Les filles sont allées en G, elle a dit que la prolactine est élevée, donc, oh non! J'ai envoyé à l'endocrinologue, je vais le consulter le 19 juillet. Je veux savoir ce qui vous a été prescrit pour un tel diagnostic.

Dostinex, bromokreptine, agalates, voici trois médicaments au choix!

Un ami a une prolactine et un O augmentés tous les mois avec un YAB chic. Je demande, comme si elle abaissait encore la prolactine.

J'avais une intolérance à la crête de brome - vertiges et nausées.
Dostinex est un bon médicament, mais cher
mais en général - la prolactine - une hormone de stress. J'ai enlevé tout le stress et maintenant je ne bois pas de pilules!
Bonne chance!

La cyclodinone m'a aidé. Pour 1 mois

On m'a assigné Dostinex et Mastodinon pendant 3 mois.

La bromokreptine et le parlodel sont des analogues de Dostinex, mais moins chers.

Nous prévoyons presque un an, en vain, un test sanguin pour les hormones (21 dmc) - PROLAKTIN - 821,4 mIU / l, (la norme (femmes): 67-726 mME / l. Dostinex a été prescrit 1/2 t. Deux fois par semaine, cours - un mois, puis une analyse de contrôle, le paquet ne contient que 2 petites pilules, elles coûtent 600 roubles et il y a beaucoup d'effets secondaires: chute de pression, j'ai si bas - je me garde du café, j'espère que le traitement aidera.

Ma prolactine était légèrement trop chère à cause du stress! Le gynécologue a prescrit la teinture de pivoine et de neuromédine pendant 1 mois! Mais la prolactine doit également être correctement administrée! Dormez au moins 8 heures, ne soyez pas nerveux, ne faites pas d'activité physique, le sexe est également touché! Ils m'ont dit dans le laboratoire! À propos, la peur des injections ou des médecins peut affecter!

J'accepte la bromocriptine selon le schéma prescrit par le médecin

Dostinex n’est pas un analogue de la bromocriptine, c’est un médicament complètement différent. Avec dostinex, l’ovulation se produit au cours du même cycle et avec la bromocreptine, le traitement est long et souvent inutile. Dostinex réduit la pression, mais après 2-3 semaines, tout est restauré

Je suis tombée enceinte au début du 1er cycle. Avant cela, son ovulation n'était pas.

J'avais une prolactine élevée, environ 800. Les analyses ont été effectuées à la fin du cycle, mais pas O. J'ai commencé à boire de la bromocriptine 1/4 le soir, je suis revenu à la normale en 2 semaines et déjà au cycle suivant, j'avais mon propre O au milieu du cycle. Je n'ai eu aucun effet secondaire de sa part, bien que je sois très sensible à la drogue. Le docteur a dit que je le buvais au très B. Alors baissez votre prolactine et bonne chance !!

combien de réponses! Merci les filles, comme si quelque chose était prescrit, je vérifie immédiatement avec vos recettes.

Il y a 5 mois, j'ai fait don d'hormones, il s'est avéré que le taux de prolactine était élevé. Le médecin a d'abord prescrit Dostinex, mais il était très cher. Elle m'a dit de prendre du bromocrétine tous les jours avec une pilule pour la nuit. Il a eu la nausée pour la première fois, mais tout a disparu. tu es enceinte de lui, tu peux prendre soin de lui, mais tu ne peux rien faire avec Dostinex, bonne chance, baisse de la prolactine, assurez-vous de tomber enceinte!

merci, nous allons baisser

Dostinex est un nouveau médicament. Oui, il est cher, mais pour cela, il n’est pas malade de la prolactine et il la réduit rapidement. Et vous ne pouvez tomber enceinte que lorsque la grossesse arrive, il faut cesser de boire (ils ne boivent que dans des cas exceptionnels) et il est nécessaire de l’utiliser 2 fois par semaine, et non tous les jours. Vous n’écrivez que si vous buvez trois mois, des comprimés réduisant la prolactine et la grossesse ne se produit pas, cela signifie que le problème n'est pas seulement dans la prolactine.

Bonjour tout le monde. Je faisais des tests et ma prolactine était un peu dépassée et le médecin m'a prescrit une demi-cure pendant 2 semaines avec 4 comprimés de Caberbulin. Qui sait à propos de Kaberbulin?

Médicaments réduisant la prolactine: fonction hormonale et méthodes de traitement de son excès

L'importance des hormones est difficile à surestimer: il s'agit de substances chimiquement actives qui ont une grande variété d'effets sur le corps humain.

Pour les femmes, le dernier rôle est joué par l'hormone prolactine ou hormone de lactation.

Il est responsable de la production de lait pendant l'allaitement et contribue également à la grossesse et à la croissance d'un fœtus en bonne santé.

Fonctions hormonales

Les principales tâches de la prolactine dans le corps de la femme sont les suivantes:

  1. Développement et formation corrects du sein pendant la période de restructuration du corps chez les adolescentes.
  2. Suivi du ratio de magnésium, de sodium et de potassium dans le corps.
  3. Assurer un accouchement sans douleur en réduisant le seuil de douleur, en stimulant le premier souffle de l'enfant.
  4. La formation de lait dans le lactose, ainsi que la contraception naturelle dans les premiers mois après la naissance.

Dans certaines situations, le taux de prolactine peut être dépassé, une hyperprolactinémie se produit. Cela survient le plus souvent pendant la grossesse, mais peut aussi être dû à:

  1. Avortement ou chirurgie à la poitrine.
  2. Inflammations et tumeurs.
  3. Problèmes avec le foie, les reins, les ovaires ou la glande thyroïde.
  4. Diabète sucré, hépatite ou tuberculose.

Le problème peut être identifié par les caractéristiques suivantes:

  1. Violations dans le cycle menstruel, saignements utérins.
  2. Problèmes de conception, infertilité, diminution significative du désir sexuel.
  3. Manque de lubrification naturelle pendant les rapports sexuels, écoulement des mamelons.
  4. Maux de tête, nervosité.
  5. Embonpoint, ne pas avoir une raison spécifique.
  6. Chez les hommes, on observe une diminution de l'activité sexuelle et de la dépression, ainsi que des signes d'impuissance et d'infertilité.

Pour vérifier les hypothèses et commencer le traitement, vous devez consulter un médecin et faire un don de sang pour les tests. Ne vous fiez pas uniquement aux critiques d'amis, car tous les cas doivent être considérés individuellement.

Traitement de l'excès d'hormone

Si le niveau de l'hormone n'a pas diminué, il est nécessaire de subir un examen médical et d'en comprendre la raison. Selon le cas, un traitement complexe sera prescrit. Le traitement le plus sûr est le traitement populaire: il est généralement recommandé aux mères qui ont décidé de refuser l'allaitement ou aux femmes ayant survécu à un avortement.

Celles-ci peuvent être des préparations spéciales à base de plantes ou des plantes ajoutées au thé: valériane, menthe, feuille d’airelles, sauge, busserole. Ici aussi, on peut attribuer des médicaments homéopathiques, par exemple "Mastodinon", "Cyclodinone".

Le deuxième moyen de réduire la prolactine est de prescrire des médicaments. Ils sont prescrits pour un ajustement plus sérieux et avec un temps limité, par exemple si une tumeur produisant de la prolactine est découverte pendant la grossesse.

Il existe les options suivantes pour les médicaments:

  1. Ergolinovye: produits dérivés des alcaloïdes de l'ergot. Ils sont également divisés en médicaments courts (Abergin, Parlodel, Bromocriptine, Bromergol) et prolongés (Dostinex, Bergolak, Parlodel LAR pour injection).
  2. Non ergoliniques: ceux-ci incluent Hinalgolid et Norprolac.

Le choix des comprimés et du dosage dépend des caractéristiques individuelles du patient. Les médicaments doivent être pris strictement selon les instructions.

La durée du traitement est généralement de deux à trois ans et un test sanguin est effectué tous les 1-2 mois afin de déterminer les résultats. S'ils ne le sont pas, le traitement peut être modifié par le médecin traitant. L'IRM est requise tous les six mois.

Une autre option pour réduire l'hormone est la chirurgie, effectuée par un neurochirurgien, et la radiothérapie, utilisée en oncologie. Ils sont nommés extrêmement rarement, en cas de contre-indications ou d'hyperprolactinémie acquise sous des formes intraitables.

Tout traitement pour la prolactine, une hormone accrue, doit commencer par un examen approfondi par un médecin. Seulement en déterminant la cause de la maladie, il sera possible de prescrire le traitement correct et efficace.

Comment réduire la prolactine avec de la vitamine B6, voir la vidéo suivante:

Si je comprends bien, pour commencer à réfléchir à la question de savoir s’il existe ou non un tel problème, il est nécessaire que la manifestation ne se manifeste pas par un ou plusieurs signes. Parce que la manifestation d'un seul signe peut signifier un problème complètement différent. Et nous devons surveiller le comportement du corps.

Des filles qui avec quels médicaments ont réduit la prolactine.

Et après combien, après avoir été abaissé, le tant attendu est venu.

Dostinex, je te l'ai déjà dit. et encore vu des gouttes de mastopathie, ils ont également un effet d'abaissement

Pour une raison quelconque, les médecins m'ont dit, même avant la délivrance de la prolactine, que s'il était élevé, il devait consulter un endocrinologue... ne vous ont-ils rien dit?

Dostinex, abaissé immédiatement, B a traversé un cycle à mon avis.

La cyclodynone était prescrite maintenant, mais je l'ai donnée, j'étais normale, mais le médecin m'a conseillé de boire pendant 6 mois.

Désolé, ce sujet est également pertinent pour moi. Sur fond de légère augmentation de la prolactine, une hypothyroïdie subclinique a été révélée, l’hormone T4 ne suffit pas (hormone thyroïdienne). Une hormone est donnée dans une paire de T4svвобr et TSH. Au début, j'avais des valeurs normales, mais proches de la limite. Après le début de la grossesse, les résultats du test ont dépassé les limites (ce n'est pas très bien pour le bébé), un traitement hormonal substitutif a été prescrit, j'accepte l'eutirox en fonction de la femme enceinte ou à des dosages différents + des analyses de sang régulières. Ils ne peuvent pas savoir pourquoi, disent-ils, pendant toute leur vie (((Je ne veux pas avoir peur, mais pour prévenir). Les deux grossesses ont eu lieu en prenant des médicaments hormonaux, tout va bien pour les enfants. Cela a également commencé avec un peu de prolactine.

Elle a également commencé un traitement à la cyclodinone (teinture à base de plantes), est tombée enceinte le 3ème cycle, puis l’épopée avec T4 a commencé.

Comment abaisser le niveau de prolactine chez les femmes

Nous sommes habitués à amortir les différentes conditions de notre corps pour les hormones. Vous avez un excès de poids? Blame les hormones! Surmonter la dépression? Encore une fois, le manque d'hormones! Attraction sexuelle ou diminution de la libido - et encore une fois, ce sont des hormones!

Je ne me souviens pas de tous les noms, cependant, pendant la période où l’on porte un bébé et qui allaite, les femmes entendent constamment la prolactine.

De quoi est-il responsable et quelle fonction lui est assignée par le système hormonal? Comment abaisser le niveau de prolactine chez les femmes si son contenu élevé est diagnostiqué?

Les fonctions de la prolactine dans le corps féminin

La prolactine ou hormone lactotrope est une substance organique biologiquement active produite par l'hypophyse.

La fonction principale exercée dans le corps est de stimuler la lactation.

Formule chimique structurale de la prolactine

L'hormone régule la modification de la structure des glandes mammaires pendant la grossesse - elle est responsable du remplacement du tissu adipeux de la sécrétion, de la prolifération des canaux lactifères, des alvéoles et des lactocytes. À partir du milieu de la gestation, la prolactine stimule la production de colostrum et, après l'accouchement, le lait.

C'est important! Pendant la période d'allaitement, l'effet de la prolactine sur l'ovulation affecte son inhibition. C'est pourquoi les femmes qui allaitent conservent la capacité de ne pas tomber enceinte pendant longtemps, bien qu'elles aient des relations sexuelles sans contraception.

Des récepteurs d’hormones lactotropes ont été découverts non seulement dans les glandes mammaires, mais également dans tout le corps de la femme, mais leur fonction n’a pas été étudiée de manière fiable. La prolactine est également présente dans le corps masculin, mais à des concentrations plus faibles.

On suppose que l'hormone est activement impliquée dans des mécanismes tels que:

  1. anesthésie naturelle (seuil de douleur inférieur);
  2. stimulation de l'orgasme;
  3. réponses immunitaires;
  4. croissance des vaisseaux sanguins;
  5. fonctionnement du système nerveux central.

Sous l'influence de la prolactine, l'œstrogène et la testostérone, une hormone masculine, sont réduits.

Schéma de la prolactine

Taux de prolactine

Sagesse populaire «Tout est bon avec modération» est plus que jamais d'actualité en matière d'équilibre hormonal. Un saut ou une diminution du contenu de certaines hormones affecte le corps humain à la vitesse de l'éclair.

Si la concentration de prolactine a augmenté, cela peut affecter le cours du cycle menstruel et le fonctionnement des organes internes et du système reproducteur.

Si le diagnostic a révélé une diminution de l'hormone, cela peut indiquer des maladies de l'hypophyse et, pendant la grossesse, de sa post-maturité.

Seul un spécialiste devrait prescrire une thérapie régulant la prolactine: comment augmenter ou réduire son niveau. Le taux pour une femme non enceinte est compris entre 400 et 530 micro-unités par litre de sang.

Quand avez-vous besoin d'un traitement à teneur élevée en prolactine?

Si la prolactine est élevée, un diagnostic d'hyperprolactinémie est posé. Cette augmentation est due à deux raisons: physiologique et pathologique.

Dans le premier cas, le traitement n'est pas nécessaire, car la prolactine jump n'est pas une maladie, mais survient pendant:

  • sommeil profond;
  • lactation et grossesse;
  • le sexe;
  • le stress;
  • effort physique.

Dans un état pathologique, lorsque l’hormone prolactine est élevée, la diminution dépend de la cause de l’hyperprolactinémie.

  1. origine organique - dans les processus tumoraux de l'hypothalamus ou de l'hypophyse;
  2. origine fonctionnelle - due à des maladies des organes internes (cirrhose du foie, insuffisance rénale ou cardiaque, ovaire polykystique, etc.);
  3. origine pharmacologique - lors de la prise de neuroleptiques, d'antihistaminiques, d'hormones synthétiques ou d'antiémétiques.

La prolactine peut également être élevée pour des raisons d'intervention chirurgicale: sur les glandes mammaires, dans l'utérus (avortement, curetage).

Augmentation de l'appétit, symptôme d'un taux élevé de prolactine chez la femme

Les symptômes de l'hyperprolactinémie peuvent être les suivants:

  • troubles sexuels et reproductifs (infertilité, aménorrhée, diminution de la libido, sécheresse vaginale, frigidité, etc.);
  • troubles métaboliques (excès de poids, augmentation de l'appétit);
  • maladies immunes;
  • troubles psycho-émotionnels;
  • mal de tête;
  • vision floue.

Attention! L'automédication pour l'hyperprolactinémie est inacceptable! Le traitement ne peut être choisi qu’après un diagnostic précis et l’installation des raisons de l’augmentation du taux d’hormone!

Comment augmenter et diminuer la prolactine

Une faible prolactine est généralement rare. Le traitement vise principalement à réduire l'hormone. Comment peut-on réduire la prolactine?

Interdire l'alcool, la caféine et fumer des cigarettes pour atteindre une concentration normale de prolactine

Il est important de suivre plusieurs règles en plus du traitement principal:

  1. éviter le stress et la dépression;
  2. observer le régime de jour, normaliser les périodes de sommeil et de veille;
  3. abandonner les mauvaises habitudes (alcool, tabac);
  4. remplacer les contraceptifs oraux par d'autres;
  5. manger plein et équilibré;
  6. éviter les boissons contenant de la caféine.

Le traitement peut être à la fois médicamenteux et utilisant les méthodes traditionnelles de lutte contre l'hyperprolactinémie.

Médicaments

Pour le traitement médicamenteux de l'hyperprolactinémie, les dopaminomimétiques sont utilisés:

  • ergolinic (dérivés d'alcaloïdes d'ergot) - Bromocriptine, Dostinex;
  • non-ergolin - Norprolak.

Dans les processus tumoraux, la thérapie peut durer toute la vie avec une dose minimale de soutien.

Dostinex pour le traitement de l'hyperprolactinémie

Remèdes populaires

Les recettes de la médecine traditionnelle contre la haute prolactine sont très efficaces et visent principalement à restaurer le cycle menstruel, à supprimer la lactation et à rétablir l'équilibre hormonal.

Les herbes - sources puissantes de phytohormones - sont plus sûres que les médicaments, mais elles peuvent se manifester par des effets secondaires imprévisibles.

C'est pourquoi le phytotraitement doit être discuté avec le médecin!

  1. Teinture prutnyak ordinaire. Pour la préparation de graines de plantes utilisées: 30 g de matières premières exigent de l'alcool médical (200 ml). Vous devez préparer la teinture et la conserver dans un endroit sombre pendant 2 semaines. Prenez le médicament, dilué avec de l'eau: 1 cuillère à soupe pour 50 ml d'eau. Une fois par jour, une demi-heure avant les repas, au moins 1 mois.
  2. Collection numéro 1: houblon, or, agripaume, adonis, pivoine, menthe et liqueur mère. Les herbes sont mélangées dans des proportions égales, 60 g de matière première sont versés un demi-litre d'eau bouillante et insistent pendant 2-3 heures. Prenez un demi-verre une demi-heure avant les repas.
  3. Collection №2: houblon, passiflore, aubépine, millepertuis et mélisse. Une cuillère à soupe de mélange à base de plantes insister dans un verre d'eau bouillante et prendre deux fois par jour avant les repas pour ½ tasse.
  4. Douche infusion d'herbes sauge. L'infusion est préparée en versant un verre d'eau bouillie une cuillère à soupe de sauge sèche broyée. Seringue une fois par jour, la nuit.
  5. Nicked La racine de la plante doit être écrasée et une cuillère à soupe de matière première doit être insérée dans un thermos dans un verre d'eau bouillante. Une infusion de ¼ de tasse est prise 3 fois par jour avant les repas.
  6. La racine de la potentille est érigée. 100 grammes de matières premières broyées versent un litre d'alcool. Insister pour continuer environ un mois. Prendre 25 gouttes trois fois par jour avant les repas.

Vous ne devez pas vous attendre à un effet rapide des herbes, mais une diminution progressive de la prolactine ira naturellement, en douceur et sans dommage pour le corps. En cas d'effets secondaires, la phytothérapie doit être annulée!

Infusion de sauge pour normaliser le niveau de prolactine

Conclusion

Quelle fonction dans le corps d'une femme effectue la prolactine, comment la réduire? Les informations les plus complètes ne seront données que par le médecin traitant.

Toute intervention médicamenteuse sur le fond hormonal du corps ne doit être débutée qu’après des analyses de sang et des conseils d’experts.

Traitement de la prolactine accrue chez les femmes

La prolactine élevée est appelée hyperprolactinémie (prolactinémie). Le traitement dépend fortement des causes, et dans certains cas, il s’agit d’un phénomène temporaire qui ne nécessite aucune intervention médicale.

Raisons

Les causes des écarts par rapport à la norme peuvent être:

  1. Physiologique - après un rapport sexuel, sommeil, stress, examen gynécologique, pendant un effort physique, lactation, grossesse.
  2. Pathologiques - tumeurs hypophysaires, polykystiques, hypothyroïdie, cirrhose du foie et autres conditions.
  3. Pharmacologique - causée par l'influence de drogues.

Lorsque la prolactine est élevée pour des raisons physiologiques, le traitement n'est pas nécessaire.

Si les raisons de cette augmentation sont liées à la prise du médicament, la situation est résolue individuellement, en fonction de la maladie et de la nécessité de prendre le médicament pour maintenir un état normal.

Traitement

Pour réduire la prolactine chez les femmes, la méthode principale et la plus efficace est la pharmacothérapie. En règle générale, le traitement n'est pas nécessaire si le soi-disant phénomène de macroprolactinémie est détecté. Il s’agit d’une affection dans laquelle le niveau de l’hormone est quelque peu élevé, mais les symptômes et les troubles du corps ne sont pas détectés, et l’IRM des tumeurs ne révèle pas.

Le traitement de la prolactine accrue vise à:

  • réduire l'hormone bioactive à la normale, en supprimant les symptômes et les causes qui l'accompagnent;
  • normaliser le cycle menstruel, y compris l'ovulation;
  • rétablir la fertilité chez les femmes;
  • réduire le gonflement.

Les médicaments qui réduisent la prolactine élevée

Si une augmentation de l'hormone est causée par une autre maladie, le traitement est ensuite dirigé vers la cause première, par exemple l'hypothyroïdie ou les pathologies du rein. En cas d'hyperprolactinémie idiopathique associée à une cytose polykystique, le niveau peut diminuer seul sans intervention médicale.

Les traitements pendant la grossesse doivent être effectués exclusivement sous le contrôle d'un médecin. La réception indépendante de tout argent est extrêmement dangereuse. L'automédication peut avoir des conséquences critiques, car la prolactine a un effet très important sur la gestation.

Le prolactinome est une tumeur bénigne de l'hypophyse qui se manifeste par une production élevée d'hormone.

La cause la plus fréquente d'augmentation de l'hormone est une tumeur hypophysaire. La prolactine est divisée en microadénomes et macroadénomes. Ils peuvent être asymptomatiques et ne peuvent être détectés que par l'examen. Comme ils ne sont pas toujours activement augmentés et peuvent ne pas affecter la fonctionnalité du corps, les médicaments ne sont parfois prescrits que s'il y a des symptômes:

  • infertilité;
  • manque de menstruation;
  • la galactorrhée;
  • violation de la puberté;
  • troubles menstruels.

Observation en thérapie:

  • après un mois de traitement pour analyser l'hormone prolactine dans le sang;
  • répéter l'IRM après un an (s'il n'y a pas de recommandation pour une répétition précoce);
  • vérifier le champ visuel une fois par mois pour l'adénome;
  • prévention des maladies associées.

Une intervention chirurgicale visant à réduire la prolactine dans les processus tumoraux est utilisée en cas d'intolérance aux doses de traitement nécessaires ou d'immunité aux médicaments. La radiothérapie, lorsque la prolactine est élevée chez les femmes, est utilisée lorsqu'il est impossible d'effectuer une intervention chirurgicale ou une pharmacorésistance, dans les cas de prolactinome ou de carcinome à croissance rapide.

Des médicaments

Médicaments utilisés pour abaisser les taux sanguins

Médicament dopaminergique Dostinex: examens avec augmentation de la prolactine et en particulier utilisation du médicament pour arrêter la lactation

Dans le contexte de l'hyperprolactinémie, la fonctionnalité de l'appareil reproducteur et de l'appareil reproducteur est perturbée, une anovulation et une stérilité se développent et la libido diminue. Pour normaliser la concentration de PRL, les médecins prescrivent un médicament moderne, le Dostinex. Le dérivé d'Ergolin stabilise les niveaux de prolactine, réduit les manifestations négatives de l'hyperprolactinémie.

Comment prendre des pilules pour la normalisation de la PRL? À quelle vitesse pouvez-vous réduire les niveaux de prolactine? Quels commentaires Dostinex a-t-il reçus dans le traitement de l'hyperprolactinémie? Réponses dans l'article.

La composition et l'effet du médicament

La cabergoline est une substance active d'agents dopaminergiques. Également dans la composition des comprimés sont des composants inactifs: le lactose et la leucine.

Le médicament à base de cabergoline est utilisé pour réduire la concentration de prolactine (PRL) dans le corps. La suppression de la production de prolactine se produit par la stimulation directe de recettes de dopamine D2 situées dans les cellules lactotrophes de l'hypophyse. L'augmentation de la dose de cabergoline entraîne une stimulation centrale des effets dopaminergiques sur des récepteurs D2 spécifiques. C’est cette propriété qui distingue Dostinex des autres composés afin de réduire le niveau de PRL.

Après avoir pris les comprimés, la cabergoline pénètre rapidement dans le sang, se propage activement à travers le corps et pénètre dans la glande pituitaire. Des études montrent une concentration élevée du composant actif dans le plasma pendant une courte période après le début du traitement. La liaison aux protéines plasmatiques est de 41%.

La longue demi-vie - de 63 à 115 heures, selon l’état de santé, produit un effet durable. La stabilisation des valeurs de PRL a été notée 14 à 30 jours après la prise de la première pilule de Dostinex. La concentration d'équilibre est établie après 4 semaines.

Qu'est-ce que le syndrome de Sjogren et comment traiter une maladie auto-immune entraînant des lésions des glandes endocrines? Nous avons la réponse!

Comment traiter la lactostase chez une femme qui allaite? Des options de traitement efficaces pour la maladie sont rassemblées dans cet article.

Formulaire de décharge

Composition dopaminergique Dostinex entre dans la pharmacie sous forme de comprimés. La teneur en cabergoline est de 0,5 mg par unité. Les comprimés sont dans une bouteille de verre foncé, le nombre d'unités - 2 ou 8 pièces.

Indications d'utilisation

Dostinex comprimés prescrits aux hommes et aux femmes. La posologie optimale et la durée d'utilisation indiquent le médecin traitant en fonction des exigences du mode d'emploi.

Dopaminergique signifie prescrit pour l’identification de pathologies:

  • syndrome de selle turque vide;
  • micro ou macroprolactinome de l'hypophyse, produisant une PRL;
  • hyperprolactinémie d'étiologie inexpliquée;
  • écoulement anormal du cycle menstruel dans le contexte d'un excès de prolactine;
  • hyperprolactinémie chez les hommes. Excès de PRL viole le désir sexuel, provoque souvent l'impuissance.

Dostinex est prescrit pour supprimer l'allaitement dans les cas suivants:

  • un avortement spontané s'est produit en fin de grossesse;
  • dans la mortinaissance d'un enfant;
  • en présence de restrictions pour l'alimentation naturelle;
  • en l'absence de possibilité ou de désir d'allaiter le bébé

Contre-indications

L'agent dopaminergique n'est pas prescrit pour la détection des limitations:

  • prééclampsie tardive;
  • formes dangereuses de dommages au foie. Avec des déviations prononcées sur le fond de l'hyperprolactinémie sévère, tel que prescrit par un médecin, la cabergoline peut être obtenue en une dose hebdomadaire minimale;
  • il y a des signes de psychose post-partum;
  • le patient a révélé une sensibilité excessive à la cabergoline, aux alcaloïdes actifs de l'ergot, à d'autres substances entrant dans la composition du médicament Dostinex.

Instructions d'utilisation

Pour une meilleure portabilité de la composition à base de cabergoline, les comprimés de Dostinex sont pris avec des aliments. En cas de réactions négatives aux médicaments dopaminergiques, le dosage initial est toujours inférieur au niveau standard. En outre, les taux uniques et hebdomadaires peuvent être augmentés en fonction de l'influence du composant actif sur le corps.

Nuances importantes:

  • Au début du traitement, le taux ponctuel optimal est de 1 comprimé. Le médicament est pris 1 fois en 7 jours;
  • dose thérapeutique moyenne: 0,25 à 2 mg de cabergoline par semaine;
  • pour réduire la concentration de PRL, le patient reçoit 0,5 ou 1 g de cabergoline par semaine. Progressivement, avec un intervalle mensuel, la quantité de substance active peut être augmentée à 4,5 mg pendant le traitement de l'hyperprolactinémie. La meilleure option consiste à distribuer la norme hebdomadaire en deux ou trois doses ou à la recevoir une fois: le médecin choisit le schéma posologique en fonction de la tolérabilité des comprimés Dostinex;
  • pour empêcher la production de lait maternel après l'accouchement (nécessairement le premier jour), une femme reçoit une dose unique correspondant à 1 mg de cabergoline;
  • pour supprimer la lactation dans la période post-partum, la patiente reçoit 0,25 mg de substance active pendant deux jours (l'intervalle entre les comprimés est de 12 heures).

Effets secondaires

Les patients constatent une bonne tolérance à la cabergoline. Dans certains cas, des réactions indésirables se produisent. Le plus souvent, les symptômes sont légers, avec une diminution du taux de manifestation hebdomadaire disparaissent. Les médecins soulignent la relation dose-effet des effets indésirables: en cas de manifestations négatives, il convient de réduire la dose unique, puis tentent d’augmenter la dose (pendant 2 semaines à 0,25 mg au maximum).

Dans le traitement de l'hyperprolactinémie, les effets secondaires possibles:

  • faiblesse générale;
  • la constipation;
  • zones douloureuses des glandes mammaires;
  • flatulences;
  • troubles digestifs;
  • sensation de chaleur dans le visage;
  • des vertiges;
  • réduction de la pression;
  • poignée de main.

Lors de la suppression de la lactation, réactions secondaires possibles:

  • des nausées;
  • mal de tête;
  • l'hypotension;
  • des vertiges;
  • douleur dans l'abdomen;
  • l'insomnie

Surdose

La consommation excessive de cabergoline provoque des réactions négatives:

  • réduction progressive de la pression;
  • hallucinations et psychose;
  • pulsion émétique;
  • troubles des selles.

En cas de surdosage, rincez immédiatement l’estomac jusqu'à ce que le principe actif soit complètement absorbé. Il est important de stabiliser la pression artérielle pour éviter une chute brutale de la pression. Pour les symptômes graves de surdosage, vous devez appeler les médecins pour des soins d’urgence.

En savoir plus sur la structure de la glande parathyroïde chez les femmes, les maladies de l’organe et les méthodes de traitement.

Quelle est la structure multi-folliculaire des ovaires et sous quels symptômes faut-il commencer le traitement? La réponse est dans cet article.

Sur la page http://vse-o-gormonah.com/zabolevaniya/pankreatit/hronicheskij.html, lisez les informations sur les symptômes de la pancréatite parenchymateuse chronique et le traitement du pancréas.

Interaction médicamenteuse

Note aux patients:

  • Au cours du traitement avec l'utilisation des comprimés Dostinex, les médecins ne recommandent pas de prendre des médicaments à base d'alcaloïdes de l'ergot;
  • Pour préserver l’activité de la cabergoline, les antagonistes de la dopamine ne doivent pas être administrés en même temps. Les médicaments des groupes thioxanthena, les phénothiazines et les butyroférone réduisent l'efficacité clinique du médicament dopaminergique;
  • une diminution de la pression se produit souvent dans les deux premières semaines après le début du traitement. Il est indésirable de prendre d’autres médicaments antihypertenseurs afin que les valeurs de pression artérielle n’atteignent pas des niveaux extrêmement bas.

Coût de

Le médicament produit une entreprise pharmaceutique des États-Unis. Le prix de Dostinex correspond à une catégorie élevée: 2 comprimés coûtent 640 roubles, 8 unités - 1900 roubles.

Dopaminergic doit être stocké dans une pièce ventilée non minérale, la température optimale pouvant aller jusqu'à + 25 ° C. Tenez le flacon sans lumière. Durée de conservation des comprimés Dostinex - 24 mois.

Dostinex: analogues

Dans les pharmacies, vous pouvez trouver des substituts moins chers auprès des sociétés Teva (Israël) et Veropharm (Russie). La composition dopaminergique Bergolak (2 et 8 pièces) coûte respectivement 290 et 850 roubles. La drogue israélienne Agalates: 2 unités - 450 roubles, 8 comprimés - 1220 roubles. Le remplacement de Dostinex par des analogues n’est effectué que sur recommandation d’un gynécologue ou d’un autre spécialiste.

Dostinex: examens avec augmentation de la prolactine

La production excessive de PRL affecte négativement la fonction de reproduction. Une augmentation prolongée de la concentration de prolactine peut provoquer des violations persistantes du cycle, une anovulation, une stérilité hormonale chez la femme et une diminution de la libido chez l'homme.

Avec l'hyperprolactinémie, de nombreux patients prennent des comprimés à base de Dostinex cabergoline. L'effet positif de l'utilisation du médicament est déjà manifeste plusieurs heures après l'application: le principe actif est rapidement absorbé. La cabergoline pénètre bien dans le sang: la concentration plasmatique maximale se manifeste 30 minutes plus tard, soit 4 heures après la prise d'un autre comprimé. Les analyses montrent une diminution de la concentration de prolactine sur une à quatre semaines.

Les examens de Dostinex avec hyperprolactinémie sont le plus souvent positifs: les effets indésirables sont légers, les réactions négatives disparaissent après une journée avec une diminution de la posologie. Annuler le médicament dans des cas isolés. Après l'arrêt du traitement, après 24 à 48 heures, les réactions indésirables ne sont plus apparues.

Le résultat du traitement est perceptible rapidement. Une autre nuance positive est la possibilité de demander le traitement de représentants des deux sexes. Il n’ya qu’un seul point négatif: le coût élevé de l’emballage n ° 2 et 8.

Le médicament Dostinex a un effet secondaire: la cabergoline réduit la pression, mais cette nuance vous permet d'utiliser en toute sécurité dopaminergique chez les personnes atteintes d'hypertension artérielle. Plus la dose est élevée, plus les indicateurs de pression artérielle diminuent activement. L'effet antihypertenseur maximal a été observé 6 heures après l'administration d'un taux unique.

Vidéo - un examen du médicament Dostinex pour arrêter la lactation:

Prolactine accrue - Traitement et effets possibles

La prolactine est l'une des hormones les plus importantes de la glande pituitaire, qui a un impact considérable sur l'activité du corps humain.

La «tâche» de la prolactine est la régulation du métabolisme des graisses, assurant le fonctionnement normal des reins et du système immunitaire.

Si la prolactine est élevée, le traitement est chirurgical ou médical.

Causes de l'augmentation de la prolactine

L'hyperprolactinémie (affection accompagnée d'une augmentation de la synthèse de la prolactine) peut être d'origine pathologique et physiologique. Une hyperprolactinémie physiologique est souvent observée chez des personnes en parfaite santé.

Chez certains patients, on observe un saut de prolactine après un massage de la partie cervicale de la colonne vertébrale: les terminaisons nerveuses situées là exercent la synthèse de la prolactine. influence directe.

L'hyperprolactinémie pathologique provoque des maladies graves.

Les patients à risque sont les patients atteints d'insuffisance rénale et hépatique, de tuberculose, de tumeurs hypophysaires (y compris bénignes), de syndrome des ovaires polykystiques et de diverses pathologies endocriniennes.

De temps en temps, des personnes ayant subi une intervention chirurgicale sur les glandes mammaires ont été exposées à des radiations, ainsi que des patients atteints du syndrome d'une selle turque «vide», faisant face à une hyperprolactinémie.

Par conséquent, un patient présentant des symptômes d'hyperprolactinémie doit informer le spécialiste des médicaments qu'il prend et de la durée de ce traitement.

Conséquences de l'augmentation de la prolactine

L'hyperprolactinémie peut avoir de graves conséquences pour le corps de la femme et de l'homme.

En particulier, il est observé chez une patiente sur deux qui se plaint de problèmes de conception ou du cycle menstruel.

Si, au moment de l’augmentation du niveau de l’hormone, la jeune fille n’est pas en position, ses règles peuvent devenir irrégulières et éventuellement disparaître complètement.

Avec une augmentation significative de la prolactine, des dysfonctionnements du fond thyroïdien et hormonal se produisent. Les patients essaient de satisfaire leur faim en consommant une grande quantité de nourriture et gagnent des kilos en trop.

L'hyperprolactinémie peut entraîner la libération de lait par le sein chez les femmes qui n'ont pas encore accouché: soit seule, soit sous pression au mamelon. Ceci est lourd avec le développement de la mammite et de l'ostéoporose. Les femmes qui éprouvent ce symptôme devraient enrichir leur régime alimentaire en fromages et produits laitiers. Cela aidera à éviter les carences en calcium et les problèmes osseux.

L'hyperprolactinémie se caractérise par:

  • l'apparition de petites éruptions cutanées sur la peau;
  • activité sexuelle réduite;
  • incapacité à concevoir un enfant;
  • une forte augmentation du poids corporel;
  • l'élargissement du sein;
  • faible croissance des cheveux.

Une augmentation de la prolactine dans le corps d'un homme entraîne une production accrue d'oestrogène, une hormone sexuelle féminine, ainsi qu'une diminution du taux de testostérone. Le résultat est une diminution de l'activité du sperme, une incapacité à concevoir un enfant.

Si le partenaire ne peut pas devenir enceinte dans les six mois de sa vie sexuelle régulière sans protection, cela vaut la peine de tirer la sonnette d'alarme. L'état général des patients atteints d'hyperprolactinémie se détériore également. Les personnes souffrent de perte de mémoire, deviennent distraites et irritables.

Comment réduire les niveaux d'hormones?

Pour réduire le taux de prolactine dans le sang, un traitement médicamenteux et un traitement chirurgical sont utilisés.

En ce qui concerne la phytothérapie, son utilisation dans l'hyperprolactinémie n'est pas entièrement comprise.

Dans tous les cas, avant d’utiliser ces remèdes populaires ou d’autres remèdes populaires, il vaut la peine d’obtenir l’autorisation du médecin.

Les femmes dans la situation doivent être particulièrement prudentes: l'admission de certaines herbes pendant la grossesse a un effet tératogène sur le fœtus et même une fausse couche.

Les médicaments à base de plantes pour l'hyperprolactinémie ne sont autorisés que si les origines de cette maladie ne sont pas détectées.

Mais si la cause de l'augmentation de la prolactine est trouvée, toutes les forces devraient être dirigées vers son élimination. Par exemple, les herbes seront inutiles pour l'hyperprolactinémie provoquée par l'adénome hypophysaire.

Parmi les herbes qui réduisent le niveau de prolactine, comprennent:

  • fruit d'aubépine;
  • la mélisse;
  • Prutnyak ordinaire;
  • la passiflore;
  • racine de pivoine;
  • cônes de houblon;
  • la sauge;
  • Adonis.

Pour réduire le contenu de prolactine chez les patients qui ont récemment donné naissance à un enfant, de plusieurs manières:

  • limiter l'apport en liquide
  • tirage serré des glandes mammaires (si la patiente refuse l'allaitement);
  • nourrir le bébé strictement selon les horaires avec des pauses de plus de six heures;
  • refus d'allaiter la nuit (de 21h00 à 06h00) (si la patiente continue à allaiter).

La prolactine est responsable de la lactation chez les femmes après l'accouchement. Si la prolactine est élevée chez une femme qui n’est pas sur le fond d’une grossesse ou d’un accouchement, cela signifie qu’il ya des problèmes de santé.

Pour tout savoir sur les causes, les symptômes et le traitement de l'hyperprolactinémie, cliquez ici.

Pour plus d'informations sur les causes de l'hyperprolactinémie, vous pouvez lire le lien.

Méthodes de traitement de la prolactine accrue chez les femmes et les hommes

Par exemple, la thérapie n'est pas effectuée si:

  • la concentration de prolactine n'excède pas 1000 mU / l;
  • le système reproducteur fonctionne normalement;
  • le poids n'augmente pas;
  • l'hypophyse maintient la structure normale.

Le traitement est nécessaire si le patient présente des signes d'augmentation de la prolactine ou d'une tumeur hypophysaire.

Le remède le plus efficace et le plus courant pour le traitement de l'hyperprolactinémie sont les comprimés à base d'alcaloïde ergot.

Ceux-ci incluent la bromocriptine et la cabergoline, dont l'avantage est la capacité de réduire le volume de la tumeur hypophysaire.

Prendre des médicaments à l'insu d'un médecin est impossible: un spécialiste doit établir un diagnostic et ajuster la dose en fonction du taux de prolactine dans le sang et du poids du patient. Il faut généralement entre un et deux mois pour normaliser le niveau d’une hormone dans le sang, mais le traitement dure beaucoup plus longtemps (un an, deux ou trois ans).

Si l'adénome trouvé chez un patient est résistant à la bromocriptine et à la cabergoline, le médecin décide si une radiothérapie ou une intervention chirurgicale est appropriée.

L'efficacité des deux méthodes ne fait aucun doute, mais le patient doit être averti qu'elles endommagent les vaisseaux cérébraux et le tissu hypophysaire.

Ainsi, l'hyperprolactinémie chez les hommes et les femmes peut être traitée avec succès. L'essentiel est de consulter un médecin lorsque les premiers symptômes d'une augmentation de la prolactine apparaissent. Plus tôt le diagnostic est posé, moins le risque de développement de conséquences néfastes pour la santé est faible.

Les médecins déterminent certaines maladies hormonales en fonction du niveau d'hormones dans le sang. Consultez notre site Web pour savoir quand et pourquoi tester la FSH, la LH et la prolactine et comment faire un don de sang.

Nous discuterons ensuite des dangers de l'hyperprolactinémie pour la santé des hommes et des femmes.

Niveaux élevés de prolactine chez les femmes et moyens de le réduire

Les femmes sont sujettes à des sautes d'humeur fréquentes, dues aux fluctuations des niveaux d'hormones. Cependant, les hormones affectent non seulement l'état émotionnel de la belle moitié de l'humanité, mais également leur santé globale.

L'équilibre hormonal est très important dans la vie quotidienne. Cependant, il acquiert la plus grande valeur dans la période de planification d'une grossesse et de portage d'un bébé. Il arrive souvent qu'avec la santé apparemment excellente des deux conjoints, la grossesse tant attendue ne se produise pas. Et jusqu'à ce que les partenaires aillent chez le médecin, ils ne peuvent même pas penser que le déséquilibre hormonal est à blâmer. Dans ce cas, une teneur élevée en prolactine et une faible teneur en progestérone constituent un obstacle insurmontable.

Qu'est-ce que la prolactine, pourquoi son niveau peut-il augmenter et comment est-il lié à la progestérone, une autre hormone féminine? Est-il possible d'ajuster le niveau de prolactine sans recourir à des méthodes de traitement conservatrices?

Qu'est-ce que la prolactine - fonction hormonale

La prolactine est une hormone sexuelle féminine synthétisée par l'hypophyse antérieure. Il est contenu dans le sang des femmes et des hommes, mais en petites concentrations. Une augmentation significative du niveau de l'hormone est observée dans le sang des femmes enceintes et allaitantes. Pendant la grossesse, il favorise la croissance du tissu glandulaire et, après la naissance, provoque la lactation.

En général, cette hormone est responsable du fonctionnement du système reproducteur féminin. Avec sa concentration normale, le corps de la femme est entièrement prêt pour la conception, l’éducation du bébé et l’allaitement.

Parmi les autres fonctions de l'hormone sont les suivantes:

  • la formation et la croissance des glandes mammaires chez les adolescentes;
  • augmentation active du tissu glandulaire au dernier trimestre de la grossesse;
  • stimulation de la production de lait après l'accouchement;
  • impact sur les processus métaboliques;
  • prévenir la conception pendant l'allaitement et immédiatement après l'accouchement;
  • augmenter le seuil de douleur en cours d'accouchement;
  • stimulation des poumons chez le nouveau-né.

Signes de concentration accrue de prolactine

Les principaux signes d'augmentation du sang de l'hormone sont exprimés dans les états suivants:

  • violation du cycle menstruel;
  • impossibilité de conception;
  • excrétion de colostrum par les glandes mammaires;
  • diminution du désir sexuel;
  • les cheveux poussent sur le visage.

Raisons pour augmenter la prolactine

Le taux de cette substance dans le sang peut augmenter pour des raisons physiologiques, pathologiques et pharmacologiques.

Les facteurs suivants sont parmi les raisons physiologiques:

  • sommeil profond;
  • le stress;
  • rapports sexuels;
  • la grossesse
  • période de lactation;
  • exercice excessif.

Parmi les causes pathologiques sont les suivantes:

  • tumeur de l'hypophyse ou de l'hypothalamus - prolactinome, à l'origine de l'hyperprolactinémie organique;
  • d'autres maladies, notamment l'hypothyroïdie, la cirrhose du foie, l'insuffisance rénale ou la maladie polykystique des ovaires, responsables de l'hyperprolactinémie fonctionnelle.

Les raisons pharmacologiques à l'origine du développement de l'hyperprolactinémie incluent l'utilisation de médicaments, notamment des antihistaminiques et des médicaments antiémétiques, des antipsychotiques et des médicaments hormonaux.

Une autre raison du développement de l'hyperprolactinémie peut être une chirurgie thoracique, ainsi que l'avortement et le curetage de l'utérus.

La relation de la prolactine et de la progestérone

Le déséquilibre hormonal cause la stérilité chez les femmes. Le plus souvent, la grossesse ne survient pas en raison d'un déséquilibre entre la prolactine et la progestérone, une hormone qui crée des conditions favorables dans l'utérus pour un ovule fécondé.

Lorsque les niveaux de prolactine augmentent, la synthèse de progestérone est bloquée, ce qui altère la fonction de reproduction. Si le taux de prolactine est inférieur à la normale, la production de progestérone augmente, ce qui entraîne également une altération de la fonction de reproduction et une incapacité à concevoir.

Pour cette raison, il est nécessaire de ramener la concentration d'hormones à la normale au stade de la planification de la grossesse.

Les principaux moyens de maintenir l'hormone est normal

Comment réduire l'hormone prolactine de manière naturelle, sans recourir à des procédures médicales? L'augmentation de la concentration de prolactine entraîne une irritabilité. Pour cette raison, cette hormone s'appelle souvent l'hormone du stress, une sorte de cortisol. Il s'ensuit que toutes les mesures devraient viser principalement à stabiliser l'état émotionnel d'une femme.

  • Réduire le niveau de cette substance est possible avec un effort physique régulier. Cependant, ils ne doivent pas être épuisants, car dans ce cas, il sera possible d'obtenir exactement l'effet opposé. Il faut être autant que possible à l'air frais.
  • Une alimentation équilibrée aide à minimiser les signes d’un état pathologique. Il est important d'exclure du régime les produits contenant des charges synthétiques, y compris des conservateurs et des arômes.
  • Il est nécessaire de compenser la carence en vitamines, en micro et en macronutriments, en particulier en calcium et en iode.
  • Il est nécessaire d'observer le régime de consommation, en consommant quotidiennement au moins deux litres d'eau. Cette méthode permet de réduire non seulement la prolactine, mais également le cortisol.
  • Éviter les conséquences désagréables liées au dysfonctionnement hormonal aidera au respect du régime quotidien. En particulier, cette règle s’applique au sommeil: vous devez vous coucher à l’heure.
  • La consommation d'alcool et le tabagisme conduisent à une déstabilisation du fond hormonal.
  • Avec une augmentation de la prolactine quelques heures avant le coucher, vous devez prendre des infusions aux herbes apaisantes à base de menthe, de mélisse et de houblon.
  • Il est conseillé de remplacer le thé noir par du thé vert et le café noir par une boisson à la chicorée. Il faut se rappeler que des doses élevées de caféine provoquent une agression, comme le cortisol.

Il existe également des mesures préventives permettant la stabilisation des hormones par un nettoyage naturel du corps, renforçant ainsi ses fonctions de protection. Ceux-ci comprennent:

  • jeûne thérapeutique pendant 24 ou 36 heures;
  • durcissement avec l'utilisation d'une douche de contraste.

Ces procédures de nettoyage normaliseront la prolactine et le cortisol, réduisant ainsi l'irritabilité et l'agressivité.

Recettes de médecine traditionnelle

Si la cause de l'hyperprolactinémie n'est pas la grossesse ou l'allaitement, vous devez contacter un spécialiste et vous faire examiner. Un traitement supplémentaire de cette affection doit être effectué avec l’utilisation de médicaments hormonaux.

Cependant, il existe des méthodes de médecine traditionnelle qui peuvent réduire l’activité de l’hormone lactogène en affectant la fonction de la glande pituitaire. Le traitement vise principalement à réguler le cycle menstruel et à éliminer les processus inflammatoires des glandes mammaires.

  • Prutnyak ordinaire. Dans ce cas, utilisez les graines de la plante, à partir de laquelle ils préparent la teinture à l'alcool. Pour ce faire, 40 g de matière première sont versés avec 230 ml d'alcool médical, puis infusés pendant deux semaines dans un endroit sombre. La teinture se prend dans 1 cuillère à soupe, préalablement diluée dans 60 ml d’eau, 30 minutes avant les repas.
  • Collection d'herbes à base de racine de pivoine et de pivoine, de cônes de houblon, d'adonis, d'or, de menthe et de rosé. Les matières végétales sont mélangées dans des proportions égales, puis 70 g de la composition sèche sont placés dans un thermos et 800 ml d’eau bouillante sont versés. Prenez la perfusion résultante de 0,5 tasse 30 minutes avant les repas.
  • Le houblon, la passiflore, l'aubépine, la mélisse et le millepertuis sont mélangés dans des proportions égales. Verser un verre d'eau bouillante dans une cuillère à soupe de la collection et, après refroidissement, prendre un demi-verre avant les repas.
  • Éliminer les symptômes de déséquilibre hormonal aide le varech, qui est pris dans une forme sèche de ½ c. À thé une fois par jour.
  • Douche infusion de sauge. Dans 280 ml d'eau bouillante est placé 1 cuillère à soupe de sauge et insister pendant 15 minutes. Ensuite, la perfusion est filtrée, refroidie et injectée avec une seringue dans le vagin, en essayant de la retenir pendant 10 minutes. Pour améliorer l'effet de cette infusion même peut être pris à l'intérieur et ½ tasse trois fois par jour avant les repas.
  • La racine de la potentille est broyée à raison de 50 g. On verse 0,5 litre d’alcool à usage médical, puis on le perfuse pendant 1 mois dans un endroit sombre. Prenez cette teinture dont vous avez besoin 3 fois par jour avant les repas pour 30 gouttes.
  • La racine d'elecampane contenant 1 cuillère à soupe est placée dans un thermos et versée dans un verre d'eau bouillante, puis infusée pendant 4 heures. Il faut boire cela signifie sur 25 ml 4 fois par jour.

L’obtention de résultats positifs à l’aide de la médecine traditionnelle n’aboutira qu’avec une poursuite à long terme du traitement pendant au moins 2 à 3 mois.

Les produits suivants peuvent supprimer la production de prolactine:

  • produits laitiers fermentés, y compris le fromage à pâte dure;
  • viande et poisson;
  • noix et graines;
  • les légumineuses;
  • les aliments riches en fibres végétales, par exemple les légumes et les fruits.

Réduire la concentration de médicaments à base de prolactine

En cas d'augmentation significative de la concentration en hormone lactogène, il ne reste plus qu'à réduire la prolactine chez la femme à l'aide de préparations médicales, à savoir des comprimés d'alcaloïde d'ergot. Les plus populaires d'entre eux sont les pilules suivantes.

  • Dostinex. Si le médicament est destiné à supprimer la production de lait, prenez-le une fois. Dans tous les autres cas, Dostinex doit être pris tel que prescrit par un médecin.
  • Bromocriptine La posologie du médicament est prescrite individuellement et dépend des caractéristiques de l'évolution de la maladie.

Traitement des prolactinomes chez les femmes enceintes ou allaitantes

Le prolactinome est une tumeur bénigne de la partie antérieure de la glande pituitaire. Le danger de cette maladie s'exprime dans la capacité d'un adénome à dégénérer en tumeur maligne. Cette tumeur est hormono-dépendante et augmente la production de prolactine.

Comment réduire la prolactine chez les femmes enceintes et allaitantes? Le traitement de cette affection est effectué avec des préparations contenant de la dopamine, puisque c'est cette hormone qui bloque la production de prolactine. Si le traitement est positif et que la femme est enceinte, elle est annulée avec des médicaments contenant de la dopamine et prescrit un traitement à la progestérone.

Après l'accouchement, les femmes atteintes d'un prolactinome ne sont pas contre-indiquées pour l'allaitement. Cependant, avec la reprise de la croissance tumorale, on leur prescrit des médicaments qui inhibent la lactation.

Patients concernant l'hyperprolactinémie et la suppression de la lactation

Traitement des maladies - Pourquoi le traitement de la toxicomanie est-il meilleur?

Les tâches principales dans le traitement de l'hyperprolactinémie pathologique sont la normalisation des taux de prolactine, l'élimination des manifestations cliniques (restauration des cycles menstruels ovulatoires, la fertilité chez les femmes et les hommes et l'altération des fonctions sexuelles chez l'homme, l'élimination de la galactorrhée et les troubles métaboliques et psychoémotionnels associés à l'hyperprolactinémie) régression ou stabilisation de la croissance tumorale.

Dans toutes les formes d'hyperprolactinémie, la principale méthode de traitement est un médicament qui, en présence de prolactinome, peut être utilisé avec des méthodes chirurgicales, radiologiques et combinées.

Traitement médicamenteux

Un traitement médicamenteux avec des agonistes dopaminergiques est utilisé:

  • En tant que méthode principale de traitement des patients atteints de tumeurs sécrétant de la prolactine
  • Pour la correction rapide des effets neurologiques des grosses tumeurs sécrétant de la prolactine
  • Réduire la taille des tumeurs sécrétant de la prolactine afin de faciliter les interventions radicales
  • Chez les femmes enceintes atteintes de tumeurs sécrétant de la prolactine qui augmentent pendant la grossesse
  • Avec des violations du cycle menstruel et une infertilité causée par une augmentation de la prolactine sérique
  • Avec hyperprolactinémie idiopathique.

Avantages de la pharmacothérapie

  • L'efficacité
  • La vitesse de début de l'effet thérapeutique
  • Pas de complications graves du traitement
  • La possibilité de combiner avec d'autres méthodes de traitement

Traitement chirurgical

Indications du traitement chirurgical des adénomes hypophysaires sécrétés par la prolactine:

  • Microadénomes et macroadénomes réfractaires au traitement par agonistes dopaminergiques
  • Intolérance aux agonistes dopaminergiques

Inconvénients du traitement chirurgical

  • Fonction hypophysaire altérée: hypopituitarisme, diabète insipide
  • Complications postopératoires: saignements, méningite prématurée
  • Récurrence de la tumeur (jusqu'à 50%)

Radiothérapie

Indications de la radiothérapie des adénomes hypophysaires sécrétant de la prolactine:

  • En tant que méthode supplémentaire de traitement après chirurgie chez les patients présentant une ablation incomplète de la tumeur
  • En cas de refus ou de contre-indication au traitement chirurgical
  • Inefficacité et intolérance à la pharmacothérapie

Inconvénients de la radiothérapie

  • La possibilité de complications: nécrose du tissu cérébral, lésion des nerfs optiques, hypopituitarisme)
  • Retarder l'effet (12-18 mois.)
  • Insensibilité à la radiothérapie

Le «gold standard» dans le traitement des patients atteints d'hyperprolactinémie pathologique est l'utilisation d'agonistes de la dopamine, le principal inhibiteur de la prolactine.

Les médicaments utilisés pour traiter l'hyperprolactinémie

Il existe actuellement 3 générations d'agonistes de la dopamine. Grâce à l'amélioration des médicaments, leur sélectivité a été accrue, leur facilité d'utilisation et leur tolérance améliorée.

Les préparations de bromocriptine appartiennent à la première génération d'agonistes de la dopamine.

  • Dérivé d'alcaloïde semi-synthétique d'ergot d'ergocryptine (2-bromo-alpha-ergocryptine).
  • Le médicament n’est pas un mimétique sélectif de D2 (en plus des récepteurs D2, il interagit avec les récepteurs D1, ainsi qu’avec d’autres types de récepteurs du système nerveux central et vasculaires - récepteurs α1-adrénergiques et récepteurs de la sérotonine), et se caractérise par une fréquence relativement élevée et un large éventail d'effets secondaires. les effets.
  • Le médicament a une courte durée d'action, sa demi-vie terminale est d'environ 15 heures (de 8 à 20 heures), raison pour laquelle il est nécessaire de prendre régulièrement des doses relativement élevées du médicament 2 à 3 fois par jour.
  • En moyenne, des effets indésirables sont observés chez 23% des patients prenant de la bromocriptine, 12% des patients étant obligés d’interrompre le traitement en raison d’effets indésirables prononcés. Les effets indésirables les plus courants de la bromocriptine sont les suivants: nausée, vomissements, constipation, douleur épigastrique, somnolence, maux de tête, vertiges et hypotension.
  • En ce qui concerne la normalisation des taux de prolactine, le traitement à la bromocriptine est inefficace dans un tiers des cas.
  • La restauration de la fertilité a lieu, selon différents auteurs, dans 45 à 60% des cas.

L’imperfection des analogues de la dopamine de la première génération a été à la base de la création de nouveaux agonistes de la dopamine de la deuxième génération (quinagolide) et de la troisième génération - la cabergoline (Dostinex ®).

L'introduction de la cabergoline dans la pratique médicale est l'une des dernières avancées dans le domaine du traitement médicamenteux de l'hyperprolactinémie. Aujourd'hui, Dostinex ® est le médicament de choix dans le traitement de toute forme d'hyperprolactinémie.

  • Dostinex ® (cabergoline) est un dérivé d’ergoline à action sélective et prolongée. Le mécanisme d'action est la stimulation directe des récepteurs D2-dopamine.
  • Une diminution du taux plasmatique de prolactine est notée 3 heures après l'administration et persiste pendant 7 à 28 jours chez les patients présentant une hyperprolactinémie.
  • Rapidement absorbée par le tractus gastro-intestinal, la concentration plasmatique maximale est atteinte en 0,5 à 4 heures.
  • La demi-vie est de 79 à 115 heures chez les patients atteints d'hyperprolactinémie;
  • En raison de la longue demi-vie, l'état de stabilité est atteint après 4 semaines.
  • L'efficacité de Dostinex ® a été prouvée dans de nombreuses études comparatives avec des agonistes de la dopamine de génération antérieure. Les résultats de la recherche montrent que Dostinex ® réduit les taux élevés de prolactine et élimine les manifestations de l'hyperprolactnémie plus efficacement que la bromocriptine. Dostinex ® normalise le contenu sanguin de prolactine chez 83% des femmes et des hommes, reprend les cycles menstruels réguliers chez 82% des femmes et rétablit la fertilité chez 80 à 90% des femmes et des hommes souffrant d'infertilité compte tenu des niveaux élevés de prolactine.
  • Dostinex ® provoque la régression des adénomes hypophysaires chez 80% des patients (réduction de la taille de la tumeur> 50%), jusqu'à leur disparition complète chez 58% des patients, ce qui permet souvent d'éviter une intervention chirurgicale. Habituellement, une réduction de la taille de l'adénome est observée après un an de traitement continu par Dostinex ®.
  • Une résistance au traitement par Dostinex ® est observée chez 10 à 15% des patients. Selon plusieurs études, le remplacement de la bromocriptine chez les patients lui résistant avec Dostinex ® a permis d’obtenir cet effet.
  • La fréquence des effets indésirables chez les patients traités par cabergoline est nettement inférieure à celle de la bromocriptine. Le plus souvent, les patients se plaignent de troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements), de faiblesses, de vertiges et de maux de tête. En règle générale, les effets indésirables liés à Dostinex sont modérément prononcés, apparaissent dans les 2 premières semaines et disparaissent d'eux-mêmes, sans nécessiter l'interruption du médicament. L'absence d'effets secondaires et une bonne tolérance sont observés chez 95% des patients présentant une hyperprolactinémie lors de la prise de Dostinex ®.
  • La plupart des patients qui ne tolèrent pas la bromocriptine tolèrent Dostinex ®. La bonne tolérabilité de la cabergoline permet l’utilisation de doses importantes. Actuellement, on a acquis de l’utilisation de fortes doses de cabergoline, en particulier dans le traitement de patients présentant une résistance au traitement, ainsi que de fortes quantités de prolactine.
  • En raison de sa longue demi-vie, Dostinex® se distingue par la possibilité de le prendre 1 à 2 fois par semaine. La dose initiale est de 0,5 mg (1 comprimé) en 2 doses (1/2 comprimé 2 fois par semaine) pendant 4 semaines, suivie du contrôle du taux de prolactine dans le sang. Si nécessaire, la dose hebdomadaire peut être augmentée de 0,5 mg avec un intervalle de 4 semaines pour la sélection de la dose optimale (le minimum par rapport auquel le niveau de prolactine est normalisé avec une bonne tolérance) tout en maintenant la dose thérapeutique optimale. La dose thérapeutique habituelle est de 0,5 à 1 mg par semaine et peut aller de 0,25 à 4,5 mg par semaine.

Compte tenu des caractéristiques susmentionnées des préparations, il convient de noter qu’aujourd’hui, Dostinex ® répond largement aux exigences des médicaments utilisés pour traiter l’hyperprolactinémie:

  • haute efficacité, permettant de réduire la synthèse et la sécrétion de prolactine;
  • sélectivité (effet sélectif et direct sur les récepteurs hypophysaires D2-dopamine);
  • action prolongée (jusqu'à 28 jours chez les patients atteints d'hyperprolactinémie), car l'hyperprolactinémie est une affection qui nécessite un traitement à long terme;
  • dosage commode pour améliorer l'observance du traitement par le patient;
  • bien toléré.

La cabergoline originale (Dostinex®) a été enregistrée en 1982, le médicament est utilisé avec succès dans le monde depuis 30 ans et plus de 15 ans en Russie. La haute efficacité et la sécurité de Dostinex ont été cliniquement prouvées dans de nombreuses études comparatives et contrôlées contre placebo avec des agonistes de la dopamine de génération antérieure.

Caractéristiques cliniques et diagnostiques des tumeurs sécrétant de la prolactine chez les patients résistants au traitement par des agonistes de la dopamine.

Actuellement, on entend par "résistance" l'impossibilité d'atteindre un niveau normal de prolactine et une réduction de 50% de la taille d'une tumeur aux doses maximales tolérées de préparations agonistes de la dopamine.

En ce qui concerne la normalisation des taux de prolactine, le traitement à la bromocriptine est inefficace dans un tiers des cas. Lors de l’utilisation de la cabergoline, il n’est pas possible d’obtenir une normalisation du taux de prolactine chez 10 à 15% des patients.

Le traitement chirurgical et la radiothérapie ne permettent pas toujours d'obtenir une rémission stable de la maladie. C'est pourquoi, même en cas de résistance à un traitement médicamenteux, la question du traitement chirurgical doit être bien pensée.

La principale indication du traitement chirurgical avec résistance à la pharmacothérapie devrait être le manque de dynamique positive par rapport à la taille de l'adénome, car chez certains patients, tout en maintenant des taux de prolactine suffisamment élevés pendant le traitement par Dostinex ®, il existe une diminution significative de la tumeur.

La présence d'hyperprolactinémie pendant le traitement par cabergoline en association avec l'absence ou l'effacement du tableau clinique de la maladie peut être associée à une augmentation de la macroprolactine. En cas de suspicion de résistance au traitement par agoniste de la dopamine, le phénomène de macroprolactinémie doit être exclu.

Traitement des neuroleptiques HPLR

- Si vous suspectez le développement d'une hyperprolactinémie pharmacologique, il est recommandé de déterminer à nouveau le niveau de prolactine 72 heures après l'arrêt du médicament, si elle ne comporte pas de risque pour le patient.

- Le traitement de l'hyperprolactinémie médicamenteuse est recommandé de commencer par l'arrêt du médicament. Si l'annulation du traitement est inacceptable, vous devez évaluer la possibilité d'utiliser des médicaments alternatifs.

- S'il n'est pas possible d'annuler ou de remplacer un médicament psychotrope, songez à prescrire des agonistes de la dopamine après avoir consulté un psychiatre pour évaluer le risque de développer une psychose.

- En cas d'hyperprolactinémie asymptomatique d'origine médicamenteuse, les patients n'ont pas besoin de traitement spécifique.

Tactiques de prise en charge des patientes atteintes de prolactinome pendant la grossesse

Les femmes qui tombent enceintes pendant le traitement du prolactinome par des agonistes de la dopamine nécessitent une attention particulière. Pendant la grossesse, la taille de la prolactine peut augmenter, en partie à cause de l'apport sanguin croissant à l'hypophyse, mais principalement à cause de l'effet direct des taux élevés d'œstrogènes.

Le risque d'augmentation des microadénomes pendant la grossesse est extrêmement faible (moins de 5%). Dans de tels cas, les agonistes de la dopamine doivent être supprimés immédiatement après la conception.

En ce qui concerne les macroadénomes, en particulier ceux qui s'étendent au-delà de la selle turque, le risque d'augmentation de ceux-ci pendant la grossesse est de 26%. Par conséquent, pour les macroadénomes, il est souvent nécessaire de poursuivre le traitement médicamenteux pendant toute la grossesse.

Selon les instructions d'utilisation, la nomination de Dostinex® pendant la grossesse est possible, mais uniquement en cas d'absolue nécessité, en tenant compte du rapport bénéfice / risque pour la femme et le fœtus. Cela distingue Dostinex® des autres médicaments de la cabergoline, qui ont une contre-indication stricte à utiliser pendant la grossesse.

Algorithme de planification et de gestion de la grossesse chez les patientes atteintes de prolactinomes

  • Planification de la grossesse après normalisation des taux de prolactine et réduction de la taille du macroprolactinome selon les données de l'IRM au fil du temps.
  • La durée du traitement par agoniste de la dopamine avant la conception est d'au moins 1 an.
  • Annulez les agonistes de la dopamine lorsque la grossesse est confirmée.
  • Pendant la grossesse, examen clinique général et évaluation des champs visuels:
  • avec microprolactinomes: examen clinique général 1 fois par trimestre, champ visuel et IRM sans contraste - avec apparition de symptômes de croissance tumorale *;
  • pour les macroprolactinomes: examen clinique général - une fois tous les 1-2 mois, IRM sans contraste - lorsque des symptômes de croissance tumorale apparaissent (apparition ou intensification de maux de tête et / ou modification du champ visuel).

Algorithme de la grossesse et du post-partum chez les patientes atteintes de prolactinomes (basé sur l'observation clinique générale et l'évaluation des champs visuels):

# AD - agonistes de la dopamine
* L'allaitement n'augmente pas la taille de la tumeur.
** Pour plus d'informations sur l'utilisation de Dostinex pendant la grossesse, voir les instructions complètes pour l'utilisation du médicament à des fins médicales.

Pendant la grossesse, la prolactine atteint 200 à 400 ng / ml (la norme peut aller jusqu'à 25 ng / ml), c'est-à-dire 10 à 20 fois, pour lesquels il n'est pas nécessaire de contrôler le niveau de prolactine pendant la grossesse. Son augmentation ne correspond pas à une augmentation de l'adénome.

Algorithme de prise en charge des patients atteints de prolactinomes recevant un traitement par des agonistes de la dopamine

  • Détermination périodique du niveau de prolactine 1 fois par mois après le début du traitement.
  • Dans le cas des microprolactinomes, il est recommandé de réaliser une IRM un an après le début du traitement, puis toutes les quelques années.
  • Avec macroprolactinomes - IRM 6 mois après le début du traitement, puis une fois par an. Mais si vous continuez à augmenter le niveau de prolactine pendant que vous prenez des agonistes de la dopamine ou si vous vous joignez à de nouveaux symptômes (galactorrhée, troubles du champ de vision, maux de tête, troubles hormonaux), répétez l'IRM 3 mois plus tard.
  • Examen des champs visuels chez les patients atteints de macroadénomes et du risque de compression chiasma.
  • Évaluation et correction des maladies et complications associées (perte osseuse, galactorrhée persistante, altération de la sécrétion d'autres hormones hypophysaires).

Données de recherche sur la sécurité de Dostinex® dans la planification et la gestion de la grossesse

Aujourd'hui, des chercheurs étrangers et russes ont déjà accumulé des données importantes sur la sécurité de l'utilisation de la cabergoline (le médicament d'origine - Dostinex®) lors de la planification d'une grossesse et pendant la grossesse. Les résultats des observations indiquent que le traitement par Dostinex au moment de la conception et / ou pendant la grossesse n’augmente pas le risque de fausse couche ni le risque de malformations fœtales.

Les résultats d'une étude multicentrique (Robert E. et al., 1996) dans 37 hôpitaux gynécologiques et endocrinologiques (226 grossesses chez 205 femmes présentant une hyperprolactinémie ont reçu de la cabergoline à une dose de 0,125 à 4 mg par semaine, de 1 à 144 jours). ):

  • Dostinex ® n'augmente pas le risque de naissance multiple ou de grossesse extra-utérine.
  • Dostinex ® n'augmente pas le risque d'accouchement prématuré
  • Dostinex ® ne nuit pas à la santé de la mère et de l'enfant
  • La grossesse induite par Dostinex ® n’est pas une indication de son interruption.

Les résultats des observations sur 12 ans de 329 grossesses induites par Dostinex ® (A. Colao, 2008) indiquent que:

  • Le traitement avec Dostinex ® pendant la conception et / ou pendant la grossesse n'augmente pas le risque de fausse couche ni le risque de malformations fœtales.
  • La fréquence des avortements spontanés provoqués par Dostinex ® est de 9,1%, ce qui correspond aux indicateurs de population moyens (10-15%).

Sur la base des données accumulées des études conduites sur la cabergoline originale, des modifications ont été apportées à la notice d'utilisation du médicament Dostinex® en ce qui concerne l'innocuité de son utilisation chez la femme au moment de la conception et pendant la grossesse, selon les indications.

Pronostic du traitement et critères d'arrêt du traitement médicamenteux

La probabilité d'un traitement médical radical est accrue chez les patients atteints d'hyperprolactinémie idiopathique ou en présence de microadénomes hypophysaires qui ont reçu un traitement par un agoniste de la dopamine de façon continue pendant au moins 2 ans. À cet égard, une réduction de dose du médicament appliqué ou son annulation est recommandée au plus tôt après 2 ans de traitement continu, à condition que le taux de prolactine soit normalisé pendant une longue période et que la tumeur soit significativement réduite ou absente selon l'IRM du cerveau.

Un aspect important de l’annulation du traitement est la réduction progressive de la dose du médicament, ce qui permet de maintenir à long terme le niveau normal de prolactine.

Malgré la possibilité d'une annulation du traitement avec une tendance positive, cette question doit être abordée individuellement. Il n’est pas souhaitable d’annuler les agonistes de la dopamine dont les prolactinomes bordent le chiasma optique ou le sinus caverneux.

Les principaux critères pour l'abolition de la pharmacothérapie:

  • Durée du traitement plus de 2 ans
  • Normalisation des taux de prolactine
  • L'absence d'adénome selon l'IRM
  • Réduction significative de la taille de la tumeur
    - plus de 50% de la taille originale
    - réduction de la taille du macroadénome inférieur à 10 mm
  • La grossesse
  • La ménopause
  • La possibilité d'une surveillance médicale supplémentaire

Après l'abolition des agonistes dopaminergiques, les patients doivent contrôler de manière dynamique le taux de prolactine (une fois par mois pendant un an, puis annuellement pendant au moins cinq ans), ainsi qu'une IRM cérébrale lorsque des signes de croissance tumorale se manifestent. Le risque de récurrence est le plus probable au cours de la première année après l’arrêt du traitement et varie en fonction de la taille initiale de la tumeur, du taux de prolactine et de la durée du traitement. En cas de récidive d'hyperprolactinémie, d'augmentation de la taille de la tumeur, la prise en charge ultérieure du patient est effectuée selon les méthodes classiques.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones