Le système endocrinien humain est contrôlé par la région hypothalamo-hypophysaire. Cet organe central régule le niveau d'hormones périphériques dans le sang. Les cellules hypophysaires sécrètent des substances tropicales biologiquement actives. Les hormones tropicales comprennent la thyrotropine, l'adrénocorticotropine, la somatotropine, la prolactine et les gonadotropines.

Hormones Tropiques dans la pratique médicale

Les hormones tropicales sont produites sur la base des commentaires. Lorsque l'activité des glandes endocrines périphériques diminue, un grand nombre de substances biologiquement actives de la glande pituitaire sont sécrétées dans le sang. Inversement, si le niveau d'hormones périphériques est trop élevé, la concentration de tropine diminue.

Le niveau d'activité fonctionnelle de la région hypophyse-hypothalamique peut être jugé sur le travail de la glande thyroïde, des testicules ou des ovaires, des glandes surrénales.

En pratique médicale, la définition de l'hormone stimulant la thyroïde (thyrotropine, TSH) est la plus demandée.

Cette analyse permet de juger du fonctionnement de la glande thyroïde. L’hormone stimulant la thyroïde est examinée chez les hommes, les femmes et les enfants conformément aux prescriptions du médecin traitant (endocrinologue, médecin généraliste, pédiatre, gynécologue, andrologue, neurologue, cardiologue, etc.). En outre, le dépistage néonatal de l’hypothyroïdie congénitale est pratiqué en Russie. Cet examen est effectué sur tous les nouveau-nés et comprend une détermination en trois étapes du niveau de TSH.

Structure TTG

L'hormone stimulant la thyroïde appartient à la classe des glycoprotéines. Par composition chimique, il s'agit d'une protéine avec un composant glucidique. Le poids moléculaire de la TSH est d'environ 30 kD. Dans la structure de la thyrotropine, les sous-unités α et β sont isolées. Le premier est identique en structure avec une partie de la gonadotrophine folliculo-stimulante, lutéinisante et chorionique. Et la sous-unité β est responsable de l'identification des cellules cibles par les récepteurs.

Chez l’homme, l’hormone stimulante de la thyroïde est synthétisée dans l’hypophyse antérieure. Il est produit par de grandes cellules basophiles arrondies avec de petits granules de sécrétion. La part de ces thyrotrophes représente jusqu'à 10% de la masse de tout le tissu glandulaire d'un organe.

Les cellules cibles de l'hormone stimulant la thyroïde sont les cellules thyroïdiennes de la glande thyroïde. Sur leur membrane plasmique se trouvent des récepteurs complexes de deux domaines (glycoprotéine et ganglioside). Après la liaison de la TSH aux deux parties, l'adénylate cyclase est activée.

Les fonctions de la TSH dans le corps humain

L'hormone stimulant la thyroïde joue un rôle biologique majeur. Son action vise à augmenter l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde.

L'augmentation de la concentration de TSH dans le sang entraîne une augmentation de la sécrétion et de la synthèse de la thyroxine (T4) et de la triiodothyronine (T3).

Cet effet est obtenu de deux manières. Tout d'abord, l'hormone stimulant la thyroïde accélère toutes les réactions de formation de T3 et de T4. Deuxièmement, cette substance biologiquement active stimule une augmentation de la taille et de la division des thyrocytes.

L'effet supplémentaire de la TSH dans le corps vise également à réguler le fonctionnement de la glande thyroïde. L'hormone stimulant la thyroïde agit sur l'adénohypophyse en supprimant l'activité excessive des thyréotrophes (normale). En outre, la TSH augmente la sensibilité des tissus aux hormones thyroïdiennes.

Valeurs hormonales normales

Il existe plusieurs méthodes pour déterminer la thyréotropine dans le sang. Les laboratoires utilisent différents réactifs. Par conséquent, les normes d’analyse de la TSH dans les hôpitaux peuvent varier.

En règle générale, les valeurs de référence pour la thyrotropine sont comprises entre 0,4 et 4,0 mU / L. De telles limites de la norme ne tiennent pas compte de l'âge, du sexe du patient, des maladies concomitantes et d'autres facteurs.

Déchiffrer de manière fiable les résultats de l'étude de la TSH ne peut que le médecin traitant.

Maladies de la thyroïde et de l'hypophyse

L'hormone stimulant la thyroïde peut être augmentée ou diminuée dans les maladies de la glande thyroïde, de l'hypophyse et de l'hypothalamus.

Le niveau de lésion primaire est la pathologie de l'organe périphérique. Un taux élevé de TSH survient dans l'hypothyroïdie primaire, c'est-à-dire une fonction thyroïdienne faible. La thyrotropine peut être inférieure à la normale lors de la thyréotoxicose primaire (activité accrue de la glande thyroïde).

Le niveau secondaire est la pathologie du système hypothalamo-hypophysaire. Thyrotoxicose secondaire se produit avec TSH élevé, et hypothyroïdie secondaire avec réduit.

On sait que les maladies de la thyroïde sont enregistrées beaucoup plus souvent que la pathologie de l'hypophyse et de l'hypothalamus. Pour clarifier le niveau des dommages en utilisant un diagnostic supplémentaire - un test sanguin pour les hormones stimulant la thyroïde, une échographie, une tomographie.

Lorsqu'un dosage de la TSH est prescrit

L'hormone stimulant la thyroïde fait l'objet d'une enquête en cas d'hypothyroïdie ou de thyrotoxicose. La faible activité fonctionnelle de la glande thyroïde se manifeste par une augmentation du poids corporel, une peau sèche, une mémoire défaillante, une perte d'intelligence, une somnolence et une dépression. La thyrotoxicose, au contraire, conduit à une perte de poids, à la transpiration, à l'insomnie, à l'anxiété et aux irritations. Chez les enfants, les maladies de la glande thyroïde à faible fonction affectent négativement le développement physique et mental. La sécrétion accrue de thyroxine et de triiodothyronine chez les moins de 18 ans est rare.

L'hormone thyrotrope est souvent prescrite par des gynécologues, des andrologues et des spécialistes de la fertilité. L’infertilité, une diminution de la libido, l’impuissance chez l’homme et des troubles menstruels chez la femme peuvent être associés à l’hypothyroïdie ou à la thyréotoxicose.

Certaines anomalies dans l'analyse biochimique et clinique du sang nécessitent des études sur la thyréotropine. Ainsi, l'hypothyroïdie est souvent à l'origine de la faiblesse de l'hémoglobine et de l'augmentation du cholestérol total. Un taux de glucose élevé peut être dû à une thyrotoxicose.

Comment prendre une analyse

L'hormone stimulant la thyroïde est sécrétée à un certain rythme quotidien. Les valeurs les plus basses sont enregistrées dans l'après-midi et les pics, avant le coucher.

Pour un diagnostic précis, une prise de sang doit être effectuée le matin (de 8 à 12 heures).

Le niveau de TSH ne répond pas à la prise de nourriture. Mais vous devez venir à la prise de sang à jeun. Cela est dû à l'influence possible des composants de l'alimentation sur les réactifs.

Les femmes peuvent donner du sang pour l'hormone stimulante de la thyroïde n'importe quel jour du cycle menstruel.

Thyrotrophine ou hormone stimulant la thyroïde: qu'est-ce que c'est, quels sont les signes indicateurs de fluctuations hormonales et d'un changement de la sécrétion de TSH

La thyrotropine est une hormone hypophysaire qui affecte le fonctionnement de la glande thyroïde. Plus la sécrétion de TSH est active, plus les niveaux de triiodothyronine et de thyroxine sont faibles, tout en réduisant le niveau du régulateur thyroïdien produisant des taux de T3 et de T4 supérieurs à la normale. La carence et l'excès de thyréotropine provoquent des anomalies de la thyroïde, affectent négativement le système reproducteur, le système nerveux central, les vaisseaux sanguins et le cœur, les processus métaboliques, l'état de l'épiderme, les ongles, les cheveux, la fonction sexuelle.

Pourquoi l'hormone thyroïdienne est-elle importante pour le corps? Qu'est ce que c'est Quels signes indiquent des fluctuations des niveaux hormonaux, des modifications de la sécrétion de TSH? Quel est le taux de thyréotropine chez les femmes et les hommes? Comment réduire / augmenter le niveau de TSH? Ces points et d’autres sont décrits dans l’article.

Quelle est cette hormone

La TSH produit la glande pituitaire antérieure. La thyrotropine est constituée de sous-unités (alpha et bêta). Les cellules neurosécrétoires de l'hypophyse affectent la production de TSH en utilisant le facteur de libération.

Il existe un lien étroit avec la glande thyroïde au niveau de la production d'hormones. Les récepteurs sensibles à l'action de la glycoprotéine sont situés à la surface des cellules épithéliales thyroïdiennes. La déviation du niveau de thyrotropine par rapport aux valeurs optimales altère l'absorption de l'iode et de la circulation sanguine dans les tissus de la thyroïde, perturbe la sécrétion de thyroxine et de triiodothyronine.

TSH fonctionne dans le corps

L'hormone stimulant la thyroïde affecte de nombreux processus:

  • stimule l'activité hormonale optimale de la glande thyroïde;
  • affecte le niveau de sécrétion de triiodothyronine et de thyroxine;
  • présente des effets durables (retardés) pendant deux à trois jours. Il active la synthèse des acides nucléiques, phospholipides, protéines, augmente la taille des cellules thyroïdiennes;
  • prépare les tissus à la perception de la thyrotropine;
  • réduit le risque de développer une pathologie grave - l'ostéoporose;
  • favorise le bon déroulement du cycle menstruel;
  • maintient un niveau optimal d'activité chez l'homme;
  • en influençant la production d'hormones thyroïdiennes, il affecte la fonctionnalité des systèmes de reproduction et de reproduction, la fonction cardiaque, la croissance, le métabolisme, le développement mental et physique, l'état psycho-émotionnel, les cheveux, la peau et les ongles, le niveau d'activité humaine.

Informez-vous sur les règles de conformité au régime et sur les avantages du tableau 9 sur le diabète du second type.

Instructions pour l'utilisation de comprimés Triiodothyronine dans les maladies de la glande thyroïde est décrite sur cette page.

Livraison de l'analyse: indications et préparation

Le raffinement des indicateurs d'hormone stimulant la thyroïde est prescrit lorsque des signes indiquant le développement d'une hyperthyroïdie et d'une hypothyroïdie (hyperthyroïdie thyroïdienne) apparaissent, des maladies associées à des fluctuations hormonales. Une étude du niveau de TSH est recommandée aux femmes qui planifient une grossesse. La direction du laboratoire est donnée par des spécialistes: endocrinologue, gynécologue, andrologue, neurologue.

Indications:

  • température corporelle basse sur une longue période;
  • troubles du cycle chez les femmes;
  • puissance réduite;
  • prise de poids rapide ou épuisement sans raison apparente;
  • goitre présumé endémique ou toxique;
  • lors de l'examen de la thyroïde, le médecin identifie les nœuds, les bosses, les zones douloureuses, les zones de phoques;
  • Les personnes des deux sexes se plaignent de manifestations de thyrotoxicose ou d'hypothyroïdie;
  • développement des tremblements de la main;
  • comportement, changements d'état psycho-émotionnel: développement d'une apathie ou d'une activité excessive, agitation, anxiété;
  • les taux de prolactine sont bien supérieurs à la normale;
  • un gynécologue soupçonne une stérilité hormonale;
  • le patient souffre de dépression ou montre une agressivité excessive à l'égard des autres;
  • il y a des plaintes concernant les cheveux clairsemés, la calvitie chez les hommes et les femmes;
  • la fonction intestinale est perturbée, des troubles des selles (diarrhée) se développent souvent;
  • il y a des réactions inhibées, la léthargie et une faiblesse générale;
  • diminution de la libido.

Préparation:

  • pendant trois à quatre jours, vous ne pouvez pas prendre de médicaments à base d'acide acétylsalicylique, hormones - pendant 7 à 20 jours (selon le groupe et le nom);
  • vous ne devez pas boire d'alcool pendant deux jours, il est interdit de fumer pendant 10 à 12 heures avant le test;
  • scintigraphie du squelette, fluorographie, radiographie peut être effectuée au plus tard 5 jours avant la clarification des indicateurs de TSH;
  • pendant la journée avant de prendre un biomatériau par une veine, il ne faut pas aller au gymnase, la meilleure option est d'être moins nerveux;
  • pour les prélèvements sanguins, vous devez vous rendre au laboratoire jusqu'à 11 heures, le temps que la concentration en hormone stimulante de la thyroïde soit maximale;
  • besoin de passer l'analyse, bien sûr, l'estomac vide.

La norme chez les hommes et les femmes

Le niveau d'hormone stimulant la thyroïde chez l'homme varie selon les périodes de la vie (valeurs de TSH en miel / l):

  • chez les nouveau-nés: 1,0–40,0;
  • du premier au troisième mois: 0,5–10,1;
  • 5-6 ans: 0,3–6,1;
  • puberté: 0,3 à 5,1;
  • de 10 à 55 ans: 0,3 à 4,1 ans;
  • hommes de plus de 55 ans: 0,4–9.

Les indicateurs acceptables de TSH chez les femmes dépendent de l'âge (chiffres en µM / ml):

  • de 14 à 25 ans. Pas moins de 0,6 et pas plus de 4,5;
  • âgé de 25 à 50 ans. Pas moins de 0,4, pas plus de 4,0.

Causes et symptômes d'anomalies

Une tumeur dans l'hypophyse, la prise de certains types de médicaments, une inflammation de la glande thyroïde, un stress chronique, le tabagisme, l'alimentation, ne sont que quelques-uns des facteurs qui influent sur le niveau d'hormone stimulant la thyroïde. Il est important de connaître les signes d’échec hormonal pour pouvoir consulter un endocrinologue à temps. En cas de violation du niveau de TSH, tel que prescrit par un médecin, il est nécessaire de reprendre l'analyse après 10-14 jours, assurez-vous de vérifier que les règles de préparation de l'étude sont suivies.

Thyrotropine élevée

Avec un excès de TSH, la production de thyroxine et de triiodothyronine est réduite. Le déficit en hormone thyroïdienne affecte l'état général, les performances, la fertilité, la puissance, la pression et d'autres indicateurs.

Symptômes:

  • pouls faible, développement d'arythmie;
  • poches autour des yeux;
  • diminution de la capacité de travail, léthargie, faiblesse musculaire, manque d'énergie;
  • flatulence, diarrhée;
  • indicateurs de pression artérielle inférieurs à la normale;
  • réaction négative émoussée à l'exposition au froid;
  • exfolier, casser les ongles;
  • cycle menstruel brisé.

Causes:

  • diminution de la fonctionnalité des cellules thyroïdiennes;
  • diligence excessive pendant les entraînements, effort physique excessif;
  • utilisation à long terme de diurétiques, noms anticonvulsifs;
  • tumeurs hypophysaires;
  • l'impact de facteurs de production nocifs sur une longue période;
  • troubles psychosomatiques;
  • le patient a récemment subi une intervention chirurgicale dans diverses parties du corps, au cours de laquelle les médecins ont eu recours à une anesthésie générale.

Faibles niveaux d'hormones

Sur fond de sécrétion insuffisante de TSH, le niveau d'hormones T4 et T3 augmente. Une augmentation de la sécrétion des régulateurs de la thyroïde entraîne une thyréotoxicose, une altération de la fréquence cardiaque, une agression non motivée, des troubles nerveux, des problèmes d'activité sexuelle et de fonction de reproduction.

L'hormone stimulant la thyroïde est abaissée: manifestations:

  • insomnie, irritabilité;
  • tachycardie, pouls irrégulier;
  • perte de cheveux focale;
  • réaction négative à la chaleur;
  • il est difficile de contrôler le niveau d'irritation, il y a des éclairs de colère;
  • troubles des selles;
  • transpiration excessive pendant la nuit;
  • diminution de la libido, impuissance;
  • un appétit incontrôlable associé à une perte de poids brusque;
  • il y a des problèmes de conception;
  • menstruations irrégulières.

Facteurs provocateurs:

  • passion pour les régimes à la mode, manque de graisse, protéines, glucides, vitamines, acides organiques;
  • alcoolisme, tabagisme, toxicomanie;
  • développement du syndrome euthyroïdien;
  • le jeûne;
  • dysfonctionnement de l'hypophyse;
  • thyrotoxicose;
  • stress chronique;
  • goitre nodulaire diffus de la glande thyroïde;
  • Maladie du plombier;
  • manque de repos et de sommeil.

Correction de déviation

Une perturbation prolongée de la concentration d'hormone stimulant la thyroïde interfère avec la sécrétion optimale des hormones thyroïdiennes. Il est nécessaire de respecter scrupuleusement le schéma thérapeutique, de suivre les recommandations reçues à l'accueil chez l'endocrinologue, afin d'éviter les conséquences graves de l'hypo et de l'hyperthyroïdie.

Découvrez une sélection de traitements efficaces contre l'hyperplasie surrénalienne chez les femmes et les hommes.

Sur le taux de calcitonine dans le sang des femmes, ainsi que sur les causes et les symptômes de la déviation, lisez à cette adresse.

À http://vse-o-gormonah.com/vnutrennaja-sekretsija/shhitovidnaya/kak-proverit-samostojatelno.html, vous pouvez apprendre à vérifier votre thyroïde à la maison et à reconnaître vous-même la présence de pathologies.

Conseils médicaux pour une TSH faible:

  • éviter le stress;
  • assez pour se reposer;
  • réduire la charge dans le gymnase;
  • bien manger, inclure des articles riches en protéines et en vitamines;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • avec le développement de l'ostéoporose, prendre des suppléments de calcium;
  • recevoir des composés hormonaux pour le traitement du dysfonctionnement de la thyroïde et de l'hypophyse.

À un haut niveau, les médecins conseillent:

  • éviter le contact avec des substances toxiques, refuser de travailler dans des industries dangereuses;
  • traiter l'inflammation dans la glande thyroïde;
  • si un adénome hypophysaire est détecté, suivre un traitement complexe, retirer, le cas échéant, une tumeur hormonalement active;
  • normaliser le poids corporel, stabiliser les processus métaboliques;
  • recevoir un traitement pour les lésions de l'hypophyse;
  • s'engager dans le gymnase, mais sans charge excessive;
  • réviser le régime, cesser de manger des aliments avec des conservateurs, des colorants. Réduisez la production de sel et de graisses animales, ne faites pas cuire les aliments frits: cuire à la vapeur ou au four;
  • suivez l’état psycho-émotionnel prescrit par l’endocrinologue, prenez des sédatifs pour réduire l’irritabilité et l’anxiété. Selon la gravité de l’affaire, associez les remèdes et les préparations à base de plantes ou les noms à des ingrédients synthétiques;
  • faire une échographie des glandes surrénales, faire un don de sang pour hormones afin de détecter des anomalies dans le travail d'importantes structures endocriniennes.

La vidéo suivante décrit l'hormone stimulant la thyroïde, sa production et son fonctionnement, les raisons de l'augmentation et de la diminution du taux de TSH, la norme du régulateur de l'organisme en fonction de l'âge:

De quoi le TTG est-il responsable? - Fonctions de l'hormone, diagnostic et interprétation de l'analyse

Souvent, pour déterminer le diagnostic, prescrire une étude sur la TSH. Cette substance joue un grand rôle dans le corps humain. Tout écart par rapport à la norme peut indiquer divers états du corps, y compris des maladies graves. Par conséquent, il est nécessaire de connaître l’analyse de l’hormone hormone TSH, à laquelle cette substance est associée et de l’indication de sa diminution ou de son augmentation.

Qu'est-ce qu'un TTG et de quoi est-il responsable?

La TSH est l'hormone hypophysaire antérieure qui remplit des fonctions très importantes pour tout le corps.

L'hormone de stimulation de la thyroïde (TSH) est une substance tropicale biologiquement active qui est produite par l'hypophyse antérieure. La thyrotropine appartient aux glycoprotéines.

Il se compose de sous-unités alpha et bêta. Les récepteurs hormonaux sont situés sur les cellules épithéliales de surface de la glande thyroïde. L'hormone stimulant la thyroïde développée affecte l'adénohypophyse, à la suite de quoi sa synthèse est inhibée.

Cette hormone a des fonctions importantes. Par conséquent, tout écart par rapport au taux normal peut être un signe de maladies dangereuses. Le plus souvent, il se produit une augmentation de l'hormone, accompagnée de certains symptômes. Cependant, parfois, la TSH peut diminuer, ce qui peut également indiquer diverses pathologies.

Entrant dans le sang, la TSH active la synthèse des hormones thyroïdiennes:

  • T4 - thyroxine
  • T3 - triiodothyronine

La concentration de TSH dépend directement de la quantité de ces substances dans le sang. Si leur indice est abaissé, la thyrotropine augmente et, si elles sont nettement plus élevées que la norme, la production de TSH diminue au contraire.

En outre, la TSH avec les hormones T3 et T4 a les effets suivants sur le corps:

  • active la production de protéines
  • stimule les processus métaboliques
  • participe à l'échange de chaleur
  • améliore la synthèse des acides nucléiques et des phospholipides
  • favorise la production de glucose
  • régule la synthèse des globules rouges
  • stimule l'adénylate cyclase
  • augmente l'absorption d'iode par les cellules thyroïdiennes

La TSH affecte activement les hormones T3 et T4, qui remplissent les fonctions suivantes:

  • augmentation de l'activité motrice
  • accélération de la pensée
  • soutien du système respiratoire
  • assimilation de protéines et d'oxygène dans les tissus
  • augmenter la force et la fréquence cardiaque

Le rôle important de l'hormone dans le fonctionnement normal des organes digestifs, du cœur et des vaisseaux sanguins, du système urinaire et nerveux. Il est important de noter qu’il assure la croissance et le développement du corps de l’enfant.

Affectation à l'analyse

Dépression, apathie, infertilité, problèmes du système reproducteur - un signe de dysfonctionnement de la TSH

Attribuez une analyse pour déterminer l'hormone, s'il y a un risque de thyrotoxicose, d'hyperthyroïdie, d'euteriose et d'hypothyroïdie. En présence de ces conditions pathologiques, un tel diagnostic est effectué régulièrement.

En outre, une étude sur la TSH est prescrite pour l'infertilité et l'aménorrhée. Une analyse sera nécessaire s'il y a une baisse de la température corporelle pendant une longue période, une augmentation de la prolactine dans le corps, une altération de la fonction musculaire.

Une autre condition pour le diagnostic des femmes est l'état de grossesse. Une analyse systématique est effectuée sur les personnes ayant des antécédents de maladie thyroïdienne.

Il est également recommandé de diagnostiquer les femmes âgées.

La recherche sur le niveau de TSH est effectuée dans de tels cas:

  • retard dans le développement mental ou physique de l'enfant
  • dépressions permanentes
  • maladie cardiaque
  • impuissance
  • diminution de la libido
  • fatigue constante
  • problèmes avec le système reproducteur
  • alopécie

En règle générale, un diagnostic complexe de l'hormone thyrotrope, de la thyroxine et de la triiodothyronine est prescrit. L'analyse des anticorps anti-récepteurs hormonaux permet d'identifier certaines maladies graves, notamment auto-immunes.

Les résultats de l'étude incluent les indicateurs suivants:

  • Sans triiodothyronine.
  • Tirotropin.
  • Thyroxine libre.
  • Anticorps contre la thyroglobuline.

Les règles préparent l'analyse et l'exécution de la procédure

Une préparation adéquate pour un test sanguin de TSH est la clé d'un résultat fiable.

Pour un résultat de diagnostic plus précis, il existe quelques recommandations pour la préparation de la procédure:

  • TTG est produit dans un certain mode quotidien. Plus d'hormones sont sécrétées après minuit et tôt le matin. Une teneur plus faible en hormone stimulant la thyroïde est enregistrée le soir. Par conséquent, pour un résultat de qualité, il est recommandé de donner du sang le matin. Le temps optimal pour l'analyse est de 8 à 12 heures.
  • L'indicateur hormonal n'est pas affecté par la consommation d'aliments. Cependant, il est possible que les réactifs aient un effet sur le régime alimentaire. Par conséquent, il est préférable d'effectuer la procédure sur un estomac vide. Mieux vaut quelques jours avant la procédure refuser un repas contenant de grandes quantités de graisse. Vous pouvez boire de l'eau pure.
  • Avant de passer le test, il est conseillé de s’abstenir de fumer et de boire de l’alcool plusieurs jours avant la procédure.
  • Le niveau de TSH est affecté par une surcharge psycho-émotionnelle, un effort physique. Par conséquent, il est important de les éviter avant le diagnostic.
  • Les diagnostics sur les femmes TSH sont autorisés à faire tout au long du cycle menstruel.
  • Avant l'analyse, il est important d'avertir le médecin si le patient a récemment pris des médicaments afin de s'assurer de l'absence d'effet des médicaments sur la glande thyroïde. Par conséquent, il est conseillé de ne pas utiliser les hormones thyroïdiennes et stéroïdiennes deux jours avant la procédure.

Pour suivre les changements du niveau de TSH, analysez à la même heure de la journée. Le sang pour la thyréostimuline et les hormones thyroïdiennes sont prélevés dans une veine.

Hormone stimulant la thyroïde Norm

TSH a un taux différent en fonction de l'âge et du sexe d'une personne.

Le taux normal de TSH diffère selon le sexe et l'âge de la personne. En outre, la nutrition hypocalorique et la grossesse ont une incidence sur le taux.

  • Chez les nouveau-nés, un indicateur normal est une légère augmentation de la TSH (la norme est de 1,1 à 17,0 mU / l. Ceci est dû au fait que l’hormone influence activement la formation du système nerveux de l’enfant. Lorsque les enfants grandissent, le niveau de TSH diminue. En l’absence de ce processus, une consultation est nécessaire. Si le niveau d'hormones chez un bébé est abaissé, cela peut indiquer des anomalies congénitales du système endocrinien.
  • Chez les hommes, le taux d'hormone stimulant la thyroïde est compris entre 0,4 et 4,9 μIU / ml.
  • Pour les femmes, un niveau normal est considéré comme étant compris entre 0,3 et 4,2 µIU / ml.
  • Le niveau d'hormone chez la femme enceinte se situait entre 0,2 et 3,5 µUI / ml. Un phénomène est considéré comme absolument normal lorsque, dans cette position, l'indicateur augmente ou diminue légèrement. Mais si TSH a de grands écarts par rapport à la norme, des conséquences indésirables sont possibles: complications de la grossesse et effet sur le développement du fœtus.

Il est important de noter qu'à chaque période de gestation, le niveau d'hormone est différent:

  • Au cours du premier trimestre, les taux d'hormones vont de 0,35 à 2,5 µUI / ml.
  • À partir de la semaine 12 et avant l'accouchement, le taux de TSH peut varier de 0,35 à 3,5 µUI / ml.

Si les écarts par rapport à la norme sont importants, des méthodes de diagnostic supplémentaires peuvent être prescrites aux femmes enceintes (examen échographique, biopsie à l'aiguille fine de la glande thyroïde). Il est important de se rappeler que si l'indice hormonal se rapproche de zéro, il existe un risque de fausse couche dans les premiers mois de la grossesse.

Qu'est-ce que le niveau élevé de TSH indique?

Caractéristiques de l'hypothyroïdie

La thyrotropine dans le corps peut également augmenter pour les raisons suivantes:

  • insuffisance surrénale
  • thyroïdite aiguë
  • cholécystectomie
  • maladie mentale
  • thyrotropinome
  • inflammation de la thyroïde
  • prééclampsie sévère
  • Hireodite hashimoto
  • tumeur hypophysaire
  • synthèse non régulée de la thyréostimuline

Souvent, la concentration d'hormones dans le sang augmente lorsque des processus tumoraux se développent, par exemple une tumeur de l'hypophyse.

Les autres facteurs qui influencent les niveaux élevés de TSH sont:

  • augmentation de l'effort physique
  • procédure d'hémodialyse
  • utilisation de certains médicaments (antipsychotiques, anticonvulsivants, antiémétiques, médicaments contenant de l'iode)
  • retrait de la vésicule biliaire
  • chirurgie de la thyroïde
  • carence en iode dans le corps
  • prédisposition génétique
  • résistance aux hormones thyroïdiennes
  • troubles mentaux
  • parfois des complications surviennent pendant la grossesse (deuxième et troisième trimestres) - prééclampsie

Avec un niveau élevé de TSH, les symptômes suivants sont observés:

  • cou épaissi
  • apathie
  • troubles du sommeil
  • température corporelle réduite à 35 degrés
  • prise de poids
  • essoufflement
  • fatigue
  • attention réduite et réflexion
  • pâleur ou jaunissement de la peau
  • peau sèche
  • gonflement
  • hypotension
  • perte de cheveux
  • diminution de l'hémoglobine dans le sang
  • transpiration abondante

Les patients âgés peuvent souffrir d'essoufflement, de palpitations cardiaques, de douleurs au sternum. Des taux élevés d'hormones dans le sang des enfants peuvent être accompagnés d'hyperactivité, d'anxiété et d'anxiété. Une perte d'appétit, des nausées et une constipation sont observées de la part du système digestif.

Méthodes de traitement en augmentant

Un traitement médical approprié de l'hypothyroïdie ne peut que désigner un médecin!

Si l'hormone dépasse la norme, on attribue des médicaments contenant de la thyroxine synthétique:

  • Bagothyrox
  • Euterox
  • Lévothyroxine
  • L-thyroxine
  • Des préparations telles que Tireot et T-Reocomb sont également utilisées.

Dans de rares cas, en raison de l'inefficacité d'un traitement médicamenteux, les spécialistes peuvent proposer une intervention chirurgicale à la glande thyroïde.

Il est important de respecter le dosage exact et les recommandations du médecin traitant. Chez les femmes enceintes, un taux élevé d'hormone thyrotrope est traité avec de la L-thyroxine.

Avec l'autorisation de votre médecin, vous pouvez combiner un traitement médicamenteux avec des remèdes traditionnels.

À cet égard, l'utilisation de décoctions d'herbes médicinales est particulièrement efficace. Vous pouvez utiliser l'infusion de ces plantes, prises en quantités égales:

  • Camomille
  • Millefeuille
  • Mordovnik (racine)
  • Rose Musquée
  • Chicorée

Cet outil est recommandé de boire trois fois par jour. Réduit également le niveau de l'hormone de thé de pissenlit, camomille, rose sauvage, millepertuis, l'aneth, la chélidoine. Pour le même argousier approprié (écorce), genévrier (fruit) et achillée millefeuille.

Plus d'informations sur le test sanguin sur la TSH peuvent être trouvées dans la vidéo:

Elle est considérée comme la décoction la plus efficace des plantes médicinales suivantes:

  • Feuilles de bouleau
  • Racine de réglisse
  • Millefeuille
  • Celandine
  • Pied de pied
  • Angelica Root

Ils devraient être pris dans des proportions égales. Une cuillère à soupe du mélange est versée avec un verre d'eau bouillante et cuite à feu doux pendant dix minutes. Puis versé dans un thermos. Il est recommandé de boire du thé aux herbes trente minutes avant les repas. Une seule dose est une demi-tasse.

Il est important de rappeler que la médecine traditionnelle présente également certaines contre-indications. En particulier chez les patients ayant une tendance aux réactions allergiques, ces méthodes doivent être utilisées avec prudence.

Causes et symptômes de faibles niveaux d'hormones

Hyperthyroïdie - TSH bas

On appelle hyperthyroïdie le fonctionnement insuffisant de la thyroïde, entraînant une diminution du taux d'hormone stimulant la thyroïde.

Une diminution du taux de TSH dans le sang peut indiquer les maladies suivantes:

  • Syndrome de Sheehan
  • Tumeurs thyroïdiennes (bénignes)
  • Lésion traumatique de la glande pituitaire
  • Maladie de Plummer
  • Maladie grave
  • La méningite
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing
  • Encéphalite
  • Insuffisance hypothalamo-hypophysaire
  • Adénome thyroïdien

L'hormone diminue lorsque la fonction hypophysaire est insuffisante, la surmenage nerveuse lors de situations stressantes, le régime hypocalorique.

Les processus inflammatoires de la glande thyroïde et les commotions cérébrales affectent également la diminution de la TSH.

Si le patient s'auto-traite et prend des médicaments hormonaux, une concentration élevée d'hormones thyroïdiennes peut survenir. En conséquence, le niveau de TSH diminue.

Les signes suivants sont caractéristiques d'une TSH basse:

  • hyperthermie
  • mal de tête
  • faiblesse générale
  • pouls rapide
  • augmentation de l'appétit
  • problèmes avec la chaise
  • dépressions nerveuses
  • l'insomnie
  • dépression
  • tremblement des mains et des paupières
  • hypertension artérielle
  • échecs du cycle menstruel
  • gonflement du visage et d'autres parties du corps
  • discours lent

Avec de tels symptômes, il est urgent de contacter un spécialiste qui diagnostiquera et prescrira le traitement approprié.

Méthode de normalisation du niveau de TSH

Pour attribuer les bonnes tactiques de traitement, le médecin prend en compte les caractéristiques individuelles du corps; par conséquent, l'auto-médication est strictement interdite, car cela ne peut que nuire davantage à la santé. Le traitement vise à éliminer la cause de la basse TSH. Lorsque le goitre nodulaire est généralement prescrit un traitement par radio-iode.

La maladie de Graves est traitée à l'aide de B-bloquants, qui soulagent l'état du patient et éliminent les symptômes de la maladie. Avec cette condition, les experts prescrivent souvent de la lévothyroxine sodique. Cependant, la posologie du médicament ne peut être déterminée que par un spécialiste.

À faible TSH, le dosage diminue, à un niveau supérieur à la norme, le dosage augmente. Il est également important de savoir que tous les produits ne peuvent pas être utilisés dans le traitement du remède.

Le TTG peut être augmenté au moyen de la médecine traditionnelle, mais cette méthode doit également être approuvée par un spécialiste.

Afin d'augmenter la TSH, vous pouvez utiliser l'intérieur des feuilles d'algues en poudre. Il est recommandé de boire avant de se coucher sur une cuillère à café. À cette fin, également adapté cendre de montagne ou feijoa avec du sucre. Ce mélange est consommé trente minutes avant le petit déjeuner.

Remarqué une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous le dire.

Hormone stimulant la thyroïde - fonctionne dans le corps humain

Les processus de la vie humaine sont régulés par l'action combinée des systèmes endocrinien et nerveux.

Une place importante dans ce mécanisme est donnée au complexe hypothalamo-hypophysaire - la totalité des régions du cerveau responsables des fonctions végétatives de base du corps humain.

Grâce à la production d’hormones spéciales, l’hypothalamus et l’hypophyse contrôlent l’activité des glandes endocrines - les glandes surrénales, les gonades, le pancréas et la thyroïde. Le principal "coordinateur" du dernier d'entre eux est l'hormone stimulante de la thyroïde, également appelée thyrotropine.

L'activité fonctionnelle d'une hormone dépend de nombreux facteurs: ingestion de substances nécessaires non synthétisées dans l'organisme (vitamines, acides aminés, oligo-éléments), âge, santé, etc.

Thyrotropine - qu'est-ce que c'est?

La thyrotropine appartient à la catégorie des hormones de régulation (tropiques). Il est synthétisé dans l'hypophyse, qui possède le "leadership suprême" de tous les organes du système endocrinien. La thyrotropine dans ce système joue le rôle de contrôleur principal de la glande thyroïde - la plus grande des glandes endocrines.

La glande thyroïde ressemble à un papillon et est située sur la surface avant du cou.

Les hormones thyroïdiennes fournissent:

  • maintien de divers types de métabolisme (thermorégulation, oxydation, synthèse de protéines);
  • régulation du fonctionnement des tissus, systèmes et organes (contraction du myocarde, fonction du centre respiratoire, motilité gastro-intestinale);
  • développement harmonieux d'un organisme en croissance (croissance et différenciation des organes).

La thyrotropine est synthétisée par les cellules de l'hypophyse antérieure (thyrotrophes) sous l'influence de la neurohormone hypothalamique - facteur de libération de thyrotropine (TRH) ou thyrolibérine.

Par sa composition, la thyrotropine est un composé complexe de protéines et d’hydrates de carbone, une glycoprotéine. Il se compose de deux chaînes de polypeptides (chaînes alpha et bêta), la dernière étant destinée à se fixer aux follicules de la glande thyroïde.

Normalement, l'hypophyse ne libère pas de TSH, mais toutes les deux heures, elle bat à un rythme soutenu, se rapprochant ainsi de son niveau maximal peu avant et après minuit. Son contenu plasmatique est augmenté chez les nouveau-nés, ainsi que sous l'influence de facteurs neurogènes extrêmes. Ainsi, on note un effet stimulant sur la sécrétion froide de TSH. À l'aide d'une telle réaction de défense, le corps s'adapte aux températures extrêmes en augmentant son taux métabolique de base de 20%.

Qu'est-ce que l'hormone TSH répond et qu'est-ce qu'elle affecte?

La principale responsabilité de l'hormone thyréotrope est de stimuler la production de thyroxine (T4) et de triiodothyronine (T3) par la glande thyroïde et de les libérer dans le sang. En outre, la TSH accélère la synthèse des phospholipides, des acides nucléiques et des protéines, et contribue également à la capture de l'iode par les follicules de la glande thyroïde.

En général, l’influence de la thyréotropine sur la glande thyroïde s’exerce dans les domaines suivants:

  • régulation de l'absorption d'iode par les cellules;
  • vascularisation et augmentation du flux sanguin vers l'organe;
  • stimulation de la biosynthèse et de la sécrétion d'hormones - thyroxine (T3) et triiodothyronine (T4);
  • accélérer la croissance (hyperplasie) de la glande.

Production de TSH dans le corps humain

La mise en œuvre des fonctions de contrôle de l'hormone thyrotrope (TSH) est obtenue en maintenant à un niveau constant d'hormones dans le plasma (thyroxine et triiodothyronine), correspondant aux besoins du corps et en fournissant le niveau nécessaire de métabolisme. Cet équilibre dynamique est fourni par un mécanisme de rétroaction.

La thyrotropine augmente la production d'hormones par la glande thyroïde et celles-ci sont capables de supprimer l'hormone tropique si leur niveau est élevé. Ainsi, une interaction très étroite entre la TSH et les iodothyronines (T3 et T4) est réalisée.

La violation de la quantité d'hormone stimulant la thyroïde affecte la condition des femmes et des hommes. TSH: la norme chez l'homme et les causes des écarts par rapport à des indicateurs adéquats.

Quelle est la thyroïde thyroïdienne, vous apprendrez en lisant cet article.

Vous avez eu des problèmes avec la glande thyroïde? Ensuite, pendant la grossesse, vous devez surveiller attentivement le fonctionnement de la glande thyroïde. Sous le lien http://gormonexpert.ru/zhelezy-vnutrennej-sekrecii/shhitovidnaya-zheleza/ttg-pri-beremennosti.html des informations utiles sur les normes de l'hormone TSH pendant la grossesse.

Hormone stimulant la thyroïde: la norme de la TSH et de la T4

Étant donné que la production de TSH dépend directement de l'activité hormonale de la thyroïde, la détermination de la concentration de cette hormone est considérée comme la principale méthode d'évaluation de son état fonctionnel.

L'analyse est prescrite pour toute suspicion d'une déviation dans le travail de cet organe.

L'étude est réalisée en utilisant plusieurs techniques:

  • analyse radio-immune (RIA);
  • méthode immuno-enzymatique (ELISA);
  • étude immunofémiluminescente.

La norme physiologique de l'hormone hypophysaire varie en fonction de l'âge de la personne étudiée et de certaines conditions du corps. Par exemple, pendant la grossesse, la limite supérieure de l'indicateur est plus élevée qu'auparavant. Les intervalles de référence (approximatifs) des fluctuations de la concentration de thyrotropine sont considérés comme suit:

  • chez l'adulte - de 0,4-0,5 mUI / l à 4,2-5,0 mUI / l;
  • chez un nouveau-né - allant de 1 à 39 mIU / l;
  • Enfant de 1 an - 1,4 - 8,5 mIU / l;
  • chez les enfants âgés de 1 à 6 ans - entre 0,9 et 6,1 mIU / l;
  • pour les plus jeunes élèves - 0,3 à 4,5 mIU / l;
  • chez les adolescents de plus de 14 ans - entre 0,2 et 4,0 mIU / l.

Pour obtenir des résultats fiables de l'étude, il est nécessaire de respecter certaines conditions:

  • les aliments ne doivent pas être consommés avant la procédure de don de sang (pendant 12 heures);
  • à la veille de l'analyse, l'alcool, les cigarettes et les surcharges physiques sont exclus;
  • immédiatement avant l'étude devrait se calmer et éviter la surchauffe et l'hypothermie;
  • Au moins un demi-mois avant le don de sang sur la TSH, ils cessent de prendre des médicaments qui affectent l’activité de la glande thyroïde.

Indications pour la recherche en laboratoire

Pour déterminer la concentration d'hormone stimulant la thyroïde (TSH), on a eu recours à des soupçons de dysfonctionnement thyroïdien. Avec cette analyse, la pathologie peut être identifiée à un stade précoce.

Les indications de cette méthode sont toutes les plaintes de patients, dont la cause peut être une activité hormonale pathologique de la thyroïde, car la régulation de son activité est directement liée au niveau de thyrotropine. Ceux-ci peuvent être des signes caractéristiques des états d'hypo- et d'hyperthyroïdie:

  • le retard des adolescents dans le développement sexuel;
  • états dépressifs;
  • faiblesse déraisonnable, activité réduite;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • fièvre persistante (augmentation de la température);
  • tremblements dans les membres, tout le corps;
  • diminution de la libido (désir sexuel);
  • la dissomnie (somnolence ou insomnie);
  • aménorrhée et infertilité chez les femmes;
  • impuissance chez les hommes;
  • gonflement spontané des yeux, du cou et des membres;
  • calvitie.

En outre, la définition de TSH est indiquée chez les femmes enceintes de moins de 12 semaines afin de déterminer l'hypothyroïdie latente, dangereuse pour le fœtus.

Lorsqu'une pathologie de la thyroïde déjà établie (maladie de Hashimoto, goitre toxique), la mesure du taux de TSH est nécessaire pour évaluer la dynamique de la maladie et l'efficacité du traitement utilisé.

Pourquoi l'hormone TSH augmente-t-elle?

L’analyse des causes du déficit en thyréotropine incombe à l’endocrinologue.

Le fait est que des écarts par rapport à la norme peuvent survenir lorsqu’ils sont exposés à divers facteurs.

On sait que la thyrotropine est parmi les premières à réagir aux fluctuations de l'activité de la glande thyroïde.

Sa diminution peut indiquer le début même de la maladie, lorsque T3 et T4 ne dépassent pas la norme prescrite, et en l'absence de manifestations cliniques. Un tel signe de laboratoire peut être un signe des maladies suivantes:

  • Pathologie du SNC;
  • thyroïdite auto-immune (maladie de Hashimoto);
  • les néoplasmes hypophysaires;
  • dysfonctionnement surrénalien;
  • charges de toxicose (gestose);
  • état après cholécystectomie (ablation de la vésicule biliaire);
  • état après hémodialyse;
  • résistance au traitement aux hormones thyroïdiennes;
  • cancer de la thyroïde.

En outre, une augmentation de la concentration de l'hormone peut être un résultat diagnostique chez les femmes qui n'ont pas encore appris la grossesse et qui sont examinées pour d'autres raisons. Dans ce cas, il s’agit d’une anomalie physiologique qui ne devrait pas susciter d’inquiétude.

Un résultat faussement positif de l'analyse provoque la prise de certains médicaments (cérucal, furosémide, eglonil, clomiphène, œstrogènes, motilium, amiodarone).

Faible concentration de TSH

En règle générale, un endocrinologue expérimenté peut présupposer à l'avance un taux réduit de TSH dans le sang sur la base de symptômes caractéristiques. Dans ce cas, l'analyse est affectée à la confirmation des diagnostics et conditions suivants:

  • échec hypophysaire ou hypothalamique;
  • néoplasmes thyroïdiens;
  • goitre toxique diffus;
  • asymptomatique (hyperthyroïdie subclinique);
  • Syndrome de Sheehan (hyperthyroïdie post-partum);
  • hyperthyroïdie chez la femme enceinte;
  • blessures hypophysaires;
  • Maladie de Plummer (adénome toxique);
  • maladie mentale individuelle;
  • Le syndrome de Cushing.

Hormone stimulant la thyroïde: la norme chez les femmes enceintes

Pour les femmes enceintes, les fluctuations du niveau d'hormone stimulant la thyroïde (TSH) sont considérées comme la norme physiologique. Le premier trimestre est caractérisé par une diminution temporaire du contenu de l'hormone.

Puis, durant les deuxième et troisième trimestres, son indicateur revient à la normale. La plage d'amplitude admissible de la TSH chez la femme enceinte est comprise entre 0,2 et 3,5 mUI / L. Dans le cas de grossesses multiples, le taux d'hormones peut chuter à 0.

La faible concentration de TSH chez la femme enceinte s’explique par la restructuration physiologique du corps à cette époque, en particulier par l’augmentation de la circulation sanguine de la glande thyroïde. Sous l'influence de l'hormone de grossesse - la gonadotrophine chorionique humaine, la production d'iodothyronines (T3 et T4) augmente. En raison du principe de rétroaction, une teneur élevée en hormones thyroïdiennes réduit la concentration de TSH.

En cas de forte concentration de TSH, la santé et la vie du fœtus sont sérieusement menacées. Afin de noter les écarts dans l'analyse dans le temps, les femmes ne doivent pas s'écarter du calendrier de l'examen prévu et, si nécessaire, suivre toutes les recommandations du médecin.

Symptômes de TSH élevée

Une concentration accrue d'hormone stimulant la thyroïde dans le sang affecte le travail de tout l'organisme, ses symptômes sont donc très divers. Assez souvent, la pathologie est masquée par diverses maladies. De plus, les signes de taux élevés de TSH ont souvent le caractère de symptômes communs indifférenciés. Ceux-ci comprennent:

  • irritabilité;
  • panne;
  • diminution de l'appétit;
  • l'apathie;
  • anxiété;
  • fatigue
  • douleur dans le coeur;
  • problèmes de mémoire;
  • flatulence, constipation;
  • peau sèche;
  • difficulté à respirer par le nez;
  • insomnie ou somnolence;
  • frilosité;
  • ongles cassants;
  • gain de poids.

Comment fonctionne le faible contenu de TSH?

La production de TSH étant supprimée dans les conditions d'hyperthyroïdie, sa carence est déterminée dans le plasma sanguin. Une déficience en thyréotropine dans le corps doit être suspectée si le patient commence à transpirer mal aux mains et si de la nervosité, de l'irritabilité ou des larmoiements apparaissent.

De plus, les signaux pour réduire TSH peuvent être:

  • perte de poids nette sur le fond d'appétit normal;
  • perte de cheveux;
  • palpitations cardiaques;
  • haute température;
  • lustre malsain des yeux;
  • hypertension artérielle;
  • mauvaise tolérance au froid ou à la chaleur.

Les changements dans les niveaux hormonaux pendant la grossesse sont normaux pour une femme, mais même pendant cette période, il existe des normes pour la quantité d'hormones dans le sang. Que faire si TSH est abaissé? Pour comprendre cette question aidera cet article.

La thyroïdite auto-immune oblige le patient à maintenir un style de vie convenable. Ceci sera discuté dans le matériel suivant.

Traitement

Après avoir déterminé l'augmentation ou la diminution de la TSH, il est nécessaire de déterminer la cause de cette affection. Dans la plupart des cas, la concentration de l'hormone augmente avec l'hypothyroïdie à la suite d'une maladie de la thyroïde.

Le traitement de ces affections consiste généralement en un traitement substitutif par des analogues des hormones thyroïdiennes.

Dans une situation où l'analyse enregistre un niveau élevé d'hormone dans le contexte du traitement déjà en cours pour la thyroïde, par exemple la maladie de Hashimoto, ceci peut indiquer un manque de dosage du médicament, qui doit être augmenté.

De plus, la cause d'une augmentation de la thyréotropine est une tumeur hypophysaire. Dans de tels cas, une intervention chirurgicale est indiquée.

Avec une faible teneur en TSH, éliminez les causes possibles de l'hyperthyroïdie. Les principales méthodes de traitement sont:

  • l'utilisation de thyréostatiques (détruisant les hormones thyroïdiennes);
  • chirurgie (retrait d'une partie de la glande);
  • réflexothérapie assistée par ordinateur (effets sur le corps des courants directs faibles).

En l'absence d'une pathologie primaire de la glande thyroïde, une hormonothérapie de l'insuffisance hypophysaire ou hypothalamique est réalisée.

Qu'est-ce que la TSH (hormone stimulant la thyroïde) et ses fonctions

L'hormone stimulant la thyroïde (thyrotrophine, thyrotrophine ou simplement TSH) fait partie du groupe des hormones tropicales sécrétées par l'hypophyse antérieure. La TSH est l’un des produits du système hypothalamo-hypophysaire et sert en même temps d’intermédiaire entre l’hypothalamus et la glande thyroïde, ce qui affecte directement son travail.

Qu'est-ce que TTG?

Dans la classification hormonale générale, la thyrotropine occupe la place la plus importante parmi les hormones tropicales, de même que l'hormone corticotrope, la prolactine, les substances gonadotropes, etc. sécrétion.

Dans la zone de responsabilité de la thyrotropine se trouve la glande thyroïde. L'effet de la TSH sur la glande thyroïde comprend plusieurs éléments: la thyrotropine stimule l'activité et le développement de la glande elle-même, ainsi que la production de ses principales hormones.

Où et comment il est produit

La synthèse de la TSH se produit exclusivement dans l'adénohypophyse - le lobe antérieur de cet organe. Les grandes cellules basophiles sont responsables de la production de tropine: elles représentent 10% de la structure de l'hypophyse. Puisque la TSH agit comme une sorte de lien entre la thyroïde et l'hypothalamus, la sécrétion de l'hormone peut se produire sous l'influence des deux organes.

De la part de l'hypothalamus, la synthèse de la thyrotropine est fournie par la thyrolibérine, son nom complet est l'hormone de libération de la thyrotropine. C'est l'une des hormones peptidiques spéciales qui stimulent la synthèse des tropines, un peu comme les tropines elles-mêmes activent la libération des hormones effectrices.

De la part de la glande thyroïde, le principe de rétroaction dite négative s’applique. La thyrotropine est responsable de la production de deux hormones thyroïdiennes, la triiodothyronine et la thyroxine. Si la concentration de thyroxine dépasse soudainement le taux spécifié par la nature, la TSH libre chute - l'hypothalamus donne l'ordre de réduire la synthèse de l'hormone. Si le niveau de thyroxine diminue, la synthèse de TSH augmente instantanément.

Structure et caractéristiques chimiques

Les chimistes attribuent la TSH à la classe des substances glycoprotéiques - les protéines à deux composants. La thyrotropine est constituée de deux sous-unités reliées par une liaison non covalente, α et β.

La sous-unité alpha est la même pour différentes hormones chez l’homme et les animaux, hCG, lyutropine, etc. La sous-unité bêta est individuelle pour chaque hormone, elle fournit les propriétés et les fonctions de la substance, l’aide à se lier à des récepteurs spécifiques. Pour la TSH sur la glande thyroïde, il existe également des récepteurs spéciaux - les thyrocytes.

Une caractéristique inhabituelle de l'hormone stimulant la thyroïde - les fluctuations quotidiennes. La sécrétion de TSH dépend fortement du moment de la journée. La plus grande concentration de tropine dans le sang humain est la nuit, en 2-4 heures. Au matin, il commence à diminuer, mais à 6-8 heures, il est toujours à un niveau assez élevé. Par conséquent, tous les tests pour les médecins TSH sont toujours prescrits le matin. Le soir (17 à 19 heures), la production de thyrotropine atteint sa valeur minimale.

Fonctions TTG

Le rôle principal de la thyrotropine dans le corps est d’accroître l’activité de la glande thyroïde. La production d'hormones thyroïdiennes, de thyroxine (T4) et de triiodothyronine (T3) est la principale cause de l'hormone TSH.

TSH est une sorte de matériau source pour la création de ces substances. La thyrotropine aide également à activer la synthèse des protéines, phospholipides, acides nucléiques et augmente la sensibilité des tissus aux effets de la T3 et de la T4.

Les substances thyroïdiennes effectrices T3 et T4 sont des hormones de croissance. Si les cibles de la TSH sont les tissus de la glande thyroïde, alors, pour ses «produits», ces cibles sont pratiquement tous les tissus du corps humain. La thyroxine et la triiodothyronine stimulent le développement et la croissance d'une personne, sont responsables du rythme cardiaque et de la pression artérielle, augmentent l'activité motrice. Ils aident à maintenir la vigueur, renforcent l'énergie mentale et l'activité mentale. Activer la décomposition de la graisse et ne pas permettre à l'excès de graisse d'être déposé dans le corps, etc.

Le taux de TSH dans le sang est un indicateur très sensible. À la moindre perturbation du rythme quotidien - insomnie, fêtes nocturnes, travail jusqu'aux dernières heures et stress - la concentration de la tropine baisse immédiatement. De plus, la synthèse de thyrotropine diminue invariablement pendant la grossesse, ce qui indique le développement normal du fœtus. L'analyse de cette hormone fait partie des recherches obligatoires pendant la grossesse. Par conséquent, la question - la TSH, ce que c'est, les femmes n'apparaissent souvent que lorsqu'elles portent un bébé.

En raison de cette sensibilité de la thyréotropine aux facteurs externes, le taux de TSH chez les hommes et les femmes varie de 0,4 µUI / ml à 4,0 µUI / ml. Les nombres peuvent varier en fonction de l'âge, chez les femmes - de la période de la grossesse. Mais tout écart de TSH par rapport au seuil supérieur ou inférieur est clairement le signe de problèmes dans le système endocrinien.

Question gratuite chez le médecin

Les informations sur ce site sont fournies pour examen. Chaque cas de la maladie est unique et nécessite une consultation personnelle avec un médecin expérimenté. Sous cette forme, vous pouvez poser une question à nos médecins - c'est gratuit, prenez rendez-vous dans des cliniques de la Fédération de Russie ou à l'étranger.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones