La glande thyroïde, en tant qu’organe endocrinien important, participe directement au développement et à la croissance de l’enfant.

Le fonctionnement complet du système endocrinien, dirigé par la glande, est en mesure d’assurer le fonctionnement normal du corps de l’enfant.

Il est important que les parents connaissent les normes du volume de la glande thyroïde chez les enfants afin de détecter la pathologie à l’avenir et d’empêcher son développement ultérieur.

La valeur de la glande thyroïde

Dans les tissus de la glande thyroïde, il existe une production physiologique d'importantes hormones thyroïdiennes - la triiodothyronine, la thyroxine et la calcitonine - qui sont impliquées dans le métabolisme.

Les processus énergétiques dans le corps, le métabolisme, la croissance du squelette, la formation du système musculo-squelettique, l'état du système nerveux central, le travail des reins et des organes digestifs, ainsi que le développement physique général de l'enfant dépendent de ces hormones.

C'est pourquoi le travail complet de la glande est nécessaire à tout âge, en particulier chez les enfants.

Pour l’enfant, l’hyperfonctionnement de la glande et le déficit en hormone thyroïdienne, marqué par le développement du crétinisme, la complication la plus grave de l’hypothyroïdie congénitale, sont potentiellement dangereux.

Pour déterminer l'état de l'organe endocrinien, il faut tout d'abord examiner le niveau d'hormones.

Les normes d'hormones thyroïdiennes chez les enfants peuvent varier en fonction de l'âge de l'enfant, mais ces chiffres ne doivent pas être comparés à ceux d'un adulte.

Chez les enfants également, le niveau d'hormone stimulant la thyroïde, la sécrétion de l'hypophyse, est toujours principalement déterminé, car c'est lui qui est responsable de la régulation de la production d'hormones par les follicules de la glande.

Si le niveau d'hormone stimulant la thyroïde dépasse les limites de la norme, il est alors question d'une possible pathologie endocrinienne. Après cela, une étude approfondie des hormones thyroïdiennes est programmée.

De nos jours, il existe une liste obligatoire d'études de type dépistage qui doivent être effectuées pour chaque nouveau-né.

Dans les conditions de la maternité le cinquième jour après la naissance de la lumière, une analyse est effectuée à partir des talons du bébé pour étudier les hormones de la glande.

Si, lors de cet événement de diagnostic, des écarts par rapport à la norme sont constatés, un traitement conservateur est immédiatement prescrit au bébé.

Glande thyroïde: normale chez les enfants

De la naissance à l'âge de deux ans, le volume physiologique de l'organe endocrinien ne doit pas dépasser 0,84 ml.

Jusqu'à six ans, ce chiffre peut atteindre 2,9 ml.

On observe une croissance intensive de la glande thyroïde à l'adolescence, en particulier entre 13 et 15 ans: si les garçons de 13 ans ont un volume d'organes compris entre 6,0 et 8,7 ml, le volume est alors considéré comme étant de 8,1 à 11 ans, 1 ml.

Chez les adolescentes, la glande thyroïde sera un peu plus grande: entre 7,0 et 9,5 ml à 13 ans, entre 9,0 et 12,4 ml à 15 ans.

La taille de la glande thyroïde chez l’enfant, supérieure à la normale, peut varier en fonction des caractéristiques de l’organisme, sans toutefois aller au-delà des limites admissibles.

Pour tout écart par rapport à la norme, nous parlons de l'état pathologique de l'organe endocrinien et de la violation de sa signification fonctionnelle. La maladie peut être congénitale ou acquise.

Il est important de déterminer la présence d'une pathologie dans le temps et de déterminer la cause des déviations survenues.

Pour ce faire, vous devez diagnostiquer l'état du fond hormonal de l'enfant, la structure structurelle et le volume de la glande thyroïde.

Selon les statistiques, la détection précoce de la pathologie endocrinienne chez l'enfant a un pronostic favorable pour le rétablissement et la capacité d'adaptation de l'enfant à la vie moderne.

En règle générale, les maladies de la thyroïde sont rapidement et facilement traitées, ce qui constitue un avantage certain en endocrinologie pédiatrique.

Comment déterminer la taille de la glande thyroïde

À des fins prophylactiques, la glande thyroïde de l'enfant est nécessairement mesurée - ses dimensions, dont le taux constitue un point de diagnostic important pour la présence de pathologies possibles des organes.

Les méthodes de mesure peuvent être les suivantes:

  • l'examen de la glande thyroïde avec palpation est effectué par un endocrinologue en palpant chaque partie de l'organe, afin de déterminer sa structure, son état et sa consistance;
  • une étude utilisant une échographie de la glande thyroïde chez les enfants, dont le taux et les pathologies seront déterminés avec une grande précision;
  • L'examen radiographique et la tomodensitométrie sont les méthodes de diagnostic les plus informatives.

Échographie thyroïdienne chez les enfants

L'échographie avec une grande précision détermine la pathologie de l'organe endocrinien.

Les normes des indicateurs de la glande thyroïde chez les enfants lors du diagnostic par ultrasons doivent être les suivantes.

La forme d’une glande thyroïde saine aura toujours des contours lisses et clairs.

Les ganglions lymphatiques situés à côté de l'organe ne doivent pas être élargis.

La taille des glandes parathyroïdes doit être de 4x5x5 mm. Si des anomalies sont détectées, il s'agit d'une maladie possible.

Une échogénicité élevée de l'organe et de sa structure hétérogène indique un processus inflammatoire dans les tissus de la glande.

Les phoques qui peuvent être distingués des tissus sains indiquent un processus bénin - changements nodaux, un adénome ou un processus malin - un cancer.

La cavité détectée est arrondie avec des limites claires et le contenu liquide est un kyste.

Si l’échographie confirme la croissance de la glande thyroïde, c’est-à-dire que sa taille dépasse la plage normale, une hyperplasie d’un organe ou un goitre toxique diffus seront diagnostiqués.

Sinon, la taille réduite de la glande suggère une hypothyroïdie - insuffisance fonctionnelle des organes.

Des poches sur le fond d'une augmentation marquée de la glande informent le médecin de la présence de thyroïdite - un processus inflammatoire dans ses tissus. Selon la cause de la maladie, un traitement approprié est prescrit.

La glande thyroïde sera normale s'il n'y a pas de déviations dans la mesure du volume, ainsi que dans la forme et la structure de l'organe quant aux résultats de l'échographie.

Si des changements sont détectés, consultez un médecin.

Maladies de la glande thyroïde chez l'enfant

Ces dernières années, le nombre d'enfants souffrant de maladies de la glande thyroïde n'a cessé d'augmenter.

La raison en est peut-être la détérioration constante de l'environnement et la mauvaise qualité des aliments.

Les principales causes de pathologies du système endocrinien sont toujours le manque chronique d’iode dans le corps et une hérédité défavorable.

Dans la plupart des cas, les problèmes de glande thyroïde chez l’enfant commencent même au cours de la période de développement prénatal si le corps de la future mère n’a pas la quantité nécessaire d’iode ou souffre de maladies de type endocrinien.

Dans ce cas, l'enfant, avant la naissance, fait face à de graves problèmes qui affectent le développement et l'état de sa propre glande thyroïde.

Par exemple, l'hypothyroïdie prononcée d'une femme enceinte peut provoquer un avortement spontané, le début du travail prématuré, la formation de malformations chez le fœtus, la naissance d'un enfant présentant des pathologies physiques et une intelligence insuffisante.

En plus de la population adulte, les enfants sont sujets aux maladies de la thyroïde suivantes:

L'hypothyroïdie

La production insuffisante d'hormones thyroïdiennes par la glande thyroïde est appelée hypothyroïdie.

Cette maladie survient chez un nouveau-né sur quatre mille naissances et, chez les filles, la pathologie est diagnostiquée plusieurs fois plus souvent.

La carence en hormones thyroïdiennes affecte négativement la croissance et le développement de tous les organes et systèmes, et en particulier de l’intelligence de l’enfant.

Un traitement thérapeutique approprié doit être instauré dès les premiers jours de la découverte de l’hypothyroïdie afin de minimiser les conséquences possibles de la maladie.

L'hyperthyroïdie

La maladie est caractérisée par une production excessive d'hormones thyroïdiennes, ce qui accélère tous les processus vitaux du corps.

Les symptômes de l'hyperthyroïdie sont une violation du rythme cardiaque dans le sens d'une tachycardie, une augmentation de la pression artérielle, une nervosité sévère, une irritabilité et des larmoiements, une tendance au syndrome convulsif et à l'hyperactivité.

Si un diagnostic d'hyperthyroïdie est diagnostiqué chez un enfant, il est important de commencer immédiatement le traitement car la maladie, laissée sans attention, détruit lentement l'organisme, entraînant des complications du système cardiovasculaire, des organes de l'appareil digestif et du système musculo-squelettique.

En fin de compte, l'hyperfonctionnement non traité de la glande entraîne une maladie potentiellement mortelle - une crise thyrotoxique.

Thyroïdite Hashimoto

Ceci est une pathologie auto-immune du système endocrinien, à la suite de laquelle les fonctions de la glande sont inhibées et sa destruction progressive par les anticorps du système immunitaire se produit.

Les symptômes de la maladie sont

  • sécheresse sévère de la peau,
  • fatigue et somnolence,
  • gain de poids.

Traitement de la glande thyroïde chez les enfants

Le traitement des maladies endocriniennes chez l'enfant est effectué par un endocrinologue.

Le diagnostic opportun et la détection précoce du processus pathologique constituent souvent l'effet thérapeutique le plus efficace et ont un pronostic favorable pour la guérison.

Échographie thyroïdienne: la taille normale de la thyroïde chez les enfants

La taille de la glande thyroïde est normale car l'échographie chez l'enfant a une valeur diagnostique importante. Tous les parents doivent être conscients des signes de maladies du système endocrinien chez un enfant afin de pouvoir suspecter une pathologie à temps et de faire appel à un spécialiste.

Le bon fonctionnement du système endocrinien a un impact significatif sur le travail de l’ensemble du corps de l’enfant.

La fonction principale de la glande thyroïde est la synthèse des hormones thyroïdiennes, qui sont directement impliquées dans les processus métaboliques. Sous l'influence de ces hormones, des processus énergétiques sont activés, la croissance et la formation du système musculo-squelettique de l'enfant, de son système nerveux et de son développement physique en général se produisent.

Taille normale des glandes chez les enfants

La taille de la glande thyroïde dépend de l’âge de l’enfant et change à mesure qu’il grandit:

  1. De la naissance à 2 ans, le volume de la glande thyroïde chez les enfants ne dépasse normalement pas 0,84 ml.
  2. De 2 à 6 ans, le volume de l'organe chez l'enfant augmente en moyenne à 2,9 ml.
  3. De 13 à 15 ans, il y a une croissance intensive de tout le corps d'un adolescent, y compris la glande thyroïde. À l'âge de 13 ans, un organe endocrinien normal chez l'enfant de sexe masculin a une taille de 6 à 8,7 ml et à l'âge de 15 ans, la norme d'âge est considérée comme le volume de 8,1 à 11,1 ml.
  4. Les filles à l'adolescence diffèrent par la taille un peu grande du corps. Les filles de 13 ans auront un volume de 7 à 9,5 ml. À 15 ans, la taille atteint 12,4 ml.

S'il y a des écarts dans la taille de la glande thyroïde chez les enfants dans un sens ou dans l'autre, cela peut être une preuve de la pathologie du système endocrinien. La condition pathologique peut être à la fois innée et acquise. C'est pourquoi il est si important d'évaluer la taille de la glande thyroïde dans le temps et de mener une série de mesures thérapeutiques. Pour ce faire, vous devrez étudier la structure et le volume du corps, ainsi que sa fonction hormonale.

Bien sûr, les règles ci-dessus peuvent varier quelque peu. Cela dépend de l’état général et des caractéristiques individuelles du corps de chaque enfant. Cependant, en général, la taille normale de la glande thyroïde ne doit pas dépasser le cadre spécifié.

Échographie de la glande thyroïde

Plus tôt l'appareil endocrinien est soumis à une échographie, plus le pronostic sur la vie et la santé de l'enfant sera favorable.

Lors de l'examen d'un organe avec une méthode par ultrasons, les paramètres suivants sont pris en compte:

  • la structure des tissus et leur uniformité;
  • tailles des actions;
  • la structure de l'isthme et sa taille;
  • état des ganglions lymphatiques régionaux;
  • taille et structure de la glande parathyroïde;
  • la structure des tissus adjacents.

La taille des glandes parathyroïdes saines chez un enfant est de 4x5x5 mm. Lorsque cela est anormal, on peut supposer la présence d’un processus pathologique du système endocrinien.

En général, la taille de l'organe chez les enfants de sexes différents peut différer de 1-1,5 cu. voir les résultats de l'échographie peut déterminer la présence d'une maladie d'un organe.

En échographie, vous pouvez déterminer la longueur, l'épaisseur et la largeur du corps. Cependant, ces indicateurs ne sont pas toujours en mesure de donner une idée de la situation réelle. Pour bien évaluer l'état de santé et le diagnostic, il est nécessaire de déterminer le volume de l'organe. Pour déterminer la taille réelle, les experts utilisent une formule spéciale.

Selon elle, le volume d'une action est égal au produit de la longueur, de la largeur et de l'épaisseur, ainsi que d'un coefficient ellipsoïde de 0,479. Ce ratio est le même pour toutes les personnes, sans distinction de sexe et d'âge.

Après avoir calculé le volume des deux lobes en utilisant cette formule, les valeurs obtenues sont additionnées et le volume total de l'organe est obtenu. Il est noté en millilitres. Pour les femmes, le volume ne doit pas dépasser 18 ml et pour les hommes, 25 ml.

Ainsi, la taille normale de la glande thyroïde chez chaque enfant peut être quelque peu différente, mais les contours doivent être clairs et uniformes. Par conséquent, à des fins prophylactiques, il est nécessaire de procéder à une échographie du système endocrinien au moins une fois par an.

Évaluation de l'échographie thyroïdienne

Pour déchiffrer les résultats de l'échographie, il faut recourir à un spécialiste de l'endocrinologie ou du diagnosticien.

Si l'examen révèle une hétérogénéité de la structure de l'organe ou une augmentation de son échogénicité, cela peut être un signe de la présence d'un processus inflammatoire dans la glande. Les signes de formation de tumeurs peuvent être des phoques et des nœuds dans le tissu d'un organe, séparés du tissu sain par la membrane. Une cavité remplie de liquide, aux bords même distincts, apparaît lors de la formation d'un kyste.

Ainsi, la taille de la glande thyroïde peut être déterminée par ultrasons. Cet indicateur a des normes d'âge claires. Selon les résultats de l’étude, un spécialiste peut déterminer si le système endocrinien de l’enfant est en bonne santé ou en présence de changements pathologiques.

Maladies de la glande thyroïde chez les enfants. Le volume du corps et les normes de tests chez un enfant

La fonction principale de la glande thyroïde dans le corps humain, quel que soit son âge, est d’assurer la capacité du corps à sauvegarder et à contrôler la constance de l’environnement interne. L'état général de la santé humaine, y compris l'état mental, ainsi que l'apparence et l'humeur, dépend du travail de la glande thyroïde, car cet organe «fragile» affecte tous les processus physiologiques et métaboliques se déroulant dans notre corps. Le travail de la glande thyroïde chez les enfants est aussi important que chez les adultes pour réguler les fonctions de tous les organes. Du fonctionnement normal de la glande thyroïde, dont le travail est fourni par les hormones contenant de l'iode (thyroxine et triiodothyronine) et la calcitonine dépend de la croissance, du développement physique et mental de l'enfant. La déviation de la glande thyroïde par rapport à la norme chez les enfants, qui nuit à son fonctionnement normal, peut être à la fois congénitale et acquise. Par conséquent, il est important d'identifier en temps voulu la cause du dysfonctionnement de la thyroïde chez l'enfant, ce qui nécessite de déterminer le niveau d'hormones, la structure et le volume de la glande thyroïde. Il convient de noter que l’identification de la pathologie thyroïdienne chez les enfants à un stade précoce est un pronostic favorable pour la santé de l’enfant et son adaptation à la vie sociale moderne. Les maladies de la glande thyroïde chez les enfants sont faciles à traiter, ce qui affecte directement toute la vie future de l'enfant.

Le volume de la glande thyroïde chez un enfant, la norme

La triiodothyronine, la thyroxine et la calcitonine sont synthétisées dans la glande thyroïde, dont dépendent tous les processus énergétiques et métaboliques du corps, la croissance et la formation du système musculo-squelettique, du système nerveux central et du développement physique général. Par conséquent, pour l’ontogenèse de l’enfant, un excès de production et une déficience dans la synthèse des hormones thyroïdiennes, ce qui est plus dangereux, sont dangereux, puisqu’une déficience aiguë entraîne le développement du crétinisme (hypothyroïdie congénitale). Le diagnostic complexe de la glande thyroïde chez les enfants, comme chez les adultes, inclut la détermination du niveau d'hormones. Il convient de noter que les normes pour la glande thyroïde chez les enfants changent à mesure que l'enfant grandit et diffèrent de manière significative de la norme pour les adultes. En règle générale, les enfants étudient le niveau d'hormone stimulant la thyroïde de la glande pituitaire (TSH), cette hormone étant responsable de la régulation de la synthèse des hormones dans la glande thyroïde. Les hormones thyroïdiennes ne sont examinées que si une TSH anormale est détectée.

Actuellement, la liste obligatoire des études de dépistage menées par tous les nouveau-nés à la maternité conduit une étude obligatoire du niveau d'hormones thyroïdiennes, puisqu'un traitement immédiat est nécessaire pour le développement normal et ultérieur de l'enfant.

Norme TSH pour les enfants:

  • pour les nouveau-nés: 1,1 à 17,0 mU / l,
  • pour les enfants de 2,5 mois: 0,6 - 10,0 mU / l,
  • pour les enfants de 2,5 à 14 mois: 0,4 à 7,0 mU / l,
  • pour les enfants de 14 mois à 5 ans: 0,4 à 6,0 mU / l,
  • pour les enfants de 5 à 14 ans: 0,4 à 5,0 mU / l.
  • pour les garçons de plus de 14 ans: 0,4 - 4,0 mU / l,

pour les filles et les femmes, le taux de TSH est le même, mais il peut fluctuer, car il dépend de la physiologie, diminuant pendant la grossesse (0,2–3,5 mU / l), ainsi que lors d'une utilisation prolongée d'un régime alimentaire hypocalorique.

La détermination de la thyroxine totale est produite dans le sérum et constitue la norme pour les enfants:

  • Chez les nouveau-nés - 22-49 pmol / l;
  • Chez les enfants de 10 semaines, le niveau de T4 total atteint 9-21 pmol / l;
  • De 2,5 mois à 14 ans - 8-21 pmol / l;
  • À partir de 14 ans - 9-22 pmol / l.

Le taux de triiodothyroxine (T3) est considéré comme normal entre 1,3 et 2,7 pmol / l et, au cours de la première semaine de vie, son taux peut être plus élevé et varier davantage entre de petites limites.
Important et la valeur de la thyroglobuline (protéine produite par la glande thyroïde), 1,7-56 ng / ml - sont des indicateurs du fonctionnement normal de la glande thyroïde. L'indice de la globuline liant la thyroxine est considéré comme normal à une valeur de 260 - 572 nmol / l.

Obligatoire dans le diagnostic de l'échographie, qui indique la taille de la glande thyroïde, ce qui permet de calculer le volume de la glande thyroïde chez l'enfant. De plus, le volume chez les garçons et les filles du même âge diffère avec une différence de 1-1,5 ml. En volume, la norme est la suivante:

  • 6 ans: 4 - 5,5 ml;
  • 7-8 ans: 6 - 7 ml
  • 9 - 10 ans: 7 -9 ml
  • 11 ans: 9 - 10 ml
  • 12 ans: 10,5 - 12 ml
  • 13 ans: 12 à 14 ml
  • 14 ans: 14-15 ml
  • 15 ans: 15,5 - 16 ml

Maladies de la glande thyroïde chez les enfants

Malheureusement, actuellement, le nombre d'enfants souffrant de maladies de la thyroïde augmente en raison d'une dégradation significative des performances environnementales et d'un apport alimentaire insuffisant en iode, particulièrement important pour les femmes enceintes, car il peut provoquer une fausse couche ou des anomalies fœtales.

Les enfants sont sujets à la même maladie thyroïdienne que les adultes:

  • Hypothyroïdie (manque d'hormones thyroïdiennes, selon les statistiques, un enfant sur quatre mille nouveau-nés, deux fois plus chez les filles). Un manque d'hormones thyroïdiennes affecte la croissance de tous les organes du corps, le développement intellectuel de l'enfant. Le traitement doit commencer dès le premier mois de la vie de l'enfant.
  • Hyperthyroïdie (excès d'hormones thyroïdiennes, entraînant une accélération de tous les processus du corps), caractérisée par une augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque, des sueurs, des tremblements et des contractions des membres, de fortes pleurs, de l'irritabilité et des troubles du sommeil, de l'hyperactivité. Le traitement doit également être démarré immédiatement, car l'hyperthyroïdie laissée sans surveillance peut conduire à une crise thyréotoxique, à une maladie cardiaque et à des problèmes du système musculo-squelettique de l'enfant.
  • Thyroïdite Hashimoto. Le désordre immunitaire est la cause principale de cette maladie, qui produit des anticorps qui suppriment la fonction de la glande thyroïde. Caractérisé au début de la fatigue et de la léthargie, sensibilité au froid, prise de poids, peau sèche.

Le traitement des maladies de la glande thyroïde chez les enfants doit être effectué sous la surveillance d'un endocrinologue expérimenté. Le diagnostic opportun et la pathologie thyroïdienne identifiée chez l’enfant répondent bien au traitement et ont un pronostic favorable. Pour un traitement efficace, un rôle important doit être attribué au régime alimentaire des enfants, en fonction des déviations de la fonction thyroïdienne. En cas de fonctionnement réduit, il est recommandé d’utiliser du sel iodé (il est nécessaire d’ajouter du sel dans la vaisselle) et de ne pas l’utiliser en cuisine car l’iode s’évapore pendant le traitement thermique. En cas d’augmentation de la fonction thyroïdienne, les produits contenant de l’iode doivent être évités.

Il est également recommandé d’utiliser L Litchka White - une culture médicinale unique, utilisée efficacement pour diverses déviations de la glande thyroïde, dont l’admission est autorisée pour les enfants, car sa composition contient de l’iode et de l’acide iodé. Sur la base du potentille blanche, le complexe biologiquement actif de Thyreo-Vit a été produit selon la technologie de cryo-broyage à basse température sous forme de comprimé très pratique, ce qui permet de préserver toute la valeur thérapeutique de cette culture unique. La posologie de l'accueil pour les enfants doit être réduite de 2 à 4 fois la dose recommandée chez l'adulte. Dans l'hyperthyroïdie, il est recommandé aux enfants présentant une hyperactivité et une irritabilité accrues de prendre des médicaments à base de valériane. L'acceptation des teintures alcooliques de valériane est strictement interdite aux enfants; il est donc recommandé d'utiliser la valériane P (sous forme de comprimé) ou Valean P. Dragee

Tout sur les glandes
et système hormonal

La glande thyroïde d'un enfant diffère de la taille d'un adulte. Cela ressemble à la lettre "H": elle comporte deux parties reliées par un isthme. Cet organe produit des hormones aussi importantes que la thyroxine (T4), la triiodothyronine (T3) et la calcitonine. Ils sont responsables de la croissance et du développement du corps, de la puberté, du métabolisme et de nombreux autres processus. La perturbation de la synthèse de ces hormones dans la glande thyroïde chez les enfants entraîne de graves problèmes de développement mental et physique.

La variation du volume de la glande thyroïde chez les enfants en fonction de leur âge peut être attribuée à une table spéciale.

Tableau des normes de la taille de la glande thyroïde chez les enfants.

Le fer commence à se former à 3-4 semaines de développement intra-utérin. La 8ème semaine, elle prend la forme correcte et commence à fonctionner. La 10ème semaine, elle est capable d'absorber et d'accumuler de l'iode. À partir de la 12e semaine, la production d'hormones commence et à la 36e semaine, le fer est considéré comme complètement développé et remplit les mêmes fonctions que chez l'adulte. Cependant, au moment où le développement de la glande thyroïde chez les enfants à l'intérieur de l'utérus est terminé, les hormones maternelles ne cessent pas d'agir.

Fait intéressant: cet organe endocrinien est formé à partir du tube digestif et se développe à partir du processus du tube digestif.

Signes de maladie de la thyroïde chez les enfants

Un apport adéquat en iode réduit considérablement le risque de maladie de la thyroïde.

Les maladies thyroïdiennes chez les enfants et les adultes sont souvent associées à un manque ou à un excès d’iode dans le corps. Son excès conduit à une production excessive d'hormones T3 et T4 et à l'absence de - réduire les fonctions de la glande. Les excès et le manque d'hormones stimulant la thyroïde ont des effets négatifs sur la croissance et le développement de l'enfant. Souvent, de telles maladies chez les enfants sont dues à des problèmes pendant la grossesse (par exemple, en cas de réception insuffisante d'hormones ou d'iode par la mère).

Une autre cause possible de maladie de la thyroïde est l'hypothalamique ou l'hypophyse. L'hypophyse est un organe endocrinien situé près du cerveau et responsable de la production de nombreuses hormones, telles que la prolactine, la somatotrophine, la TSH et bien d'autres. L'hypothalamus contrôle l'activité de la glande pituitaire. Dans les lésions cérébrales traumatiques, certaines maladies infectieuses (méningite, encéphalite) ou en présence d'une tumeur, les fonctions du système hypothalamo-hypophysaire peuvent diminuer considérablement, ce qui se traduit par une violation de l'activité de la glande thyroïde chez l'enfant.

Fait: la TSH produite par l'hypophyse est étroitement liée aux T3 et T4: son niveau élevé supprime la TSH et, à de faibles niveaux, l'hypophyse augmente la production de TSH pour stimuler la production de thyroxine et de triiodothyronine.

Symptômes de la maladie thyroïdienne chez les enfants:

  • faible activité, fatigue;
  • l'insomnie;
  • dépression, apathie;
  • croissance lente;
  • puberté précoce ou au contraire son retard;
  • globes oculaires élargis;
  • sensation de coma dans la gorge;
  • mauvais état de la peau, des cheveux et des ongles;
  • troubles du système cardiovasculaire;
  • tension artérielle instable;
  • embonpoint ou maigreur lourde;
  • taux élevé de cholestérol dans le sang.

En violation de la sécrétion de ces hormones, il peut y avoir de graves problèmes de croissance et de développement de l'enfant.

S'il existe plusieurs de ces symptômes, il est nécessaire de montrer l'enfant à l'endocrinologue. Ils peuvent indiquer la présence d'une maladie de la thyroïde:

  • l'hypothyroïdie;
  • l'hyperthyroïdie (thyrotoxicose);
  • inflammation de la glande (thyroïdite);
  • goitre nodulaire ou diffus;
  • tumeurs ou kystes.

L'hyperthyroïdie

L'hyperthyroïdie, ou thyrotoxicose, est causée par un excès d'hormones thyroïdiennes. L'hyperactivité de la glande ou ses dommages, l'excès d'iode dans l'organisme, les maladies de nature auto-immune, les prédispositions génétiques sont les principales causes de cette surproduction.

Fait: L'hyperthyroïdie chez les enfants se rencontre le plus souvent à l'adolescence, à la puberté.

Les symptômes de la fonction thyroïdienne accrue chez les enfants:

  • l'hyperactivité;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • capricieux, irritabilité;
  • tremblement des mains;
  • maigreur sur le fond de l'appétit accru;
  • transpiration excessive;
  • l'émergence du goitre, etc.

Enfant atteint de thyréotoxicose prononcée

Pour établir un diagnostic précis, il est nécessaire de passer des tests de dépistage de la T3, de la T4 et de la TSH afin de réaliser une échographie de la thyroïde, un ECG. L'hyperthyroïdie est facilement déterminée à partir de toutes ces données.

En règle générale, le traitement de cette maladie est de nature médicale. Pour ce faire, les médicaments qui suppriment la sécrétion d'hormones thyroïdiennes sont prescrits, mais la posologie pour traiter les enfants thyroïdiens doit être inférieure à celle des adultes, sinon la maladie peut se transformer en son contraire - l'hypothyroïdie. La posologie est réduite plusieurs mois après l’établissement de résultats stables, après quoi le traitement devient bénéfique.

L'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est la conséquence d'une fonction thyroïdienne insuffisante chez l'enfant. Il est primaire (avec des dommages à la glande) et secondaire (avec des dommages à l'hypophyse ou à l'hypothalamus). En outre, l'hypothyroïdie peut être congénitale. Cette forme de maladie est liée à un manque d'iode dans l'organisme maternel ou à un traitement médicamenteux inapproprié de la mère pendant la grossesse.

Fait: l’hypothyroïdie congénitale existante n’est diagnostiquée chez le nouveau-né que dans 15% des cas; pour le reste, il est asymptomatique dans la période néonatale et se manifeste plus tard.

Symptômes de forme congénitale:

  • période de gestation prolongée;
  • enfant en surpoids;
  • gonflement du visage, gonflement local du corps;
  • grossièreté de la voix en pleurant;
  • jaunisse à long terme;
  • long nombril de guérison;
  • somnolence;
  • basse température corporelle;
  • bradycardie (ralentissement de la fréquence cardiaque), etc.

C'est important! Si une fonction thyroïdienne réduite est détectée immédiatement après la naissance de l'enfant, il existe un risque de guérison complète de la pathologie. Avec un diagnostic tardif, une déficience mentale et physique peut se développer.

L'hypothyroïdie acquise a des symptômes similaires qui se développent progressivement chez l'enfant: poches du visage, mauvais état de la peau et des cheveux, croissance lente, sous-développement physique, obésité.

L'hypothyroïdie est assez facilement déterminée lors de l'examen médical, des tests sont nécessaires pour un diagnostic précis. Le traitement consiste en un traitement de remplacement (parfois tout au long de la vie) par la thyroïde.

Thyroïdite auto-immune

Il se caractérise par une inflammation du tissu thyroïdien, l'apparition de nœuds à sa surface. Ce processus est auto-immune. La glande thyroïde chez un enfant peut être agrandie, et peut être réduite, cela dépend de la gravité de la maladie. En règle générale, il existe une susceptibilité familiale à la thyroïdite auto-immune. Les raisons du développement de la pathologie peuvent être une fonction glandulaire insuffisante, des effets environnementaux négatifs et des infections.

Un phénomène courant est la formation de ganglions dans la thyroïdite auto-immune.

Fait: dans certains cas, l’enfant ne présente aucun symptôme de thyroïdite auto-immune, la maladie n’est diagnostiquée qu’au prochain examen prévu.

Lors du diagnostic, les niveaux d'anticorps antithyroïdiens sont vérifiés. Leur niveau élevé indique un processus auto-immunitaire en cours. En outre, une échographie de la glande thyroïde est effectuée et, si nécessaire, une biopsie de la glande.

Le traitement est principalement symptomatique; Selon les résultats du test, un traitement hormonal peut être prescrit (L-thyroxine). Il faut montrer l’enfant au médecin tous les six mois pour ajuster la dose du médicament.

Conclusion

Se protéger des maladies de la glande thyroïde est assez difficile. Pour prendre soin de la santé de l’enfant à naître, une femme enceinte doit examiner en profondeur les hormones et déterminer l’état de la glande thyroïde. Un traitement précoce aide à prévenir les maladies congénitales du fœtus.

Hormones thyroïdiennes chez les enfants: norme et pathologie

La glande thyroïde remplit de nombreuses fonctions dans le corps humain, l’une d’elles étant de contrôler les processus de croissance et de stimuler le travail de tous les systèmes de l’enfance. C'est grâce à cet organe que se développe le développement mental et physique du bébé.

Si vous suspectez une maladie thyroïdienne, vous devez vérifier régulièrement les hormones thyroïdiennes chez les enfants: leur norme permettra de garantir la santé du système endocrinien, et la pathologie nécessite une attention médicale immédiate.

Le rôle biologique des hormones thyroïdiennes chez l'enfant

L'activité hormonale de la glande thyroïde peut être imperceptible à première vue, mais elle joue un rôle important dans le maintien de la constance de l'environnement interne et de certains processus biologiques. Le taux de glande thyroïde chez les enfants, le métabolisme énergétique dans le corps qui est plus actif et les processus d'anabolisme (synthèse des protéines) et de croissance sont particulièrement importants.

Les hormones thyroïdiennes exercent les fonctions suivantes dans le corps des miettes:

  • stimuler la construction de chaînes polypeptidiques et ribonucléiques - augmenter la production de protéines et d'ARN au niveau biochimique;
  • démarrer les processus métaboliques, accélérer le métabolisme;
  • améliorer la transmission des impulsions dans le cerveau, favoriser un apprentissage rapide, améliorer la mémoire, l'attention, la capacité de concentration;
  • favoriser la croissance du squelette et le développement normal du système musculo-squelettique;
  • contrôler le travail des systèmes cardiovasculaire, urinaire, respiratoire et autres systèmes du corps,
  • augmenter la vitalité et la vitalité.

Faites attention! La glande thyroïde chez le fœtus est complètement formée au bout de 15 à 16 semaines de développement intra-utérin. En même temps, elle commence à libérer une petite quantité d'hormones dans un mode d'entraînement. Malgré cela, la thyroïde maternelle constitue le principal besoin d'un enfant en développement en thyroxine. Par conséquent, la santé du nouveau-né dépend beaucoup du statut endocrinien de la femme pendant la grossesse.


L'activité de l'enfant, de bonnes performances, un sommeil réparateur et même la capacité de bien s'entendre avec ses pairs - les hormones de la glande thyroïde en sont responsables: la norme chez les enfants sera décrite ci-dessous.

T3, T4, calcitonine, TSH: comment ne pas s'embrouiller

La glande thyroïde est un organe hormonal actif. Elle ne libère pas une hormone, mais trois. En outre, deux d'entre eux ont une structure similaire et remplissent les mêmes fonctions, et le troisième est une unité biochimique totalement distincte. Il est facile de se perdre, non?

En fait, rien de compliqué ici. Nos instructions claires aideront à comprendre.

Donc, la fonction principale de la thyroïde est la production et la libération dans le sang:

La thyroxine est une substance biologiquement active constituée d'un résidu d'acide aminé de tyrosine et de quatre molécules d'iode. Dans les cellules folliculaires de la glande thyroïde se présente sous la forme d'une longue chaîne polypeptidique - la thyroglobuline, qui est ensuite coupée et libérée dans le sang.

Là, la T4 est captée par des protéines de transport spéciales et transportée vers les organes cibles. Les récepteurs des hormones thyroïdiennes sont situés à la surface de chaque cellule du corps humain.

Faites attention! En entrant dans la cellule, T4 perd un atome d'iode et prend une forme active.

La T3 est une autre hormone thyroïdienne, qui peut être à la fois produite par les cellules folliculaires de la glande thyroïde et transformée en séparant un atome d'iode de la molécule T4. La T3 est 90 à 100 fois plus active que la thyroxine et son effet biologique sur le corps est plus prononcé. Dans le sang est déterminé sous forme libre et liée.

La calcitonine est une hormone thyroïdienne moins connue, qui est produite par les cellules parafolliculaires du corps et, avec l'hormone parathyroïde des glandes parathyroïdes, régule le métabolisme phosphore-calcium dans le corps d'un enfant.

Les principales fonctions de la calcitonine:

  • stimulation de la croissance osseuse due au transport des ions calcium du sang dans l'os;
  • obstruction de la lixiviation du calcium de l'os;
  • maintenir la densité squelettique.

Souvent, lors de l'examen de la glande thyroïde, il est également recommandé de tester le TSH chez les petits patients. Cette substance n'est pas une hormone thyroïdienne et est produite dans la glande pituitaire du cerveau. Dans le même temps, il s'agit d'un indicateur important indiquant le fonctionnement de la glande thyroïde chez les enfants: le taux de TSH n'est pas moins important que le respect des valeurs standard des hormones T3 et T4.

La TSH (thyrotropine, hormone stimulante de la thyroïde) est un stimulateur biologique de l'activité thyroïdienne. Il est étroitement lié à la thyroxine et à la triodtironine: le manque de ces hormones provoque une production active de TSH et une augmentation de sa concentration dans le sang, et un excès, au contraire, inhibe sa synthèse par des cellules hypophysaires fonctionnelles.

Normes d'âge des hormones thyroïdiennes chez les enfants

Il est impossible de comparer les caractéristiques du fonctionnement de la glande thyroïde d'un nouveau-né et d'un adolescent. Par conséquent, selon l’âge, les normes en matière d’hormones thyroïdiennes seront différentes. Les valeurs de référence pour T3, T4, TSH et la calcitonine chez les enfants sont présentées dans le tableau ci-dessous.

Tableau: Normes d'âge des hormones thyroïdiennes chez les enfants:

Maladies thyroïdiennes chez les enfants et leurs effets sur le corps

Chez les enfants, la glande thyroïde est l’organe principal de la régulation humorale, responsable de la formation de tout l’organisme, en particulier de la sphère mentale et psychologique. Au moment de son travail incorrect, de nombreuses pathologies difficiles se développent, y compris un retard dans le développement physique et mental, qui évolue en une maladie grave - le crétinisme. La maladie thyroïdienne peut être complètement guérie dans les premiers stades. Dans ce cas, il n'y aura aucun changement irréversible et la maladie sera arrêtée.

L'influence de l'organe endocrinien sur la croissance de l'enfant

Du travail de la glande thyroïde dépend de la productivité des fonctions de nombreux organes: cœur, intestins, reins et autres. L’hormone produite par la glande joue un rôle de premier plan dans la croissance et le développement du corps de l’enfant. Sous l'influence de la thyroïde, le système musculo-squelettique, les organes génitaux, le système nerveux et respiratoire se forme. L’équilibre des hormones dépend du fonctionnement du cerveau, des habitudes de sommeil et des processus comportementaux.

Si la glande thyroïde est agrandie, cela entraîne des problèmes de santé à tout âge, à partir du plus jeune âge. Les maladies thyroïdiennes chez les enfants se développent sous l’influence d’un certain nombre de facteurs.

Causes de la maladie

Avec le développement du processus pathologique, il y a un changement de la taille de l'organe, de sa masse et de la composition du tissu. Les maladies de la glande thyroïde chez les enfants occupent la première place parmi les troubles hormonaux.

La déficience en iode dans le développement du fœtus est la principale cause du travail inadéquat de la glande. La période critique est considérée comme le moment de la mise en place du système humoral dans le fœtus. Si pendant cette période la mère manquait d'oligo-éléments, l'enfant devait faire l'objet d'une surveillance clinique à la fois immédiatement après la naissance et plusieurs années après.

Les facteurs sous-jacents aux modifications des tissus organiques sont les suivants:

  • Stress fréquent, surmenage du système nerveux
  • Vivre dans des zones écologiquement défavorables à proximité de grandes entreprises industrielles
  • La carence en iode dans l'eau et le sol entraîne un goitre endémique - la maladie est commune dans certaines régions montagneuses et nécessite une prophylaxie de masse parmi la population
  • Prédisposition héréditaire
  • Malnutrition

En raison du manque d'iode, la glande thyroïde augmente sa taille et sa masse, essayant de compenser le déficit hormonal survenu. Cela se produit plus souvent chez les filles, le problème est moins fréquent chez les garçons.

Quelles maladies peuvent se développer?

Les principales maladies de la glande thyroïde chez les jeunes enfants:

  • Hyperthyroïdie - activité accrue de la glande thyroïde;
  • Hypothyroïdie - insuffisance thyroïdienne avec baisse de la production d'hormones;
  • Inflammation de la glande appelée thyroïdite;
  • Goitre nodulaire;
  • Tumeurs provenant du tissu produisant des hormones;
  • Hypoplasie de la glande et dégradation de ses tissus.

Pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire d'effectuer un certain nombre de procédures de diagnostic:

  • Donner du sang pour des hormones et des anticorps: antiroglobuline et antiperoxidase
  • Échographie complète

Si une tumeur maligne est suspectée, des méthodes de recherche supplémentaires sont utilisées: balayage avec des radio-isotopes, biopsie du tissu de la glande avec son étude ultérieure.

Le degré d'augmentation de la masse et du volume de la glande thyroïde

Le diagnostic de la glande thyroïde chez les enfants comprend la détermination du degré de croissance des tissus et de l’évolution de leur masse. La croissance du goitre à partir des tissus de la glande thyroïde est divisée en degrés en fonction de la gravité des changements.

La masse de la glande pour les enfants d'âges différents est présentée dans le tableau ci-dessous.

Quelles maladies de la glande thyroïde sont caractéristiques de l'enfance

En raison du manque d'iode dans les aliments et de la détérioration du climat écologique, les maladies de la thyroïde sont de plus en plus courantes chez les enfants.

L'iode joue le rôle de principal oligo-élément nécessaire à la synthèse des hormones thyroïdiennes; sa carence entraîne des troubles du développement. En cas de manque d'iode, une femme peut accoucher prématurément, se faire avorter spontanément ou se déformer gravement au cours de la période de gestation.

Les symptômes de la maladie de la thyroïde chez les enfants dépendent de la cause de la maladie. Le plus souvent, les mêmes pathologies se développent que se produisent à l'âge adulte:

  1. L'hypothyroïdie survient chez un nouveau-né sur quatre mille et, chez les filles, le pourcentage de cas est deux fois plus élevé que chez les garçons. La cause de la maladie est le sous-développement du tissu glandulaire et son incohérence fonctionnelle. En conséquence, le manque d'hormones thyroïdiennes se développe, ce qui affecte le travail de tous les organes et systèmes, en particulier le cerveau est sujet à des changements pathologiques. Les violations du développement intellectuel de l'enfant peuvent être arrêtées si le traitement de l'hypothyroïdie congénitale a été démarré immédiatement, si la maladie n'a pas été détectée au stade initial, le pronostic sera défavorable.
  2. L'hyperthyroïdie est une pathologie de la glande thyroïde, caractérisée par un excès d'hormones, qui entraîne une accélération du métabolisme et une perte de masse musculaire. En outre, il existe une tachycardie, une respiration accrue, une hypertension. La transpiration augmente, un tremblement des membres se produit, un tic nerveux. Parmi les troubles du comportement émettent anxiété, larmoiement, irritabilité et insomnie.
  3. La thyroïdite de Hashimoto se produit sous l'influence d'un conflit auto-immun, à la suite duquel les cellules immunitaires du corps commencent à attaquer les cellules de la glande. La croissance de l'enfant et son développement ralentissent, et un goitre caractéristique se produit. Avec ce type de maladie dans l'histoire des observés: diminution des performances, fatigue chronique, peau sèche, somnolence, léthargie, prise de poids spontanée. Les patients atteints de thyroïdite de Hashimoto sont indiqués pour le traitement aux médicaments hormonaux tout au long de la vie. Cela contribuera à réduire la gravité des symptômes et à améliorer la qualité de la vie.

Dans les cas où la maladie est causée par un excès d'hormones, une partie de la glande thyroïde est retirée pour normaliser le métabolisme.

Goitre endémique

Dans les régions où l'iode manque constamment d'eau et de nourriture, les enfants développent un goitre endémique qui se manifeste par divers troubles:

  • se sentir faible
  • fatigue plus élevée. Qu'un bébé en bonne santé
  • inconfort, sensation de constriction derrière le sternum
  • maux de tête prolongés fréquents, de nature permanente

Des troubles du travail des systèmes cardiovasculaire et nerveux se développent également.

Au cours de la carence chronique en iode, la glande thyroïde se dilate lentement en comprimant la trachée et les vaisseaux sanguins. L'enfant se plaint d'une "boule dans la gorge" et l'inconfort est aggravé dans la position couchée. Obstruction de la déglutition, sensation d'étouffement et toux sèche. Si la pathologie se développe de manière excessive, l'asphyxie du patient est possible.

Goitre nodulaire

Le goitre nodulaire est une tumeur bénigne dans les tissus de la glande thyroïde. Chez les enfants, il est observé dans des cas extrêmement rares. Sous goitre nodulaire signifie:

  • inflammation lymphocytaire des tissus des glandes
  • tumeur glandulaire bénigne
  • arrangement anormal de tissus organiques normaux
  • kyste du canal thyroïdien
  • lésion kystique de l'un des lobes de la glande thyroïde avec hypertrophie des lobes adjacents
  • abcès

Dans la plupart des cas, la maladie ne se manifeste pas et ne devient visible que lorsque les nœuds atteignent une grande taille et sont visibles à travers la peau. Le plus commun est le sceau de l'avant du goitre. Les tumeurs ont souvent une forme irrégulière ou asymétrique.

Si la maladie progresse, des symptômes apparaissent dus à la compression mécanique des organes situés dans le cou:

  • En raison de la compression de la trachée et du larynx, on ressent un corps étranger dans la gorge.
  • enrouement, comme avec le rhume
  • crises d'asthme, essoufflement, accès fréquents de toux sèche douloureuse

Un enfant atteint de cette pathologie a de la difficulté à avaler car les nœuds s'appuient sur les parois de l'œsophage. L'approvisionnement en sang du cerveau se détériore, il y a des acouphènes, des vertiges et des évanouissements peuvent se développer.

La douleur dans la zone du goitre apparaît si les nœuds commencent à se développer rapidement, et il existe également un risque de saignement interne.

Diagnostic et traitement

La maladie est plus facile à traiter à un stade précoce, si la maladie est déclenchée, des modifications irréversibles sont possibles et que l’apparition de complications entraînera un risque pour la santé de l’enfant, son développement et sa vie.

Le diagnostic est réalisé par étapes:

  • Le médecin procède à un examen, recueille l'anamnèse, interroge les parents, analyse les résultats obtenus.
  • Tests assignés sur le niveau d'hormones stimulant la thyroïde, leur activité;
  • L'analyse biochimique révèle un manque d'iode dans le corps;
  • Des examens instrumentaux sont utilisés: échographie de la glande thyroïde, imagerie par résonance magnétique ou tomographie assistée par ordinateur, si nécessaire, biopsie des tissus de la glande et son étude au niveau cellulaire

L'analyse des données vous permet non seulement de déterminer le degré de modification de la masse, de la forme et du volume du corps, mais également de déterminer la cause du développement de la pathologie. Un programme de santé moderne prévoit l'identification de la pathologie thyroïdienne chez le nouveau-né directement à l'hôpital, afin d'éviter les anomalies mentales et physiques à un stade précoce de la maladie. Si la thérapie est commencée dès les premiers jours de la vie, l'enfant a une chance de développement normal et de formation de l'intelligence.

La thérapie est basée sur la compensation de la carence en iode, des médicaments contenant de l'iode et des additifs biologiques sont prescrits. La posologie des médicaments, leur association et la durée du traitement sont déterminés par le médecin traitant à partir des données de l'examen. Il est interdit de se soigner ou de s'auto-annuler!

L'hypothyroïdie consiste à prescrire des médicaments qui stimulent la production d'hormones ou de médicaments qui remplissent une fonction de remplacement.

Pendant la période d'hyperthyroïdie, des agents qui réduisent l'activité de la glande et éliminent les hormones en excès sont présentés. L’hyperactivité congénitale de la glande thyroïde n’est pas traitable: les hormones extraites du sang de la mère quittent le corps par elles-mêmes. Dans les cas graves, elles peuvent être éliminées à l’aide de médicaments.

La maladie légère et modérée sous-jacente est traitée à la maison, sous la surveillance d'un médecin et, dans les formes graves de la maladie, l'enfant est envoyé à l'hôpital.

Si le traitement conservateur ne donne pas de résultat et que le fer continue d'augmenter, une intervention chirurgicale est recommandée avec excision d'une partie élargie de l'organe.

CV pour les parents

Pour obtenir un tableau clinique solide et un plan de traitement détaillé du dysfonctionnement de la thyroïde, vous devez contacter votre pédiatre où vous habitez. Le thérapeute fera appel à un spécialiste des troubles endocriniens chez l'enfant, qui prescrira un traitement qualifié basé sur des plaintes et des examens.

Les maladies thyroïdiennes peuvent être prévenues en incluant des aliments contenant de l’iode dans le régime alimentaire de l’enfant, ainsi que des vitamines. En cas de pénurie d'iode dans l'eau et dans les aliments, un expert à des fins préventives recommande les médicaments contenant de l'iode - cela réduit considérablement le risque de maladies de la thyroïde et d'autres types de glandes.

Vous ne devez pas donner ces médicaments vous-même, car il est facile de dépasser la dose requise d'iode dans le corps, ce qui peut entraîner l'apparition de divers troubles de la thyroïde, provoquer une hyperthyroïdie et diverses pathologies du système hormonal.

Volume thyroïdien chez les enfants et les adultes

Le volume de la glande thyroïde est égal à la somme des volumes des lobes droit et gauche, l'isthme étant négligé. Il est nécessaire d'afficher une image longitudinale et transversale du lobe thyroïdien dans le plan de la section maximale. Mesurer la longueur, la hauteur et la largeur de chaque lobe. Le volume du lobe thyroïdien est calculé par la plupart des appareils à ultrasons à l'aide de la formule du volume pour l'ellipsoïde en rotation: Longueur * Hauteur * Largeur * π / 6, où π / 6 = 0,523.

En 1984, Brunn calcula le facteur de correction qui correspondait le mieux au volume réel de la glande thyroïde, à savoir 0,479 (au lieu de 0,523).

Si le volume de la thyroïde est supérieur à la norme, il s'agit d'une hyperplasie et, s'il est inférieur à la norme, d'une hypoplasie. Lorsque le volume de la glande est à la limite supérieure de la norme, la taille avant-arrière de l'isthme est prise en compte: si l'isthme fait plus de 3 mm à 10 ans ou plus de 5 mm après 10 ans, la glande est considérée comme agrandie.

Taille de la thyroïde à l'échographie chez l'adulte

Le volume normal maximum de la glande thyroïde pour les femmes est de 18-20 ml et pour les hommes de 20-25 ml. Le volume normal minimum de la glande thyroïde chez les femmes est d'environ 4 ml et de 7 ml chez les hommes.

Tableau La taille maximale de la glande thyroïde chez l'adulte, en tenant compte du poids - pour l'impression

Taille thyroïdienne à l'échographie chez l'enfant

Le volume normal minimum de la glande thyroïde chez les enfants pesant jusqu'à 20-25 kg est de 1,5 ml. Le volume limite de la glande thyroïde dépend du sexe, de l'âge, de la puberté et de la surface corporelle.

En 1997, le professeur François Delange a calculé les valeurs maximales (97e centile) du volume de la thyroïde chez un groupe de 3 000 enfants âgés de 6 à 15 ans vivant dans des districts iodés d’Autriche, des Pays-Bas, de Slovaquie et de France.

Tableau Le volume de la glande thyroïde chez les enfants en fonction du sexe et de l'âge (Delange, 1997) - pour impression

Tableau Volume thyroïdien chez les enfants en fonction du sexe et du PPT (Delange, 1997) - pour impression

Vous trouverez ci-dessous les tailles normales de la glande thyroïde chez les enfants, en fonction du sexe et de la surface du corps, selon les données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour différentes années. Faites attention à la façon dont les données diffèrent d'une année à l'autre. Entre 1997 et 2003, il suffit de "disparaître"! Comment être. Le Centre scientifique d'endocrinologie de 1997 de l'Académie des sciences médicales de Russie utilise les normes de 1997.

Tableau Le volume de la glande thyroïde chez les enfants pour les ultrasons et les endocrinologues (recommandations de l'OMS) - pour l'impression

Les normes ci-dessus ne tiennent pas compte des différences significatives dans le volume de la glande thyroïde, en fonction du développement physique de l'enfant et de la présence de la puberté chez un adolescent.

Taille thyroïdienne à l'échographie chez l'enfant selon Pykov

Pykova M.I. est considéré comme le principal expert en échographie chez l'enfant en Russie. Le calcul de la taille normale de la glande thyroïde selon Pykov a été mis au point au cours d'une enquête menée auprès de plus de 12 000 enfants âgés de 4 à 15 ans vivant dans une grande ville industrielle (Moscou, Klin, région de Moscou), une région rurale de la Russie centrale présentant une déficience modérée en iode ( Bobrov (région de Voronezh, Kolpny, région d’Oryol), ainsi que dans cinq zones de surveillance du rayonnement touchées par l’accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl (Valuyki et Rovenky, région de Belgorod, Repyevka, région de Voronej, Volkhov et Na yshkino région Orel).

Selon la méthode de Pykov, l'un des indicateurs anthropométriques (AP) est également mesuré. Les limites supérieure et inférieure du volume thyroïdien normal (NTO) sont calculées en tenant compte du PA individuel par la formule: NTO = APHI1-I2, où

  • chez les enfants de 4 à 6 ans: AP - la circonférence de la poitrine lors de l’expiration; I1 0,056; I2 pour la limite inférieure de la norme 2.152 et pour la limite supérieure de la norme 0.456;
  • chez les enfants de 7 à 9 ans et chez les enfants de plus de 10 ans sans signe de puberté: AP est la longueur de la jambe (distance du grand trochanter à la plante du pied); I1 0,076; I2 pour la limite inférieure de la normale est de 3,144 et pour la limite supérieure de la normale de 0,566;
  • chez les enfants de 10 à 15 ans présentant des signes de puberté: PA - poids corporel; I1 0,075; I2 pour la limite inférieure de la norme 1.976 et pour la limite supérieure de la norme -5.088.

Tableau Le volume de la glande thyroïde chez les enfants, en fonction du développement du somatopole selon Pykov - pour l'impression

Le volume de la glande thyroïde à l'échographie chez le nouveau-né selon Pykov

Tous les cas de volume thyroïdien avec des valeurs de 0,9 ml ou plus au cours de la première semaine de vie doivent être reconnus comme un signe d’agrandissement du goitre de la thyroïde et, pour des valeurs de 0,4 ml ou moins, une diminution de la taille de la glande thyroïde.

Pour un diagnostic précis du goitre néonatal et de l’hypoplasie thyroïdienne chez le nouveau-né, on utilise des normes prenant en compte le poids corporel de l’enfant: NTO (ml) = poids corporel (kg) x 0,088 + K, où K est 0,182 pour la limite normale inférieure et 0,602 pour la limite normale supérieure.

L'analyse a été menée sur deux groupes d'enfants: 23 bébés avec un goitre néonatal (garçons / filles = 16/7) et 361 enfants (199/162) avec un volume thyroïdien normal.

Tableau Le volume de la glande thyroïde (M + 2σ) chez les nouveau-nés en fonction du poids selon Pykov - pour l'impression

Prenez soin de votre diagnosticien!

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones