Les tests pour les hormones telles que TSH, T3 et T4, ainsi que pour les anticorps anti-thyroperoxydase et thyroglobuline, sont le plus souvent prescrits lorsqu'il existe des suspicions de divers troubles fonctionnels de la glande thyroïde ou pendant leur traitement pour surveiller et corriger le traitement d'appoint.

La T4 (ainsi que la T3) est une hormone (substance biologiquement active) liée aux triiodothyronines. Il consiste en un acide aminé - tyrosine et atomes d’iode (l’un de ses noms a été attribué en relation avec le nombre de ces mêmes atomes - 4 et T3, respectivement 3). Ses autres noms sont thyroxine ou tétraiodothyronine. Sa structure est assez simple, grâce à laquelle il est simplement détecté dans le sang ou synthétisé artificiellement.

Dans le corps humain, il est produit à l'aide de cellules thyroïdiennes, des thyrocytes. Ils capturent les acides aminés et les atomes d'iode et produisent la thyroglobuline, précurseur de la thyroxine - thyroglobuline. Ce dernier, à son tour, s'accumule dans les follicules de la glande thyroïde. Lorsque le corps a besoin de T4, la thyroglobuline se décompose en petites particules et pénètre dans le sang en tant que substance biologiquement active.

Action de la thyroxine dans le corps humain

Son action principale est l’amélioration du catabolisme, c’est-à-dire l’accélération des processus allant de pair avec la libération d’énergie des réserves du corps.

Lorsque vous recevez 200 microgrammes de T4 par jour, vous pouvez facilement constater son effet sur le corps humain, car les symptômes suivants apparaissent:

  • l'apparition de tachycardie
  • irritabilité,
  • réduction de poids.

Cette expérience ne prouve pas la nocivité de cette substance biologiquement active sur le corps humain, car ces symptômes n'apparaissent qu'en cas de surdosage. Normalement, il est responsable de la normalisation du métabolisme et de la dégradation des graisses, régule l'excitabilité du système nerveux et du rythme cardiaque.

Il convient de rappeler que la tétraiodothyronine est beaucoup moins active que la T3 (triiodothyronine). T3 a trois atomes d'iode et est formé principalement de tétraiodothyronine. Une petite quantité synthétise la glande thyroïde.

Ces substances biologiquement actives sont appelées hormones thyroïdiennes, car elles sont synthétisées par la glande thyroïde, tandis que la TSH est synthétisée dans la glande pituitaire. Ceci devrait être pris en compte lors de la désignation d'un traitement pour les violations de la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang.

T4 dans le sang

Dans la circulation sanguine, la tétraiodothyronine est le plus souvent associée à une protéine, dont la fonction est le transport. Une globuline liant la thyroxine (TGS) capture une molécule de thyroxine et la transporte aux endroits requis. La molécule de TSH se lie à la T4 dès qu’elle est produite par les cellules de la glande thyroïde, mais un faible pourcentage reste non lié, ou libre. Ce sont les molécules libres de tétraiodothyronine qui ont les effets les plus prononcés. La quantité d'hormone libre et liée s'appelle T4 totale.

La nécessité de déterminer les hormones thyroïdiennes libres dans l'analyse est liée au fait qu'elles ont pour effet principal sur le corps toutes les hormones thyroïdiennes. Dans ce cas, la TSH et la tétraiodothyronine ont l'influence la plus active, car la TSH contrôle la glande thyroïde et la T4 est sa principale substance biologiquement active.

Analyse hormonale T4

Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes est l’un des traitements les plus fréquemment prescrits par un endocrinologue. Ils sont nommés dans une variété de combinaisons. Les raisons peuvent être:

  • économie des capacités financières du patient;
  • étude plus détaillée de la fonction thyroïdienne;
  • dans certains cas, un ou deux indicateurs suffisent.

Lors de la première visite du patient chez un endocrinologue et en l'absence de troubles physiques et de plaintes, seule la TSH est le plus souvent contrôlée, mais parfois, pour obtenir des informations plus fiables, il est recommandé de prendre T3, T4.

En cas de traitement du stade précoce de la maladie de Graves, impliquant une diminution de l'activité du fond hormonal par la thyréostatique, des tests de recherche de T3 et de tétraiodothyronine sont recommandés.

Avec un traitement à long terme, qui consiste à réduire la fonction de la glande thyroïde avec la thyroxine, il est recommandé de tester le sang pour détecter la TSH.

Pendant la grossesse, la valeur de la tétraiodothyronine libre peut changer car la TSH peut diminuer (en raison de la production de gonadotrophine chorionique), ce qui entraîne une augmentation de la concentration sanguine de tétraiodothyronine. Par conséquent, pendant la grossesse, il est nécessaire de contrôler les niveaux de TSH, la tétraiodironine.

Norme T4

Les indicateurs de la norme dépendent du laboratoire et de leurs méthodes de détermination dans le sang. Il n'est pas nécessaire de mémoriser la norme des indicateurs, chaque laboratoire étant souvent indiqué dans les résultats de l'étude.

Le niveau de sans tétraiodothyronine est de 9 à 19 pmol / l (sous réserve de l’utilisation des analyseurs de troisième génération).

Le taux de tétraiodothyronine totale est souvent lié à l’état général du patient. Par exemple, pendant la grossesse, les taux augmentent, mais sont fonctionnels.

Boost de T4

Une augmentation de la tétrioditronine provoque les symptômes suivants:

  • transpiration accrue, fatigue,
  • irritabilité accrue,
  • tachycardie, arythmie (interruptions),
  • tremblements des membres supérieurs,
  • perte de poids.

Si le niveau de tétraiodothyronine est augmenté, une désintégration accrue des réserves d'énergie du corps se développe, ce qui conduit à une libération accrue d'énergie. Le résultat de ces processus est de réduire la quantité de graisse, et l'excès d'énergie est envoyé à d'autres endroits, améliorant ainsi les processus normaux - excitabilité, battement de coeur et autres. En conséquence, une personne perd du poids, mais une telle perte de poids n'est ni utile ni physiologique, car elle se produit dans le contexte d'une homéostasie perturbée du corps. Si le déséquilibre hormonal dure longtemps, il peut y avoir des défauts osseux et des fractures graves peuvent se développer.

Si l'analyse montre une diminution ou une augmentation de la tétraiodothyronine libre, il est recommandé de contacter immédiatement un endocrinologue, car de tels indicateurs peuvent indiquer un trouble fonctionnel de la glande thyroïde. Dans certains cas, en plus du traitement médicamenteux, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

T4 pendant la grossesse

Le taux de tétraiodothyronine pendant la grossesse est très important car il affecte le développement du système nerveux du fœtus au cours du premier trimestre. Chez la femme, la norme de cette hormone est la même que chez l'homme. Cependant, pendant la grossesse, les indicateurs de la tétraiodothyronine totale ne doivent pas être déterminés, car ils augmentent habituellement, ce qui est la norme. Cela est dû au fait que pendant la grossesse, la globuline liant la thyroxine est produite en plus grande quantité et lie une grande partie de la tétraiodothyronine dans le sang, qui n'est pas actif à l'état lié. Cela signifie que cette situation ne nécessite aucune correction ni aucun traitement.

Une analyse plus importante pendant la grossesse est la détermination de la tétraiodothyronine libre, alors que son taux devrait être assez bien suivi. La réduction de ses performances doit être effectuée sous surveillance étroite, c'est-à-dire que le traitement d'une telle affection doit être effectué avec précaution et avec lenteur afin de ne pas nuire au fœtus.

Tout sur la thyroxine libre: fonctions, norme, traitement et actions pendant la grossesse

La thyroxine (T4) est l'une des deux principales hormones produites par la glande thyroïde, qui sert de régulateur du métabolisme et du métabolisme énergétique dans le corps. La forme libre de T4 est la partie biologiquement active de la thyroxine totale affectant le métabolisme.

Fonctions hormonales

L'activité principale de la substance est de maintenir une forme saine du corps humain, à savoir:

  • système mental et nerveux;
  • synthèse de protéines de construction;
  • contrôle du système cardiovasculaire;
  • effet positif sur l'absorption du calcium, ainsi qu'une assistance dans son traitement avec le tissu osseux;
  • gestion du métabolisme:
  • participation à la progression physique de l'organisme.

En plus des effets directs de la thyroxine libre sur le système nerveux et les capacités mentales, elle est également nécessaire dans le processus de développement cellulaire, en maintenant leur bon fonctionnement.

Contenu normal

La norme T4 dépend de deux raisons: l'âge et le bien-être général du patient. Les normes pour les femmes sont inférieures à celles des hommes.

Dans quelles circonstances besoin d'analyse

Le niveau de l'hormone thyroxine est déterminé en effectuant un test sanguin dans une veine. La procédure est prescrite en cas de suspicion de maladie de la thyroïde, ainsi que pour les femmes enceintes ayant des problèmes de thyroïde dans la fiche de consultation externe. Dans de telles circonstances, un nouveau-né peut être soumis à cette étude car il existe un risque de prédisposition héréditaire aux anomalies des glandes endocrines. Une autre catégorie - les filles souffrant d'infertilité. La violation du cycle menstruel est associée à une diminution de la quantité de substance hormonale.

Comportement du corps lors d'une augmentation de valeur

Sans aucune raison, le T4 ne peut pas monter, sauf pour porter l'enfant. Les taux excessifs sont provoqués pour plusieurs raisons:

  • l'obésité;
  • myélome (cancer qui se forme dans les plasmocytes de la moelle osseuse);
  • Le VIH;
  • forme aiguë de la thyroïdite;
  • glomérulonéphrite (inflammation des néphrons rénaux);
  • déstabilisation de la glande thyroïde après l'accouchement;
  • réception du T4 synthétisé.

Les symptômes suivants sont caractéristiques d'une concentration élevée d'hormones dans le sang:

  • transpiration excessive et fatigue;
  • irritabilité sans bonne raison;
  • sauts de poids vifs;
  • tremblement des mains et des pieds;
  • palpitations cardiaques;
  • arythmie

L'hormone thyroxine, dans un état surestimé, "pousse" les graisses à se décomposer plus rapidement que d'habitude. Ce processus affecte la libération d'énergie. Sa surabondance affecte les organes humains, accélérant l'usure.

Si nous considérons l'influence de la thyroxine «forte» du point de vue du système nerveux, les patients se caractérisent par des sautes d'humeur (émotions principalement négatives), des tremblements résultant de la mise en contact de signaux nerveux avec les fibres musculaires. En raison de l'inactivité prolongée dans la situation actuelle, le calcium est progressivement éliminé par lavage, ce qui entraîne une abondance de fractures osseuses et d'ostéoporose.

Faible impact

La thyroxine libre réduite entraîne l'apparition de problèmes de glande thyroïde. Dans la plupart des cas, le développement de l'hypothyroïdie est inévitable.

Les raisons qui poussent les médecins à réfléchir à la faible concentration de l'hormone dans le sang et à envoyer le patient à un test:

  • lésion cérébrale;
  • processus inflammatoires ou néoplasiques dans l'hypophyse et l'hypothalamus;
  • mort de cellules hypophysaires (syndrome de Sheehan);
  • interférence avec l'iode radioactif ou la thyroxine synthétique dans la thyrotoxicose;
  • thyroïdite auto-immune;
  • goitre endémique (congénital et acquis);
  • Élimination complète ou partielle de la glande thyroïde.

Les circonstances dans lesquelles aucune des pathologies n'ont été identifiées vous incitent à réfléchir au but de l'analyse supplémentaire - TSH.

Selon les résultats du test, la thyroxine libre peut chuter au-dessous de la normale. Cependant, lorsqu'ils traitent avec une valeur hormonale faible, les laboratoires commettent souvent des erreurs de recherche et nécessitent une procédure répétée. L'insuffisance thyroïdienne hante le patient tout au long de sa vie.

Le traitement consiste à utiliser un analogue de l'hormone thyroïdienne. La posologie est calculée en fonction des besoins du corps et est planifiée par le médecin traitant en fonction des résultats du test du programme individuel.

La grossesse

Les hormones thyroïdiennes servent en quelque sorte de protection du fœtus, le protégeant de la mort du fœtus, et affectent également la formation et la croissance du fœtus. Un échec dans le travail de cet organe entraînera nécessairement des conséquences déplorables. Un enfant naît malade, des syndromes tels que le duvet et le crétinisme sont possibles et l’accouchement peut commencer prématurément.

Pour éviter un tel sort pour le futur enfant, les femmes subissent régulièrement un dépistage des hormones thyroïdiennes. Cette procédure ne peut être ignorée, car l'hypothyroïdie en cours de gestation menace de perdre le bébé.

Le diagnostic comprend les tests sanguins pour les tests:

  1. thyroxine libre (T4);
  2. triiodothyronine libre (T3);
  3. hormone stimulante de la thyroïde (TSH).

Comme on l'a déjà mentionné, la thyroxine T4 affecte le développement du fœtus, en particulier des os et du cerveau. Sont également inclus les vaisseaux sanguins, le système reproducteur, les muscles squelettiques et le cœur. L'interprétation des résultats de l'étude est réalisée par un obstétricien-gynécologue ou un endocrinologue-gynécologue.

Lorsque vous déstabilisez les hormones thyroïdiennes, vous devez commencer immédiatement à prendre des médicaments correcteurs. Le terme précoce est dangereux chez les jumeaux. C'est alors que le fœtus commence tout juste à se former et qu'un retard de plusieurs jours peut même en affecter le développement.

La forme chronique de déficit en T4 implique l'utilisation de thyroxine artificielle jusqu'à la naissance. Une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie congénitale survient chez les enfants nés avec un arrière-plan hormonal altéré. L'hypothyroïdie a pour conséquence une défaillance systémique du développement et le crétinisme qui en résulte. Vous trouverez ci-dessous un tableau des normes hormonales pendant la grossesse.

Ajustement du traitement

Le niveau inférieur d'hormones thyroïdiennes nécessite un traitement spécial consistant en l'administration orale d'une hormone synthétique. Le dosage pour chaque individu et est nommé par l'endocrinologue. Les patients utilisant de tels médicaments doivent subir un test de thyroxine et de TSH libres au moins une fois par an.

Le principal danger, associé aux effets secondaires, de ce traitement est une utilisation longue et incontrôlée de médicaments. Il existe des cas où la fonctionnalité de la glande est rétablie après un certain temps et où la personne poursuit son traitement médicamenteux. Cet état de fait nuit à la santé.

La thyroxine élevée peut provoquer une surdose du médicament et la survenue d'une hyperthyroïdie. Dans quels cas avez-vous besoin de contrôler le système hormonal?

  • Le goitre euthyroïdien et le kyste euthyroïdien pressent la glande, laquelle ne peut qu'affecter le bien-être et l'état hormonal d'une personne;
  • Formation toxique dans la glande thyroïde. Restaurer le niveau de l'hormone avec des noeuds, des kystes, un goitre, vous devez périodiquement faire une analyse de sang;
  • La strumectomie est l'ablation chirurgicale complète ou partielle de la glande thyroïde. La conséquence de cette opération est l’administration prolongée de thyroxine. Dans certains cas, il faudra attendre jusqu'à la fin de la vie. L’ajustement de la dose a lieu après le test;
  • Carence en iode dans la région où vit le patient ou absence de cette substance dans l’alimentation quotidienne. L'absence d'iode viole les processus de connexion de la T4 et d'autres hormones thyroïdiennes.
  • Coup de chaleur, hypothermie, empoisonnement - tous ces facteurs servent de catalyseur à la survenue d'une hypo ou d'une hyperthyroïdie;
  • Grossesse et avant la ménopause. Sur la base de calculs statistiques, la majorité des maladies liées à la thyroïde dépassent les femmes après 35 ans. Chez les filles en position, la charge sur la glande augmente plusieurs fois. Pour cette raison, la forme bénigne de l'hyperplasie est souvent détectée.

Une bonne alimentation, ainsi que la routine quotidienne, contribuent au travail adéquat de la glande thyroïde. Gardez une trace de votre santé, faites de l'exercice et soyez heureux!

Hormone thyroxine: fonctions et norme

La thyroxine de Gomon est la principale hormone de la glande thyroïde. Il a un effet direct sur le métabolisme et le travail de tous les systèmes et organes de notre corps.

Informations générales

L'hormone thyroxine est produite par la glande thyroïde. Plus précisément, il est produit par les cellules folliculaires de la glande thyroïde sous le contrôle de la TSH, une hormone stimulant la thyroïde. La thyroxine (T4) est l’une des deux hormones thyroïdiennes contenant de l’iode. La triiodothionine (T3) est la deuxième hormone. L'activité biologique de la thyroxine est insignifiante, mais dans les tissus, elle est affectée par les enzymes et elle est partiellement convertie en l'hormone plus active, la triiodothyronine.

Fonctions

L'hormone thyroxine influence activement le travail de tout l'organisme. Ses fonctions sont les suivantes:

stimule le métabolisme des lipides;

abaisse le cholestérol;

soutient le métabolisme osseux;

réduit la quantité de triglycérides dans le sang;

améliore l'absorption du calcium par le corps;

stimule le système nerveux central.

Le poids d'une personne dépend du niveau de thyroxine. La T4 stimule également la production de vitamine A dans le foie et la thyroxine est très importante pour le système de reproduction féminin. Lorsque cette hormone est élevée ou diminuée, il peut être difficile de concevoir et de porter un enfant.

L'hormone thyroxine gratuite et commune: quelle est la différence?

La majeure partie de la thyroxine totale dans le sang est liée (avec les protéines de transport du plasma sanguin) et seulement 0,1% à l'état libre. Lorsque le niveau de protéines de transport dans le sang change, le contenu de la T4 totale change également, tandis que la quantité de protéines libres reste pratiquement inchangée. L'hormone thyroxine (T4) free est biologiquement plus active. C'est son niveau qui montre l'état clinique de l'état de la thyroïde.

Thyroxine (hormone): la norme chez les hommes et les femmes

Jusqu'à quarante ans, la quantité de cette hormone dans le corps des femmes et des hommes est à peu près la même. Une fois que les indicateurs ont varié, le niveau du corps de la femme commence à diminuer. Au cours de la grossesse, l'hormone thyroxine augmente considérablement pour atteindre ses valeurs maximales au troisième trimestre.

La production augmente le matin (de 8 à 12 heures). La nuit (de 23 à 3 heures), la thyroxine est produite en quantité minimale. De plus, il y a une augmentation de la concentration de l'hormone dans le corps de septembre à février et sa teneur diminue de mai à septembre.

Alors, quel niveau de contenu dans le corps la thyroxine (hormone) devrait-elle avoir? La norme chez les femmes est de 100 à 120 nmol / l, les mêmes indicateurs chez les hommes. Ces valeurs sont presque inchangées tout au long de la vie. Au cours de la période de ménopause dans le corps de la femme, il y a des changements majeurs. À ce stade, la thyroxine (hormone) est également réduite. Le taux chez les femmes d'âge mûr peut aller de 80 à 100 nmol / l. Cependant, ces indicateurs peuvent augmenter ou augmenter en fonction des problèmes du corps. Les écarts par rapport aux valeurs normales ne sont pas toujours un signe de pathologie. Mais dans certains cas, avec de tels changements, il est nécessaire de prendre des mesures urgentes.

Causes de T4 élevé

L'hormone thyroxine peut être élevée en raison du taux élevé de bilirubine sérique. Une des raisons est également l'obésité. En outre, la thyroxine peut augmenter en raison de:

dysfonctionnement thyroïdien post-partum;

dommages chroniques au foie;

Vous devez savoir que la prise de certains médicaments peut augmenter le niveau de l'hormone T4, à savoir les moyens "Aspirine", "Furosémide", "Amiodarone", "Tamoxifène", "Propthiouracile", "Propranolol", "Lévothyroxine", "Danazole"

L'augmentation des symptômes de la thyroxine se manifeste par les symptômes suivants:

palpitations cardiaques et hypertension artérielle;

augmentation de la température corporelle pendant une longue période;

tremblements des mains et des paupières;

instabilité émotionnelle, caractérisée par une excitabilité excessive, des sautes d'humeur, des pleurs, des problèmes de sommeil;

cycle menstruel irrégulier;

Qu'est-ce qui contribue à réduire le T4?

L'hormone thyroxine peut être réduite après une chirurgie, une perte de poids rapide. En outre, l'inflammation dans l'hypothalamus ou l'hypophyse, une lésion cérébrale traumatique, le syndrome de Sheehan entraîne également une diminution du niveau de T4. Le contenu en hormones est également réduit lors de l'utilisation de médicaments, de stéroïdes anabolisants, d'anticonvulsivants, de thyréostatiques. En outre, le taux de thyroxine réduit la consommation de contraceptifs oraux et le manque d’iode dans le corps.

Avec thyroxine réduite, des symptômes tels que:

faiblesse musculaire et fatigue;

insomnie la nuit et la somnolence diurne;

pâleur de la peau;

HGH et hormone thyroxine

Aujourd'hui, les athlètes professionnels prennent souvent l'hormone de croissance pour développer rapidement leur masse musculaire et brûler les excès de graisse. Cependant, au cours de nombreuses études, il a été constaté que l’utilisation du médicament en tant que seul agent pharmacologique ne donnait pas de résultats tangibles. De plus, des expériences ont montré qu'un effet de combustion des graisses important ou une augmentation significative de la masse musculaire n'est possible que si le taux de T4 dans le corps est normal.

Comme mentionné ci-dessus, l'hormone thyroxine est produite en plus grande quantité que la triiodothyronine. Mais sous l’influence de certaines enzymes de la T4 (pas toutes, bien sûr) se transforme en triiodothyronine. L'hormone de croissance, dans une telle transformation, joue un rôle stimulant. Ceci explique dans une certaine mesure son effet de combustion des graisses.

Pour un effet physiologique prononcé des hormones thyroïdiennes, des taux normaux ou élevés d'hormone de croissance dans le corps sont nécessaires. Aussi, pour le travail harmonieux de ce dernier nécessite une quantité normale d'hormones thyroïdiennes. Il s'ensuit que l'hormone de croissance et la thyroxine ont un effet direct sur la sécrétion l'une de l'autre.

Comment se préparer aux tests?

Pour déterminer le niveau de thyroxine, certaines études sont nécessaires et doivent être préparées à l'avance. Un mois avant les tests, vous devez refuser de prendre des hormones, en particulier des hormones thyroïdiennes. Quelques jours avant l’étude, il est nécessaire d’exclure les médicaments contenant de l’iode. La veille de la collecte de sang, tout effort physique minime et tout stress doivent être complètement éliminés. L'interdiction s'applique également au tabagisme et à la consommation d'alcool.

Il est préférable de faire des recherches le matin et à jeun. L'intervalle de temps entre l'analyse et le dernier repas doit être d'au moins 6 heures.

Comment fonctionne le niveau de T4 au cours de la grossesse?

Si l'hormone thyroxin est en dehors de la norme, cela peut affecter le déroulement de la grossesse, son issue et l'état du bébé. Avec le diagnostic opportun de toutes les affections de la thyroïde et la mise en œuvre des actions correctives appropriées, la grossesse peut être préservée (si l’affection a été détectée chez une femme enceinte) et planifiée.

Avec une pathologie endocrinienne prononcée, la possibilité de tomber enceinte diminue considérablement. En règle générale, de tels écarts entraînent une altération de la fertilité et de la stérilité.

L'un des diagnostics les plus courants associés à la glande thyroïde est un élargissement de cet organe, plus communément appelé goitre. Cependant, le médecin doit tenir compte du fait que des modifications de la glande thyroïde se produisent pendant la grossesse. Par conséquent, le diagnostic de cet organe n'est pas seulement la recherche hormonale, mais aussi à l'échographie. En outre, une procédure de biopsie à l'aiguille fine peut être nécessaire.

Conclusion

La perturbation du fond hormonal est extrêmement dangereuse et peut déclencher le développement de maladies graves. Si l'un des symptômes ci-dessus est détecté, contactez un spécialiste expérimenté et procédez à un examen approfondi. Le contenu de l'hormone thyroxine dans le corps doit être vérifié au moins une fois tous les six mois. Cependant, il convient de rappeler que toute intervention médicale doit être hautement qualifiée. Soyez attentif à votre santé et réagissez promptement à la moindre déviation.

Signes et symptômes de surdosage L-thyroxine

La L-thyroxine est un médicament pharmacologique, un analogue des hormones thyroïdiennes. Il est prescrit aux patients présentant une fonction réduite de cet organe, afin de compenser et de stabiliser les niveaux hormonaux. Une surdose de L-thyroxine peut survenir chez les patients ne respectant pas le schéma thérapeutique prescrit par le médecin. Afin d'éviter les symptômes de surdosage, il est nécessaire de calculer avec précision la quantité de substance absorbée, en tenant compte du poids, de l'âge et du degré de la pathologie du patient. L'augmentation de la posologie à des fins thérapeutiques chez les personnes qui prennent ce médicament pour la première fois entraîne l'apparition de signes d'intoxication.

Le médicament contient la substance lévothyroxine. Par son action, il est similaire aux hormones thyroïdiennes humaines, qui sont produites par la glande thyroïde. Ils régulent la croissance et le développement des cellules, différencient les tissus, participent aux processus métaboliques.

Le médicament est prescrit pour l'hypothyroïdie, les patients après l'ablation chirurgicale de la glande thyroïde, après un traitement à l'iode radioactif.

La L-thyroxine, en fonction de la dose, a un effet différent sur le corps humain. L'absence de thyroxine augmente l'effet anabolique (augmente la synthèse des protéines, favorise la croissance du tissu musculaire). Sa présence active le travail du système cardiovasculaire, stimule l'activité nerveuse. La substance est capable d’accélérer la dégradation des protéines, des graisses et des glucides, entraînant ainsi un besoin accru de cellules en oxygène.

Symptômes de surdosage

L'acceptation de la L-thyroxine à des doses supérieures à la norme entraîne une perturbation des processus physiologiques dans l'organisme, ainsi qu'un dysfonctionnement des organes et des systèmes. Avec une quantité excessive d'hormone stimulant la thyroïde (TSH) dans le corps, la synthèse de substances biologiquement actives augmente brusquement, ce qui accélère les processus métaboliques.

La thyroxine affecte principalement le système cardiovasculaire. Observé de tels symptômes:

  • Pouls rapide;
  • Tachycardie (palpitations cardiaques);
  • Fibrillation auriculaire (trouble du rythme cardiaque);
  • Thromboembolie (blocage des vaisseaux sanguins avec des caillots sanguins);
  • Une attaque d'angine.

Par conséquent, le médicament est strictement interdit pour une utilisation chez les personnes souffrant de maladies cardiologiques graves:

  • Infarctus du myocarde, y compris les microinfarctus;
  • L'angine de poitrine;
  • Athérosclérose;
  • Maladie coronarienne (CHD);
  • Échec de la circulation coronaire;
  • Hypertension sévère;
  • Lésions organiques des structures cardiaques (péricardite, myocardite).

Symptômes de surdosage léger

Selon l'âge et l'état général de la personne, les premiers signes d'intoxication peuvent apparaître dans les prochaines heures après la prise du médicament ou dans quelques jours.

  1. Système digestif - troubles de la digestion et de l'absorption d'aliments, diarrhée, douleurs dans les intestins, lourdeur dans la région épigastrique, perte d'appétit;
  2. Système cardiovasculaire - rythme cardiaque rapide et pouls;
  3. Système nerveux disturb perturbation du sommeil, transpiration excessive, sensation de fatigue;
  4. Esprit rest agitation motrice, excitation de la parole, anxiété et peur, tremblements des membres (tremblements);
  5. Légère augmentation de la température corporelle;
  6. Réactions allergiques.

Ces symptômes sont également caractéristiques d'une intoxication chronique.

Symptômes de surdosage chronique

L'empoisonnement chronique se développe chez les personnes qui sont obligées de prendre une hormone pendant une longue période. Les symptômes dans leur manifestation sont similaires à la thyrotoxicose.

  • Perte de poids avec appétit normal et apport calorique;
  • Violations des processus métaboliques;
  • Vomissements et douleurs abdominales;
  • Mictions fréquentes;
  • Pression systolique élevée et basse pression diastolique;
  • Irritabilité nerveuse, sautes d'humeur;
  • Violation de la mémoire, timbre de voix;
  • Difficulté à avaler;
  • Perte de cheveux

Symptômes de surdosage aigu

L'empoisonnement aigu du corps se produit lors de la prise de thyroxine en grande quantité, lorsque la substance agit comme un poison pour le corps.

Les symptômes apparaissent le premier jour. Une personne ressent une forte douleur dans la région du cœur, des bouffées de chaleur. Sur fond d’excitation nerveuse, une faiblesse musculaire aiguë se fait sentir. L'utilisation de fortes doses de thyroxine entraîne des troubles respiratoires, une insuffisance rénale et un infarctus du myocarde.

L'effet indésirable le plus grave du surdosage de la thyroxine est la crise thyréotoxique, caractérisée par une augmentation rapide de tous les signes de thyréotoxicose. Troubles mentaux observés sous forme de perte de conscience délire, folie. Une personne peut être dans un état d'évanouissement qui conduit au développement du coma.

Symptômes de l'apparition d'une crise thyréotoxique:

  • Augmentation de la température jusqu'à 40-41 °;
  • Vomissements et diarrhée;
  • Apathie et prosternation;
  • Hypertension artérielle;
  • La quantité d'urine excrétée diminue, jusqu'à l'anurie.

La condition est aggravée par un processus aigu d'atrophie du foie. Au lieu de l'excitation vient la stupeur, puis vient la perte de conscience avec le passage au coma.

La dose mortelle d'El thyroxine n'a pas été établie. La réponse du corps à l'une ou l'autre quantité d'une substance dépend de la masse corporelle de la personne et de la force physique du corps.

Surdosage de L-thyroxine chez les femmes enceintes et les enfants

La grossesse n’est pas un obstacle à la prise de l’hormone thyroxine. Le médicament n'affecte pas l'embryon dans le premier trimestre de la grossesse, ne provoque pas de mutations géniques. Même avec l'utilisation de fortes doses par la mère, l'enfant n'est soumis à aucune influence, car cela empêche la barrière placentaire. L'hormone dans le lait maternel est contenue à petites doses et il ne suffit pas de provoquer des troubles physiologiques chez l'enfant.

Chez les enfants, les médicaments peuvent provoquer des tremblements des membres. La prescription doit être prudente si l'enfant est atteint d'épilepsie ou s'il est sujet aux crises convulsives. Dans ce cas, la thyroxine augmentera les symptômes et aggravera l’état général.

Diagnostics

Afin de reconnaître le surdosage et de déterminer la gravité de l'intoxication, des analyses sont effectuées pour évaluer la production d'hormone stimulant la thyroïde. Avec une teneur élevée en hormone thyroxine dans le sang, il existe un écart entre les concentrations sériques d'hormones et les manifestations cliniques.

La victime reçoit un échantillon de sang veineux d'un volume de 5 ml pour la recherche sur les hormones thyroïdiennes (TSH, T3, T4). Dans le même temps, dans les résultats, la thyroxine (T4) et la triiodothyronine (T3) seront toujours augmentées, de même que l'hormone thyréotrope.

Assistance médicale en cas de surdose de drogue

Que faire si, après avoir pris le médicament, l’état de santé a commencé à se détériorer de façon notable? Si vous ne vous sentez pas bien, si vous avez une faiblesse ou si vous avez d'autres symptômes qui ne se sont pas manifestés auparavant, vous devriez consulter un médecin. Si vous vous sentez bien, vous devriez vous rendre à la clinique ou appeler un médecin à la maison. Si la situation empire, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Dans quels cas une intervention médicale urgente est nécessaire:

  • Un enfant, un homme âgé, une femme enceinte a été blessé;
  • Douleur intense au cœur, insuffisance de la fréquence cardiaque;
  • Hypertension artérielle;
  • Diarrhée profuse mêlée de sang;
  • Pathologie neurologique ─ parésie, paralysie, convulsions;
  • Dépression, dans laquelle une personne ne répond pas aux stimuli externes;
  • État inconscient.

Il n'y a pas d'antidote spécifique à la L-thyroxine. Par conséquent, l’aide consiste à éliminer les symptômes d’empoisonnement. Selon la gravité de l’intoxication, une personne peut être traitée à domicile ou à l’hôpital, dans le service endocrinien.

Traitement médicamenteux symptomatique:

  1. Pour rétablir le rythme cardiaque prescrit des inhibiteurs adrénergiques (augmenter le tonus sympathique);
  2. Pour les troubles nerveux, les sédatifs;
  3. Avec haute pression, antihypertenseurs;
  4. Réduire la température ─ antipyrétique.

En tant que sédatif, il est absolument impossible d'utiliser des antipsychotiques. Ils augmenteront les symptômes de la thyrotoxicose et augmenteront le risque d'arythmie. Des glucocorticoïdes sont prescrits pour supprimer l’effet de fortes doses de thyroxine.

Dans les cas graves, l'hémosorption est réalisée en nettoyant le sang du poison et des substances toxiques. Cette procédure est utilisée chez les patients en phase d’inconscience ou de coma. Le sang passe dans un appareil spécial, où il réagit avec le sorbant et est ainsi purifié.

Une autre procédure de purification du sang est la plasmophorèse. La victime est connectée à un appareil spécial, un certain volume de sang lui est chassé. Dans ce cas, le plasma contenant une grande quantité de thyroxine est séparé et les composants restants sont renvoyés dans la circulation sanguine.

Soins d'urgence en cas de surdosage aigu de thyroxine à la maison

Il est recommandé de ne prendre des soins d'urgence que si les symptômes sont apparus immédiatement après la prise du médicament, ainsi que dans le cas d'une détection rapide du suicide, lorsqu'une personne a pris une dose importante une fois.

La réanimation doit être effectuée si plus de 30 à 40 minutes se sont écoulées depuis que la substance a été consommée:

  1. Faites un lavage gastrique. Donnez à la victime un verre 3-4 verres d'eau pendant un court laps de temps. Puis induire des vomissements artificiels. Pour ce faire, appuyez sur la racine de la langue avec deux doigts;
  2. Prenez l’un des absorbants contenus dans la trousse de premiers soins à domicile carbon charbon actif, Polysorb, Enterosgel, Polifepan;
  3. Prenez un laxatif salin ─ chlore de sodium, sulfate de magnésium, une solution saline (une cuillère à soupe de sel pour un demi-verre d’eau). De telles solutions retiennent l'eau dans les intestins, augmentent son volume. En conséquence, son contenu est adouci, puis rapidement et facilement excrété du corps.

Conséquences et complications d'un surdosage de thyroxine

Les complications courantes incluent:

  • L'angine de poitrine;
  • Bronchospasme;
  • Réduire la production d'hormones hypophysaires qui régulent la glande thyroïde;
  • L'hyperthyroïdie;
  • L'ostéoporose

Faites rarement l'expérience de manifestations allergiques graves: œdème de Quincke, asthme bronchique, lupus érythémateux.

Pour éviter tout surdosage, vous devez suivre le schéma thérapeutique. En cas de premiers signes d'intoxication, le médecin est obligé d'examiner le patient et de réduire la dose unique du médicament.

Hormone thyroxine gratuit. Le taux et les causes de l'augmentation des niveaux de T4 dans l'analyse

Le système endocrinien contrôle la croissance des cellules individuelles et de l'organisme dans son ensemble, ainsi que la régulation du métabolisme. La glande thyroïde (thyroïde) et les hormones sécrétées par celle-ci, notamment la thyroxine (T4), jouent un rôle important à cet égard. Effectuer des recherches sur l'hormone T4 vous permet de contrôler la fonctionnalité de la glande thyroïde et un certain nombre de processus importants dans le corps.

Quelle est l'hormone thyroxine

La T4 est une hormone contenant de l'iode, dont le taux dans le sang varie en fonction des effets exogènes et endogènes. Par exemple, lorsque la prise de contraceptifs augmente, les dommages aux reins diminuent. La thyroxine contient quatre atomes d'iode dans le sang, elle se lie à des globulines spéciales et à d'autres protéines. La T4 elle-même est biologiquement inactive, mais en raison de certains processus biochimiques, elle se transforme en TK (triiodothyronine), une hormone plus active. La plus forte concentration de T4 est observée de 8h à 12h, la plus petite de 11h à 3h. Au cours de l’année, la production d’hormones la plus élevée est observée en automne-hiver, la plus petite en été.

Effet sur le corps humain

Les hormones produites par la glande thyroïde sont importantes pour le fonctionnement normal de tous les organes et le fonctionnement des systèmes vitaux du corps. La sécrétion de thyroxine affecte le tractus gastro-intestinal, le système cardiovasculaire, le psychisme et la fonction de reproduction. Mais le rôle le plus important de la T4 est associé au métabolisme. Thyroxin est impliqué dans les processus suivants:

  • augmente la production de chaleur;
  • dans le foie active la vitamine A;
  • réduit la quantité de cholestérol et de graisses dans le sang;
  • stimule la synthèse des protéines;
  • aide à éliminer l'excès de calcium dans l'urine;
  • affecte la résorption osseuse (destruction);
  • stimule le système nerveux central.

La T4 active les processus métaboliques et oxydants dans toutes les cellules. L'hormone a un effet durable, il est donc extrêmement important de maintenir sa concentration à un niveau constant. Un excès de T4 inhibe sa sécrétion, ce qui inhibe la production d'un certain nombre d'autres hormones.

Différence entre T4 commun et gratuit

Dans la circulation sanguine, la T4 circule sous 2 formes - connectée et libre - ces indicateurs sont affichés à la suite d'une analyse sanguine. L'hormone thyroxine libre lorsqu'elle est libérée dans le sang ne se lie pas aux protéines et est transportée indépendamment, mais sa quantité ne représente que 0,03% du contenu total de la thyroxine.

La thyroxine libre reflète de manière très fiable le fonctionnement de la glande thyroïde. La plupart des hormones dans le sang sont associées aux protéines de transport T4. Si nécessaire, il en est séparé et transformé en rue T4. Le test de la thyroxine totale reflète la quantité totale d'hormone liée et libre dans le sang.

Test d'hormone thyroxine

L’étude sur la T4 implique la collecte de sang veineux, l’unité permettant de mesurer la quantité d’une hormone dans un biomatériau est en nmol / litre. Dans les laboratoires modernes, des systèmes de test spéciaux sont utilisés pour déterminer la thyroxine totale et la thyroxine libre. En général, la quantité de protéines de liaison (albumine) affecte les valeurs de T4 globales. Ils régulent la quantité de thyroxine libre et liée.

De préférence, l’étude FT4 (Free Thyroxine) est réalisée en même temps que la détermination de la concentration en TSH (hormone stimulante de la thyroïde) et en ATP. Déchiffrer les résultats rend le médecin, en tenant compte de la performance de tous les tests. Pour que les valeurs ne soient pas déformées, vous devez suivre certaines règles et préparer:

  • coordonner la prise de tout médicament la veille de la prise de sang avec le médecin qui a prescrit le diagnostic;
  • passer l'analyse uniquement sur un estomac vide;
  • ne prenez pas d’hormones 48 heures avant l’étude;
  • pendant la journée avant de donner du sang, ne faites pas de sport, ne réduisez pas l'effort physique, n'éliminez pas le stress émotionnel;
  • il est interdit de consommer de l'alcool (par jour) et de la nicotine la veille (il est impossible de fumer dans quelques heures).

Indications pour l'analyse

La recherche sur la thyroxine est prescrite pour diagnostiquer diverses pathologies associées à un dysfonctionnement de la glande thyroïde, ainsi que pour corriger le traitement prescrit. L'analyse sert également à déterminer la cause de l'infertilité ou de la fausse couche chez la femme. Il est également prescrit dans le cadre du diagnostic de la production insuffisante d'hormones chez le nouveau-né.

En règle générale, dans les maladies chroniques de la thyroïde, le diagnostic doit être posé au moins une fois par trimestre.

L’étude est désignée dans les situations suivantes:

  • Personnes présentant une symptomatologie de l'hyperthyroïdie (perte de poids importante, émotivité accrue, problèmes de sommeil, fatigue constante, tremblements de la main, maladies oculaires diverses, etc.).
  • Patients présentant des symptômes d'hypothyroïdie (prise de poids importante, sensibilité au froid, peau sèche, défaillance du cycle menstruel, etc.).
  • Les femmes enceintes ayant déjà souffert de maladies associées à une altération du taux d'hormones, ainsi que celles ayant des problèmes endocriniens, ont été découvertes lors d'une précédente grossesse. Il est important de contrôler la concentration d'hormones thyroïdiennes et de les maintenir dans l'état normal (toute infraction peut entraîner une fausse couche ou un retard de croissance intra-utérin).
  • Nouveau-nés dont les mères ont subi des perturbations hormonales avant ou pendant la grossesse.

Norme des indicateurs

Le taux de thyroxine est différent chez les hommes et les femmes, les nouveau-nés et les adolescents, des changements durant la grossesse et des maladies chroniques. Les chiffres détaillés sont présentés dans le tableau:

Le rôle de l'hormone dans le corps féminin

Pour les femmes, une quantité normale de thyroxine est importante, car la fonction de reproduction en dépend directement. Pendant la grossesse, le taux sans T4 chez les femmes augmente considérablement et change chaque trimestre. Dans la période de l'approche de la ménopause, le niveau de T4 est significativement réduit, la limite inférieure est de 5,4 µmol / l. Chez les filles et les femmes, la concentration normale de T4 dans le sang varie avec l’âge:

Teneur en thyroxine chez les enfants

La concentration nécessaire d'hormones et le bon fonctionnement des glandes sont la clé du développement et de la croissance sains du bébé. Si, pour une raison quelconque, le contenu en T4 de l’enfant augmente ou diminue, cela affecte négativement tout le corps. Une quantité excessive d'hormone pendant une longue période accélère considérablement le métabolisme et conduit souvent à un amincissement du tissu osseux, à une instabilité du système nerveux et à d'autres problèmes concrets. Avec une forte diminution de la thyroxine, il peut parfois y avoir un retard dans le développement d'un enfant. La diminution de la concentration en T4 ralentit la formation du cerveau et la croissance physique.

Que signifie l'augmentation de l'hormone?

Si les résultats du test ont montré un T4 élevé, il est impératif de contacter votre médecin. L'augmentation de la concentration de thyroxine est liée à de nombreuses raisons, et seul un spécialiste peut identifier les principaux facteurs provoquants. L'augmentation des niveaux d'hormones est associée aux raisons suivantes:

  • maladie de la thyroïde (hyperfonctionnement, goitre, thyroïdite, adénome, etc.);
  • le début de la grossesse;
  • médicaments hormonaux;
  • maladies des reins et du foie.

Baisse des niveaux d'hormones

Dans le cas de la détermination d'une teneur en T4 inférieure à la norme, les principales raisons sont les suivantes:

  • maladies de la thyroïde (hypofonction, goitre endémique, thyroïdite, résection);
  • syndrome néphrotique ou protéinurie (une maladie rénale provoque une forte perte de protéines);
  • inflammation de la région cérébrale (dommages à l'hypophyse, hypothalamus);
  • intoxication au plomb;
  • prendre des contraceptifs contraceptifs;
  • utilisation de stupéfiants (héroïne).

Comment ramener le niveau de l'hormone à la normale

Si les écarts par rapport à la concentration normale de thyroxine dans le sang sont insignifiants, une nutrition et des vitamines spéciales aideront à rétablir l'équilibre hormonal. En cas de déviations importantes, sans traitement, prescrit par un médecin, est indispensable. Le fait de ne pas suivre un traitement thérapeutique lors de l'administration d'un traitement hormonal peut avoir des conséquences irréparables.

Il existe des situations où pour maintenir l'hormone est normal, prendre des pilules pendant de nombreuses années. Dans des maladies telles que l'hypothyroïdie et d'autres dysfonctionnements de la thyroïde associés à une faible production de T4, des hormones synthétiques sont prescrites pour reconstituer l'équilibre. Les préparations sont prescrites individuellement (y compris pendant la grossesse), la dose est calculée sur la base de formules médicales et dépend de la quantité d'hormones manquantes. En cas de cancer de la thyroïde diagnostiqué, la médecine insiste sur la chirurgie (ablation de la glande), des médicaments de substitution hormonale sont prescrits à vie. Tout traitement nécessite le respect du régime alimentaire. En cas de pénurie de thyroxine, il est recommandé d’ajouter une grande quantité de nourriture saturée en iode, en fer et en protéines. Ce sont des fruits et légumes frais, une variété de fruits de mer et de haricots, des céréales et de la viande maigre.

Avec un excès de thyroxine, il existe plusieurs façons de réduire la concentration:

  • traitement de la toxicomanie;
  • chirurgie (ablation de la glande dans de rares cas critiques);
  • réflexologie informatique (effet sur les points biologiquement actifs à l'aide d'un ordinateur).

Certaines maladies associées à des modifications de l'équilibre hormonal nécessitent de réduire ou d'éliminer les graisses animales de l'alimentation. L'intensité de l'activité physique doit être choisie en fonction de la maladie et coordonnée avec le médecin. À différentes périodes de la vie, le fond hormonal change et, avec des déviations mineures, il est recommandé d'inclure des préparations d'iode dans le régime alimentaire. Il est important de savoir qu'une surdose d'iode peut causer des problèmes de santé supplémentaires.

L-thyroxine

Description au 12 mars 2015

  • Nom latin: L-Thyroxine
  • Code ATX: H03AA01
  • Ingrédient actif: lévothyroxine sodique (lévothyroxine sodique)
  • Fabricant: Berlin-Chemie AG / Menarini (Allemagne), OZON LLC (Russie), Farmak OJSC (Ukraine)

La composition

La composition d’un comprimé de L-thyroxine peut comprendre de 25 à 200 µg de lévothyroxine sodique.

La composition des excipients peut varier légèrement en fonction de la manière dont la société pharmaceutique a fabriqué le médicament.

Formulaire de décharge

L'outil est disponible sous forme de pilule et est destiné aux pharmacies dans les emballages n os 25, 50 ou 100.

Action pharmacologique

La L-thyroxine est un agent thyrotrope utilisé pour l'hypofonction thyroïdienne (glande thyroïde).

Pharmacodynamique et pharmacocinétique

La lévothyroxine sodique, qui fait partie des comprimés, remplit les mêmes fonctions que la thyroxine et la triiodothyronine endogènes (produites par la glande thyroïde humaine). Dans l'organisme, la substance est biotransformée en liothyronine, qui pénètre à son tour dans les cellules et les tissus et influence les mécanismes de développement et de croissance, ainsi que l'évolution des processus métaboliques.

En particulier, la L-thyroxine se caractérise par la capacité d’affecter le métabolisme oxydatif des mitochondries et de réguler sélectivement le flux de cations dans l’espace intracellulaire et à l’extérieur de la cellule.

L'effet d'une substance dépend de sa posologie: l'utilisation du médicament à petites doses provoque un effet anabolique et à doses plus élevées, elle affecte principalement les cellules et les tissus, augmentant le besoin en oxygène de cette dernière, stimulant les réactions d'oxydation, accélérant la dégradation et le métabolisme des graisses, des protéines et des glucides. en activant les fonctions du cœur, du système vasculaire et du système nerveux central.

La manifestation clinique de l'action de la lévothyroxine dans l'hypothyroïdie est constatée dès les 5 premiers jours du traitement. Au cours des 3-6 prochains mois, sous réserve d'une utilisation continue du médicament, le goitre diffus diminue ou disparaît complètement.

La lévothyroxine par voie orale est absorbée principalement dans le tractus intestinal. L'absorption est en grande partie déterminée par la forme galénique du médicament - jusqu'à 80% maximum lorsqu'elle est prise à jeun.

La substance se lie aux protéines plasmatiques à près de 100%. Cela est dû au fait que la lévothyroxine n'est sensible ni à l'hémoperfusion ni à l'hémodialyse. La période de sa demi-vie est déterminée par la concentration d'hormones thyroïdiennes dans le sang du patient: avec les états euthyroïdiens, sa durée est de 6-7 jours, avec la thyréotoxicose - 3-4 jours, avec l'hypothyroïdie - 9-10 jours).

Environ un tiers de la substance injectée s'accumule dans le foie. Dans ce cas, il commence rapidement à interagir avec la lévothyroxine, située dans le plasma sanguin.

La lévothyroxine est principalement clivée dans les tissus musculaires, hépatiques et cérébraux. La lyothyronine active, qui est un produit du métabolisme d'une substance, est excrétée dans l'urine et le contenu de l'intestin.

Indications d'utilisation

La L-Thyroxine est utilisée pour soutenir le THS dans des conditions hypothyroïdiennes d'origines diverses, notamment les hypothyroïdies primaire et secondaire apparues après une chirurgie de la thyroïde, ainsi que dans les conditions provoquées par le traitement à l'iode radioactif.

Il est également jugé opportun de prescrire le médicament:

  • dans l'hypothyroïdie (à la fois congénitale et dans le cas où la pathologie est une conséquence de lésions du système hypothalamo-hypophysaire);
  • dans l'obésité et / ou le crétinisme, qui s'accompagnent de manifestations d'hypothyroïdie;
  • maladies hypophysaires cérébrales;
  • comme agent prophylactique pour le goitre nodulaire récurrent après résection thyroïdienne (si sa fonction n'est pas modifiée);
  • pour le traitement du goitre euthyroïdien diffus (la L-thyroxine est utilisée comme outil indépendant);
  • pour le traitement de l'hyperplasie euthyroïdienne de la glande thyroïde, ainsi que de la maladie de Basedow après compensation de l'intoxication par les hormones thyroïdiennes à l'aide d'agents thyréostatiques (dans le cadre d'une thérapie complexe);
  • dans la maladie de Graves et la maladie de Hashimoto (traitement complexe);
  • pour le traitement des patients atteints de néoplasmes malins différenciés hormono-dépendants de la glande thyroïde (y compris un carcinome papillaire ou folliculaire);
  • pour le traitement suppressif et le THS chez les patients atteints de néoplasmes malins de la thyroïde (y compris après une chirurgie pour un cancer de la thyroïde); comme outil de diagnostic lors de tests de suppression de la thyroïde.

De plus, la thyroxine est souvent utilisée en musculation comme moyen de perdre du poids.

Contre-indications

La L-thyroxine est contre-indiquée lorsque:

  • hypersensibilité à la drogue;
  • infarctus aigu du myocarde;
  • lésions inflammatoires aiguës du muscle cardiaque;
  • thyréotoxicose non traitée;
  • hypocorticisme non traité;
  • galactosémie héréditaire, déficit en lactase, syndrome d'absorption intestinale.

Le médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients souffrant de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins (notamment cardiopathie congénitale, antécédents d'infarctus du myocarde, d'angine de poitrine, d'athérosclérose, d'arythmie, d'hypertension artérielle), d'hypothyroïdie grave à long terme et de diabète sucré.

Avoir un patient de l'une des maladies ci-dessus est une condition préalable pour changer la dose.

Effets secondaires de la L-Thyroxine

L'utilisation appropriée du médicament sous la supervision d'un médecin n'est pas accompagnée d'effets secondaires. Chez les personnes présentant une hypersensibilité, le traitement par lévothyroxine peut être accompagné de réactions allergiques.

Une surdose de L-thyroxine est généralement à l’origine des autres effets indésirables. Rarement, ils peuvent être déclenchés en prenant le médicament à la mauvaise dose, ainsi qu'en augmentant la dose trop rapidement (en particulier au début du traitement).

Les effets secondaires de la L-thyroxine sont le plus souvent exprimés sous la forme:

  • sentiments d'anxiété, tremblements, maux de tête, insomnie, pseudo-tumeurs au cerveau;
  • arythmies (y compris fibrillation auriculaire), tachycardies, angine de poitrine, palpitations, extrasystoles;
  • vomissements et diarrhée;
  • éruption cutanée, prurit, œdème de Quincke;
  • pathologies du cycle menstruel;
  • hyperhidrose, hyperthermie, sensation de chaleur, perte de poids, faiblesse accrue, crampes musculaires.

L’apparition des symptômes ci-dessus est la raison qui a motivé la réduction de la dose de L-thyroxine ou l’arrêt du traitement médicamenteux pendant plusieurs jours.

Des cas de mort subite ont été observés dans le contexte d'anomalies cardiaques chez des patients qui ont utilisé la lévothyroxine à fortes doses pendant une longue période.

Après la disparition des effets secondaires, le traitement est poursuivi en sélectionnant soigneusement la dose optimale. En cas de survenue de réactions allergiques (bronchospasme, urticaire, œdème laryngé et - dans certains cas, choc anaphylactique), le médicament est arrêté.

L-thyroxine: mode d'emploi

La dose quotidienne du médicament est déterminée individuellement en fonction des preuves. Les comprimés sont pris à jeun avec une petite quantité de liquide (sans mâcher) au moins une demi-heure avant les repas.

Les patients âgés de moins de 55 ans ayant un cœur et des vaisseaux sanguins en bonne santé pendant le traitement substitutif prennent le médicament à une dose de 1,6 à 1,8 µg / kg. Aux personnes chez lesquelles on a diagnostiqué certaines maladies cardiaques ou vasculaires, ainsi qu'aux patients de plus de 55 ans, réduisez la dose à 0,9 mcg / kg.

Les personnes dont l’indice de masse corporelle dépasse 30 kg / m² sont calculées sur la base du «poids idéal».

Aux premiers stades du traitement de l’hypothyroïdie, le schéma posologique pour différents groupes de patients est le suivant:

  • 75-100 µg / jour / 100-150 µg / jour. - en conséquence, pour les femmes et les hommes, à condition que leur cœur et leur système vasculaire fonctionnent normalement.
  • 25 mcg / jour - aux personnes de plus de 55 ans, ainsi qu'aux personnes diagnostiquées avec des maladies cardiovasculaires. Après deux mois, la dose est augmentée à 50 μg. La dose doit être ajustée, en augmentant celle-ci de 25 mg toutes les 2 mois, puis jusqu’à atteindre les niveaux normaux de thyrotropine dans le sang. En cas d'apparition ou d'aggravation de symptômes cardiovasculaires ou cardiovasculaires, une modification du schéma thérapeutique pour les maladies cardiaques / vasculaires est nécessaire.

Conformément aux instructions d'utilisation de la lévothyroxine sodique, les patients présentant une dose d'hypothyroïdie congénitale doivent être calculés en fonction de l'âge.

Pour les enfants de la naissance à six mois, la dose quotidienne varie de 25 à 50 mg, ce qui correspond à 10-15 mg / kg / jour. en termes de poids corporel. Les enfants de six mois à un an sont prescrits à 50-75 mg / jour, les enfants de un an à cinq ans - de 75 à 100 mg / jour, les enfants de plus de 6 ans - de 100 à 150 mg / jour, les adolescents de plus de 12 ans - de 100 à 200 µg / jour.

Les instructions relatives à la L-Thyroxine indiquent que, chez les nourrissons et les enfants de moins de 36 mois, la dose quotidienne doit être administrée en une seule étape, une demi-heure avant le premier repas. Immédiatement avant de prendre le comprimé, la L-thyroxine est placée dans de l'eau et dissoute avant la formation d'une suspension mince.

En cas d’hypothyroïdie, l’élyro-thyroxine est généralement prise tout au long de la vie. Dans la thyréotoxicose, une fois l’état euthyroïdien atteint, la lévothyroxine sodique est prescrite en association avec des médicaments antithyroïdiens. La durée du traitement dans chaque cas est déterminée par le médecin.

Régime amincissant L-Thyroxine

Afin de perdre des kilos en trop, le médicament commence à être pris à 50 µg / jour, en divisant la dose en 2 doses (les 2 doses doivent être prises dans la première moitié de la journée).

Le traitement est complété par l'utilisation de β-bloquants, dont la dose est ajustée en fonction de la fréquence du pouls.

À l'avenir, la dose de lévothyroxine augmentera progressivement pour atteindre 150 à 300 mg / jour, en la divisant en 3 doses allant jusqu'à 18 heures. Parallèlement, la dose quotidienne de β-bloquant augmente. Il est recommandé de le sélectionner individuellement afin que la fréquence du pouls au repos ne dépasse pas 70 battements par minute, mais dépasse en même temps 60 battements par minute.

La survenue d'effets secondaires graves est une condition préalable à la réduction de la dose du médicament.

La durée du cours est de 4 à 7 semaines. Arrêtez de prendre le médicament devrait être en douceur, en réduisant la dose tous les 14 jours jusqu'à ce que le retrait complet.

En cas de diarrhée à l’arrière-plan de l’application, le cours est complété par du lopéramide, pris à raison de 1 ou 2 capsules par jour.

La lévothyroxine doit être maintenue entre 3 et 4 semaines d'intervalle au minimum.

Surdose

Les symptômes de surdosage sont les suivants:

  • palpitations et battements de coeur;
  • anxiété accrue;
  • se sentir chaud;
  • l'hyperthermie;
  • hyperhidrose (transpiration);
  • l'insomnie;
  • l'arythmie;
  • une augmentation des crises d'angor;
  • réduction de poids;
  • anxiété;
  • tremblement;
  • la diarrhée;
  • vomissements;
  • faiblesse musculaire et crampes;
  • pseudo-tumeurs cérébrales;
  • les échecs du cycle menstruel.

Le traitement consiste à arrêter la L-thyroxine et à effectuer des examens de suivi.

Avec le développement de la tachycardie sévère pour réduire sa sévérité, les bloqueurs β-adrénergiques sont prescrits au patient. En raison du fait que la fonction thyroïdienne est complètement supprimée, l'utilisation de médicaments thyréostatiques n'est pas recommandée.

Lors de la prise de lévothyroxine à des doses extrêmes (lors d’une tentative de suicide), la plasmaphérèse est efficace.

Interaction

L'utilisation de la lévothyroxine réduit l'efficacité des antidiabétiques. Au début du traitement, ainsi qu’à chaque changement de dose, la glycémie doit être surveillée plus fréquemment.

La lévothyroxine potentialise les effets des anticoagulants (en particulier la coumarine), augmentant ainsi le risque de saignement dans le cerveau (colonne vertébrale ou tête), ainsi que de saignement gastro-intestinal (surtout chez les personnes âgées).

Ainsi, si nécessaire, pour combiner ces médicaments, il est recommandé d'effectuer régulièrement un test de coagulation du sang et, le cas échéant, de réduire la dose d'anticoagulants.

L'action de la lévothyroxine peut être perturbée lors de la prise d'inhibiteurs de protéase. À cet égard, il est nécessaire de contrôler constamment la concentration d'hormones thyroïdiennes. Dans certaines situations, il peut être nécessaire de modifier la dose de L-thyroxine.

La kolestiramine et le colestipol ralentissent l'absorption de la lévothyroxine. La L-thyroxine doit donc être prise au moins 4 à 5 heures avant de prendre ces médicaments.

Les médicaments contenant de l'aluminium, du carbonate de calcium ou du fer peuvent réduire la gravité des effets de la lévothyroxine. Par conséquent, la L-thyroxine doit être prise au moins 2 heures avant leur prise.

L'absorption de la lévothyroxine est réduite lorsqu'elle est prise en association avec du carbonate de lanthane ou du Sevelamer. Elle doit donc être prise une heure avant ou trois heures après l'application de ces agents.

Dans le cas de la prise combinée de médicaments aux stades initial et final de leur utilisation simultanée, un contrôle du taux d'hormones thyroïdiennes est nécessaire. Vous devrez peut-être modifier la dose de lévothyroxine.

L'efficacité du médicament est réduite lorsqu'elle est prise simultanément avec les inhibiteurs de la tyrosine kinase et, par conséquent, les modifications de la fonction de la glande thyroïde aux stades initial et final de l'utilisation simultanée de ces médicaments doivent être maîtrisées.

Le proguanil / chloroquine et la sertraline réduisent l'efficacité du médicament et provoquent une augmentation de la concentration plasmatique de thyrotropine.

Les enzymes induites par les médicaments (par exemple, la carbamazépine ou les barbituriques) peuvent augmenter la lévothyroxine Clpech.

Les femmes qui prennent des contraceptifs hormonaux, qui contiennent un œstrogène, ainsi que les femmes qui prennent des médicaments de substitution hormonaux à l’âge de la ménopause, peuvent avoir besoin d’augmenter la dose de lévothyroxine.

Thyroxine et l-thyroxine

L'augmentation de la dose de furosémide, de salicylates, de clofibrate et d'un certain nombre d'autres substances contribue au déplacement de la lévothyroxine des protéines plasmatiques, ce qui provoque une augmentation de la fraction fT4 (thyroxine libre).

Les agents contenant de l'iode, GCS, l'amiodarone, le propylthiouracile, les médicaments sympatholytiques inhibent la conversion périphérique de la thyroxine en triiodothyronine. En raison de sa concentration élevée en iode, l'amiodarone peut provoquer chez le patient un état hypo- et hyperthyroïdien.

L'amiodarone est utilisé avec un soin particulier en association avec la L-thyroxine pour le traitement des patients présentant un goitre nodulaire d'étiologie non précisée.

La phénytoïne contribue au déplacement de la lévothyroxine des protéines plasmatiques. En conséquence, le patient élève le niveau de fractions de thyroxine libre et de triiodothyronine libre.

De plus, la phénytoïne stimule les transformations métaboliques de la lévothyroxine dans le foie. Il est donc recommandé aux patients recevant de la lévothyroxine en association avec de la phénytoïne de surveiller en permanence les concentrations d'hormones thyroïdiennes.

Conditions de vente

Conditions de stockage

Conserver dans un endroit sec, à l'abri de la lumière et hors de portée des enfants. La température de stockage optimale peut atteindre 25 degrés Celsius.

Durée de vie

Le médicament est utilisable pendant 3 ans après la date de sortie.

Instructions spéciales

Qu'est-ce que la lévothyroxine sodique? Selon Wikipedia, cet outil est un sel de sodium de la L-thyroxine qui, après une biotransformation partielle dans les reins et le foie, affecte les processus métaboliques, ainsi que la croissance et le développement des tissus corporels.

La formule brute de la substance est C15H11I4NO4.

À son tour, la thyroxine est un dérivé iodé de la tyrosine, l’aminoacide, la principale hormone thyroïdienne.

Biologiquement inactive, l’hormone thyroxine, sous l’effet d’une enzyme particulière, subit une transformation en une forme plus active, la triiodothyronine, c’est-à-dire qu’il s’agit d’une prohormone.

Les principales fonctions de l'hormone thyroïdienne sont les suivantes:

  • stimulation de la croissance et de la différenciation des tissus, ainsi que l'augmentation de leur demande en oxygène;
  • augmentation de la pression artérielle systémique, ainsi que de la force et de la fréquence des contractions du muscle cardiaque;
  • augmentation de la vigilance;
  • stimulation de l'activité mentale, de l'activité motrice et mentale;
  • stimulation du taux métabolique de base;
  • augmentation de la glycémie;
  • augmentation de la gluconéogenèse dans le foie;
  • inhibition de la production de glycogène dans le muscle squelettique et le foie;
  • augmenter l'absorption et l'utilisation du glucose par les cellules;
  • stimuler l'activité des principales enzymes de la glycolyse;
  • augmentation de la lipolyse;
  • inhibition de la formation et du dépôt de graisses;
  • sensibilité accrue des tissus aux catécholamines;
  • érythropoïèse accrue dans la moelle osseuse;
  • diminution de la réabsorption tubulaire de l'eau et de l'hydrophilie des tissus.

L'utilisation d'hormones thyroïdiennes à petites doses provoque un effet anabolique et à fortes doses, elle a un puissant effet catabolique sur le métabolisme des protéines. En médecine, la thyroxine est utilisée pour traiter les maladies hypothyroïdiennes.

Les symptômes de la carence en thyroxine sont les suivants:

  • faiblesse, fatigue;
  • concentration altérée de l'attention;
  • gain de poids inexpliqué;
  • l'alopécie;
  • peau sèche;
  • la dépression;
  • taux de cholestérol élevé;
  • perturbation du cycle menstruel;
  • constipation

Afin de choisir la bonne dose de médicament, les patients présentant une altération de la fonction thyroïdienne doivent être examinés par un médecin et subir des analyses de sang, dont les principaux indicateurs sont les indicateurs de concentration:

  • la thyréotropine;
  • triiodothyronine libre;
  • thyroxine libre;
  • anticorps anti-thyroglobuline;
  • anticorps microsomaux (anticorps dirigés contre la peroxydase thyroïdienne).

La norme de la thyroxine chez l'homme va de 59 à 135 nmol / l, la norme de l'hormone chez la femme va de 71 à 142 nmol / l.

Triiodothyronine ft3 et thyroxine ft4 gratuites - de quoi s'agit-il? La triiodothyronine libre est une hormone qui stimule l'échange et l'utilisation de l'oxygène par les tissus. La thyroxine libre stimule la synthèse des protéines.

Une diminution de la thyroxine T4 totale est généralement constatée après une opération de retrait de la glande thyroïde, une thérapie utilisant des préparations d'iode radioactif, un traitement de l'hyperfonctionnement thyroïdien, ainsi que le développement de la thyroïdite auto-immune.

Le taux de thyroxine T4 libre chez les femmes et les hommes est de 9,0 à 19,1 pmol / l, la triiodothyronine libre est de 2,6 à 5,7 pmol / l. Si la thyroxine T4 libre est réduite, on dit que la fonction thyroïdienne est insuffisante, c'est-à-dire l'hypothyroïdie.

Si le t4 sans thyroxine est abaissé et que la concentration de thyrotropine est dans les limites de la normale, il est probable que la prise de sang ait été effectuée de manière incorrecte.

Les analogues

Les analogues structuraux de la L-thyroxine sont la L-Thyroxine Berlin-Chemie (en particulier, la L-Thyroxine 50 Berlin-Chemie et la L-Thyroxine 100 Berlin-Chemie), la L-Thyroxine produite par les sociétés pharmaceutiques Akrihin et Farmak, Bagotirox., Lévothyroxine, Eutirox.

Quel est le meilleur: Eutirox ou L-thyroxin?

Les médicaments sont des génériques, c’est-à-dire qu’ils ont les mêmes indications, le même éventail de contre-indications et sont dosés de la même manière.

La différence entre l'Eutirox et la L-Thyroxine est que la lévothyroxine sodique est présente dans l'Eutirox à des concentrations légèrement différentes de celles de la L-Thyroxine.

Combinaison avec de l'alcool

Une seule dose d'une petite quantité d'alcool n'a pas une force trop élevée. En règle générale, elle ne provoque pas de conséquences négatives pour l'organisme. Par conséquent, dans les instructions relatives à la drogue, aucune association de ce type n'est expressément interdite.

Cependant, il n'est valable que pour les patients dont le cœur et les vaisseaux sanguins sont en bonne santé.

La consommation d'alcool pendant le traitement par la L-thyroxine provoque souvent un certain nombre de réactions indésirables du système nerveux central et du foie, qui peuvent à leur tour affecter l'efficacité du traitement.

L-thyroxine pour perdre du poids

En termes d’efficacité, la thyroxine dépasse de manière significative la plupart des moyens de brûler les graisses (y compris pharmacologiques). Selon les instructions, il accélère le métabolisme, augmente la consommation de calories, augmente la production de chaleur, stimule le système nerveux central, supprime l'appétit, réduit le besoin de sommeil et augmente les performances physiques.

À cet égard, il existe de nombreuses critiques positives concernant l’utilisation de la lévothyroxine sodique pour la perte de poids. Cependant, ceux qui souhaitent perdre du poids doivent savoir que le médicament augmente la fréquence des contractions du muscle cardiaque, provoque de l'anxiété et de l'excitation, exerçant ainsi un effet négatif sur le cœur.

Pour prévenir l'apparition d'effets secondaires, les bodybuilders expérimentés sont invités à utiliser l'el-thyroxin pour la perte de poids en association avec des antagonistes (bloqueurs) des récepteurs β-adrénergiques. Cela vous permet de normaliser votre fréquence cardiaque et de réduire la gravité de certains autres effets indésirables liés à la consommation de thyroxine.

Les avantages de la L-thyroxine pour la perte de poids sont une grande efficacité et la disponibilité de cet outil, l’inconvénient est le grand nombre d’effets secondaires. Malgré le fait que beaucoup d'entre eux peuvent être éliminés ou même prévenus, il est recommandé de consulter un spécialiste avant d'utiliser le médicament afin de perdre ces kilos en trop.

Utilisation pendant la grossesse

Le traitement aux hormones thyroïdiennes doit être effectué systématiquement, en particulier pendant les périodes de grossesse et d'allaitement. Malgré le fait que la L-Thyroxine soit largement utilisée pendant la grossesse, il n’existe pas de données précises sur son innocuité pour le fœtus en développement.

La quantité d'hormones thyroïdiennes pénétrant dans le lait maternel (même si le traitement est administré avec des doses élevées du médicament) n'est pas suffisante pour provoquer chez un bébé majeur la suppression de la sécrétion de thyrotropine ou le développement d'une thyréotoxicose.

Avis sur L-Thyroxine

Avis sur la L-thyroxine majoritairement positif. Le médicament normalise l'équilibre des hormones dans le corps, ce qui a un effet bénéfique sur la santé en général.

Cependant, dans la masse de bonnes critiques d’El-thyroxine, il existe également des critiques négatives, qui sont principalement associées aux effets secondaires du médicament.

Les examens de la lévothyroxine sodique pour la perte de poids nous permettent de conclure que le médicament a de nombreux effets secondaires, mais le poids aide vraiment à s’adapter (surtout si son utilisation est complétée par un régime alimentaire contenant peu de glucides).

Il est important de se rappeler qu'il est possible de prendre le médicament uniquement sur prescription d'un médecin et uniquement lorsque la fonction thyroïdienne est réduite. L’excès de poids est souvent l’un des signes de rupture du corps. La réduction de la graisse est donc une sorte d’effet secondaire du traitement.

Pour les personnes dont les organes fonctionnent normalement, la prise de lévothyroxine peut être dangereuse.

Prix ​​L-thyroxine

Le prix de la L-thyroxine dépend de la société qui a fabriqué le médicament, de la posologie de la substance active et du nombre de comprimés par emballage.

Il est possible d’acheter de la thyroxine pour perdre du poids à partir de 62 roubles russes contre un paquet n ° 50 contenant des comprimés de 25 µg (un médicament de la société pharmaceutique Farmak).

Le prix de la lévothyroxine sodique, produite par la société Berlin-Chemie - à partir de 95 roubles. Le prix de El-thyroxine-AKRI - à partir de 110 roubles.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones