L'hormone parathyroïdienne est une protéine produite dans les glandes parathyroïdiennes (parathyroïdiennes). Cette hormone est responsable du bon métabolisme du calcium et du phosphore dans le corps humain. Une augmentation du niveau de l'hormone parathyroïdienne dans le sang peut signaler une altération grave des processus métaboliques.

Les glandes parathyroïdes (ou, comme on les appelle, parathyroïdiennes) produisent une hormone appelée hormone parathyroïdienne. Cette substance protéique a plusieurs noms synonymes, utilisent le plus souvent le nom court "parathyrine" ou l'abréviation PTH.

Quelle est l'hormone parathyroïdienne, ses fonctions

La tâche principale des glandes parathyroïdes est de réguler les processus métaboliques dans le corps à l'aide de l'hormone qu'elles produisent. La parathyrine est l’un des principaux outils de gestion des échanges de phosphore et de calcium dans le corps humain: elle favorise l’absorption efficace du calcium par le corps en empêchant son excrétion dans les urines.

Si la parathormone est élevée, cela signifie que certains dysfonctionnements se sont produits dans le corps. Bien que l’intensité de production de l’hormone parathyroïdienne dépende de nombreux facteurs, y compris naturels, par exemple, la nuit, la parathyrine est libérée beaucoup plus intensément que le jour. Par conséquent, l'affirmation selon laquelle les enfants grandissent dans un rêve ne semble pas si naïve: puisque le «champ d'action» de l'hormone parathyroïdienne est la formation d'un tissu osseux sain, c'est la nuit que ce processus se produit de la manière la plus productive. De plus, cette substance fait partie des médicaments utilisés pour traiter l'ostéoporose.

L’hormone parathyroïde «Sphère d’influence» couvre également:

  • les reins,
  • système musculo-squelettique (tissu osseux),
  • absorption du calcium dans l'intestin grêle,
  • assimilation des glucides
  • composition sérique (taux de lipides),
  • sphère sexuelle (libido, puissance),
  • état de l'épiderme (peau saine ou manifestations de dermatite).

Pourquoi l'hormone parathyroïdienne augmente-t-elle?

Normalement, le taux de calcium doit être compris entre 9 et 11 milligrammes par 100 ml de sang. En cas d'augmentation de l'hormone parathyroïdienne, cela signifie que le corps subit une diminution du taux de calcium dans le sang.

Le corps humain est conçu de telle sorte qu'en cas de pénurie de substances, il commence immédiatement à rechercher les moyens les plus rapides de reconstituer son équilibre, qu'il s'agisse de réserves internes ou de sources externes. Dans le cas du calcium, le corps sait bien qu'il contient beaucoup de ce bien et vous devez faire ce qui est le plus facile à faire: le déplacer d'un endroit à un autre.

Presque toutes les réserves de calcium humain qu’il contient se trouvent dans le tissu osseux et pour le reste des besoins (par exemple, la participation à des processus biochimiques), seul un centième de toutes ces réserves est disponible. Et lorsque le calcium dans le sang diminue, le corps commence automatiquement à le retirer des os. Et ceci est également impliqué dans l'hormone parathyroïdienne, dont le niveau est considérablement augmenté.

Si vous décrivez ce qui se passe de manière simplifiée, les glandes parathyroïdes, recevant un signal du corps pour abaisser le taux de calcium dans le sang, commencent à produire intensément de la parathyrine, qui «exproprie» le calcium du tissu osseux - il transfère la substance nécessaire d’une partie du corps à une autre.

Si, lors du travail normal et non urgent de ces glandes, l'hormone parathyroïdienne est excrétée en une quantité nécessaire au renouvellement du tissu osseux, une sécrétion excessive de l'hormone perturbe cet équilibre et l'ostéoporose se produit: le tissu osseux ne se renouvelle pas, les os, privant ainsi la quantité nécessaire de calcium, deviennent poreux et fragiles..

Cependant, une augmentation du taux de parathyrine ne peut pas être un symptôme de toute maladie des glandes parathyroïdes: ces organes peuvent être normaux et d'autres troubles peuvent être à l'origine de l'hyperparathyroïdie.

D'autres conséquences désagréables de l'augmentation du niveau de l'hormone parathyroïdienne:

  • Le calcium, qui passe en grande quantité dans le système urinaire, «se coince» dans les reins, formant des calculs.
  • L'excès de calcium dans le sang se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins. Ce processus s'appelle la calcification et peut capturer tout le corps, pas seulement le système cardiovasculaire.

Il ne reste plus qu’à ajouter que l’augmentation du niveau de l’hormone parathyroïdienne est appelée hyperparathyroïdie.

Symptômes de la maladie et traitement

Un autre nom pour cette maladie est la maladie de Recklinghausen. Malheureusement, cette maladie n'est pas si rare: selon des statistiques, un millième de personnes est hyperparathyroïdien et l'incidence chez les femmes est presque trois fois plus élevée que chez les hommes. Les gens sont malades loin de la vieillesse, mais au contraire, les plus aptes, entre 20 et 50 ans.

Comment comprendre que l'hormone parathyroïdienne est élevée? Les symptômes les plus caractéristiques de cette maladie sont:

  • faiblesse générale
  • réduction significative du tonus musculaire
  • grave faiblesse des membres inférieurs,
  • la douleur est localisée dans des groupes musculaires distincts,
  • les patients atteints d'hyperparathyroïdie commencent à avoir des problèmes de coordination motrice et d'activité motrice (ils se lèvent et marchent avec difficulté),
  • la nature de la démarche change: elle devient lâche et, lorsqu’une personne marche comme si elle se roulait pied à pied, comme un canard,
  • des dents saines avec de l'émail intact commencent à se desserrer et, si elles ne sont pas traitées, elles tombent ensuite - ceci est un symptôme de l'ostéoporose de la mâchoire,
  • la peau devient sèche et prend une teinte terreuse,
  • dans les cas graves, on observe des déformations squelettiques et des fractures des os, même à partir de charges mineures ou de blessures mineures,
  • le patient a constamment une forte soif et une forte envie d'uriner (c'est la raison principale pour laquelle il est nécessaire de poser un diagnostic différentiel avec d'autres maladies - par exemple, le diabète sucré),
  • une insuffisance rénale se développe, qui s'accompagne de la formation de calculs rénaux et d'une néphrocalcinose (dépôt de calcium directement dans les tissus des reins),
  • dans certains cas, des changements comportementaux sont observés: hystérie, irritabilité, tendance aux larmes sans cause,
  • fatigue psychologique, somnolence.

La première chose à faire si l’un des symptômes est observé ou associé est de consulter un médecin qui vous enverra passer un examen.

Si vous ne prenez pas de mesures pour traiter l'hyperparathyroïdie, la complication la plus grave peut survenir - la crise d'hyperparathyroïde.

Symptômes observés chez un patient en état de crise:

  • détérioration soudaine de la santé,
  • vomissements indomptables,
  • soif forte
  • tout mouvement est accompagné de douleurs musculaires et articulaires graves,
  • le patient se plaint d'un boulon dans l'estomac,
  • La température monte à 40 degrés.

Cette condition peut être un symptôme de toute maladie ou pathologie, elle est observée principalement dans:

  • les soi-disant fractures spontanées, c'est-à-dire les fractures survenant sans raison apparente,
  • traiter les infections graves
  • intoxication sévère,
  • apport excessif de calcium avec de la nourriture,
  • déviations au cours de la grossesse,
  • traitement du tractus gastro-intestinal avec l'utilisation d'antiacides et d'alcalinisants.

La crise d'hyperparathyroïde est détectée de la manière la plus précise et la plus fiable par un test sanguin (le sang est prélevé dans une veine). Le taux de calcium dans le sang dans cet état terminal est presque le double de la norme.

Si vous ne prenez pas les mesures nécessaires, le crépuscule de la conscience se produit, après quoi la probabilité de décès est très élevée: dans environ la moitié des cas de crises graves, des patients décèdent.

Traitement de l'hyperparathyroïdie - chirurgical.

Augmentation du niveau de parathyrine dans les pathologies

L’augmentation de l’hormone parathyroïdienne peut être un symptôme de conditions pathologiques:

  • tumeurs malignes parathyroïdes,
  • hyperplasie (augmentation) des glandes parathyroïdes,
  • insuffisance rénale chronique
  • multiples néoplasmes dans les organes de la sécrétion interne,
  • carence en vitamine D et rachitisme à la suite de cela,
  • La maladie de Crohn et d'autres maladies, y compris le tractus gastro-intestinal.

Les médicaments qui déclenchent l'hormone parathyroïde

Certains médicaments peuvent entraîner une production accrue d'hormone parathyroïdienne, alors que d'autres indicateurs seront normaux.

Ainsi, le traitement d'une maladie aussi complexe et grave que la tuberculose est impossible sans traitement médicamenteux. La prise de cyclosporine et d'isoniazide entraîne une augmentation du taux de parathyrine dans le sang.

Le traitement au lithium et le traitement hormonal (œstrogènes) peuvent également provoquer des symptômes d'hyperparathyroïdie.

Augmentez également le niveau de cortisol, de nifédipine et de cortisol de la PTH.

Le rôle fonctionnel de l'hormone parathyroïdienne dans le corps

Trois éléments importants régulent le métabolisme du calcium: la vitamine D₃, l'hormone parathyroïdienne et la calcitonine, l'hormone parathyroïdienne étant le plus puissant d'entre eux. Pour comprendre ce que c'est, il est nécessaire de considérer les caractéristiques, le mécanisme d'action, les causes des déviations par rapport à la norme.

Production d'hormones parathyroïdiennes

Les glandes parathyroïdes (parathyroïdiennes), qui devraient normalement être au nombre de quatre, sont responsables de la production de l'hormone parathyroïdienne. Ils sont disposés symétriquement - une paire de haut et de bas sur la glande thyroïde (à l'intérieur ou sur la surface arrière). Le nombre de glandes parathyroïdes n'est pas stable. Parfois, il y a trois (environ 3% des personnes) ou plus de quatre glandes (il peut même y en avoir onze).

L’hormone parathyroïdienne a pour objectif principal d’augmenter la concentration de calcium dans le sang. Ce processus est réalisé par l’activité des récepteurs des cellules de la glande parathyroïde, très sensibles à la diminution de la concentration de cations calciques dans le sang. Le signal entre dans la glande, la stimulant pour produire des hormones.

Caractéristiques et fonctions

La molécule entière de la parathormone intacte, qui est la forme active, contient 84 acides aminés. Après 2 à 4 minutes de vie, il se sépare en enzymes N et C-terminales.

Parmi les fonctions de l'hormone parathyroïdienne figurent les domaines suivants:

  • diminution de la quantité de calcium excrété dans l'urine avec une augmentation simultanée de la teneur en phosphore dans l'urine;
  • augmentation des niveaux de vitamine D₃, contribuant à une absorption accrue du calcium dans le sang;
  • pénétration dans les cellules des structures osseuses dans le but d'éliminer le calcium ou le phosphore avec une déficience de ces éléments dans le sang;
  • si le calcium dans le plasma est en excès, alors la parathormone stimule son dépôt dans les os.

Ainsi, l'hormone parathyroïdienne régule le métabolisme du calcium et contrôle les taux de phosphore plasmatique. Il en résulte une augmentation du calcium et une diminution de la quantité de phosphore.

Les raisons de l'augmentation ou de la diminution

Normalement, les fluctuations du niveau de l'hormone parathyroïdienne ont un biorythme quotidien, alors que le calcium atteint une concentration maximale de 15 heures et le minimum - à 7 heures.

Les violations de la production de l'hormone parathyroïdienne entraînent de graves pathologies.

  • Avec l'augmentation de l'hormone parathyroïdienne, le taux de formation de tissu osseux diminue. Parallèlement, les structures osseuses déjà existantes commencent à se dissoudre et à se ramollir activement, provoquant l'ostéoporose. Dans une telle situation, des fractures plus fréquentes. Dans le sang, le calcium reste élevé en raison de l'activité de l'hormone, pénétrant dans le niveau cellulaire des os et le fournissant à partir de là. Se produit une calcification vasculaire conduit à une circulation sanguine altérée et à la formation d'ulcères gastriques, les intestins. Une concentration croissante de sels de phosphore dans les reins peut provoquer la formation de calculs.
  • Si une faible hormone parathyroïdienne (hypoparathyroïdie) est détectée, une violation de l'activité musculaire, des problèmes d'intestins et du cœur commencent alors. Changer la psyché de l'homme.

Les raisons suivantes de l'augmentation de l'hormone parathyroïdienne au premier stade ont été identifiées:

L'hyperparathyroïdie secondaire peut être due aux maladies suivantes:

  • affaiblir la capacité de l'intestin à absorber le calcium;
  • changements pathologiques dans le fonctionnement des reins;
  • déminéralisation des os apparaissant avec l'âge;
  • le myélome;
  • carence chronique en vitamine D

Il existe également une hyperparathyroïdie tertiaire avec développement d'un adénome parathyroïdien.

  • retrait de la glande pour des raisons médicales ou ses dommages mécaniques;
  • malformations congénitales;
  • apport sanguin insuffisant à la glande;
  • lésion infectieuse.

Drogues provoquant des déviations

L’augmentation de la concentration en hormone parathyroïdienne affecte la prise de certains médicaments:

  • stéroïdes;
  • diurétiques thiazidiques;
  • substances anticonvulsivantes;
  • la vitamine D;
  • les phosphates;
  • la rifampicine;
  • l'isoniazide;
  • lithium.

Les symptômes

Parmi les signes d'hyperparathyroïdie débutante - production excessive d'hormone parathyroïdienne, on peut distinguer les indicateurs suivants:

  • soif constante;
  • besoin fréquent d'uriner.

Par la suite, avec une augmentation de l'hormone parathyroïdienne, des symptômes plus graves sont observés:

  • faiblesse musculaire entraînant une incertitude dans les mouvements, des chutes;
  • l'apparition de douleurs dans les muscles pendant les mouvements, conduisant au développement de la "démarche de canard";
  • affaiblissement des dents saines avec perte ultérieure;
  • développement dû à la formation de calculs d'insuffisance rénale;
  • déformation du squelette, fractures fréquentes;
  • retard de croissance chez les enfants.

Pour comprendre que l’hormone parathyroïdienne est diminuée, il est possible de ressentir les symptômes suivants:

  • crampes musculaires, contractions incontrôlables, identiques aux crises d'épilepsie;
  • manifestations spasmodiques dans la trachée, les bronches, les intestins;
  • l'apparition de froid, puis de chaleur intense;
  • douleur cardiaque
  • la tachycardie;
  • états dépressifs;
  • l'insomnie;
  • troubles de la mémoire.

Diagnostic et analyse de sang pour l'hormone parathyroïde

Les indications pour la livraison d'un test sanguin pour l'hormone parathyroïdienne pour commencer le traitement nécessaire sont les signes suivants:

  • augmentation ou diminution du calcium, détectée lors de l'examen du plasma sanguin;
  • ostéoporose, fractures;
  • modifications de l'os kystique;
  • sclérose de la colonne vertébrale;
  • tumeurs parathyroïdiennes présumées;
  • la formation de calculs rénaux de phosphate de calcium.

Une analyse de l'hormone parathyroïdienne est prise le matin à jeun. La veille de l'après-midi, il est exclu de manger. Au cours des trois jours précédant les tests, il est recommandé de ne pas consommer d'alcool, afin de réduire l'activité physique. À la veille, ne fumez pas. Pour la recherche, il est nécessaire de faire un don de sang veineux.

Taux, écarts par rapport à la norme

Pour le niveau d'hormone parathyroïdienne, la norme présente les indicateurs suivants (en pg / ml) chez les femmes et les hommes, différents en fonction de l'âge:

  • 20 à 22 ans - la norme de l’hormone est de 12 à 95 ans;
  • 23 à 70 ans - ce chiffre est compris entre 9,5 et 75 ans;
  • plus de 71 ans - le niveau normal varie de 4,7 à 117.

Le taux de calcium total chez les femmes et les hommes est normalement compris entre 2,1 et 2,55 mmol / l; Au cours de la grossesse chez la femme, la concentration en hormone parathyroïdienne varie de 9,5 à 75 pg / ml.

Si un indicateur est abaissé ou excessivement élevé, ces écarts indiquent la présence de troubles pathologiques.

Méthodes de correction

Selon les résultats du test et après avoir établi les causes des violations du développement de l’hormone parathyroïdienne, un traitement est prescrit pour augmenter la concentration, en cas de déficit. Dans ce cas, un traitement hormonal substitutif est généralement prescrit, dont la durée dépend de nombreux facteurs et peut aller de plusieurs mois à plusieurs années, voire toute la vie.

En cas d’augmentation du taux d’hormone parathyroïdienne, un traitement utilisant des techniques chirurgicales peut être nécessaire pour éliminer le nombre requis de glandes parathyroïdiennes et atteindre ainsi des niveaux normaux.

Le traitement le plus grave, lorsque l’hormone parathyroïdienne est élevée, sera nécessaire s’il existe des néoplasmes malins dans les glandes parathyroïdes. Dans une telle situation, ils sont complètement retirés et un traitement hormonal substitutif est prescrit.

Régime avec augmentation de l'hormone parathyroïdienne

Si le taux d'hormone parathyroïdienne est élevé, il est recommandé, en même temps que les médicaments, l'organisation du régime optimal, ce qui vous permet de réguler sa concentration. Dans ce cas seulement, le traitement sera efficace. Assigné à un régime avec des produits avec une teneur minimale en phosphates. La consommation de sel est limitée.

Dans le régime alimentaire devraient être les graisses polyinsaturées contenues dans les huiles végétales et les glucides complexes dans les légumes. Limité à une augmentation de l'hormone parathyroïdienne dans des plats de viande marinés, fumés, salés.

Hormone parathyroïde

Pour restaurer le mécanisme de régulation du métabolisme calcique, des préparations hormonales parathyroïdiennes sont utilisées comme traitement hormonal substitutif.

En cas d'insuffisance des glandes parathyroïdes, la parathyroïdine est chargée d'activer leur fonction afin d'éliminer l'hypocalcémie. Afin d'éviter une éventuelle dépendance, le médicament est éliminé lorsqu'un effet prévisible apparaît avec la prescription de vitamine D et la nutrition avec des aliments riches en calcium avec une teneur minimale en phosphore.

Un autre remède, la tériparatide, contenant de l’hormone parathyroïdienne, est prescrit pour le traitement de l’ostéoporose chez la femme après la ménopause. Active efficacement les processus de Forsteo, un médicament de minéralisation osseuse, qui affecte la régulation du métabolisme du calcium et du phosphore qui se produit dans les reins et le tissu osseux. Ce médicament est pris depuis longtemps.

L'activation des glandes parathyroïdes est observée lors de l'administration de Preotact, prescrit pour l'ostéoporose. La concentration de calcium plasmatique un jour après l’injection prend son sens original. Dans le même temps, l'expérience populaire recommande de boire du thé infusé avec des bourgeons de bouleau, des feuilles de cassis ou de la busserole.

Que faire si la parathormone est élevée

L'hormone parathyroïdienne dans l'analyse sanguine n'est pas comprise dans le nombre de mesures obligatoires, mais son importance pour le corps est élevée. Cela s'appelle également l'hormone parathyroïde. Qu'est ce que c'est C'est le produit des glandes parathyroïdes - glandes endocrines de petite taille situées derrière la glande thyroïde.

L'importance de l'hormone parathyroïdienne est confirmée par de rares cas d'ablation accidentelle des glandes parathyroïdes lors d'une intervention chirurgicale pour l'ablation chirurgicale de la glande thyroïde. Après avoir été enlevé peu de temps après, une personne présentait une crise hypocalcémique se traduisant par de multiples crampes musculaires, suivies de la mort.

Il s'avère que les crampes dans les jambes la nuit sont des problèmes de métabolisme calcium-phosphore. La parathormone est l’un des principaux régulateurs de cet échange. Un peu de calcium dans le sang - ici vous avez des crampes.

Cependant, si la parathormone est élevée, dans ce cas, les problèmes ne peuvent pas être évités. Les principaux lieux d'application de l'hormone parathyroïdienne sont les os et les reins. Un taux trop élevé d’hormone parathyroïdienne dans le sang peut entraîner une maladie appelée hyperparathyroïdie aux conséquences désagréables (hypercalcémie ou maladie de Recklinghausen).

Hormone parathyroïde - de quoi s'agit-il

Dans diverses maladies des glandes parathyroïdes, la parathormone (PTH) est produite en quantité excessive ou insuffisante. Une augmentation du niveau d'hormone parathyroïdienne (hyperparathyroïdie) est accompagnée d'une lixiviation de Ca provenant du tissu osseux et d'une résorption osseuse (destruction). Les ions de calcium libérés au cours de ce processus entrent dans la circulation sanguine et provoquent une hypercalcémie. Cette affection contribue au développement de calculs rénaux, d'ulcères gastriques et duodénaux, de pancréatite, etc.

La diminution de la production d'hormone parathyroïde (hypoparathyroïdie) dans les glandes parathyroïdes donne à penser qu'en raison d'une hypocalcémie, des convulsions apparaissent (jusqu'à la tétanie mortelle), des douleurs dans l'abdomen et les muscles, des fourmillements et des fourmillements dans les membres.

Fonctions dans le corps

La sécrétion complète de l'hormone parathyroïde fournit:

  • régulation de l'échange de Ca et P;
  • équilibre des ions calcium et phosphore dans le fluide extracellulaire;
  • la formation de la forme active de la vitamine D3;
  • minéralisation osseuse complète;
  • stimulation de la régénération du tissu osseux lors de fractures;
  • augmentation de la lipolyse dans les tissus adipeux et de la gluconéogenèse dans le foie;
  • augmentation de la réabsorption de Ca par les tubules rénaux distaux;
  • absorption complète des ions calcium dans l'intestin grêle;
  • augmentation de l'excrétion de phosphate.

Hormone parathyroïdienne et calcium

  • sont un composant structurel du tissu osseux;
  • jouer un rôle de premier plan dans le processus de contraction musculaire;
  • favoriser l'augmentation de la perméabilité d'une membrane cellulaire pour le potassium;
  • affecter l'échange de sodium;
  • normaliser le fonctionnement des pompes à ions;
  • participer à la sécrétion d'hormones;
  • maintenir une coagulation sanguine normale;
  • impliqué dans la transmission de l'influx nerveux.

En cas de violation du niveau d'hormone parathyroïdienne, la concentration en calcium dans l'extracellulaire et, par conséquent, dans le liquide intracellulaire change. Cela conduit à une perturbation de l'excitabilité cellulaire et à la transmission de l'influx nerveux, à un déséquilibre hormonal, à des perturbations du système hémostatique, etc.

En outre, une modification des niveaux d'ions calcium et phosphore dans le liquide extracellulaire entraîne une altération de la minéralisation osseuse.

Mécanismes de régulation du niveau de l'hormone parathyroïdienne

La réduction de la quantité de calcium dans le sang (hypocalcémie) stimule la production et la libération de l'hormone dans le sang. En conséquence, l'hypercalcémie (augmentation de la concentration de Ca dans le sang) inhibe la production de l'hormone parathyroïdienne.

Un tel mécanisme de régulation labile vise à maintenir un équilibre électrolytique normal dans les fluides extra et intracellulaires.

Ce qui est dangereux en changeant le niveau de parathomon

Avec une augmentation de la sécrétion d'hormone parathyroïdienne, l'activité des ostéoclastes est activée et la résorption osseuse augmente. Cela conduit à un ramollissement des os et à une ostéopénie. L’hyperparathyroïdie entraîne une lixiviation du calcium dans les os par l’ostéodystrophie parathyroïdienne. Cliniquement, ce processus se manifeste par une douleur osseuse sévère et des fractures fréquentes.

La sécrétion accrue de l'hormone parathyroïde améliore également l'absorption de Ca dans l'intestin et l'accumulation de calcium lessivé des os dans le sang.

L'hypercalcémie émergente se manifeste:

  • les arythmies;
  • troubles mentaux, léthargie, fatigue prononcée;
  • hypotonie musculaire;
  • troubles de la coagulation et risque accru de thrombose (augmente l’agrégation plaquettaire),
  • l'apparition de calculs dans les reins et le GVP de la vésicule biliaire (voies biliaires);
  • une pancréatite;
  • la constipation;
  • ulcères peptiques de l'estomac et du duodénum.

Hypocalcémie, violation cliniquement manifeste du trophisme tissulaire, apparition précoce de cheveux gris, perte de cheveux et ongles cassants, problèmes dentaires, cataractes précoces, troubles mentaux (dépression, sautes d'humeur fréquentes, instabilité émotionnelle), insomnie, maux de tête, douleurs aux muscles et à l'estomac, vomissements, arythmies.

Les principaux symptômes spécifiques de l’hypoparathyroïdie seront des convulsions, une tétanie musculaire (contractions musculaires douloureuses) et des troubles du système nerveux autonome (sensation de picotement, rampement, chaleur, etc.).

Dans les cas d'hypoparathyroïdie grave, la tétanie musculaire (laryngospasme, arrêt cardiaque, etc.) peut être fatale.

Indications pour l'analyse

En plus du diagnostic des causes d'hypocalcémie et d'hypercalcémie, un test sanguin de recherche de l'hormone parathyroïdienne est effectué chez les patients présentant:

  • l'ostéoporose (surtout à un jeune âge);
  • fractures fréquentes;
  • l'urine et la maladie de calculs biliaires;
  • néoplasie endocrinienne multiple;
  • arythmies d'origine inconnue;
  • hypotonie musculaire;
  • neurofibromatose;
  • tumeurs dans la thyroïde et les glandes parathyroïdes;
  • maladie rénale chronique.

Hormone parathyroïdienne. Norma

Les résultats de l'analyse peuvent être enregistrés en pg / millilitre ou pmol / litre.

L’hormone parathyroïdienne en pg / millilitre se situe dans l’intervalle de 15 à 65 ans.

Lorsque vous utilisez pmol / litre:

  • chez les enfants de moins de 17 ans, le taux de parathormone est de 1,3 à 10;
  • après 17 ans - de 1,3 à 6,8.

Les données obtenues dans différents laboratoires peuvent varier quelque peu, il est donc nécessaire de se concentrer sur les normes indiquées dans le formulaire.

Chez les femmes enceintes, le niveau d'hormone parathyroïdienne ne change pas normalement et ne s'approche pas de la limite supérieure de la normale. Une augmentation marquée du taux d'hormone parathyroïdienne peut être associée à une hypocalcémie (augmentation compensatoire de la sécrétion d'hormone en réponse à une diminution du taux d'ions calcium dans le sang). Dans ce cas, il est nécessaire d'étudier le niveau de calcium et de phosphates dans le sang.

Très important! L'hypocalcémie chez les femmes enceintes peut entraîner:

  • fausse couche,
  • retard de croissance intra-utérine,
  • arythmies mères,
  • gestose,
  • saignements pendant l'accouchement.

Caractéristiques de l'analyse

L'analyse doit être effectuée le matin (de manière optimale - à huit heures du matin, la valeur basale de l'hormone dans le sang est alors observée). Faire un don de sang doit être sur un estomac vide. La consommation d'alcool est exclue pendant 48 heures et il faut fumer une heure avant l'étude.

Il faut également tenir compte du fait que le traitement par la cyclosporine, le cortisol, la nifédipine, le vérapamil, le kétoconazole et les œstrogènes entraîne une augmentation de la PTH.

Le taux de PTH à ​​la limite supérieure de la normale peut être observé chez les femmes enceintes et allaitantes.

Obtenir une sous-estimation des résultats de l'analyse peut conduire à:

  • recevoir du lait avant de donner du sang,
  • traitement:
    • la cimétidine,
    • contraceptifs oraux combinés,
    • diurétiques thiazidiques,
    • vitamine D,
    • la famotidine,
    • diltiazem

Après l'introduction du radio-isotope cf-in, l'analyse de la PTH doit être différée d'au moins 7 jours en raison de la distorsion des résultats.

Augmentation de l'hormone parathyroïde - qu'est-ce que cela signifie?

Une augmentation compensatoire de la sécrétion d'hormone parathyroïdienne est possible en réponse à une diminution du taux de calcium dans le sang. Dans ce cas, une PTH élevée contribue à augmenter l'absorption de Ca et sa mobilisation à partir du dépôt. Dans les analyses, hypocalcémie marquée à l'arrière-plan de la PTH élevée.

Dans l'hyperparathyroïdie primaire, les niveaux de PTH et de Ca augmentent. La quantité de phosphates (normale ou réduite) dépend de la gravité de l'hyperparathyroïdie.

Hyperparathyroïdie primaire est observée dans l'hyperplasie des glandes parathyroïdes, leur défaite par le cancer ou l'adénome. En outre, l'hyperproduction primaire de PTH peut être associée à une néoplasie endocrinienne multiple.

Dans l'hyperparathyroïdie secondaire, l'hormone parathyroïdienne est élevée dans le contexte d'un taux normal ou légèrement réduit de calcium. Dans le même temps, le taux de calcitonine diminue.

Une hypersécrétion secondaire est observée chez les patients présentant:

  • insuffisance rénale chronique;
  • le rachitisme de la vitamine D et l'hypovitaminose de la vitamine A;
  • UIC (colite ulcéreuse);
  • La maladie de Crohn;
  • lésion de la moelle épinière;
  • formes familiales de cancer de la thyroïde;
  • syndrome de malabsorption.

Les tumeurs autonomes sécrétant des hormones dans les glandes parathyroïdes, les reins, les poumons, etc., conduisent à une hyperproduction tertiaire de PTH.

Une cause rare de l'augmentation de la PTH peut être la résistance des tissus périphériques dans le syndrome de Zollinger-Ellison, Albright, l'ostéodystrophie héréditaire, etc.

L'hormone parathyroïdienne est également élevée dans les lésions métastatiques osseuses.

Hormone parathyroïdienne réduite. Raisons

La violation des fonctions des glandes parathyroïdes conduit à l'hypoparathyroïdie primaire (diminution de la PTH et du Ca).

Le développement de l'hypothyroïdie secondaire peut être provoqué;

  • complications après traitement chirurgical d'anomalies de la thyroïde ou après résection des glandes parathyroïdes;
  • abaisser le niveau de magnésium dans le sang;
  • vitamine D ou A hypervitaminose;
  • hyperkalicémie idiopathique;
  • thyréotoxicose sévère;
  • l'hyperchromatose;
  • Maladie de Konovalov-Wilson;
  • la sarcoïdose et le myélome multiple;
  • certaines maladies auto-immunes;
  • destruction active du tissu osseux.

Normalisation du niveau de PTH

L'endocrinologue doit prescrire un traitement après un examen complet et l'identification de la cause de la déviation du test.

Les tentatives d’auto-traitement peuvent causer des dommages irréparables à la santé. La correction des niveaux hormonaux et de l'équilibre électrolytique doit être effectuée strictement sous contrôle en laboratoire des indicateurs corrigés (hormone parathyroïdienne, calcium, phosphates, etc.).

Pourquoi une hormone parathyroïdienne est-elle élevée?

L'hormone parathyroïdienne peut être élevée à la fois avec la défaite des glandes parathyroïdes et sans leur pathologie apparente. Dans cet article, vous découvrirez des maladies ou des affections dans lesquelles la parathormone est élevée. Bonjour, cher lecteur! Si vous ne me connaissez pas encore, je m'appelle Dilyara Lebedeva. Je suis un endocrinologue et auteur du blog “Les hormones sont normales!”, Où vous êtes maintenant.

Lorsque l'hormone parathyroïdienne est élevée, une telle affection en médecine est appelée hyperparathyroïdie. Il existe également d'autres noms: ostéodystrophie fibrocystique, maladie de Recklinghausen. La maladie est assez fréquente et la fréquence est de 1: 1000 personnes, les femmes tombent plus souvent malades 2 à 3 fois. Cette maladie touche principalement les personnes âgées de 20 à 50 ans, c'est-à-dire les personnes les plus en âge de travailler. De cette maladie devient encore plus important et nécessite un diagnostic et un traitement en temps opportun. Si vous n'avez pas lu l'article “Glandes parathyroïdes”, je vous recommande fortement de le faire d'abord, sinon vous ne comprendrez pas de quoi parle cet article.

États quand l'hormone parathyroïdienne est élevée

L'augmentation de l'hormone parathyroïdienne peut être causée par plusieurs raisons. À cet égard, il est habituel de distinguer entre:

  • Hyperparathyroïdie primaire
  • Hyperparathyroïdie secondaire
  • Hyperparathyroïdie tertiaire

Dans l'hyperparathyroïdie primaire, une augmentation de l'hormone parathyroïdienne est provoquée par une lésion des glandes parathyroïdiennes elles-mêmes. Les maladies des glandes parathyroïdes dans lesquelles l'hormone parathyroïdienne est augmentée sont les suivantes:

  • Adénome parathyroïdien (tumeur bénigne)
  • Hyperplasie parathyroïdienne
  • Carcinome parathyroïdien (tumeur maligne)

Dans l'hyperparathyroïdie secondaire, une augmentation du taux de parathormone est une réponse à une carence chronique en vitamine D, en calcium et à des taux élevés de phosphore dans le sang. De tels changements dans le métabolisme des minéraux sont observés dans les conditions suivantes:

  • Maladies rénales (insuffisance rénale, rachitisme rénal, tubulopathie)
  • Problèmes intestinaux, et plus spécifiquement, altération de l'absorption du calcium, qui peut être le cas du syndrome de malabsorption
  • Maladies des os (ostéomalacie sénile ou sénile, maladie de Paget)
  • Myélome
  • Carence chronique en vitamine D

L'hyperparathyroïdie tertiaire se caractérise par la formation d'un adénome parathyroïdien, mais non par le foyer principal, comme décrit dans l'hyperparathyroïdie primaire. Dans ce cas, l'adénome se développe en réponse à une augmentation à long terme de l'hormone parathyroïdienne, ce qui est possible avec les maladies que j'ai mentionnées lors de la description de l'hyperparathyroïdie secondaire. Je vais essayer d’expliquer différemment, car c’est vraiment difficile à comprendre. Même moi je n'ai pas compris la première fois ce qui se passait.

En termes simples, s’il existe une cause pouvant entraîner une hyperparathyroïdie secondaire (reins, os, etc.), le niveau de l’hormone parathyroïdienne commence à augmenter, mais la glande elle-même est en bonne santé, c’est-à-dire qu’il n’ya ni adénome ni hyperplasie glandulaire. Si cette augmentation dure longtemps, il en résulte un adénome qui se développe dans la glande, qui commence également à produire l'hormone parathyroïdienne. Ainsi, une personne atteinte d'hyperparathyroïdie tertiaire a une maladie d'un autre organe et un adénome parathyroïdien. Ouf! Cela semble clair expliqué. Si vous avez des questions, vous pouvez les poser directement dans les commentaires.

Mais ce n'est pas tout. Comme on dit, "contrôle de tir".

Il existe également une pseudoparagiperthyroïdie. Dans ce cas, le niveau de l'hormone parathyroïdienne est augmenté en raison de sa synthèse par des tumeurs d'autres organes. Ainsi, si vous avez été examiné et que vous n'avez trouvé aucun adénome ni aucune maladie somatique pouvant augmenter l'hormone, vous devez alors rechercher une tumeur dans un autre organe. En effet, il existe de nombreux exemples dans lesquels une tumeur produit une hormone inhabituelle, et cela ne concerne pas uniquement l'hormone parathyroïdienne.

Que se passe-t-il quand l'hormone parathyroïdienne est boostée?

Comme vous le savez, en quantité normale, l'hormone parathyroïdienne favorise le renouvellement du tissu osseux (les cellules anciennes sont détruites et de nouvelles cellules les remplacent). Avec un excès d’hormone parathyroïdienne, cet équilibre est perturbé par la destruction du tissu osseux et tout le calcium est envoyé au sang.

L'ostéoporose se développe dans les os. Pour en savoir plus sur l'ostéoporose, consultez l'article «Ostéoporose: concepts de base». Dans le sang, à cause de ces processus, un excès de calcium est libéré par les reins. Le calcium en grande quantité affecte la structure rénale, provoquant une polyurie (augmentation de la miction). En raison de l'excrétion excessive de calcium dans l'urine, des calculs se forment dans les reins.

Les pierres présentant une hyperparathyroïdie sont généralement de l’oxalate, du phosphate ou mélangées. L'urolithiase se développe dans 10-15% de tous les cas d'hyperparathyroïdie. Les pierres ont une forme de corail, c'est comme une empreinte de la structure interne du rein.

De plus, avec cette maladie, des calculs se forment dans la lumière du pelvis rénal, le dépôt de sels de calcium se produit également dans le tissu rénal lui-même. Ce phénomène s'appelle la néphrocalcinose.

La néphrocalcinose est un signe de négligence du processus. En raison du dépôt de sels de calcium, le fonctionnement normal des reins est perturbé et une insuffisance rénale se développe, laquelle est malheureusement irréversible, même avec l'élimination des taux élevés d'hormone parathyroïdienne.

Comment la parathormone augmente-t-elle chez un patient?

Tous les symptômes sont initialement associés à une augmentation du taux de calcium dans le sang. Les symptômes peuvent être:

  • Faiblesse générale et musculaire, en particulier des membres inférieurs. Il y a des douleurs dans des groupes distincts de muscles.
  • Il devient difficile de marcher (les patients trébuchent, tombent), de se lever d'une chaise (s'appuyer sur les mains), la soi-disant démarche de canard et le relâchement des articulations se développent.
  • Peau sèche à l'ombre jaunâtre.

L'un des premiers signes est la soif et une augmentation de la miction. Parfois, la première augmentation de l'hormone parathyroïde est confondue avec le diabète insipide. Le relâchement et la perte de dents saines sont très caractéristiques. Il est associé à l'ostéoporose des mâchoires. Aux derniers stades de la déformation du squelette, fractures fréquentes accompagnées d'une blessure mineure.

Les lésions rénales se développent sous forme de calculs et de néphrocalcinose. Le développement ultérieur de l'insuffisance rénale est possible.

Troubles mentaux possibles sous la forme de:

  • Épuisement mental rapide
  • L'irritabilité
  • En pleurant
  • Somnolence

Crise d'hyperparathyroïde

La complication la plus grave de l'hyperparathyroïdie est la crise d'hyperparathyroïde. Il s'agit d'une maladie potentiellement mortelle qui se produit lorsque le taux de calcium dans le sang est compris entre 3,5 et 5 mmol / l.

La crise d'hyperparathyroïde se produit lorsque:

  1. Fractures spontanées.
  2. Les infections.
  3. L'intoxication.
  4. Grossesse
  5. Lorsque vous prenez des aliments riches en calcium.
  6. Acceptation des médicaments antiacides et alcalinisants (almagel, rhénium, etc.).

La crise se développe soudainement. Vomissements, soif, douleurs dans les muscles et les articulations, douleurs abdominales, fièvre jusqu'à 40 ° C, troubles de la conscience. Le pronostic d'une crise dépend du diagnostic et du traitement en temps opportun, mais la mortalité reste élevée jusqu'à 50-60%.

À partir de cet article, vous avez découvert les principales raisons de l’augmentation du niveau de l’hormone parathyroïdienne. Sur le diagnostic et les méthodes de traitement, lisez l'article "Comment identifier et éliminer une hormone parathyroïdienne élevée?"

Avec endurance et endocrinologie Dilyara Lebedeva

L'hormone parathyroïdienne dans le sang est élevée: qu'est-ce que cela signifie?

Quelle est l'hormone parathyroïdienne

L'hormone parathyroïdienne (ptg, hormone parathyroïdienne, parathyrine) est une hormone produite par les glandes parathyroïdes (il s'agit de quatre petites glandes endocrines situées derrière la surface de la glande thyroïde). La PTH est responsable de la régulation des niveaux de calcium, de vitamine D et de phosphore dans le sang et les os

Trop de calcium peut être un signe d'hyperparathyroïdie. Qu'est ce que cela signifie? Cette condition, tout de même, résulte de la suractivité des glandes parathyroïdes, qui produisent trop de PTH. Un excès de calcium dans le sang peut provoquer des calculs rénaux, des battements de coeur irréguliers et des anomalies cérébrales.

Le contenu de parathin dans le corps d'une femme est complètement différent de celui des hommes. Mais dans une plus grande mesure, la parathormone est produite chez les femmes avec l'âge.

Qu'est-ce que le niveau accru d'hormone parathyroïdienne

Des niveaux élevés de parathyrie dans le corps peuvent indiquer une perturbation dangereuse des processus métaboliques, indiquant une diminution du taux de calcium dans le sang humain. En cas de manque de substances nécessaires, l'organisme cherche un moyen de combler le déficit au détriment de toute source disponible. Presque tout le calcium est présent dans les os, d'où il est automatiquement absorbé par le corps à une concentration réduite de calcium dans les vaisseaux sanguins. Dans ce processus, l'hormone parathyroïde est impliquée et son niveau augmente.

L’augmentation de l’hormone parathyroïdienne chez la femme ralentit l’émergence de nouvelles cellules osseuses, ce qui contribue à la destruction des os, ce qui conduit au développement de l’ostéoporose, un ramollissement pathologique des os. En outre, un excès prolongé de calcium dans le sang affecte les reins et le système urinaire: le risque de formation de calculs augmente. Il a un effet significatif sur le système cardiovasculaire: un niveau élevé de l'hormone favorise le développement de la calcification, dans laquelle des dépôts salés apparaissent dans divers tissus et organes. Augmente le risque d'ulcères d'estomac, il y a des interruptions dans la circulation sanguine.

L'intensité de la production de PTH est influencée par de nombreux facteurs, par exemple des facteurs naturels: la nuit, l'hormone est produite plus abondamment que le jour. La concentration maximale en parathin est atteinte vers 3 heures de l'après-midi et minimum vers 7 heures du matin.

Raisons pour augmenter l'hormone parathyroïde

L'hypoparathyroïdie peut résulter de taux élevés de PTH:

  • Hyperpatariose primaire - est une tumeur de nature bénigne de la glande parathyroïde, et le syndrome peut également survenir en raison de cellules virales malignes ou d'une hyperplasie.
  • L’hyperpatariose secondaire s’explique par un échange perturbé de minéraux ou une concentration insuffisante de calcium dans les vaisseaux sanguins. La raison peut aussi être une surabondance de phosphore dans le sang. Ces défaillances peuvent survenir pour les raisons suivantes: maladies des os, maladies du rein.
  • Pseudohypoparathyroïdie - oncologie.

Il est important que le médecin traitant établisse correctement le diagnostic, car son traitement varie beaucoup - dans un cas, l'intervention d'un chirurgien est nécessaire, dans l'autre, l'utilisation d'un traitement médicamenteux.

L'hyperparathyroïdie primaire est traitée chirurgicalement. Cette maladie affecte souvent les personnes âgées. Il convient de prêter attention au témoignage du médecin pour le traitement de la maladie.

L'hyperparathyroïdie secondaire est traitée par un traitement à la vitamine D, ainsi qu'à l'aide de médicaments contenant du calcium. Si le traitement n’a pas l’effet souhaité, des médecins spécialistes procéderont à une intervention chirurgicale.

L’indication de l’opération est l’augmentation de trois fois le taux excessif d’hormone parathyroïde. L'hyperparathyroïdie tertiaire est l'une des complications possibles d'une greffe de rein à un patient. La complication est traitée avec une parathyroïdectomie subtotale.

Symptômes de PTH élevée dans le sang

Avec une augmentation de la parathyrine, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • faiblesse musculaire;
  • douleur dans les membres;
  • peau sèche, teinte terreuse;
  • articulations lâches;
  • démarche lourde;
  • somnolence;
  • irritabilité;
  • forte émotivité.

Le niveau de PTH dans le sang affecte grandement la santé humaine. Par conséquent, lorsque les premiers symptômes d’une anomalie du niveau hormonal apparaissent de la norme, il convient de consulter un médecin.

Faibles niveaux de PTH dans le sang

Toutefois, il ne faut pas ignorer l’abaissement du taux d’hormone parathyroïdienne. Cette déviation peut contribuer à l’excitabilité nerveuse, à la survenue de spasmes musculaires et de crampes. Les raisons suivantes peuvent influer sur la diminution du niveau de ptg dans le sang humain.

  • la sarcoïdose pulmonaire (sarcoïdose de Beck, maladie de Bénier - Beck - Schaumann), une pathologie touchant les poumons.
  • manque de magnésium dans les vaisseaux sanguins (vertiges et maux de tête).
  • chirurgie effectuée sur la glande thyroïde.
  • L'ostéolyse est une pathologie qui absorbe complètement les éléments contenus dans le tissu osseux.

Hormone parathyroïdienne dans le sang de femmes, d'hommes et d'enfants

Règles pour les hommes:

  • Jusqu'à 23 ans: la valeur minimale est de 12,0 pg / ml, la valeur maximale est de 95,0 pg / ml.
  • De 23 à 70 ans: la valeur minimale est de 9,5 pg / ml, la valeur maximale - 75,0 pg / ml.
  • À partir de 70 ans - la valeur minimale est de 4,7 pg / ml, la valeur maximale est de 117,0 pg / ml.

Règles pour les femmes:

  • Jusqu'à 20 ans: la valeur minimale de 12,0 pg / ml, la valeur maximale - 95,0 pg / ml.
  • De 20 à 70 ans: la valeur minimale de 9,5 pg / ml, la valeur maximale - 75,0 pg / ml.
  • À partir de 70 ans: la valeur minimale est de 4,7 pg / ml, la valeur maximale est de 117,0 pg / ml.
  • Pendant la grossesse: la valeur minimale est de 9,5 pg / ml, 75,0 pg / ml.

Normes pour les enfants:

  • Invariablement de la naissance à la maturité complète à l'âge de 22 ans.
  • La valeur minimale est de 12,0 pg / ml, la valeur maximale est de 95,0 pg / ml.

Le niveau de PTH dans le sang des femmes pendant la grossesse

Pendant la gestation, l’analyse de la parathormone par les particules sanguines est nécessaire. Pendant la grossesse, la possibilité d'anomalies dans l'organisme augmente, ce qui entraîne des risques de complications pour l'enfant à l'avenir.

Les taux réduits de PTH dans le sang des femmes enceintes sont courants. La diminution du niveau de l'hormone est due à une diminution du niveau d'albumine (l'albumine sérique humaine, une protéine contenue dans le plasma sanguin).

Au cours des différentes périodes de grossesse, le taux de paratine dans le sang d'une femme varie.

  • Premier trimestre: 10-15 pg / ml.
  • Le deuxième trimestre: 8-25 pg / ml.
  • Le troisième trimestre: 9-26 pg / ml.

À quoi sert une analyse de sang pour Parathormone prescrite?

  • Lors du diagnostic de l'hypoparathyroïdie.
  • Surveiller les patients présentant une insuffisance chronique en calcium dans l'organisme.
  • Déterminer les causes du métabolisme du calcium.
  • Évaluer l'effet du traitement de la pathologie.

En outre, le médecin peut ordonner la délivrance de tests pour le ptg, si vous trouvez les pathologies suivantes:

  • Modifications de la colonne vertébrale sclérosées.
  • Urolithiase.
  • Écart de la concentration de calcium dans les vaisseaux sanguins par rapport au taux autorisé.
  • Suspicions d'ostéoporose.

Comment se préparer à la délivrance du sang veineux?

Attention! Avant de passer des tests pour détecter une éventuelle violation de la concentration de parathormone dans les vaisseaux sanguins d’une personne, vous devriez consulter un endocrinologue, un orthopédiste ou un thérapeute.

  • La veille de l'analyse, ne consommez pas de boissons alcoolisées.
  • Dans les 12 heures qui précèdent l'analyse n'est pas.
  • Ne vous fatiguez pas physiquement et émotionnellement la veille de l'étude.
  • Si une personne fume, il est nécessaire d'oublier cette habitude néfaste 3 heures avant le test.

Comment maintenir la PTH normale

Le traitement rapide des maladies virales et infectieuses est l’un des types de prévention les plus importants. Il est également important de maintenir un mode de vie sain. En cas de manque de vitamine D, vous devriez régulièrement vous promener au grand air et suivre un régime alimentaire contenant des vitamines.

Des soins spéciaux et un traitement approprié des personnes ayant subi une intervention chirurgicale sur les glandes parathyroïdes sont également nécessaires, ce qui aide à réduire le risque de processus irréversibles dans les glandes. Après une telle opération, le patient doit suivre un régime alimentaire spécifique comprenant des aliments riches en calcium. Les produits contenant de grandes quantités de phosphore, tels que les fruits de mer, le fromage cottage et le fromage, doivent être exclus des régimes spéciaux.

Hormone parathyroïdienne élevée

Après avoir reçu le résultat de l'analyse, qui indique que la parathormone est élevée, beaucoup de gens commencent à s'inquiéter, car tout le monde ne sait pas quel type d'hormone il s'agit, quelle est sa norme et ce qu'il faut faire pour la lever.

Quelle est la PTH

L'hormone parathyroïdienne, qui se réduit à l'abréviation PTH, est une hormone synthétisée par les glandes parathyroïdes. Son rôle dans le sang est plus qu'important. Il est notamment responsable de la normalisation des niveaux de calcium et de phosphore.

Ces glandes sont situées sur chaque lobe de la thyroïde derrière celui-ci. La composition de la PTH intacte plus de huit douzaines d'acides aminés. Cette PTH se caractérise par un temps de décomposition rapide, mais constitue la principale forme d'hormone en termes d'activité biologique.

La PTH est responsable du maintien d'un niveau stable de calcium et de phosphore dans la vie du type extracellulaire. L'hormone parathyroïdienne est étroitement liée à un certain nombre d'oligo-éléments présents dans le corps. Pour la régulation de la sécrétion, un mécanisme de retour est utilisé.

Lorsque la concentration de calcium dans le sang est réduite, la PTH commence à ressortir avec plus de force, respectivement, la tendance inverse s’observe avec la croissance des taux de calcium. Avec l'aide de tels mécanismes, le niveau nécessaire de cette microcellule est maintenu dans le sang humain. Dans le même temps, une augmentation de la PTH entraîne le fait que les os commencent à perdre du calcium, leur absorption augmente.

La calcitonine agit en tant qu'antagoniste de la PTH, responsable de la sécrétion des cellules C de la glande thyroïde. S'il existe une pathologie ou si la synthèse de la PTH est marquée par un excès, une hypercalcémie, une hyperphosphaturie et un certain nombre d'autres maladies graves peuvent se développer.

Il est à noter que lors de l'analyse de la PTH dans le sang, il est également important d'évaluer le taux de calcium libre et ionisé dans le sang. Cela vous permet de diagnostiquer des pathologies très complexes et de déterminer quel traitement sera le plus efficace.

Norme et déviations

Le taux normal de PTH dans le sang est un indicateur de 15 à 65 pg / ml. Dans ce cas, le taux n’est nullement observé par tous ceux qui subissent une telle analyse. Parfois, le taux de PTH peut rester inchangé, alors que le taux de calcium dans le sang est faible. Cela peut indiquer une synthèse insuffisante des hormones par les glandes. De plus, si l'analyse fait état d'un taux élevé de PTH associé à une concentration accrue de l'oligo-élément, alors l'hyperparathyroïdie peut en être la cause.

Pourquoi la norme n'est-elle pas toujours observée, pourquoi l'indicateur peut-il être augmenté ou réduit? Les raisons, bien sûr, sont différentes. Très souvent, lorsque l'analyse montre que le taux est dépassé, en particulier avec sérieux, on peut parler de la défaite des glandes parathyroïdes. Cependant, vous pouvez parfois obtenir une analyse aussi mauvaise pour d'autres raisons.

Il convient de noter que la norme augmente souvent chez les femmes. Par rapport aux hommes, on leur diagnostique une augmentation de la PTH trois fois plus souvent. Dans ce cas, les femmes manifestent le plus souvent une telle pathologie à l'âge de procréer. Parlant des raisons possibles de l’augmentation de la PTH, il convient de souligner:

  • tumeurs de la thyroïde et des glandes parathyroïdes, métastases;
  • manque de vitamine D ou augmentation de la concentration dans le sang;
  • La maladie de Crohn;
  • la colite;
  • insuffisance rénale;
  • tumeur du pancréas.

Il convient de noter que l'analyse peut démontrer une diminution primaire et secondaire du niveau de PTH. Les raisons pour lesquelles l'hormone est abaissée varieront en fonction de la nature secondaire.

En particulier, l'analyse met souvent en évidence une diminution de la carence en magnésium, une pathologie systémique affectant les ganglions lymphatiques, le foie et les reins. Le même effet est une intervention chirurgicale sur la glande thyroïde. Surtout quand il s'agit d'opérations radicales.

De plus, la cause d'une diminution de l'hormone peut être l'ostéolyse. Ce processus est pathologique, dans son cadre les tissus osseux sont détruits. Le niveau de l'hormone peut également changer pendant le traitement hormonal, ce qui est très important pour les femmes. Pour réduire le niveau de l'hormone chez les femmes, on peut même utiliser des contraceptifs oraux.

Les femmes ne doivent pas non plus oublier leur grossesse. Pendant la grossesse, le corps subit une restructuration colossale, des changements hormonaux. Bien entendu, le niveau de PTH ne peut rester inchangé. Pendant la grossesse, le taux de PTH se situe normalement entre 9,5 et 75 pg / ml.

Conséquences de l'échec

Lorsque la production de PTH est effectuée de manière incorrecte par l'organisme, il existe un risque d'altération du métabolisme de type calcium-phosphore. Dans ce cas, il s’agit à la fois d’une diminution et d’un loisir de la PTH. Cela se reflète dans l'état de tous les organes.

Le plus souvent, les personnes souffrant de problèmes de PTH basse émettent un certain nombre de symptômes. Il s’agit d’une faiblesse des muscles, de problèmes de marche, d’une soif accrue et de mictions fréquentes. Il est à noter que le développement d'une crise d'hyperparathyroïde est très dangereux.

Cette condition est la vie en danger. Ses signes sont une forte augmentation de la température, une confusion, associée à une douleur dans l'abdomen.

En parlant de l'excès constant de cette hormone, les médecins émettent une condition aussi dangereuse que la formation retardée de nouvelles cellules osseuses, tandis que les vieilles poutres osseuses se dissolvent.

Un tel déséquilibre peut provoquer une ostéoporose, un ramollissement des os au niveau pathologique. Les organes urinaires souffrent également de cette situation.

En particulier, le niveau de sels de phosphate augmente. En conséquence, le risque de formation de calculs augmente. L'effet est l'augmentation des niveaux de PTH sur le système vasculaire. En particulier, il peut être confronté à une calcification des vaisseaux sanguins. Cela augmente également le risque d'ulcération de l'estomac et de troubles circulatoires généraux.

Préparation à l'analyse

Pour que les résultats de l'analyse soient les plus véridiques, il est nécessaire de procéder à une préparation correcte. En particulier, le sang nécessaire aux tests est prélevé dans une veine. Le jour avant l'accouchement devrait être exclu l'alcool, ainsi que des médicaments.

Si les médicaments ne peuvent pas être annulés, il est nécessaire de coordonner avec le médecin leur dose. Un jeûne de huit à dix heures était recommandé avant l'analyse. Au cours des derniers jours précédant l'analyse, il est nécessaire d'exclure les efforts physiques importants, ainsi que les efforts excessifs d'un point de vue émotionnel.

Si vous fumez, vous devrez vous abstenir de cette habitude au moins trois heures avant le test. Il est à noter qu'il est également important de connaître certains points pouvant affecter les performances.

En particulier, l'utilisation de produits laitiers avant l'étude peut sous-estimer le niveau de PTH. Des résultats accrus sont observés pendant la grossesse et l’allaitement. Le syndrome du lait-alcali peut également entraîner une fausse diminution de la PTH.

L'utilisation de médicaments du groupe des radio-isotopes, même au cours de la semaine précédant les tests, conduira à des résultats incorrects. Bien entendu, tout médicament augmentant le taux de PTH dans le sang provoquera des chiffres excessifs à la suite de l'analyse. En revanche, un certain nombre de médicaments peuvent entraîner une diminution du taux de PTH.

Il est à noter que le niveau de cette hormone, ainsi que d'autres, est sujet à des rythmes du type circadien. Les changements normaux se produisent tout au long de la journée. La concentration maximale est observée dans la seconde moitié de la journée. La valeur de base est d'environ huit heures du matin.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones