La glande thyroïde est l'une des plus actives du système endocrinien. Le tissu thyroïdien libère des substances complexes dans le sang - les hormones triiodothyronine et thyroxine. Les violations de la structure ou de la fonction du corps entraînent une détérioration de la santé et des modifications du métabolisme.

Les plaintes concernant la thyroïde (maladies du tissu thyroïdien) peuvent être différentes. Parfois, les problèmes du système endocrinien restent longtemps cachés. Dans d'autres cas, le bien-être souffre de l'apparition de la maladie.

Symptômes de la pathologie thyroïdienne

Tous les signes de pathologie thyroïdienne peuvent être divisés en trois groupes:

  • troubles hormonaux (hypothyroïdie ou thyrotoxicose);
  • symptômes d'augmentation de la formation thyroïdienne ou nodulaire;
  • Changements dans les analyses et données de recherche supplémentaires.

Troubles hormonaux

La thyréotoxicose est un excès d'hormones thyroïdiennes. La maladie survient 7 à 8 fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes. Dans les études de laboratoire, une diminution persistante de la TSH et une augmentation de la thyroxine (T4) et de la triiodothyronine (T3) sont observées.

Le déficit en hormone thyroïdienne est une hypothyroïdie. La diminution de la fonction survient généralement après 35 à 40 ans. Plus souvent, les personnes vivant dans les régions déficientes en iode en souffrent. Signes d'hypothyroïdie dans les tests sanguins: TSH élevée et T4 et T3 faibles.

Les problèmes hormonaux affectent principalement le bien-être, le cœur, le métabolisme et le système reproducteur.

Bien-être et thyroïde

Bonne performance, vigueur, stabilité émotionnelle parlent de la santé de la glande thyroïde. Au contraire, les problèmes liés aux hormones thyroïdiennes se manifestent par une détérioration de la sphère psychologique et du bien-être général.

Symptômes de maladie de la thyroïde avec excès d'hormones:

  • l'insomnie;
  • nervosité;
  • anxiété;
  • comportement agressif;
  • larmoiement;
  • sensibilité
  • attention réduite.

Une concentration insuffisante d'hormones thyroïdiennes affecte également le comportement et les performances.

Symptômes de la maladie thyroïdienne avec hypothyroïdie:

  • fatigue
  • la faiblesse;
  • inertie;
  • indifférence à tout;
  • somnolence constante;
  • diminution de l'intelligence.

Coeur et thyroïde

Bon nombre des symptômes de la maladie de la thyroïde sont associés au système cardiovasculaire. Les hormones thyroxine et triiodothyronine ont une incidence sur le rythme cardiaque, la fréquence cardiaque, le tonus vasculaire.

Thyrotoxicose conduit à:

  • hypertension (pression supérieure à 140/90 mm Hg)
  • arythmies (extrasystoles, fibrillation auriculaire);
  • pouls rapide (plus de 90 battements par minute).

Une diminution des hormones dans les maladies du tissu thyroïdien entraîne au contraire une fréquence cardiaque faible (moins de 60 par minute).

L'insuffisance cardiaque peut être un signe de maladie thyroïdienne. Elle se manifeste par un gonflement, un essoufflement, une douleur au cœur. Avec l'hypothyroïdie, une telle tendance provoque une athérosclérose précoce et, avec une fonction hormonale excessive, une dystrophie du myocarde.

Poids corporel et hormones thyroïdiennes

Plus il y a d'hormones thyroïdiennes dans le sang, plus le métabolisme est actif. Un signe de maladie de la thyroïde est considéré à la fois comme une perte de poids injustifiée et une obésité soudaine.

La perte de poids se produit avec la thyrotoxicose, qui accompagne le goitre toxique diffus, le goitre nodulaire, l'adénome. L’hypothyroïdie causée par une thyroïdite auto-immune ou une autre maladie entraîne une augmentation du poids corporel.

Les causes exactes de l'obésité ou de l'insuffisance pondérale peuvent être établies après discussion avec le patient, examen et évaluation du comportement alimentaire.

Système génital et thyroïde

L'infertilité est l'un des symptômes de la maladie thyroïdienne.

Les hommes atteints d'hypothyroïdie peuvent avoir:

  • dégradation du sperme;
  • diminution du désir sexuel;
  • dysfonction érectile.

Si une jeune femme a une glande thyroïde qui libère peu d'hormones dans le sang, la patiente est inquiète:

  • troubles menstruels;
  • manque d'ovulation;
  • infertilité

En outre, l'hypothyroïdie chez les femmes peut provoquer des avortements spontanés aux stades précoces.

La thyréotoxicose légère a peu d'effet sur le système reproducteur. Une augmentation prononcée de la fonction hormonale de la glande thyroïde conduit à la stérilité, comme l’hypothyroïdie.

Volume et nodules de la glande thyroïde

Normalement, chez la femme adulte, le volume du tissu thyroïdien peut aller jusqu'à 18 cm 3 et chez l'homme jusqu'à 25 cm 3. Les symptômes de l'élargissement de la glande thyroïde sont une compression mécanique des organes environnants du cou. Le goitre peut provoquer une compression des vaisseaux sanguins, de l'œsophage, de la trachée.

Si le tissu thyroïdien exerce une pression sur l'œsophage, le patient a de la difficulté à avaler des aliments solides.

Si une compression mécanique est en contact avec les voies respiratoires, il se produira un étouffement constant, aggravé en position couchée. La thyroïde suffoque est particulièrement visible avec un goitre rétrosternal bas.

Les symptômes de compression des vaisseaux thyroïdiens des vaisseaux du cou - maux de tête, vertiges, gonflement du visage.

Les lésions focales dans la glande peuvent également provoquer une compression des tissus environnants. Même un seul nodule dans la glande thyroïde provoque parfois une sensation de «coma» dans la gorge, un enrouement et un malaise dans la gorge. Les manifestations d’une formation focale dépendent de sa taille et de son emplacement.

Recherche complémentaire

Les symptômes d'une thyroïde malade se trouvent dans:

  • analyses hormonales;
  • tests immunologiques;
  • données échographiques;
  • biochimie sanguine;
  • profil glycémique;
  • test sanguin général;
  • électrocardiogramme; et autres

Les symptômes de la maladie de la thyroïde consistent en un changement persistant des niveaux hormonaux. En plus des violations régulières de TSH, T4, T3, il existe des problèmes de prolactine, d'androgènes, d'œstrogènes.

Dans les tests immunologiques avec une pathologie thyroïdienne, un titre élevé d'anticorps anti-thyroperoxydase, thyroglobuline, hormones thyroïdiennes, etc. est détecté.

À l'échographie de la glande, les symptômes d'inflammation de la thyroïde (structure hétérogène), les nœuds et les modifications du volume des tissus sont visibles.

La pathologie thyroïdienne peut provoquer en biochimie sanguine:

  • anomalies lipidiques (augmentation du cholestérol);
  • troubles de la concentration de protéines;
  • amélioration de la transaminase;
  • changements d'électrolyte.

Des modifications caractéristiques de la thyrotoxicose sont observées dans le profil glycémique. Cette maladie peut déclencher un diabète sucré secondaire. Dans ce cas, le sucre à jeun dépasse 6,1 mm / l et, après avoir mangé, 11,1 mm / l.

Même dans une analyse de sang clinique, des signes de maladie de la thyroïde peuvent être détectés: anémie dans l'hypothyroïdie, ESR accélérée dans la thyroïdite subaiguë.

La glande thyroïde est la gardienne secrète de notre corps

La glande thyroïde (du latin glandula thyreoidea) est une glande endocrine (glande endocrine) qui accumule de l'iode et synthétise des hormones contenant de l'iode: thyronine (triiodothyronine ou T3), thyroxine (tétraiodothyronine ou T4). La glande joue un rôle important dans le système de régulation hormonale du corps, elle est responsable de la normalisation du métabolisme et de la croissance des tissus individuels et de l’organisme tout entier.

Surpris par la détérioration croissante de la santé et par le fait d'essayer un diagnostic ou un autre, les gens ne réalisent souvent même pas que la cause de leurs problèmes est la glande thyroïde, dans laquelle certains changements se sont produits. Ce corps n'est pas pour rien appelé le bouclier du corps humain (en grec, son nom même signifie "bouclier" - thyréos): il contrôle l'activité de presque tous les organes et systèmes à l'aide d'hormones contenant de l'iode produites par celui-ci.

Sans une quantité suffisante d'hormones thyroïdiennes - calcitonine, triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4) - sont impossibles:

  • Métabolisme normal.
  • Croissance, maturation des tissus, des organes et de l'appareil osseux.
  • Nutrition énergétique des cellules et de l'organisme entier.

Il n’est guère possible de surestimer l’importance de ce corps, de structure similaire à la lettre H ou à un étrange papillon, bien que son travail, à première vue, soit totalement invisible. Nous avons décidé d'en parler à nos lecteurs sur les pages de ce site.

Où est-il situé?

La glande thyroïde est située sur le cou et se compose de deux parties. Entre eux, il y a un isthme mince, situé sous le larynx. La forme du corps est comme un papillon. Les parties inférieures des lobes thyroïdiens sont larges et courtes et les parties supérieures sont étroites et divergentes. Parfois, une troisième partie pyramidale de la glande thyroïde est observée chez les patients. Chez les hommes et les femmes, l'organe est situé sur le cou.

Quelles sont les tailles?

La taille de la glande dépend directement des caractéristiques individuelles de la personne. En moyenne, la longueur du corps est de 2,5 à 4 centimètres et l'épaisseur de 1 à 1,5 centimètres. La largeur de la glande thyroïde est en moyenne de 0,5 centimètre. Le poids corporel peut varier de 12 à 25 grammes. Normalement, chez les hommes, le volume de la thyroïde ne dépasse pas 25 millilitres, et chez les femmes, 18 millilitres. La glande thyroïde est un organe assez variable.

Votre thyroïde est-elle bien?

Avant de décider de continuer à vous familiariser avec le contenu de notre site, effectuez un petit test rapide de recherche de la présence de symptômes typiques de la maladie thyroïdienne. Répondez par l'affirmative ou par la négative à un certain nombre de questions dans les colonnes ci-dessous.

  • Est-ce que vous grossissez sans raison?
  • Vous vous fatiguez rapidement et lorsque vous vous déplacez et que même de petites charges sont essoufflées?
  • Voulez-vous vous détendre quand les autres ne se plaignent pas du froid?
  • Est-ce que vos yeux gonflent?
  • Êtes-vous une femme, vos règles sont devenues abondantes et longues?
  • Vous êtes un homme, votre puissance a-t-elle été récemment critiquée?
  • Ne dormez-vous pas chroniquement suffisamment et ressentez-vous tout le temps le désir de vous allonger?
  • Êtes-vous constipé?
  • Votre voix respire-t-elle, même si vous ne fumez pas, et vos cheveux et vos ongles deviennent cassants et fragiles?
  • Il est difficile pour vous de vous concentrer, les autres vous accusent d'être distrait, est-il difficile pour vous de mémoriser des informations?

Si vous répondez «oui» à au moins la moitié des questions, vous devez vous dépêcher de consulter un endocrinologue: vous souffrez probablement d'un manque d'hormones thyroïdiennes - d'hypothyroïdie - et votre glande thyroïde doit être examinée.

  • Vous mangez beaucoup et après le dîner, vous voulez toujours des suppléments et vous avez le temps d'avoir faim plus vite que les autres?
  • Non seulement vous ne grossissez pas en mangeant, mais vous célébrez même la perte de poids?
  • Est-ce que vos mains et votre langue tremblent?
  • Vous avez chaud tout le temps, vous tolérez très bien le temps chaud, mais voulez-vous toujours ouvrir les fenêtres de la pièce?
  • Vous êtes irritable, vous avez des larmes, vous ressentez un rythme cardiaque excessif, des interruptions du rythme cardiaque et votre pression augmente?
  • Êtes-vous une femme, vos règles sont-elles devenues irrégulières et peu abondantes?
  • Avez-vous souvent la diarrhée, même si la nourriture que vous mangez est complètement bénigne?

Ce sont des symptômes d'hyperthyroïdie - une surproduction d'hormones thyroïdiennes, qui nécessite également la plus grande attention d'un endocrinologue.

Et même si vous n'avez rien à reprocher à votre glande thyroïde, vous devez toujours être proactif en apprenant beaucoup de choses utiles.

Voici les questions, dont vous trouverez les réponses dans les pages de notre projet, entièrement consacrées à la glande thyroïde et à ses pathologies. Vous pouvez également effectuer un test interactif détaillé sur l'état de la glande thyroïde - commencez le test.

Pourquoi la glande thyroïde souffre-t-elle et comment se manifeste-t-elle?

La glande thyroïde est un organe délicat: elle peut être provoquée par la consommation d’eau ou d’aliments contenant trop peu ou trop d’iode, par des maladies infectieuses et par le développement de pathologies cancéreuses.

Il existe trois principaux états fonctionnels de la thyroïde. Il peut être normal (euthyroïdisme) ou pathologique, ce dernier inclut l'hypo- et l'hyperthyroïdie. Le tableau montre ces conditions (syndromes).

Les problèmes liés à la glande thyroïde se situent également dans le plan génétique: environ la moitié des déviations dans le travail du corps à différents âges sont dues à l’hérédité.

Vous apprendrez de nos articles sur tous les facteurs qui peuvent affecter l’état fonctionnel de la glande thyroïde.

Symptômes chez les hommes et les femmes

Selon les statistiques de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), les femmes sont dix fois plus sujettes aux anomalies de la thyroïde que les hommes. Les symptômes de la maladie semblent similaires, mais il existe également des caractéristiques pour les membres de différents sexes.

Les filles et les femmes sont attentives à leur santé et à leur apparence. Cela a un effet positif sur la détection précoce des maladies de la thyroïde. Les femmes qui se rendent à la clinique se plaignent souvent de prise de poids, d'enflure au visage, aux yeux, d'essoufflement, de violation du fauteuil, de défaillances du cycle menstruel. Les symptômes varient en fonction du type de pathologie (hypothyroïdie, hyperthyroïdie, thyroïdite, etc.).

Avec une augmentation de la glande thyroïde, le larynx peut être comprimé et il existe un essoufflement, une sensation de suffocation et un manque d'air. Dans ce cas, le médecin parle déjà de goitre et prescrit un traitement approprié.

Les signes de maladie thyroïdienne chez l'homme sont exactement les mêmes que chez la femme. En règle générale, les représentants du sexe fort ne sont pas économes pour leur santé et n’aiment pas consulter un médecin. Ils font donc souvent appel à un endocrinologue au stade avancé de la maladie. Les plaintes standard à l'admission sont les suivantes: température de la sous-fibrille (37, X), battement de coeur, perturbation du rythme cardiaque, fatigue, somnolence ou, au contraire, augmentation de l'excitabilité, changement de poids.

Les symptômes de la maladie chez les hommes se caractérisent également par une augmentation mammaire, une diminution de la libido et un dysfonctionnement érectile. Tout cela peut facilement être attribué à un état de stress et à la perte de vue. Et seul un médecin expérimenté reconnaîtra dans ces symptômes la pathologie de la glande thyroïde et prescrira des recherches supplémentaires.

Pour plus d'informations sur les symptômes de diverses maladies de la thyroïde, voir les sections du site de la maladie, les syndromes.

Thyroïde, grossesse et accouchement

La conception, le déroulement normal de la grossesse et la naissance à la suite d'un enfant en bonne santé sont très problématiques si la mère présente certains dysfonctionnements ou certaines maladies de la glande thyroïde.

Les médecins de la reproduction parlent plus fort et avec plus d'insistance de la nécessité d'une planification de la grossesse, c'est-à-dire de l'examen préliminaire et du traitement des maladies identifiées. Ils ont raison: les pathologies de la thyroïde doivent être identifiées bien avant la grossesse et traitées qualitativement.

Nous allons parler de la manière dont la glande thyroïde affecte le corps de la femme et le corps du fœtus en développement dans nos publications.

Qu'est-ce que les enfants ont?

Il est assez difficile de diagnostiquer les maladies chez le nouveau-né. À des fins d'analyse, les bébés de la maternité prélèvent du sang du talon vers la phénylcétonurie et l'hyperthyroïdie (dépistage du nouveau-né). Cela aide à prévenir le développement de pathologies en prescrivant un traitement en temps opportun.

En cas de troubles de la glande thyroïde chez un jeune enfant, certains symptômes sont observés: distension abdominale, troubles psycho-émotionnels, racine des cheveux basse, jaunisse, manque d'appétit.

Les symptômes de la maladie comprennent également un corps disproportionné, un sous-développement, une langue élargie. Chez les enfants, le printemps infantile est guéri pendant longtemps et le squelette se développe très lentement. Avec une déficience profonde en hormones thyroïdiennes, un enfant peut développer une maladie grave: le crétinisme.

Un élève de cinquième année ressemble à un écolier en termes de taille, apprend mal, assimile mal le programme... Un enfant «hyperactif» qui en a marre de tout le jardin d'enfants et dans la cour seules les plaintes concernant l'agressivité et l'excitabilité excessive sont entendues… apprendre: peut-être que sa glande thyroïde est responsable de tout: elle peut produire trop peu ou, au contraire, trop d’hormones nécessaires au développement et à la croissance appropriés du corps de l’enfant.

Avant de consulter un médecin, consultez cet article sur le dysfonctionnement de la thyroïde chez les enfants de différents âges. Il se peut très bien que votre enfant, considéré comme un problème, doive être surveillé par un endocrinologue pédiatre.

Comment diagnostique-t-on les maladies et les dysfonctionnements thyroïdiens?

Lorsque les premiers symptômes de la maladie de la thyroïde, vous ne devriez pas différer une visite chez le médecin. Les problèmes de troubles hormonaux sont traités par un endocrinologue. Lors de l'examen initial, les plaintes sont collectées et la glande thyroïde est palpée. Après examen, le médecin prescrit des tests instrumentaux et de laboratoire supplémentaires pour établir un diagnostic précis et attribuer le traitement approprié.

L'analyse visant à déterminer le niveau d'hormones est l'une des méthodes de base pour la détection du dysfonctionnement de la thyroïde. Le sang est prélevé dans une veine et détermine les niveaux d'hormone stimulant la thyroïde, de thyroxine sans sérum, de triiodothyronine, de globuline se liant à la thyroxine, d'anticorps anti-thyroglobuline, de calcitonine. Décodage détaillé lu dans cet article.

Échographie de la glande thyroïde. La seconde sur rendez-vous des méthodes de diagnostic. Aide à déterminer la taille de la glande, sa consistance, ses nœuds et sa formation d'acide.

Biopsie - Méthode de recherche utilisée pour prélever des cellules sur un organe suspect. À l'avenir, ce matériau est utilisé pour des études histologiques et cytologiques. Avec cette méthode, une tumeur maligne ou bénigne est déterminée.

Thermographie - une méthode de diagnostic consiste à enregistrer le rayonnement infrarouge, ce qui permet de détecter des tumeurs malignes.

Scintiographie - la méthode consiste à scanner l’organe. Dans ce cas, on utilise de l'iode radioactif ou du technétium. Cette méthode permet de déterminer la taille et l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde.
Toutes les raisons ci-dessus provoquent divers dysfonctionnements de la thyroïde, mais la nature des violations peut être déterminée avec précision par des diagnostics spéciaux:

Toutes les méthodes modernes de diagnostic de la thyréopathologie, leur efficacité et leurs différences, nous vous le dirons dans une section spéciale sur les méthodes d’examen de l’état fonctionnel de la glande thyroïde.

Traitement des maladies de la thyroïde

Les troubles de la glande thyroïde constituent un ensemble complexe de problèmes, car, comme mentionné ci-dessus, ils entraînent de nombreuses maladies d'autres organes. Par conséquent, le diagnostic ne devrait pas être une étape moins importante - la thérapie. Cela peut être conservateur ou chirurgical, selon les violations constatées.

Le choix de la méthode de traitement est déterminé par le médecin traitant et dépend de l'état de la glande thyroïde à l'heure actuelle. Le traitement doit être complet. Il consiste à stabiliser le travail de la glande thyroïde et des organes touchés à la suite d'un dysfonctionnement hormonal. Si le travail de la glande thyroïde n'est pas rétabli, le patient doit prendre des hormones pour le reste de sa vie.

Médicamenteux

Le traitement conservateur visant à stabiliser la glande thyroïde nécessite la prise de médicaments à base d'hormones thyroïdiennes. Ils peuvent être utilisés pour traiter le goitre diffus, non toxique, l’hypothyroïdie, les complications postopératoires, etc. Lorsque l'activité excessive de la glande thyroïde (hyperthyroïdie, thyrotoxicose, AIT) est prescrit des médicaments qui inhibent la croissance du tissu thyroïdien et inhibent la production d'hormones.

Les préparations de thyroxine peuvent constituer un traitement d'entretien. Dans certains cas, des médicaments à vie sont prescrits aux patients.

Il existe des cas où il est possible de s'en sortir uniquement avec une pharmacothérapie conservatrice, en attendant le moment de la restauration complète de la fonction thyroïdienne. Et il y a des situations où il est préférable de recourir à des mesures chirurgicales radicales. Aussi parfois prescrit physiothérapie et thérapie d'exercice.

Intervention chirurgicale

Les opérations sur la glande thyroïde sont réalisées avec un goitre sévère, des tumeurs bénignes ou malignes, des kystes et des nœuds. Il est possible d'effectuer l'opération à l'aide de la méthode standard ou en ménageant une laparoscopie. Le traitement peut consister à enlever la glande entière ou une partie de celle-ci. La précision de la procédure est très importante, non seulement parce que les artères, les nerfs et la trachée passent près des lobes thyroïdiens, mais aussi parce que les glandes parathyroïdiennes importantes pour le corps sont situées le long des bords.

Traitement à l'iode radioactif

Cette méthode de traitement est utilisée si un goitre toxique diffus est diagnostiqué chez un patient. Le patient doit avoir plus de 40 ans. Dans ce cas, il est important de choisir le bon dosage de R-iode. Sinon, une hypothyroïdie peut se développer ou des complications de l'hyperthyroïdie peuvent survenir.

Phytothérapie

Lorsque les troubles de la glande thyroïde ne sont pas encore très graves mais qu’ils affectent déjà le bien-être et sont clairement visibles dans les résultats de l’examen, on peut appliquer la phytothérapie et d’autres méthodes traditionnelles de traitement de la thyréotoxicose et d’autres dysfonctionnements de cet organe.

Le cinquefoil blanc, par exemple, est une plante médicinale qui peut aider à rétablir le fonctionnement d'un organe endommagé. Les recettes de la médecine traditionnelle vérifiées par des siècles et que nous allons vous familiariser deviendront une aide précieuse dans le traitement difficile de la glande thyroïde. Dans tous les cas, avant d'utiliser activement ces prescriptions, vous devriez consulter votre médecin.

Mode de vie sain

Selon les statistiques de la même OMS, plus de 50% de la santé dépend de notre mode de vie (15% - gènes, 25% - environnement, 10% - soins médicaux). Une bonne nutrition et des sports / fitness / yoga sont d'excellents moyens de se débarrasser des symptômes de la maladie de la thyroïde et d'améliorer la santé de tout l'organisme.

Pronostic à vie

Avec le diagnostic opportun de la maladie thyroïdienne, le pronostic est positif dans la plupart des cas. Souvent, le médecin prend rendez-vous avec des médicaments hormonaux et ajuste la posologie en fonction des besoins. Les médicaments ne touchent pas beaucoup la poche et les effets secondaires posologiques exacts ne sont pratiquement pas observés.

Une attention particulière doit être accordée à une nutrition adéquate pour les personnes qui souffrent déjà de diverses maladies de la glande thyroïde, qui ont subi une intervention chirurgicale et sont obligées de suivre un traitement hormonal substitutif à vie. Votre endocrinologue donnera des recommandations sur le système de nutrition pendant l'administration des médicaments prescrits, ainsi que pendant la période postopératoire.

La rééducation physique est un sujet de préoccupation pour tous ceux qui ont une glande thyroïde. Il existe de nombreux centres de villégiature où vous pouvez améliorer votre santé et récupérer après le traitement. sur les charges admissibles et le schéma journalier recommandé pour les maladies de la thyroïde.

Questions populaires et réponses sur la prévention

De combien d'iode avons-nous besoin?
Pour un fonctionnement normal de la glande thyroïde, les adultes et les adolescents doivent couvrir un taux journalier d’iode compris entre 150 et 200 microgrammes. Pendant la grossesse et pendant la période d'alimentation, il est nécessaire de consommer de 250 à 300 microgrammes. Dans votre enfance, vous devez utiliser entre 90 et 150 mg, en fonction de votre âge.

Quels aliments sont riches en iode?
Pour compenser une carence en iode, il est nécessaire d'utiliser du kaki, de la groseille à maquereau, de la fraise, des algues, des épinards et des fruits de mer. Cet article présente un tableau des produits populaires avec leur teneur en iode.

Comment combler une carence en iode?
Pour prévenir la maladie aidera à contrôler le régime de consommation d'alcool et de la nutrition: une quantité suffisante d'aliments contenant de l'iode et de boire devrait être dans votre menu tous les jours. Il est également possible de compenser une carence en iode dans l'organisme en démarrant des préparations contenant de l'iode (iodomarine, iodure de calcium).

Quelles sont les zones endémiques en Russie pour les maladies de la thyroïde?
En Fédération de Russie, les maladies de la thyroïde se développent le plus souvent dans les régions d'Oryol, Tula et Tambov. C'est pourquoi leurs habitants doivent agir rapidement pour prévenir les maladies.

Est-il possible de fumer un gros fer?
Il est préférable de refuser les mauvaises habitudes en cas de maladie de la thyroïde. Afin de prévenir, il est recommandé de maintenir un mode de vie sain.

Il est beaucoup plus difficile de traiter la thyroïde et les troubles métaboliques, les fonctions de divers organes causés par ses maladies, que de prendre soin de leur prévention, rappelez-vous-en.

Vous bénisse! Mot des auteurs du projet

Les articles sont conçus pour le lecteur qui ne maîtrise pas la terminologie médicale. Nous avons donc essayé de les rendre non seulement extrêmement informatifs, mais également compréhensibles par le lecteur ordinaire. Le matériel est mis à jour régulièrement et vous trouverez donc toujours les derniers articles sur tous les sujets liés à la maladie thyroïdienne et à leur prévention.

La glande thyroïde est un organe qui nécessite beaucoup plus d’attention qu’on ne le croit généralement. Essayez donc de trouver le temps de trouver les informations les plus utiles et les plus utiles à son sujet. Nous, les auteurs du site, vous aiderons dans cette tâche. Qu'est-ce que la glande thyroïde, comment cela fonctionne-t-il, à quoi mène le manque ou l'excès de production d'hormones? Le projet est consacré aux problèmes de cet organisme réglementant les processus d’échange.

Maladies thyroïdiennes - symptômes, traitement, signes, causes et prévention

Ces maladies peuvent également toucher des parties du cerveau, la selle turque en particulier, l’hypophyse (appelée «dépendance hypophysaire»), entre l'état de la glande thyroïde et l'hypophyse directe et rétroaction.

Même avec des perturbations mineures dans le fonctionnement de la glande thyroïde, il peut y avoir des effets secondaires causés par un dysfonctionnement de la glande thyroïde, souvent avec des hormones absolument normales.

Glande thyroïde

La glande thyroïde ou glande thyroïde est une glande endocrine qui produit trois hormones (thyroxine, triiodothyronine et calcitonine). Les deux premiers contrôlent les processus de croissance, de maturation des tissus et des organes, de métabolisme et d’énergie. La calcitonine est l’un des facteurs contrôlant le métabolisme du calcium dans les cellules, participant aux processus de croissance et de développement de l’appareil osseux (avec d’autres hormones).

Diverses maladies sont provoquées par une activité fonctionnelle excessive (hyperthyroïdie, thyrotoxicose) et insuffisante (hypothyroïdisme) de la thyroïde. Le niveau de sécrétion des hormones thyroïdiennes est directement lié à l'activité d'autres glandes endocrines (hypophyse, hypothalamus, glandes surrénales, glandes sexuelles), à la présence d'une quantité suffisante d'iode, à l'état du système nerveux (central et périphérique).

En outre, les hormones affectent l'activité de la glande thyroïde, qui produit deux autres organes: l'hypophyse - l'hormone TSH et l'hypothalamus - l'hormone TRG. La carence en iode est l’un des principaux facteurs prédisposant aux maladies de la glande thyroïde. Cela est particulièrement vrai dans l'enfance, l'adolescence et pendant la grossesse.

Maladie de la thyroïde

Descriptions des maladies thyroïdiennes

Causes de la maladie thyroïdienne

Sans aucun doute, des facteurs génétiques qui déterminent la susceptibilité d'une personne à une maladie particulière jouent un rôle important dans l'apparition de maladies de la thyroïde. Mais, en outre, le rôle de divers facteurs de stress externes est indiscutable dans le développement de pathologies thyroïdiennes. Y compris:

Ces facteurs sont le mécanisme déclencheur de l'apparition de maladies de la glande thyroïde. En termes simples, l’une ou l’autre des raisons affecte constamment le corps humain, forçant sa glande thyroïde à produire une quantité accrue ou réduite d’hormones.

Cela conduit au fait que cet organe du système endocrinien "s'use" et "disparaît", devient incapable de synthétiser la quantité optimale d'hormones T3 et T4 pour les besoins du corps.

En fin de compte, des troubles fonctionnels chroniques de la glande thyroïde (hypo-, hyperthyroïdisme) ou des modifications morphologiques de sa structure (formation de goitre, formation de nœuds, hyperplasie, etc.) se développent.

Symptômes de la maladie thyroïdienne

Avec l'accélération des processus métaboliques et l'augmentation des niveaux d'hormones thyroïdiennes, on observe:

  • palpitations cardiaques;
  • la faiblesse;
  • tremblement;
  • larmoiement;
  • irritabilité;
  • perte de poids spectaculaire.

Avec une déficience en hormones, l'hypothyroïdie, au contraire, il y a un ralentissement des processus métaboliques, qui se manifeste:

  • faiblesse générale;
  • peau sèche;
  • fatigue
  • gain de poids;
  • gonflement dans tout le corps;
  • augmenter la pression artérielle;
  • la bradycardie;
  • perte de cheveux.

Les symptômes de l'hypothyroïdie ne sont pas toujours spécifiques, ils sont le plus souvent bénins en raison du développement progressif de la maladie. Les cas d'hypothyroïdie sont beaucoup plus fréquents chez les femmes. Dans certains cas, l’hypothyroïdie entraîne l’infertilité féminine, parfois - diverses malformations chez le fœtus (phénomènes pathologiques le plus souvent observés dans le système nerveux central).

C’est pourquoi il est recommandé à toutes les femmes qui planifient une grossesse de subir un examen approfondi de la fonction de la glande thyroïde chez l’endocrinologue. Habituellement, en présence d'une pathologie de la glande thyroïde, une augmentation ou une diminution de sa taille, l'apparition de ganglions ou de tumeurs, un changement de densité (consistance) est noté.

Avec une augmentation de la taille de la glande thyroïde due à une formation nodale, il est courant de parler de goitre nodulaire. Si la glande est élargie en raison de la prolifération de ses tissus, un goitre diffus se développe. Lorsqu'il est combiné à la prolifération diffuse du tissu glandulaire avec la présence d'un goitre nodulaire, on l'appelle mixte. Le goitre thyroïdien peut se développer dans le contexte de la carence en iode dans les aliments.

Cependant, dans certains cas, le développement du goitre est associé à des processus physiologiques tels que la puberté et la grossesse. Avec une augmentation significative de la taille de la glande thyroïde, il se produit une compression des tissus et des organes voisins: l'œsophage, la trachée, les vaisseaux et les nerfs du cou. Lorsque cela développe un syndrome de compression:

  • sensation d'un corps étranger dans le cou;
  • pression dans le cou;
  • essoufflement aggravé lorsque la tête est projetée;
  • enrouement;
  • difficulté lors de la déglutition.

Dans de rares cas, des plaintes de douleur dans la région de la glande thyroïde peuvent être observées. Habituellement, l’apparition d’une douleur signale le développement d’une hémorragie dans le nœud de la glande ou le processus inflammatoire dans son tissu.

Un ganglion lymphatique élargi dans le cou indique généralement un processus inflammatoire dans les tissus de la glande thyroïde. Cependant, dans certains cas, l’agrandissement des ganglions lymphatiques est une conséquence du développement de métastases des tumeurs malignes de la glande thyroïde. Parmi les autres maladies de la glande thyroïde, les maladies de nature auto-immune sont très répandues: la thyroïdite auto-immune et le goitre toxique diffus.

Ces maladies sont causées par la formation de leucocytes sanguins et de protéines spéciales - des anticorps qui, ensemble, contribuent à l’atteinte des tissus ou stimulent la fonction de la glande thyroïde. La fréquence d'apparition de la thyroïdite auto-immune et du goitre toxique diffus est de 1: 100.

Le plus souvent, chez les patients atteints de thyroïdite auto-immune, on observe:

  • changement de timbre de voix;
  • la bradycardie;
  • perte de mémoire;
  • rugosité des traits;
  • discours flou;
  • dyspnée à l'effort;
  • prise de poids progressive.

Chez les femmes atteintes de thyroïdite auto-immune, l'infertilité et les troubles menstruels sont fréquents. Les signes cliniques dans le développement de diverses tumeurs (y compris malignes) dans les tissus de la glande thyroïde sont absents dans 80% des cas. C’est pourquoi, pendant longtemps, les patients se considèrent pratiquement en bonne santé et ignorent la présence d’une maladie redoutable.

Dans ces circonstances, les endocrinologues recommandent que tous, sans exception, subissent une échographie prophylactique une fois par an. En plus de l'échographie, des informations complètes sur l'état de la glande thyroïde peuvent être obtenues après un test sanguin de laboratoire afin d'étudier le niveau d'hormones.

Symptômes de la maladie thyroïdienne

La glande thyroïde: ses dimensions sont proportionnelles à 4x2x2 cm et l'épaisseur de l'isthme entre les lobes ne dépasse pas 4-5 mm. Mais les déviations de la glande thyroïde sont à la fois ascendantes et descendantes. Faites attention à l'état de la glande thyroïde devrait être avec ces symptômes:

  • fatigue
  • nervosité excessive;
  • changement de poids dans un sens ou dans l'autre;
  • les cheveux et la peau secs;
  • douleur musculaire;
  • l'hyperactivité dans l'enfance;
  • changements hormonaux.

Les symptômes de la maladie de la thyroïde nécessitent la présence de signes primaires et secondaires, qui doivent être traités le plus tôt possible. Le traitement réussi dépendra de cela. Lors des premières plaintes, en règle générale, l’échographie de la glande thyroïde est l’une des méthodes les plus utilisées pour déterminer la présence de problèmes.

La glande thyroïde - dimensions + norme - est une image assez claire. De plus, avec un degré élevé de probabilité, les hormones thyroïdiennes devront être approuvées: la norme est clairement énoncée. Par conséquent, dans tout laboratoire qui se respecte, la différence entre les indicateurs sera visible dans les résultats principaux.

L’activité excessive de la glande thyroïde - hyperthyroïdie de la glande thyroïde, ainsi que la thyréotoxicose de la glande thyroïde - entraînent une augmentation de la transpiration, des tremblements dans les membres, des troubles du sommeil et une insuffisance de l’activité - hypothyroïdie de la glande thyroïde - un gonflement du visage, des bras et des jambes, une aggravation de la pression artérielle, souvent - à une forte augmentation du poids corporel.

Des signes de maladie de la thyroïde ont été identifiés, le traitement doit être commencé dès que possible et, ce qui est important, faites entièrement confiance à votre médecin.

Disons tout de suite: ce processus prend suffisamment de temps. Vous aurez le temps, si vous le souhaitez, d’étudier en profondeur un sujet appelé la glande thyroïde et d’apprendre à vivre avec l’une des maladies connues de la glande thyroïde. La glande thyroïde chez les hommes se manifeste un peu moins du côté négatif que chez les femmes.

Cela est particulièrement vrai d'une période particulière de la vie de chaque femme: la glande thyroïde et la grossesse sont souvent des concepts, dont la combinaison inquiète la future mère. Dans tous les cas, si les symptômes de la thyroïde sont perturbés, il est nécessaire de procéder à un examen complet et approfondi, afin de transmettre rapidement l’analyse des hormones thyroïdiennes.

Les tout premiers résultats montreront s'il s'agit d'une défaillance du système ou d'une maladie grave nécessitant le même traitement. Échographie thyroïdienne: le taux est connu et les écarts sont visibles presque immédiatement. Les maladies de la glande thyroïde chez les femmes, selon les statistiques, sont plus courantes que chez le sexe opposé. Et, ce qui est désagréable, l’âge de ces maladies rajeunit chaque année.

L’hypofonction de la glande thyroïde, en passant, devient perceptible chez la femme assez rapidement, ce qui permet de commencer la lutte contre la maladie sans reporter le cas à plus tard. L'hyperfonctionnement de la glande thyroïde est plus «secret», mais il peut également faire l'objet d'une correction médicale, surtout si le traitement est pris à temps.

Traitement des maladies de la thyroïde

Au cours du processus de diagnostic, il peut s'avérer évident que le problème est beaucoup plus compliqué: par exemple, la thyroïdite thyroïdienne et peut-être même la toxicose thyroïdienne. Mais tout cela n’est pas aussi effrayant que le mot même, au son duquel l’âme s’attaque: le cancer.

Cancer de la glande thyroïde - ses signes sont-ils sans ambiguïté? Non, donc, paniquer est la dernière chose. La glande thyroïde est l’un de ces organes qu’il est possible de traiter.

Il est nécessaire de mener toutes les recherches supplémentaires nécessaires, de préférence dans un état calme et sans panique. Au cours du processus, des diagnostics supplémentaires peuvent apparaître: un kyste de la glande thyroïde - ses symptômes sont souvent similaires au stade initial.

Le traitement de la glande thyroïde est un processus purement individuel. Il est impossible de s’en tenir au fait que le médicament de l’appartement 45 a aidé ce médicament dans une boîte rouge. Ne vous cachez pas d'un diagnostic difficile, car le cancer n'est pas une phrase. La glande thyroïde - la traitant même dans les cas difficiles - est bien étudiée, tout le temps de nouvelles voies apparaissent.

Cependant, parfois, la conclusion des médecins sur le sujet de la «glande thyroïde» est inconditionnelle: une opération. Enlèvement de la glande thyroïde - les conséquences de ce traitement sont effrayantes, la terre vous échappe, le monde est coloré en noir. En vain!

Le niveau actuel de l'industrie pharmacologique permet de dire avec certitude: il y a une vie après l'opération, même si la glande thyroïde est complètement enlevée! Et c'est presque la même chose que la vie de milliers d'autres personnes qui ont une glande thyroïde. Cancer de la thyroïde: le pronostic est plutôt optimiste, ce qui est une bonne nouvelle.

Régime pour traiter la thyroïde

Ce qui est nécessaire dans le traitement de la glande thyroïde

Dans les maladies de la glande thyroïde, une nutrition à base d'herbes, de racines, de noix et de fruits est recommandée. La nourriture pour plantes est riche en iode organique, empêchant ainsi la progression de la maladie. Toujours dans le régime alimentaire devrait être présent fruits de mer frais:

  • crevettes;
  • poisson;
  • le homard;
  • les crabes;
  • les moules;
  • algues (cytose, fucus et varech).

En plus de l'iode organique dans le traitement des maladies de la glande thyroïde, il est nécessaire d'utiliser des produits à haute teneur en cobalt, cuivre, manganèse, sélénium. Ces éléments se retrouvent dans les baies fraîches et sèches (myrtille, groseille à maquereau, églantier, fraise, myrtille, framboise). Il existe également des légumes (citrouille, ail, aubergine, radis noir, betterave, navet et chou).

Il est recommandé d'utiliser des thés d'absinthe, de millefeuille et de racine d'angélique. Les adaptogènes sont également utiles (ginseng, racine dorée, Rhodiola rosea, Leuzea, Eleutherococcus, Zamaniha, pivoine, mousse islandaise, réglisse et orchidée).

Dans le traitement des maladies de la glande thyroïde, il est recommandé d'utiliser des jus de fruits fraîchement préparés, du miel naturel, ainsi que toutes sortes de céréales et de grains de céréales et de légumineuses germés. Noix utiles (noix, bois, indien, noix de cajou). Les grains de sésame, de lin, de tournesol et de pavot sont très utiles.

Ce qui est interdit dans le traitement de la glande thyroïde

Si vous avez une maladie de la thyroïde, vous devez exclure du régime ou sérieusement limiter la consommation des aliments suivants:

  • Saucisses
  • Graisses animales.
  • Sucre et produits à haute teneur.
  • Le sel
  • Café et cacao
  • Boissons gazeuses et stimulantes (Coca-Cola, Pepsi-Cola, etc.);
  • Eau minérale gazéifiée.
  • Produits frits, en conserve et fumés.
  • Légumes marinés.
  • Tous les types de produits laitiers (vous ne pouvez boire que du lait aigre naturel).
  • Des oeufs
  • Produits à base de farine blanche raffinée de la plus haute qualité.
  • Gâteaux, biscuits et pâtisseries.
  • Assaisonnements stimulants tels que vinaigre, adjika, mayonnaise, tomates épicées, piments forts, etc.
  • Alcool

L’établissement d’un régime alimentaire pour les maladies de la thyroïde doit être confié à un médecin - il tiendra compte de votre état et déterminera la nature exacte du problème.

Exercices dans le traitement de la glande thyroïde

Des exercices spéciaux combinés à des exercices de respiration aident à réduire l'enflure, à améliorer l'état de la glande thyroïde et à accélérer son traitement. Facile à faire

Cet ensemble d'exercices simple peut être fait à la maison:

Numéro d'exercice 1

  • Mettez vos mains à l'arrière de votre tête.
  • Prenez une profonde respiration avec votre nez.
  • En libérant lentement l'air par la bouche, abaissez le menton vers la poitrine.
  • Mains à tirer sur les côtés, paumes vers le haut.
  • Tournez le boîtier vers la gauche en essayant de ramener les omoplates.
  • Répétez l'autre manière.
  • Respirer en douceur, selon le schéma de l'exercice précédent.

Numéro d'exercice 2

  • Levez les mains en tournant vos paumes vers le ciel.
  • En expirant lentement, abaissez le corps en avant et en bas, en décrivant l'arc avec les paumes.
  • Touchez le sol.
  • Inspirez et redressez.

Numéro d'exercice 3

  • Allongez-vous sur le ventre.
  • Mettez vos paumes sous votre menton.
  • Lorsque vous inspirez, écartez vos bras.
  • Pliez le dos en levant le menton le plus haut possible.
  • À l'expiration, revenez à la position de départ.

Si vous faites des exercices quotidiens à la maison, l'état d'une personne dont la glande thyroïde est agrandie s'améliore considérablement après une ou deux semaines: essoufflement et diminution des vertiges, le tonus général du corps augmente.

Méthodes traditionnelles de traitement de la glande thyroïde

Effectuer un traitement auxiliaire à domicile d'un organe aussi vital que la glande thyroïde requiert de la prudence.

Premièrement, l'automédication est strictement interdite pour les tumeurs bénignes et malignes de la thyroïde. Deuxièmement, de nombreuses plantes médicinales provoquent souvent des réactions allergiques et la chélidoine est en général une plante toxique pouvant entraîner des troubles mentaux et une intoxication grave du corps.

En outre, il ne faut pas permettre une surdose interne de médicaments contenant de l'iode afin d'éviter les nausées, le goût métallique de la bouche, le nez qui coule et les yeux larmoyants.

Potentilla blanche

Pendant plus d'un siècle, dans le traitement des maladies de la thyroïde, les guérisseurs de village ont eu recours à des teintures à base de cinquefeuille blanc (pyatipermum ou pyatilestnik). Grâce aux glycosides triterpéniques, aux composés phénoliques, à l'acide iodique, qui font partie de cette plante médicinale, la synthèse des hormones thyroïdiennes est régulée et les modifications diffuses de la sécrétion interne du corps sont éliminées.

Pour préparer un remède à la maison, vous devez broyer 50 grammes de racines de potentille blanches séchées, les verser avec 500 millilitres d’alcool à 70% et les laisser reposer dans un endroit sombre pendant 3 semaines. Ensuite, la perfusion est filtrée sur de la gaze et prise (à raison de 30 gouttes par demi-verre d’eau) deux fois par jour pendant une demi-heure avant les repas pendant un mois. Ensuite, après une pause d'une semaine, le traitement peut être répété.

Celandine

Pendant longtemps, dans les maladies du système endocrinien, la teinture de chélidoine était utilisée pour stimuler la glande thyroïde, soulager l'enflure et éliminer le goitre toxique. Pour préparer un remède, vous devez couper l'herbe de cette plante médicinale et la remplir avec un pot d'un demi-litre. Les matières premières préparées sont versées avec de la vodka au sommet de la canette et insistent pendant deux semaines, en secouant le récipient de temps en temps.

Teinture à prendre le matin à jeun, selon un certain schéma: commencer par 2 gouttes, diluées dans 50 ml d’eau, en ajoutant deux gouttes par jour. En conséquence, le dosage d'une dose unique devrait être de 16 gouttes. Dans ce volume, la teinture est prise dans un délai d'un mois, puis une pause de 10 jours est prise et le traitement est poursuivi en commençant immédiatement par 16 gouttes. Le traitement de la chélidoine implique plusieurs traitements thérapeutiques.

Écorce de chêne

Avec une augmentation du pancréas, accompagnée d'une expansion progressive de la partie antérieure du cou (formation de goitre), la lotion à base d'écorce de chêne a longtemps été considérée comme un agent thérapeutique efficace. Il est nécessaire de broyer l'écorce de chêne en fine poussière pour obtenir 2 cuillères à soupe de matières premières, que l'on versera avec 200 ml d'eau bouillante et que l'on infusera pendant une demi-heure. Préparez une décoction pour faire tremper un gros morceau de gaze et attachez-le à la partie renflée du cou, enveloppée d'un linge en laine sur le dessus. Il est recommandé de faire ces lotions avant d'aller se coucher pendant trois semaines.

La carence en iode affecte négativement la formation d'hormones thyroïdiennes, de sorte que cet oligo-élément brun-violet est très activement utilisé dans le traitement de la thyroïde. Pendant la semaine, vous pouvez faire sur la peau du coude, du talon ou du dos de la maille d'iode. Si le corps manque d'iode, un tel filet disparaîtra au bout de 12 heures. En plus de l'utilisation externe, la consommation quotidienne d'une goutte de solution de Lugol contenant de l'iode moléculaire est pratiquée pendant 2 semaines. Contre-indications

Ainsi, le traitement de la glande thyroïde avec des remèdes populaires devrait être effectué conjointement aux méthodes thérapeutiques traditionnelles. Dans l'hypothyroïdie, le traitement hormonal substitutif de la thyroïde est prescrit avec la L-thyroxine, la T-reocomb, la Thyroïdine et, dans l'hyperthyroïdie, il empêche la formation d'hormones sécrétées par la glande thyroïde, telles que Mercazolil, Tyrozol, Propitsil. Seuls des efforts communs peuvent résoudre les problèmes avec cet organe important de la sécrétion interne.

Prévention de la maladie thyroïdienne

Tous les fruits de mer sont utiles pour la glande thyroïde: calmars, huile de foie de morue, poissons de mer, crevettes, chou marin, etc. De produits végétaux ne doivent pas oublier:

Les aliments à haute teneur en oligo-éléments tels que le cobalt, le cuivre, le manganèse sont également nécessaires. Tous ces composants sont abondants dans:

  • chien a augmenté;
  • groseille à maquereau;
  • les myrtilles;
  • fraises;
  • pissenlit feuilles et racines.

Il est recommandé d'utiliser des produits riches en fer et en cuivre: noix de Grenoble, noisettes, noix de cajou, amandes douces, sésame.

Les mesures les plus efficaces pour prévenir les maladies de la thyroïde:

N'oubliez pas d'inclure également les aliments suivants dans votre alimentation quotidienne pour la prévention des maladies de la thyroïde:

  • chou marin;
  • le jus de carotte;
  • jus de céleri;
  • les betteraves.

Questions et réponses sur "Maladies de la thyroïde"

Question: Bonjour, dites-moi un problème avec la glande thyroïde, il peut être associé à un prolactinome. Je me demande d'où ça vient?

Question: Qu’est-ce qu’une TSH, j’en ai 18, il a été dit que c’est très grave, le médecin a ordonné de prendre l’eutirox à vie.

Question: Combien de temps est analysé pour les hormones?

Question: Comment la thyroïde affecte-t-elle la glycémie?

Question: La glande thyroïde peut-elle affecter les fonctions des organes féminins? J'ai perdu le désir de faire l'amour. Démangeaisons dans l'entrejambe tourmenté.

Question: Le lobe droit - beaucoup de formations anéchoïques similaires jusqu’à 3 mm sont plusieurs formations hypoéchogènes jusqu’à 5x3 avec des contours égaux de structure homogène. Le lobe gauche est constitué d'une multitude de formations anéchogènes avec une inclusion ponctuelle hyperéchogène pouvant atteindre 4 mm. S'il vous plaît écrivez ce que cela signifie?

Question: Modifications diffuses de la glande thyroïde, volume total des parts de 9,7 cm³, macrofollicules des deux lobes. Qu'est ce que cela signifie?

Question: La thyroïde affecte-t-elle l'humeur et la complexité du personnage?

Question: On m'a diagnostiqué un goitre de grade 3, une thyroïdite auto-immune, une maladie de Hashimoto. Faites défiler Internet et trouvez que c'est tout pareil, n'est-ce pas? La raison de cette maladie, le médecin n'a pas expliqué? Conclusions sur les résultats des tests sanguins aux ultrasons et aux ultrasons. Dans le même temps, prescrit un traitement médicamenteux avec contrôle après 3 mois. Un temps aussi court est-il suffisant? La clinique a payé, je soupçonne que c'est juste de pomper de l'argent.

Question: Bonjour, ma fille a 14 ans, puis-je retirer la glande thyroïde sans chirurgie?

Question: Bonjour! Sur Uzi n'a pas trouvé le lobe gauche de la glande thyroïde. Après la ponction. Cela pourrait-il être?

Question: Est-il possible de bronzer avec une maladie de la thyroïde?

Question: Bonjour! Pendant trois jours, j'ai eu une sensation de boule dans la gorge, pas un gros mal de gorge, de la toux. Cela peut-il parler de maladie thyroïdienne? Je m'inquiète, je me suis inscrit pour un médecin.

Question: S'il vous plaît dites-moi. J'ai fait une échographie de la glande thyroïde, le médecin a dit que la glande thyroïde est scellée, mais pas augmentée, il n'y a pas de nœuds. Dis-moi à quoi ça va mener? Merci

Question: S'il vous plaît dites-moi. J'ai fait une échographie de la glande thyroïde, le médecin a dit que la thyroïde est condensée, mais pas agrandie, il n'y a pas de nœuds. Dis-moi à quoi ça va mener? Merci

Question: Mon fils avait 22 ans, a subi une échographie de la thyroïde et a été diagnostiqué avec un goitre diffus. Bien que le volume total soit de 24,89 cm 3 (12,56 cm3 à gauche et 12,33 cm3 à droite), ils ont écrit qu'il y avait 67% de déviations à un taux de 15 cm3! S'il vous plaît dites-moi - pourquoi ont-ils fait un tel diagnostic? Je suis très inquiète, car les analyses de sang ne seront prêtes que dans une semaine et j'aimerais beaucoup savoir pourquoi elles ont posé un tel diagnostic. Merci d'avance.

Question: Quelle est la signification pour le corps de la glande thyroïde?

Question: Pourquoi les patients refusent-ils souvent le traitement chirurgical des maladies de la glande thyroïde?

Question: Le fils a une néoplasie folliculaire du lobe gauche de la glande thyroïde (taille 10 * 20 * 12). Un médecin recommande de retirer le lobe entier et l'isthme, ainsi que l'autre partie du lobe gauche. quel est le meilleur?

Question: Diagnostic - goitre diffus 1 degré. Euthyroïdie. Hépatite virale chronique C, activité clinique minimale. Est-il possible de faire fonctionner la glande thyroïde?

Question: J'ai un goitre de 1 degré, que faire, dites-moi, dites-moi, j'ai donné des hormones, elles seront prêtes dans 2 semaines! Je ne peux pas avaler, comme si quelque chose est là! Un autre sentiment que je sens la langue au sommet de la "langue". D'une manière ou d'une autre, cette ochschyenie est arrivée au petit-déjeuner! Fait Uzi, il s'est avéré que le goitre!

Les symptômes de la maladie de la thyroïde chez les femmes. Diagnostic et traitement

La fonction des organes du système endocrinien est la production d'hormones, sans lesquelles aucun processus dans le corps n'est possible. Les déviations conduisent à une altération du fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, nerveux, reproducteur et autres. Cela se manifeste par une détérioration de la santé, des troubles de la santé de la reproduction, des changements d'aspect. La glande thyroïde est l’un des organes les plus importants pour la formation d’hormones. Les femmes présentent des manifestations caractéristiques de leurs pathologies associées à des modifications du fond hormonal général.

Fonctions thyroïdiennes

La glande thyroïde est un organe du système endocrinien situé dans le cou. La forme du fer ressemble à un bouclier, ce qui explique son nom.

Voici les réserves d'iode stockées, nécessaires à la production d'iodothyronines (appelées hormones thyroïdiennes). Ceux-ci incluent la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3). La calcitonine est produite dans le même organe, une hormone responsable de la régulation du métabolisme calcium-phosphore.

Les fonctions de la glande thyroïde comprennent:

  • régulation du métabolisme (accélération du processus de dégradation des graisses, de la synthèse des protéines et de la production de glucose);
  • la mise en œuvre de l'échange d'énergie dans le corps;
  • maintenir une composition sanguine, des taux de globules rouges et d'hémoglobine normaux;
  • assurer le fonctionnement du cœur, des vaisseaux sanguins, du système nerveux, du cerveau, du système respiratoire, des reins;
  • régulation de la croissance humaine (effet sur la production de l'hormone de croissance somatotrophine produite par l'hypophyse);
  • assurer la formation appropriée du squelette et des muscles de l'embryon, le développement des os et des dents chez un enfant en croissance, la protection d'un organisme adulte contre l'ostéoporose et les caries.
  • participation au développement des hormones sexuelles.

Chez les femmes, cette glande est impliquée dans la régulation du travail des organes reproducteurs, assurant le déroulement normal de la grossesse et le développement du fœtus.

Causes de la maladie

L'une des causes de la maladie thyroïdienne est le manque d'iode, de sélénium et de fluorure dans le corps, nécessaires à la production d'hormones. La carence est due à une teneur insuffisante de ces éléments dans les aliments et l’eau. Les problèmes de thyroïde surviennent surtout chez les personnes vivant dans des zones caractérisées par une faible teneur en iode dans l'eau et le sol.

Remarque: une consommation excessive de produits à base de soja peut entraîner la prolifération des tissus thyroïdiens. Il contient les substances dites strumogènes qui suppriment l'action de l'iode et la production d'hormones. Par conséquent, les amateurs de soja doivent absolument inclure dans leur alimentation une grande quantité de fruits de mer, où la teneur en iode est augmentée.

Un facteur tout aussi important provoquant l'apparition d'anomalies thyroïdiennes est la situation écologique défavorable. Les poisons industriels contenus dans l'air, l'eau et le sol détruisent l'ADN des cellules, entravent la synthèse des protéines et, par conséquent, la production d'hormones.

Le stress, l’augmentation de la charge nerveuse et le surmenage jouent un rôle négatif. Ils provoquent des perturbations immunitaires et l'apparition de maladies auto-immunes de la glande thyroïde. La présence d’une prédisposition héréditaire à la survenue de telles pathologies revêt une grande importance.

Types de maladies

Il existe les types suivants de pathologies de la glande thyroïde:

  1. Euthyroïdie. Des changements se produisent dans les tissus qui n'affectent pas la production d'hormones. La glande fonctionne normalement, les perturbations qui en découlent ne provoquent pas de déviations dans le travail des autres organes et systèmes.
  2. L'hypothyroïdie est une affection caractérisée par une pénurie d'hormones thyroïdiennes, ce qui perturbe le métabolisme et la production d'énergie.
  3. Hyperthyroïdie (thyrotoxicose) - production excessive d'hormones, entraînant un empoisonnement du corps.
  4. Les maladies auto-immunes - elles surviennent dans l'hyperthyroïdie en raison du fait que les cellules du système immunitaire commencent à produire de manière trop active des anticorps qui détruisent les cellules thyroïdiennes.
  5. Tumeurs malignes.

Vidéo: signes de maladie thyroïdienne

Signes et symptômes de pathologies

Au début, il n’est pas facile de reconnaître les maladies de la thyroïde, car il existe des maladies typiques de nombreuses maladies associées à une perturbation hormonale dans le corps.

Les premiers signes de pathologie de la thyroïde peuvent être attribués à une brusque modification du poids (tant du côté grand que du côté plus petit), une fatigue constante, ainsi que de la somnolence, de la dépression. Digestion perturbée, douleurs musculaires, transpiration.

En raison de modifications du fond hormonal chez les femmes atteintes de maladies de la thyroïde, des troubles menstruels se produisent et l'activité sexuelle diminue. La mémoire s'aggrave, une inhibition inhabituelle de la conscience et de la distraction, de l'irritabilité, de l'agressivité apparaissent. Une caractéristique est la peau sèche, la fragilité et la perte de cheveux.

L'apparition de ces signes devrait inciter une femme à se tourner vers un endocrinologue et à vérifier l'état de la glande thyroïde. Si les déviations ne sont pas remarquées à temps, il existe alors des symptômes plus graves, tels qu'une augmentation de la taille de la glande thyroïde, un épaississement du cou, des yeux, une difficulté à avaler. Il y a des battements de coeur irréguliers, des vertiges, un essoufflement. De temps en temps, la température atteint 37,4 ° -37,5 °.

L'hypothyroïdie

Les signes caractéristiques d'un manque d'hormones thyroïdiennes dans le corps sont l'obésité, la peur du froid, la somnolence, la faiblesse, la perte de cheveux sur la tête et les sourcils. Il y a un ralentissement de la fréquence cardiaque (bradycardie), une diminution de la pression artérielle. Peut-être le développement de l'insuffisance cardiaque, divers types d'arythmie, dont les attaques conduisent à l'apparition de la syncope. Les femmes développent généralement une ménopause précoce.

Vidéo: Causes et symptômes de l'hypothyroïdie

L'hyperthyroïdie

Cette condition est caractérisée par une augmentation du pouls, une augmentation de la pression artérielle, l'apparition d'un essoufflement, des troubles du sommeil. Une femme perd beaucoup de poids, elle devient nerveuse et irritable. Cela devient une miction fréquente, il y a des accès de fièvre et des frissons (bouffées de chaleur). La poignée de main se produit. La vision se détériore fortement. Le ronflement apparaît dans un rêve. Femme tourmentée par un sentiment d'anxiété obsessionnel. Peut-être un coma.

Thyroïdite auto-immune

Peut se produire sous forme aiguë et chronique.

Thyroïdite aiguë (inflammation de la glande thyroïde). Selon les symptômes, la maladie de la glande thyroïde ressemble à un rhume chez une femme. Elle a de la fièvre, des frissons, des maux de gorge en avalant, un enrouement de la voix.

Le traitement est effectué avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires. Occasionnellement prescrit des hormones. La maladie peut durer plusieurs semaines.

Thyroïdite chronique (appelée "maladie de Hashimoto"). Particulièrement courant chez les jeunes femmes. Une défaillance du système immunitaire entraîne la destruction de la glande thyroïde. Les symptômes de la maladie sont la fatigue, l'apathie, un sentiment constant de manque de sommeil. Peeling caractéristique de la peau, chute des cheveux, apparition d'un œdème des paupières et des chevilles, hypotension artérielle, peur du froid, apparition de constipation. Ces patients récupèrent de façon spectaculaire et ne peuvent pas perdre de poids par aucun effort. Il y a des irrégularités menstruelles.

Vidéo: signes d'inflammation thyroïdienne

Goitre toxique diffus (maladie de Basedow)

La pathologie est d'origine auto-immune. Il y a une prolifération de tissu thyroïdien, la formation de goitre. Souvent, cette maladie est héréditaire.

Il y a 3 stades de développement de cette pathologie:

  1. Facile La fréquence cardiaque ne dépasse pas 100 battements / minute, la perte de poids est de 10%.
  2. Moyenne Taux de pouls 100-120 battements / min, perte de poids jusqu'à 20%.
  3. Lourd Pulse 120 battements / min et plus, perte de poids supérieure à 20%.

Les symptômes sont un épaississement du cou, la formation d'un nœud serré, un gonflement du visage, une saillie des globes oculaires. En même temps, les yeux sont grands ouverts, le clignotement est rare. Une lésion du nerf optique peut entraîner la cécité.

Il y a une perte de poids importante, des tremblements des doigts, des crises cardiaques, des vomissements, des nausées, des troubles intestinaux, un assombrissement de la peau et une augmentation de son humidité. Les complications de la maladie peuvent être le foie gras et le diabète, ainsi que l'infertilité.

Tumeurs malignes

Les nœuds de la glande thyroïde apparaissent à la suite d'une hyperplasie de son tissu, d'une division cellulaire excessive. Ils peuvent être bénins, mais dans certains cas, ils renaissent dans le cancer. Les principaux symptômes de l'apparition de tumeurs malignes sont les suivants: douleur au cou et aux oreilles, difficultés à respirer et à avaler, toux, voix enrouée, augmentation rapide du compactage du cou.

Symptômes de pathologie chez les femmes d'âges différents

Les troubles hormonaux ont un effet négatif sur les processus vitaux du corps féminin. La nature des symptômes et la gravité des conséquences de l'apparition d'anomalies thyroïdiennes chez la femme dépendent en grande partie de l'âge.

Les adolescents

Les pathologies de la glande thyroïde chez les enfants peuvent être congénitales, mais se manifestent parfois plus tard, pendant la puberté. L’impulsion est une maladie infectieuse, un stress psychologique, des carences nutritionnelles (en particulier la consommation d’aliments contenant de l’iode et de vitamines).

La perturbation de cet organe et le manque d'hormones peuvent provoquer des anomalies de croissance, de développement physique et mental. Peut-être une diminution de l'intelligence.

Les symptômes auxquels les parents d'adolescentes devraient prêter attention sont le retard de la puberté: absence de menstruation, faible développement des glandes mammaires. Il y a un retard dans la croissance, le manque de capacité d'apprentissage, la lenteur ou l'agitation, la confusion, l'agressivité.

Chez les femmes en âge de procréer

À l’âge de 20 à 50 ans, ils souffrent le plus souvent d’hyperthyroïdie et de maladies auto-immunes.

L'échec hormonal entraîne l'apparition de symptômes tels que le retard de la menstruation, leur profusion excessive. En règle générale, les femmes atteintes d'une maladie thyroïdienne chronique souffrent d'infertilité.

Pendant la grossesse, l'activité de la thyroïde peut augmenter excessivement, entraînant une thyrotoxicose. La faiblesse apparaît, le rythme cardiaque s'accélère, la température augmente. Il y a une poignée de main, la femme devient irritable, souffre d'insomnie.

Peut-être, au contraire, une diminution de la production d'hormones et l'apparition d'hypothyroïdie. Le développement d'une pathologie similaire de la glande thyroïde chez une femme est indiqué par des symptômes pendant la grossesse de ce type, tels que douleurs articulaires, crampes musculaires, ralentissement du rythme cardiaque, prise de poids trop rapide, peau sèche et perte de cheveux. Il y a dépression et irritabilité.

Lors de l'accouchement, il existe souvent des complications, éventuellement la naissance d'enfants présentant des anomalies telles que le sous-développement physique, un retard mental, une surdité-mutisme.

Symptômes de la ménopause

Au cours de cette période, il y a une forte diminution de la production d'hormones sexuelles et une modification du fond hormonal général. Cette situation provoque des maladies de la glande thyroïde, qui aggravent encore les manifestations du syndrome ménopausique. Ceux-ci comprennent l'anxiété, les grognements, l'exacerbation de douleurs articulaires, les crampes, les tremblements des mains, la calvitie, les ongles cassants et le développement de l'ostéoporose.

Diagnostics

Certains des symptômes de la maladie de la thyroïde qu'une femme peut détecter elle-même. Pour clarifier les hypothèses à la maison, vous pouvez utiliser la méthode de mesure de la température de base. Il est efficace dans l'hypothyroïdie. La température est mesurée le matin, sans sortir du lit. S'il est inférieur à 36,3 ° C pendant plusieurs jours, s'il y a d'autres symptômes, l'endocrinologue doit apparaître, faire une échographie de la glande thyroïde et passer des tests d'hormone stimulant la thyroïde (TSH), de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4).

Par exemple, dans la maladie de Hashimoto, les manifestations externes peuvent être implicites, mais la présence d'une pathologie est indiquée si le taux de TSH est significativement supérieur à la normale et si le taux de T3 et de T4 est normal. Le médecin, après un examen externe, prescrit une analyse du contenu en iode et en anticorps dans le sang, des tests biochimiques pour le sang et les urines afin de déterminer l’état du métabolisme. Les rayons X, CT, IRM sont utilisés. Une biopsie des sites suspects est effectuée.

Traitement des maladies

La méthode de traitement dépend du type et de la gravité des symptômes de la pathologie. Un traitement médicamenteux est utilisé ou une intervention chirurgicale est effectuée pour enlever les nœuds.

Dans l’hypothyroïdie, la méthode principale est l’hormonothérapie, c’est-à-dire la compensation d’une pénurie d’iodothyronines à l’aide de préparations spéciales. Ils doivent être pris tout au long de la vie, car il est impossible de rétablir la production d'hormones dans cette pathologie.

Pour le traitement de l'hyperthyroïdie, on utilise des médicaments thyréostatiques qui inhibent la production de thyroxine et d'autres hormones. Il faut généralement environ 2 ans pour éliminer les symptômes d'un tel trouble de la thyroïde. Le déroulement du traitement est contrôlé par des tests sanguins.

Dans le traitement de telles pathologies, des préparations cardiaques, des vitamines et des moyens de rétablir l'état du système nerveux sont également utilisés. En présence de goitre, on effectue un traitement à l'iode radioactif qui, pénétrant dans les cellules de phoque, est capable de les détruire.

Avec une prolifération importante de la glande thyroïde, lorsque le nœud gêne la déglutition et la respiration, ainsi que la détection de tumeurs malignes, un retrait chirurgical de la zone touchée ou de tout l'organe est réalisé.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones