Thyroxine totale (T4 totale, tétraiodothyronine totale, Thyroxine totale, TT4)

La T4 (tétraiodothyronine, thyroxine) est une hormone thyroïdienne contenant 4 molécules d'iode et 2 dérivés d'acide aminé de la tyrosine. Une telle structure simple de T4 vous permet de déterminer rapidement sa méthode de laboratoire, qui est souvent nécessaire pour le diagnostic de maladies de la glande thyroïde et du système endocrinien.

Informations générales

Les cellules folliculaires de la glande thyroïde produisent la T4 et la jettent dans le sang, où elles se lient aux protéines de la globuline. L'hormone liée est biologiquement inactive. Mais le T4 restant (environ 3 à 5%) circule dans le plasma sous forme libre et remplit toutes les fonctions de base:

  • active le métabolisme général, y compris le métabolisme des protéines;
  • augmente le transfert d'énergie et de chaleur;
  • améliore la respiration cellulaire;
  • responsable de la formation de rétinol (Vit. A) dans les cellules du foie;
  • réduit la quantité de cholestérol et de triglycérides dans le sang;
  • stimule et normalise les processus du système nerveux central (système nerveux central);
  • améliore l'état du tissu osseux, assure la résorption osseuse.

La thyroxine liée et libre sont unies par la notion de «commun».

Indications principales

  • Symptômes primaires de l’hypothyroïdie (une condition dans laquelle la concentration de toutes les hormones endocriniennes est réduite);
  • Thyrotoxicose (un excès d'hormones thyroïdiennes dans le corps);
  • Modifications de la taille de la glande thyroïde (le plus souvent vers le haut);
  • Contrôle de la santé du patient après l'opération sur la glande thyroïde;
  • Administration de contraceptifs oraux et contrôle de leur admission;
  • Examen et traitement des patients souffrant d'infertilité, d'aménorrhée (absence de menstruation);
  • Examen des personnes vivant dans des régions à forte incidence de maladies du système endocrinien;
  • Étude planifiée sur les femmes enceintes;
  • Diagnostic et traitement du goitre toxique diffus (élargissement de la glande thyroïde);
  • Pathologie cardiaque (arythmie);
  • Diagnostic de l'hyperprolactinémie (taux élevés de prolactine sérique);
  • Diminution du désir sexuel, dysfonctionnement érectile, impuissance;
  • Alopécie (alopécie diffuse ou focale);
  • Perturbation du développement sexuel chez les adolescents (apparition précoce, retard);
  • Changement de poids associé à des troubles métaboliques;
  • Condition de dépression chronique et / ou de stress;
  • Déviation du niveau dans l'un ou l'autre côté de la thyréostimuline (TSH).

Le taux d'analyse de la thyroxine

Le niveau hormonal dépend directement de l’état physiologique et mental du patient.

C'est important! Chez les femmes enceintes, le taux de T4 est régulièrement élevé, ce qui devrait être considéré comme la norme.

Indicateur T4, nmol / l

Le résultat peut être affecté par les médicaments.

  • Hormones exagérées (œstrogènes, thyroxine synthétique, médicaments pour la thyroïde).
  • Les corticostéroïdes, les sulfamides, la pénicilline, les androgènes et l'iodure de potassium sont abaissés.

T4 globalement amélioré

Des niveaux élevés de thyroxine peuvent se manifester avec les symptômes suivants:

  • hyperhidrose (transpiration excessive) de diverses parties du corps;
  • fatigue sévère, faiblesse;
  • nervosité accrue, agressivité, irritabilité;
  • tachycardie (pouls rapide), arythmie allant jusqu'à la fibrillation auriculaire;
  • perte de poids nette;
  • tremblement des membres.

Avec un excès de l'hormone T4, le métabolisme et la dégradation des lipides sont accélérés, ce qui entraîne une perte de poids rapide. En même temps, trop d’énergie est libérée, ce qui affecte négativement le fonctionnement de tout l’organisme - le cœur travaille à la limite de ses capacités, la pression artérielle «saute», la transpiration augmente. En outre, il existe une stimulation excessive du système nerveux central, à la suite de laquelle le patient ressent une instabilité émotionnelle (changements d'humeur brutaux et déraisonnables) et des névroses.

Dans le cas de la conservation à long terme de taux élevés de T4, le calcium est éliminé du tissu osseux, ce qui augmente le risque de fractures et de luxations, de fissures, d'ostéoporose (maladie du squelette), de caries et d'autres maladies.

Des niveaux élevés de thyroxine sont observés avec:

  • myélome (une tumeur dans la moelle osseuse) avec une immunoglobuline élevée;
  • l'obésité à des degrés divers;
  • glomérulonéphrite (lésion des glomérules des reins) avec syndrome néphrotique (œdème massif);
  • VIH et SIDA;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde après l'accouchement;
  • thyroïdite (inflammation de la glande thyroïde) dans les formes aiguës et subaiguës;
  • goitre diffus (élargissement de la glande);
  • choriocarcinome (cancer trophoblastique);
  • maladie chronique du foie.

Total T4 abaissé

On observe de faibles concentrations de T4 avec une fonction thyroïdienne insuffisante (hypothyroïdie). Cette condition se produit dans les cas suivants:

  • traitement de la thyréotoxicose (excès d'hormones thyroïdiennes) à l'aide de préparations d'iode et de thyréostatiques;
  • caractère de thyroïdite auto-immune (le corps produit des anticorps contre les follicules de la glande thyroïde, ce qui entraîne une inhibition de la production de T4);
  • chirurgie sur la glande thyroïde;
  • blessures à la tête et chirurgies à la tête;
  • Syndrome de Sheehan (crise cardiaque ou nécrose de l'hypophyse);
  • goitre endémique (hypertrophie de la thyroïde due à une carence en iode), acquise ou congénitale;
  • inflammation ou lésion de l'hypothalamus, l'hypophyse.

Lors du diagnostic de faibles taux de thyroxine, il convient de garder à l’esprit que cette pathologie dure souvent toute la vie. Dans ce cas, l’endocrinologue prescrit un traitement substitutif consistant à prendre des médicaments synthétiques de la thyroxine.

Les résultats sont interprétés par un médecin généraliste ou un chirurgien, un endocrinologue, un neurologue, un gynécologue.

Préparation à l'analyse

Pour obtenir les résultats les plus complets et les plus fiables de l’étude, il est nécessaire de respecter un certain nombre de conditions obligatoires lors de la préparation de la procédure:

  • Pendant un mois, arrêtez de prendre les médicaments qui affectent la glande thyroïde (la liste doit être clarifiée avec votre médecin). Les préparations d'iode sont annulées pendant 3 jours.
  • Pendant la journée - pour exclure les aliments gras, frits et épicés, l'alcool, les drogues toxiques, les boissons énergisantes et autres boissons tonifiantes.
  • Pour la journée - pour maintenir un état de repos, c.-à-d. Protégez-vous totalement de tout stress physique et mental, de la musculation, du stress, des sports, etc.
  • La veille - le dernier repas à être pris 8 à 12 heures avant le prélèvement de sang, exclut toute boisson, à l'exception de l'eau non gazeuse, pendant 6 heures.
  • Pendant 1-2 heures - il est interdit de fumer, chiquer du tabac, utiliser des substituts de nicotine (plâtre, aérosol, gomme à mâcher, etc.).
  • Pendant une demi-heure immédiatement avant la procédure, vous devez être dans un état de calme, éviter de monter des escaliers, de marcher vite et de ne pas être excité.

Le sang est prélevé dans une veine le matin (de 8 heures à 11 heures), au cours de la période de concentration maximale de thyroxine dans le sang.

L'analyse T4 peut être effectuée avant d'autres études (échographie, palpation, IRM, physiothérapie, etc.), mais pas après.

Le formulaire d’accompagnement indique tous les médicaments que le patient a pris récemment ou est en train de prendre, ainsi que leurs posologies et leur fréquence d’utilisation.

Nos autres articles sur les hormones thyroïdiennes:

Taux total de thyroxine (total T4) (tableau). La thyroxine totale (T4 totale) est augmentée ou diminuée - qu'est-ce que cela signifie?

La glande thyroïde humaine synthétise l'hormone thyroxine, également appelée T4. Il joue un rôle important dans diverses fonctions du corps, notamment la croissance et le métabolisme. Une partie de cette hormone est dans le sang dans un état libre, non lié aux protéines. Mais plus de 99% de la thyroxine est liée aux protéines de transport, principalement à la globuline se liant à la thyroxine. La concentration totale de ces deux espèces - liée à la protéine et à la thyroxine libre - est appelée thyroxine commune dans le corps.

La production de T4 est régulée par un système de rétroaction. Lorsque le taux de thyroxine dans le sang diminue, l'hypothalamus augmente la synthèse de l'hormone thyrolibérine, qui affecte l'hypophyse et entraîne l'augmentation de la production d'hormone stimulant la thyroïde (TSH). L'hormone stimulant la thyroïde agit à son tour sur la glande thyroïde, la forçant à produire plus de thyroxine (T4). Lorsque la concentration de T4 dans le sang augmente, la libération de TSH est supprimée.

La thyroxine est courante dans le sang. Interprétation du résultat (tableau)

Un test sanguin pour la thyroxine totale peut être prescrit si le niveau d'hormone stimulant la thyroïde s'écarte de la normale dans l'un ou l'autre sens à la suite de l'analyse correspondante. Le test de la thyroxine générale aide à évaluer la glande thyroïde et à diagnostiquer les pathologies qui y sont associées, telles que l'hypothyroïdie, l'hyperthyroïdie, l'hypopituitarisme, etc.

Un test sanguin pour la thyroxine générale est prescrit si le patient présente les symptômes suivants:

  • sécheresse et irritation des yeux, gonflement et saillie,
  • peau sèche et boursouflée
  • perte de cheveux
  • tremblement de la main
  • palpitations cardiaques
  • changements de poids
  • problèmes de sommeil, insomnie,
  • anxiété sans fondement,
  • syndrome de fatigue chronique
  • faiblesse générale
  • intolérance au froid
  • sensibilité à la lumière
  • chez les femmes, les troubles menstruels.

De plus, les tests peuvent être assignés au niveau d'une autre hormone thyroïdienne - T3, hormone thyréotrope et globuline se liant à la thyroxine. Ces analyses aident à mieux comprendre les problèmes associés à la glande thyroïde. Dans certains cas, cette analyse est prescrite afin d'évaluer l'efficacité du traitement des maladies de la thyroïde diagnostiquées.

Le sang est prélevé dans une veine, le matin, l'estomac vide. Dans la journée qui précède l’analyse, il est nécessaire d’exclure les charges physiques et émotionnelles.

La norme de thyroxine est courante dans le sang des gens ordinaires et des femmes enceintes:

Si la thyroxine totale (T4) est élevée, qu'est-ce que cela signifie?

Une augmentation des taux de thyroxine totale est observée dans les maladies suivantes:

  • hyperthyroïdie et goitre - toxique diffuse et multinodulaire toxique,
  • tumeurs sécrétant des hormones thyroïdiennes
  • cirrhose biliaire
  • hépatite
  • choriocarcinome,
  • troubles mentaux aigus
  • maladies qui entraînent une augmentation de la concentration de protéines liant la thyroxine dans l'organisme - trouble génétique, porphyrie aiguë intermittente, myélome,
  • thyroïdite aiguë,
  • l'obésité.

Pour augmenter le taux de thyroxine totale, il faut prendre des médicaments contenant de la T4, d’autres médicaments pour la thyroïde, des contraceptifs oraux, des opiacés, des prostaglandines, des médicaments à base de prazosine, propylthiouracile, propranolol, tamoxifène, phénothiazine.

Le taux de thyroxine augmentant souvent pendant la grossesse, la future mère doit surveiller attentivement son état et suivre les recommandations du médecin superviseur.

Si la thyroxine totale (T4) est réduite, qu'est-ce que cela signifie?

Une diminution du taux total de thyroxine est observée dans les maladies suivantes:

  • fonction thyroïdienne insuffisante - hypothyroïdie,
  • processus inflammatoires dans l'hypophyse et l'hypothalamus,
  • Syndrome de Sheehan,
  • syndrome rénal - une pathologie associée à l'élimination excessive de protéines du corps,
  • carence en iode dans l'alimentation,
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing
  • élimination des protéines par le tractus gastro-intestinal,
  • Panhypopituitarisme.

La quantité de thyroxine totale dans le sang peut diminuer en raison d'efforts physiques excessifs, ainsi que de la prise de certains médicaments, tels que les barbituriques et les cytostatiques, les stéroïdes anabolisants, les iodures, les médicaments à base de lithium, les antifongiques, les hypolipidémiants et les anticonvulsivants, des médicaments pour le traitement de la tuberculose, androgènes et beaucoup d'autres. C'est pourquoi il est si important qu'avant de passer le test, il soit impératif d'informer votre médecin de tous les médicaments que vous avez pris au cours des derniers mois.

Si T4 libre est supérieur à la normale

Les tests pour les hormones telles que TSH, T3 et T4, ainsi que pour les anticorps anti-thyroperoxydase et thyroglobuline, sont le plus souvent prescrits lorsqu'il existe des suspicions de divers troubles fonctionnels de la glande thyroïde ou pendant leur traitement pour surveiller et corriger le traitement d'appoint.

La T4 (ainsi que la T3) est une hormone (substance biologiquement active) liée aux triiodothyronines. Il consiste en un acide aminé - tyrosine et atomes d’iode (l’un de ses noms a été attribué en relation avec le nombre de ces mêmes atomes - 4 et T3, respectivement 3). Ses autres noms sont thyroxine ou tétraiodothyronine. Sa structure est assez simple, grâce à laquelle il est simplement détecté dans le sang ou synthétisé artificiellement.

Dans le corps humain, il est produit à l'aide de cellules thyroïdiennes, des thyrocytes. Ils capturent les acides aminés et les atomes d'iode et produisent la thyroglobuline, précurseur de la thyroxine - thyroglobuline. Ce dernier, à son tour, s'accumule dans les follicules de la glande thyroïde. Lorsque le corps a besoin de T4, la thyroglobuline se décompose en petites particules et pénètre dans le sang en tant que substance biologiquement active.

Action de la thyroxine dans le corps humain

Son action principale est l’amélioration du catabolisme, c’est-à-dire l’accélération des processus allant de pair avec la libération d’énergie des réserves du corps.

Lorsque vous recevez 200 microgrammes de T4 par jour, vous pouvez facilement constater son effet sur le corps humain, car les symptômes suivants apparaissent:

  • l'apparition de tachycardie
  • irritabilité,
  • réduction de poids.

Cette expérience ne prouve pas la nocivité de cette substance biologiquement active sur le corps humain, car ces symptômes n'apparaissent qu'en cas de surdosage. Normalement, il est responsable de la normalisation du métabolisme et de la dégradation des graisses, régule l'excitabilité du système nerveux et du rythme cardiaque.

Il convient de rappeler que la tétraiodothyronine est beaucoup moins active que la T3 (triiodothyronine). T3 a trois atomes d'iode et est formé principalement de tétraiodothyronine. Une petite quantité synthétise la glande thyroïde.

Ces substances biologiquement actives sont appelées hormones thyroïdiennes, car elles sont synthétisées par la glande thyroïde, tandis que la TSH est synthétisée dans la glande pituitaire. Ceci devrait être pris en compte lors de la désignation d'un traitement pour les violations de la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang.

T4 dans le sang

Dans la circulation sanguine, la tétraiodothyronine est le plus souvent associée à une protéine, dont la fonction est le transport. Une globuline liant la thyroxine (TGS) capture une molécule de thyroxine et la transporte aux endroits requis. La molécule de TSH se lie à la T4 dès qu’elle est produite par les cellules de la glande thyroïde, mais un faible pourcentage reste non lié, ou libre. Ce sont les molécules libres de tétraiodothyronine qui ont les effets les plus prononcés. La quantité d'hormone libre et liée s'appelle T4 totale.

La nécessité de déterminer les hormones thyroïdiennes libres dans l'analyse est liée au fait qu'elles ont pour effet principal sur le corps toutes les hormones thyroïdiennes. Dans ce cas, la TSH et la tétraiodothyronine ont l'influence la plus active, car la TSH contrôle la glande thyroïde et la T4 est sa principale substance biologiquement active.

Analyse hormonale T4

Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes est l’un des traitements les plus fréquemment prescrits par un endocrinologue. Ils sont nommés dans une variété de combinaisons. Les raisons peuvent être:

  • économie des capacités financières du patient;
  • étude plus détaillée de la fonction thyroïdienne;
  • dans certains cas, un ou deux indicateurs suffisent.

Lors de la première visite du patient chez un endocrinologue et en l'absence de troubles physiques et de plaintes, seule la TSH est le plus souvent contrôlée, mais parfois, pour obtenir des informations plus fiables, il est recommandé de prendre T3, T4.

En cas de traitement du stade précoce de la maladie de Graves, impliquant une diminution de l'activité du fond hormonal par la thyréostatique, des tests de recherche de T3 et de tétraiodothyronine sont recommandés.

Avec un traitement à long terme, qui consiste à réduire la fonction de la glande thyroïde avec la thyroxine, il est recommandé de tester le sang pour détecter la TSH.

Pendant la grossesse, la valeur de la tétraiodothyronine libre peut changer car la TSH peut diminuer (en raison de la production de gonadotrophine chorionique), ce qui entraîne une augmentation de la concentration sanguine de tétraiodothyronine. Par conséquent, pendant la grossesse, il est nécessaire de contrôler les niveaux de TSH, la tétraiodironine.

Norme T4

Les indicateurs de la norme dépendent du laboratoire et de leurs méthodes de détermination dans le sang. Il n'est pas nécessaire de mémoriser la norme des indicateurs, chaque laboratoire étant souvent indiqué dans les résultats de l'étude.

Le niveau de sans tétraiodothyronine est de 9 à 19 pmol / l (sous réserve de l’utilisation des analyseurs de troisième génération).

Le taux de tétraiodothyronine totale est souvent lié à l’état général du patient. Par exemple, pendant la grossesse, les taux augmentent, mais sont fonctionnels.

Boost de T4

Une augmentation de la tétrioditronine provoque les symptômes suivants:

  • transpiration accrue, fatigue,
  • irritabilité accrue,
  • tachycardie, arythmie (interruptions),
  • tremblements des membres supérieurs,
  • perte de poids.

Si le niveau de tétraiodothyronine est augmenté, une désintégration accrue des réserves d'énergie du corps se développe, ce qui conduit à une libération accrue d'énergie. Le résultat de ces processus est de réduire la quantité de graisse, et l'excès d'énergie est envoyé à d'autres endroits, améliorant ainsi les processus normaux - excitabilité, battement de coeur et autres. En conséquence, une personne perd du poids, mais une telle perte de poids n'est ni utile ni physiologique, car elle se produit dans le contexte d'une homéostasie perturbée du corps. Si le déséquilibre hormonal dure longtemps, il peut y avoir des défauts osseux et des fractures graves peuvent se développer.

Si l'analyse montre une diminution ou une augmentation de la tétraiodothyronine libre, il est recommandé de contacter immédiatement un endocrinologue, car de tels indicateurs peuvent indiquer un trouble fonctionnel de la glande thyroïde. Dans certains cas, en plus du traitement médicamenteux, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

T4 pendant la grossesse

Le taux de tétraiodothyronine pendant la grossesse est très important car il affecte le développement du système nerveux du fœtus au cours du premier trimestre. Chez la femme, la norme de cette hormone est la même que chez l'homme. Cependant, pendant la grossesse, les indicateurs de la tétraiodothyronine totale ne doivent pas être déterminés, car ils augmentent habituellement, ce qui est la norme. Cela est dû au fait que pendant la grossesse, la globuline liant la thyroxine est produite en plus grande quantité et lie une grande partie de la tétraiodothyronine dans le sang, qui n'est pas actif à l'état lié. Cela signifie que cette situation ne nécessite aucune correction ni aucun traitement.

Une analyse plus importante pendant la grossesse est la détermination de la tétraiodothyronine libre, alors que son taux devrait être assez bien suivi. La réduction de ses performances doit être effectuée sous surveillance étroite, c'est-à-dire que le traitement d'une telle affection doit être effectué avec précaution et avec lenteur afin de ne pas nuire au fœtus.

Thyroxine libre de T4: causes de la diminution ou de l'augmentation de l'hormone, norme chez la femme

Sans T4 (hormone T4) - il s'agit d'une unité hormonale produite par la glande thyroïde. Cette hormone contient de l'iode (4 unités) et est nécessaire pour stimuler la production de protéines.

L'essence du problème

La thyroxine T4 est commune - hormones actives, et l'hormone (CT4) - sans hormone en fait partie. Le T4 total peut changer sous l’influence de divers facteurs - maladies, médicaments, grossesse, changements ménopausiques, etc. Quant à la thyroxine libre, elle varie légèrement et devrait normalement rester presque au même niveau.

C'est la thyroxine libre qui est un indicateur de l'état thyroïdien du corps humain. C'est la différence entre l'hormone thyroxine totale et l'hormone libre. Quelle est cette hormone T4, que résulte-t-il d'un excès de thyroxine, d'un manque de thyroxine, pour laquelle cette hormone est généralement nécessaire, dont la thyroxine est responsable, les fonctions hormonales et d'autres problèmes seront discutés ci-dessous.

Quelle est cette hormone

La thyroxine libre est une hormone qui synthétise la glande thyroïde. Elle est principalement liée à un lien protéique et, en cas de besoin, elle pénètre dans le corps sous forme de T4 et le reste reste sous forme libre.

Alors, quelle est cette hormone? L'hormone T4 est responsable du catabolisme, c'est-à-dire qu'elle participe au processus d'obtention d'énergie et affecte la saturation des tissus avec la dose requise d'oxygène. Les endocrinologues jugent le travail de la glande thyroïde en fonction de la quantité de T4 dans le sang.

Pour les hommes et les femmes qui consomment gratuitement de la thyroxine, le taux est le même. La seule différence est qu'au cours de l'accouchement, la production de thyroxine augmente et qu'elle diminue après 40 ans, tant chez l'homme que chez la femme. De plus, la T4 libre est produite davantage le matin et sa synthèse est réduite le soir. Le niveau de thyroxine (T4) dépend de la saison: en hiver et en automne, sa concentration dans le sang augmente et en été et au printemps, elle diminue.

La thyroxine libre (ft4) représente 90% de toutes les hormones produites par la glande thyroïde. La TSH est également une hormone thyroïdienne. Les processus suivants dans le corps dépendent de ces hormones:

  • la pression artérielle;
  • rythme cardiaque;
  • rapidité du processus de pensée;
  • énergie et mobilité;
  • processus d'échange et ainsi de suite.

T4 est commun et libre - ce sont des hormones dont dépend:

  • maintenir une température corporelle optimale;
  • synthèse de protéines;
  • croissance de l'endomètre;
  • processus oxydatifs.

Thyroxine normale

Thyroxine commune. Sa norme chez les hommes et les femmes est différente. La thyroxine libre chez les femmes et les hommes est la même, son montant ne dépend pas du sexe, mais de l’âge de la personne. Le taux pour les hommes âgés de plus de 18 ans varie de 4,5 à 10,5 µg / dl. Le taux pour les femmes est de 5,5 à 11 μg / dl.

Pour les femmes enceintes, il existe une norme T4. Chez une femme au premier trimestre, il augmente puis diminue. La thyroxine est une hormone dont l'augmentation est très dangereuse en période de procréation, car son excédent important peut provoquer des pathologies du fœtus et provoquer une fausse couche. Par conséquent, à ce stade, une femme doit surveiller attentivement le niveau hormonal.

Comment se préparer à l'analyse

Si le médecin donne la direction à l’analyse T4, vous devez savoir quels sont les facteurs qui influencent le résultat de l’analyse:

  1. Le sang est pris uniquement le matin et à jeun, le repas du soir ne doit pas être plus tard que 8 heures avant l'analyse. Vous ne pouvez boire que de l'eau sans gaz.
  2. Quelques heures avant l'analyse, vous devez vous abstenir de fumer.
  3. La veille de l'étude, vous devez exclure les aliments fumés, frits et gras. Sont exclus les boissons alcoolisées, les boissons énergétiques et les boissons toniques.
  4. Augmenter le niveau de thyroxine peut entraîner un stress physique et émotionnel.
  5. Quelques semaines avant l'analyse, il est nécessaire d'arrêter de prendre des hormones thyroïdiennes et stéroïdiennes.

Pour une raison quelconque, la concentration de T4 est réduite. Pourquoi la concentration de T4 dans le sang peut-elle être insuffisante? Les raisons pour lesquelles T4 est abaissé peuvent être les suivantes:

  • une forte diminution de la quantité de protéines dans le régime alimentaire;
  • carence en iode;
  • prendre des contraceptifs oraux et certains autres médicaments;
  • le stress;
  • goitre;
  • lésions bénignes de la glande endocrine;
  • processus inflammatoires dans le cerveau (dans la glande pituitaire);
  • l'hypothyroïdie;
  • intoxication au plomb;
  • blessures à la tête et ainsi de suite.

Si T4 Free est réduit, la personne présente les symptômes suivants:

  • apathie, irritabilité, sautes d'humeur et autres modifications de l'état psychologique;
  • séchage de la peau;
  • faiblesse musculaire;
  • cheveux et ongles cassants;
  • gonflement du visage et des membres;
  • dysfonctionnement du coeur;
  • gain de poids;
  • les échecs dans le cycle menstruel;
  • chez les enfants, la thyroxine en deçà de la norme provoque un retard dans le développement mental et physique, allant jusqu'au crétinisme.

Un manque de thyroxine peut causer l'infertilité. Une T4 réduite (faible) peut être observée non seulement dans les processus pathologiques de la thyroïde, mais également dans les maladies d'autres organes. De plus, son niveau est influencé par un mode de vie anormal.

Si les analyses ont montré un niveau réduit de thyroxine, cela signifie qu'une consultation urgente avec un endocrinologue est nécessaire. Il expliquera comment élever le niveau de l'hormone à l'aide de médicaments hormonaux. La prise indépendante de médicaments ou de médicaments traditionnels est interdite, car de tels actes ne peuvent qu'aggraver l'état de santé. Le médecin peut prescrire des médicaments hormonaux en fonction des résultats de la recherche. Il est donc nécessaire de donner du sang au niveau T4 au moins une fois par an.

Pourquoi le T4 peut-il monter?

Si T4 free est élevé, cela signifie que les pathologies suivantes existent dans le corps:

  • violation de la fonctionnalité de la glande thyroïde;
  • maladie rénale;
  • surpoids;
  • le myélome;
  • problèmes de foie;
  • violation des processus d'échange.

De plus, on observe une augmentation de la thyroxine chez les femmes pendant la grossesse. La concentration excessive de médicaments peut être motivée par la consommation incontrôlée de médicaments, y compris l'héparine.

Avec un excès de thyroxine, le patient peut se plaindre des signes suivants:

  • tempérament court et crises d'asthénie;
  • pouls rapide;
  • perte de poids nette;
  • tremblement des membres;
  • transpiration accrue;
  • arythmie

En fait, cette condition s'appelle l'hyperthyroïdie. Le poids du patient est réduit car la thyroxine (une hormone thyroïdienne) affecte la dégradation des graisses. L'accélération de ce processus affecte négativement le travail des organes - la transpiration commence à augmenter, le rythme cardiaque s'accélère.

Les hormones affectent également les sautes d'humeur - la thyroxine stimule le système nerveux. Quant au tremblement des membres, ce phénomène est provoqué par l'impulsion produite et transmise par le système neuromusculaire.

Si le taux de T4 est élevé, le traitement doit commencer dès que possible, car un taux élevé de T4 contribue à la lixiviation du calcium du système squelettique, ce qui conduit au développement de l'ostéoporose.

Pour réduire l'hormone thyroïdienne - T4 peut être avec l'aide de médicaments hormonaux, mais ils devraient être prescrits que par un spécialiste qualifié.

Qui est montré à prendre une analyse sur T4

L'analyse sur T4 gratuit est présentée dans les cas suivants:

  • la confirmation d'une augmentation ou d'une diminution du niveau de TSH, et T4 est un facteur déterminant dans ce cas;
  • un test sanguin pour suivre l'efficacité du traitement de l'hyper- ou de l'hypothyroïdie;
  • test sanguin de routine;
  • test sanguin pendant la grossesse;
  • observation de nouveau-nés nés de mères atteintes de pathologies du système endocrinien;
  • infertilité en âge de procréer.

Augmenter et diminuer la thyroxine est un processus pathologique grave qui nécessite la consultation d'un endocrinologue compétent. L'automédication est interdite! Utilisation permise de la thérapie, montrée seulement par un spécialiste. Avec un traitement adéquat, le niveau hormonal peut être ramené à la normale, en évitant les pathologies graves.

Tout sur la thyroxine libre: fonctions, norme, traitement et actions pendant la grossesse

La thyroxine (T4) est l'une des deux principales hormones produites par la glande thyroïde, qui sert de régulateur du métabolisme et du métabolisme énergétique dans le corps. La forme libre de T4 est la partie biologiquement active de la thyroxine totale affectant le métabolisme.

Fonctions hormonales

L'activité principale de la substance est de maintenir une forme saine du corps humain, à savoir:

  • système mental et nerveux;
  • synthèse de protéines de construction;
  • contrôle du système cardiovasculaire;
  • effet positif sur l'absorption du calcium, ainsi qu'une assistance dans son traitement avec le tissu osseux;
  • gestion du métabolisme:
  • participation à la progression physique de l'organisme.

En plus des effets directs de la thyroxine libre sur le système nerveux et les capacités mentales, elle est également nécessaire dans le processus de développement cellulaire, en maintenant leur bon fonctionnement.

Contenu normal

La norme T4 dépend de deux raisons: l'âge et le bien-être général du patient. Les normes pour les femmes sont inférieures à celles des hommes.

Dans quelles circonstances besoin d'analyse

Le niveau de l'hormone thyroxine est déterminé en effectuant un test sanguin dans une veine. La procédure est prescrite en cas de suspicion de maladie de la thyroïde, ainsi que pour les femmes enceintes ayant des problèmes de thyroïde dans la fiche de consultation externe. Dans de telles circonstances, un nouveau-né peut être soumis à cette étude car il existe un risque de prédisposition héréditaire aux anomalies des glandes endocrines. Une autre catégorie - les filles souffrant d'infertilité. La violation du cycle menstruel est associée à une diminution de la quantité de substance hormonale.

Comportement du corps lors d'une augmentation de valeur

Sans aucune raison, le T4 ne peut pas monter, sauf pour porter l'enfant. Les taux excessifs sont provoqués pour plusieurs raisons:

  • l'obésité;
  • myélome (cancer qui se forme dans les plasmocytes de la moelle osseuse);
  • Le VIH;
  • forme aiguë de la thyroïdite;
  • glomérulonéphrite (inflammation des néphrons rénaux);
  • déstabilisation de la glande thyroïde après l'accouchement;
  • réception du T4 synthétisé.

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'une concentration élevée d'hormones dans le sang:

  • transpiration excessive et fatigue;
  • irritabilité sans bonne raison;
  • sauts de poids vifs;
  • tremblement des mains et des pieds;
  • palpitations cardiaques;
  • arythmie

L'hormone thyroxine, dans un état surestimé, "pousse" les graisses à se décomposer plus rapidement que d'habitude. Ce processus affecte la libération d'énergie. Sa surabondance affecte les organes humains, accélérant l'usure.

Si nous considérons l'influence de la thyroxine «forte» du point de vue du système nerveux, les patients se caractérisent par des sautes d'humeur (émotions principalement négatives), des tremblements résultant de la mise en contact de signaux nerveux avec les fibres musculaires. En raison de l'inactivité prolongée dans la situation actuelle, le calcium est progressivement éliminé par lavage, ce qui entraîne une abondance de fractures osseuses et d'ostéoporose.

Faible impact

La thyroxine libre réduite entraîne l'apparition de problèmes de glande thyroïde. Dans la plupart des cas, le développement de l'hypothyroïdie est inévitable.

Les raisons qui poussent les médecins à réfléchir à la faible concentration de l'hormone dans le sang et à envoyer le patient à un test:

  • lésion cérébrale;
  • processus inflammatoires ou néoplasiques dans l'hypophyse et l'hypothalamus;
  • mort de cellules hypophysaires (syndrome de Sheehan);
  • interférence avec l'iode radioactif ou la thyroxine synthétique dans la thyrotoxicose;
  • thyroïdite auto-immune;
  • goitre endémique (congénital et acquis);
  • Élimination complète ou partielle de la glande thyroïde.

Les circonstances dans lesquelles aucune des pathologies n'ont été identifiées vous incitent à réfléchir au but de l'analyse supplémentaire - TSH.

Selon les résultats du test, la thyroxine libre peut chuter au-dessous de la normale. Cependant, lorsqu'ils traitent avec une valeur hormonale faible, les laboratoires commettent souvent des erreurs de recherche et nécessitent une procédure répétée. L'insuffisance thyroïdienne hante le patient tout au long de sa vie.

Le traitement consiste à utiliser un analogue de l'hormone thyroïdienne. La posologie est calculée en fonction des besoins du corps et est planifiée par le médecin traitant en fonction des résultats du test du programme individuel.

La grossesse

Les hormones thyroïdiennes servent en quelque sorte de protection du fœtus, le protégeant de la mort du fœtus, et affectent également la formation et la croissance du fœtus. Un échec dans le travail de cet organe entraînera nécessairement des conséquences déplorables. Un enfant naît malade, des syndromes tels que le duvet et le crétinisme sont possibles et l’accouchement peut commencer prématurément.

Pour éviter un tel sort pour le futur enfant, les femmes subissent régulièrement un dépistage des hormones thyroïdiennes. Cette procédure ne peut être ignorée, car l'hypothyroïdie en cours de gestation menace de perdre le bébé.

Le diagnostic comprend les tests sanguins pour les tests:

  1. thyroxine libre (T4);
  2. triiodothyronine libre (T3);
  3. hormone stimulante de la thyroïde (TSH).

Comme on l'a déjà mentionné, la thyroxine T4 affecte le développement du fœtus, en particulier des os et du cerveau. Sont également inclus les vaisseaux sanguins, le système reproducteur, les muscles squelettiques et le cœur. L'interprétation des résultats de l'étude est réalisée par un obstétricien-gynécologue ou un endocrinologue-gynécologue.

Lorsque vous déstabilisez les hormones thyroïdiennes, vous devez commencer immédiatement à prendre des médicaments correcteurs. Le terme précoce est dangereux chez les jumeaux. C'est alors que le fœtus commence tout juste à se former et qu'un retard de plusieurs jours peut même en affecter le développement.

La forme chronique de déficit en T4 implique l'utilisation de thyroxine artificielle jusqu'à la naissance. Une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie congénitale survient chez les enfants nés avec un arrière-plan hormonal altéré. L'hypothyroïdie a pour conséquence une défaillance systémique du développement et le crétinisme qui en résulte. Vous trouverez ci-dessous un tableau des normes hormonales pendant la grossesse.

Ajustement du traitement

Le niveau inférieur d'hormones thyroïdiennes nécessite un traitement spécial consistant en l'administration orale d'une hormone synthétique. Le dosage pour chaque individu et est nommé par l'endocrinologue. Les patients utilisant de tels médicaments doivent subir un test de thyroxine et de TSH libres au moins une fois par an.

Le principal danger, associé aux effets secondaires, de ce traitement est une utilisation longue et incontrôlée de médicaments. Il existe des cas où la fonctionnalité de la glande est rétablie après un certain temps et où la personne poursuit son traitement médicamenteux. Cet état de fait nuit à la santé.

La thyroxine élevée peut provoquer une surdose du médicament et la survenue d'une hyperthyroïdie. Dans quels cas avez-vous besoin de contrôler le système hormonal?

  • Le goitre euthyroïdien et le kyste euthyroïdien pressent la glande, laquelle ne peut qu'affecter le bien-être et l'état hormonal d'une personne;
  • Formation toxique dans la glande thyroïde. Restaurer le niveau de l'hormone avec des noeuds, des kystes, un goitre, vous devez périodiquement faire une analyse de sang;
  • La strumectomie est l'ablation chirurgicale complète ou partielle de la glande thyroïde. La conséquence de cette opération est l’administration prolongée de thyroxine. Dans certains cas, il faudra attendre jusqu'à la fin de la vie. L’ajustement de la dose a lieu après le test;
  • Carence en iode dans la région où vit le patient ou absence de cette substance dans l’alimentation quotidienne. L'absence d'iode viole les processus de connexion de la T4 et d'autres hormones thyroïdiennes.
  • Coup de chaleur, hypothermie, empoisonnement - tous ces facteurs servent de catalyseur à la survenue d'une hypo ou d'une hyperthyroïdie;
  • Grossesse et avant la ménopause. Sur la base de calculs statistiques, la majorité des maladies liées à la thyroïde dépassent les femmes après 35 ans. Chez les filles en position, la charge sur la glande augmente plusieurs fois. Pour cette raison, la forme bénigne de l'hyperplasie est souvent détectée.

Une bonne alimentation, ainsi que la routine quotidienne, contribuent au travail adéquat de la glande thyroïde. Gardez une trace de votre santé, faites de l'exercice et soyez heureux!

Hormone thyroïdienne T4

Quelle est l'hormone T4 (thyroxine)?

T4 - une hormone thyroïdienne produite par les cellules folliculaires thyroïdiennes. Les thyrocytes synthétisent la thyroglobuline à partir des acides aminés et de l'iode, précurseur de la thyroxine. La thyroglobuline s'accumule dans les follicules et, si nécessaire, la thyroxine se forme en se scindant en fragments.

L’action principale de l’hormone T4 est d’accélérer le catabolisme, processus qui consiste à obtenir de l’énergie à partir de métabolites énergétiques (glycogène, graisse). Une concentration excessive de thyroxine dans le sang entraîne des palpitations cardiaques, une irritabilité et une perte de poids. Mais cela ne signifie pas que l'hormone est nocive, ce ne sont que les symptômes de son surdosage. Normalement, la tétraiodothyronine soutient le tonus du système nerveux, la fréquence du pouls et un métabolisme adéquat.

L'hormone T4 n'est pas l'hormone la plus active de la glande thyroïde. À titre de comparaison, son activité est presque dix fois inférieure à celle de la triiodothyronine. Cette dernière s'appelle également l'hormone T3, puisque sa formule contient 3 atomes d'iode. La T3 peut être formée dans les cellules de la glande elle-même, ainsi que dans les cellules du corps à partir de son prédécesseur, la thyroxine. En fait, il s’agit d’un métabolite plus actif de la T4.

Les hormones T3, T4 sont également appelées hormones thyroïdiennes, car elles sont sécrétées par la glande thyroïde, désignée dans la langue latine «thyroïde». La TSH est aussi parfois appelée thyroïde, mais elle est erronée car elle est formée par l'hypophyse située dans le cerveau et contrôle la fonction de production hormonale de la glande.

Souvent, avec un test sanguin pour les hormones TSH, T3, T4, les anticorps contre la TPO et la thyroglobuline sont simultanément déterminés. Généralement, ces indicateurs sont utilisés par les endocrinologues pour diagnostiquer les anomalies de la thyroïde. Parfois, les hormones thyroïdiennes sont examinées au cours du traitement d’une maladie afin de déterminer sa dynamique et l’efficacité du traitement prescrit. Cet article fournit des informations sur la nature de l’hormone T4, sur ses fonctions dans le corps et sur l’analyse de son contenu.

L'hormone T4 appartient au groupe des hormones thyroïdiennes contenant de l'iode. Sa formule chimique contient deux résidus d’acide aminé de la tyrosine et quatre atomes d’halogène de l’iode. Les synonymes de l'hormone T4 sont la tétraiodothyronine et la thyroxine. La substance a reçu son nom en raison du nombre d'atomes d'iode contenus dans la molécule. En raison de la structure simple, la concentration de tétraiodothyronine peut être facilement déterminée en laboratoire. Pour la même raison, l'hormone peut être synthétisée artificiellement, ce qui est utilisé dans le traitement hormonal.

Hormone T4 dans le sang

Dans le sang, l'hormone T4 est principalement dans un état lié aux protéines. Lorsque la thyroxine se forme dans les follicules thyroïdiens, elle est capturée par une protéine spéciale, la globuline liant la thyroxine (TSH). Cette substance remplit la fonction de transport, délivrant l'hormone aux cellules du corps. Cette petite quantité de protéine non liée à la thyroxine est appelée T4 free. C'est cette fraction qui est chargée de garantir l'effet biologique. La partie de l'hormone associée à la TSH s'appelle T4 liée. Si on détermine séparément dans le sang T4 libre et T4 lié, puis que l'on additionne ces valeurs, on obtient alors le total de T4.

Dans le corps, les hormones libres d'hormones thyroïdiennes (T4 libre, T3 libre) ont l'effet principal, leur contenu est donc primordial pour déterminer les pathologies de la glande thyroïde. En laboratoire, les analyses de sang pour la thyrotropine et l'absence de T4 sont le plus souvent effectuées. L'indicateur TSH est utilisé pour évaluer la régulation de la glande thyroïde par l'hypophyse. La T4 libre, hormone principale de la glande, reflète directement sa fonction. La concentration de T4 libre est élevée dans les états hyperthyroïdiens ou à la suite d’un surdosage d’agents hormonaux utilisés dans le traitement de l’hypothyroïdie.

Analyse hormonale T4

Dans la pratique clinique des endocrinologues, l'analyse des hormones TSH, T4, est la méthode de diagnostic la plus utilisée. Les études hormonales sont désignées selon diverses combinaisons, en tenant compte des symptômes et des capacités économiques du patient.

Lors de la première visite chez l’endocrinologue, si le patient ne présente aucun symptôme prononcé, il suffit de passer le test des hormones TSH, T4, T3. En ce qui concerne les deux dernières hormones, il est préférable d’enquêter sur leurs fractions actives, c'est-à-dire libres. Dans les cas où le patient reçoit des thyrostatiques pour traiter le stade précoce de la maladie de Graves (goitre toxique diffus), il est préférable de déterminer uniquement les hormones libres T3 et T4. Sous l'influence des agents thyréostatiques, ces indicateurs diminuent rapidement, alors que le niveau de TSH est retardé et n'a pas le temps de diminuer.

Si un patient est traité pendant longtemps en raison d'une fonction glandulaire insuffisante, il suffit alors de contrôler périodiquement la qualité du traitement, de déterminer uniquement la concentration en hormone stimulante de la thyroïde (TSH). Le T4 libre fait l'objet d'une enquête uniquement s'il existe des indications spéciales. Vous devez savoir qu'en cas de prise de thyroxine, un test sanguin pour l'hormone T4 ne peut être pris qu'avant de le prendre. Si cette règle n'est pas suivie, le résultat de l'analyse sera non informatif, car la quantité de thyroxine fournie avec le médicament pris sera ajoutée à l'hormone T4 sécrétée par la glande thyroïde.

Pendant la grossesse, la valeur de l'hormone libre T4 est particulièrement accrue, car le taux de thyréotropine peut être réduit grâce à l'action de l'hCG - gonadotrophine chorionique humaine, produite par le placenta. Par conséquent, lors de l'examen des femmes enceintes, la détermination de la TSH uniquement est insuffisante pour un diagnostic correct. Il est nécessaire de réussir les tests simultanément sur TSH et T4.

Il existe différentes abréviations dans le sens ou la forme du résultat de la recherche:

FT4, FT3 - T4 et T3 gratuit (anglais gratuit, ce qui signifie «libre»);

Hormone de sv. T4, hormone de sv. T3 - aussi des formes libres d'hormones.

Quel est le taux de l'hormone T4?

Hormone libre T4. Pour évaluer correctement les résultats de l'analyse de l'hormone libre T4, il ne suffit pas de connaître des règles spécifiques. Le contenu normal de la thyroxine dépend en grande partie du laboratoire qui effectue l'analyse. Ces indicateurs sont différents pour différents analyseurs. Même l’ensemble des réactifs utilisés dans chaque cas importent. En règle générale, la concentration admissible de T4 dans le sang est indiquée sur le formulaire après le résultat de l'analyse. Lorsque l'on utilise du matériel de laboratoire de haute qualité de la 3ème génération chez des personnes en bonne santé, la concentration en thyroxine varie entre environ 9 et 20 pmol / l.

Hormone totale T4. Un indicateur tel que l'hormone générale T4 dépend de l'état physiologique du corps. Par exemple, chez les femmes enceintes, il augmente. Par conséquent, les limites de la norme pour la thyroxine commune sont plus variables que pour sa fraction libre.

Thyroxine libre (T4): normale, augmentée et diminuée chez la femme

La thyroxine (T4, tétraiodothyronine) est l'une des deux hormones les plus importantes produites par la glande thyroïde. Le critère de diagnostic le plus important pour l’état de la glande thyroïde est précisément l’analyse de la thyroxine libre. Il est également noté: ft4, v. 4 ou sv. thyroxine.

Comment T4 est synthétisé

Cette hormone est synthétisée avec la participation de follicules thyroïdiens actifs, qui forment la tétraiodothyronine précédente, la thyroglobuline, qui est convertie en thyroxine par le biais de processus spécifiques.

T4 a un fort effet catabolique. Son objectif principal est de transformer les réserves du corps (graisses et glycogène) en composants plus simples afin d’extraire de l’énergie pour l’activité vitale du corps. La graisse est divisée en acides gras et la protéine en acides aminés, par exemple.

Symptômes de T4 élevé

Les principaux symptômes d’augmentation de la concentration de thyroxine dans le sang:

  • excitation nerveuse;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • crampes musculaires;
  • la tachycardie;

Si l'hyperthyroïdie (une maladie de la thyroïde causée par une concentration accrue de thyroxine dans le corps) n'est pas détectée à temps et si le traitement n'est pas commencé avec un traitement hormonal substitutif, vous pouvez alors subir des conséquences graves ou en mourir.

Symptômes de faible t4

Lorsque le déficit en t4 développe une hypothyroïdie, ce qui conduit à:

  • l'obésité;
  • perte de force;
  • réduction de l'appétit;
  • troubles courants de l'activité de la glande thyroïde.

C’est la raison pour laquelle il vaut la peine d’examiner avec un endocrinologue et de faire des tests opportuns sur les paramètres hormonaux les plus importants, en particulier si une personne vit dans une zone à risque (territoires déficients en iode).

St. T4 - la norme des indicateurs

Chez les femmes et les hommes, les taux normaux sont exactement les mêmes, même s'il s'agit d'un type de dosage de la thyroxine libre ou général. L'exception dans le cas des deux sexes est un seul - la grossesse de la femme. Selon la période de gestation, les normes varient également. Ce sont approximativement les valeurs de référence pour le t4 libre chez les hommes et les femmes:

Et tel - sur le général:

Dans chaque centre de diagnostic de laboratoire, les valeurs de référence peuvent varier en fonction des qualités de réactif. Mais dans la plupart des laboratoires en Russie, ces valeurs sont présentées.

Il existe une opinion largement répandue selon laquelle le taux de tétraiodothyronine libre est légèrement plus bas chez les femmes que chez les hommes. Mais cette question reste controversée. Par conséquent, il est généralement accepté de prendre en compte les mêmes valeurs de référence pour les deux sexes, à l'exception des indicateurs pendant la grossesse. Selon la durée de la gestation, il existe de telles valeurs de référence pour le T4 libre:

  • jusqu'à la semaine 13, son niveau doit être compris entre 12,1 et 19,6 pmol / litre;
  • entre 13 et 28 semaines - de 9,6 à 17 pmol / litre;
  • entre 28 et 42 semaines - 8,4 - 15,6 pmol / litre.

Que signifient les anomalies?

Si, après avoir effectué des tests de laboratoire, une augmentation de m4 libre a été détectée, cela peut indiquer de telles violations possibles:

  • la présence de goitre toxique diffus;
  • inflammation de la thyroïde (thyroïdite);
  • l'apparition d'adénome thyroïdien;
  • maladie rénale chronique;
  • maladie du foie (p. ex. cirrhose).

Cela peut aussi être:

  • l'un des symptômes de la thyrotoxicose indépendante de la TSH;
  • augmentation de la thyroxine libre due à l'obésité;
  • augmentation du ft4 due à une activité thyroïdienne altérée après l'accouchement;
  • en raison d'un traitement à l'héparine.

Si ft4 est inférieur à la normale, cela peut souvent indiquer de telles pathologies:

  • hypothyroïdie primaire;
  • développement du goitre endémique;
  • l'apparition d'une thyroïdite auto-immune;
  • après résection de la glande thyroïde;
  • l'apparition d'hypothyroïdie secondaire;
  • thyrotropinome (rare);
  • l'apparition de processus inflammatoires dans l'hypophyse ou l'hypothalamus;
  • carence chronique en iodure de potassium dans l'organisme;
  • épuisement physique (jeûne, manque de protéines dans le régime);
  • intoxication chronique aux métaux lourds (plomb).

Une pénurie de tétraiodothyronine libre dans le corps humain résulte souvent de l'utilisation de contraceptifs oraux combinés et de l'utilisation d'opiacés.

Quels médicaments peuvent fausser les indicateurs de St. tétraiodothyronine?

Médicaments améliorant les hormones:

  • l'amiodarone;
  • la lévothyroxine;
  • le tamoxifène;
  • acide valproïque;
  • le propranolol;
  • le propylthiouracile;
  • acide acétylsalicylique;
  • l'anazole;
  • le furosémide.

Réduire les drogues:

  • hormones stéroïdes androgènes-anabolisants;
  • la phénytoïne;
  • la carbamazépine;
  • thyréostatique;
  • le clofibrate;
  • médicaments contenant du lithium;
  • la méthadone;
  • octréotide.

Lorsque l'analyse est prescrite pour des raisons générales ou de tétraiodothyronine?

Si vous soupçonnez une hyperthyroïdie. Ses symptômes sont:

  • pouls rapide;
  • irritabilité nerveuse chronique;
  • perte de poids;
  • tremblement des membres;
  • troubles du sommeil;
  • fatigue chronique;
  • diarrhée fréquente;
  • saillie des globes oculaires;
  • déficience visuelle;
  • rougeur ou sécheresse des yeux.

Si une hypothyroïdie est suspectée. Symptômes:

  • l'obésité;
  • perte d'appétit;
  • trouble du cycle chez les femmes;
  • perte de cheveux;
  • la constipation;
  • les poches;
  • peau sèche;

En outre, l’analyse est prescrite de manière obligatoire pour les femmes enceintes présentant une pathologie de la thyroïde et pour les femmes qui ne peuvent pas devenir enceintes.

Ce que la divergence d'analyse indique

La glande thyroïde fait partie du système endocrinien humain, ce qui est nécessaire à la mise en oeuvre de processus métaboliques par le développement d'une certaine norme d'hormones. La perturbation de la glande thyroïde entraîne des problèmes au niveau des systèmes nerveux, digestif et reproducteur.

Lors de l'examen initial dans le bureau de l'endocrinologue, le patient reçoit une recommandation pour l'analyse des hormones T4, T3 et TSH. Une inadéquation indique un problème dans le système endocrinien.

L'hormone T4 ou thyroxine est produite par la glande thyroïde et est nécessaire à la synthèse des substances thyroïdiennes. Une surabondance de thyroxine libre chez l'homme et la femme entraîne une perturbation du corps ainsi que des problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins.

La thyroxine n'est pas l'hormone thyroïdienne la plus synthétisée. Cependant, elle est nécessaire au développement normal des enfants pendant la période utérine et, par conséquent, son taux est si important pour les femmes enceintes.

C'est la thyroxine qui régule la thermorégulation, les processus métaboliques.

L'état pathologique de l'état thyroïdien est un indicateur d'un trouble de l'activité de la glande endocrine chez les femmes, les hommes et les enfants. Au cours de la vie, le taux de T4 ne change pratiquement pas et dépend principalement du sexe, la concentration de l'hormone augmente pendant la grossesse chez la femme, une certaine diminution du niveau hormonal est observée après quarante ans.

Qu'est-ce que la variation des niveaux d'hormones chez les jeunes en âge de procréer indique? L'augmentation de la thyroxine libre est un indicateur d'hyperthyroïdie, une diminution de la T4 libre indique une hypothyroïdie.

Le niveau d'hormones stéroïdes produites ne dépend pas de l'immunoglobuline liant la thyroxine, ce qui permet son utilisation pour des diagnostics réalisés dans des conditions spécifiques du corps, par exemple pendant la grossesse, en prenant des contraceptifs oraux, en recevant des œstrogènes et des androgènes.

Un test sanguin pour le niveau de T4 libre et total est nécessaire pour le diagnostic de l'hypothyroïdie secondaire, provoquée par la pathologie de l'hypophyse ou de l'hypothalamus. Dans ce cas, avec la thyroxine élevée, le taux de TSH reste inchangé.

Norma thyroxine chez les femmes

Chez les femmes, le taux de thyroxine est inférieur à celui des hommes. La concentration de T4 dans le corps d'une femme dépend de la saison, du temps qu'il fait, du climat, de l'heure du jour et d'autres facteurs.

La plus grande quantité de T4 est libérée le matin, la quantité minimale d'hormone est observée la nuit.

Selon la saison, la concentration maximale de T4 dans le sang des femmes est diagnostiquée en automne, en hiver et au printemps, la valeur minimale en été.

Norme T4 pour les femmes:

  • T4 gratuit 10,3-24,5 pmol / l;
  • T4 totale 54-156 nmol / l;
  • Chez les femmes enceintes, T4 est compris entre 120 et 140 nm / l;
  • Pour les femmes après 40 ans 80 à 100 nm / l.

Après quarante ans, le besoin de thyroxine diminue à mesure que l’activité hormonale de l’organisme diminue.

Tout écart par rapport à la norme hormonale est un signal d'alarme indiquant une perturbation du fonctionnement du système endocrinien dans son ensemble ou de la glande thyroïde séparément.

Synthèse réduite des diagnostics de thyroxine libre:

  • l'hypothyroïdie;
  • carence en iode;
  • maladies inflammatoires de l'hypophyse;
  • mauvaise nutrition;
  • perte de poids nette;
  • travail acharné;
  • goitre;
  • un néoplasme dans la glande thyroïde.

À la production insuffisante de chirurgie T4 plomb sur la glande, les blessures à la tête, la prise de contraceptifs et la surdose d'antithyroïdie, la tuberculose, les médicaments anti-inflammatoires.

L'excès de T4 libre chez les femmes indique la présence de tels problèmes:

  • perturbation de la glande thyroïde dans la période post-partum;
  • le myélome;
  • carcinome chorionique;
  • maladie du foie;
  • goitre diffus toxique;
  • l'obésité;
  • néphrose.

Une surdose de furasémide, de danazol, d’aspirine, d’acide valproïque et de tamoxifène est à l’origine d’une augmentation de la T4 libre.

Un test sanguin pour le T4 libre est nécessaire pour les femmes planifiant une grossesse, car la thyroxine sans hormone est importante pour le développement normal du fœtus.

Norme T4 chez la femme enceinte

L’hormone T4, synthétisée par la glande endocrine, principal participant du métabolisme des protéines dans le corps de la femme, stimule normalement les processus métaboliques, améliore l’apport en oxygène aux tissus et augmente l’absorption des vitamines et des minéraux essentiels, principalement la vitamine A. La thyroxine libre diminue normalement les triglycérides sériques.

En cas de grossesse, le taux de thyroxine dans le sang peut atteindre 130 nM / l au cours du premier trimestre; à la fin de la grossesse, il atteint 140 nM / l.

La thyroxine influant sur le cours de la grossesse et la santé du fœtus, un prélèvement sanguin d'hormones est nécessaire pour analyser l'état du corps de la femme.

L'excès de T4 pendant la grossesse produit de la bilirubine et l'apparition de kilos superflus. L'échec hormonal est particulièrement dangereux au premier trimestre de la grossesse lorsque le système endocrinien du fœtus n'est pas encore formé.

Symptômes du dépassement de T4:

  • fatigue chronique;
  • transpiration;
  • incontinence émotionnelle;
  • perte de poids;
  • tremblement;
  • arythmie

Symptômes d'une diminution de la synthèse de la thyroxine:

  • l'obésité;
  • peau sèche;
  • intolérance au froid;
  • l'aménorrhée;
  • gonflement, y compris les muqueuses;
  • calvitie.

Comment faire un test pour l'hormone T4

Lorsque les signes de changements dans le statut hormonal de l'endocrinologue prescrivent un test sanguin pour les hormones. Pour l'étude, du sérum sanguin est utilisé, le matériel est prélevé dans une veine.

Pour que les données obtenues soient précises, il est nécessaire de suivre certaines règles:

  • Un mois avant de donner du sang, refusez les médicaments contenant de l'iode.
  • La veille de l'analyse, le stress émotionnel et physique est minimisé, il est préférable de passer la matinée avant de passer le matériel au lit.
  • Avant de prendre du sang, vous devez renoncer au petit-déjeuner, vous pouvez boire de l'eau potable.
  • Un jour avant d'aller à la salle de traitement, il est recommandé d'abandonner le café, le thé et les cigarettes.

Avec un diagnostic de goitre diffus et toxique, il est recommandé aux femmes de subir un test hormonal au moins une fois par mois. Il est donc nécessaire de suivre la dynamique de la thérapie.

Quel est le taux de st4 chez les femmes

L'hormone thyroïdienne, l'acide aminé T4, est l'une des hormones les plus importantes produites par la glande thyroïde. Son but est de stimuler la synthèse des protéines et de réguler le métabolisme.

L'hormone T4 aussi:

  • régule la dégradation de la graisse et inhibe le processus de sa déposition dans le corps; - normalise le processus de métabolisme dans le tissu osseux; - stimule l'activité motrice et mentale; - empêche l'augmentation de l'excès de cholestérol dans le sang; - affecte la synthèse des vitamines du groupe A, présentes dans le foie et responsables du processus normal de développement du squelette humain, de la vision (surtout la nuit) et de la croissance;
  • soutenir le fonctionnement normal du muscle cardiaque.

En outre, l'hormone T4 joue un rôle important dans le développement du système nerveux du nouveau-né - à partir du moment de sa naissance jusqu'à 28 jours, car les hormones thyroïdiennes sont les seules substances de notre corps qui produisent un élément aussi essentiel que l'iode.

La quantité d'hormone T4 hormonale des acides aminés thyroïdiens détermine directement la capacité d'une femme à concevoir, porter et donner naissance à un enfant en bonne santé. L'excédent de la norme T4, ainsi que son absence, a un effet négatif sur le système reproducteur.

Thyroxine libre et totale - quelle est la différence?

La thyroxine totale est un indicateur reflétant la concentration de toutes les hormones T4 produites par notre glande thyroïde. La plupart de ces hormones sont inactives et circulent dans notre sang dans un état lié aux protéines porteuses. La thyroxine libre n'est qu'une partie de la thyroxine totale, mais ces hormones libres sont actives.

La quantité de thyroxine totale dans le corps peut varier considérablement sous l’influence de divers facteurs: grossesse, ménopause, diverses maladies, prise de médicaments. Mais le niveau de T4 libre ne change pas beaucoup et devrait rester presque inchangé. C'est l'indicateur principal de l'état clinique de l'état hormonal - thyroïdien d'une personne.

Le taux de thyroxine libre chez les femmes

Pendant la grossesse, le taux de thyroxine libre ((4) chez la femme est de 120–140 nanomoles par litre, dans un état normal - de 100 à 120 nanomoles par litre. Ces chiffres diminuent après le début de la ménopause - pendant cette période, le taux est de 80 à 100 nanomoles par litre.

Chez les nouveau-nés, le contenu en thyroxine est nettement supérieur à celui de leurs parents. Dans la population mature, les taux de thyroxine diminuent avec le temps.

De plus, chez les femmes en bonne santé, le taux de thyroxine dans le sang est initialement inférieur à celui des hommes.

Sa concentration augmente pendant la grossesse et atteint son maximum au troisième trimestre prénatal (mais lors du premier trimestre, chez environ 18% des femmes, elle tombe dans la plage normale la plus basse possible!).

De plus, la teneur en thyroxine augmente et dépend de la saison et de l’heure.

Les valeurs maximales de T4 atteignent: - de fin septembre à fin février;

- de 8h à 12h

Minimum: - de la deuxième quinzaine de mai à la fin août;

- une heure avant minuit et avant 3 heures.

Si le corps échoue, les indicateurs de cette hormone changent.

Des changements mineurs sont possibles avec la prise de drogues banale et ce n'est pas une raison pour sonner l'alarme et prendre des mesures d'urgence.

Mais si les changements ne se stabilisent pas ou ne surviennent pas de manière trop brutale, et même sans raison apparente, un tel signal ne peut être ignoré - le corps a besoin d'une aide d'urgence.

Déclin de T4 - causes possibles

Une diminution de la concentration de thyroxine libre peut être causée par:

  • régime Surtout des protéines pour une perte de poids nette;
  • carence en iode;
  • prendre des contraceptifs;
  • le stress;
  • surcharge physique;
  • usage de drogue;
  • prendre des médicaments anticonvulsifs;
  • tumeurs bénignes de la glande thyroïde;
  • développement de goitre;
  • blessures à la tête;
  • ablation chirurgicale du goitre;
  • inflammation de l'appendice cérébral - la glande pituitaire;
  • hypothyroïdie acquise et iatrogène;
  • surdosage de médicaments qui réduisent la viscosité du sang - clofibrate;
  • usage excessif d'antidépresseurs (par exemple, le lithium);
  • concentration excessive dans le corps de thiamazole, carbimazole et propylthiouracile - médicaments prescrits dans le traitement du goitre toxique diffus (thyréostatique);
  • intoxication domestique et industrielle par le plomb;
  • prendre des médicaments prescrits pour le traitement de l'hyperthyroïdie;
  • prendre des médicaments de base et de réserve pour traiter la tuberculose;
  • traitement avec un certain nombre d'anti-inflammatoires;
  • administration de médicaments du groupe H02AB - glucocorticoïdes, en particulier s'ils sont prescrits par eux-mêmes (sans l'avis d'un médecin).

Le régime alimentaire et les médicaments doivent être prescrits par un médecin après l'examen et sous son contrôle.

T4 boost - causes possibles

La raison de l'augmentation de la concentration de thyroxine libre dans le corps d'une femme peut ne pas être uniquement liée à la grossesse. Mais aussi:

  • fonction thyroïdienne anormale après l'accouchement;
  • maladie primaire et secondaire, dommages aux reins;
  • perturbation du foie, y compris les maladies chroniques, l'hépatite;
  • excès de poids corporel;
  • le myélome;
  • maladies thyroïdiennes hypertrophiques - la maladie de Basedow, ou, comme on l'appelle aussi, le goitre toxique multinodulaire, ainsi que la maladie de Graves;
  • excès d'hormones thyroïdiennes par auto-traitement à la lévothyroxine, au propranolol, au propylthiouracile, à l'aspirine, au danazol, à la furosémidone, au tamoxifène, à l'acide valproïque, au danazol;
  • traitement incontrôlé de la thrombose à l'héparine;
  • auto-traitement des maladies cardiovasculaires, y compris l'ischémie;
  • trouble métabolique.

Préparation à l'analyse

Avec un net changement du statut hormonal, une détérioration du bien-être, une préparation à la grossesse, il est nécessaire de mener une étude clinique du sang pour l'hormone CT4. Le plasma sanguin est utilisé pour l'analyse (le sang lui-même est prélevé dans une veine dans les salles des procédures de l'hôpital).

Environ un mois avant les tests (s'il n'y a pas d'autres recommandations de votre médecin), les personnes atteintes de goitre, d'hypothyroïdie ou de thyréotoxicose devraient cesser de prendre des médicaments contenant des hormones thyroïdiennes, ainsi que deux ou trois jours de médicaments contenant de l'iode.

Il est également préférable d’exclure les efforts physiques intenses et la détresse émotionnelle excessive la veille de la prise de sang. En outre, 12 heures avant l'analyse, vous ne devez pas boire de thé fort et sucré, de café ou de jus de fruits variés.

Les indicateurs les plus fiables de l'analyse seront lorsque le sang est passé à jeun.

Pour étudier la dynamique de la diminution / augmentation du taux de T4 libre - chez les femmes chez lesquelles un goitre toxique, l’hypothyroïdie ou la thyrotoxicose ont été diagnostiqués, des tests similaires doivent être effectués pendant une période d’un an et demi à deux ans - de 1 à 3 fois par mois.

Comment fonctionne l'hormone

T4 libre, la thyroxine est une forme de thyroxine plasmatique biologiquement disponible. Cette hormone de vie est produite par les cellules de la glande thyroïde et représente environ 0,02 à 0,04% de la thyroxine totale dans le corps humain.

Pourquoi le T4 est-il important pour le corps?

Pratiquement tout processus d’activité vitale de l’organisme est associé à l’hormone T4; son absence ou son contenu excessif affecte donc immédiatement la condition humaine. Comment la thyroxine libre affecte-t-elle les organes? Cette hormone agit comme suit:

  • Il active les processus du système nerveux central;
  • Il a un effet positif sur le muscle cardiaque.
  • Accélère le métabolisme des protéines;
  • Stimule le traitement de la vitamine A dans le foie;
  • Favorise la production de chaleur et la consommation d'oxygène par tous les tissus du corps;
  • Abaisse la concentration de cholestérol dans le sang;
  • Il favorise le métabolisme actif dans le tissu osseux.

Cette hormone est particulièrement importante pour les femmes, car le fonctionnement normal de leur système de reproduction en dépend. Sous son contrôle, le processus de formation et d'ovulation de l'œuf.

La T4 libre contrôle le poids corporel de la femme, régule le métabolisme, contribue à la libération systématique des vaisseaux sanguins des plaques de cholestérol et combat les caillots sanguins, augmente la capacité du corps à absorber le calcium.

Comment déterminer le taux d'hormone T4

Par rapport aux hommes, le taux de T4 libre chez les femmes est quelque peu réduit. Sa concentration dans le corps dépend de nombreux facteurs, parmi lesquels non seulement le moment de la journée, mais également les conditions climatiques et les saisons de l'année.

Par exemple, de 8 à 12 heures du matin, le niveau de thyroxine est plus élevé chez les femmes. Déjà, à partir de 23 heures et jusqu'à 4 heures du matin, le T4 est le plus bas.

En ce qui concerne la période de l’année, la concentration maximale de l’hormone est observée dans le corps du sexe faible d’octobre à mars, et la concentration minimale pendant les mois d’été.

Les indicateurs suivants sont considérés comme normaux:

T4 gratuit = 10,3-24,5 pmol / l.

T4 total = 54-156 nmol / l.

La glande thyroïde commence à produire le T4 de manière très intense pendant la grossesse d'une femme, l'hormone atteignant sa concentration la plus élevée au troisième trimestre. Alors que chez une femme ordinaire de moins de 40 ans, le taux de T4 atteint 100 à 120 nm / l, chez une femme enceinte, l’indice de thyroxine dans le sang atteint 120 à 140 nm / l.

Il est important que les niveaux d'hormones dans le corps tout au long de la vie d'une femme restent inchangés et ne diminuent que légèrement avec le début de la ménopause, c'est-à-dire après environ 40 ans. À ce stade, tout le corps est complètement reconstruit et le besoin de thyroxine devient moindre.

Le taux de T4 libre pour ce groupe d'âge de femmes varie de 80 à 100 nm / l.

Déviations de la norme

Tout écart par rapport à la thyroxine chez la femme indique la présence d'une maladie. Le plus souvent, il s'agit d'un indicateur de troubles de l'activité de la glande thyroïde.

La diminution de la production de T4 libre indique généralement les raisons suivantes:

  • carence en iode;
  • hypothyroïdie ou inflammation de l'hypophyse;
  • le jeûne;
  • perte de poids soudaine;
  • exercice lourd;
  • le développement de goitres ou de tumeurs bénignes dans la glande thyroïde.

Souvent, une carence en thyroxine dans le corps apparaît pendant la chirurgie, une lésion cérébrale traumatique, la prise de médicaments contraceptifs, antithyroïdiens, anti-inflammatoires, antituberculeux.

L’augmentation de la production de T4 libre est également un écart par rapport à la norme, la seule exception étant la période de grossesse chez les femmes.

Un taux élevé de thyroxine signale l’apparition de certaines maladies, à savoir:

  • dysfonctionnement thyroïdien post-partum;
  • carcinome chorionique;
  • le myélome;
  • goitre toxique;
  • maladie du foie;
  • l'obésité;
  • syndrome néphrotique.

Des niveaux élevés de l'hormone peuvent également entraîner l'utilisation de certains médicaments, notamment l'acide valproïque, le furosémide, l'aspirine, le tamoxifène et le danazol.

Vérifier le taux de T4 libre chez les femmes en âge de procréer présentant des anomalies hormonales est extrêmement important.

Cette composante est nécessaire dans la grossesse planifiée, car la thyroxine a une grande influence sur la formation du futur fœtus. L'auto-traitement dans cette situation est indésirable et même dangereux.

Les médicaments ne peuvent être prescrits que par l'endocrinologue après avoir effectué des activités de diagnostic.

Fonctions, taux, traitement et actions pendant la grossesse

La thyroxine (T4) est l'une des deux principales hormones produites par la glande thyroïde, qui sert de régulateur du métabolisme et du métabolisme énergétique dans le corps. La forme libre de T4 est la partie biologiquement active de la thyroxine totale affectant le métabolisme.

Fonctions hormonales

L'activité principale de la substance est de maintenir une forme saine du corps humain, à savoir:

  • système mental et nerveux;
  • synthèse de protéines de construction;
  • contrôle du système cardiovasculaire;
  • effet positif sur l'absorption du calcium, ainsi qu'une assistance dans son traitement avec le tissu osseux;
  • gestion du métabolisme:
  • participation à la progression physique de l'organisme.

En plus des effets directs de la thyroxine libre sur le système nerveux et les capacités mentales, elle est également nécessaire dans le processus de développement cellulaire, en maintenant leur bon fonctionnement.

Contenu normal

La norme T4 dépend de deux raisons: l'âge et le bien-être général du patient. Les normes pour les femmes sont inférieures à celles des hommes.

Dans quelles circonstances besoin d'analyse

Le niveau de l'hormone thyroxine est déterminé en effectuant un test sanguin dans une veine. La procédure est prescrite en cas de suspicion de maladie de la thyroïde, ainsi que pour les femmes enceintes ayant des problèmes de thyroïde dans la fiche de consultation externe.

Dans de telles circonstances, un nouveau-né peut être soumis à cette étude car il existe un risque de prédisposition héréditaire aux anomalies des glandes endocrines. Une autre catégorie - les filles souffrant d'infertilité.

La violation du cycle menstruel est associée à une diminution de la quantité de substance hormonale.

Comportement du corps lors d'une augmentation de valeur

Sans aucune raison, le T4 ne peut pas monter, sauf pour porter l'enfant. Les taux excessifs sont provoqués pour plusieurs raisons:

  • l'obésité;
  • myélome (cancer qui se forme dans les plasmocytes de la moelle osseuse);
  • Le VIH;
  • forme aiguë de la thyroïdite;
  • glomérulonéphrite (inflammation des néphrons rénaux);
  • déstabilisation de la glande thyroïde après l'accouchement;
  • réception du T4 synthétisé.

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'une concentration élevée d'hormones dans le sang:

  • transpiration excessive et fatigue;
  • irritabilité sans bonne raison;
  • sauts de poids vifs;
  • tremblement des mains et des pieds;
  • palpitations cardiaques;
  • arythmie

Si nous considérons l'influence de la thyroxine «forte» du point de vue du système nerveux, les patients se caractérisent par des sautes d'humeur (émotions principalement négatives), des tremblements résultant de la mise en contact de signaux nerveux avec les fibres musculaires. En raison de l'inactivité prolongée dans la situation actuelle, le calcium est progressivement éliminé par lavage, ce qui entraîne une abondance de fractures osseuses et d'ostéoporose.

Faible impact

La thyroxine libre réduite entraîne l'apparition de problèmes de glande thyroïde. Dans la plupart des cas, le développement de l'hypothyroïdie est inévitable.

Les raisons qui poussent les médecins à réfléchir à la faible concentration de l'hormone dans le sang et à envoyer le patient à un test:

  • lésion cérébrale;
  • processus inflammatoires ou néoplasiques dans l'hypophyse et l'hypothalamus;
  • mort de cellules hypophysaires (syndrome de Sheehan);
  • interférence avec l'iode radioactif ou la thyroxine synthétique dans la thyrotoxicose;
  • thyroïdite auto-immune;
  • goitre endémique (congénital et acquis);
  • Élimination complète ou partielle de la glande thyroïde.

Les circonstances dans lesquelles aucune des pathologies n'ont été identifiées vous incitent à réfléchir au but de l'analyse supplémentaire - TSH.

Selon les résultats du test, la thyroxine libre peut chuter au-dessous de la normale. Cependant, lorsqu'ils traitent avec une valeur hormonale faible, les laboratoires commettent souvent des erreurs de recherche et nécessitent une procédure répétée. L'insuffisance thyroïdienne hante le patient tout au long de sa vie.

Le traitement consiste à utiliser un analogue de l'hormone thyroïdienne. La posologie est calculée en fonction des besoins du corps et est planifiée par le médecin traitant en fonction des résultats du test du programme individuel.

La grossesse

Les hormones thyroïdiennes servent en quelque sorte de protection du fœtus, le protégeant de la mort du fœtus, et affectent également la formation et la croissance du fœtus. Un échec dans le travail de cet organe entraînera nécessairement des conséquences déplorables. Un enfant naît malade, des syndromes tels que le duvet et le crétinisme sont possibles et l’accouchement peut commencer prématurément.

Pour éviter un tel sort pour le futur enfant, les femmes subissent régulièrement un dépistage des hormones thyroïdiennes. Cette procédure ne peut être ignorée, car l'hypothyroïdie en cours de gestation menace de perdre le bébé.

Le diagnostic comprend les tests sanguins pour les tests:

  1. thyroxine libre (T4);
  2. triiodothyronine libre (T3);
  3. hormone stimulante de la thyroïde (TSH).

Comme on l'a déjà mentionné, la thyroxine T4 affecte le développement du fœtus, en particulier des os et du cerveau. Sont également inclus les vaisseaux sanguins, le système reproducteur, les muscles squelettiques et le cœur. L'interprétation des résultats de l'étude est réalisée par un obstétricien-gynécologue ou un endocrinologue-gynécologue.

La forme chronique de déficit en T4 implique l'utilisation de thyroxine artificielle jusqu'à la naissance. Une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie congénitale survient chez les enfants nés avec un arrière-plan hormonal altéré. L'hypothyroïdie a pour conséquence une défaillance systémique du développement et le crétinisme qui en résulte. Vous trouverez ci-dessous un tableau des normes hormonales pendant la grossesse.

Ajustement du traitement

Le niveau inférieur d'hormones thyroïdiennes nécessite un traitement spécial consistant en l'administration orale d'une hormone synthétique. Le dosage pour chaque individu et est nommé par l'endocrinologue. Les patients utilisant de tels médicaments doivent subir un test de thyroxine et de TSH libres au moins une fois par an.

Le principal danger, associé aux effets secondaires, de ce traitement est une utilisation longue et incontrôlée de médicaments. Il existe des cas où la fonctionnalité de la glande est rétablie après un certain temps et où la personne poursuit son traitement médicamenteux. Cet état de fait nuit à la santé.

La thyroxine élevée peut provoquer une surdose du médicament et la survenue d'une hyperthyroïdie. Dans quels cas avez-vous besoin de contrôler le système hormonal?

  • Le goitre euthyroïdien et le kyste euthyroïdien pressent la glande, laquelle ne peut qu'affecter le bien-être et l'état hormonal d'une personne;
  • Formation toxique dans la glande thyroïde. Restaurer le niveau de l'hormone avec des noeuds, des kystes, un goitre, vous devez périodiquement faire une analyse de sang;
  • La strumectomie est l'ablation chirurgicale complète ou partielle de la glande thyroïde. La conséquence de cette opération est l’administration prolongée de thyroxine. Dans certains cas, il faudra attendre jusqu'à la fin de la vie. L’ajustement de la dose a lieu après le test;
  • Carence en iode dans la région où vit le patient ou absence de cette substance dans l’alimentation quotidienne. L'absence d'iode viole les processus de connexion de la T4 et d'autres hormones thyroïdiennes.
  • Coup de chaleur, hypothermie, empoisonnement - tous ces facteurs servent de catalyseur à la survenue d'une hypo ou d'une hyperthyroïdie;
  • Grossesse et avant la ménopause. Sur la base de calculs statistiques, la majorité des maladies liées à la thyroïde dépassent les femmes après 35 ans. Chez les filles en position, la charge sur la glande augmente plusieurs fois. Pour cette raison, la forme bénigne de l'hyperplasie est souvent détectée.

Une bonne alimentation, ainsi que la routine quotidienne, contribuent au travail adéquat de la glande thyroïde. Gardez une trace de votre santé, faites de l'exercice et soyez heureux!

Qu'est-ce qui contribue au contenu normal des substances biologiquement actives?

Le nom "hormones" vient du grec hormao, qui signifie "exciter" ou "se mettre en mouvement". Ces substances biologiquement actives ont une nature chimique différente. C'est grâce aux hormones produites par les organes à sécrétion interne que le métabolisme est régulé et que les fonctions physiologiques du corps sont remplies.

Étude de plusieurs dizaines de substances actives produites par les glandes endocrines et ayant une activité hormonale. Parmi eux, T4, synthétisé par la glande thyroïde. On l'appelle aussi tétraiodothyronine ou thyroxine.

La fonction principale de T4 est l’accélération de la dissimilation, c’est-à-dire les processus du métabolisme énergétique (catabolisme). C'est le contenu normal de la thyroxine contribue à:

  • maintenir le ton du système nerveux;
  • métabolisme adéquat;
  • muscle cardiaque normal et fréquence cardiaque optimale.

La présence de l'hormone T4 dans le sang

Les molécules T4 naissent dans les follicules thyroïdiens de la glande thyroïde. En partie, ils sont attirés par une protéine spécifique qui transporte, une globuline liant la thyroxine (TSH). Il délivre des hormones T4 aux quatre coins du corps humain.

Une petite quantité de tétraiodothyronine reste non liée. C'est ce qu'on appelle l'hormone libre T4. C'est lui qui garantit l'effet biologique sur le corps et ses résultats.

La concentration de thyroxine dans le sang reflète le degré de fonctionnement de la glande thyroïde.

Par conséquent, le contenu de l'hormone est crucial pour déterminer la présence ou l'absence de pathologies de cette glande endocrine.

Hormone Norm T4 chez la femme

Le contenu de l'hormone dans le corps dépend de plusieurs circonstances, par exemple de la température de l'air, de la saison, du lever ou du coucher du soleil.

Le matin, chez les femmes, le T4 est le plus élevé. Après midi, il diminue progressivement et la nuit tombe au minimum.

Une situation similaire est observée à différentes saisons. Depuis le début octobre jusqu'à la fin mars, la concentration de T4 dans le sang du beau sexe est maximale. En été, il diminue considérablement.

Dans la période de porter un enfant dans le contexte hormonal, les femmes sont des changements inévitables.

La quantité de thyroxine totale augmente de manière significative et correspond à (pmol / l):

En ce qui concerne le T4 libre, sa teneur admissible augmente au cours du premier trimestre, puis diminue progressivement:

La libération de la quantité de thyroxine libre en dehors de la plage normale peut nuire à la grossesse et à l'issue de la grossesse, voire à l'état du nouveau-né. Par conséquent, il est nécessaire de surveiller en permanence le niveau d'hormones et de corriger rapidement toute déviation indésirable.

Il faut garder à l'esprit que si une femme présente une pathologie des organes du système endocrinien, la probabilité de grossesse diminue fortement. Très souvent, ces maladies violent la fonction de reproduction et provoquent la stérilité.
Un traitement opportun éliminera ces problèmes.

Le niveau de thyroxine dans un corps féminin sain est resté pratiquement inchangé depuis de nombreuses années. Son taux n'est que légèrement réduit plus près du point culminant. Cela est dû à la restructuration inévitable du corps et à son adaptation à des conditions légèrement modifiées.

Chez les personnes âgées et âgées, la teneur en T4 libre dans le sang féminin est acceptable de 8,0 à 18,0 pmol / litre.

Hormone T4: la norme chez l'homme

La teneur normale en thyroxine totale dans le sang des hommes est légèrement supérieure à celle des femmes. Chez un adulte représentant le sexe fort, le taux d'hormone T4 est le suivant (pmol / l):

Le T4 libre doit être compris entre 10,1 et 23,0 pmol / l. C'est-à-dire que sa valeur supérieure est légèrement supérieure à la normale chez les femmes.

Après avoir atteint l’âge adulte, la thyroxine totale peut diminuer à 129, et être libérée - jusqu’à 18 pmol / l sans conséquences néfastes pour l’organisme.

Hormone T4: la norme chez les enfants

Chez le nouveau-né, la thyroxine est produite plus que chez l’adulte, son taux est donc plus élevé. La quantité d'hormone libre doit être comprise entre 22,0 et 49,0, et la quantité totale doit être comprise entre 120,0 et 250,0 pmol / litre.

Ensuite, le contenu de T4 diminue progressivement et, en fonction de l'âge, est:

À l'adolescence, le taux sanguin de thyroxine est approximativement le même que celui des adultes du sexe respectif.

Excédent T4

Les symptômes

Une augmentation de l'hormone T4 par rapport à la norme établie s'accompagne de symptômes tels que:

  • transpiration excessive, surtout pendant le sommeil. Il ne sent pas la chaleur et le froid;
  • irritabilité déraisonnable, impossible à gérer;
  • fatigue même avec un léger effort physique ou mental;
  • rythme cardiaque rapide;
  • mains tremblantes;
  • perte de poids sans changer de mode de vie, sans efforts supplémentaires;
  • le sentiment que le cœur cesse de battre périodiquement et semble se figer.

Avec une augmentation de l'hormone T4, il se produit une décomposition accélérée des substances énergétiques et la libération d'énergie supplémentaire.

Cela affecte différentes parties du corps et déforme les réactions physiologiques habituelles en les rendant trop violentes et totalement inacceptables.

Par exemple, un état calme est remplacé par de l'irritabilité, un rythme cardiaque modéré - une tachycardie, la vitesse normale d'une réaction nerveuse devient trop élevée et les mains commencent à trembler.

Cette situation provoque une perte de poids. Mais il est impossible de l’appeler naturel et souhaitable, car les causes en sont des perturbations du fonctionnement normal du muscle cardiaque et du système nerveux.

Si cet état ne change pas et ne ramène pas l'hormone T4 à la normale, il se produira bientôt un affaiblissement du tissu osseux et de l'ostéoporose, qui se terminera inévitablement par des fractures.

Raisons

Lorsque le niveau de T4 total augmente, le patient peut être suspecté:

  • adénome toxique;
  • thyrotropique, bien que sa probabilité soit très faible;
  • Hypothyroïdie résistante à la T4;
  • Infection par le VIH.

L'excès de valeur de la thyroxine libre est possible dans de tels cas:

  • Adénome thyréotoxique.
  • Traitement à l'héparine.

Une augmentation de la thyroxine et totale et libre peut être causée par:

  • En surpoids.
  • Maladies hépatiques chroniques.
  • Syndrome d'immunité contre les hormones thyroïdiennes.
  • Syndrome néphrotique.
  • Myélome avec une proportion accrue d'IgG.
  • Goitre toxique.
  • Choriocarcinome.
  • Dysfonctionnement thyroïdien post-partum.
  • Thyrotoxicose indépendante de la TSH.
  • Hyperthyroxinémie dysalbuminémique familiale.

Hormone T4 inférieure à la normale

Une diminution du taux de T4 en dessous du niveau optimal entraîne une fonction thyroïdienne insuffisante - hypothyroïdie. Il se manifeste par de tels symptômes possibles:

  • prise de poids rapide et injustifiée;
  • peau sèche;
  • intolérance au froid;
  • violation du cycle menstruel;
  • les poches, surtout le matin et à l'approche du soir;
  • perte de cheveux, jusqu'à la perte de cheveux rapide (chez les hommes).

Dans l'enfance, le déficit en hormones est dangereux car il existe une forte probabilité de retard du développement physique et mental.

L'hypothyroïdie est:

  • Primaire, congénitale ou acquise, en raison de la présence de:
    • le goitre est endémique;
    • inflammation de la thyroïde: thyroïdite auto-immune. La conséquence de son développement est une quantité insuffisante de l'hormone T4;
    • ablation chirurgicale de la glande thyroïde.
  • Secondaire:
    • trouble neuroendocrinien - syndrome de Sheehan;
    • processus pathologique dans l'hypophyse.
  • Tertiaire:
    • blessures au crâne et à la tête;
    • inflammation dans l'hypothalamus.

En outre, les causes de l'hypothyroïdie peuvent être:

  • Surdosage de médicaments utilisés pour traiter une fonction thyroïdienne excessive en présence de goitre toxique.
  • Conséquences de l'utilisation d'iode radioactif, utilisé dans le traitement de la thyréotoxicose.
  • Respect du régime alimentaire incontrôlé, pauvre en protéines et en iode.
  • Contact avec le plomb.
  • Dépendance aux drogues, en particulier à l'héroïne.
  • Perte de poids importante et trop rapide chez les personnes obèses.

Comment obtenir le résultat de test correct pour l'hormone T4

Le matériel permettant de déterminer le contenu de l'hormone T4 est le sang veineux. Pour que les résultats de l'analyse soient aussi corrects que possible, il est nécessaire:

  • au moins trois jours avant la procédure, n'utilisez pas de médicaments contenant de l'iode;
  • pendant un mois d'abandonner les médicaments contenant des hormones thyroïdiennes;
  • pour la journée pour éviter les activités sportives intenses;
  • éviter le stress et la surcharge psychologique;
  • à la veille, ne fumez pas et ne buvez pas d'alcool.

Vous pouvez boire de l'eau pure non gazeuse. Immédiatement avant la collecte de sang, il est nécessaire d’amener les nerfs au repos et de rester assis pendant une demi-heure. Si plusieurs procédures sont prescrites, le sang doit être donné en premier.

Le matériel d'analyse est pris le matin et à jeun. Afin d'éviter les erreurs subjectives, il est souhaitable de procéder à deux reprises et, si possible, dans des laboratoires différents.

Pour déterminer le niveau de thyroxine, ainsi que d’autres hormones, il est nécessaire de procéder à une inspection de routine annuelle. Si une personne a une maladie de la thyroïde, cette procédure doit être effectuée tous les trimestres. Cela aidera à contrôler la situation, le temps nécessaire pour suivre un traitement et mener une vie normale, sans en réduire la qualité.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones