La glande parathyroïde (également - parathyroïde, parathyroïde) - est l'un des organes du système endocrinien. Elle est constituée de 4 formations situées deux à deux sur le verso de la thyroïde (près des pôles supérieur et inférieur de cet organe). La glande parathyroïde a pour principale fonction de produire de l'hormone parathyroïdienne (hormone parathyroïdienne).

Caractéristiques anatomiques

La glande parathyroïde est un organe endocrinien dont la structure implique une forme ovale et une longueur de plus de 8 mm. Le nombre total de glandes parathyroïdes dans le corps humain varie de quatre à douze. L'organe est situé derrière les lobes gauche et droit de la glande thyroïde (c'est dans cet arrangement que les organes doivent leur nom).

La structure des glandes parathyroïdes est telle que leur paire supérieure est située derrière la thyroïde (à l'extérieur de la capsule) et que la paire inférieure se situe dans l'épaisseur de la glande thyroïde (sous sa capsule).

La structure des glandes présente d'autres caractéristiques: les formations sont rondes (ou allongées), aplaties, ne pesant pas plus d'un demi-gramme chacune.

Les glandes parathyroïdes sont recouvertes d'une fine capsule constituée de tissu conjonctif. Des partitions spéciales s'en séparent, dans lesquelles se trouvent des fibres nerveuses et des vaisseaux sanguins.

Pourquoi ai-je besoin d'un corps

Les glandes parathyroïdes ont pour fonction de réguler le taux de calcium dans le corps humain, ce qui est nécessaire au fonctionnement optimal des systèmes musculo-squelettique et nerveux. Ainsi, lorsque le pourcentage de cet oligo-élément dans le sang diminue, les récepteurs de la parathyroïde activent leur travail et libèrent la quantité requise de l'hormone dans le sang.

L’hormone parathyroïde, à son tour, stimule les ostéoclastes - ils synthétisent le calcium à partir du tissu osseux.

Si les glandes thyroïdiennes et parathyroïdes ne sont pas développées (absentes), cela entraîne:

  • violation du métabolisme phosphore-calcium dans le corps humain;
  • développement de diverses pathologies endocriniennes (hypo ou hyperparathyroïdisme);
  • l'émergence de cataractes.

Fonction hormonale de la glande parathyroïde

L'hormone parathyroïdienne est un produit de la sécrétion d'organes. Ses fonctions principales sont les suivantes:

  • la substance est nécessaire pour réguler le niveau des ions calcium dans le sang à un niveau vital;
  • si le pourcentage de calcium diminue, l'hormone parathyroïdienne active les ostéoclastes qui le produisent à partir du tissu osseux;
  • la substance entraîne les effets opposés de la thyrocalcitonine (elle est sécrétée par les cellules C de la glande thyroïde).

L'une des maladies les plus graves de la parathyroïde est l'activité accrue d'une ou de plusieurs parties de cet organe. Les principales conséquences de cette maladie sont la libération d'une quantité excessive d'hormone parathyroïdienne dans le sang et, par conséquent, un déséquilibre du calcium dans l'organisme.

Dysfonctionnements parathyroïdiens et leurs conséquences

Cette maladie parathyroïdienne est appelée hyperparathyroïdie, ce qui entraîne une hypercalcémie. Le traitement d'une telle maladie est une intervention chirurgicale au cours de laquelle la partie pathologique de l'organe est retirée.

  • ramollissement, déminéralisation des os;
  • ostéoporose, risque accru de fractures;
  • symptômes d'insuffisance rénale: lithiase urinaire, colique rénale, néphrocalcinose, insuffisance rénale pathologique, urémie;
  • symptômes d'hypercalcémie: troubles de la mémoire, fatigue rapide, somnolence pathologique, faiblesse myotique, dépression et psychose, défaillance de l'appareil digestif.

Le traitement de la maladie consiste à enlever le tissu parathyroïdien altéré, ainsi que les ganglions apparus sur l'organe et d'autres néoplasmes pathologiques. Pour rétablir le déséquilibre hormonal survenu dans le contexte de la maladie, le patient reçoit des préparations pharmacologiques spéciales.

L’hypoparathyroïdie est une autre maladie parathyroïdienne, dont les symptômes sont dus à une diminution du niveau de production d’hormones par cet organe.

Les principaux symptômes de la maladie:

  • des crampes dans les bras et les jambes;
  • des convulsions;
  • engourdissement des membres.

En outre, les conséquences du développement d'une telle maladie peuvent se manifester par des problèmes de vision, la peau peut devenir pâle et sèche, le cerveau est perturbé, une cardiomégalie se développe.

Diagnostiquer l'hypoparathyroïdie comme suit:

  • en prenant l'anamnèse;
  • Analyse ECG;
  • diverses études de laboratoire.

Le traitement de la maladie vise à éliminer les effets du dysfonctionnement du calcium-phosphore, ainsi que du métabolisme des protéines dans le corps humain. Commencer le traitement par des injections intraveineuses de médicaments contenant du calcium, pour l’assimilation desquelles une supplémentation en vitamine D est indiquée.

Pour prévenir les attaques de tétanie, des antispasmodiques et des sédatifs sont prescrits aux patients.

Afin de prévenir les effets négatifs de la pathologie, les patients doivent suivre un régime à base de magnésium-calcium, de même qu'une restriction des aliments contenant de grandes quantités de phosphore.

Le plus souvent, deux autres maladies, l'hyperplasie et l'adénome (tumeurs parathyroïdiennes), entraînent les maladies parathyroïdiennes susmentionnées. Ils contribuent au développement du déséquilibre hormonal dans le corps humain. Les tumeurs bénignes des glandes parathyroïdes, kystes actifs, conduisent souvent à un échec.

Maladie d'Albright

La pseudohypoparathyroïdie occupe une place particulière parmi les pathologies de la parathyroïde. Cette maladie est héréditaire, résulte d'une mutation génétique spécifique. Les premiers symptômes de la maladie peuvent survenir chez un enfant âgé de cinq à dix ans.

Les spécificités du tableau clinique de la maladie:

  • petite taille, cou et doigts raccourcis;
  • os métatarsiens raccourcis;
  • ulcères de la couche sous-cutanée;
  • le visage est en forme de lune;
  • retard mental.

Le traitement de la maladie d'Albright consiste à administrer du calcium en association avec de la vitamine D. Un traitement médicamenteux est nécessairement associé à un régime alimentaire comprenant une quantité limitée de phosphore.

Règles de base pour le traitement des pathologies parathyroïdiennes

Si une maladie d'un organe est suspectée, une scintigraphie est prescrite à un patient. Cette technique vous permet d'identifier au début de la tumeur parathyroïdienne ou de son hyperplasie et, en conséquence, de prescrire le traitement approprié de la maladie.

Une analyse similaire est effectuée après l’introduction d’un produit radiopharmaceutique spécifique du médicament. Les conclusions du médecin sont établies après la comparaison des images avec l’accumulation maximale et minimale de la substance dans les tissus de l’organe.

En plus de la scintigraphie, le patient est soumis à un test sanguin clinique afin de détecter la quantité d'hormones. Une échographie du cou est également effectuée. En cas de suspicion de néoplasme malin, le patient peut avoir besoin d'une histologie. Sur le diagnostic, le patient est prescrit le traitement approprié.

Les principales méthodes thérapeutiques:

  • traitement hormonal (méthode médicamenteuse);
  • traitement chirurgical (retrait d'une partie de la glande parathyroïde).

Le traitement de maladies telles que les adénomes n’est effectué que par chirurgie. Le chirurgien enlève la formation, une histologie supplémentaire est nécessaire pour les tissus.

Sur le plan opérationnel, l’élimination de tout l’organe ou de sa partie peut être effectuée. Comme la structure de la glande est telle qu’elle se compose de quatre lobes, l’un des segments restants peut assumer la fonction hormonale du lointain.

Malheureusement, après la mise en place d'une partie de la glande parathyroïde, l'organe ne peut plus assumer les fonctions qui lui sont assignées et le patient a des conséquences telles qu'une hypocalcémie et une hypoparathyroïdie. D'autres maladies liées peuvent également se développer.

Conclusion

Ainsi, les glandes parathyroïdes appellent les organes du système endocrinien qui produisent une substance spécifique, l’hormone parathyroïdienne, dont la fonction principale est la régulation du métabolisme calcium-phosphore dans le corps humain.

L'échec hormonal entraîne un dysfonctionnement des systèmes musculo-squelettique, endocrinien, excréteur et cardiovasculaire.

La détection rapide des pathologies de la parathyroïde permet de trouver le bon traitement (médicament ou chirurgie) et d’empêcher les conséquences qu’ils peuvent entraîner.

L'importance des glandes parathyroïdes

La parathyroïde est un organe situé sur la glande thyroïde et appartient au système endocrinien. La glande est souvent appelée parathyroïde. Malgré sa petite taille, la parathyroïdie a un impact considérable sur le fonctionnement du corps humain.

Brève anatomie et histologie

La glande parathyroïde est un organe parenchymal arrondi ou ovale légèrement oblat. Sa taille normale est:

  • longueur - de 0,2 à 0,8 cm;
  • largeur - de 0,3 à 0,4 cm;
  • épaisseur - de 0,15 à 0,3 cm.

Dans un corps humain, il existe 2 à 8 glandes de ce type, mais le plus souvent, il y en a 4. Non seulement leur nombre, mais également leur emplacement. Les glandes parathyroïdes peuvent se situer dans l'épaisseur de la thyroïde, sur sa surface arrière, près du thymus, derrière l'œsophage, etc. Il est très important que les endocrinologues connaissent ces caractéristiques.

Les adultes ont une parathyroïdie jaune et ressemblent donc aux ganglions lymphatiques voisins. Chez les enfants, la glande est rosâtre.

L'histologie a révélé que chaque glande parathyroïde possède sa propre capsule, à partir de laquelle les brins de tissu conjonctif avec les vaisseaux sanguins et les nerfs vont profondément. Autour de ces couches intermédiaires de tissu conjonctif se trouvent des cellules sécrétoires qui libèrent des hormones qui régulent la croissance et le développement du corps, la contraction musculaire, etc.

Comment avez-vous entendu parler du rôle de la parathyroïdie?

L'étude des glandes parathyroïdes a débuté relativement récemment. Ils ont été trouvés pour la première fois dans le rhinocéros au milieu du 19ème siècle, et après quelques années chez l'homme. C'est le manque de connaissances sur ces organes qui a entraîné les défaillances associées à la résection de la glande thyroïde. Auparavant, ces opérations étaient fatales en raison de convulsions associées à une concentration altérée en ions calcium.

Et seulement après que la structure de la glande parathyroïde, son histologie et ses fonctions aient été établies, il est devenu clair que c'est un organe important qui devrait réguler le métabolisme du calcium.

Peu de choses sur le rôle du calcium

Le calcium est un macronutriment présent principalement dans les tissus osseux et les dents et influençant divers processus du corps humain. Il participe à:

  • construire des os et des dents;
  • réduction des muscles squelettiques et lisses;
  • sang brillant
  • conduire les impulsions nerveuses;
  • travail de coeur;
  • régulation de la perméabilité de la membrane cellulaire.

Par conséquent, un métabolisme correct du calcium, régulé notamment par la glande parathyroïde, est important pour le fonctionnement normal du corps.

Fonction parathyroïdienne

Les glandes parathyroïdes appartiennent au système endocrinien, c’est-à-dire qu’elles ont pour fonction de libérer des hormones dans le sang:

  • la parathyrine;
  • la calcitonine;
  • amines biogènes (sérotonine, histamine, etc.).

Ce sont les deux premiers qui déterminent le rôle principal du parathyroïdisme - la normalisation du métabolisme du calcium.

Parathormone

L'hormone parathyroïdienne, ou parathyrine, est la principale substance biologiquement active sécrétée par le parathyroïdisme. Il fait référence à des polypeptides. L'effet de cette hormone est indiqué dans le tableau.

Hormone parathyroïdienne

Principe et impact

stimule la synthèse de la vitamine D (calcitriol), ce qui améliore également la réabsorption du calcium.

La concentration maximale de l'hormone se produit la nuit. Au cours de la troisième heure de sommeil, ses taux sanguins sont environ trois fois supérieurs aux niveaux quotidiens. L’hormone parathyroïdienne commence à rester debout lorsque la concentration en ions calcium diminue à 2 mmol / l.

Les hormones telles que les ions somatotropes, glucagon, amines biogènes, prolactine et magnésium stimulent la sécrétion de parathyrine.

Calcitonine

La calcitonine, comme l'hormone parathyroïde, est une hormone peptidique. C'est un antagoniste de la parathyrine, parce que:

  • réduit la réabsorption (absorption inverse) du calcium dans les reins;
  • altère l'absorption intestinale de calcium provenant des aliments;
  • bloque les ostéoclastes;
  • ralentit la sécrétion d'hormone somatotrope, d'insuline et de glucagon.

L'excrétion de la calcitonine se produit lorsque la concentration de calcium dans le sang augmente de plus de 2,25 mmol / l, ainsi que sous l'influence de la cholécystokinine et de la gastrine. Mais la sécrétion de cette substance active par la parathyroïde n'est pas si importante, elle est produite dans d'autres organes.

Options de dysfonctionnement des glandes parathyroïdes

La dépendance de la physiologie sur les glandes parathyroïdes est clairement visible en violation de leur travail. La classification des dysfonctionnements de ces organes comprend deux types.

La première condition est une libération accrue de parathyrine. La classification de l'hyperparathyriose comprend également 3 types.

  1. L'hyperfonctionnement primaire est causé par des maladies de la glande parathyroïde, telles que l'adénome, le cancer, etc.
  2. L’hyperparathyroïdie secondaire est due à une insuffisance rénale, à un manque de vitamine D, à une mauvaise absorption des nutriments dans l’intestin, à une destruction des os.
  3. L'hyperparathyriose tertiaire est une affection dans laquelle la taille des glandes parathyroïdes augmente. Il se développe dans le contexte de l'hyperparathyriose secondaire prolongée.

L'hyperfonctionnement présente les manifestations cliniques suivantes:

  • mictions fréquentes;
  • soif constante;
  • nausée, manque d'appétit, formation de gaz;
  • hypertension artérielle et douleurs cardiaques et arythmies;
  • diminution du tonus musculaire;
  • l'ostéoporose;
  • douleur dans la colonne vertébrale, les bras et les jambes;
  • perte de dents;
  • déformation du système squelettique;
  • augmentation de la concentration de calcium total dans le sang à 3,5 mmol / l.

Hypoparathyriose - production insuffisante de parathyrine. Cette affection est plus souvent associée à une ablation accidentelle des glandes parathyroïdes lors d'opérations sur la glande thyroïde, à un gonflement ou une hémorragie à la suite de blessures ou d'une opération au cou, à une inflammation des glandes parathyroïdes.

La classification de cet état comprend 2 formes: latente (cachée) et manifeste. Ils diffèrent par la gravité des symptômes. L'hypoparathyriose présente les manifestations suivantes:

  • des crampes qui peuvent durer des heures;
  • peau sèche, dermatite;
  • ongles cassants et dents cassantes;
  • la cataracte;
  • engourdissement fréquent dans les membres.

L'absence de parathyrine a un effet négatif sur les selles en raison d'un spasme des muscles lisses, de la croissance des cheveux.

Ainsi, les glandes parathyroïdes sont des organes qui jouent un rôle important. Ils contrôlent l'échange de calcium, impliqué dans de nombreux processus de la vie. Le retrait des glandes est dangereux et une augmentation et une diminution de la sécrétion de leur hormone conduit à des symptômes désagréables, réduisant de manière significative la qualité de la vie humaine.

Glande parathyroïde. Qu'est-ce que c'est

La glande parathyroïde est un organe du système endocrinien. Il y a quatre à douze. Ces petites glandes endocrines sont situées près de la glande thyroïde. Habituellement - pour les lobes droit et gauche du goitre. Par conséquent, ils sont également appelés parathyroïdes.

Fonction parathyroïdienne

La glande parathyroïde régule le métabolisme du calcium et du phosphore dans le corps. Cela se fait par les hormones suivantes:

  • hormone parathyroïdienne (autres noms - calcitrine, parathyroïdine; maintient la concentration en ions calcium dans le sang à un niveau approprié);
  • la calcitonine (en petite quantité, cette hormone est également produite par la thyroïde et le thymus).

Les hormones parathyroïdiennes, si nécessaire, réduisent ou augmentent le taux de calcium dans le sang. Cela se produit comme suit: des cellules spéciales sensibles au calcium dans le sang déterminent son contenu; si le calcium est inférieur au niveau requis, les récepteurs de la parathyroïde sont activés et sécrètent de l'hormone parathyroïdienne dans le sang; s'il y a plus de calcium, calcitonine.

Les pathologies du métabolisme phosphore-calcium dans le corps sont principalement associées à:

  • absence congénitale ou sous-développement des glandes parathyroïdes;
  • les enlever pendant la chirurgie;
  • une violation de la sécrétion d'hormones antagonistes;
  • manque de sensibilité des récepteurs à la parathormone.

Une altération du métabolisme phosphore-calcium entraîne diverses maladies endocriniennes.

Caractéristiques d'âge de la glande parathyroïde

La glande parathyroïde commence à se former dans l'utérus, pas plus de cinq à six semaines plus tard. Après la naissance d'un bébé, la masse totale de ces glandes est de six à neuf milligrammes. Avec l'âge, le poids total augmente:

  • chez les enfants d'un an, de dix-huit à trente-six milligrammes;
  • les enfants de cinq ans - de trente-six à soixante-dix milligrammes;
  • enfants de dix ans - de soixante dix à cent milligrammes;
  • après vingt ans, de cent vingt à cent quarante milligrammes. Cette figure est conservée jusqu'à la vieillesse.

La plus grande activité des glandes endocrines parathyroïdes est caractéristique des deux premières années de la vie. Un niveau assez élevé est maintenu jusqu'à sept ans.

La glande parathyroïde chez les femmes pèse un peu plus que chez les hommes.

Maladies de la glande parathyroïde

Toutes les maladies de la glande parathyroïde sont traditionnellement combinées en deux groupes:

  • associé à un excès d'hormone parathyroïde;
  • associée à un manque d'hormone parathyroïde.

Il existe également des conditions dictées par la sensibilité d'organes individuels à l'hormone parathyroïdienne.

Hyperparathyroïdie

Groupe de maladies provoquant une sécrétion excessive d’hormone parathyroïdienne.

  • adénome parathyroïdien (tumeur d'une ou de plusieurs glandes);
  • hyperplasie (prolifération, hypertrophie de la glande parathyroïde);
  • cancer des glandes (très rarement);
  • insuffisance rénale chronique;
  • anomalies congénitales du métabolisme de la vitamine D;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • traitement anticonvulsivant à long terme.
  • défaite du système squelettique (formation de tumeurs, kystes, fractures pathologiques, ramollissement des os);
  • lésions rénales (néphrocalcinose, néphrolithiase, polyurie, lithiase urinaire);
  • perturbation du système digestif;
  • trouble mental (dépression, psychose, perte de mémoire);
  • fatigue rapide et faiblesse des muscles;
  • soif forte.
  • chirurgie (ablation de ganglions, néoplasmes, modification du tissu des glandes parathyroïdes);
  • traitement médicamenteux (prescrit après la chirurgie pour corriger la situation).

Hypoparathyroïdie

Un fonctionnement insuffisant des glandes parathyroïdes entraîne une diminution du niveau d'hormone parathyroïdienne. Il en résulte une diminution de la quantité de calcium dans le sang et une augmentation simultanée de la quantité de phosphore.

  • retrait ou endommagement des glandes parathyroïdes;
  • hypoplasie congénitale ou absence de glandes parathyroïdes.
  • spasmes musculaires;
  • engourdissement des membres, frissons;
  • accès de crampes;
  • peau sèche;
  • fragilité des ongles et des dents;
  • une dermatite;
  • spasmes des muscles faciaux, crises convulsives prolongées (avec le développement de la maladie).
  • administration de calcium et de vitamine D;
  • supplémentation en magnésium, sédatifs et antispasmodiques;
  • régime de magnésium-calcium;
  • rayons ultraviolets.

Recommandations pour le traitement des maladies parathyroïdiennes

La glande parathyroïde a été découverte et décrite pour la première fois par un scientifique suédois, qui lui a donné ce nom en raison de son emplacement. La parathyroïde ou, en d'autres termes, la glande parathyroïde se situe juste derrière la thyroïde et constitue un organe vital du corps humain.

Sa fonction est de produire de l’hormone parathyroïdienne, l’une des hormones vitales qui régulent les processus métaboliques du calcium et du phosphore. Chez l’homme, il existe principalement deux paires de glandes parathyroïdes - les glandes supérieure et inférieure, mais leur nombre peut être supérieur et aller de quatre à douze.

Les plus hautes sont situées sur la face postérieure de la glande thyroïde au niveau des pôles supérieurs et les plus basses, respectivement, des pôles inférieurs. Ces glandes ont une forme ronde ou ovale et sont légèrement aplaties. Les glandes parathyroïdes ont une longueur d'environ huit millimètres, une largeur de quatre millimètres et une épaisseur pouvant varier de un millimètre à trois millimètres.

Le poids de toutes les glandes parathyroïdes est d'environ un demi-gramme, tandis que la masse des glandes inférieures est toujours supérieure à celle des glandes supérieures. Chaque glande est recouverte d'un mince tissu conjonctif capsulaire; les cloisons de cette capsule traversent les glandes sanguines.

Pour déterminer si les glandes parathyroïdes fonctionnent normalement, une analyse de sang permet de déterminer la présence d'hormones parathyroïdiennes. Tous les processus pathologiques des glandes sont associés précisément à une violation de la production de l'hormone parathyroïdienne ou à une sensibilité tissulaire particulière. Il arrive que les hormones parathyroïdiennes commencent à se comporter de manière trop active dans ce cas, le développement de l'hyperparathyroïdie commence.

Pendant le développement d'une telle maladie du fer, pour des raisons absolument inconnues, il commence à produire trop d'hormones. Normalement, dans un état normal, l'hormone parathyroïdienne cesse d'être produite si le taux de calcium dans le sang est suffisant. Avec une telle déviation, le patient commence à se sentir mal, la fatigue apparaît, le développement de l'ostéoporose est observé, même avec un régime alimentaire équilibré normal.

La cause de la maladie, le plus souvent dans quatre-vingt quinze pour cent des cas, est une tumeur. En règle générale, la tumeur est bénigne en soi. Au cours de l'hyperparathyroïdie, une seule glande parathyroïde produit une hormone, tandis que tout le monde ralentit son activité, car un taux anormal de calcium dans le sang est constaté.

Un seul cas sur deux mille cinq cent révèle le développement d'une tumeur maligne ou d'un cancer, mais des mesures doivent être prises quelle que soit la nature du développement de la tumeur, puisqu'un excès de calcium commence progressivement à détruire divers tissus.

En cas de déviations visibles et invisibles, en aucun cas une auto-médication, une attitude aussi irresponsable envers sa santé ne peut entraîner de nombreuses complications désagréables et inutiles, il ne faut pas être paresseux et reporter la visite à un spécialiste qualifié. En effet, seul un examen de laboratoire effectué dans un établissement médical spécialisé permet de poser un diagnostic adéquat.

Symptômes principaux

Les hormones des glandes parathyroïdes, produites en quantité insuffisante pour le corps humain, contribuent à la carence en calcium, cause possible d'une telle déviation, peuvent être diverses maladies des glandes parathyroïdes, notamment une inflammation ou un gonflement. Le traitement qui consiste à enlever chirurgicalement les glandes parathyroïdes peut provoquer une hypocalcémie.

Cependant, l’augmentation de la production d’hormone parathyroïdienne se caractérise par les symptômes suivants:

  • Il existe une lésion du système squelettique caractérisée par un ramollissement des os, une douleur des pieds et des formations fibreuses;
  • La colonne vertébrale et la poitrine commencent à se courber;
  • Dysfonctionnement et fonctionnalité normale du tube digestif;
  • Le patient se sent très fatigué et faible;
  • Soif accrue.

En outre, un excès de calcium dans le corps humain entraîne des maladies associées aux reins et contribue à la violation de l'état mental du patient. Actuellement, grâce à la recherche médicale moderne et à l'examen clinique, l'hypercalcémie est détectée avant même l'apparition des premiers symptômes.

Contrairement à d’autres maladies, les symptômes caractéristiques de l’hypercalcémie se confondent très facilement avec la dégradation émotionnelle habituelle qui se produit lorsqu’un surmenage ordinaire se produit. En conséquence, chez un plus grand nombre de patients, la maladie reste inaperçue pendant une période assez longue.

Il est possible que les symptômes apparus n’indiquent pas du tout ce type de maladie et qu’ils aient été causés par des raisons complètement différentes. Toutefois, s’il ya encore des soupçons, il est préférable que votre sécurité soit soumise à un examen de laboratoire qui, le cas échéant, sera prescrit par un spécialiste qualifié dans un établissement médical.

Tout d'abord, ce que le spécialiste prescrit est une échographie, grâce à laquelle vous pouvez voir comment les glandes parathyroïdes se développent, vous ne pouvez confirmer le diagnostic qu'après les indications biochimiques. De telles analyses montrent le niveau de changement dans le calcium sanguin, une augmentation significative de l'hormone parathyroïdienne et une diminution du phosphate. La radiographie aide à déterminer les changements qui se produisent dans le système osseux et musculaire, une diminution de la hauteur de la vertèbre osseuse et la formation de kystes sont généralement observées.

Traitement nécessaire

Les recommandations concernant le traitement des glandes parathyroïdes ne peuvent être appelées par un spécialiste qu'après que les résultats de l'examen ont révélé une hypercalcémie, des taux trop élevés d'hormone parathyroïdienne dans le sang et une augmentation significative du nombre de glandes parathyroïdes. La médecine moderne n'offre qu'une méthode de traitement chirurgicale, mais il existe également un traitement avec des remèdes populaires, qui a un effet très positif sur les glandes parathyroïdes.

Il convient de garder à l’esprit que l’hyperparathyroïdie entraîne l’élimination par le corps du calcium et du phosphore utiles, si nécessaires au système osseux, qu’une diminution aussi marquée des éléments vitaux conduit à des spasmes et à des convulsions du tissu musculaire. Une telle maladie est souvent caractérisée par des crises d'épilepsie et une diminution de la fréquence cardiaque.

Le patient sera utile de respecter les règles suivantes:

  • Limitez votre consommation d'aliments, qui contient une grande quantité de calcium, une consommation indésirable de lait, de noix, de fromage cottage, d'ail et de haricots;
  • Incluez dans votre alimentation quotidienne les aliments contenant du phosphore et dont l'utilisation est recommandée: poisson de mer, crevettes et calamars;
  • Apport non limité de thés diurétiques infusés sur les feuilles de cassis, de bourgeons de bouleau, de succession ou de busserole;
  • Faites des promenades quotidiennes qui devraient durer au moins une heure et, si possible, évitez les endroits directement exposés au soleil;
  • Les exercices matinaux doivent avoir lieu sans tension accrue des muscles du cou;
  • Exclure de l'utilisation de boissons alcoolisées;
  • Limitez l'utilisation de sel et d'aliments contenant des conservateurs;
  • Il est nécessaire de faire tous les jours un léger massage du pied, il est particulièrement important de faire attention à la zone près du pouce.

Le plus important est que le traitement consiste à exclure la cause principale du développement de la maladie et les conséquences désagréables qui en résultent. Le patient doit tenir compte du fait qu'il est impossible d'auto-traiter les glandes parathyroïdes, car ces glandes à l'état normal sont très difficiles à détecter et que, dans une forme négligée, la maladie est toujours accompagnée d'une symptomatologie éclatante.

De plus, dans la détection des tumeurs malignes, les méthodes thérapeutiques ne sont efficaces qu’au stade initial du traitement.

Bien que le traitement des remèdes populaires avec les fonctions d'organe soit considéré comme très efficace, avec la surproduction d'hormones, il ne peut avoir qu'un effet auxiliaire. Cette méthode doit être envisagée avec une prudence particulière si le patient présente déjà une forme négligée, caractérisée par des modifications pathologiques des fonctions d'autres organes du corps humain.

À l'heure actuelle, la guérison des maladies associées au système endocrinien implique un processus long et complexe, mais si vous suivez toutes les recommandations de votre médecin, la maladie sera gagnée. Une méthode correcte n'existe pas, chaque médecin prescrit une méthode particulière, basée sur les spécificités de la maladie et la tolérance individuelle du patient.

Fondamentalement, les maladies des glandes parathyroïdes se manifestent sans que les symptômes ne soient clairement exprimés, mais elles entraînent néanmoins des conséquences assez graves. Afin d'éviter autant que possible et d'éviter de telles conséquences, il vous suffit de consulter votre propre médecin une fois tous les six mois et de vérifier l'état des glandes parathyroïdes pour avoir une totale confiance en votre état de santé.

Le rôle de la parathyroïde dans le corps humain et les violations possibles de son travail

Les glandes parathyroïdes sont des amas de cellules endocrines et jouent dans l'organisme la fonction de contrôler le métabolisme phosphore-calcium. Divers facteurs internes ou externes peuvent entraîner un dysfonctionnement de ces glandes. Les changements pathologiques manifestent des symptômes caractéristiques, dont le principal est une quantité excessive ou insuffisante d'oligo-éléments dans le sang. Pour le traitement des troubles endocriniens, on utilise à la fois un traitement médical traditionnel et une intervention chirurgicale.

La glande parathyroïde (parathyroïde) est un ensemble de cellules endocrines. Chez une personne en bonne santé, il est représenté sous la forme de plusieurs formations glandulaires, généralement de 2 à 8, situées au dos de la capsule thyroïdienne, près du faisceau cervical vasculaire et de l'œsophage.

Anatomie des glandes parathyroïdes

La glande parathyroïde joue un rôle important dans le corps, régulant le métabolisme calcium-phosphore. Sa principale fonction est la production d'une parathormone spécialisée qui contrôle le niveau de phosphore et de calcium dans le sang. Les glandes parathyroïdes sont responsables du fonctionnement normal du système nerveux central, du tissu osseux et du système musculo-squelettique.

Fonction parathyroïdienne

Le contrôle des processus métaboliques est le suivant:

  1. 1. Les glandes sont équipées de récepteurs spécialisés qui déterminent la teneur en oligo-éléments dans le sang.
  2. 2. Si la teneur en calcium est réduite, l'organe est activé et l'hormone parathyroïdienne est fortement sécrétée. Dans cette situation, la libération de la quantité nécessaire de calcium du tissu osseux est stimulée.
  3. 3. Si la concentration est excessivement élevée, il se produit une sécrétion de calcitonine qui contribue à réduire la teneur en calcium et à normaliser le métabolisme des micro-éléments.

Les glandes parathyroïdes sont étroitement liées à la glande thyroïde et sont responsables du déroulement normal de nombreux processus corporels. Divers troubles métaboliques sont causés par plusieurs raisons principales:

  • les glandes sont enlevées pendant la chirurgie (dans la plupart des cas - pendant la chirurgie pour enlever la glande thyroïde);
  • les organes sont peu développés ou absents dès la naissance;
  • les récepteurs tissulaires se caractérisent par une faible sensibilité à l'hormone parathyroïdienne;
  • il y a des violations de la sécrétion d'hormones antagonistes.
  • le développement de l'adénome glandulaire se produit.

Adénome parathyroïdien

En conséquence, il existe divers troubles du système endocrinien et d'autres problèmes de santé. Cela réduit considérablement la qualité de la vie humaine, car il contribue à une détérioration significative de la santé.

Les principaux signes de dysfonctionnement des glandes parathyroïdes sont des troubles du métabolisme du calcium et du phosphore. La symptomatologie de ces changements est identique aux signes du développement d'autres maladies du système endocrinien:

  • excitabilité excessive du système nerveux;
  • sentiment constant de faiblesse et de fatigue;
  • des convulsions;
  • diminution de l'appétit;
  • humeur dépressive, dépression, humeur dépressive;
  • maux de tête fréquents.

Très souvent, des troubles du métabolisme calcium-phosphore entraînent une détérioration des reins, qui s'accompagne d'une sensation de soif constante et du développement d'une lithiase urinaire. Le taux d'hémoglobine diminue dans le sang. Le patient peut ressentir une température corporelle constamment élevée. Chez la femme, les symptômes de la maladie sont plus prononcés, car ils présentent des signes précoces de troubles parathyroïdiens à leurs stades précoces:

  • les brins deviennent fragiles et mats;
  • les ongles exfolient et minces;
  • vouloir constamment dormir, ce qui s'accompagne d'un sentiment général de faiblesse;
  • les dents se détériorent;
  • la vision se détériore, des cataractes peuvent se développer ou des sels de calcium se déposent sur la cornée;
  • les sourcils et les cils tombent;
  • maladies dermatologiques se produisent - eczéma, psoriasis;
  • la peau devient très sèche et devient jaune.

La perturbation du fonctionnement des glandes parathyroïdes responsables du métabolisme calcium-phosphore peut se manifester dans deux maladies principales:

Hyperparathyroïdie - endocrinopathie, à laquelle conduit l'hyperfonctionnement des glandes, qui produit une quantité excessive d'hormone parathyroïdienne. Avec cette pathologie, on observe une augmentation de la quantité de calcium dans le sang. Les premiers changements, caractéristiques de l'hyperparathyroïdie, concernent le tissu osseux, les glandes sexuelles et les reins. Selon les statistiques, les femmes souffrent de cette maladie trois fois plus souvent que les hommes. Fondamentalement, la maladie est diagnostiquée à l’âge de 25 à 50 ans.

Dans la plupart des situations, la principale cause de l'hyperfonctionnement des organes est l'apparition d'une tumeur bénigne dans le corps (adénome hyperparathyroïdien). Étant donné que la tumeur affecte toute la glande et que sa taille augmente constamment, cela active la production excessive d'hormone dans le sang. Dans le même temps, les fonctions de contrôle de la quantité de calcium sont affaiblies. Un traitement complexe opportun, comprenant à la fois un traitement médicamenteux et une ablation chirurgicale du corps, garantit un soulagement complet de la maladie.

L'hypoparathyroïdie est une pathologie causée par l'hypothyroïdie des glandes parathyroïdes. Avec cette violation, la parathormone est produite par le corps en quantité insuffisante, ce qui entraîne une diminution significative du taux de calcium dans le sang. La maladie présente des symptômes spécifiques - une excitabilité accrue des muscles et du système nerveux. Les principales raisons du développement de l'hypoparathyroïdie sont l'impact de tels facteurs:

  • Le calcium n'est pas correctement absorbé dans les intestins;
  • la teneur en vitamines C et D est réduite (caractéristique particulièrement chez les femmes âgées);
  • le corps est continuellement affecté par les substances radioactives et les radiations;
  • des substances toxiques - plomb ou oxydes de carbone - sont libérées dans le corps (si la maladie est causée par un tel empoisonnement, il n'y a pas de traitement curatif).

Perturbation de la conduction neuromusculaire dans l'hypoparathyroïdie

Le premier signe du développement de cette pathologie est des crampes musculaires symétriques, régulières et très douloureuses. Si l'hypoparathyroïdie progresse, le tissu musculaire peut s'atrophier complètement, ce qui s'accompagne d'une sensation d'engourdissement des bras et des jambes, avec une intensité croissante. Les symptômes secondaires du trouble sont les suivants:

  • la mémoire se détériore;
  • il y a des névroses, des états dépressifs;
  • le patient est hanté par un sentiment constant de faiblesse;
  • augmente l'excitabilité du système nerveux.

Les symptômes peuvent se manifester de différentes manières, en fonction de diverses influences externes, telles que des températures de l'air excessivement hautes ou basses, des conditions de stress, un effort physique et des maladies infectieuses. Pour que le médecin puisse diagnostiquer correctement, le patient passe un test sanguin pour déterminer le nombre d'hormones parathyroïdiennes, de phosphore et de calcium. En tant que méthode de diagnostic supplémentaire en cas d'hypoparathyroïdie présumée, les rayons X permettent de détecter les modifications du tissu osseux. L'hypoparathyroïdie est particulièrement dangereuse pour les enfants car elle peut entraîner des anomalies physiologiques et mentales, ainsi que des problèmes mentaux.

Les principales méthodes de diagnostic des maladies des glandes parathyroïdes sont les analyses de sang et d'urine pour la détermination des oligo-éléments. Les méthodes de recherche supplémentaires sont:

  1. 1. Échographie (ultrasons) - détermine la présence d'hypo ou d'hyperplasie tissulaire.
  2. 2. La tomodensitométrie - aide à diagnostiquer avec une précision allant jusqu'à 95%, car elle révèle de manière fiable les violations des glandes parathyroïdes, d'autres organes et du tissu osseux.
  3. 3. L'imagerie par résonance magnétique est caractérisée par une sécurité maximale du patient et informative.
  4. 4. Radiographie - aide à déterminer la présence de pathologies du cœur, des vaisseaux sanguins et du tissu osseux.
  5. 5. Histologie - l'étude des tissus.

Chacun des types de diagnostic ci-dessus a ses propres avantages. En règle générale, les experts recommandent simultanément différentes méthodes de recherche afin de déterminer les causes de la maladie le plus précisément possible et d’empêcher son développement.

Pour le traitement des pathologies de la parathyroïde, en fonction de la cause de la maladie et de sa gravité, les experts peuvent prescrire un traitement médicamenteux et une intervention chirurgicale.

Le traitement médicamenteux est la nomination de suppléments de calcium - gluconate ou chlorure. Utilisez également un régime riche en cette macro. Il est recommandé aux patients de consommer des produits laitiers, du poisson de mer, du chou, des légumes et des fruits. En association avec le calcium, la vitamine D est prescrite, ce qui contribue à une meilleure absorption du macro-élément. Pour augmenter la production de leur propre vitamine D, il est conseillé aux patients de prendre un bain de soleil ou d'assister à des séances de traitement par rayons ultraviolets thérapeutiques spéciaux.

Pour prévenir les crises, le brome et les anticonvulsivants sont prescrits à titre préventif - Luminale. En cas d'hypocalcémie sévère (crise), le gluconate de calcium est administré par voie intraveineuse.

Dans les cas où la cause du développement de modifications pathologiques est un adénome, seul un traitement chirurgical est utilisé. Pendant l'opération, des spécialistes procèdent à l'ablation de la tumeur. Examine également les glandes restantes pour la détection des adénomes, pour leur élimination ultérieure. La glande elle-même ou une partie de celle-ci est rarement enlevée. Ceci a de lourdes conséquences - hypoparathyroïdie et diminution du taux de calcium dans le sang. L'organe est complètement retiré en cas de détection de cancers.

La méthode la plus efficace d’intervention chirurgicale est la transplantation d’organes, qui préserve pleinement ses fonctions. La partie endommagée de la glande parathyroïde peut également être transplantée en cas d'insuffisance thérapeutique.

Malgré l'absence pratique des symptômes exprimés, les troubles glandulaires parathyroïdiens peuvent avoir des conséquences graves pour l'organisme - des perturbations du fonctionnement normal des organes et des systèmes les plus importants. Par conséquent, pour chaque personne, il est obligatoire de consulter régulièrement l’endocrinologue et un appel urgent au médecin dès l’apparition des premiers signes de la maladie.

Et un peu sur les secrets.

L'histoire d'une de nos lectrices, Irina Volodina:

Mes yeux étaient particulièrement frustrants, entourés de grosses rides, de cernes et de gonflements. Comment éliminer complètement les rides et les poches sous les yeux? Comment faire face à l'enflure et aux rougeurs? Mais rien n'est aussi vieux ou jeune homme que ses yeux.

Mais comment les rajeunir? Chirurgie plastique? J'ai reconnu - pas moins de 5 000 dollars. Procédures matérielles - photorajeunissement, pilling gaz-liquide, lifting par radio, lifting au laser? Un peu plus abordable - le cours coûte entre 1,5 et 2 000 dollars. Et quand trouver tout ce temps? Oui et toujours cher. Surtout maintenant. Par conséquent, pour moi-même, j'ai choisi une autre façon.

Pathologies parathyroïdiennes

Peu de gens savent que les troubles endocriniens sont souvent dus à des pathologies des glandes parathyroïdes, qui manifestent des symptômes spécifiques de maladies tant chez les hommes que chez les femmes.

La science n'a pas connu de petites formations endocrines avant le début du 20ème siècle.

Les glandes remplissent un certain nombre de fonctions graves. Leur dysfonctionnement - dysfonctionnement des glandes parathyroïdes - peut être fatal.

Quelle est la parathyroïde où il est?

Les glandes parathyroïdes, également appelées glandes parathyroïdes, sont situées à l'arrière de la glande thyroïde. En taille, ils ressemblent à de petits grains.

En raison de l'hérédité, chaque personne a son numéro: elle peut aller de 2 à 12 ans et peser 130 mg.

Morphologiquement, les cellules sont divisées en deux types, l'un desquels l'hormone parathyroïdienne appelée "hormone parathyroïdienne" est produite. Le but du deuxième type de cellule n'est pas connu.

Fonction parathyroïdienne

Les hormones parathyroïdiennes sont appelées hormones parathyroïdiennes. Ils sont responsables du contrôle du métabolisme phosphore-calcium dans le corps humain.

Deux composés du calcium sont impliqués dans le métabolisme: ses cristaux et ses sels. Le calcium n’est actif que conjointement avec le phosphore: sa quantité est de 1% de la masse totale. La quantité d'ions calcium actifs est constamment régulée par la calcitonine et l'hormone parathyroïdienne.

Le calcium joue un rôle important dans le corps humain. Tout d'abord, il participe aux processus suivants:

  • formation osseuse;
  • le travail du système nerveux;
  • contractilité du tissu musculaire;
  • coagulation du sang.

Le corps perd constamment une certaine quantité de cet oligo-élément, il est donc nécessaire d'ajuster sa concentration dans le sang.

Pour rester dans la plage normale, les substances actives suivantes doivent être exposées:

  1. PTH, qui augmente la quantité de calcium dans le sang et réduit le niveau de phosphore.
  2. La calcitonine, qui réduit la quantité de calcium dans le sang.
  3. La vitamine D, qui affecte l'augmentation de la concentration de calcium dans le sang.

L’action de l’hormone parathyroïdienne s’adresse à plusieurs systèmes de l’organisme:

  1. Résout le tissu osseux, grâce auquel le calcium est libéré et pénètre dans le sang.
  2. Il excrète les phosphates par les reins et augmente l'absorption du calcium.
  3. Augmente la quantité de sodium et de potassium excrétés et réduit la production de magnésium.
  4. Transforme la vitamine D en forme active.
  5. Dans l'intestin grêle augmente l'absorption des ions calcium.

Le principe d'action de la calcitonine a l'effet inverse de celui des hormones parathyroïdiennes.

Avec l'augmentation des oligo-éléments dans le sang de plus de 2,6 mmol / l, l'hormone thyroïdienne commence à réduire leur concentration et augmente la capacité d'absorption dans les os.

Quelles sont les maladies?

Les maladies parathyroïdiennes sont divisées en plusieurs groupes:

  1. Hyperfonctionnement
  2. Hypofonction de la glande parathyroïde.
  3. Immunité des tissus aux hormones parathyroïdes.

Les facteurs qui prédisposent à la survenue de ce qui précède, il existe une pathologie des glandes parathyroïdes:

  1. Mutations génétiques dans le développement de la thyroïde et des glandes parathyroïdes.
  2. Effectuer des opérations d'élimination des glandes.
  3. L'élargissement de la parathyroïde.
  4. Diminution ou augmentation de la synthèse de la calcitonine.
  5. Réponses auto-immunes des tissus aux effets de la PTH.

En cas de petite violation de la sécrétion d'une seule hormone, une réaction en chaîne peut commencer à interrompre le fonctionnement de toutes les glandes du système endocrinien. Il est important d'identifier le déficit ou l'excès de PTH et de prévenir d'autres maladies.

Symptômes d'hyperfonctionnement

Si les glandes parathyroïdes commencent à produire une quantité excessive de la substance active, la personne commence alors les manifestations suivantes:

  • les maladies des dents, la manifestation de leur fragilité;
  • faiblesse musculaire;
  • fractures osseuses spontanées;
  • mal de dos, douleur au bas du dos;
  • troubles dyspeptiques, ulcères gastro-intestinaux;
  • angine de poitrine et hypertension;
  • lésions rénales.

La calvitie et l'apparition d'ongles fragiles sont l'un des premiers signes à clarifier. Chez la femme, la disparition du cycle menstruel peut être le symptôme d'un dysfonctionnement de la glande.

Causes de l'hyperparathyroïdie

Les facteurs conduisant à des maladies de la glande parathyroïde, qui s'accompagnent d'un excès d'hormone parathyroïde, sont les manifestations suivantes:

  • hyperplasie parathyroïdienne;
  • tumeur bénigne;
  • tumeur maligne;
  • insuffisance rénale;
  • problèmes intestinaux;
  • utilisation de médicaments anticonvulsivants.

Les tumeurs tumorales sont des adénomes ou un kyste parathyroïdien. Ils sont souvent actifs sur le plan hormonal, ce qui affecte le travail de l'organe endocrinien.

Symptômes d'hyperfonctionnement

La réduction de la concentration de PTH présente les symptômes suivants:

  • des crampes ou des engourdissements;
  • avoir froid dans les membres;
  • éruptions cutanées;
  • selles molles;
  • inflammation de la muqueuse de l'oeil;
  • tachycardie.

Les enfants commencent un retard important dans le développement émotionnel et intellectuel.

Causes de l'hypoparathyroïdie

L'hypoparathyroïdie peut être causée par une maladie parathyroïdienne:

  • enlèvement complet;
  • élimination partielle;
  • anomalies congénitales;
  • blessure au cou ou à la tête;
  • altération du métabolisme de la vitamine D;
  • rayonnement radioactif;
  • troubles de l'intestin.

Lors de la restauration du dysfonctionnement de la parathyroïde, un traitement hormonal substitutif peut être nécessaire, sans lequel la personne est condamnée à mort.

Glandes parathyroïdes - diagnostic

Les mesures diagnostiques permettant d’établir les causes de la violation de la parathyroïdie sont les suivantes:

  • tests sanguins hormonaux;
  • analyse du calcium dans l'urine;
  • examen de la glande à l'échographie;
  • radiographie.

Si une tumeur est suspectée, une scintographie est réalisée à l'aide d'un agent de contraste.

Tests d'hormones

Un endocrinologue peut prescrire les tests de fluides biologiques suivants:

  • concentration sérique totale de Ca;
  • la quantité d'ions Ca dans le sérum;
  • la présence de Ca dans l'urine;
  • analyse d'hormone parathyroïdienne;
  • dépistage de l'ostéocalcine.

Ayant reçu les résultats de manière complexe, il est possible de brosser un tableau général des violations de la glande parathyroïde.

Méthodes de traitement

Le traitement de la glande parathyroïde dans ses méthodes sera différent en cas d'hypo ou d'hyperfonctionnement. L'hypoparathyroïdie est traitée de la manière suivante:

  • effectuer des vitamines actives;
  • l'utilisation de moyens apaisants et relaxants;
  • régime alimentaire spécial à haute teneur en Ca et Mg;
  • traitement de spa;
  • l'utilisation du rayonnement UV;
  • prendre des hormones synthétiques.

L'hormonothérapie est parfois pratiquée à vie.

L'hyperparathyroïdie est réalisée avec le traitement suivant:

Au cours de l'intervention chirurgicale, toutes les glandes appelées glandes parathyroïdes sont examinées et évaluées.

La décision est prise sur l'élimination partielle ou complète de la glande parathyroïde. Le traitement de l'hyperparathyroïdie sans chirurgie est impossible.

La greffe de tissu est-elle possible?

Pour le traitement des pathologies du système endocrinien, une greffe de la glande thyroïde, ainsi que de la glande parathyroïde, est utilisée. Dans certains cas, le tissu du donneur est partiellement transplanté.

Mais selon les développements des scientifiques biélorusses, le tissu endocrinien est implanté dans la cavité des vaisseaux du muscle cardiaque, où ils s’enracinent le mieux.

Les greffes de cellules sont effectuées avec succès, plutôt que le tissu entier. Cette méthode présente des avantages en termes de facilité d'implantation et d'absence de rejet.

L'opération peut être réalisée par simple injection.

Quels signes indiquent une maladie parathyroïdienne chez les femmes?

Malgré leur petite taille et leur faible poids, les glandes parathyroïdes produisent des hormones vitales pour l'homme, sans lesquelles son existence normale est impossible.

Caractéristiques de la structure des glandes parathyroïdes

La plupart des gens ont deux paires de glandes parathyroïdes, mais parfois leur nombre peut atteindre douze. Ils ont une forme arrondie ou ovale. La taille des glandes est petite - environ 8 mm de long, 4 mm de large, 1,5-3 mm d'épaisseur. Leur poids est généralement de 0,5 g.

L'anatomie des glandes parathyroïdes implique que chacune d'entre elles soit recouverte d'une fine capsule de tissu conjonctif. À l'intérieur se trouvent également des cloisons spéciales, grâce auxquelles l'organe est alimenté en sang.

Activité hormonale des glandes parathyroïdes

Les glandes parathyroïdes sont constituées de deux types de tissus qui remplissent des fonctions différentes. La production d'hormones ne se produit que dans les cellules appelées les principaux parathyrocytes sombres. Ils synthétisent une substance telle que l'hormone parathyroïdienne (PTH, calcitrine, parathyréocrine, parathyrine). En outre, la structure des glandes parathyroïdes implique la présence des principales cellules lumineuses dans leur composition. Ils n'ont pas une telle activité fonctionnelle que les sombres.

La régulation de la production hormonale de la glande parathyroïde est basée sur le principe de relation inverse. Lorsque le taux de PTH dans le sang diminue, les cellules principales sombres sont activées. Lorsque la quantité de parathyrine augmente aux paramètres souhaités, la synthèse de l'hormone dans les glandes s'arrête. En cas de violation de ce processus, diverses maladies nécessitent un traitement.

Il faut également dire que les hormones parathyroïdiennes ne sont pas produites dans la même quantité tout au long de la journée. La concentration maximale de PTH est observée vers midi (environ 15 heures) et la concentration minimale - le matin à 7 heures.

Fonction parathyroïdienne

Si on vous demande - listez les fonctions des glandes parathyroïdes, vous pouvez dire ceci:

  • activation dans le tissu rénal de la vitamine D, qui affecte la paroi intestinale. Il existe une protéine de transport spéciale qui assure l'absorption du calcium dans le sang;
  • fournir une diminution de l'excrétion de calcium avec l'urine;
  • affecter les cellules qui contribuent à la destruction du tissu osseux. En conséquence, le calcium pénètre dans la circulation sanguine, ce qui est nécessaire au fonctionnement normal du corps.

Si vous analysez ces fonctions, cet organe est nécessaire pour réguler la concentration de calcium dans le sang. Ceci est réalisé en affectant le tissu osseux, les reins, etc. Les hormones thyroïdiennes ne dépendent pas de la parathyroïde, bien que ces organes soient à proximité.

Hyperparathyroïdie

L'hyperparathyroïdie est une maladie qui s'accompagne d'une activité accrue des glandes parathyroïdes. Cette pathologie s'accompagne d'une augmentation du taux de calcium dans le sang, ce qui favorise l'apparition d'une hypercalcémie.

Types d'hyperparathyroïdie

Il est admis de distinguer plusieurs types d'hyperparathyroïdie en fonction des caractéristiques de son développement:

  • primaire. La cause de cette pathologie est généralement un cancer, une hyperplasie parathyroïdienne ou un adénome. La présence de ces maladies est souvent provoquée par le stress, l'hypotension artérielle ou la prise de certains médicaments. L'hyperparathyroïdie primaire s'accompagne d'une sécrétion incontrôlée de PTH;
  • secondaire. Il se développe en réponse à un apport insuffisant de calcium dans le corps humain, la vitamine D, en présence d'insuffisance rénale chronique;
  • tertiaire. Apparaît lorsqu'une personne souffre d'insuffisance rénale pendant une longue période. Même après la restauration du travail du corps, la sécrétion de PTH est excessive.

Symptômes de l'hyperparathyroïdie

Lorsque la glande parathyroïde fonctionne trop bien, les symptômes de ce trouble sont les suivants:

  • les os se ramollissent, ce qui peut provoquer de fréquentes fractures;
  • douleur intense dans les membres et le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • fatigue
  • l'apparition de calculs rénaux;
  • augmenter la quantité d'urine. Dans ce cas, il acquiert une couleur blanchâtre caractéristique;
  • soif accrue;
  • perte d'appétit, souvent associée à une perte de poids;
  • l'apparition de douleurs dans l'abdomen, des nausées, des vomissements;
  • une libération accrue d'acide chlorhydrique conduit au développement de l'ulcère peptique;
  • on observe une calcification vasculaire, qui est associée à une hypertension et à une angine de poitrine;
  • les capacités intellectuelles se détériorent, un état psychoémotionnel instable est observé;
  • la peau acquiert une teinte grisâtre;
  • les cheveux et les dents tombent.

L'hyperparathyroïdie peut être rénale, gastro-intestinale, osseuse ou autre, en fonction des symptômes qui se développent.

Traitement de l'hyperparathyroïdie

L'hyperparathyroïdie est diagnostiquée sur la base d'un test sanguin permettant de déterminer le taux de calcium, hormone parathyroïdienne. En outre, les médecins prescrivent des procédures supplémentaires pour déterminer les causes du développement de la pathologie.

Si une hyperparathyroïdie primaire est détectée, le traitement n’est opéré que par chirurgie. Se débarrasser de la forme secondaire de la maladie, peut être un médicament. Le plus souvent, des préparations spéciales contenant du calcium sont prescrites, après quoi de la vitamine D. Grâce à ce traitement, la sécrétion d'hormone parathyroïdienne est normalisée.

Il est également recommandé aux patients atteints d'hyperparathyroïdie de respecter les recommandations suivantes:

  • promenade quotidienne au grand air;
  • abandonner toutes les mauvaises habitudes;
  • commencez à bien manger. Il est conseillé d'inclure dans le régime les aliments riches en magnésium, phosphore et fer. Ceux-ci comprennent le poisson, la viande (rouge), de nombreux légumes et fruits.

Hypoparathyroïdie

L'hypoparathyroïdie est une maladie caractérisée par une activité fonctionnelle insuffisante des glandes parathyroïdes. Elle s'accompagne d'une diminution de l'intensité de la production d'hormones parathyroïdiennes ou d'une diminution de la sensibilité des récepteurs à celle-ci, situés dans divers tissus. Dans l'hypoparathyroïdie, on observe une concentration insuffisante de calcium dans le sang, ce qui entraîne une augmentation du taux de phosphate.

Causes de l'hypoparathyroïdie

L'hypoparathyroïdie se développe pour ces raisons:

  • retrait des glandes parathyroïdes avec la glande thyroïde;
  • une blessure au cou entraînant une hémorragie, perturbant le fonctionnement normal des glandes;
  • la présence de maladies auto-immunes dans lesquelles le corps produit des anticorps contre ses propres cellules;
  • sous-développement congénital des glandes parathyroïdes;
  • développement de divers processus inflammatoires;
  • la présence de l'oncologie, qui a conduit à la métastase à la région des glandes;
  • carence à long terme en vitamine D dans le corps de la femme, particulièrement observée pendant la grossesse et l’allaitement;
  • les troubles conduisant à une absorption inadéquate du calcium de l'intestin;
  • intoxication par les métaux lourds;
  • exposition négative aux rayonnements radioactifs.

Symptômes de l'hypoparathyroïdie

En présence de cette maladie de la glande parathyroïde chez la femme, les symptômes apparaissent comme suit:

  • spasmes dans les membres;
  • le développement de sensations désagréables, qui se caractérisent par le rampement du corps, un engourdissement de la peau, etc.
  • frissons fréquents qui changent avec des bouffées de chaleur;
  • maux de tête;
  • la photophobie;
  • diminution des capacités intellectuelles;
  • transpiration excessive;
  • la tachycardie;
  • peeling de la peau;
  • perte de cheveux;
  • destruction des dents et des ongles.

Traitement de l'hypoparathyroïdie

Si l’hypoparathyroïdie est accompagnée de convulsions, elles peuvent être éliminées par voie intraveineuse de solutions de calcium. En outre, on montre aux patients des injections de parathyroïdine, obtenue à partir des glandes parathyroïdes de différents animaux. Après élimination des principaux symptômes de la maladie, le traitement est arrêté. Si la parathyroïdine est administrée pendant une longue période, une réaction auto-immune se produit dans le corps humain, ce qui est hautement indésirable.

Dans la restauration ultérieure du fonctionnement des glandes parathyroïdes est réalisée à l'aide de tout un ensemble de médicaments:

  • la vitamine D;
  • le calcium;
  • sulfate de magnésium;
  • hydroxyde d'aluminium;
  • sédatifs et autres.

En outre, lorsque l'hypoparathyroïdie est nécessaire pour avoir une alimentation équilibrée, renoncez à toutes les mauvaises habitudes, adoptez un mode de vie sain et n'ignorez pas les recommandations des médecins. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, des conséquences plus graves se développent, qui ne sont pas aussi faciles à combattre que dans la phase initiale de la maladie.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones