Le développement de l'anatomie et de la physiologie humaines est dû à la nécessité de traiter des maladies. En savoir plus sur la structure et les fonctions d'une partie importante du corps, la glande, responsable de nombreux processus métaboliques. Cela aidera à reconnaître les écarts, à découvrir les causes des violations et à les éliminer à temps.

Glandes parathyroïdes

Le système endocrinien joue un rôle important dans la vie humaine. Il produit des hormones et, avec leur aide, régule le métabolisme et l'activité des organes internes. Les glandes parathyroïdes appartiennent au système endocrinien glandulaire (glandula parathyroidea). Il existe une influence mutuelle des systèmes glandulaire et nerveux. Dans le corps, le système nerveux central affecte la production d'hormones du premier d'entre eux. Son activité dépend de l'activité de la parathyroïdie.

Structure parathyroïdienne

Un autre nom pour la glande parathyroïde était dû à son emplacement. Il est situé derrière la thyroïde, à l'arrière de ses lobes latéraux. Se compose de plusieurs paires de petits corps asymétriques. Les dimensions des corps inférieurs sont plus grandes que celles des corps supérieurs. Le montant varie de deux à six paires. La structure de la glande parathyroïde est trabéculaire (spongieuse). De la capsule épithéliale divergent les trabécules, qui consistent en cellules parathyrocytaires. La surface des mollets est lâche, la couleur est rose pâle chez l'enfant et brun jaunâtre chez l'adulte.

Glande parathyroïde - fonctions

Les fonctions de la glande parathyroïde sont la capacité à contrôler la concentration de calcium dans le sang. C'est nécessaire pour le fonctionnement normal du corps. Une augmentation de la concentration de calcium dans le sang se produit par l’action du parathyroïdisme sur les reins et les os. Le résultat global est obtenu comme suit:

  1. La vitamine D est activée dans les reins. Dans les parois intestinales de la vitamine stimule la production de protéines de transport, ce qui favorise l'absorption du calcium dans le sang.
  2. La production de calcium avec l'urine diminue.
  3. L'activité des cellules qui détruisent le tissu osseux est activée et le calcium qui en provient pénètre dans le sang.

Hormones parathyroïdiennes

La glande parathyroïde produit une hormone parathyroïdienne précieuse. Les hormones parathyroïdes affectent les processus métaboliques. Le mécanisme d'action sur la concentration de calcium dans le sang est de le mesurer à l'aide de récepteurs situés à la surface de la glande parathyroïde et régulant la production de cette hormone. Une diminution du taux de calcium dans le sang sert de signal pour augmenter la libération de l'hormone.

Maladies de la glande parathyroïde

La perturbation du système endocrinien entraîne de graves troubles dans le corps dans son ensemble. Les maladies de la glande parathyroïde apparaissent à la base de son activité accrue ou réduite. Une augmentation de l'excès de sécrétion entraîne une accumulation de l'excès de calcium dans le sang - l'hypercalcémie, un dysfonctionnement entraînant une carence en calcium. La violation des paramètres sanguins provoque des maladies des organes internes et du tissu osseux.

Hyperparathyroïdie

La maladie se développe en raison de l'hyperactivité d'une ou de plusieurs zones de parathyroïdisme. L'hyperparathyroïdie se distingue:

  1. Primaire. Les causes sont l'adénome, l'hyperplasie ou le cancer. Leur présence entraîne une sécrétion incontrôlée de l'hormone. Causée par le stress, les médicaments, l'hypotension artérielle.
  2. Secondaire. Il se développe en réaction au manque de calcium dans l'alimentation, au déficit en vitamine D et à l'insuffisance rénale chronique.
  3. Tertiaire. Se produit avec une insuffisance rénale prolongée, lorsque la fonction rénale est rétablie et que la parathormone continue à être produite de manière excessive.

Hyperparathyroïdie - Symptômes

Les manifestations cliniques dépendent du stade de la maladie et peuvent se présenter sous différentes formes. Les premières manifestations de la maladie sont accompagnées de symptômes:

  • fatigue
  • mal de tête;
  • douleurs osseuses;
  • faiblesse musculaire;
  • troubles de la mémoire.

Les symptômes de l'hyperparathyroïdie dépendent de la forme de la maladie. Il y a:

  • os
  • rénal;
  • gastro-intestinal;
  • neuropsychique.

La forme osseuse de la parathyroïdie est accompagnée de symptômes:

  • douleurs osseuses;
  • fractures fréquentes;
  • courbure des os, du rachitisme et de la scoliose chez les enfants.

Le résultat de l'hyperparathyroïdie primaire peut être une ostéodystrophie parathyroïdienne ou la maladie de Recklinghausen. La maladie s'accompagne d'une perte d'appétit, de nausées, de vomissements, de soif, de courbures et d'un ramollissement des os. Sur le crâne et les os du visage apparaissent un épaississement, il y a une courbure et un raccourcissement des membres. Les symptômes de la lithiase urinaire peuvent se rejoindre.

La forme rénale est caractérisée par:

  • mictions fréquentes;
  • sang dans l'urine;
  • douleur dans les reins.

Les symptômes de la maladie dans la forme gastro-intestinale sont les suivants:

  • brûlures d'estomac;
  • des nausées;
  • perte de poids;
  • éructations;
  • vomissements;
  • douleur dans la partie supérieure de l'abdomen.

La présence de ces plaintes est un signal pour un examen approfondi du corps du patient. Le diagnostic de l'hyperparathyroïdie comprend:

  • biochimie sanguine;
  • analyse hormonale;
  • analyse d'urine;
  • fibrogastroduodénoscopie du suc gastrique et des parois intestinales;
  • Radiographie des os, du crâne et de la colonne vertébrale;
  • Échographie des glandes parathyroïdes.

L'analyse biochimique détermine la concentration de calcium et de phosphore dans le sang. L'analyse hormonale est effectuée qualitativement dans la clinique Helix et le niveau d'hormones parathyroïdiennes est déterminé. Les experts donnent des recommandations sur la bonne préparation de l’étude. Une radiographie montre des changements dans le tissu osseux. En outre, prescrire une étude des reins et des intestins.

Hyperparathyroïdie - traitement

Le pronostic de la maladie dépend des causes de sa survenue. Traitement de l'hyperparathyroïdie de la forme primaire - seulement opérationnel. Il vise à éliminer les adénomes. Lorsque le traitement est commencé tardivement dans les cas de forme osseuse, les conséquences peuvent être laissées - limitation de la mobilité, handicap. La forme secondaire peut être guérie par des méthodes conservatrices, en éliminant la cause. Il a été démontré que l’utilisation de médicaments contenant du calcium liait les phosphates sous forme rénale, après qu’ils aient prescrit de la vitamine D. Cela réduisait la sécrétion d’hormones.

Les méthodes traditionnelles de prévention des maladies recommandent:

  • marcher dans l'air frais;
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • nutrition équilibrée avec une teneur élevée en phosphore, fer, magnésium (poisson, viande rouge, fruits et légumes frais).

Adénome parathyroïdien

Une augmentation bénigne de la glande parathyroïde (SCG) indique le développement de la maladie. L'adénome parathyroïdien est un néoplasme à surface lisse de couleur jaune-brun. Il a des limites claires. Les récepteurs à sa surface sont mutés et signalent constamment le manque de calcium. Il y a une sécrétion accrue de l'hormone. L'hypercalcémie survient dans le sang. Problème plus fréquent chez les femmes.

Adénome parathyroïdien - traitement

Une opération est indiquée chez les patients présentant une hypertrophie de la glande parathyroïde. Toujours prescrit un régime alimentaire, des diurétiques, du chlorure de sodium par voie intraveineuse, des bisphosphonates. Le traitement de l'adénome parathyroïdien commence par l'utilisation de médicaments visant à ramener la concentration normale en calcium. Après avoir enlevé la zone malade, la numération sanguine revient à la normale après quelques heures.

Hyperplasie parathyroïdienne

L'hyperfonctionnement est une autre forme de la maladie. L'hyperplasie parathyroïdienne se caractérise par son augmentation sans modification de la structure. Les raisons sont souvent héréditaires. Le développement de l'hyperplasie peut entraîner une hyperparathyroïdie. Au début de la maladie, les médicaments entraînent une diminution de la concentration de calcium. Avec le développement de la maladie est une intervention chirurgicale inévitable.

Cancer de la parathyroïde

Les tumeurs malignes sont rares. Le cancer de la parathyroïde est une tumeur grisâtre qui tend à se développer dans d'autres tissus. Cela se développe lentement. L'apparition de la maladie s'accompagne de symptômes caractéristiques de l'hyperparathyroïdie. Les causes sont les radiations, la malnutrition, l’empoisonnement aux sels de métaux lourds. Le retrait chirurgical de la tumeur est indiqué. Les ganglions lymphatiques et les tissus touchés peuvent être enlevés. Attribuer un traitement hormonal.

Vidéo: Pathologie parathyroïdienne

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

À propos des hormones parathyroïdiennes doivent être rappelés!

Lorsque les gens s'intéressent à ce que sont les hormones parathyroïdiennes, ils ne réalisent pas qu’il ne produit qu’une substance biologiquement active. C'est une hormone parathyroïde. Vous pouvez trouver ses abréviations - PTH ou parathormone.

Ce que vous devez savoir sur l'hormone parathyroïdienne

Pourquoi est-ce si important

La valeur de cette hormone pour notre corps ne peut être surestimée, car elle exerce un effet régulateur sur le métabolisme, à savoir le métabolisme minéral, en contrôlant les processus d'absorption du calcium et, par conséquent, son contenu dans les organes et les tissus.

Le calcium est un minéral très important dont le métabolisme affecte le travail du muscle cardiaque et la résistance des os. Une déviation de sa concentration par rapport à la norme peut affecter négativement le muscle cardiaque, à savoir provoquer une perturbation du rythme cardiaque et même un arrêt cardiaque soudain. De plus, les ions calcium sont directement impliqués dans la transmission des signaux à travers les fibres du système nerveux, des facteurs d’activation du système de coagulation et de certaines enzymes.

Par conséquent, l'hormone parathyroïdienne doit être produite de manière continue et son niveau dans le sang ne doit pas être soumis à des fluctuations significatives, car même la moindre déviation de sa fonction peut provoquer de nombreuses conséquences graves, notamment fatales.

Qu'est-ce qui influence la production de PTH

L'hormone parathyroïdienne et le métabolisme des ions calcium sont étroitement liés. De tels phénomènes dans la littérature médicale sont appelés rétroaction binaire.

Cela se manifeste par le fait qu'une diminution du taux de calcium provoque une activation de la sécrétion de l'hormone. Après cela, la concentration en calcium revient à la normale et les glandes parathyroïdes réduisent la production d'hormone parathyroïde.

Comment fonctionne la glande parathyroïde

La régulation du métabolisme calcique de la parathormone s'effectue de trois manières.

  1. Le principal mécanisme d'action de la PTH est son effet sur le tissu osseux. Il contient des récepteurs chimiques sensibles aux variations du taux de calcium. L'hormone parathyroïdienne active les ostéoclastes - cellules responsables de la destruction des faisceaux osseux, et le calcium libéré par le dépôt physiologique pénètre dans le sang.
  2. L’option suivante de l’hormone parathyroïdienne est la synthèse dans les reins de la vitamine D, physiologiquement active, après sa formation, ce qui augmente l’intensité de l’absorption du calcium par la lumière de l’intestin grêle.
  3. Le troisième mécanisme d'action est mis en œuvre au niveau de la fonction des tubules rénaux et consiste à améliorer la réabsorption (aspiration inversée) dans leur lumière d'ions calcium.

Fonctions hormonales parathyroïdiennes

  • La PTH régule le processus de minéralisation osseuse, son activité entraîne une fragilité accrue. Ceci est particulièrement prononcé chez les personnes âgées.
  • Réduit l'excrétion de calcium par le système urinaire.
  • Favorise l'absorption du calcium dans la muqueuse de l'intestin grêle.
  • Réduit le dépôt d'ions calcium dans les tissus du cristallin.

Comment évaluer le contenu de l'hormone dans le corps

L'hormone produite par les glandes parathyroïdes pénètre dans le sang en continu, mais son niveau fluctue tout au long de la journée. Les niveaux hormonaux maximaux sont observés de 3 à 4 heures de l'après-midi, tandis que sa concentration minimale est observée aux environs de 7 à 8 heures du matin.

Le nombre de PGT dans le sérum dépend de l'âge.

Attention! Certains facteurs peuvent fausser le véritable taux de production d'hormones:

  • augmentation - grossesse et allaitement, l'utilisation d'hormones corticostéroïdes, de laxatifs, d'œstrogènes;
  • réduire - l'utilisation de diurétiques, médicaments contraceptifs, gentamicine, vitamine D en excès.

Violations de la concentration en hormone

Comme tout processus complexe du corps humain, la mise en œuvre de la fonction de la parathormone est vulnérable et susceptible d’être altérée. Dans ces cas, l'une des deux conditions pathologiques se développe: l'hyper- ou l'hypoparathyroïdie. Essayons de comprendre leurs caractéristiques.

Hypéparathyroïdie

Ce que l'on appelle l'insuffisance hormonale, lorsque la concentration de PTH dans le sang augmente, en raison du travail excessivement actif des glandes parathyroïdes. La violation est de plusieurs types.

L'hypéparathyroïdie primaire est une pathologie des glandes parathyroïdes appropriées avec une libération accrue d'hormone parathyroïdienne. Les raisons les plus courantes sont les suivantes:

  • hyperplasie, adénome ou carcinome des glandes parathyroïdes;
  • hypercalcémie idiopathique chez les enfants;
  • plasmocytome;
  • Le syndrome de Burnet;
  • néoplasie endocrinienne multiple du premier type (provoque des tumeurs des glandes endocrines et de l'hypophyse en association avec une hyperparathyroïdie)

L'hypéparathyroïdie secondaire est causée par des anomalies non pas dans les glandes parathyroïdes, mais dans d'autres organes, accompagnées d'une diminution prolongée du contenu en ions calcium. pathologie du sang se produit pour diverses raisons, dont les principales sont:

  • tumeurs cancéreuses de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, métastases en elles;
  • insuffisance rénale chronique;
  • diminution de la concentration de vitamine D à la suite d'une synthèse altérée dans les reins de sa forme biologiquement active ou du rachitisme;
  • une diminution de l'intensité de l'absorption du calcium par les parois de l'intestin grêle résultant d'une gastrite atrophique, d'une colite ulcéreuse, de la maladie de Crohn, du syndrome de Zollinger-Ellison (tumeur du pancréas) et d'autres affections accompagnées d'un dysfonctionnement persistant du pancréas;

L'hyperparathyroïdie tertiaire est la conséquence d'une diminution prolongée de la teneur en calcium dans l'espace intercellulaire au cours de l'hyperparathyroïdie secondaire. Dans ce cas, les glandes parathyroïdes sont complètement autonomes et perdent leur capacité à réagir aux modifications du contenu en substances minérales.

Par ailleurs, il convient de mentionner une condition comme la pseudo-hyperparathyroïdie - une quantité excessive d'hormone parathyroïdienne n'est pas produite par la glande thyroïde, les glandes endocrines, mais par une tumeur hormonalement active (tumeur maligne des reins ou des poumons).

Comment reconnaître l'hyperparathyroïdie

Les principaux symptômes de cette affection sont non spécifiques:

  • apathie et léthargie;
  • diminution et même manque d'appétit, nausée;
  • la constipation;
  • faiblesse musculaire, douleurs osseuses et articulaires, pouvant difficilement marcher;
  • soif, provoquant une miction ultérieure;
  • la fièvre et le développement de l'anémie sont possibles.

Confirmer que la pathologie aidera à déterminer la concentration de PTH dans le sérum.

Comment dangereux augmentation à long terme du niveau de l'hormone parathyroïde

En raison de cet état pathologique, la teneur en calcium diminue dans le tissu osseux tout en augmentant dans le sérum. À cause de cela

  • les os deviennent fragiles, ils risquent de se fracturer à la moindre blessure; dans les cas graves, des fractures peuvent se produire spontanément;
  • le développement de la lithiase urinaire est déclenché par le dépôt de sels minéraux dans les glomérules;
  • dans d'autres organes vitaux, une quantité excessive de minéraux se dépose, entraînant la formation de calcifications. Donc, il peut développer une pancréatite calcifiante, à cause de laquelle il y a une violation du système digestif et du métabolisme;
  • il y a une calcification des vaisseaux sanguins, ce qui conduit à une détérioration de l'élasticité de la paroi vasculaire, provoquant le développement de l'hypertension;
  • augmente le risque d'ulcération dans l'estomac;
  • à mesure que la maladie progresse, il est possible qu'une déformation du thorax et de la colonne vertébrale se développe;
  • crise hyperparathyroïdienne est possible - une maladie mortelle, caractérisée par une forte augmentation de la température, des douleurs abdominales sévères et une altération de la conscience.

Traitement

Si l'état pathologique est dû à l'hyperfonctionnement des glandes parathyroïdes, alors seule une intervention chirurgicale peut éliminer cette cause. Toutes les autres manifestations de la maladie nécessitent la désignation d'un traitement symptomatique correct.

Hypoparathyroïdie

Cette affection entraîne une diminution du taux de l'hormone parathyroïdienne dans le sang, mais il est très rare en médecine.

Par analogie avec l'hyperparathyroïdie décrite ci-dessus, il en existe également plusieurs types.

Hypoparathyroïdie primaire, en conséquence des conditions suivantes:

  • réduction physiologique de la production de l'hormone parathyroïdienne en réponse à une augmentation des ions calcium dans le sang pour diverses raisons;
  • lésions parathyroïdiennes causées par négligence lors d'une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde (insuffisance de l'apport sanguin, élimination partielle ou complète de celles-ci);
  • maladies auto-immunes des glandes parathyroïdes - les anticorps pathologiques les détruisent, après quoi il devient impossible de produire de la PTH en quantité normale.

L'hypoparathyroïdie secondaire est le plus souvent causée par les pathologies suivantes:

  • une tumeur sécrétant un peptide, de structure similaire à une hormone parathyroïdienne et présentant un effet similaire sur les cellules cibles. Dans le même temps, la «fausse hormone parathyroïdienne» inhibe essentiellement les glandes parathyroïdes en bonne santé, ce qui en fait la cause de l’hypoprathyrose primitive.
  • les tumeurs des glandes parathyroïdes, ainsi que les métastases détruisant leur structure;
  • tumeurs osseuses ou métastases;
  • l'hypothyroïdie;
  • la sarcoïdose, qui provoque la libération d'une quantité excessive de la forme active de la vitamine D;
  • surdosage avec des formes posologiques de vitamine D.
  • chair de poule;
  • engourdissement des doigts;
  • troubles métaboliques et activité du système digestif;
  • ralentissement de la croissance des cheveux et des ongles, endommagement de l'émail des dents;
  • insomnie nerveuse et fréquente;
  • l'excitabilité du système nerveux augmente considérablement, entraînant l'apparition d'une maladie convulsive (également appelée tétanie);

Plus la quantité de calcium dans le sérum est faible, plus les symptômes sont intenses. Avec le développement de la tétanie, l'indicateur de la concentration de calcium dans le sang dépasse rarement 2,12 mmol / l (limite inférieure de la norme).

Il est impossible d’établir un diagnostic précis sans confirmation du laboratoire.

La conséquence de l'hypoparathyroïdie

Une diminution prolongée de la concentration de calcium dans le sang et son augmentation dans les tissus corporels conduisent aux troubles suivants:

  • l'augmentation de la densité osseuse due au dépôt excessif de composés minéraux dans ceux-ci;
  • des contractions altérées des muscles du squelette et des muscles lisses, et des contractions fibrillaires peuvent se développer et se transformer en convulsions;
  • parfois, une activité convulsive couvre tous les muscles du corps, y compris les systèmes respiratoire et le myocarde, entraînant la mort.

Traitement

En cas d'élimination des glandes parathyroïdes, l'utilisation continue de suppléments de vitamine D et de calcium est nécessaire. En outre, un analogue médicamenteux de l’hormone parathyroïdienne, appelé tériparatide, a été utilisé avec succès.

Parathyroïde ou parathyroïde: hormones et fonctions, structure d'un organe endocrinien important

Le système endocrinien est constitué de glandes réparties dans tout le corps. Chacun d'eux porte une certaine responsabilité vis-à-vis des processus de l'activité vitale. Cela se fait grâce à des substances biologiques - des hormones.

Une des glandes les moins étudiées, à laquelle, même avant le début du 20ème siècle, pratiquement aucune attention n’était portée à la parathyroïde (parathyroïde). Leur nombre peut varier de 2 à 8. Ils sont situés près du sommet et de la base de la glande thyroïde, sur sa capsule. La fonction principale est de réguler les échanges de calcium et de phosphore dans le corps. La violation de la synthèse des hormones par les glandes parathyroïdes entraîne nécessairement un déséquilibre de ces minéraux et des perturbations des processus métaboliques dans tout le corps.

Anatomie et fonction

Les glandes parathyroïdiennes sont placées par paires, leur nombre peut varier, mais pour la plupart des personnes, elles sont au nombre de 4. Elles sont allongées ou rondes, légèrement aplaties. La longueur de la glande atteint 2-8 mm, largeur 3-4 mm. C'est un organe hormonalement actif qui produit les substances hormonales nécessaires à la corrélation entre le métabolisme du calcium et du phosphore.

Chaque glande est entourée d’une fine capsule de tissu conjonctif. De là à l'intérieur du septum partent, à travers lequel les fibres nerveuses et les vaisseaux sanguins. Le sang aux glandes pénètre dans l'artère inférieure de la glande thyroïde. Le parenchyme de l'organe est constitué de parathyrocytes, divisés en lumière et en obscurité. Il contient également des cellules de type transitionnel, situées à la périphérie des glandes. Il y a encore des parathyrocytes vides. Il existe des inclusions de cellules K dans les tissus proches des capillaires. On leur attribue la fonction de production de calcitonine.

L'activité de l'organe dépend de la quantité de Ca dans le sang. Si le niveau de minéral diminue, les glandes parathyroïdes commencent à être activement impliquées dans le travail. Ils interagissent directement avec les organes associés au métabolisme du calcium (reins, intestins, os). Le fonctionnement du système nerveux central, du système osseux et moteur dépend de la fonctionnalité des glandes parathyroïdes.

Glandes hormonales

Les fonctions de l'organe dues à la synthèse de substances hormonales:

En savoir plus sur le taux d'œstrogènes chez les hommes, ainsi que sur les symptômes et les traitements des anomalies.

Vous trouverez une liste de produits contenant de l'œstrogène et des règles pour manger des aliments sains contenant des phytohormones dans cet article.

L'hormone parathyroïdienne est un polypeptide contenant 84 résidus d'acides aminés. Sa tâche consiste à augmenter le niveau de calcium tout en réduisant simultanément le niveau de phosphore. Dans les tissus osseux, il accélère la production d'enzymes qui activent leur dégradation. Sous l'action de l'hormone parathyroïdienne, la base osseuse est résorbée et le calcium est excrété dans le sang.

Dans les organes urinaires, l’hormone accélère l’excrétion du phosphore, réduisant ainsi la libération de Ca. Grâce à lui, la synthèse du précurseur de la vitamine D augmente dans les tissus rénaux, ce qui augmente le taux de calcium dans le sang. Avec l'aide de la vitamine dans le tractus gastro-intestinal se produit l'absorption normale de calcium et de phosphore provenant de la nourriture.

La calcitonine remplit la fonction opposée: elle diminue le taux de Ca si sa concentration dans le sang dépasse 2,5 mmol / l. En outre, il empêche le minéral de se lessiver des os et de dissoudre le tissu osseux. En plus de la parathyroïde, la substance synthétise également la thyroïde et le thymus.

Lorsque les glandes parathyroïdes fonctionnent correctement, le mécanisme de régulation du métabolisme calcium-phosphore est le suivant: lorsque le taux de calcium diminue, les récepteurs des glandes, synthétisant l’hormone parathyroïdienne, sont activés, tandis que sa concentration augmente, la calcitonine est libérée dans le sang.

Signes de pathologies

Si les hormones sont produites en quantité augmentée ou réduite, cela devient un élan pour le développement de conditions pathologiques et provoque l'apparition de certains symptômes. En cas de dysfonctionnement des glandes parathyroïdes, des dysfonctionnements surviennent dans tous les systèmes du corps.

Les premiers signes d'un problème corporel sont les symptômes d'un échec du métabolisme calcium-phosphore:

  • fatigue constante;
  • maux de tête;
  • la faiblesse;
  • perte d'appétit;
  • crampes musculaires;
  • irritabilité nerveuse accrue.

Maladies de la glande parathyroïde

Le dysfonctionnement d'organes est le plus souvent associé directement à des changements pathologiques. La perturbation de la synthèse des hormones peut être causée par:

  • sous-développement ou manque de glandes;
  • blessures d'organes;
  • retrait des glandes à la suite d'une intervention chirurgicale;
  • faible résistance à l'hormone parathyroïde ou manque de récepteurs sensibles à celle-ci;
  • processus inflammatoire.

Hyperparathyroïdie

Maladie qui se développe avec l’augmentation de la synthèse de l’hormone parathyroïde par les glandes, entraînant une hypercalcémie. Des taux hormonaux élevés provoquent une augmentation de la quantité de calcium dans le sang et une diminution de celle-ci dans les os. Ceci est lourd avec le développement de l'ostéoporose, des problèmes rénaux. L'hyperparathyroïdie est observée dans les cancers de l'adénome ou de la parathyroïde, l'hyperplasie des tissus de l'organe.

Les facteurs contribuant à la synthèse de l'hormone parathyroïdienne peuvent être:

  • carence prolongée en calcium et en vitamine D;
  • insuffisance rénale chronique.

Hypoparathyroïdie

Une condition associée à une déficience dans la synthèse de l'hormone parathyroïdienne. Le taux de calcium dans le sang diminue, l’excitation neuromusculaire grandit. Des cas d'hypoparathyroïdie sont diagnostiqués chez 0,4% de la population.

Il existe plusieurs formes de la maladie, en fonction de l'étiologie:

  • congénitale;
  • post-traumatique;
  • postopératoire;
  • auto-immune;
  • idiopathique.

Le plus souvent, l'hypofonction des glandes parathyroïdes se développe après leur retrait, avec un traumatisme d'organe. Les provocateurs réduisent la synthèse de l’hormone parathyroïdienne et peuvent être une mauvaise absorption du calcium, des voies gastro-intestinales, une exposition à des radiations, une intoxication au monoxyde de carbone.

Quoi et comment traiter les fibromes ovariens? Voir une sélection d'options de traitement efficaces.

Hormone FSH: qu'est-ce que c'est chez l'homme et quel est le rôle de la follitropine dans l'organisme? Lisez la réponse dans cet article.

Sur la page http://vse-o-gormonah.com/vnutrennaja-sekretsija/epifiz/za-chto-otvechaet.html, vous pouvez savoir où se trouve l'épiphyse et quelles hormones sont produites par la glande pinéale.

Diagnostics

Pour savoir quels problèmes existent dans les glandes parathyroïdes, il est nécessaire d'examiner de manière exhaustive.

Le diagnostic de laboratoire doit inclure la détermination du niveau de:

Pour obtenir une image plus informative de l’état des glandes, un diagnostic instrumental est nécessaire. Il consiste en:

  • Échographie des glandes parathyroïdes - vous permet de détecter une augmentation de la taille du corps. Mais si elles sont enregistrées, cette méthode est inefficace.
  • CT avec contraste - révèle des irrégularités dans les glandes dans 90% des cas.
  • IRM - visualise bien le corps, est une méthode plus sûre en raison de l'absence de rayonnement ionisant.
  • La scintigraphie parathyroïdienne avec soustraction est actuellement la méthode la plus efficace pour étudier les glandes parathyroïdiennes, mais elle est contre-indiquée chez les femmes enceintes et les patients présentant des affections cliniques graves.

Traitement des maladies

Les tactiques de traitement sont choisies par le médecin individuellement, en fonction des résultats du diagnostic. En présence d'hyperparathyroïdie, une thérapie conservatrice ou opératoire peut être recommandée. Avec l'aide de médicaments, vous pouvez ajuster le niveau d'hormone parathyroïdienne. Si la production accrue de l'hormone est due à un adénome, elle est éliminée par chirurgie. Parfois, il est nécessaire de recourir à une résection partielle ou complète de l'organe affecté. Dans de telles situations, il existe un risque élevé de développer l'état opposé - l'hypoparathyroïdie. La médecine moderne permet de retirer les glandes parathyroïdes afin de procéder à leur greffe, ce qui permet de préserver la fonctionnalité de l'organe.

Si un diagnostic d'hypoparathyroïdie est diagnostiqué, il peut être recommandé au patient de prendre une dose de rayons UV, une alimentation en magnésium-calcium, ainsi que de prendre des suppléments de calcium contenant de la vitamine D et des sédatifs pour normaliser le système nerveux central.

Vidéo - conférence sur la structure et les fonctions de la thyroïde et des glandes parathyroïdes:

Tout sur les glandes
et système hormonal

Les glandes parathyroïdes (parathyroïdes) sont de petites formations arrondies qui remplissent la fonction endocrine. Situé à l'arrière de la glande thyroïde. Le nombre de ces glandes chez les patients est différent. Autrement dit, une personne peut avoir 2-4, et une autre - 8-12. La forme et la taille du corps ressemblent aux grains de riz.

Ces glandes ont été décrites pour la première fois par un scientifique suédois à la fin du 19ème siècle. La formation des glandes s'effectue au début de la période embryonnaire (5 à 7 semaines de développement du fœtus intra-utérin). Les glandes parathyroïdes produisent une hormone - la parathyrine (hormone parathyroïdienne, PTH, hormone parathyroïdienne).

Caractéristiques des glandes parathyroïdes locales chez l'homme

Caractéristiques générales des hormones parathyroïdiennes

Est important. Les glandes ci-dessus régulent l'équilibre phosphore-calcium dans le corps. Le fonctionnement de nombreux organes et systèmes corporels dépend de leur activité.

Parathormone

C'est la principale substance bioactive produite par les glandes parathyroïdes. L'hormone parathyrine a une origine protéique. L'hormone parathyroïde intacte est composée de 84 acides aminés. C'est la principale forme bioactive de l'hormone. Le rôle biologique de l’hormone parathyroïdienne se manifeste dans la stimulation de la croissance de la concentration de calcium dans le sang.

L'action de l'hormone des glandes parathyroïdes est polyvalente:

  • active l'absorption du calcium et du phosphore inorganique dans l'intestin grêle;
  • améliore la glyconéogenèse dans le foie;
  • stimule la réabsorption du calcium de l'urine primaire dans le rein;
  • réduit les dépôts de calcium dans la lentille;
  • contribue à réduire le niveau de phosphore dans le plasma sanguin;
  • optimise la concentration en ions Ca 2+ dans le fluide extracellulaire;
  • active l'excrétion de phosphore dans l'urine;
  • stimule la formation de dérivés de cholécalciférol dans les reins;
  • améliore l'activité des ostéoclastes;
  • participe aux processus de coagulation du sang;
  • affecte la perméabilité des membranes biologiques;
  • prévient le développement du rachitisme, du diabète sucré, de la thyrotoxicose;
  • active le processus de dépôt de calcium dans le tissu osseux avec son excès dans le sang;
  • assure un fonctionnement optimal des systèmes nerveux, endocrinien, vasculaire et musculaire.

Radiographie des os de la jambe avec kystes et pseudo-fractures dans l'hyperparathyroïdie primitive

Il existe une relation étroite entre les hormones parathyroïdiennes et le cholécalciférol (vitamine D3). Des concentrations élevées de vitamines dans les aliments améliorent l'adsorption du calcium et du phosphore dans l'intestin. La combinaison de processus stimulés par la parathyrine entraîne une augmentation de la concentration de cations Ca 2+ dans le sang.

Note Des fluctuations du niveau de l'hormone dans le corps peuvent se produire tout au long de la journée. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques du métabolisme du calcium et du biorythme humain. Le matin (de 7 à 8 heures), on observe la plus faible concentration de l'hormone dans le sang; plus tard vers midi (de 14 à 16 heures), quand une personne est au maximum de son activité, l’hormone parathyroïdienne est élevée.

Causes de dysfonctionnement

Le dysfonctionnement des glandes parathyroïdes se manifeste par une hyperparathyroïdie (l'hormone parathyroïdienne est élevée) et par un hypoparathyroïdisme (l'hormone parathyroïdienne est réduite). L'hypoparathyroïdie se caractérise par une diminution de l'adsorption de calcium dans les intestins et par sa réabsorption dans les tubules distaux des reins, ce qui conduit à une hypocalcémie. Le manque de PTH dans le corps viole la formation de la forme active de la vitamine D.

Le mécanisme de régulation du métabolisme de l'hormone parathyroïdienne calcium-phosphore

Les principales raisons de la réduction de l'hormone parathyroïdienne:

  • l'hypercalcémie;
  • la formation de tumeurs malignes dans la glande;
  • La maladie de Wilson;
  • pathologies auto-immunes;
  • carence en magnésium;
  • l'hémochromatose;
  • blessures des glandes parathyroïdes;
  • Hypervitaminose A et D;
  • la sarcoïdose;
  • Maladie de Basedow;
  • les effets des radiations sur le corps.

Des analyses de sang en laboratoire sont effectuées pour déterminer la concentration d'hormones.

Les principales causes de l'hyperparathyroïdie:

  • adénome ou carcinome des glandes;
  • hypocalcémie;
  • syndrome de malabsorption;
  • hyperplasie des glandes;
  • D-hypovitaminose;
  • insuffisance rénale chronique;
  • traitement anticonvulsivant à long terme;
  • pathologie du tractus gastro-intestinal;
  • néoplasie endocrinienne multiple;
  • la grossesse
  • pseudo-hyperpartie;
  • période de lactation;
  • hypercalciurie rénale;
  • métastases osseuses.

Parfois, en échographie, les médecins détectent des tumeurs dans le tissu parathyroïdien.

Indications pour l'analyse du niveau hormonal

L’étude du plasma sanguin sur la quantité d’hormone parathyroïdienne est réalisée par la méthode ELISA ou immunochimiluminescente. En règle générale, le sang pour l'hormone parathyroïdienne est administré en même temps que l'analyse pour le calcium, le phosphore et la calcitonine ionisés.

Le prélèvement sanguin est effectué à jeun.

Les principales indications pour effectuer un test sanguin sont:

  • hypo et hypercalcimia;
  • pseudo-fractures osseuses tubulaires;
  • neurofibromatose suspectée;
  • l'ostéoporose;
  • ostéosclérose des corps de la colonne vertébrale;
  • urolithiase.

Note Le jour de la procédure, il n'est pas recommandé de fumer. Quelques jours (2-3 jours) avant l'analyse, il est nécessaire de refuser les exercices physiques et l'alcool.

Le déficit en hormone parathyroïdienne ne présente pas de symptômes spécifiques, il peut même être confondu avec des infections respiratoires aiguës.

Taux d'hormones parathyroïdiennes

Le taux de l'hormone parathyroïdienne dans le sang peut être exprimé en différentes unités de mesure - pmol / l et pg / ml. Le niveau de parathyrine dans le sang ne présente pas de différence entre les sexes, c'est-à-dire que sa concentration dans le corps des hommes et des femmes est presque la même. Il est à noter que la teneur en hormone parathyroïdienne varie avec l'âge, les valeurs sont présentées dans le tableau.

Niveau physiologique de parathyrine dans le sang humain, pg / ml:

Parathyroïde, ses hormones et ses fonctions

Parathyroïde ou parathyroïde est une collection de corps arrondis situés le long de la paroi postérieure de la glande thyroïde. Leur nombre peut être différent - de deux à sept ou huit, dans la plupart des cas - de quatre, 4 à 8 mm de long, et ils sont disposés par paires (d'où son nom) sur les pôles supérieur et inférieur de la glande thyroïde. La masse de tout le Taureau ne dépasse généralement pas 1,2 grammes.

Contrairement à la thyroïde, la parathyroïde a une couleur plus claire: rose pâle chez les enfants et jaunâtre chez les adultes. Séparé des organes environnants par son propre tissu fibreux.

Fonction parathyroïdienne

Cet organe appartient à la fonction la plus importante de régulation de l'équilibre phosphore-calcium dans le corps par la production d'une hormone donnée. L'activité des systèmes moteur, nerveux et osseux du corps dépend directement de l'activité de la glande parathyroïde.

Lorsque la glande parathyroïde tombe en dessous du niveau de calcium autorisé dans le sang, les récepteurs sensibles à cet élément commencent à libérer fortement dans le sang l'hormone dite parathyroïdienne, ou parathyrine, qui stimule à son tour la libération d'un oligo-élément déficient du tissu osseux. Parathyroïdie a donc pour objectif principal la production de l'hormone, le principal catalyseur de l'équilibre du calcium dans l'organisme.

Signes de pathologie

Le corps réagit à des dysfonctionnements dans tous ses organes et systèmes lorsqu'il fonctionne mal dans les glandes parathyroïdes. Les premières manifestations d'une altération optimale de la sécrétion de l'hormone parathyroïdienne sont, en règle générale, des pathologies du métabolisme du calcium et du phosphore dans le corps, qui manifestent des symptômes caractéristiques des maladies endocriniennes:

  • dépression du système nerveux;
  • fatigue persistante;
  • troubles de l'appétit;
  • la faiblesse;
  • maux de tête;
  • contractions convulsives des muscles squelettiques et lisses dues à une production insuffisante de parathyrine;
  • augmentation de l'irritabilité musculaire et nerveuse.

Lorsque les conditions s'aggravent, les symptômes ne sont qu'exacerbés par des lésions aux organes et aux tissus du corps: le système musculo-squelettique souffre de myopathie et de goutte, la cataracte et le dépôt de sels de calcium dans la cornée menacent le système visuel et les problèmes cardiovasculaires se manifestent par la calcification des vaisseaux sanguins et du cœur. avec la progression des arythmies et de l'hypertension.

Un symptôme caractéristique est une atteinte rénale avec la présence de la soif, le développement de la lithiase urinaire. La fièvre et des taux insuffisants d'hémoglobine dans le sang indiquent également des problèmes avec cette glande.

Les manifestations externes des problèmes hormonaux sont le jaune et la peau sèche, les lésions fongiques, les cheveux cassants et la ternes, l'eczéma ou le psoriasis, la perte des cils et des sourcils, parfois la cataracte, l'amincissement des ongles, les calcifications sous-cutanées dans la région de l'oreille, la myosite et les lésions des dents.

Maladies de la glande parathyroïde

L'hyperparathyroïdie est une maladie qui survient lors d'une sécrétion excessive de parathyrine, à la suite de laquelle une hypercalcémie se développe dans le corps. L'hyperactivité des glandes est une maladie très menaçante. Une concentration élevée de l'hormone entraîne une augmentation de la teneur en calcium dans le sang et, par conséquent, une diminution de sa teneur dans le tissu osseux, ce qui entraîne un risque d'ostéoporose et fait souffrir les reins.

L'hyperplasie des tissus, l'adénome ou l'oncologie des glandes parathyroïdes, ainsi que d'autres affections du fonctionnement normal de l'organe, telles qu'une carence prolongée en calcium, une insuffisance rénale chronique, une carence prolongée en vitamine D, sont à l'origine de cette maladie. dans la très grande majorité des cas.

L'hypoparathyroïdie est une maladie caractérisée par une réduction de la quantité insuffisante de parathyrine, ce qui entraîne une diminution du taux de calcium dans le sang et contribue au développement de la stimulation neuromusculaire, pouvant aller jusqu'à la psychose.

Une hypoparathyroïdie survient souvent lors d'une lésion ou d'un retrait accidentel lors d'une intervention chirurgicale sur cet organe, lors d'une hémorragie au cou ou lors d'un processus inflammatoire au niveau de la glande. En outre, cette maladie peut provoquer un manque de vitamine D dans le corps, une absorption inadéquate du calcium dans l'intestin, une exposition aux radiations ou un empoisonnement au monoxyde de carbone.

Les tout premiers signes sont des crampes musculaires, aggravées par le stress, l'hypothermie ou l'activité physique. Le traitement de la maladie est principalement hormonal.

Diagnostic en temps opportun

Pour identifier les conditions pathologiques des tissus glandulaires, il faut utiliser des méthodes de diagnostic en laboratoire et par instruments. Pour le laboratoire comprennent:

  • détermination des taux de calcium urinaire;
  • lactosérum, calcium et ses formes ionisées;
  • la quantité de phosphates;
  • concentration en hormone parathyroïdienne.

Cependant, le rôle principal dans le diagnostic appartient aujourd'hui à des méthodes instrumentales plus précises. Considérez-les plus en détail.

  1. L'échographie est une technique sûre, de haute précision et sans douleur, qui permet dans la grande majorité (environ 60 à 70% des cas) une augmentation des glandes. Activement utilisé dans les interventions chirurgicales. Cependant, avec la taille inchangée de la glande est inefficace.
  2. La tomodensitométrie contrastée est une méthode plus sensible qui permet de constater des violations de la glande parathyroïde dans 90% des études.
  3. L'IRM est la méthode par laquelle la résonance magnétique nucléaire est visualisée. Cet examen est assez efficace en raison de sa grande sensibilité et l'absence de rayonnement ionisant le rend très attractif pour des raisons de sécurité.
  4. La scintigraphie par soustraction est la technique d'imagerie la plus précise disponible à ce jour. Lors de l'examen d'un patient, des isotopes radioactifs sont injectés, dont le rayonnement est converti par des dispositifs de haute technologie en informations sur le degré de pathologie. La sensibilité de la méthode permet d’évaluer l’efficacité du traitement sur de courtes périodes, mais son utilisation n’est pas recommandée chez les femmes allaitantes et les femmes enceintes, ni dans les cas graves de patients.
  5. Méthodes radiologiques de recherche. Ils sont principalement utilisés pour étudier l'état des dysfonctionnements du tissu osseux et du système cardiovasculaire.

Il convient d’ajouter que chacune des méthodes de diagnostic présente à la fois des avantages et des inconvénients. Il est toutefois recommandé d’utiliser plusieurs méthodes, en particulier lors du diagnostic initial ou du choix du traitement. Chaque cas de la maladie doit être abordé individuellement.

Pour des résultats controversés d’échographies ou d’analyses de laboratoire présentant un intérêt pour la sécurité et un faible coût, vous devez recourir à la scintigraphie.

L'IRM et la tomodensitométrie sont recommandées lorsque les autres méthodes ne sont pas suffisamment informatives pour la qualification correcte du diagnostic. Plus la zone touchée fait l'objet d'une enquête approfondie avant le verdict des médecins, plus le traitement sera efficace.

Le calcium obéit à l'hormone parathyroïde

La principale valeur de la glande parathyroïde pour le corps est la production de l'hormone périothoïde, ou paratinine. Lorsque le taux de calcium dans le sang tombe à un niveau critique, les récepteurs hormonaux sensibles à cette hormone commencent à produire cette hormone de manière intensive. Ensuite, l'hormone active les ostéoclastes, qui à leur tour extraient le calcium du tissu osseux. En conséquence, la concentration en ions calcium dans le sang augmente, mais les os perdent leur rigidité et peuvent commencer à se déformer en cas de violation du métabolisme calcium-phosphore.

L'hormone est le principal régulateur du maintien des ions de calcium dans le sang au niveau approprié en influençant les os, les intestins et les reins.

Plus le taux d'ions calcium dans le sang est bas, plus cette hormone est sécrétée de manière intensive par la glande parathyroïde, et inversement.

Au cours de la journée, sa concentration dans le corps est différente - au moment de la plus grande activité de la journée, lorsque les processus métaboliques sont accélérés, elle est maximale et, en conséquence, minimale la nuit.

Des symptômes pris au dépourvu?

Lors de la détection des premiers signes d'un dysfonctionnement de la glande parathyroïde, il est nécessaire de prendre en compte que l'absence de traitement initié en temps voulu ne peut passer sans laisser de trace de l'état de santé. Les risques de complications graves, tels que l'ostéoporose, les fractures osseuses, l'apparition de calculs rénaux et les maladies cardiovasculaires sont importants.

Les femmes enceintes sont particulièrement à risque de développer des anomalies fœtales. Seule une visite urgente chez un endocrinologue est un début sûr pour le rétablissement de la santé.

Convulsions, lithiase urinaire et hypertension artérielle - la cause des hormones parathyroïdiennes?

L'hormone parathyroïdienne est un régulateur naturel du travail des cellules dans tout le corps. L'hormone parathyroïdienne, qui est libérée dans le sang par un organe, se lie rapidement à tous les tissus et organes. Sa cible principale est le tissu osseux. C'est là que se trouvent les récepteurs spécifiques qui réagissent avec le contenu plasmatique de la substance et accumulent ou sécrètent des composés minéraux dans l'espace extracellulaire (en fonction du niveau de concentration).

Il est extrêmement important de connaître cet organe et ses fonctions, car il peut être assez difficile de constater des violations dans leurs travaux à un stade précoce. Cependant, connaissant les symptômes et les méthodes de diagnostic, il est possible d'identifier les premiers symptômes correspondant au stade précoce. Cela permettra de commencer le traitement à temps et de réduire le nombre de manifestations inconfortables.

Anatomie de l'organe

Les glandes parathyroïdes sont situées sur la surface postérieure de la glande thyroïde. Ils produisent des hormones parathyroïdes spécifiques. Le nombre de personnes varie. Le plus commun est de 2 à 7 glandes parathyroïdes. Cependant, normalement 1 et 15 peuvent se produire.On pense qu'en fonctionnement normal, le nombre d'organes n'a pas d'importance.

Le travail des glandes parathyroïdes est étroitement lié aux fonctions de la glande thyroïde. Les glandes parathyroïdes produisent une hormone qui est un antagoniste de la calcitonine. Ce dernier est produit par des cellules spéciales de la glande thyroïde et régule le niveau de calcium dans le plasma sanguin, en le diminuant.

Les glandes atteignent plusieurs millimètres de diamètre. Par leur structure macroscopique, les glandes parathyroïdes ressemblent beaucoup aux tissus de la glande thyroïde. Par conséquent, lors de l'intervention chirurgicale, il est très important de ne pas supprimer la formation de parathyroïde lorsque la thyroïdectomie totale est indiquée. Autrement, les hormones parathyroïdiennes ne seront plus synthétisées et le taux de calcium sera considérablement réduit dans l'espace extracellulaire, notamment dans le sang.

Les glandes parathyroïdes sécrètent une hormone appelée hormone parathyroïdienne. Il régule le niveau de calcium dans le corps. Une diminution du niveau de ce minéral dans les fluides extracellulaires et dans le sang entraîne l'activation des glandes parathyroïdes. Leur rôle est d'isoler l'hormone parathyroïdienne, qui se lie aux cellules du tissu osseux et élimine le calcium du dépôt osseux dans le sang.

Rôle de l'hormone

Les glandes parathyroïdes sont extrêmement importantes pour le corps. Leur fonction est de développer l'hormone parathyroïdienne et d'ajuster le niveau de calcium dans le sang. Le contenu normal de ce minéral assure le fonctionnement de toutes les cellules du corps.

Le calcium est le minéral le plus important qui régit l'autonomie du muscle cardiaque. Son excès ou sa carence peut conduire au développement d'arythmies, ainsi qu'à un arrêt cardiaque soudain. Cette substance régule la fonction autonome du cœur. Cela signifie que le muscle cardiaque va se contracter même sans la régulation normale du système nerveux (par exemple, chez les personnes atteintes de fractures de la colonne cervicale et de paralysie complète du tronc et des extrémités).

La fonction principale de l'hormone parathyroïdienne est de réguler la quantité de calcium dans le liquide extracellulaire. S'il y a une quantité insuffisante d'ions calcium dans le sang, les glandes parathyroïdes sont activées et commencent à synthétiser de manière intensive et à libérer de la parathormone dans le sang. Avec le flux sanguin, il se propage à travers le corps, affectant les cellules osseuses. En conséquence, les ions calcium commencent à s'écouler du dépôt osseux dans le sang. Dans ce cas, les os perdent une partie de leurs réserves minérales.

L'hormone parathyroïdienne régule le degré de minéralisation des os, responsable de leur fragilité accrue. La fragilité accrue des os chez les personnes âgées est associée précisément à une minéralisation insuffisante. Cela peut se manifester par de graves fractures fracturées des os tubulaires, lorsqu'une personne tombe facilement sur un membre ou se lève simplement du lit le matin.

Maladies possibles

L'hyperparathyroïdie est la synthèse excessive d'hormone parathyroïdienne par les glandes. Dans le même temps, la parathormone est produite en quantités toujours supérieures à celles dont l'organisme a besoin. Le calcium est constamment éliminé par lavage des os et une déminéralisation du tissu osseux se produit. Cela conduit à la fragilité pathologique des os et à leurs éventuelles fractures pathologiques.

L'hyperparathyroïdie entraîne également le dépôt de sels de calcium dans les glomérules rénaux. Cette condition peut être la cause de la lithiase urinaire. Le contenu excessif du minéral dans le sang entraîne une diminution de l'élasticité de la paroi vasculaire et le développement de l'hypertension. Des ions calcium excessifs sont associés à des sels minéraux et se déposent dans les organes internes, formant des calcifications. Cela peut notamment conduire au développement d'une pancréatite calcifiante.

L'hypoparathyroïdie est une affection caractérisée par une synthèse insuffisante de l'hormone parathyroïdienne. Ceci conduit à un dépôt excessif de composés minéraux dans les os, augmentant de manière significative leur densité. L’hypoparathyroïdie est également dangereuse en raison de l’insuffisance de calcium dans le réseau intercellulaire. L'hypocalcémie peut entraîner une perturbation des contractions musculaires, à la fois des muscles squelettiques et des muscles lisses. Il est dangereux de développer des crises non contrôlées.

Taux d'hormones plasmatiques

Un test sanguin vous permet d'identifier les violations des glandes parathyroïdes et le niveau d'activité de l'hormone parathyroïde. Les analyses de sang sont le seul moyen de connaître le fonctionnement des glandes parathyroïdes.

  1. Si la glande parathyroïde sécrète une hormone en excès, son niveau dans le sang augmente. Il augmente également le niveau de calcium ionisé, qui se reflète dans le test sanguin.
  2. L'hypoparathyroïdie se caractérise par une synthèse et une libération insuffisantes de l'hormone parathyroïdienne, ce qui correspond à une diminution du taux de calcium dans le sérum sanguin et de l'hormone elle-même.
  3. Un indicateur indirect de l'hyperparathyroïdie est également une augmentation de l'ostéocalcine, une hormone sanguine. Sa concentration augmente avec la déminéralisation du tissu osseux (libération de grandes quantités de calcium et de ses sels minéraux par les os).

Un test sanguin doit être effectué après une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde. Dans la période postopératoire, le niveau d'hormone parathyroïdienne est déterminé pour exclure l'extraction erronée des glandes parathyroïdes avec la glande thyroïde. L'indicateur de calcium dans le sang n'est pas informatif dans ce cas, car son niveau change beaucoup plus tard.

Il est important de se rappeler que même avec l'extraction erronée des glandes parathyroïdiennes, les premières heures d'hormone parathyroïdienne dans le sang peuvent rester normales ou même augmenter. Ceci est moins lié à la fonction de l'organe qu'à la libération de substances actives dans le sang avant ou pendant l'opération. Par conséquent, le test le plus informatif est un test sanguin 12 à 24 heures après la chirurgie. Se concentrer sur les données obtenues au cours des 12 premières heures de chirurgie sur le terrain n’en vaut pas la peine.

Autres méthodes de diagnostic

La fonction des glandes parathyroïdes peut être déterminée indirectement par un examen radiographique des os (tomographie à rayons X ou tomodensitométrie). En utilisant ces méthodes de diagnostic, déterminez le niveau de minéralisation du tissu osseux. Le dépôt de sels de calcium en excès dans les os (correspondant à une hypoparathyroïdie) se manifeste par un rebord blanc dans l'épiphyse des os tubulaires et une augmentation de la densité. L'absence de substances minérales se manifeste par un léger assombrissement des épiphyses de l'os - la zone devient plus creuse et n'a pas de limite nette (correspondant à l'hyperparathyroïdie).

Des analyses de routine dans les urines permettent d'identifier une quantité accrue de minéraux dans le sang. Normalement, les sels minéraux sont contenus en quantité minimale ou ne sont pas détectés du tout. L'augmentation de cet indicateur indique une quantité excessive de calcium dans le sang. En essayant de réguler le niveau de cette substance, le corps tente de l'introduire dans l'environnement extérieur. Cela se produit en filtrant le sang à travers les reins. La substance va dans l'environnement avec l'urine.

Étant donné que vous lisez actuellement cet article, on peut en conclure que cette maladie ne vous donne toujours pas le repos.

Vous avez probablement aussi visité l'idée d'une intervention chirurgicale. C'est clair, car la glande thyroïde est l'un des organes les plus importants dont dépendent votre bien-être et votre santé. Et l'essoufflement, la fatigue constante, l'irritabilité et d'autres symptômes interfèrent clairement avec votre plaisir de vivre.

Mais voyez-vous, il est plus correct de traiter la cause et non l'effet. Nous vous recommandons de lire l'histoire d'Irina Savenkova sur la manière dont elle a guéri la thyroïde.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones