à nouveau. Appliquer sur le cou le soir, tenir pendant 1 heure, puis rincer à l'eau tiède et au savon. La pommade est toxique, essayez donc de la garder hors de votre bouche et de vos yeux.

La lotion

Faire bouillir l'herbe de chèvre dans un peu d'eau. Humidifiez un chiffon dans ce bouillon et attachez-le au cou. Vous pouvez enrouler la toile cirée et une écharpe pour la réchauffer. Répétez ces packs tous les jours et vous remarquerez le résultat au bout d’un mois.

Essence de térébenthine

Cet outil ne convient que pour le goitre de nature bénigne, dans tous les cas, ne l'utilisez pas pour le cancer! Le fait est que vous devez frotter doucement la térébenthine dans la zone douloureuse le soir. Il contient des huiles de pin, qui contiennent beaucoup d’iode et d’autres oligo-éléments utiles à votre maladie.

Feuilles d'oseille

L'oseille ordinaire, que nous ajoutons à la soupe, aidera à éliminer le goitre. Écraser les feuilles fraîches d'une plante jusqu'à obtenir un gruau, l'appliquer sur une gaze et appliquer sur le cou pendant 1 heure. Faites-le tous les soirs.

Écrivez dans les commentaires sur votre expérience dans le traitement des maladies, aidez les autres lecteurs du site!
Partagez des contenus sur les réseaux sociaux et aidez vos amis et votre famille!

Tout sur les glandes
et système hormonal

Un petit nodule sur le cou, qui normalement ne sent pas même et pèse plus de 20 g, s'appelle la glande thyroïde. Cette glande, comme d’autres, produit des hormones - des substances biologiquement actives qui affectent le travail des organes et des systèmes. Deux hormones principales sont produites dans la glande thyroïde: la triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4). Leur production est étroitement liée au travail de l'hypophyse et de son hormone stimulant la thyroïde. Avec suffisamment de T3 et de T4 dans le corps, ils sont:

  • réguler le système nerveux central (SNC);
  • contrôler le métabolisme du corps, la production de protéines et de vitamine A;
  • assurer le métabolisme des cellules adipeuses et du gluten;
  • réguler le système cardiovasculaire, ou plutôt, affecter le muscle cardiaque;
  • fournir un travail coordonné du tractus gastro-intestinal,
  • contrôler le système musculaire;
  • chez les enfants contribuent à la croissance de l'organisme tout entier.

Le bon fonctionnement de la glande thyroïde est difficile à surestimer. C'est une sorte de régulateur de l'activité vitale, qui dépend en même temps d'autres systèmes et organes.

Vous pouvez trouver un cartilage thyroïdien dans votre cou. Si vous ne parvenez pas à trouver la thyroïde en dessous, vous n’avez pas de goitre à un stade avancé. Mais pour vous en assurer, il est préférable de mener une enquête.

Qu'est-ce que le goitre et ses variétés

La triiodothyronine (T3) et la thyroxine (T4) ont fondamentalement 3 ou 4 (d’où les chiffres dans le titre) de l’atome d’iode. Avec une carence en cet élément, la glande thyroïde produit moins d'hormones et cela affecte principalement le système nerveux central, une personne se sent faible, fatiguée ou avec un excès d'eux, au contraire, irritabilité.

Tous les organes souffrent de déséquilibre, car le métabolisme est perturbé. La glande thyroïde elle-même souffre et le résultat est la formation de nodules ou l'augmentation de sa taille.

Le goitre est un élargissement de la glande thyroïde en raison de changements pathologiques qui s'y produisent, de la formation de tumeurs ou de ganglions. C'est une maladie qui affecte tous les aspects de la vie.

Il peut y avoir plusieurs raisons à l'augmentation de la glande thyroïde et à la formation de goitre et, en fonction de celles-ci, il existe différents types de cette pathologie.

Le développement du goitre affecte l'état de la glande thyroïde et il ne peut plus produire d'hormones en quantité suffisante mais, dans certains cas, il améliore au contraire leur synthèse, ce qui entraîne également un déséquilibre du corps.

Donc, géographiquement, le goitre peut être:

  • Endémique, quand il y a une augmentation de la thyroïde, caractéristique uniquement pour une zone particulière.
  • Sporadique - ce sont toutes les autres espèces présentes peu importe leur emplacement géographique.

L'élargissement de la glande thyroïde est divisé selon la classification de Nikolaev sur le degré:

  1. Premier degré: le fer se ressent à la palpation.
  2. Deuxième degré: vous pouvez voir une glande thyroïde élargie.
  3. Troisième degré: épaississement important du cou.
  4. Quatrième: changer la forme du col utérin.
  5. Le cinquième degré implique un goitre énorme.

Lorsque l'on considère la structure de la glande thyroïde sécréter:

Lors de la classification du goitre par emplacement sur le cou, il existe:

  • goitre standard, ne couvrant que les lobes thyroïdiens;
  • trachée annulaire à bagues;
  • racine de la langue dystopique, excitante ou lobe thyroïdien supplémentaire.

De plus, un goitre peut être bénin lorsqu'il grossit très lentement et s'il est malin.

Testez la présence d'iode dans le corps. Le soir, vous devez appliquer (avec un coton-tige) une solution alcoolique d'iode à 3 bandes: la plus mince, la plus moyenne et la plus épaisse. Laissez-les sécher puis allez vous coucher. Si, au bout de 12 heures, une fine bande disparaît (c'est la norme, si deux disparaissent), vous avez besoin d'un apport prophylactique en iode. Avec la disparition des trois bandes, vous devriez immédiatement consulter un médecin: votre corps n'a pas assez d'iode.

Symptômes de l'élargissement de la thyroïde

Au premier degré du goitre, les symptômes sont lavés et le patient les attribue à un surmenage ou à une légère indisposition. Ces manifestations sont associées à l'hyperthyroïdie, dans laquelle la production d'hormones augmente considérablement, ou à l'hypofonction, lorsque le corps manque de T3 et de T4.

Parmi les premiers symptômes sont observés:

  • irritabilité ou, au contraire, léthargie;
  • fatigue constante, vertiges, lourdeur dans la tête;
  • constriction de la respiration, sa difficulté;
  • changements de voix, enrouement, enrouement;
  • toux, sécheresse et gorge irritée;
  • attaques d'essoufflement la nuit;
  • difficulté à avaler la nourriture.

Astuce! Si ces symptômes apparaissent, vous devez contacter un endocrinologue, car le thérapeute peut les attribuer à d'autres maladies.

Le traitement le plus efficace du stade initial du goitre est reconnu et il est très difficile à détecter. Par conséquent, il est important d’examiner attentivement leur propre santé et celle de leurs proches.

Le filet d'iode appliqué sur la peau est clairement visible après 24 heures - cela signifie qu'il y a un excès d'iode dans le corps. Un appel à un endocrinologue est nécessaire: trop d’iode est aussi nocif que sa carence.

Caractéristiques de la manifestation de la maladie chez les hommes et les femmes

Le goitre chez les femmes est 5 fois plus fréquent que chez les hommes. Les femmes climactériques sont les plus sensibles à cette maladie.

Parmi les symptômes du goitre chez les femmes, il y a plus souvent une diminution de la pression, une faiblesse et une fatigue rapide. Le goitre se caractérise par de fréquentes infections virales des voies respiratoires aiguës, une bronchite, une pneumonie; il y a une sensation de constriction dans le coeur, une douleur à la poitrine.

Au deuxième degré d'augmentation de la glande thyroïde, un essoufflement apparaît, plus tard l'appétit disparaît, une somnolence survient, ainsi que des troubles digestifs et un malaise abdominal. Pour les femmes se caractérisent par des irrégularités menstruelles, des fausses couches, la stérilité.

Les 4ème et 5ème stades du goitre se caractérisent par des symptômes tels que la prise de poids et des troubles de la mémoire.

Conseil La prophylaxie individuelle avec des préparations contenant de l'iode ne devrait être effectuée qu'après avoir consulté un endocrinologue.

Chez les hommes, le désir sexuel diminue pour compléter l'impuissance.

D'autres symptômes caractéristiques de l'élargissement de la thyroïde se manifestent aussi bien chez l'homme que chez la femme.

La présence de goitres 3 degrés affecte négativement la capacité de devenir enceinte. Dans ce cas, c'est impossible.

Grossesse et carence en iode

Parmi tous les groupes de population, les femmes enceintes ont le plus besoin d'iode. Ils ont besoin de 200 mg par jour. Une carence en T4 due à une alimentation pauvre en iode au cours du premier trimestre de la grossesse peut entraîner le développement de malformations congénitales du fœtus.

Suivi médical du fonctionnement de la glande thyroïde, la production d'hormones pendant cette période est très stricte. Il est nécessaire que la femme enceinte reçoive la bonne quantité d'iode avec de la nourriture ou avec un traitement supplémentaire.

Quelle est la carence dangereuse en iode pour les enfants

Un manque important d'iode à l'adolescence inhibe le développement physique et sexuel et devient la cause du retard de croissance et du développement mental à n'importe quel âge d'un enfant.

L’apparition de goitre endémique chez les enfants, qui représente aujourd’hui environ 25% de toutes les maladies infantiles du système endocrinien, entraîne le développement d’un crétinisme endémique. Pour les adultes, cela n’est pas caractéristique, et chez les enfants, le goitre est accompagné d’un retard de croissance, d’un développement physique et intellectuel.

La forme la plus commune de goitre chez les enfants est le goitre diffus.

Pourquoi le goitre apparaît-il?

Les scientifiques pensent que la formation de goitre est principalement due à un manque d'iode dans le corps. La carence de cet élément se produit quand une petite quantité de produits contenant de l'iode dans le régime alimentaire. Dans de nombreuses régions géographiques du sol, l'iode ne suffit pas, il est donc peu présent dans l'eau.

L'intoxication par les métaux lourds (goitre diffus) est une autre raison de la formation de goitre, ainsi que de nombreux autres facteurs de mauvaise écologie.

Parmi les causes du goitre nodulaire:

  • prédisposition génétique
  • tumeurs hypophysaires,
  • adénome thyroïdien,
  • tumeurs oncologiques.

Effectuer une échographie déterminera dans quelle mesure la glande thyroïde a grossi, où elle se trouve et où se trouvent les nœuds. Mais une biopsie de l'hypertrophie de la thyroïde sera nécessaire pour résoudre le problème de la bénignité d'une tumeur.

Diagnostics

Le test rapide à domicile décrit ci-dessus peut constituer une raison pour consulter un endocrinologue, mais il est impossible de dire avec certitude qu'il s'agit d'un signe d'augmentation de la glande thyroïde.

Pour déterminer la présence de goitre de la glande thyroïde, vous devez passer une série de tests et d'examens:

  1. Tout d’abord, vous devez vous présenter à l’endocrinologue à la réception et parler de tous les symptômes gênants pour le patient.
  2. Le médecin vous prescrira une série de tests: tests d'urine et de sang, y compris des tests hormonaux.
  3. Très probablement, une échographie de la glande thyroïde, éventuellement un scanner ou une IRM, sera également indiquée.
  4. À l'avenir, vous aurez peut-être besoin d'une biopsie du goitre de la glande thyroïde.

L’utilisation du sel iodé est l’un des moyens les plus acceptables de prévenir le goitre. Dans le même temps, l'iode pénètre dans l'organisme en doses dosées, en petites portions. Pour un cours plus intensif d'iodothérapie, vous devriez consulter un endocrinologue.

C'est important! Pour prévenir une augmentation de la glande thyroïde, incluez des aliments riches en iode dans votre alimentation, mais connaissez-en toujours et globalement la mesure.

Traitement de goitre

Le traitement du goitre de la glande thyroïde suggère plusieurs options:

  • Avec une légère augmentation de la glande thyroïde, lorsque la production d'hormones est légèrement réduite, un traitement hormonal substitutif est administré. Une telle thérapie est utilisée à vie après une intervention chirurgicale pour enlever le lobe de la glande thyroïde, ou après une thérapie à l'iode radioactif. En fait, le traitement aux hormones est le traitement principal du goitre de la thyroïde.
  • Le goitre nodulaire est traité chirurgicalement. Il peut y avoir une résection des noeuds ou un lobe endommagé. Si un lobe est endommagé par un goitre diffus, il est également retiré. C'est une opération difficile, car il y a beaucoup de vaisseaux sanguins dans la région de la glande thyroïde.

Si la résection de la tumeur est impossible, un traitement à l'iode radioactif est effectué. Aujourd'hui, il s'agit d'une procédure unique, il n'y a pas de substitut. Dans de nombreux cas, il entraîne une hypofonction de la glande et nécessite ensuite une correction constante du taux hormonal à l'aide de médicaments.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones