Le cortisol (hydrocortisone) est une hormone stéroïde sécrétée par des cellules de l'écorce, c'est-à-dire la couche externe des glandes surrénales sous l'influence de l'hormone adrénocorticotrope produite par l'hypophyse. Il participe activement à la régulation de nombreux processus biologiques dans le corps:

  • régulation du métabolisme des glucides, des protéines et des graisses;
  • contraction des fibres musculaires;
  • diminution de l'activité des processus inflammatoires;
  • en supprimant l'activité de l'histamine et en réduisant ainsi la gravité des réactions allergiques;
  • la formation de réactions de stress (c'est pourquoi on l'appelle parfois l'hormone de la peur ou l'hormone de la mort).

L'augmentation du cortisol chez les enfants se manifeste par une puberté prématurée, chez les filles et les garçons.

Dans les cas où le niveau de cortisol est élevé, des troubles systémiques se développent non seulement.

Causes de niveaux élevés de cortisol

Le taux de cortisol dans le sang n'est pas constant, il change au cours de la journée. C'est le plus élevé du matin, au cours de la journée, il diminue progressivement et atteint son minimum entre 22 et 23 heures. Chez la femme, le taux d'hormone dans le sang dépend de la phase du cycle menstruel. Chez les femmes enceintes, le cortisol est deux fois plus élevé (peut-être cinq fois plus), mais il ne s'agit pas d'une pathologie. De plus, une augmentation physiologique de l'hydrocortisone se produit pendant la lactation.

Chez les femmes, le cortisol est élevé sur le fond des ovaires polykystiques. Le syndrome des ovaires polykystiques se manifeste par la présence de multiples formations kystiques dans les ovaires, qui sont associées à tout un ensemble de troubles endocriniens (troubles des fonctions de l'hypothalamus, de l'hypophyse, du cortex surrénal, du pancréas et de la thyroïde, des ovaires).

Pour provoquer une augmentation du cortisol chez les hommes et les femmes peuvent prendre certains médicaments:

Un excès d'hormones dans le sang peut être provoqué par le tabagisme, la consommation d'alcool et de drogues.

Une augmentation du niveau d'hydrocortisone est observée dans les pathologies suivantes:

  • hyperplasie du cortex surrénalien;
  • tumeurs bénignes (adénomes) et malignes (carcinomes) du cortex surrénalien;
  • dysfonctionnement de l'hypophyse;
  • Itsenko - maladie de Cushing;
  • troubles mentaux (dépression, états stressants);
  • maladies du foie (hépatite chronique, cirrhose, insuffisance hépatique chronique);
  • certaines maladies systémiques;
  • alcoolisme chronique;
  • l'obésité ou l'anorexie.

Chez les femmes, on peut penser que le cortisol est élevé, avec l'apparition de l'hirsutisme, de l'œdème, des troubles menstruels et récurrent, résistant au traitement du muguet.

Signes de cortisol élevé

Lorsque le cortisol est élevé, les symptômes sont les suivants:

  • augmentation de l'appétit (et le désir de manger quelque chose de riche en calories ou sucré);
  • augmentation de la somnolence;
  • diminution de la concentration, perte de mémoire;
  • l'obésité - dans les cas où le cortisol est élevé, la sécrétion d'œstrogènes est supprimée et des conditions préalables sont créées pour le dépôt du tissu adipeux;
  • humeur dépressive, états dépressifs - des niveaux élevés de cortisol inhibent l'activité de la dopamine et de la sérotonine (les soi-disant hormones du plaisir);
  • mauvaise cicatrisation des plaies;
  • douleurs articulaires.

Chez les femmes, on peut penser que le cortisol est élevé, avec l'apparition de l'hirsutisme, de l'œdème, des troubles menstruels, ainsi que récurrent, résistant au traitement du muguet (candidose vaginale).

L'augmentation du cortisol chez les enfants se manifeste par une puberté prématurée, chez les filles et les garçons.

Si les niveaux de cortisol restent élevés pendant longtemps, les conséquences peuvent être graves, notamment:

Par conséquent, cette condition doit être rapidement identifiée et traitée activement.

Test sanguin pour le cortisol: comment réussir

Pour déterminer le niveau d'hydrocortisone, en plus de le détecter réellement dans le sang, un test sanguin général et biochimique est effectué, une étude de l'urine collectée pendant 24 heures (urine quotidienne), dans certains cas (rarement), une analyse de la salive.

Si une augmentation du cortisol est due à des raisons fonctionnelles, il est recommandé de modifier le mode de vie et le régime alimentaire pour le réduire.

Chez l'adulte, la concentration d'hydrocortisone dans le sang est comprise entre 138 et 165 nmol / L. Dans différents laboratoires, les valeurs normalisées peuvent différer; par conséquent, lorsqu'un résultat est obtenu, il est estimé sur la base des valeurs de référence données par le laboratoire qui a mené l'étude.

En se référant au laboratoire d'analyse du cortisol, les recommandations suivantes sont données aux patients:

  • observer pendant trois jours avant la prise de sang, une alimentation à faible teneur en sel (pas plus de 2-3 g par jour);
  • limiter l'activité physique au moins 12 heures avant le test.

48 heures avant la prochaine étude, annulez tous les médicaments pouvant influer sur le taux de cortisol (phénytoïne, androgènes, œstrogènes). Si cela n’est pas possible, indiquez le médicament en cours de prise et son dosage dans les instructions.

Le prélèvement de sang est effectué entre 6 et 9 heures. Avant la collecte de sang, les patients sont placés sur un canapé dans une salle silencieuse et sont autorisés à se reposer pendant au moins 30 minutes, après quoi ils prélèvent le sang d'une veine. S'il est nécessaire de déterminer la dynamique quotidienne du cortisol, une collecte de sang répétée est prescrite dans la période de 16 à 18 heures.

Comment réduire le cortisol dans le sang

Dans les cas où l'hypersécrétion de cortisol est associée à une maladie particulière, elle est activement traitée par un médecin du profil approprié (endocrinologue, gynécologue, hépatologue, narcologue).

Si l'augmentation du cortisol est due à des raisons fonctionnelles, il est recommandé de modifier le mode de vie et le régime alimentaire pour le réduire.

Chez les femmes enceintes, le cortisol est deux fois plus élevé (peut-être cinq fois plus), mais il ne s'agit pas d'une pathologie.

  1. Adhérer au régime quotidien, en laissant assez de temps pour un bon repos et une bonne nuit de sommeil.
  2. Allez au lit au plus tard 22 heures, la durée du sommeil devrait être 8-9 heures. Si vous avez du mal à vous endormir, vous devriez consulter un médecin pour le choix des somnifères.
  3. Apportez dans votre vie autant que possible des émotions positives.
  4. Apprenez des techniques de relaxation, développez une résistance au stress.
  5. Pendant la journée, buvez suffisamment d’eau (1,5 à 2 litres).
  6. Refusez les boissons riches en caféine (café, thé fort, cola, énergie) au lieu de privilégier l'eau.
  7. Inclure régulièrement dans le régime alimentaire des plats de poisson, en particulier des fruits de mer. Si cela est impossible pour diverses raisons, vous pouvez prendre des capsules d'huile de poisson.
  8. Exclure du régime les aliments raffinés (riz blanc, pâtes, pâtisseries, pain blanc).
  9. Abandonnez l'activité physique, entraînant une augmentation significative de la fréquence cardiaque (par exemple, la course à pied ou le vélo), car ils augmentent les niveaux de cortisol. Au lieu de cela, ils sont recommandés pilates, yoga, natation.

Le cortisol est élevé: causes chez la femme, symptômes et traitement

Le cortisol est une hormone stéroïde synthétisée dans le cortex surrénalien. Il stimule le cœur, soutient le système nerveux et participe aux processus métaboliques. On l'appelle aussi l'hormone du stress, car le niveau de cortisol dans le corps augmente après un choc, un stress mental ou physique. Selon les statistiques, une augmentation du niveau de l'hormone chez les femmes est observée dix fois plus souvent que chez les hommes. Dans la plupart des cas, la pathologie est détectée pour la première fois après 25 ans.

Les niveaux de cortisol fluctuent au cours de la journée. Sa concentration maximale est observée le matin et peut aller de 45 à 225 mg / l. Le soir, la quantité d'hormone chez la femme diminue à 20–70 µg / l.

Causes de cortisol élevé

Si le cortisol est élevé chez une femme, la grossesse peut en être la cause. Après la grossesse, l'hormone est chargée de fournir à l'organisme l'énergie nécessaire et de maintenir un taux optimal de glucose dans le sang.

Pendant l'accouchement, le niveau de cortisol augmentera constamment, car la grossesse elle-même est une situation stressante pour une femme et des changements psychologiques et physiologiques se produisent dans le corps de la future mère. Normalement, la quantité d'hormone suivante peut être observée:

  • J’ai un trimestre (jusqu’à la 13e semaine): les niveaux d’hormones peuvent aller de 206 à 392 nmol / litre.
  • Deuxième trimestre (de la 14ème à la 27ème semaine): la quantité de cortisol est doublée et peut aller de 392 à 536 nmol / litre.
  • IIIème trimestre (de la 28ème à la 41ème semaine): la plage va de 536 à 1141 nmol / litre.

Cependant, selon des études, une quantité excessive de cette hormone chez les femmes en dehors de la grossesse entraîne une violation de la maturation et du relargage de l'œuf, ce qui peut entraîner une stérilité.

Tumeur

La cause de l'augmentation de cortisol dans le corps peut être une tumeur bénigne ou maligne:

  1. Microadénome hypophysaire. Dans 80% des cas, c'est cette tumeur qui provoque une augmentation du niveau d'hormone corticotrope, qui à son tour contrôle la production de corticotropine. Il appartient aux tumeurs bénignes à contenu ferreux. La taille de la tumeur ne dépasse pas 20 mm. Une augmentation du niveau de l'hormone peut être observée à la fois brièvement et sur une longue période.
  2. Corticostome ou adénomatose (adénome multiple) du cortex surrénalien, qui synthétise de manière autonome une quantité excessive de cortisol. Dans 18% des cas, ce sont ces tumeurs qui provoquent une augmentation du niveau de l'hormone dans l'organisme et le développement de symptômes caractéristiques. Les néoplasmes malins, tels que les corticoblastomes et les adénocarcinomes, appartiennent également aux corticoïdes. Chez la femme, les tumeurs surrénaliennes sont cinq fois plus fréquentes que chez l'homme.

Si le niveau de cortisol n'est pas réduit à la norme, la femme peut alors développer des conséquences telles que des maladies du système cardiovasculaire, l'ostéoporose et des troubles métaboliques.

Traitement médicamenteux

Le niveau de cortisol dans le corps peut être plus élevé que la normale chez les personnes prenant des drogues dans les groupes suivants:

  • les corticostéroïdes (hydrocortisone, prednisolone);
  • contraceptifs oraux;
  • les opiacés;
  • les barbituriques.

Dans ce cas, le traitement n'est pas nécessaire et, après l'arrêt du médicament, le niveau d'hormone se normalise tout seul.

En outre, la cause de niveaux élevés de cortisol peut être:

  • syndrome des ovaires polykystiques;
  • l'hypothyroïdie;
  • Aides;
  • cirrhose du foie;
  • diabète sucré;
  • difficulté à dormir;
  • l'obésité;
  • abus d'alcool;
  • régime protéiné.

Le cortisol est élevé: symptômes et signes

Les symptômes de cortisol élevé incluent:

  1. État dépressif. Apparaît capricieux, irritabilité, sautes d'humeur, anxiété. L'hormone affecte la production de dopamine et de sérotonine. Par conséquent, les personnes présentant des niveaux élevés de cette hormone sont souvent déprimées.
  2. Faiblesse musculaire La destruction du tissu musculaire sous l'influence d'une substance entraîne le fait que la fatigue apparaît même après un léger effort physique. Cela peut être accompagné d'une douleur dans les muscles. En raison de la faiblesse du péritoine, le ventre commence à pendre et les fesses semblent inclinées.
  3. Augmentation de la pression artérielle. Dans certains cas, l'hypertension se développe.
  4. Problèmes digestifs. On observe souvent des gastrites, des pancréatites, des cholécystites ou des ulcères gastroduodénaux à des niveaux élevés de l'hormone. Cela est dû à la fois à une violation des niveaux hormonaux et à une augmentation de l'appétit.
  5. Maladies fréquentes. La substance affecte le système immunitaire, inhibant l’immunité spécifique et conduisant à sa déficience.

Si le cortisol est élevé, les femmes peuvent présenter des irrégularités menstruelles, une aménorrhée et une stérilité. Il y a souvent un manque de désir sexuel.

Un excès d'hormone peut entraîner une augmentation de l'appétit et une dent sucrée apparaît. Les dépôts graisseux sont répartis de manière inégale, ils s'accumulent dans le visage, le cou, l'abdomen, le dos et la poitrine, et les membres peuvent rester excessivement minces. Parfois, une bosse de buffle se forme, caractérisée par un dépôt de graisse dans la région de la septième vertèbre cervicale. Dans certains cas, l'obésité se développe.

Si le taux de cortisol est élevé dans le corps pendant longtemps, la peau devient sèche et squameuse. Elle acquiert un motif de marbre à mesure que les vaisseaux deviennent plus visibles. La fonction des glandes sudoripares augmente, et la fragilité capillaire conduit à la formation de bleus, même avec des blessures mineures. Il y a une tendance à la formation de l'acné, il y a souvent des plaques de rougeur. Avec le gain de poids rapide, il existe des vergetures assez larges qui peuvent se situer sur la poitrine, l'abdomen, le dos et les fesses.

Comment traiter une concentration élevée de cortisol

Afin d'abaisser le niveau de cette hormone dans le corps, les médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • des inhibiteurs de la synthèse des hormones surrénales;
  • antihypertenseurs (diurétiques, bêta-bloquants, inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, alpha-bloquants);
  • préparations de potassium;
  • agents hypoglycémiques;
  • stéroïdes anabolisants;
  • antidépresseurs

Si le taux de cortisol est élevé pour des tumeurs bénignes ou malignes, un traitement chirurgical est effectué. Lorsque les tumeurs de l'hypothalamus ou de l'hypophyse peuvent prescrire un traitement par radiothérapie.

Comment le cortisol est produit

Le processus de production d'hormones est assez compliqué. Lorsque la personne se trouve dans une situation stressante, le système nerveux envoie une impulsion à l'hypothalamus (petite zone du cerveau comprenant un grand nombre de cellules qui régulent son activité neuroendocrinienne). Il produit une hormone qui envoie à la glande pituitaire (une glande endocrine, située à la base du cerveau et affectant la croissance, le développement et le métabolisme).

L’hypophyse synthétise à son tour l’hormone adrénocorticotrope qui, avec le sang, pénètre dans les glandes surrénales et donne l’ordre de produire du cortisol. La substance est envoyée au foie et se lie à des protéines spéciales, formant des récepteurs. En combinaison avec d'autres hormones, il affecte le corps. La production de glucose augmente et la décomposition ralentit, ce qui permet d'économiser des ressources énergétiques et de les reconstituer à temps. Lorsque le niveau de cortisol dans le corps atteint la quantité requise, la synthèse de l'hormone adrénocorticotrope est arrêtée.

Les niveaux de cortisol fluctuent au cours de la journée. Sa concentration maximale est observée le matin et peut aller de 45 à 225 mg / l.

Dans le corps d'une femme, le cortisol remplit les fonctions suivantes:

  • protège le corps du stress;
  • a un effet anti-inflammatoire et vasoconstricteur;
  • participe au métabolisme;
  • améliore le système immunitaire.

Si le niveau de cortisol n'est pas réduit à la norme, la femme peut alors développer des conséquences telles que des maladies du système cardiovasculaire, l'ostéoporose et des troubles métaboliques. Cette hormone joue un rôle important dans le corps humain. Par conséquent, lors de l’identification de signes indiquant un excès, il est nécessaire de consulter un endocrinologue pour obtenir des conseils.

Pourquoi le niveau de cortisol augmente-t-il?

Qu'est-ce que le cortisol? Quand son niveau peut-il être appelé haut? Nous étudions les causes qui déterminent les valeurs de contrôle et les symptômes qui manifestent des taux élevés de cortisol dans le sang afin de trouver le traitement approprié pour rétablir les valeurs normales de l'hormone de stress.

Cortisol élevé - valeurs normales et élevées

Le cortisol est une hormone du cortex surrénalien produite à partir du cholestérol et entrant ensuite dans le sang. Ici, il se lie partiellement aux protéines agglomérées et reste partiellement libre.

La concentration de cortisol est mesurée dans le plasma ou par analyse chimique du sang prélevé dans une veine. Le niveau de protéine liée (CBS ou albumine), de cortisol libre et total est estimé. Cependant, il convient de garder à l’esprit que les valeurs de la concentration de cortisol dans le sang varient considérablement dans les 24 heures, en fonction des rythmes circadiens - le maximum étant atteint le matin au réveil, le minimum le soir avant le coucher.

Le cortisol libre est filtré dans les reins et peut se propager dans la salive par l'épithélium glandulaire. Le niveau de cette partie active de l'hormone peut également être mesuré dans l'urine (cortisol urinaire) ou dans un échantillon de salive (cortisol salivaire).

Le tableau ci-dessous indique le niveau moyen de cortisol normal dans le sang (c'est-à-dire sa production dans les 24 heures).

Un niveau élevé de concentration de cortisol dans le sang peut être dit, lorsque dans le test sanguin, des valeurs détectées dépassant les valeurs de référence susmentionnées seront détectées.

Composition de cortisol

Chimiquement, le cortisol est un composé de carbone, d’hydrogène et d’oxygène (formule moléculaire C21H30O5).

Biologiquement, il s'agit d'une hormone sécrétée dans les glandes surrénales sous l'influence d'une autre hormone produite par l'hypophyse, l'hormone corticotrope (ACTH) ou la corticotropine.

On réalise ainsi un mécanisme d’équilibre appelé «rétroaction négative».

Fonctions du cortisol chez l'homme

Le niveau de cortisol dans le corps affecte un certain nombre de fonctions, dont certaines ont des effets bénéfiques, tandis que d'autres ont clairement un effet négatif.

Comme le cortisol se développe.

Leurs connaissances nous aideront à comprendre les effets possibles d’une augmentation des valeurs de cortisol dans le sang.

  • Surmonter une situation stressante. La fonction la plus importante du cortisol, ainsi que de la noradrénaline et de l'adrénaline, consiste à activer le mécanisme de défense appelé «attaque ou fuite». Face au stress (tout stimulus qui perturbe l'équilibre normal), les mécanismes sont activés dans le corps pour faire face à la situation de menace. Par conséquent, la sécrétion d'adrénaline, de noradrénaline et de cortisol augmente, ce qui, en synergie, réduit l'apport d'énergie et de sang aux organes moins importants et les dirige vers les organes critiques (cœur et cerveau) pour faire face au danger dans les meilleures conditions physiques.
  • Maintient la glycémie. En effet, le cortisol stimule la gluconéogenèse, c'est-à-dire le processus de synthèse du glucose à partir d'autres substances, qui est réalisé dans les cellules du foie en cas de déficit en glucose. Le glucose est synthétisé à partir d'acides aminés, qui peuvent provenir de l'alimentation ou de la dégradation des structures protéiques de l'organisme, à partir de l'acide lactique, formé à partir de la glycolyse anaérobie et du glycérol, qui, à leur tour, sont formés par la réaction avec les triglycérides.
  • Il a une action anti-inflammatoire. Supprime la production d'anticorps à partir des cellules du système immunitaire et, par conséquent, la libération de médiateurs chimiques de l'inflammation.
  • Soutient la pression artérielle. La production de cortisol dans le sang augmente la sensibilité des vaisseaux sanguins à l'action des neurotransmetteurs vasoconstricteurs.
  • Aide à contrôler l'équilibre en sodium et en eau. Induit le transport des ions sodium dans les cellules et la libération simultanée d'un nombre égal d'ions potassium.
  • Favorise le catabolisme des protéines. Le cortisol a tendance à maintenir un taux de glucose sanguin constant et, dans les cas de carence en glycogène, il active un processus qui transforme les protéines en glucose.
  • Participe au processus de lipolyse. La lipolyse ou catabolisme des graisses est le mécanisme par lequel les triglycérides accumulés dans les réserves de graisse du corps produisent des acides gras libres qui peuvent être utilisés pour produire de l'énergie.

Symptômes de cortisol élevé

Sur la base de ce qui précède, il est clair que si le niveau de cortisol est chroniquement élevé, un certain nombre de problèmes peuvent survenir:

  • Asthénie. Manque chronique de force même après un effort minimal. Quel est le résultat du catabolisme des structures protéiques du corps en raison de niveaux élevés de cortisol?
  • Immunité réduite. Des niveaux élevés de cortisol empêchent les lymphocytes de produire des anticorps.
  • L'hypertension. Une concentration élevée de cortisol provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins et une augmentation de la pression artérielle, qui est encore aggravée par la rétention d'eau provoquée par l'accumulation d'ions sodium.
  • Problèmes sexuels et infertilité. Une concentration élevée de cortisol dans le sang entraîne une inhibition de la sécrétion d'hormones sexuelles chez l'homme et la femme. L'hirsutisme et les problèmes menstruels sont caractéristiques des femmes atteintes de ce trouble hormonal.
  • L'ostéoporose Des niveaux constamment élevés de cortisol entraînent une inhibition de la synthèse de la matrice osseuse (tissu extracellulaire conjonctif constitué d'un mélange de matières protéiques, d'acide hyaluronique et de minéraux).
  • L'obésité. Avec la déposition de graisse sur l'abdomen, le cou et le visage.
  • L'hyperglycémie. Des niveaux élevés de cortisol provoquent le développement d'une résistance à l'insuline, entraînant une altération du transport du glucose du sang vers les cellules. La situation est encore aggravée par la production de glucose pour augmenter la gluconéogenèse. Ces conditions conduisent au développement d'un diabète associé à une hypertension et à une obésité, déterminant le syndrome métabolique à haut risque de maladies cardiovasculaires.
  • Troubles de la mémoire et des capacités cognitives. Des taux élevés de cortisol entraînent une détérioration et la mort cellulaire dans l'hypothalamus du cerveau, ce qui affecte la mémoire et se traduit par une diminution des capacités cognitives.
  • Difficulté à dormir Des niveaux élevés de cortisol entraînent des problèmes de sommeil et d'insomnie, aggravés par la fatigue chronique
  • Problèmes gastro-intestinaux. À la suite de l'activation du système nerveux sympathique.

Les raisons de l'augmentation des valeurs de l'hormone cortisol

Il peut y avoir plusieurs raisons à l'augmentation des taux sanguins de cortisol, une hormone dont certaines peuvent être pathologiques, tandis que d'autres ne le sont pas.

Les causes ne sont pas pathologiques:

  • Le stress. Le cortisol est connu comme une hormone de stress. Il est évident qu'une augmentation du niveau de cortisol peut survenir dans toutes les situations stressantes: stress physique ou mental excessif, deuil, responsabilité, dépression, etc.
  • Sports difficiles. Par exemple, lorsque vous faites du vélo, après un certain temps, la concentration de cortisol dans le sang augmente nettement.
  • Une alimentation riche en glucides à indice glycémique élevé. Lorsque l'indice glycémique est déterminé par la vitesse à laquelle la concentration de glucose dans le sang (glycémie) augmente après la prise d'une quantité de produit contenant 50 grammes de glucides. En règle générale, l'indice glycémique est exprimé par rapport à la vitesse à laquelle le taux de sucre dans le sang augmente après avoir mangé du pain blanc.
  • Prenez des médicaments. Les médicaments les plus courants qui causent de telles situations sont les pilules contraceptives, la spironolactone utilisée dans le traitement de l'acné, la prednisone pour le traitement des maladies inflammatoires.
  • La grossesse Pendant la période de procréation, le corps féminin est soumis à un niveau de stress élevé, ce qui augmente la sécrétion de cortisol.

Source de causes pathologiques peut être l'hypophyse, les glandes surrénales ou une autre:

  • Hyperactivité de la glande thyroïde. La sécrétion excessive d'hormones thyroïdiennes accélère considérablement le métabolisme et, par conséquent, expose le corps à un état de stress chronique, accompagné d'une augmentation du taux de cortisol.
  • Adénome hypophysaire. C'est une tumeur bénigne qui affecte la glande pituitaire. Il peut à la fois augmenter et diminuer la sécrétion d'hormones hypophysaires. Entre autres choses, l'adénome hypophysaire peut libérer de l'ACTH supplémentaire, ce qui augmente la sécrétion de l'hormone cortisol.
  • Sécrétant l'adénome surrénalien. Il provoque une augmentation de la sécrétion de cortisol, due à la violation du mécanisme de communication entre l'hypothalamus, l'hypophyse et les glandes surrénales.
  • Carcinome cellulaire des glandes surrénales. Contrairement aux adénomes, il s’agit d’une tumeur maligne qui stimule activement la sécrétion de cortisol.
  • Hyperplasie des glandes surrénales. L'hyperplasie est une taille d'organe anormale. Les glandes surrénales élargies peuvent produire des quantités anormales de cortisol.
  • Cancer du poumon à petites cellules. C'est un cancer qui touche principalement les fumeurs. Peut provoquer une sécrétion extra-cérébrale d'ACTH, qui stimule la sécrétion de cortisol.
  • Cancer du rectum. Peut provoquer, même en l’absence de métastases, la sécrétion ectopique de cortisol.

Le syndrome de Cushing détermine l’état de niveaux de cortisol constamment élevés dans le sang.

Un traitement approprié basé sur le diagnostic de la cause

Le traitement des taux élevés de cortisol repose sur le diagnostic correct des causes du trouble hormonal. Comme indiqué ci-dessus, la concentration de cortisol dans le sang fluctue au cours de la journée: maximale le matin et minimale le soir. On peut parler de manière fiable de niveaux élevés de cortisol tout au long de la journée après un test d'urine collecté dans les 24 heures.

Comme vous pouvez le constater, il est assez facile de déterminer des niveaux élevés de cortisol. Cependant, des essais cliniques sont nécessaires pour identifier les causes.

La tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique de l'hypophyse et des glandes surrénales, les radiographies thoraciques et l'analyse d'échantillons de sang prélevés dans différentes parties du corps peuvent être nécessaires pour déterminer la cause exacte.

L'établissement de la source du problème déterminera la voie de traitement souhaitée, pharmacologiquement ou chirurgicalement.

Si la raison en est non pathologique, il suffit généralement de mener une vie saine, de contrôler son stress et de suivre un régime alimentaire sain, c’est-à-dire éviter les aliments à indice glycémique élevé.

Cortisol élevé en hormone chez la femme

Les femmes réagissent plus émotionnellement à ce qui se passe autour d’elles. Inquiétudes à la maison, problèmes au travail, manque d'intimité, effort physique insupportable, tout cela crée du stress. Dans ce cas, le corps réagit en augmentant le taux de cortisol dans le sang, on l'appelle l'hormone du stress.

Les émissions rares de la substance active constituent un mécanisme de protection. Ce soutien hormonal du corps augmente sa résistance au stress. Un taux élevé de cortisol chez les hommes et les femmes sur une longue période a un effet très négatif sur la santé et conduit au développement de pathologies.

Informations générales

Le cortisol appartient au groupe des stéroïdes, produits par le cortex surrénalien. Parmi les hormones glucocorticoïdes, les plus actives. La substance est impliquée dans la régulation des processus métaboliques, lorsque, dans une situation stressante, des sources d'énergie supplémentaires sont nécessaires.

Avec les stress chroniques, la résistance au cortisol se produit, l'hormone cesse d'être perçue par le corps au besoin, pour la mobilisation et la résolution de problèmes. Tous les sucres et protéines qu'une personne consomme sont déposés dans les graisses, l’état empire, la résistance à l’insuline est provoquée.

Pour les systèmes nerveux et circulatoire actifs, le cortisol convertit rapidement les substances organiques complexes en substances simples, libérant ainsi de l'énergie supplémentaire. Lorsqu'elle pénètre dans le sang, l'hormone augmente le niveau de glucose, maintenant ainsi le travail actif du cerveau. L'action des glucocorticoïdes vise à supprimer l'inflammation et les allergies. Toutes les forces du corps sont mobilisées pour résoudre rapidement le problème.

Des niveaux élevés de cortisol agissent différemment sur les systèmes physiologiques. L'activité de certains accélère, l'autre ralentit. En d'autres termes, les processus moins importants sont désactivés. Le travail du corps sous l'action d'un glucocorticoïde actif en situation de stress est le suivant:

  • activation du métabolisme;
  • concentration accrue de l'attention;
  • activité cérébrale élevée;
  • accélération du rythme cardiaque;
  • augmentation de la pression;
  • expansion des voies respiratoires;
  • élévation de la glycémie;
  • diminution de l'activité des organes digestifs.

L'effet du stress sur le corps d'une femme

Lorsque le stress est dépensé une quantité énorme de nutriments. Leur cortisol enlève les muscles car c'est le moyen le plus rapide. Pour cette raison, les athlètes n'aiment pas beaucoup cette hormone, elle empêche l'accumulation de masse musculaire en sélectionnant des protéines. Et avec un effort physique intense s'accumule et provoque une faiblesse musculaire.

L'augmentation du cortisol chez les femmes provoque une très forte faim. Ainsi, le corps signale la nécessité de reconstituer les réserves épuisées. Les femmes essaient de les restaurer et augmentent simultanément le niveau d'endorphines. Malheureusement, à cette fin, ils utilisent souvent toutes sortes de confiseries, en saisissant le stress.

Pour cette raison, des taux de cortisol élevés et chroniques conduisent à la surcharge pondérale et à l'obésité. Il est caractéristique que les dépôts graisseux, qui résultent du blocage de situations stressantes fréquentes, se concentrent dans la région abdominale. Nettoyez-les avec l'aide de régimes, augmenter l'activité physique est difficile et prend du temps.

Raisons pour élever

L'augmentation du cortisol dans le sang d'une femme en bonne santé se produit en fonction de l'heure de la journée, de la saison. La plus forte concentration de l'hormone se produit de 7 à 9 heures du matin et la diminution maximale est enregistrée de 16 à 19 heures le soir. Une augmentation significative du total des glucocorticoïdes diminue en automne.

La principale raison de l’augmentation de l’hormone est le stress constant, la dépression chronique.

En plus des circonstances externes, associées à une élévation du cortisol, il existe les pathologies suivantes:

  • maladie du système hypothalamo-hypophyso-surrénalien (maladie de Itsenko-Cushing);
  • maladies associées à une sécrétion excessive du cortex surrénalien (syndrome d'hyperocorticisme);
  • l'hypothyroïdie;
  • ovaires polykystiques;
  • maladies oncologiques;
  • diabète, cirrhose, hépatite;
  • Aides;
  • anorexie:
  • alcoolisme chronique;
  • la puberté;
  • prendre certains médicaments, contraceptifs hormonaux;
  • surcharge physique prolongée;
  • manque de sommeil;
  • régime protéiné prolongé.

Les symptômes

Les causes et les symptômes lorsque le cortisol est élevé sont interdépendants. Les caractéristiques des niveaux élevés d'hormones sont:

  1. Sentiment déraisonnable de stress.
  2. Nudité sans fondement, irritabilité, anxiété.
  3. Augmentation de la pression artérielle.
  4. Trouble du sommeil: une femme ne dort pas bien ou souffre d'insomnie. Dans certains cas, le désir de dormir est constant - il s’agit d’une sorte de réaction du corps pour protéger le système nerveux.
  5. Le métabolisme est sérieusement perturbé, ce qui se traduit par une forte sensation de faim qu'une femme veut satisfaire avec des aliments sucrés, gras, tout aliment lourd pour le corps. Cela conduit au développement rapide de l'obésité.
  6. En raison du fait que les hormones dans le corps interagissent avec l'augmentation du cortisol, il y a violation de la sécrétion d'autres substances actives. Cela se reflète dans la détérioration de la vie de l'organisme dans son ensemble.
  7. Il y a des défaillances du cycle menstruel, une infertilité se développe.
  8. Des éruptions cutanées, des taches pigmentaires apparaissent sur la peau, la croissance des poils augmente (y compris sur le visage).
  9. La femme est sujette aux rhumes fréquents et autres infections virales aiguës.
  10. Augmente considérablement la quantité de tissu adipeux à la taille.
  11. Un taux élevé de cortisol dans le sang entraîne l'épuisement du matériel musculaire. La capacité de la femme à travailler diminue, il est difficile pour elle de bouger, elle a des douleurs musculaires et articulaires, des gonflements, des tremblements et un essoufflement.
  12. Dépression profonde, indifférence, réticence à vivre - ces symptômes se manifestent chez la femme sous l'action de fortes doses de l'hormone.

Les conséquences

Les causes et les effets de niveaux élevés d'hormone de stress doivent être analysés. Les femmes en raison des particularités de la psyché (émotivité, impressionnabilité, vulnérabilité) sont plus susceptibles aux effets du stress. L'augmentation chronique de la quantité de substance active détruit progressivement la santé, augmente le risque de développer des maladies et états pathologiques graves:

  • diverses maladies du cœur et des vaisseaux sanguins sont dues à une pression artérielle élevée et constante;
  • L’activation du métabolisme énergétique et la suppression de la sécrétion d’insuline provoquent un taux élevé de glucose dans le sang; le diabète est provoqué;
  • le développement de l'ostéoporose est associé à une absorption réduite du calcium;
  • la formation et le fonctionnement des cellules sanguines protectrices des lymphocytes T sont altérés, ce qui entraîne une réduction de l'immunité;
  • l'équilibre électrolytique est perdu - la rétention de sodium se produit et l'eau et le potassium sont activement éliminés;
  • accélère la formation de tissu adipeux, l'obésité.

En outre, une augmentation du cortisol provoque une violation des processus digestifs, une activité de la glande thyroïde, une augmentation du taux de cholestérol, une détérioration de la mémoire, un dysfonctionnement de la reproduction, une récupération lente après une blessure.

Cortisol et grossesse

Pendant la période d'accouchement, l'élévation du cortisol est normale. Sa concentration augmente avec l’âge gestationnel. Cela est dû à l'accélération du métabolisme des glucides et des graisses. Pendant la gestation, le niveau de cortisol augmente 5 fois. Il contrôle le mouvement du glucose à travers le placenta, participe à la formation du système enzymatique du foie, le tissu épithélial de l'intestin grêle chez le fœtus.

Les vergetures sur la peau qui se produisent pendant la grossesse sont les symptômes caractéristiques d’une élévation du cortisol. Le collagène, principale protéine de l'élasticité de la peau, devient fragile et est détruit par l'action d'une grande quantité de la substance active. Après l'accouchement, le fond hormonal de la femme se stabilise et des mesures peuvent être prises pour éliminer les défauts de la peau laide.

La grossesse entraîne une augmentation naturelle du nombre de glucocorticoïdes, mais il est difficile de tomber enceinte avec un niveau élevé de substance. La synthèse accrue de cortisol perturbe la formation d'œstrogènes et de progestérone - l'hormone principale de la grossesse. Même avec la conception dans une situation stressante, une fausse couche peut survenir. Si le cortisol est élevé chez une femme qui envisage de devenir mère, le médecin traitant doit prescrire le traitement approprié.

Traitement

Avant de commencer le traitement, il est nécessaire de déterminer le niveau de cortisol dans les urines et dans le sang d'une femme afin de mener des études supplémentaires. Le déchiffrement de l'analyse permettra au médecin de prescrire le traitement correct. Si une augmentation de la quantité d'une substance est associée à une pathologie diagnostiquée d'un organe donné, elle doit être traitée.

Étant donné que le stress est la principale cause de croissance de l'hormone, les mesures thérapeutiques devraient viser à améliorer la résistance au stress. Sans cela, toute tentative de normaliser la sécrétion du glucocorticoïde le plus actif sera vaine.

Pour commencer, il vaut la peine d'essayer la méditation, de mesurer l'activité physique, de communiquer agréablement avec des amis, d'organiser des repas sains et de bien dormir, de prendre des complexes de vitamines et de minéraux. Il faut penser à changer de lieu de travail ou d’occupation si cela provoque régulièrement du stress.

Certaines plantes médicinales réduisent le niveau et sont des bloqueurs naturels du cortisol: Rhodiola rosea, ginkgo biloba, millepertuis, Eleutherococcus, réglisse. À cette fin, il est bon d’utiliser des acides gras oméga-3, la lécithine.

La nomination de médicaments plus puissants devrait faire un spécialiste. Par exemple, boire Metipred pour réduire la sécrétion de cortisol endogène. Le choix des médicaments dépend de la cause établie, qui est associée à des niveaux élevés de cortisol dans le corps de la femme.

Une libération peu fréquente et dosée de cortisol dans une situation stressante protège le corps de la femme. Un excès prolongé de l'hormone a un effet destructeur sur le corps. Un taux élevé de cortisol indique la présence de pathologies graves dans le corps qui doivent être diagnostiquées et traitées.

Le cortisol est élevé chez les femmes

L'auteur: Nikolay Zakharov Date: 04/10/2018

Hormone glucocorticoïde - le cortisol est produit par le cortex surrénalien, régule le métabolisme des glucides, aide le corps à réagir adéquatement aux réactions de stress.

Si le niveau d'hormone de stress est trop élevé, les tentatives de perte de poids restent infructueuses, le stress ne disparaît pas, la fatigue ne disparaît pas, même après un long repos. En même temps, lorsque la concentration de l'hormone est normale, la personne se sent éveillée, motivée, la vitesse de ses réactions augmente.

La sécrétion dépend du moment de la journée (le matin, elle est maximale, le soir elle tombe). Chez les femmes, la production d'une substance est également influencée par le stade du cycle menstruel. Lorsque les niveaux de cortisol sont élevés pendant longtemps, les fonctions de reproduction, d'immunité et de digestion se détériorent, la susceptibilité aux maladies infectieuses augmente et des problèmes hormonaux se développent.

Fonction cortisol

Les glandes surrénales produisent une hormone en recevant le signal approprié de l'hypothalamus et de la glande pituitaire. Les récepteurs du cortisol sont présents dans presque toutes les cellules du corps.

  • garder la personne éveillée pendant la journée;
  • aide à combattre la fatigue (physique et mentale);
  • soutenir le métabolisme en participant à la combustion des graisses pour l'énergie;
  • réguler les taux de sucre, aider les cellules à se décomposer et à absorber le glucose;
  • réduire l'inflammation;
  • maintenir l'équilibre hydrique;
  • contribuer au développement normal du fœtus pendant la grossesse;
  • améliorer l'apprentissage, la fonction cognitive;
  • aider le corps à réagir adéquatement au danger.

Avec une production hormonale anormalement élevée, l'hypercorticisme est diagnostiqué pendant longtemps. La maladie est généralement causée par un adénome hypophysaire. Plus souvent, les femmes de 25 à 40 ans y sont soumises. La maladie se manifeste par un gain de poids rapide, un gonflement du visage, une fatigue, une rétention d'eau dans la cavité abdominale.

Une baisse du taux de cortisol entraîne un hypocorticisme. En cas de fatigue surrénalienne, le système immunitaire attaque ses propres tissus sains, ce qui entraîne une inflammation et des lésions des glandes. La maladie d'Addison se manifeste par de la fatigue, une perte de poids soudaine, une masse musculaire, des sautes d'humeur, une peau sèche.

Symptômes de cortisol accru

l'accumulation de graisse viscérale (malgré le régime alimentaire et l'exercice régulier);

  • visage enflé et rouge;
  • anxiété accrue, humeur instable;
  • fatigue, mauvais sommeil;
  • problèmes de fertilité, menstruations irrégulières;
  • haute pression;
  • l'apparition d'acné ou d'éruption cutanée;
  • mictions fréquentes;
  • fragilité osseuse, ostéoporose;
  • douleurs musculaires;
  • diminution de la libido;
  • soif intense;
  • forte susceptibilité aux infections.

Causes de l'augmentation du taux de cortisol

La concentration de l'hormone augmente avec le stress, l'anxiété, la colère et la dépression. Rattraper la production de l'hormone peut utiliser des corticostéroïdes (hydrocortisone, prednisolone).

Activer la production d'hormones:

  • surentraînement;
  • l'avitaminose;
  • alcool, toxicomanie;
  • augmentation des niveaux d'oestrogène;
  • malnutrition, anorexie, boulimie;
  • maladie rénale et hépatique;
  • l'hyperthyroïdie;
  • l'obésité;
  • prendre des contraceptifs;
  • la grossesse
  • chirurgie antérieure, traumatisme, infection.

Façons de réduire naturellement le cortisol

Pour déterminer le niveau de l'hormone aidera un test sanguin, l'urine. Au matin, l'indicateur est considéré comme étant à 138-635 nmol / l, le jour à 83-441 nmol / l.

Des niveaux plus bas de cortisol aideront à:

1) régime anti-inflammatoire.

Les niveaux de sucre instables (en particulier l'hypoglycémie) et l'inflammation chronique déclenchent la croissance du cortisol et des déséquilibres hormonaux.

Le régime proposé soutiendra les glandes surrénales, aidera à normaliser le poids, améliorera le sommeil, augmentera les niveaux d'énergie.

  1. sucre, boissons sucrées, collations, produits céréaliers raffinés;
  2. acides gras trans, huile végétale raffinée;
  3. alcool, caféine (doses minimales acceptables).

Parallèlement à cela, le régime devrait suffire:

  • fibres - produits de grains entiers, légumes-feuilles, fruits;
  • antioxydants - baies, agrumes, légumineuses, noix, épices, épices;
  • viande maigre protéinée, fromage cottage, céréales;
  • graisses saines - maïs, olive, huile de tournesol, avocat, poisson gras;
  • oligo-éléments - fer, zinc, chrome, manganèse, sélénium, iode.

2) gestion du stress.

Comprendre que le corps est soumis au stress, peut être un pouls fréquent, respiration, tension musculaire, insomnie, augmentation de l'appétit.

La réduction naturelle du stress peut aider à réduire le cortisol:

  • sensibilisation à la méditation - la technique enseigne la relaxation, la capacité à désactiver la réaction au stress, augmente la concentration;
  • acupuncture - normalise la circulation sanguine, améliore le sommeil, soulage la douleur;
  • respiration profonde - active le système nerveux parasympathique, vous permettant de détendre vos muscles, apaise;
  • marcher (la marche aux pieds nus est préférable).

3) activité physique.

Pour la normalisation des fonctions métaboliques, 30 à 60 minutes d'exercice quotidien suffisent. Malgré la croissance initiale de cortisol et d'adrénaline, la concentration d'hormones revient à la normale après l'entraînement.

Un tel cycle durcit le système nerveux autonome, vous permet de mieux faire face au stress. Il est important d'éviter les surtensions et le surentraînement, sinon l'effet sera inverse.

4) adaptogènes d'herbes.

Leur efficacité est due à la réduction de l'inflammation due aux propriétés antioxydantes, antivirales et antibactériennes. Ces herbes possèdent et qualités d'antidépresseurs, normalisent la pression, le niveau de sucre.

Les plantes réduisant le cortisol comprennent: les champignons Reishi et Cordyceps, l'ashwagandha, la racine d'astragale, la réglisse, le tulasi et la rhodiola rosea.

5) huiles essentielles.

Les huiles de lavande, de myrrhe, de bergamote et d’encens contiennent des ingrédients qui renforcent l’immunité, améliorent la digestion et normalisent le sommeil. Vous pouvez les appliquer avec l'aromathérapie, pour les bains, frotter la peau (en ajoutant à la base - amande, bardane, huile de noix de coco, beurre de karité).

6) bon sommeil.

Chez une personne qui dort régulièrement suffisamment, le niveau de cortisol est régulé naturellement. Le problème est qu'un indice hormonal élevé ne permet pas initialement de se reposer.

Il est important de normaliser les rythmes circadiens en apprenant à s'endormir au moins 2 heures avant la fin de la journée. Vous devriez également vous réveiller à peu près au même moment.

Le cortisol est nécessaire à l'organisme pour apporter une réponse adéquate au stress. Les aliments anti-inflammatoires, l'activité physique et les techniques de relaxation aident à maintenir les niveaux d'hormones normaux.

Si vous ne pouvez pas traiter le problème avec des méthodes naturelles, le médecin peut corriger la situation à l'aide d'antidépresseurs, de médicaments nootropes, de complexes de vitamines.

Pourquoi le cortisol est-il élevé chez les femmes: causes et symptômes, méthodes de traitement efficaces

Le cortisol dans le corps humain est le principal et le plus actif des glucocorticoïdes (glucocorticostéroïdes) appartenant au groupe catabolique. Son rôle principal est la préservation des ressources énergétiques du corps.

Cette baguette magique vient à la rescousse en commençant à décomposer des substances complexes en substances plus simples utilisées pour les besoins urgents du corps.

Le cortisol est souvent appelé une hormone de stress et est considéré comme le plus puissant des trois glucocorticoïdes produits par les glandes surrénales.

Quelles sont les raisons pour lesquelles le taux de cortisol est élevé dans le sang d'une femme et lorsqu'un traitement est nécessaire?

Le rôle de l'hormone dans le corps

Le rôle principal de cette substance est d'aider le corps pendant le stress. Lorsqu'une personne entre dans une situation de choc, c'est cette hormone qui soutient le système nerveux et stimule le cœur.

Si le cortisol est normal, les processus inflammatoires et les réactions allergiques sont supprimés avec succès, les échanges glucidiques et lipidiques sont régulés.

Dès qu'une personne se retrouve dans des conditions défavorables, l'hormone du stress est immédiatement activée - les fonctions les moins importantes sont désactivées et toute l'énergie est dirigée vers une solution instantanée du problème actuel.

Sous contrainte à court terme, cette substance contribue aux changements suivants dans le fonctionnement des systèmes internes:

  • augmentation du métabolisme;
  • augmentation de la concentration;
  • diminution de l'activité du système digestif;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • hypertension artérielle;
  • élargissement des bronchioles;
  • augmentation de la concentration de glucose dans le sang en raison de la synthèse accrue des réserves de glycogène dans le foie.

Il empêche les bodybuilders de développer la masse musculaire, car ils utilisent activement les protéines, les divisent en acides aminés et lors de charges excessives, en particulier dans les sports de haut niveau, il s'accumule, entraînant une sensation de faiblesse musculaire et de fatigue.

Si un athlète pompe ses muscles, vous devez surveiller en permanence le niveau de cortisol, sinon tous les efforts seront vains.

La concentration de cette hormone dans le sang n'est déterminée que par un laboratoire: le sang d'une veine est administré dans la première moitié de la journée à jeun.

Ils commencent à se préparer pour l'analyse en trois jours - à ce moment-là, ils ne pratiquent pas de sport intense, ne fument pas et ne consomment pas de boissons contenant de l'alcool, n'utilisent pas de médicaments hormonaux ni certaines préparations pharmaceutiques que le médecin devrait vous avertir lors de la rédaction des tests.

Le sel devra être réduit à 2 g par jour. Pour les femmes en âge de procréer, la concentration normale est la suivante:

  • le matin, 170–536 nmol / ml;
  • le soir de 65 à 327 nmol / ml.

Dites cette publication à propos de quelle hémoglobine est considérée comme la norme chez les femmes.

Comment passer une analyse d'urine générale à une femme? Lire dans cet article.

Pourquoi le niveau augmente

Le niveau d'hormone de stress est soumis à des fluctuations quotidiennes et saisonnières.

La performance globale augmente à l'automne. Outre le stress, une concentration élevée de cortisol, une hormone, peut dépendre de ces raisons:

  • pathologie surrénale;
  • pathologie de l'hypophyse;
  • tout en prenant des contraceptifs oraux;
  • avec un effort physique prolongé et intense;
  • les filles de la puberté, l'entrée dans la période de procréer;
  • prendre certains médicaments;
  • insuffisance de sommeil;
  • ovaires polykystiques;
  • alcoolisme chronique;
  • le cancer;
  • utilisation à long terme d'un régime protéiné.
  • Niveaux élevés pendant la grossesse et après l'accouchement

    Une augmentation de la concentration de cortisol est considérée comme normale uniquement pendant la période de procréation. Il augmente avec l'âge gestationnel.

    Pendant la gestation, le niveau d'hormone de stress, qui contrôle le transport du glucose à travers le placenta et influence la formation des systèmes enzymatiques du foie, l'épithélium de l'intestin grêle du fœtus, peut être multiplié par 5.

    L'augmentation du contenu en cortisol contribue à l'apparition de vergetures pendant la grossesse - le collagène (une protéine responsable de l'élasticité de la peau) devient plus fragile et incapable de supporter des efforts prolongés.

    Après l'accouchement, le fond hormonal se normalise assez rapidement et cette période est propice à l'élimination des cicatrices laides sur l'abdomen.

    Symptômes et signes

    Les premiers signes sont des changements dans le comportement alimentaire, par exemple le besoin impérieux d'un certain type de nourriture. La tachycardie (battement de coeur rapide) avant l’apparition de la menstruation est un autre symptôme important.

    Si ces symptômes ne font pas attention, au fil du temps, d'autres s'ajoutent:

  • faim fréquente;
  • gonflement des membres, aggravé par le soir;
  • perturbations fréquentes du cycle menstruel;
  • infertilité;
  • éruption cutanée, taches de vieillesse;
  • croissance intense des cheveux de type masculin;
  • une augmentation de la graisse corporelle à la taille;
  • infections respiratoires aiguës et virales fréquentes;
  • la pression monte, principalement à la hausse;
  • incapacité de dormir quelle que soit la durée du sommeil.
  • Le taux d'analyse biochimique du sang chez la femme est présenté dans cette publication.

    Sur la façon de prendre les hormones thyroïdiennes chez les femmes, dites notre article.

    Que le danger, les conséquences possibles

    Si le corps est dans un état de stress pendant une longue période (en particulier avec les représentants du sexe faible), une concentration élevée dans le sang de l'hormone du stress devient un phénomène chronique qui commence progressivement à nuire à la santé:

    • l'augmentation constante de la pression rend le corps plus vulnérable et augmente le risque de maladie cardiaque et de vaisseaux sanguins;
    • une stimulation accrue de la synthèse du glucose entraîne une augmentation constante de son niveau dans le sang;
    • l'inhibition de la production d'insuline contribue également à une augmentation de la glycémie;
    • risque accru d'ostéoporose en raison de la suppression de la formation osseuse et de la détérioration de l'absorption du calcium;
    • affaiblissement du système immunitaire, car les lymphocytes T sont moins bien formés et fonctionnent moins bien;
    • déséquilibre électrolytique - le sodium est retenu dans le corps et l'eau et le potassium sont fortement excrétés.
    • accélérer le gain de poids.

    En plus des effets indésirables directs sur le corps, le cortisol est supérieur à la norme chez la femme et a un effet indirect:

  • problèmes digestifs;
  • augmentation du cholestérol;
  • troubles de la mémoire;
  • troubles du système reproducteur;
  • récupération lente après les blessures;
  • aggravation de la production d'hormones par la glande thyroïde.
  • A quel médecin consulter, diagnostic

    Si vous soupçonnez un déséquilibre du cortisol dans le corps, en particulier si vous ressentez une fatigue constante, vous devez contacter l’endocrinologue, qui déterminera vous-même le problème et orientera les tests.

    Identifier la véritable cause de cette pathologie pose certaines difficultés car, outre le dysfonctionnement du système, les maladies pour lesquelles une distorsion de la synthèse hormonale est un symptôme secondaire peuvent entraîner une augmentation des niveaux hormonaux.

    Ceux-ci incluent l'obésité, l'alcoolisme, le diabète et beaucoup d'autres maladies.

    Si vous prenez plusieurs échantillons de sang au cours d'une même journée, à plusieurs heures d'intervalle, vous pourrez estimer le rythme quotidien des fluctuations hormonales. Même si le niveau du matin redevient normal, le soir, il sera déterminé que la concentration ne diminue pas.

    Si nécessaire, il est possible de renommer l'analyse au bout de quelques jours pour éviter d'influencer le résultat de facteurs externes. Toute petite chose peut grandement changer la "chimie" du corps.

    S'il est suspecté d'avoir la maladie d'Itsenko-Cushing, on lui donne non seulement du sang mais également de l'urine pour obtenir une analyse détaillée.

    Comment traiter: caractéristiques et méthodes de traitement

    Même si les tests de laboratoire ont révélé une augmentation du taux de cortisol, ils ne permettront pas de déterminer la cause de cette pathologie.

    Nous devrons mener des études supplémentaires car il n’existe pas de médicaments universels permettant de réduire le taux de cortisol.

    Si la sécrétion d'une hormone augmente en raison d'une maladie, le problème doit être résolu en commençant par l'élimination de la maladie.

    Puisque la cause principale de l’augmentation excessive et constante du taux de cortisol dans le corps est le stress, la première chose à apprendre est d’augmenter sa propre résistance au stress. Sans cela, toutes les autres mesures ne mèneront pas à un résultat positif.

    Il existe de nombreuses façons de gérer le stress. Il ne sera donc pas difficile de trouver le vôtre, d'aider à résister efficacement à l'assaut des circonstances.

    Premièrement, essayez les méthodes simples suivantes.

    Méditation La relaxation avec cette technique contribue à améliorer le bien-être, à améliorer l'humeur, à calmer les pensées et à influer positivement sur le cerveau en régulant la production d'hormones.

    Activité physique modérée et régulière. Seulement 30 minutes par jour de natation, de saut à la corde, de vélo, de marche rapide et de danse augmenteront considérablement la résistance du corps au stress.

    Réunions amicales avec des personnes partageant les mêmes idées. Une communication agréable régulière contribue au maintien de pensées positives et à la maîtrise de l'hormone du stress.

    Régime équilibré. Une alimentation saine qui nourrit le corps avec des substances essentielles contribue à son travail à part entière.

    Sommeil sain. Il est nécessaire de dormir au moins 7 heures et de ne pas rester éveillé tard dans la nuit mais de se coucher jusqu'à 12 heures le soir.

    Certains vitamines et oligo-éléments aident à réduire les niveaux de cortisol. Ainsi, la vitamine C, prise trois fois par jour avec les repas, a un effet positif sur la stabilisation du taux hormonal en général et du taux de cortisol en particulier.

    Rhodiola rosea, ginkgo biloba, millepertuis et éleuthérocoque, acides gras oméga-3, thé à la réglisse, lécithine aident à réduire le taux de cortisol.

    Les causes de vertiges à la pression normale chez les femmes sont discutées dans ce document.

    Vous trouverez une analyse de notre article sur l’ureaplasma chez la femme.

    Régime alimentaire

    Règles générales pour les régimes qui normalisent les taux d'hormones - ils doivent être équilibrés autour du pourcentage de protéines, de lipides et de glucides (2: 2: 1).

    Tous les produits qui entraînent la libération rapide d’une grande quantité de glucose dans le sang sont exclus du régime (sucre, sucreries, pâtisseries, fast food, sodas, etc.) et sont remplacés par des glucides «lents» contenus dans des aliments riches en fibres, permet non seulement de ressentir de la satiété pendant une longue période, mais également de maintenir les niveaux hormonaux au niveau d'une personne en bonne santé.

    Les aliments protéinés doivent être consommés avec une quantité égale de salade de légumes frais.

    Une quantité suffisante de liquide contribuera également à la réalisation de l'objectif visé. Pendant la journée, vous devriez boire de l'eau propre et du thé à la camomille. Et pendant les efforts physiques intenses - boissons glucidiques.

    Lutter contre le stress et la dépression facilitera l’infusion d’herbes apaisantes ou d’avoine.

    Quoi ne pas faire

    Tout d'abord, avec une augmentation du niveau d'hormone de stress, il ne faut pas être nerveux, s'inquiéter, se fâcher, être en colère et éprouver d'autres émotions négatives.

    Si, le soir, les hormones vous empêchent de vous endormir, vous ne devez pas boire d'alcool, car même si cela vous aide à vous endormir, la qualité du sommeil ne sera pas améliorée, car elle perturbera la phase de sommeil au cours de laquelle le corps se rétablira.

    Ignorer le problème ne peut pas être - c'est trop grave.

    Si le traitement approprié n'est pas instauré à temps, des problèmes encore plus graves se poseront progressivement, de nombreux organes et systèmes en souffriront.

    S'il est possible de réduire les performances du cortisol à la norme, le corps rembourse immédiatement grâce à une bonne santé, à un état pacifié, à la relaxation et à la tranquillité.

    Vous Pouvez, Comme Pro Hormones