L'article traite des violations du système cardiovasculaire dans les maladies de la glande thyroïde - quel est le mécanisme d'occurrence, le tableau clinique et les méthodes de traitement. Le système cardiovasculaire est l’un des systèmes les plus sensibles du système nerveux central en ce qui concerne les modifications du niveau des hormones thyroïdiennes.

Souvent, des violations de son côté suggèrent la présence d'une pathologie endocrinienne, car la glande thyroïde et le cœur sont inextricablement liés.

Fonction hormonale thyroïdienne normale

Avant d'analyser les troubles du système cardiovasculaire résultant de maladies endocriniennes, il est nécessaire de discuter de la manière dont la thyroïde affecte le cœur normalement.

L'action de la thyroxine et de la triiodothyronine est intracellulaire, où elles se lient aux récepteurs alpha et bêta situés dans le noyau. Une fois que l'hormone se lie au récepteur correspondant, ce dernier est converti en un facteur de transcription qui se lie à une partie spécifique de l'ADN de la cellule. Plus d'informations à ce sujet dans la vidéo de cet article.

Ainsi, il y a un changement intracellulaire dans la fonction de tous les organes et systèmes sous l'influence des hormones thyroïdiennes. Par exemple, la stimulation de la transcription sous l’influence de l’hyperthyroïdie et, en conséquence, le renforcement des processus de synthèse.

L'effet des hormones thyroïdiennes sur le système cardiovasculaire se manifeste à travers les 4 principaux domaines d'application:

  1. Augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin dans les tissus. Dans le contexte d'augmentation du débit sanguin dans l'hyperthyroïdie, le débit cardiaque peut augmenter de 60% par rapport au niveau initial et le débit sanguin augmentera de 50%.

Les facteurs qui contribuent à de tels changements cardinaux sont principalement l’augmentation du métabolisme basal sous l’influence de la thyroxine et de la triiodothyronine, ainsi que l’augmentation du métabolisme dans tous les tissus. Cela conduit à un besoin accru d'oxygène et de nutriments pour ces tissus, ce qui nécessite une perfusion améliorée de ces organes.

La vasodilatation est le mécanisme compensatoire du système vasculaire, qui s’adapte aux besoins du corps. Outre la consommation accrue, la récupération des métabolites de ces tissus augmente également.

Attention! Une vasodilatation importante et une augmentation du débit sanguin se produisent également dans la peau, ce qui nécessite une augmentation du transfert de chaleur. De ce fait, la peau devient humide et chaude au toucher - un des signes de l’effet de la glande thyroïde sur le cœur.

  1. Augmentation de la fréquence cardiaque. Cet effet est cliniquement significatif pour le médecin. Il est donc possible, même au stade prédiagnostique, de déterminer l'hyper- ou l'hypofonction de la glande thyroïde. La tachycardie suit également une augmentation du débit cardiaque, mais elle est bien supérieure aux chiffres attendus pour une fraction d’éjection donnée, ce qui permet de juger de l’effet direct de la thyroxine sur le muscle cardiaque, et pas seulement du mécanisme de développement compensatoire.
  2. Renforcement du rythme cardiaque. L'augmentation de l'activité enzymatique des cardiomyocytes dans le contexte d'une légère augmentation des hormones thyroïdiennes dans le sang entraîne une augmentation de la force des contractions cardiaques. Ceci est particulièrement prononcé lorsque le stress sur le cœur augmente, notamment à des températures subfébriles ou fébriles, ainsi que pendant l'activité physique.

C'est important! Ce facteur est déterminant dans la formation de pathologies telles que la cardiomyopathie thyrotoxique.

  1. Changement de pression artérielle. Augmenter le niveau d'hormones thyroïdiennes est caractérisé par une augmentation des chiffres de la pression systolique dans le contexte d'une diminution simultanée de la pression diastolique. Cela conduit à une augmentation significative de la pression différentielle et au développement d'une hypertension artérielle systolique isolée.

Les effets physiologiques ci-dessus confirment à quel point le cœur et la glande thyroïde sont étroitement liés.

Pathologie de la glande thyroïde

L'effet de la glande thyroïde sur le cœur dépend directement de l'état fonctionnel de l'organe de sécrétion interne.

Thyrotoxicose

L'hyperthyroïdie, caractérisée par des taux élevés de thyroxine et de triiodothyronine dans le sang et une diminution simultanée de l'hormone stimulant la thyroïde, se caractérise par la stimulation du travail de la plupart des organes et des tissus en augmentant le taux métabolique de base et le métabolisme, comme mentionné ci-dessus.

L'effet direct des hormones sur le myocarde, ainsi qu'une augmentation compensatoire du rythme cardiaque due à une augmentation de la demande en oxygène des tissus, entraînent l'apparition d'arythmies, principalement une tachycardie sinusale et une extrasystole. La labilité du pouls augmente également avec le stress émotionnel et physique.

C'est important! La différence entre la tachycardie thyrotoxique et d’autres causes est sa présence au repos et pendant le sommeil.

Dans le même temps, les patients se plaignent de manque d'air, de battements de cœur fréquents, d'interruptions du travail du cœur et, lors d'une grave attaque, ils peuvent même être à l'état présyncopal.

Si l'hyperthyroïdie est la cause d'un ralentissement du rythme cardiaque, des tests vagaux (destinés à activer le nerf vague et à ralentir le rythme cardiaque) aideront à calmer le rythme cardiaque rapide:

  • Homme de Valsalva - le patient doit prendre une profonde respiration puis procéder à une expiration forcée avec la bouche et le nez fermés;
  • réflexe de plongée - rincer le visage à l'eau froide ou glacée;
  • toux
  • Le réflexe d'Ashner se réalise en appuyant sur les globes oculaires.

Une hyperthyroïdie chez 60 à 80% des patients présente une hypertension systolique isolée.

Les signes qui apparaissent lors d'un examen objectif:

  • expansion des limites de percussion du coeur;
  • souffle systolique au sommet et au cinquième point, et parfois sur la base du cœur en raison de l'accélération du flux sanguin dans les cavités du cœur;
  • augmentation de la pression du pouls.

Pour voir comment la glande thyroïde affecte le cœur, un certain nombre d'études instrumentales sont effectuées, parmi lesquelles les plus indicatives sont l'ECG et l'Echo-KG.

Signes électrocardiographiques de pathologie cardiaque:

  • tachycardie sinusale;
  • épisodes de contractions ventriculaires prématurées (extrasystoles);
  • fibrillation auriculaire (absence d'onde P, différents intervalles RR et ondes de fibrillation f);
  • signes d'hypertrophie ventriculaire gauche;
  • raccourcir l'intervalle PQ;
  • Dépression du segment ST et inversion de l’onde T avec augmentation des modifications dystrophiques.

L'hyperthyroïdie se caractérise par une augmentation rapide du nombre d'insuffisances cardiaques. Cependant, ses premiers signes sont difficiles à remarquer à cause de la clinique de thyrotoxicose. Le coût du traitement tardif de la thyrotoxicose est le développement d’une insuffisance circulatoire.

Faible activité fonctionnelle de la glande thyroïde

La pathologie cardiaque dans l'hypothyroïdie se manifeste par des manifestations cliniques inverses chez les patients atteints de thyrotoxicose et n'augmente pas aussi rapidement qu'avec l'activité accrue de la glande thyroïde.

Changements caractéristiques du système circulatoire:

  • la bradycardie;
  • le déplacement des frontières du coeur;
  • augmentation de la pression artérielle diastolique.

Un ECG permet également de diagnostiquer les caractéristiques distinctives de l’hypothyroïdie et du cœur avec une insuffisance fonctionnelle. Les signes ne sont pas spécifiques, mais avec les résultats des tests de laboratoire confirmant l’hypothyroïdie, ces changements peuvent être diagnostiqués en raison d’une altération de la fonction thyroïdienne.

  • allongement de l'intervalle RR;
  • réduction de la tension des dents;
  • Dépression du segment ST;
  • réduction d'une dent de T ou son inversion.

La bradycardie peut être sinusale ou due à une altération de la conduction auriculo-ventriculaire.

Dans le cas d'une activité cardiaque perturbée grave et négligée, les patients peuvent se plaindre d'une faiblesse grave, d'une diminution des performances, de crises de vertiges ou même d'une perte de conscience. Lorsque ces symptômes apparaissent, en particulier en présence de signes systémiques d'hypothyroïdie, vous ne devez pas effectuer le traitement vous-même, mais vous devez consulter un endocrinologue.

Il est important de rappeler que la présence de bradycardie constitue une contre-indication à la prescription d'un certain nombre de médicaments utilisés en cardiologie. Vous devez toujours lire les instructions écrites pour ce médicament afin d’empêcher ses effets indésirables sur le corps humain.

Communication de la tachycardie du coeur et de la glande thyroïde

Certaines maladies de la glande thyroïde s'accompagnent de l'apparition de pathologies cardiaques. L'un d'entre eux est la tachycardie. La glande thyroïde est l’un des contrôleurs les plus importants de tous les processus survenant dans le corps. Les dysfonctionnements de son travail affectent négativement tous les organes et systèmes, mais le muscle cardiaque en souffre le plus.

Les maladies de la glande thyroïde sont des maladies très courantes chez les personnes de tout sexe et de tout âge. Pour éviter le développement de pathologies graves, il est nécessaire de subir un examen en temps opportun par un spécialiste qualifié.

Comment est l'effet sur le coeur?

Le lien entre la thyroïde et le rythme cardiaque est évident - la vitesse du rythme cardiaque dépend de son travail. La glande thyroïde produit des hormones très importantes pour un travail équilibré du corps. Avec l'aide des hormones thyroïdiennes, se produit non seulement la régulation de tous les systèmes vitaux du corps, mais également la fourniture d'organes avec de l'oxygène. À cet égard, s’il existe des troubles dans la glande thyroïde et que cela fonctionne à un rythme réduit, les hormones thyroïdiennes sont synthétisées en quantités insuffisantes, ce qui provoque une faiblesse et une diminution des contractions cardiaques. À l'inverse, lorsque le goitre se développe et que la glande fonctionne à un rythme accéléré, le pouls s'accélère, c'est-à-dire que la tachycardie se produit.

La synthèse accrue d'hormones se produit lors d'inflammation de la glande, ainsi qu'en présence de diverses entités hormono-dépendantes et productrices d'hormones. Chez une personne souffrant de dysfonctionnements dans le travail de cet organe endocrinien, avec un rythme cardiaque rapide, le corps est constamment soumis à un stress, ce qui augmente le risque de développer des pathologies cardiaques dangereuses pouvant être fatales.

Les palpitations cardiaques et le travail de la thyroïde sont ainsi interconnectés. Le muscle cardiaque se contracte sous l'influence d'impulsions, mais pour les affections thyroïdiennes (notamment l'hyperthyroïdie), hormones produites en grande quantité, ces impulsions génèrent dans un ordre aléatoire, ce qui affecte naturellement le cœur. Par conséquent, il commence à battre plus vite. Lorsque l’hypothyroïdie développe une bradycardie, c’est la fréquence cardiaque qui diminue.

Il faut dire que le traitement de la tachycardie et de la bradycardie, qui se développe sur le fond de la maladie de la thyroïde, n’est pas difficile, mais il est important qu’il soit prescrit par un médecin expérimenté.

Symptômes communs d'anomalies de la thyroïde

Les symptômes pouvant indiquer un dysfonctionnement d'un organe endocrinien important sont les suivants:

  • augmentation ou diminution du poids corporel avec un régime alimentaire normal et un effort physique constant;
  • cholestérol suspendu;
  • frissons ou transpiration excessive;
  • intolérance aux hautes ou basses températures;
  • rythme cardiaque rapide ou diminué;
  • douleurs musculaires;
  • diarrhée ou constipation;
  • l'insomnie;
  • irrégularités dans le cycle menstruel;
  • nervosité;
  • état dépressif et léthargique;
  • les poches;
  • peau sèche et perte de cheveux.

Tous ces symptômes sont courants et il est impossible d'établir un diagnostic correct uniquement par leur présence.

Il existe de nombreuses maladies de la thyroïde et chacune d’elles a ses propres symptômes. Par exemple, lors de processus oncologiques dans la glande, une voix devient enrouée, les ganglions lymphatiques se multiplient, les patients se plaignent de difficultés à avaler et de douleurs dans la gorge.

Dans l'hypothyroïdie, les symptômes dépendent de l'âge du patient, du degré d'insuffisance hormonale et de la durée de la maladie. Chez le nouveau-né, les symptômes de l'hypothyroïdie peuvent être totalement absents, et chez l'enfant, un champ de deux ans est le symptôme évident d'un déficit en hormone thyroïdienne, d'une faible croissance, d'un retard mental et de difficultés d'apprentissage.

Les adultes atteints d'hypothyroïdie se plaignent d'excès de poids, de constipation, de perte de cheveux, d'une sensation constante de froid et d'un assèchement de la peau. Chez les femmes, des troubles de la reproduction et des irrégularités du cycle menstruel peuvent survenir.

Si une femme atteinte d'hypothyroïdie tombe enceinte, le risque de fausse couche, d'anémie, d'hypotension artérielle et de naissance prématurée est alors accru. Un enfant né d'une femme atteinte d'hypothyroïdie peut prendre du retard dans son développement physique et mental et son poids est insuffisant à la naissance.

Les personnes âgées, quant à elles, présentent une hypothyroïdie accompagnée de troubles de l’audition et de la mémoire, d’éventuels états dépressifs. Nombreux sont ceux qui confondent ces symptômes avec des changements liés à l'âge.

Les symptômes de l'hyperthyroïdie dépendent également en grande partie de l'âge et de la durée de l'évolution de la maladie. Dans ce cas, les patients développent une tachycardie, une nervosité, un poids net, un essoufflement et une transpiration apparaissent. Chez les personnes âgées, l'hyperthyroïdie est accompagnée d'arythmie et d'insuffisance cardiaque, de fréquentes crises d'angine de poitrine sont possibles.

Dans les processus inflammatoires de la glande chez les patients, on observe une augmentation de poids, une somnolence, un grossissement de la voix et la sensation de la présence d’un corps étranger dans la gorge. Avec la progression de la maladie, une perte de cheveux, des frissons, une constipation et une peau sèche peuvent apparaître.

Un goitre ou une augmentation de la taille de la glande est accompagné de difficultés respiratoires ou de problèmes d'ingestion. Les patients peuvent voir visuellement une augmentation du volume du cou.

Diagnostic des maladies

Il est nécessaire de comprendre que la tachycardie peut être non seulement un symptôme concomitant dans les troubles fonctionnels de la thyroïde, mais également une maladie indépendante et très dangereuse. Pour que le diagnostic soit correct, les méthodes suivantes sont nécessaires:

  • Distribution orale. Le médecin pose des questions sur les symptômes et détermine la présence de violations non seulement du travail du cœur, mais également de la nervosité, de la faiblesse et de troubles psychologiques.
  • ECG Si la tachycardie est causée par des anomalies de la thyroïde, dans la plupart des cas, cette analyse ne révèle pas de pathologies du cœur (aux premiers stades de la maladie, bien sûr).
  • Échocardiographie. Si le patient est suspecté d'hyperthyroïdie, cette analyse montre la présence d'une hypertrophie ventriculaire gauche.
  • L'échographie de l'organe endocrinien permet de visualiser la présence de formations glandulaires, d'inflammation ou d'autres modifications pathologiques.
  • Les analyses de sang effectuées en laboratoire pour détecter les hormones thyroïdiennes indiquent un dysfonctionnement de l'organe et expliquent les causes de la tachycardie. Dans ce cas, il est souhaitable de donner du sang après 22 heures, car c'est à ce moment-là que la glande est la plus active.

Traitement de pathologie

Pour que le traitement des tachycardies des affections thyroïdiennes soit efficace, il est nécessaire d'identifier la cause de la maladie et de commencer à l'éliminer. Comme mentionné ci-dessus, le traitement des arythmies cardiaques causées par des processus pathologiques de la glande thyroïde ne présente pas de difficulté. L'essentiel est de faire un don de sang pour des hormones et, en fonction des résultats, de choisir le traitement.

Naturellement, tous les produits médicaux doivent être prescrits par un médecin, en tenant compte de l'âge du patient, de la durée de la maladie, des résultats des tests, de la présence d'autres maux et d'autres facteurs.

Des préparations hormonales sont prescrites pour toute violation de la fonction thyroïdienne, mais pour améliorer le travail du muscle cardiaque, des sédatifs sont prescrits aux patients - teinture de Motherwort, Corvalol, Valériane, Valocordin, Novo-Passit et autres. Le médecin peut également recommander de prendre des médicaments antiarythmiques - Adénosine, Vérapamine, etc.

En outre, une thérapie avec la physiothérapie ou des méthodes de thérapie folklorique est recommandée, mais elles doivent être discutées avec votre médecin sans faute. Dans les cas graves, si la maladie ne se prête pas à un traitement conservateur, une intervention chirurgicale peut être prescrite. La tachycardie et la thyroïde ont un lien direct, mais il ne faut pas oublier que la cause des palpitations cardiaques peut résider et non dans les maladies de l'organe endocrinien; par conséquent, une consultation avec un médecin est nécessaire.

Thérapie populaire

Tout d'abord, en cas de tachycardie provoquée par des troubles de la glande thyroïde, vous devez refuser le café, le thé fort, le tabac, les aliments gras, salés et épicés. Les repas doivent être réguliers, équilibrés et utiles. La suralimentation doit être éliminée, car un tel phénomène peut provoquer des crises convulsives indésirables. Dans le régime alimentaire est utile d'inclure le miel naturel, le son, les fruits et les légumes. Il est très important de cesser d’être nerveux et de subir une surcharge émotionnelle.

Pour réduire le pouls, vous pouvez utiliser des méthodes de traitement non traditionnelles. Le jus d'avoine est très efficace. De la partie aérienne de la plante, il est nécessaire de presser le jus et de le boire dans un demi-verre 2 à 3 fois par jour. Ce remède est particulièrement indiqué pour les personnes souffrant de tachycardie avec une pression régulièrement élevée.

L'aubépine est un remède bien connu pour le traitement des maladies cardiaques. Lorsque la tachycardie est causée par un dysfonctionnement de la thyroïde, il est très utile de boire du thé avec ces fruits. De plus, il est utile d’ajouter du thé à l’herbe de chrysalide.

Le bleuet bleu résiste également bien à la tachycardie. Pour un verre d'eau bouillante, vous devez prendre une cuillerée à thé de fleurs, insister pendant une heure, puis filtrer et boire un demi-verre plusieurs fois par jour.

Si les tests montrent que le sang est trop épais, un messager peut vous aider. Il a un effet réducteur de sang. Melilot peut être combiné avec d'autres herbes et boire sous forme de thé. Si vous buvez ce médicament pendant six mois, la pression se stabilisera et les attaques de tachycardie disparaîtront.

Au lieu de thé, vous pouvez préparer de la mélisse, elle soulage également parfaitement les attaques de tachycardie. Si vous avez du Kombucha, vous pouvez alors insister non seulement sur le thé ordinaire, mais également sur les herbes médicinales. Utilisez bruyère, digitale, agripaume, actée à grappes noires. Prenez tous les ingrédients dans des proportions égales, remplissez avec de l'eau bouillante et laissez infuser pendant la nuit. Puis ajoutez le miel et versez sur le champignon. Après une semaine, la boisson saine est prête à boire. Buvez-le 100 grammes avant les repas.

Le miel et le citron sont souvent utilisés dans le traitement de la tachycardie, il est donc recommandé de préparer une friandise savoureuse à partir d'un mélange de miel, de noix d'amande et de citron. Une livre de citron et 30 noix d'amande pelées nécessiteront une livre de miel. Hachez finement le citron, écrasez les noix. Mélanger le tout avec du miel et manger 1 c. l 2 fois par jour.

Prévention des maladies cardiaques

Afin de prévenir les complications sous forme de pathologies cardiaques en cas de violation du travail de la glande thyroïde, il est important de commencer le traitement des affections au tout début de leur développement. Les patients doivent être examinés régulièrement pour éviter toute surcharge émotionnelle et physique, ainsi que pour prendre tous les médicaments recommandés par le médecin traitant.

Les maladies de la glande thyroïde sont traitées avec succès avec des médicaments, afin d’être identifiées comme telles, vous ne devez donc pas remettre le traitement à plus tard. Pour que le cœur et tout le corps fonctionnent correctement et ne subissent aucune défaillance, vous devez surveiller de près l'état de l'organe endocrinien principal et consulter rapidement un médecin pour éliminer les manifestations pathologiques.

Tachycardie thyroïdienne et des sinus

Posez une question au MÉDECIN et recevez une RÉPONSE GRATUITE. Vous pouvez remplir un formulaire spécial sur NOTRE SITE via ce lien >>>

Problèmes cardiaques dans les maladies de la glande thyroïde

La glande thyroïde est une partie du système endocrinien qui est responsable du métabolisme dans le corps. Le tissu glandulaire est constitué de cellules folliculaires qui synthétisent les hormones thyroxine et triiodothyronine, ainsi que la calcitonine, les hormones peptidiques et iodées. De ce fait, dans le corps humain, le phosphate et le calcium sont transportés vers le tissu osseux. La glande thyroïde contrôle le métabolisme, la maturation des cellules, leur processus de croissance et remplit ces cellules d’énergie.

Influence de la glande thyroïde sur le coeur

Toute défaillance du système endocrinien peut entraîner des complications et des pathologies graves dans le corps. L'état de tous les organes et tissus dépend du fonctionnement normal de la glande thyroïde, mais l'organe endocrinien a un effet spécial sur le fonctionnement du cœur.

L'organe circulatoire central est étroitement lié à la thyroïde.

Merci à leur union, tous les processus métaboliques passent sans échec, et les nutriments sont transportés de manière uniforme dans tout le corps. Voyons plus en détail comment la thyroïde affecte le cœur:

  1. Si la glande endocrine produit des hormones en petites quantités, elle provoque alors l’apparition d’une bradycardie (un rythme cardiaque rare). Il y a un pouls pouvant aller jusqu'à 60 battements par minute, une insuffisance cardiaque aiguë et une privation d'oxygène peuvent survenir.
  2. L'insuffisance hormonale entraîne une hypertension et une hypotension (pression artérielle élevée / basse). Puisque la glande thyroïde est responsable du métabolisme, le transport de fer et d'acide folique vers le cœur cesse. Une carence en vitamines augmente le risque d'infarctus du myocarde, de dystrophie myocardique, de prolapsus et d'accident vasculaire cérébral. En outre, non seulement le cœur, mais tout le corps commence à souffrir d'un manque de vitamines et de nutriments.
  3. Avec un niveau réduit d'hormones, on note une détérioration de la fonction de pompage du coeur. Chez une personne en bonne santé, le cœur «passe» plus de 2 litres de sang par jour, mais avec les maladies de la thyroïde, le volume diminue de 3 à 4. Dans ce cas, tout stress physique et émotionnel, stress, maladies virales et infectieuses conduit à l'épuisement du muscle cardiaque.
  4. Avec une production excessive d'hormones, l'ensemble du système immunitaire en souffre. Un organisme affaibli est beaucoup plus souvent exposé à des maladies virales et infectieuses. Toute complication exerce une pression sur le cœur, tandis que les parois des vaisseaux sanguins se détendent et s'amincissent. Dans ce cas, la circulation sanguine s'améliore et le débit sanguin augmente, ce qui entraîne des crises d'arythmie et de tachycardie (rythme cardiaque fréquent). Un taux élevé d'hormones entraîne une usure rapide du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins et augmente également le risque d'arrêt cardiaque, de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral.

Maladies de la thyroïde affectant le coeur

L'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie (thyrotoxicose) touchent non seulement le système cardiovasculaire, mais également tout le corps.

  1. L'hypothyroïdie. Cette diminution du fonctionnement de la glande thyroïde, dans laquelle diminue la quantité d’hormones produites. Dans le corps, il y a un déficit en triiodothyronine (T3) et en thyroxine (T4), alors que le niveau de l'hormone pituitaire (TSH) augmente de 2 à 3 fois.
  2. L'hyperthyroïdie. Syndrome clinique dans lequel le fonctionnement de la glande thyroïde augmente et le niveau d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente. Les hormones de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4) augmentent et le niveau de l'hormone pituitaire (TSH) diminue de 2 à 3 fois. Un excès d'hormones thyroïdiennes a un effet toxique sur les tissus et les organes. Ce syndrome clinique est appelé "thyrotoxicose".

Comment l'hypothyroïdie affecte-t-elle le cœur?

Une diminution des hormones thyroïdiennes affecte directement le système cardiovasculaire (système cardiovasculaire). Dans l'hypothyroïdie, deux fonctions du myocarde sont affaiblies: inotrope et chronotrope.

La fonction inotrope est responsable de la contraction du muscle cardiaque due aux cellules du myocarde et aux protéines synthétisées (myosine, actine). Une diminution des hormones thyroïdiennes réduit la production de ces protéines.

La fonction chronotrope est responsable de la fréquence des contractions du muscle cardiaque. Une fonction altérée conduit à des arythmies, des tachycardies et une bradycardie. En outre, l'hypothyroïdie diminue la vitesse du flux sanguin, ce qui conduit à l'anémie (anémie). Fonction végétative perturbée. Les tissus et les organes souffrent d'une carence en fer, d'oxygène et de vitamines du groupe B.

Effet de la thyréotoxicose sur le coeur

Une intoxication survient lorsque les hormones thyroïdiennes sont plus présentes. Tout d'abord, le cœur souffre de la libération de thyroxine et de triiodothyronine dans le sang. Ces hormones affectent la fonction chronotrope, augmentant considérablement la fréquence des contractions du muscle cardiaque. La synthèse des protéines de la myosine et de l'actine, ainsi que des enzymes, est produite 3 fois plus rapidement et en grands volumes.

Avec la thyrotoxicose, on note une augmentation du volume cardiaque du coeur et des accidents vasculaires cérébraux, une accélération du flux sanguin et une diminution de la résistance vasculaire périphérique. Dans ce contexte, l'évolution de la pression artérielle. Avec la thyrotoxicose, le cœur fait le même travail en 24 heures, comme en 3-4 jours. En raison de la charge et de la pression constantes, le cœur ne reste pas debout. Un cas clinique est accompagné de l'apparition de pathologies (maladie ischémique, malformations cardiaques, prolapsus valvulaire, tachycardie sinusale, fibrillation auriculaire, insuffisance cardiaque). Le risque d'insuffisance cardiaque et de développement d'une crise cardiaque augmente.

Symptômes communs et signes avant-coureurs

Des modifications du niveau des hormones triiodothyronine et thyroxine entraînent des perturbations du système cardiovasculaire. La glande thyroïde et le cœur sont étroitement liés, de sorte que tout changement entraîne l'apparition de symptômes communs:

  • Tachycardie Il se produit sur le fond de l'hyperthyroïdie. Fréquence cardiaque d'au moins 70 battements par minute.
  • Bradycardie Il se produit sur le fond de l'hypothyroïdie. Fréquence cardiaque inférieure à 60 battements par minute.
  • Angine de poitrine ou angine de poitrine. Douleur pressante au centre de la poitrine, accompagnée d'une sensation de brûlure. L'angine peut provoquer des crises d'asthme. Le plus souvent, l'angine de poitrine présente les signes d'insuffisance cardiaque aiguë et apparaît au cours de l'infarctus du myocarde.
  • Taux de cholestérol élevé et athérosclérose. Le processus de métabolisme des lipides est perturbé, le corps n'est pas capable d'éliminer le cholestérol du sang lui-même. À leur tour, le cholestérol et d'autres graisses se déposent sur la paroi interne des vaisseaux sanguins et des artères, formant progressivement des plaques, des plaques et des caillots sanguins. Cela conduit à un amincissement des parois des vaisseaux sanguins, la circulation sanguine est perturbée, l'athérosclérose se développe.
  • Anémie ou anémie. Apparaît en raison d'une violation du processus de formation du sang, ainsi que d'une carence en fer.
  • Arythmie. Le rythme cardiaque est perturbé. Il peut y avoir des vertiges, des évanouissements, un essoufflement, une coupure et une douleur pressante à la poitrine. L'arythmie apparaît à la fois en mouvement et au repos.
  • La pression La tension artérielle monte et descend.

Tachycardie et palpitations

Ces deux symptômes s’accompagnent et se complètent souvent. Si le rythme cardiaque est une sensation de rythme cardiaque rapide, la tachycardie indique que le rythme cardiaque dépasse 90 battements par minute (la norme est de 60 à 90 battements). La tachycardie et les palpitations sont les premières choses que les patients remarquent lorsqu'ils modifient le niveau d'hormones thyroïdiennes. Alors pourquoi devrions-nous nous méfier de la tachycardie dans les maladies de la glande thyroïde, considérons plus en détail:

  1. Violation de la vitesse du flux sanguin. La circulation sanguine est perdue, le sang dans le corps ne coule pas uniformément. Certains organes commencent à souffrir d'une carence en nutriments et en vitamines, d'autres organes souffrent d'excès et d'hémorragie. Le problème principal est que le transport de l'oxygène vers les tissus et les organes est perturbé, qu'il y a une mort cellulaire progressive et une destruction (destruction) du corps de l'intérieur.
  2. La tachycardie ne vient pas seule. Sur un fond de fréquence cardiaque rapide, apparaissent essoufflement, vertiges et évanouissements. Vous pouvez remarquer des palpitations (battements cardiaques irréguliers). Il y a aussi des sensations douloureuses dans la région de la poitrine.
  3. Le risque de crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, crise cardiaque et arrêt cardiaque. Avec la tachycardie, le cœur est incapable de pomper le volume de sang requis. Les caillots sanguins ne sont pas retirés des vaisseaux et des artères, ils s'accumulent progressivement et forment des caillots sanguins.
  4. Le développement de la dystonie végétative. Perturbé le travail du système autonome, qui est responsable du travail de tout l'organisme. Par exemple, ralentir ou stimuler la digestion, réduire et détendre la vessie / le rectum / le cœur rétrécit et dilate la pupille.

Toute défaillance de la glande thyroïde entraîne une dysrégulation du système cardiovasculaire. Lorsque les premiers symptômes alarmants apparaissent, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste pour un examen plus approfondi.

L'endocrinologue diagnostique et identifie les pathologies des glandes et reconnaît également les troubles hormonaux aux stades précoces. Cela aidera à terme à prévenir le développement de maladies et de pathologies graves. Malgré l'avenir du traitement, une personne devrait pouvoir subvenir à ses besoins avec l'aide d'une nutrition adéquate, d'un régime alimentaire et de la phytothérapie. Il est également nécessaire de respecter toutes les prescriptions préventives et médicales du médecin.

Tachycardie thyroïdienne

Certaines maladies de la glande thyroïde s'accompagnent du développement d'une tachycardie. La glande est considérée comme le "conducteur" de tout l'organisme, son dysfonctionnement affecte tous les organes, en particulier le cœur. Les affections thyroïdiennes sont considérées comme les plus courantes dans le monde. Pour prévenir les déséquilibres hormonaux graves et les maladies du système cardiovasculaire qu’il provoque, vous devez régulièrement subir un examen médical.

Comment la thyroïde affecte-t-elle le cœur?

La fréquence cardiaque dépend de l'état de la glande thyroïde.

Les hormones synthétisées par la glande thyroïde sont vitales. Avec leur aide, le travail de tout l'organisme est régulé, en particulier l'apport d'oxygène à tous les tissus. Si vous suspectez un dysfonctionnement de la glande thyroïde, une analyse est effectuée pour identifier la quantité d'hormones T3, T4 et de thyroxine dans le sang. Lorsque les hormones d'hypothyroïdie sont produites en quantités insuffisantes, c'est à cause de quoi une personne devient faible et le rythme cardiaque ralentit.

Avec le goitre, lorsque le niveau d'hormones glandulaires est élevé, le patient développe une tachycardie - un rythme cardiaque rapide. Des taux élevés d'hormones sont détectés dans les processus inflammatoires de la glande thyroïde ou en présence de tumeurs synthétisant activement les hormones. L'accélération des processus métaboliques dans le corps et les contractions du muscle cardiaque forment un état de stress constant dans le corps. En conséquence, le risque de développer une insuffisance cardiaque et la mort subite du patient augmente.

Le mécanisme de développement de la tachycardie

Il existe une connexion continue entre le cœur et la thyroïde. Le myocarde est réduit par les impulsions électriques générées par le nœud sinusal situé dans l'oreillette droite. Dans les maladies de la glande thyroïde associées à une production excessive d'hormones (hyperteriose), des impulsions sont générées aléatoirement, ce qui affecte le cœur, le faisant battre plus vite, le pouls s'accélère. En conséquence, dans l'hypothyroïdie, la fréquence cardiaque diminue. La tachycardie causée par l'hyperteriose, ainsi que la bradycardie, qui a provoqué l'hypothyroïdie, réagit bien au traitement.

Autres symptômes

La tachycardie provoquée par des modifications pathologiques de la glande thyroïde présente les caractéristiques suivantes:

  • La fréquence cardiaque varie dans la plage de 90-140 battements / min;
  • le changement de la position du corps et le sommeil n'affectent pas le rythme cardiaque;
  • en cas de stress physique ou mental, la fréquence cardiaque atteint 460 battements / min;
  • dans l'estomac, le cou, sensation nue d'un battement de coeur;
  • douleur à la poitrine;
  • essoufflement se développe.

En plus de la tachycardie, l'hyperteriosis provoque:

  • troubles du sommeil;
  • perte de poids;
  • transpiration accrue;
  • diarrhée, mictions fréquentes;
  • irritabilité

Retour à la table des matières

Diagnostic de la tachycardie dans la glande thyroïde

Les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées pour établir un diagnostic et identifier la cause d'un rythme cardiaque rapide:

  • Recueillir l'histoire. Le médecin découvre du patient les particularités de son état et les changements survenus avec le sommeil et l’humeur.
  • Contrôle du pouls et de la pression artérielle.
  • ECG Indique un problème cardiaque. Les troubles du système endocrinien ne révèlent pas.
  • Échocardiographie. Lorsque l'hyperteriosis, le patient est l'hypertrophie ventriculaire gauche.
  • Échographie de la glande thyroïde. Détecte la présence de modifications de la glande, de processus inflammatoires, de néoplasmes.
  • Un test sanguin pour la quantité d'hormones thyroïdiennes. Indique un dysfonctionnement de la glande thyroïde, explique la nature de l'arythmie. Le sang est prélevé pour analyse le soir, vers 22 heures - 23 heures, heure à laquelle la glande est la plus active. Si du sang est prélevé le matin, le résultat ne sera pas précis, ce qui peut affecter négativement le traitement.

Retour à la table des matières

Traitement de pathologie

Le traitement de la tachycardie dans l'hyperteriose a pour objectif de rétablir le fonctionnement normal de la glande thyroïde et d'eliminer la cause de l'arythmie.

Il n’est pas difficile de traiter la tachycardie pour les maladies de la thyroïde, l’essentiel est de déterminer puis de rétablir le niveau des hormones glandulaires dans le sang. Les médicaments sont choisis par le médecin individuellement, en tenant compte des résultats de l'analyse et des pathologies associées existantes. Le traitement repose sur des médicaments qui inhibent la fonction de la glande. Ils doivent être pris uniquement sur ordonnance d'un médecin, à des doses strictement spécifiées. Pour éliminer les symptômes, on prescrit au patient des médicaments normalisant le pouls afin de soulager le muscle cardiaque et des sédatifs.

Remèdes populaires

Pour éliminer la tachycardie causée par une maladie de la thyroïde, il est recommandé d’inclure les noix de Grenoble dans le régime alimentaire (au moins 3 à 4 noix par jour avec 1 c. À thé de miel). Au moment du traitement devrait aller sur un régime avec une teneur minimale en produits d'origine animale. La restauration de la thyroïde et la normalisation du rythme cardiaque fournissent des infusions d'aubépine et de valériane. Ils peuvent être préparés par vous-même ou achetés en pharmacie.

La copie de documents du site est possible sans accord préalable en cas d'installation d'un lien actif indexé sur notre site.

Les informations sur ce site sont fournies uniquement à titre d'information générale. Nous vous recommandons de contacter votre médecin pour obtenir des conseils et un traitement.

Thyroïde et coeur - quel est le lien?

L'article traite des violations du système cardiovasculaire dans les maladies de la glande thyroïde - quel est le mécanisme d'occurrence, le tableau clinique et les méthodes de traitement. Le système cardiovasculaire est l’un des systèmes les plus sensibles du système nerveux central en ce qui concerne les modifications du niveau des hormones thyroïdiennes.

Souvent, des violations de son côté suggèrent la présence d'une pathologie endocrinienne, car la glande thyroïde et le cœur sont inextricablement liés.

Fonction hormonale thyroïdienne normale

Avant d'analyser les troubles du système cardiovasculaire résultant de maladies endocriniennes, il est nécessaire de discuter de la manière dont la thyroïde affecte le cœur normalement.

L'action de la thyroxine et de la triiodothyronine est intracellulaire, où elles se lient aux récepteurs alpha et bêta situés dans le noyau. Une fois que l'hormone se lie au récepteur correspondant, ce dernier est converti en un facteur de transcription qui se lie à une partie spécifique de l'ADN de la cellule. Plus d'informations à ce sujet dans la vidéo de cet article.

Ainsi, il y a un changement intracellulaire dans la fonction de tous les organes et systèmes sous l'influence des hormones thyroïdiennes. Par exemple, la stimulation de la transcription sous l’influence de l’hyperthyroïdie et, en conséquence, le renforcement des processus de synthèse.

L'effet des hormones thyroïdiennes sur le système cardiovasculaire se manifeste à travers les 4 principaux domaines d'application:

  1. Augmentation du débit cardiaque et du débit sanguin dans les tissus. Dans le contexte d'augmentation du débit sanguin dans l'hyperthyroïdie, le débit cardiaque peut augmenter de 60% par rapport au niveau initial et le débit sanguin augmentera de 50%.

Les facteurs qui contribuent à de tels changements cardinaux sont principalement l’augmentation du métabolisme basal sous l’influence de la thyroxine et de la triiodothyronine, ainsi que l’augmentation du métabolisme dans tous les tissus. Cela conduit à un besoin accru d'oxygène et de nutriments pour ces tissus, ce qui nécessite une perfusion améliorée de ces organes.

La vasodilatation est le mécanisme compensatoire du système vasculaire, qui s’adapte aux besoins du corps. Outre la consommation accrue, la récupération des métabolites de ces tissus augmente également.

Attention! Une vasodilatation importante et une augmentation du débit sanguin se produisent également dans la peau, ce qui nécessite une augmentation du transfert de chaleur. De ce fait, la peau devient humide et chaude au toucher - un des signes de l’effet de la glande thyroïde sur le cœur.

  1. Augmentation de la fréquence cardiaque. Cet effet est cliniquement significatif pour le médecin. Il est donc possible, même au stade prédiagnostique, de déterminer l'hyper- ou l'hypofonction de la glande thyroïde. La tachycardie suit également une augmentation du débit cardiaque, mais elle est bien supérieure aux chiffres attendus pour une fraction d’éjection donnée, ce qui permet de juger de l’effet direct de la thyroxine sur le muscle cardiaque, et pas seulement du mécanisme de développement compensatoire.
  2. Renforcement du rythme cardiaque. L'augmentation de l'activité enzymatique des cardiomyocytes dans le contexte d'une légère augmentation des hormones thyroïdiennes dans le sang entraîne une augmentation de la force des contractions cardiaques. Ceci est particulièrement prononcé lorsque le stress sur le cœur augmente, notamment à des températures subfébriles ou fébriles, ainsi que pendant l'activité physique.

C'est important! Ce facteur est déterminant dans la formation de pathologies telles que la cardiomyopathie thyrotoxique.

  1. Changement de pression artérielle. Augmenter le niveau d'hormones thyroïdiennes est caractérisé par une augmentation des chiffres de la pression systolique dans le contexte d'une diminution simultanée de la pression diastolique. Cela conduit à une augmentation significative de la pression différentielle et au développement d'une hypertension artérielle systolique isolée.

Les effets physiologiques ci-dessus confirment à quel point le cœur et la glande thyroïde sont étroitement liés.

Pathologie de la glande thyroïde

L'effet de la glande thyroïde sur le cœur dépend directement de l'état fonctionnel de l'organe de sécrétion interne.

Thyrotoxicose

L'hyperthyroïdie, caractérisée par des taux élevés de thyroxine et de triiodothyronine dans le sang et une diminution simultanée de l'hormone stimulant la thyroïde, se caractérise par la stimulation du travail de la plupart des organes et des tissus en augmentant le taux métabolique de base et le métabolisme, comme mentionné ci-dessus.

L'effet direct des hormones sur le myocarde, ainsi qu'une augmentation compensatoire du rythme cardiaque due à une augmentation de la demande en oxygène des tissus, entraînent l'apparition d'arythmies, principalement une tachycardie sinusale et une extrasystole. La labilité du pouls augmente également avec le stress émotionnel et physique.

C'est important! La différence entre la tachycardie thyrotoxique et d’autres causes est sa présence au repos et pendant le sommeil.

Dans le même temps, les patients se plaignent de manque d'air, de battements de cœur fréquents, d'interruptions du travail du cœur et, lors d'une grave attaque, ils peuvent même être à l'état présyncopal.

Si l'hyperthyroïdie est la cause d'un ralentissement du rythme cardiaque, des tests vagaux (destinés à activer le nerf vague et à ralentir le rythme cardiaque) aideront à calmer le rythme cardiaque rapide:

  • Homme de Valsalva - le patient doit prendre une profonde respiration puis procéder à une expiration forcée avec la bouche et le nez fermés;
  • réflexe de plongée - rincer le visage à l'eau froide ou glacée;
  • toux
  • Le réflexe d'Ashner se réalise en appuyant sur les globes oculaires.

Une hyperthyroïdie chez 60 à 80% des patients présente une hypertension systolique isolée.

Les signes qui apparaissent lors d'un examen objectif:

  • expansion des limites de percussion du coeur;
  • souffle systolique au sommet et au cinquième point, et parfois sur la base du cœur en raison de l'accélération du flux sanguin dans les cavités du cœur;
  • augmentation de la pression du pouls.

Pour voir comment la glande thyroïde affecte le cœur, un certain nombre d'études instrumentales sont effectuées, parmi lesquelles les plus indicatives sont l'ECG et l'Echo-KG.

Signes électrocardiographiques de pathologie cardiaque:

  • tachycardie sinusale;
  • épisodes de contractions ventriculaires prématurées (extrasystoles);
  • fibrillation auriculaire (absence d'onde P, différents intervalles RR et ondes de fibrillation f);
  • signes d'hypertrophie ventriculaire gauche;
  • raccourcir l'intervalle PQ;
  • Dépression du segment ST et inversion de l’onde T avec augmentation des modifications dystrophiques.

L'hyperthyroïdie se caractérise par une augmentation rapide du nombre d'insuffisances cardiaques. Cependant, ses premiers signes sont difficiles à remarquer à cause de la clinique de thyrotoxicose. Le coût du traitement tardif de la thyrotoxicose est le développement d’une insuffisance circulatoire.

Faible activité fonctionnelle de la glande thyroïde

La pathologie cardiaque dans l'hypothyroïdie se manifeste par des manifestations cliniques inverses chez les patients atteints de thyrotoxicose et n'augmente pas aussi rapidement qu'avec l'activité accrue de la glande thyroïde.

Changements caractéristiques du système circulatoire:

  • la bradycardie;
  • le déplacement des frontières du coeur;
  • augmentation de la pression artérielle diastolique.

Un ECG permet également de diagnostiquer les caractéristiques distinctives de l’hypothyroïdie et du cœur avec une insuffisance fonctionnelle. Les signes ne sont pas spécifiques, mais avec les résultats des tests de laboratoire confirmant l’hypothyroïdie, ces changements peuvent être diagnostiqués en raison d’une altération de la fonction thyroïdienne.

  • allongement de l'intervalle RR;
  • réduction de la tension des dents;
  • Dépression du segment ST;
  • réduction d'une dent de T ou son inversion.

La bradycardie peut être sinusale ou due à une altération de la conduction auriculo-ventriculaire.

Dans le cas d'une activité cardiaque perturbée grave et négligée, les patients peuvent se plaindre d'une faiblesse grave, d'une diminution des performances, de crises de vertiges ou même d'une perte de conscience. Lorsque ces symptômes apparaissent, en particulier en présence de signes systémiques d'hypothyroïdie, vous ne devez pas effectuer le traitement vous-même, mais vous devez consulter un endocrinologue.

Il est important de rappeler que la présence de bradycardie constitue une contre-indication à la prescription d'un certain nombre de médicaments utilisés en cardiologie. Vous devez toujours lire les instructions écrites pour ce médicament afin d’empêcher ses effets indésirables sur le corps humain.

Endocrinologue de la plus haute catégorie. Spécialiste avec 10 ans d'expérience dans des cliniques privées à Moscou. Education: L’École de médecine de l’État de Perm a été nommée après l’académicien Ye.A. Wagner

Dans un proche avenir, nous publierons des informations.

Problèmes cardiaques dans les maladies de la glande thyroïde

La glande thyroïde est une partie du système endocrinien qui est responsable du métabolisme dans le corps. Le tissu glandulaire est constitué de cellules folliculaires qui synthétisent les hormones thyroxine et triiodothyronine, ainsi que la calcitonine, les hormones peptidiques et iodées. De ce fait, dans le corps humain, le phosphate et le calcium sont transportés vers le tissu osseux. La glande thyroïde contrôle le métabolisme, la maturation des cellules, leur processus de croissance et remplit ces cellules d’énergie.

Influence de la glande thyroïde sur le coeur

Toute défaillance du système endocrinien peut entraîner des complications et des pathologies graves dans le corps. L'état de tous les organes et tissus dépend du fonctionnement normal de la glande thyroïde, mais l'organe endocrinien a un effet spécial sur le fonctionnement du cœur.

L'organe circulatoire central est étroitement lié à la thyroïde.

Merci à leur union, tous les processus métaboliques passent sans échec, et les nutriments sont transportés de manière uniforme dans tout le corps. Voyons plus en détail comment la thyroïde affecte le cœur:

  1. Si la glande endocrine produit des hormones en petites quantités, elle provoque alors l’apparition d’une bradycardie (un rythme cardiaque rare). Il y a un pouls pouvant aller jusqu'à 60 battements par minute, une insuffisance cardiaque aiguë et une privation d'oxygène peuvent survenir.
  2. L'insuffisance hormonale entraîne une hypertension et une hypotension (pression artérielle élevée / basse). Puisque la glande thyroïde est responsable du métabolisme, le transport de fer et d'acide folique vers le cœur cesse. Une carence en vitamines augmente le risque d'infarctus du myocarde, de dystrophie myocardique, de prolapsus et d'accident vasculaire cérébral. En outre, non seulement le cœur, mais tout le corps commence à souffrir d'un manque de vitamines et de nutriments.
  3. Avec un niveau réduit d'hormones, on note une détérioration de la fonction de pompage du coeur. Chez une personne en bonne santé, le cœur «passe» plus de 2 litres de sang par jour, mais avec les maladies de la thyroïde, le volume diminue de 3 à 4. Dans ce cas, tout stress physique et émotionnel, stress, maladies virales et infectieuses conduit à l'épuisement du muscle cardiaque.
  4. Avec une production excessive d'hormones, l'ensemble du système immunitaire en souffre. Un organisme affaibli est beaucoup plus souvent exposé à des maladies virales et infectieuses. Toute complication exerce une pression sur le cœur, tandis que les parois des vaisseaux sanguins se détendent et s'amincissent. Dans ce cas, la circulation sanguine s'améliore et le débit sanguin augmente, ce qui entraîne des crises d'arythmie et de tachycardie (rythme cardiaque fréquent). Un taux élevé d'hormones entraîne une usure rapide du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins et augmente également le risque d'arrêt cardiaque, de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral.

Maladies de la thyroïde affectant le coeur

L'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie (thyrotoxicose) touchent non seulement le système cardiovasculaire, mais également tout le corps.

  1. L'hypothyroïdie. Cette diminution du fonctionnement de la glande thyroïde, dans laquelle diminue la quantité d’hormones produites. Dans le corps, il y a un déficit en triiodothyronine (T3) et en thyroxine (T4), alors que le niveau de l'hormone pituitaire (TSH) augmente de 2 à 3 fois.
  2. L'hyperthyroïdie. Syndrome clinique dans lequel le fonctionnement de la glande thyroïde augmente et le niveau d'hormones thyroïdiennes dans le sang augmente. Les hormones de triiodothyronine (T3) et de thyroxine (T4) augmentent et le niveau de l'hormone pituitaire (TSH) diminue de 2 à 3 fois. Un excès d'hormones thyroïdiennes a un effet toxique sur les tissus et les organes. Ce syndrome clinique est appelé "thyrotoxicose".
au contenu ↑

Comment l'hypothyroïdie affecte-t-elle le cœur?

Une diminution des hormones thyroïdiennes affecte directement le système cardiovasculaire (système cardiovasculaire). Dans l'hypothyroïdie, deux fonctions du myocarde sont affaiblies: inotrope et chronotrope.

La fonction inotrope est responsable de la contraction du muscle cardiaque due aux cellules du myocarde et aux protéines synthétisées (myosine, actine). Une diminution des hormones thyroïdiennes réduit la production de ces protéines.

La fonction chronotrope est responsable de la fréquence des contractions du muscle cardiaque. Une fonction altérée conduit à des arythmies, des tachycardies et une bradycardie. En outre, l'hypothyroïdie diminue la vitesse du flux sanguin, ce qui conduit à l'anémie (anémie). Fonction végétative perturbée. Les tissus et les organes souffrent d'une carence en fer, d'oxygène et de vitamines du groupe B.

Effet de la thyréotoxicose sur le coeur

Une intoxication survient lorsque les hormones thyroïdiennes sont plus présentes. Tout d'abord, le cœur souffre de la libération de thyroxine et de triiodothyronine dans le sang. Ces hormones affectent la fonction chronotrope, augmentant considérablement la fréquence des contractions du muscle cardiaque. La synthèse des protéines de la myosine et de l'actine, ainsi que des enzymes, est produite 3 fois plus rapidement et en grands volumes.

Avec la thyrotoxicose, on note une augmentation du volume cardiaque du coeur et des accidents vasculaires cérébraux, une accélération du flux sanguin et une diminution de la résistance vasculaire périphérique. Dans ce contexte, l'évolution de la pression artérielle. Avec la thyrotoxicose, le cœur fait le même travail en 24 heures, comme en 3-4 jours. En raison de la charge et de la pression constantes, le cœur ne reste pas debout. Un cas clinique est accompagné de l'apparition de pathologies (maladie ischémique, malformations cardiaques, prolapsus valvulaire, tachycardie sinusale, fibrillation auriculaire, insuffisance cardiaque). Le risque d'insuffisance cardiaque et de développement d'une crise cardiaque augmente.

Symptômes communs et signes avant-coureurs

Des modifications du niveau des hormones triiodothyronine et thyroxine entraînent des perturbations du système cardiovasculaire. La glande thyroïde et le cœur sont étroitement liés, de sorte que tout changement entraîne l'apparition de symptômes communs:

  • Tachycardie Il se produit sur le fond de l'hyperthyroïdie. Fréquence cardiaque d'au moins 70 battements par minute.
  • Bradycardie Il se produit sur le fond de l'hypothyroïdie. Fréquence cardiaque inférieure à 60 battements par minute.
  • Angine de poitrine ou angine de poitrine. Douleur pressante au centre de la poitrine, accompagnée d'une sensation de brûlure. L'angine peut provoquer des crises d'asthme. Le plus souvent, l'angine de poitrine présente les signes d'insuffisance cardiaque aiguë et apparaît au cours de l'infarctus du myocarde.
  • Taux de cholestérol élevé et athérosclérose. Le processus de métabolisme des lipides est perturbé, le corps n'est pas capable d'éliminer le cholestérol du sang lui-même. À leur tour, le cholestérol et d'autres graisses se déposent sur la paroi interne des vaisseaux sanguins et des artères, formant progressivement des plaques, des plaques et des caillots sanguins. Cela conduit à un amincissement des parois des vaisseaux sanguins, la circulation sanguine est perturbée, l'athérosclérose se développe.
  • Anémie ou anémie. Apparaît en raison d'une violation du processus de formation du sang, ainsi que d'une carence en fer.
  • Arythmie. Le rythme cardiaque est perturbé. Il peut y avoir des vertiges, des évanouissements, un essoufflement, une coupure et une douleur pressante à la poitrine. L'arythmie apparaît à la fois en mouvement et au repos.
  • La pression La tension artérielle monte et descend.
au contenu ↑

Tachycardie et palpitations

Ces deux symptômes s’accompagnent et se complètent souvent. Si le rythme cardiaque est une sensation de rythme cardiaque rapide, la tachycardie indique que le rythme cardiaque dépasse 90 battements par minute (la norme est de 60 à 90 battements). La tachycardie et les palpitations sont les premières choses que les patients remarquent lorsqu'ils modifient le niveau d'hormones thyroïdiennes. Alors pourquoi devrions-nous nous méfier de la tachycardie dans les maladies de la glande thyroïde, considérons plus en détail:

  1. Violation de la vitesse du flux sanguin. La circulation sanguine est perdue, le sang dans le corps ne coule pas uniformément. Certains organes commencent à souffrir d'une carence en nutriments et en vitamines, d'autres organes souffrent d'excès et d'hémorragie. Le problème principal est que le transport de l'oxygène vers les tissus et les organes est perturbé, qu'il y a une mort cellulaire progressive et une destruction (destruction) du corps de l'intérieur.
  2. La tachycardie ne vient pas seule. Sur un fond de fréquence cardiaque rapide, apparaissent essoufflement, vertiges et évanouissements. Vous pouvez remarquer des palpitations (battements cardiaques irréguliers). Il y a aussi des sensations douloureuses dans la région de la poitrine.
  3. Le risque de crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, crise cardiaque et arrêt cardiaque. Avec la tachycardie, le cœur est incapable de pomper le volume de sang requis. Les caillots sanguins ne sont pas retirés des vaisseaux et des artères, ils s'accumulent progressivement et forment des caillots sanguins.
  4. Le développement de la dystonie végétative. Perturbé le travail du système autonome, qui est responsable du travail de tout l'organisme. Par exemple, ralentir ou stimuler la digestion, réduire et détendre la vessie / le rectum / le cœur rétrécit et dilate la pupille.

Toute défaillance de la glande thyroïde entraîne une dysrégulation du système cardiovasculaire. Lorsque les premiers symptômes alarmants apparaissent, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste pour un examen plus approfondi.

L'endocrinologue diagnostique et identifie les pathologies des glandes et reconnaît également les troubles hormonaux aux stades précoces. Cela aidera à terme à prévenir le développement de maladies et de pathologies graves. Malgré l'avenir du traitement, une personne devrait pouvoir subvenir à ses besoins avec l'aide d'une nutrition adéquate, d'un régime alimentaire et de la phytothérapie. Il est également nécessaire de respecter toutes les prescriptions préventives et médicales du médecin.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones