La glande thyroïde est l’un des organes humains les plus importants. Il est responsable de la production d'importantes hormones dans le corps, ainsi que de la production d'iode. Par conséquent, il est très important de surveiller l'état de la glande thyroïde et, au moindre symptôme de sa maladie, de consulter immédiatement un médecin.

Beaucoup de gens ne savent pas quel genre de médecin vérifie la glande thyroïde. En cas de malaise dans la glande thyroïde ou de symptômes de sa maladie, vous devez consulter un médecin endocrinologue.

Maladie de la thyroïde

Médecin endocrinologue à propos des sensations douloureuses dans la région de la glande thyroïde. Pour des informations générales, vous pouvez les explorer vous-même. Les principales maladies de la glande thyroïde pouvant survenir chez chaque personne:

  • anomalies congénitales (sous-développement congénital de la glande thyroïde, mauvaise insertion dans le corps, défaut des conduits);
  • hypertrophie de la glande thyroïde due à une carence en iode dans le corps (dans la terminologie médicale, cette maladie est appelée goitre endémique);
  • goitre sporadique, associé à une trop grande quantité d'iode dans le corps humain;
  • une tumeur maligne sur la glande thyroïde;
  • lésion organique interne ou externe et autres.

Absolument toutes les maladies de la glande thyroïde perturbent tout le travail du corps humain. Et tout cela parce que, d’une manière ou d’une autre, ils sont associés à des processus métaboliques.

Le traitement principal de toutes les maladies est effectué par un endocrinologue. Mais, mais aussi ne peut pas se passer d’autres professionnels:

  1. pneumologue (si le patient a une violation du système respiratoire);
  2. un hématologue (si des changements dans la circulation sanguine se produisent);
  3. néphrologue (dans le corps il y a une violation du fonctionnement normal des reins);
  4. un gastro-entérologue (le patient a une violation du tractus gastro-intestinal).

En d'autres termes, si vous avez une maladie de la thyroïde, une équipe de spécialistes devrait travailler avec vous afin de remédier à cette maladie et de protéger le patient de complications éventuelles.

Les symptômes

Symptômes pour lesquels vous devez absolument consulter un médecin endocrinologue:

  • fatigue rapide et sévère;
  • diminution de la capacité de travail;
  • perte de poids soudaine;
  • la peau commence à sécher;
  • les cheveux commencent à tomber très rapidement;
  • douleur musculaire persistante;
  • frissons persistants et sensation de froid.

Si vous avez remarqué l’un de ces symptômes, c’est le signe qu’il est temps de consulter un spécialiste - l’endocrinologue. Il identifiera la cause et pourra prescrire un traitement pour la glande thyroïde.

Caractéristiques de l'endocrinologie en tant que science

Les endocrinologues sont des médecins qui traitent des maladies liées à la glande thyroïde. Les endocrinologues effectuent:

  • étude approfondie de la maladie du système endocrinien humain;
  • recherche liée à la régulation hormonale des processus métaboliques;
  • recherche dans le domaine des modifications fonctionnelles des organes humains;
  • prévention des maladies de la thyroïde.

Les responsabilités de l’endocrinologue comprennent non seulement le diagnostic correct et la prise de décision en matière de traitement. Il est très important que le spécialiste entreprenne la correction de la composition hormonale, ainsi que la restauration du processus métabolique nécessaire au patient. Étant donné que les maladies de la glande thyroïde peuvent affecter considérablement la fonction sexuelle, le médecin doit également tenir compte de ce facteur.

En d'autres termes, l'endocrinologue accomplit un travail très important dans le traitement des maladies de la thyroïde. Ne sous-estimez pas son travail, car de telles maladies peuvent avoir des conséquences très graves.

Diagnostic de la maladie

Tout d'abord, lorsque le patient contacte le patient, le médecin procède à un examen primaire et recueille également l'anamnèse en fonction des symptômes du patient. L'endocrinologue doit faire attention même aux plaintes de patients mineurs, par exemple:

  • maux de gorge et inconfort;
  • perte de cheveux (si cela n'a pas été observé auparavant chez le patient);
  • grave gonflement des paupières et de tout le visage;
  • irritabilité du patient;
  • mains tremblantes et voix.

Tous ces détails mineurs peuvent inciter le médecin à signaler la présence de problèmes de glande thyroïde.

Ensuite, le médecin doit vérifier la violation de la taille de la glande thyroïde. Cela se fait en utilisant la palpation normale de la région où se trouvent la glande thyroïde et les ganglions lymphatiques. En outre, l'endocrinologue doit écouter le cœur et déterminer la pression artérielle.

Après l'examen initial, vous devez passer une série de tests. Tout d'abord, vous devez uriner, du sang.

Ensuite, vous devriez être envoyé pour effectuer des diagnostics par ultrasons ou, plus simplement, des ultrasons. Très souvent, après un examen minutieux, les endocrinologues prescrivent également l’imagerie par résonance magnétique.

Traitement

Les endocrinologues reconnaissent qu'ils ne sont pas en mesure de guérir complètement leurs patients des maladies liées à la thyroïde et de restaurer complètement les fonctions de cet organe. Surtout si la maladie est déjà au dernier stade. Fondamentalement, le traitement vise à ralentir la progression de la maladie et à maintenir des niveaux hormonaux normaux dans le corps.

Cependant, ne paniquez pas immédiatement et ne remettez pas votre visite à l'endocrinologue. Un bon spécialiste sera en mesure de déterminer quel type de maladie a causé les problèmes de glande thyroïde, ainsi que de prescrire un traitement qui atténuera les symptômes et aidera à retrouver une vie normale.

Le plus souvent chez les patients traités avec des problèmes de thyroïde, l'hyperthyroïdie est trouvée. Il existe plusieurs méthodes pour son traitement:

  • avec l'aide de drogues;
  • une chirurgie;
  • utilisant de l'iode radioactif.

L'intervention chirurgicale implique l'ablation de certains fragments de la glande thyroïde. Cette méthode est utilisée dans des cas extrêmes, car cela peut obliger le patient à prendre des hormones en plus pour le reste de sa vie.

Le traitement médicamenteux est souvent accompagné du régime alimentaire du patient. Lors de la prise de médicaments pour leur action normale, le patient doit consommer chaque jour une quantité suffisante de protéines, glucides, lipides et autres nutriments et minéraux. Au cours de la période de traitement, vous ne devez en aucun cas consommer d'aliments qui «excitent» le système nerveux, par exemple diverses boissons énergisantes, café, thé vert ou noir, etc.

Le traitement à l'iode radioactif est généralement un traitement unique. Le médecin prescrit une procédure au cours de laquelle l’iode radioactif pénètre dans le sang du patient, puis dans les cellules thyroïdiennes. Ce médicament s'accumule dans les cellules et commence progressivement à les détruire.

Si vous avez des problèmes de glande thyroïde, vous savez maintenant avec quel médecin vous adresser pour résoudre le problème. N'hésitez pas à consulter un spécialiste si vous souhaitez guérir la maladie et revenir à une vie normale.

Comment vérifier la glande thyroïde - une revue des recherches nécessaires

La glande thyroïde joue un rôle important dans la régulation des processus métaboliques dans le corps.

Lorsqu'une violation de son travail survient, un certain nombre de symptômes désagréables se manifestent, la plupart d'entre eux étant perçus comme une caractéristique de la nature ou des conséquences d'un mode de vie incorrect.

Voyons comment vérifier la glande thyroïde - quels tests doivent être effectués et quand doit-il être effectué?

Diagnostic de l'organe de sécrétion interne

La thyroïde fait référence aux organes de la sécrétion interne, c'est-à-dire qu'elle produit des substances actives (hormones) qui régulent les fonctions physiologiques d'une personne. Avec une pénurie ou un excès de ces hormones, le travail de la plupart des organes internes est perturbé.

Symptômes indiquant un dysfonctionnement de la glande:

  • fatigue, nervosité, irritabilité;
  • l'apparition de goitre - un épaississement sur la surface avant du cou;
  • capacité réduite à traiter l'information;
  • retard du développement mental ou physique chez un enfant;
  • gain ou perte de poids déraisonnable;
  • membres tremblants, douleurs musculaires;
  • perte de cheveux, ongles cassants;
  • peau pâle, gonflement;
  • échecs dans le cycle menstruel, fertilité réduite;
  • affaiblissement de l'immunité;
  • violation du rythme des battements de coeur, chute de pression et ainsi de suite.

Lorsque ces signes apparaissent, vous devriez consulter un endocrinologue pour vérifier la glande thyroïde. Il comprend deux composants obligatoires:

  • échographie d'organe:
  • déterminer le niveau d'hormones qu'il produit.

Il est impossible de tirer des conclusions sur la présence d’une pathologie de la thyroïde sur la seule base d’une échographie ou d’une prise de sang.

Test sanguin

Informations générales

La glande thyroïde produit trois hormones:

  • thyroïde (iode) - triiodothyronine (T3) et thyroxine (T4);
  • la calcitonine.

Les hormones thyroïdiennes sont produites par les thyrocytes (cellules folliculaires) des résidus d’acides aminés des atomes de thyroxine et d’iode. Ils jouent un rôle clé dans le principal métabolisme énergétique et la croissance cellulaire.

Le déséquilibre des hormones thyroïdiennes nuit au travail du cœur, des vaisseaux sanguins, des muscles, du système nerveux, etc.

Avec leur pénurie (hypothyroïdie), le métabolisme ralentit, avec un excès (hyperthyroïdie) - un empoisonnement du corps se produit (thyrotoxicose).

La calcitonine est synthétisée dans les cellules thyroïdiennes parafolliculaires. Il est impliqué dans le métabolisme du calcium et du phosphore et est également responsable de la structure du tissu osseux.

Un test sanguin pour détecter la concentration d'hormones est donné le matin à jeun. Un échantillon de biomatériau est prélevé dans une veine.

Conditions de préparation de l'étude:

  1. Dans un mois, en accord avec l'endocrinologue, refuser de prendre des médicaments qui affectent l'activité de la glande thyroïde - hormones, thyréostatiques.
  2. Pendant 2-3 jours - exclure les médicaments contenant de l'iode.
  3. À la veille - pour limiter l'effort physique, l'impact des facteurs de stress, l'alcool, les produits du tabac.

Indicateurs clés

Lors de l’évaluation de l’activité fonctionnelle de la glande, l’attention principale est portée sur la détermination du taux de thyroxine et de triiodothyronine. Dans le même temps, leur concentration totale et libre est estimée. Une fois dans le sang, les hormones se lient à la protéine (globuline liant la thyroxine) et n’affectent pas le corps.

Seules les formes libres T3 et T4 ont une activité, leur concentration est donc particulièrement significative.

Indicateurs de la norme des hormones thyroïdiennes T3 et T4 libres:

  • T3 libre - 2,62-5,69 pmol / l;
  • T4 gratuit - de 21h à 22h / l.

Le taux d'hormone de stimulation de la thyroïde (TSH) est un indicateur important de l'état du système endocrinien. Il est produit par la glande pituitaire et régule le travail de la glande thyroïde, agissant sur les récepteurs situés à sa surface.

Avec une augmentation de l'activité de la glande, sa concentration diminue, avec une diminution, elle augmente. Mais cette dépendance fonctionne si l'hypophyse fonctionne sans perturbations. Norme TSH - 0,4-4 mU / l.

Marqueurs supplémentaires

Normes d’autres indicateurs pour évaluer l’état de la glande thyroïde:

  • anticorps anti-enzyme thyroperoxydase (TPO) -

Comment vérifier la glande thyroïde: voies, recommandations

L’état du corps humain est influencé par des substances biologiques spéciales - des hormones, dont le déséquilibre entraîne le développement de diverses pathologies. Les troubles de la glande thyroïde pendant une longue période ne présentent pas de symptômes prononcés et se retrouvent le plus souvent chez la moitié féminine de la population. La cause de ce phénomène est associée à de fréquentes perturbations hormonales, à une plus grande émotivité, à la grossesse et à l'accouchement.

Informations générales

La glande thyroïde est un organe qui produit des hormones. Son rôle est de réguler les processus métaboliques dans le corps humain. La glande est située dans le cou, devant. Il produit trois substances hormonales principales: la triiodothyronine, la thyroxine et la calcitonine, avec un excès ou une carence qui peut perturber le travail de nombreux organes internes.

Les deux premiers ont un impact sur le système immunitaire et maintiennent l'état psychologique et physique normal d'une personne, le dernier régule la teneur en calcium. Si cela ne fonctionne pas correctement, le métabolisme est perturbé. Et où vérifier la glande thyroïde? Tout d'abord, il est nécessaire de contacter la polyclinique du lieu de résidence auprès du médecin local. En outre, vous pouvez vérifier le corps vous-même, ainsi que dans n'importe quel centre médical commercial.

Symptômes de la pathologie thyroïdienne

Lorsque la détérioration de l'état général de la personne doit faire attention aux signes suivants:

  • irritabilité;
  • maux de tête;
  • changements de poids corporel;
  • mauvais sommeil;
  • perte de cheveux;
  • transpiration ou, au contraire, sécheresse de la peau;
  • rythme cardiaque rapide ou rare;
  • problèmes de mémoire;
  • l'apparition d'œdème;
  • difficulté à avaler et à respirer;
  • maladies fréquentes;
  • faible taux d'hémoglobine;
  • tremblant dans les membres;
  • violation du cycle menstruel chez les femmes et puissance réduite chez les hommes.

Pour identifier les causes d'une mauvaise santé, vous devez contacter votre médecin qui, si nécessaire, consultera un endocrinologue. Ceci est un médecin vérifiant la glande thyroïde. Les personnes à risque doivent faire l’objet d’un dépistage annuel, et le reste tous les trois ans.

Comment vérifier la glande thyroïde à la maison?

Tout le monde peut savoir indépendamment s'il a des problèmes de glande thyroïde.

  1. Pour ce faire, jetant sa tête en arrière, prenez une gorgée d'eau. En avalant, placez vos doigts sur le cou entre la clavicule et la pomme d'Adam: sentez un renflement ou des irrégularités - consultez un médecin.
  2. Appliquez un filet d'iode sur la région du cou. Sa disparition au bout de trois heures suggère que le corps manque d'iode. La grille ne disparaît pas même après sept heures - un excès d’iode. La grille d'iode est visible de quatre à cinq heures - tout est normal. Écarts constatés, il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé.

Causes de maladie de la thyroïde

Parmi les principales raisons du développement de cette pathologie sont:

  • prédisposition au niveau des gènes;
  • stress prolongé;
  • utilisation régulière de certains médicaments qui affectent la fonction de la glande thyroïde;
  • apport insuffisant de vitamines et de micro-éléments avec les aliments, en particulier l'iode;
  • infections respiratoires chroniques;
  • dents carieuses;
  • pathologie génitale associée à un déséquilibre du statut hormonal;
  • dans la zone de résidence a augmenté les niveaux radioactifs.

Méthodes de diagnostic du corps

Comment vérifier la glande thyroïde au tout début de la maladie? Au cours de cette période, aucun changement visible n'est généralement fait et, afin de s'assurer de l'exactitude du diagnostic, une échographie de la glande est effectuée et un test sanguin de concentration d'hormone est prescrit. En cas de goitre nodulaire, une biopsie supplémentaire est réalisée pour exclure une tumeur maligne. Pour déterminer correctement le niveau d'hormones thyroïdiennes, un test sanguin doit être effectué à jeun. Grâce à leurs résultats, un professionnel de la santé peut établir un diagnostic précis et prescrire le traitement médicamenteux nécessaire.

L’échographie, réalisée par un spécialiste à l’aide d’un appareil spécial, permet de déterminer la taille exacte de la glande thyroïde et d’identifier les nodules, le cas échéant.

Une biopsie est un examen histologique à la suite duquel une pièce d'organe est prélevée pour rechercher le caractère bénin ou malin de la formation nodale.

Après un examen approfondi, le médecin traitant établit un diagnostic et prescrit un traitement, qui peut être médicamenteux ou nécessiter une intervention chirurgicale.

Avec une méthode de traitement conservateur, le patient prend des médicaments contenant de l'iode qui aident à réguler la concentration d'hormones.

Études de laboratoire menées dans un établissement médical

Quels tests passer pour vérifier la glande thyroïde? Le médecin prescrit un test sanguin biochimique pour les substances hormonales: triiodothyronine (T3), thyroxine (T4) et hormone stimulante de la thyroïde de la glande pituitaire, nom abrégé de TSH, responsable du fonctionnement de la glande thyroïde. De plus, la détection des anticorps anti-thyroglobuline, ainsi que anti-calcitonine, peut être prescrite. Ces types d’études sont effectuées à jeun. Pour la fiabilité des résultats doivent être soigneusement préparés:

  • 30 jours avant la livraison du biomatériau, ils refusent de prendre des médicaments contenant les substances hormonales à l'étude;
  • pendant 7 jours, ils cessent d'utiliser des produits et des additifs biologiques, qui peuvent inclure de l'iode;
  • par jour, évitez toute anxiété, stress, effort physique;
  • pendant 12 heures s'abstenir de nourriture et d'eau.

Il est important de se rappeler que dans le cadre d'un traitement hormonal, il n'est pas intéressant de mener une étude sur les T3 et T4, la seule exception étant l'analyse de la TSH, car la quantité détectée de cette hormone est jugée sur l'efficacité du traitement médicamenteux prescrit.

Méthodes de vérification instrumentale

  1. Échographie. Cette méthode vous permet d'obtenir une image complète du corps, y compris la taille, la structure, l'irrigation sanguine, la présence de nœuds. Au moment où la procédure prend environ 12 minutes.
  2. Scintigraphie Comment vérifier la glande thyroïde par cette méthode? Immédiatement avant l'examen, le patient reçoit un verre contenant de l'iode radioactif, qui pénètre instantanément dans la glande thyroïde. À l'aide d'un capteur spécial, l'état de l'orgue est enregistré et des informations sous la forme d'une image sont affichées sur le moniteur. Les zones à problèmes sont colorées en bleu et rouge.
  3. Tomographie par ordinateur. Nommé dans de rares cas pour clarifier le diagnostic.
  4. Tomographie par résonance magnétique. Elle est réalisée pour confirmer, ainsi que pour le diagnostic différencié d'une pathologie complexe.
  5. Biopsie. Attribué lorsqu'un nœud d'étiologie inconnue est détecté. Cette méthode vous permet de confirmer ou d'infirmer la tumeur maligne. Il existe plusieurs façons de faire une ponction: aiguille fine et aiguille épaisse. La dernière option est considérée comme la plus informative. La manipulation du temps prend environ 25 minutes. La procédure est assez douloureuse.

Comment vérifier la glande thyroïde et quel type d'examen nommer, décide seulement médecin-endocrinologue. Passer toutes sortes de recherches est inapproprié. Dans certains cas, les agents de santé recommandent des patients uniquement pour une échographie ou une scintigraphie.

Auto-vérification

Comment vérifier la glande thyroïde à la maison? Il y a deux manières:

  • Visuel. Allez dans le miroir, jetez la tête et examinez attentivement le reflet du cou. Dans des conditions normales, le cou est symétrique, la peau est inchangée, le mouvement de l'Adam est visible lorsqu'il est avalé. En cas d'augmentation de la partie inférieure du cou, de plis transversaux, de peau rougeâtre et gonflée, en cas d'ingestion, de décolleté du cou, il est fort probable qu'il s'agisse de modifications pathologiques de la glande et qu'une consultation par un spécialiste est nécessaire.
  • Se sentir les mains. Les mains sont placées sur le cou des deux côtés de l'isthme, puis il faut avaler et sentir le haut, abaisser les mains juste en dessous et trouver les phoques. Normalement, ils doivent être petits et non douloureux avec une pression douce.

Dépistage de la thyroïde par un spécialiste

Quel médecin vérifie la glande thyroïde? Si vous soupçonnez un problème avec le corps, consultez un médecin. La visite initiale peut être chez le médecin de district. Il palpera la glande et déterminera s'il y a des changements et, si nécessaire, le transmettra à un spécialiste. Il pose un diagnostic, prescrit les examens et traitements nécessaires par un endocrinologue.

Les femmes souffrant de troubles hormonaux s'intéressent à la manière de vérifier la glande thyroïde et aux tests à effectuer. Dans de tels cas, le médecin prescrit la biochimie sanguine pour la concentration des hormones TSH, T3, T4, dont les résultats exposent le diagnostic. Cette étude est particulièrement pertinente pendant la grossesse, car ces substances hormonales affectent le développement du fœtus. Si nécessaire, un professionnel de la santé vous prescrira le traitement approprié.

Comment vérifier la glande thyroïde: analyses

Un test sanguin pour les hormones thyroïdiennes montre la valeur normale des hormones ou des écarts par rapport aux valeurs acceptables. Une augmentation ou une diminution de la concentration en thyroxine, en triiodothyronine et en hormone thyrotropique selon les résultats d'études en laboratoire indique une pathologie de l'organe. L'hyperthyroïdie est une production accrue d'hormones et l'hypothyroïdie est l'inverse.

À la suite de cette étude, la quantité de triiodothyronine et de thyroxine est détectée à la fois sous forme libre et sous forme liée. Le taux de calcitonine, qui participe activement au métabolisme calcium-phosphore, est également déterminé. La substance hormonale thyroïdienne, dont la glande pituitaire assure la fabrication, a également un effet sur la glande thyroïde. Par conséquent, sa détermination est également importante. Afin de vérifier la glande thyroïde, quels tests sont nécessaires pour un examen approfondi, outre la détermination de la concentration d'hormones, les patients sont intéressés. En outre, la quantité de certaines protéines associées au fonctionnement normal du corps est détectée:

  • Thyroglobuline et ses anticorps. Dans les néoplasmes, le niveau de la substance augmente.
  • Globuline liant la thyroxine. Avec cela, vous pouvez évaluer l'état fonctionnel de la glande.
  • Anticorps contre la peroxydase thyroïdienne.

Les analyses sur les indicateurs ci-dessus aident l’endocrinologue à obtenir les informations nécessaires au diagnostic précis de la pathologie et au suivi du traitement en cours.

Résumant

Comment vérifier la glande thyroïde, détaillée ci-dessus. C'est un organe important pour le bon fonctionnement du corps. Il est nécessaire de surveiller attentivement votre santé et, en cas de moindre écart par rapport à la norme, consultez un médecin. Le traitement aux premiers stades donne de bons résultats et la maladie avancée peut entraîner de graves complications.

Comment vérifier la glande thyroïde

Fond hormonal affecte l'état de tous les systèmes du corps, de nombreuses personnes demandent comment vérifier la glande thyroïde. L'examen est effectué à la clinique, l'endocrinologue s'occupe du traitement de la glande thyroïde.

L'examen de la glande thyroïde est effectué en clinique et l'endocrinologue s'occupe de son traitement.

Raisons pour vérifier la thyroïde

Venant de longue date avec une indisposition ou une fatigue intense, les gens accusent le surmenage au travail de tout. Si les symptômes persistent pendant plusieurs semaines, la situation s'aggrave, vous devez alors consulter un médecin. La cause de cette affection peut être une maladie de la glande thyroïde. Les symptômes les plus courants sont les suivants:

  • Avec un manque d'hormones, il y a une faiblesse. Puisque la production de sérotonine dépend également de leur niveau, l'apathie vient souvent s'ajouter à la faiblesse. Vous pouvez souffrir de dépression.
  • Examiner la glande thyroïde vaut si la durée du repos de la nuit atteint 12 heures, alors que la personne ne dort pas assez. Pendant la journée, il a sommeil, cela n’est pas lié aux conditions météorologiques.
  • Une diminution de la mémoire et des performances indique un problème de thyroïde. Les femmes attribuent souvent le manque de mémoire, mais après avoir consulté un endocrinologue et terminé un traitement, la clarté des pensées devient la même.
  • Un médecin devrait être consulté en cas de gonflement des extrémités, d'épaississement de la langue. Un symptôme alarmant sera une sensation de coma dans la gorge. Si le cou commence à faire mal, la glande est grandement élargie, alors vous devriez consulter un endocrinologue.
  • Prise de poids, diminution de la pression artérielle, léthargie - ces symptômes ne peuvent être ignorés.
  • Irritabilité, larmoiement, perte de poids. En même temps, les sédatifs pris n’aident pas. La nervosité est souvent attribuée au surmenage, mais elle peut constituer un signal pour l'examen de la glande thyroïde.
  • Cheveux ternes, peau sèche. C'est un signe courant d'hypothyroïdie.

Ésotérique pratique

Entrée uniquement avec des pensées et une âme pures

Signes que la glande thyroïde ne fonctionne pas. Comment vérifier la glande thyroïde à la maison

La glande thyroïde est un petit organe du corps humain responsable du métabolisme, produisant des hormones et participant à de nombreux autres processus importants. La glande endocrine est située sur le cou, devant la trachée et sous le larynx. Elle est constituée de deux lobes et d'un isthme entre eux. La glande thyroïde est composée de plus de la moitié de l'iode. C'est pourquoi cet organe souffre le plus de la carence en iode.

Située au-dessus de la «pomme d'Adam», cette glande produit une hormone spécifique, la thyroïde (TH), qui régule, entre autres choses, la température de votre corps, votre métabolisme et votre rythme cardiaque. Les problèmes peuvent commencer lorsque votre hyperactif, ou vice versa, n’est pas assez actif. Si la glande thyroïde est faible, elle produit trop peu de TN, mais si elle est hyperactive, alors trop.

Symptômes de la maladie thyroïdienne

Voici quelques symptômes qui indiquent un dysfonctionnement de la glande endocrine.

1. Si la glande thyroïde produit une quantité insuffisante d'hormones nécessaires, une personne peut ressentir une fatigue constante, même après une nuit de sommeil. Les muscles sont lents, le patient a constamment envie de dormir, il se fatigue rapidement.

2. Un changement soudain de poids peut indiquer des problèmes de glande thyroïde. Si vous n'avez pas changé les règles habituelles en matière de nutrition et que les kilogrammes augmentent à pas de géant, vous avez probablement un dysfonctionnement du système endocrinien. Cela est dû au fait que la glande thyroïde, responsable des processus métaboliques, ne fonctionne pas assez intensément, d’où la diminution du taux métabolique. Ne remettez pas à plus tard à aller chez le médecin si le poids, en dépit des exercices physiques et les régimes, est debout ou en croissance.

3. Une petite reproduction d'hormones fait qu'une personne ne reçoit pas assez de sérotonine - l'hormone de joie et de plaisir. C'est pourquoi les patients souffrant de problèmes thyroïdiens souffrent d'apathie, de nervosité, de mauvaise humeur, de larmoiement, de dépression, de dépression. De plus, avec une activité thyroïdienne accrue, la personne devient agressive, nerveuse et abrupte. Et au bas, au contraire, apathique et somnolent. En outre, la concentration de l'attention du patient diminue, les indicateurs intellectuels et la mémoire se détériorent.

4. À propos du dysfonctionnement de la glande thyroïde peut parler et augmentation de l'appétit. Mais parfois, une personne ne fait pas grossir, même si elle mange beaucoup. Au contraire, dans le contexte d’une grande quantité de nourriture consommée, elle peut être très fine et drainée.

5. Les patients atteints de maladies endocriniennes gèlent souvent, même à une température optimale.

6. Si la carence en iode est grave, la glande endocrine est tellement élargie qu'elle peut être ressentie. Souvent, il serre les organes voisins. Dans le même temps, une personne peut ressentir une "boule dans la gorge", une douleur, des chatouillements, un inconfort en avalant, un changement du ton de la voix. Si cela n’est pas accompagné d’un rhume, consultez toujours un médecin.

7. Le degré de négligence de la maladie mène à la stérilité. Lorsque les dysfonctionnements des glandes endocrines chez les femmes, les saignements menstruels disparaissent, les hommes souffrent d'impuissance.

8. Un assèchement grave de la glande endocrine est indiqué par une peau sèche, une perte de cheveux, des yeux saillants, des clignements rares des cils, une constipation, des douleurs musculaires et articulaires, une augmentation prolongée de la température selon des paramètres mineurs (36.8 à 37.8).

Si vous avez noté au moins quelques-uns des symptômes énumérés, il est nécessaire de consulter un médecin. En attendant, vous pouvez diagnostiquer vous-même la glande thyroïde.

Comment vérifier la thyroïde

Voici quelques moyens efficaces pour vous aider à tester le travail de ce corps vital à la maison.

L'iode Cette méthode vous aidera à comprendre à quel point votre corps a besoin d'iode. Faites un filet d'iode sur votre poignet et laissez-le pendant quelques heures. Si, pendant ce temps, le motif devient presque imperceptible, cela signifie que la peau a absorbé l'élément manquant. Vous pouvez toujours le faire, passez à l'intérieur de l'avant-bras trois bandes - minces, d'épaisseur moyenne (2-3 mm) et d'épaisseur centimétrique. Si le matin, il n'y aura plus que deux voies et que la plus subtile sera invisible - tout est en ordre. S'il n'y avait que de la graisse - une cause d'inquiétude. Et si trois bandes sont presque complètement effacées, assurez-vous de la montrer à votre médecin.

Eau et miroir Vous pouvez vérifier la taille de la glande thyroïde avec de l'eau et un miroir. Tenez-vous devant le miroir et commencez à boire de l'eau. Dans le même temps, regardez la région du cou. Normalement, Adam se déplace sans à-coups, sans sauts brusques. S'il y a une bosse (d'un côté ou de manière symétrique) entre la gorge et la fossette au milieu du cou, la glande thyroïde est agrandie.

Palpation: tenez-vous devant le miroir et avalez la salive. Gardez vos doigts au fond de la gorge. Si vous sentez le sceau ou la grosseur lorsque vous avalez, cela signifie que la glande est élargie. Parfois, la glande thyroïde peut même être douloureuse. À la palpation, l'organe élargi peut bouger. Les médecins expérimentés déterminent avec précision le taux ou la taille pathologique de la glande thyroïde. Pour une personne qui est loin de la médecine, cette méthode peut sembler étrange et peu informative. Mais pour votre santé, cela vaut la peine d'essayer.

Crayon Comme indiqué précédemment, les troubles de la glande thyroïde entraînent la perte de cheveux. Cependant, si la perte de cheveux de la tête peut être due à diverses raisons, les sourcils ne souffrent que de la glande thyroïde. L'amincissement des sourcils, la détérioration de la qualité des cheveux sont des signes de violation du système endocrinien. Vous pouvez le vérifier avec un crayon. Placez un crayon au coin de l'œil parallèlement au nez. Si un coin du sourcil cherche un crayon, tout va bien. Sinon, le fer n'est probablement pas en ordre.

Une cravate. Cette méthode ne convient que pour les hommes qui sont habitués à porter une cravate et une chemise, boutonné tous les boutons. Si soudainement la taille habituelle d'une cravate et le col d'une chemise commençaient à serrer le cou et à apporter un inconfort, il est prudent de dire que la glande thyroïde est agrandie.
Ces moyens simples vous aideront à établir un diagnostic principal et à comprendre si vous devez consulter un médecin.

Pourquoi la thyroïde échoue?

Les causes du dysfonctionnement de la thyroïde peuvent être différentes. La cause la plus commune est un manque d'iode dans le corps. Il y a des régions, de l'eau et des terres dans lesquelles contient une très petite quantité d'iode. Les personnes vivant dans ces régions souffrent le plus souvent de carence en iode.
Les personnes génétiquement prédisposées sont souvent sujettes aux perturbations du système endocrinien. Si vos proches ont des problèmes de thyroïde, vous devez être plus attentif à votre corps et consulter régulièrement un endocrinologue à titre préventif.

Souvent, le travail de la thyroïde affecte le niveau des hormones sexuelles. Le stress, les chocs nerveux, la dépression et l’instabilité émotionnelle sont des facteurs importants. Si votre travail implique des surtensions fréquentes (à la fois physiques et nerveuses), cela peut également entraîner un dysfonctionnement du système endocrinien. La glande thyroïde change également de taille après une irradiation.

Glande thyroïde élargie, que faire

Si vous avez une hypertrophie de la glande thyroïde, vous devez d'abord consulter un endocrinologue.

Les femmes souffrent de goitre cinq fois plus souvent que les hommes. La ménopause est une période particulièrement dangereuse au cours de laquelle les niveaux hormonaux se modifient considérablement. Pour réduire le risque de développer une pathologie, essayez de vous éloigner des conflits ou de changer les attitudes à leur égard. Le stress constant a une propriété cumulative et, à un moment donné, se manifeste par une exacerbation des maux.

Si vous vivez dans une région où le sol est pauvre en composés iodés, consommez des aliments saturés en iode. Ceux-ci comprennent principalement les fruits de mer - le varech (algues) et le poisson. Prenez des médicaments avec de l'iode, salez les aliments avec du sel iodé, achetez du pain iodé, du chou-fleur, du sarrasin, du mil, des pommes de terre, des betteraves, des carottes, des tomates, des noix, du kaki, des prunes, des pommes, du raisin, des produits laitiers naturels - œufs, fromage cottage et fromage La carence en iode est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants.

Souvent, des maladies du système endocrinien sont diagnostiquées chez les personnes obèses en surpoids. L'excès de poids empêche de traiter le problème. Par conséquent, vous devez suivre le régime alimentaire, bouger plus, boire de l'eau propre. Tout cela, combiné à un traitement compétent, donnera des résultats et la maladie, ainsi que ces kilos en trop, seront finalement dissous. Soyez attentif à vous-même et à votre corps afin de reconnaître le problème à temps! Ne pas effacer le problème et ne pas espérer le hasard. Bonne chance et santé à vous.

Dépistage thyroïdien à la maison et à l'hôpital

Comment vérifier la glande thyroïde à la maison, et s'il y a des phoques dans les tissus de la glande? Ces questions sont posées non seulement par des personnes de plus de 40 ans, mais également par de très jeunes patients.

Les dysfonctionnements de la glande thyroïde aux premiers stades de certaines maladies peuvent ne pas se révéler.

Le patient ne soupçonne même pas qu'il est malade. La maladie progresse et se développe sous une forme difficile à traiter.

Par conséquent, il est important de reconnaître les symptômes des troubles endocriniens à temps. Pour ce faire, vous devez avoir une idée des règles de la palpation de soi du cou.

Symptômes de dysfonctionnement thyroïdien

Il existe des signes caractéristiques de certaines maladies de la thyroïde, qui doivent être alertés lors de la détection.

Ce sont principalement les symptômes suivants:

  1. La transpiration excessive est une conséquence du dysfonctionnement du système endocrinien, responsable du maintien du régime de température du corps.
  2. Un grand appétit pour perdre du poids et, inversement, l’absence de désir de manger lorsqu’un kilo gagne, indique respectivement une hypo et une hyperthyroïdie.
  3. L'irritabilité, les palpitations cardiaques et vice versa, l'apathie complète et la somnolence indiquent une augmentation ou une diminution de la fonction thyroïdienne.

Ce sont donc les troubles du système endocrinien qui affectent l'état général d'une personne. En présence de ces conditions, il est d'abord nécessaire de palper la thyroïde pour détecter d'éventuels phoques.

Vérification de la thyroïde à la maison

Vous pouvez vérifier indépendamment l’état de la glande thyroïde de deux manières: visuelle, la tête rejetée en arrière, le cou examiné dans le miroir et l’aide de la sensation.

Mais certains changements sont possibles qui indiquent un processus pathologique dans la glande endocrine. Ce sont les symptômes suivants:

  • la partie inférieure du cou est élargie, souvent dans une direction;
  • en avalant, le mouvement de l'isthme n'est pas observé;
  • gonflement et rougeur du tégument;
  • la présence de plis transversaux.

Ces symptômes, associés aux changements de comportement humain, indiquent indirectement l’existence d’un problème.

Pour détecter les changements dans la glande, vous devez sonder avec soin la place de l'isthme. Ceci est fait comme suit:

  1. Placez vos doigts sur le cou des deux côtés de la baignoire.
  2. En avalant, sentez le haut de l'isthme et placez vos doigts juste en dessous.
  3. Sentez-vous pour les petits joints élastiques à l'intérieur, qui ne devrait pas être plus de 4 cm de largeur, pas plus de 2 cm de longueur.

En présence de phoques, d'irrégularités à la surface de la glande, vous devez contacter votre médecin généraliste local ou directement un endocrinologue.

La méthode de la palpation chez l'endocrinologue

À l'hôpital, un endocrinologue, en plus de recueillir l'anamnèse, examine et examine le cou du patient à la recherche de phoques douloureux.

La palpation est réalisée en position assise, la tête baissée, tandis que le médecin est à l'arrière et ressent les parties suivantes de la glande thyroïde:

L'examen et la palpation du front sont également effectués. Dans ce cas, le sujet devrait pencher la tête en arrière.

Lorsque des anomalies sont détectées, l’endocrinologue prescrit deux types de recherche: de laboratoire et instrumentale.

Méthode de recherche en laboratoire

Les tests de laboratoire utilisent une certaine quantité de sang du patient pour compter les hormones thyroïdiennes et hypophysaires.

Quelles hormones sont habituellement testées?

Un test pour les hormones triiodothyronine et thyroxine (T3 et T4) et leur rapport est habituellement prescrit. Mais le plus important est l’analyse de l’hypophyse hypophysaire (TSH). Il régule le travail de la glande thyroïde.

Dans de rares cas, le dépistage des anticorps anti-thyroglobuline et calcitonine est ajouté. De telles analyses clarifient si vous suspectez un cancer ou une thyroïdite auto-immune.

La présence d'anticorps dirigés contre la thyroïde peroxydase indiquera la présence d'un processus auto-immunitaire dans le corps. Pour plus de précisions, reportez-vous au tableau suivant:

Norme TSH - 0,3-4 mU / l.

Quels tests vous devez passer - décide de l'endocrinologue.

Avant l'examen du statut hormonal du patient, une phase préparatoire doit être effectuée. La vérification peut prendre environ un mois si elle se produit dans le contexte d’une maladie de la thyroïde existante.

Comment se préparer à l'enquête?

La phase préparatoire est nécessaire pour une analyse plus précise et pour recréer une image claire de la maladie existante. Avant de prendre le sérum est nécessaire d'effectuer les activités préparatoires suivantes:

  1. Pendant un mois, le médicament contenant les hormones T3 et T4 est arrêté.
  2. Pendant une semaine, vous devez cesser de consommer des médicaments et des produits contenant de l'iode.
  3. La veille de l'étude, il est nécessaire de s'abstenir de tout effort physique inutile et de tout stress.

L'étude est menée le matin, à jeun, après une pause de 12 heures pour manger. Le sang est prélevé dans une veine avec une seringue stérile à usage unique. Vous avez le choix entre deux options:

  1. Clinique d'Etat.
  2. Laboratoire privé.

Dans tous les cas, le médecin doit s’occuper du décodage.

Une exception ne peut être que l’étude de la TSH - une hormone produite par l’hypophyse. Sa quantité montre l'efficacité de ce traitement.

Méthode instrumentale

Comment vérifier la glande thyroïde plus complètement? Utilisez des méthodes de recherche instrumentales. Les méthodes suivantes sont utilisées pour détecter les changements malins et bénins:

  1. L'échographie est la principale méthode qui donne une idée de la structure d'un organe, de son homogénéité, de sa taille, ainsi que de l'état des vaisseaux sanguins dans la zone étudiée.

Le sujet est couché sur le canapé et l'examinateur utilise un capteur spécial sur la région du cou traitée, dont les signaux sont transmis au moniteur. La procédure dure 10-14 minutes.

  1. Scintigraphie - criblage à l'iode radioactif.

Avant la procédure, le patient boit une préparation spéciale à partir de laquelle les molécules d'iode sont immédiatement absorbées par la thyroïde.

Après cela, un capteur spécial fixe l’état fonctionnel de la glande et les images sont affichées sur le moniteur.

Pour visualiser les zones à problèmes lorsque la thyroïde fonctionne, un spectre de couleurs rouge-bleu est utilisé.

  1. Tomodensitométrie - combine les avantages de la méthode des ultrasons et des rayons X.

Comme il s’agit d’une procédure coûteuse, elle est chargée de clarifier le diagnostic de maladie grave présumée.

  1. En règle générale, l'imagerie par résonance magnétique ne fournit pas de nouvelles informations, mais constitue une étude de confirmation pour un diagnostic plus précis de maladies complexes.
  2. La biopsie a lieu lorsqu'un noeud d'étiologie peu claire est trouvé, pour exclure ou confirmer l'oncologie.

Il existe deux méthodes de prise de ponction: une aiguille épaisse et une aiguille fine. La première option de biopsie est plus informative, mais plus douloureuse. La procédure dure de 15 à 25 minutes.

Habituellement, l’image de la maladie comprend plusieurs indicateurs et il n’est pas nécessaire d’utiliser toutes les méthodes d’examen instrumental.

Dans les cas simples, on préfère la méthode de l'échographie ou de la scintographie.

Avis de diagnostic et de traitement

Une palpation correctement effectuée du cou à la maison peut rapidement diriger une personne souffrant d'un trouble du système hormonal vers un endocrinologue.

Cela se produit souvent aux premiers stades du développement de la pathologie et les mesures prises à temps donnent un résultat positif.

Voici quelques témoignages de patients qui ont pu diagnostiquer eux-mêmes des problèmes à un stade précoce:

Ekaterina Molchanova, 47 ans.

J'ai une hyperthyroïdie. Le médecin a expliqué pourquoi vous devez examiner vous-même la glande thyroïde. Il y a un an, elle a trouvé un nœud de cette façon et est immédiatement allée à l'hôpital. Une résection a été réalisée avec le retrait de l'adénome, la glande a été sauvée.

Galina Borina, 54 ans.

J'ai un rendez-vous avec un endocrinologue au sujet d'une hypertrophie de la thyroïde. Le médecin a ordonné un examen des hormones et une échographie de l'organe. C'était suffisant pour me donner une analyse. Depuis 3 ans, je bois de l'Eutirox et je me sens bien.

Oleg Stepanov, 60 ans.

Il y a deux ans, j'ai eu un phoque sur la glande thyroïde. Le médecin n'a pas pu diagnostiquer pendant longtemps. Après la ponction, la photo est devenue claire: il s'agissait d'un cancer de grade 1. L'opération consistant à retirer le lobe droit de la thyroïde a été un succès. Pas de récidive. L'état général est bon.

"Vérifier la thyroïde": quand sonner l'alarme et quoi faire

Texte: Gayana Demurina

Ceux de nous, qui subissent régulièrement des examens médicaux, sont fidèles au principe: prévenir, c'est prévenir. Une maladie bien soignée est effectivement traitée plus efficacement, mais même avec une vérification minutieuse, il est impossible de tout prévoir. Parfois, nous essayons de trouver une maladie là où elle n’existe pas et nous considérons ses symptômes comme un surmenage insignifiant et les effets du stress. Cependant, le malaise habituel peut masquer un problème grave, en particulier le dysfonctionnement de la glande thyroïde, organe sans lequel un métabolisme sain est impossible.

Selon l'American Thyroid Association, environ 20 millions d'Américains souffrent d'une forme de maladie de la thyroïde. 60% d'entre eux ne sont toujours pas au courant. En Russie, ces pathologies ont affecté, selon différentes sources, 15 à 40% de la population, et une personne sur deux à Moscou et dans sa région souffre de dysfonctionnements de la thyroïde. Malgré cette prévalence, la maladie est difficile à reconnaître immédiatement: ses symptômes sont caractéristiques de nombreux troubles. Pourquoi avons-nous besoin de la glande thyroïde, comment reconnaître les violations dans son travail et quelles mesures préventives prendre maintenant, avons-nous demandé au candidat en sciences médicales, l'endocrinologue Youri Poteshkine.

Pourquoi avons-nous besoin d'une glande thyroïde?

En ce qui concerne la glande thyroïde, nous rappelons au mieux une publicité pour le sel iodé, ne connaissant presque pas l’organe et son fonctionnement. Néanmoins, de nombreux processus importants dans notre corps se produisent précisément à cause de cela. Le fer est activement impliqué dans le métabolisme - il sécrète des hormones qui affectent le travail de presque tous les organes et tissus. La thyroxine, ou T4, est son produit principal. Il détermine comment divers changements se produisent dans notre corps: la croissance et le développement de l'organisme, la force des os, la fréquence cardiaque, même l'épaisseur de la paroi interne de l'utérus dépendent de la thyroxine. Nos capacités mentales, notre appétit et notre sommeil régulent également la thyroxine.

Ainsi, lorsque la fonction thyroïdienne est perturbée et que le niveau de T4 n'est plus normal, presque tous les systèmes du corps échouent et nous nous sentons immédiatement mal. En outre, la glande thyroïde est étroitement liée au système nerveux central. La quantité de thyroxine est contrôlée par l'hormone thyréotrope (TSH), qui est produite dans l'hypophyse. Dès qu'un problème survient, le cerveau réagit d'abord à celui-ci: notre comportement et notre état émotionnel peuvent changer, même en cas de non-reconnaissance. Dans ce cas, vous devez faire particulièrement attention: le cerveau nous dit peut-être que quelque chose ne va pas.

Est-il vrai que tous les problèmes sont dus au manque d'iode?

Les dysfonctionnements dans le travail de la glande thyroïde sont liés à sa responsabilité directe - la production de thyroxine: en cas de violation, cela produit trop peu ou plus que la norme. De nombreux facteurs influencent le dysfonctionnement et il est parfois difficile de dire exactement ce qui est à blâmer. Plus souvent, des problèmes surviennent en raison d'une prédisposition génétique et d'une carence en iode. L'iode est vraiment nécessaire: ce sont ses atomes qui composent l'hormone thyroxine. Les chercheurs estiment qu'environ le tiers des personnes sur la planète souffrent d'un manque d'iode dans le corps. À raison de 150 microgrammes de substance par jour (250 microgrammes pendant la grossesse et 290 pendant l'allaitement), dans certaines régions, la consommation d'iode est réduite à 50, et parfois à 25 microgrammes par jour.

Les déviations de la glande thyroïde peuvent ne pas se manifester. Cela dépend d'un certain nombre de circonstances, de sorte que l'hérédité et la carence en iode ne sont pas toujours une cause d'inquiétude. Même si les parents avaient un trouble de la glande thyroïde, cela ne veut pas dire que les enfants attendent certainement la même chose, bien que les risques soient bien sûr plus élevés que chez les personnes sans prédisposition.

Qu'est-ce qui menace la maladie thyroïdienne?

Une hypothyroïdie se développe lorsque le corps contient trop peu de T4. Ensuite, le métabolisme ralentit, les liquides en excès et les produits de décomposition sont moins bien affichés, une personne prend du poids. Son apparition est due à de nombreuses raisons, dont le manque d’iode. Une autre cause d'hypothyroïdie est la thyroïdite auto-immune: dans ce cas, le système immunitaire prend la glande thyroïde comme un corps étranger dangereux et commence à le détruire. Les cellules deviennent petites et le niveau de thyroxine est réduit. La thyroïdite peut se développer à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les femmes de plus de 45 ans, bien que les hommes et les enfants ne soient également pas immunisés contre la maladie.

Une hyperthyroïdie survient si le taux de thyroxine augmente (on parle également de thyrotoxicose). L'excès d'hormones empoisonne le corps, les processus métaboliques sont séparés, les cellules ne peuvent plus contenir d'énergie et le poids corporel est réduit. La cause de l'hyperthyroïdie peut être une maladie de Graves. Cette maladie auto-immune amène la thyroïde à libérer de la thyroxine en plus grande quantité que nécessaire. Il arrive parfois que le corps cesse de fonctionner contre lui-même, que le niveau de T4 diminue jusqu'à atteindre la norme et que la personne récupère, mais la probabilité d'un tel résultat n'est que de 30%. La plupart des femmes sont également victimes d'hyperthyroïdie: elles sont 10 fois plus malades que les hommes. Vous pouvez rencontrer un trouble à tout âge mais, en règle générale, il est diagnostiqué entre 20 et 40 ans.

Fatigue, dépression, prise de poids. Il est temps de voir un médecin?

Penser à la visite d'un endocrinologue en vaut la peine si vous n'avez pas remarqué tous les symptômes du surmenage en un jour ou deux. Il se peut que cela ne soit pas une conséquence du stress, mais une hypothyroïdie. Lorsque l'activité mentale de l'hypothyroïdie est atténuée, une personne ne peut pas penser aussi rapidement et clairement qu'avant, apporte la mémoire. Mais généralement, cet état ne provoque pas de suspicions spéciales. Nous sommes habitués à penser que nous ne sommes pas en forme, parce que nous sommes fatigués ou que nous n’avons pas dormi, et que l’activité mentale se détériore avec l’âge - et c’est normal. Cette dernière hypothèse est souvent expliquée par des personnes âgées en détresse qui ne soupçonnent pas que cela peut être causé par une hypothyroïdie. L'état émotionnel peut aussi parler de problèmes de glande thyroïde. Lorsque l'hypothyroïdie se produit l'humeur maussade et faible estime de soi. Il peut sembler que la dépression est venue, mais ces symptômes cachent peut-être une maladie complètement différente.

L'hyperthyroïdie se manifeste différemment. Le système nerveux central fonctionne plus activement que d'habitude, mais la faiblesse et la confusion l'empêchent de s'accumuler. L'hyperthyroïdie ressemble à une fièvre: il y a une sensation de chaleur et de transpiration. L'instabilité émotionnelle s'installe: les sautes d'humeur soudaines, les pleurs et l'agressivité, c'est-à-dire les comportements que l'on peut adopter lors d'une dépression nerveuse sont des signes typiques de l'hyperthyroïdie. Les médecins notent également que souvent les personnes souffrant d'hyperthyroïdie sont sûres d'avoir parfaitement raison. Le problème est que la thyrotoxicose est une maladie grave. De ce fait, l'insuffisance cardiaque se développe, elle affecte les muscles et de nombreux organes internes. Donc, si le diagnostic est confirmé, ne retardez pas le traitement.

Avec le dysfonctionnement de la thyroïde, l'apparence ne souffre pas moins que toute autre chose. Perte de cheveux, ongles cassants, peau sèche, augmentation ou diminution du poids corporel - tels sont les signes lorsqu'il est temps de tirer la sonnette d'alarme. L'hypothyroïdie affecte également le corps féminin en termes de santé reproductive. Souvent, le cycle menstruel est brisé, l’infertilité se développe. Ce dernier est dû à une augmentation de l'hormone prolactine, qui empêche l'ovulation. Par conséquent, avant de commencer le traitement de l'infertilité, vous devez vous assurer que la glande thyroïde fonctionne comme il se doit.

Quels tests devraient être prises?

Pour distinguer les maladies de la glande de la dépression ou de l'apathie hivernale, il suffit de passer un test sanguin indiquant le niveau de TSH (pour l'hypothyroïdie, par exemple, le taux sera élevé), ainsi que de procéder à un examen endoscopique de la glande par un endocrinologue. S'il trouve une tumeur (nœuds), il peut prescrire une échographie de la glande. Dans 95% des cas, les nœuds ne sont pas dangereux, mais il existe également des tumeurs malignes. Le cancer de la thyroïde est moins répandu que les autres cancers, mais il est diagnostiqué chaque année chez 8 000 personnes. Donc, dès que le nœud apparaît, vous devez le vérifier.

Lorsque la palpation et l'échographie ne suffisent pas pour poser un diagnostic précis, les spécialistes prescrivent une biopsie à l'aiguille fine pour déterminer la nature de la tumeur. Si le nœud est bénin, il est simplement observé régulièrement et le malin est l'indication de l'enlèvement de la glande thyroïde. Après l'opération, le médicament contenant de la thyroxine reprend ses fonctions. Il est nécessaire de vérifier l'état de la glande thyroïde au moins une fois par an, mais des études sont menées lorsqu'il existe des indications à cet effet. Si le niveau d'hormones n'est pas élevé, l'endocrinologue ne voit pas et ne ressent aucune formation dans la glande, inutile de vous inquiéter. Mais, afin de prévenir d'éventuelles violations, il convient de demander au spécialiste comment garder la glande thyroïde en forme.

Que faire pour la prévention?

La prévention des maladies de la glande est simple: les endocrinologues conseillent de surveiller un apport suffisant en iode. On pense que pour cela, vous pouvez remplacer le sel habituel iodé. Si vous ne mangez pas de sel ou n'êtes pas prêt à compter sur l'efficacité de cette méthode, cela n'a pas d'importance: l'effet des suppléments d'iode n'est pas différent, mais il est important de coordonner la prise de médicaments avec votre médecin.

Ne pas diagnostiquer et traiter soi-même. En ce qui concerne les hormones, même les plus petites violations peuvent affecter le travail de tout l'organisme. L'iode n'est pas une panacée et, à fortes doses, il peut conduire au développement de maladies auto-immunes. Et surtout, il est inutile de le prendre si l'hypothyroïdie a déjà été découverte. Dans ce cas, le spécialiste prescrira un traitement pour le renouvellement de la thyroxine: une seule pilule assumera toutes les responsabilités de la glande thyroïde. Cependant, si l'hypothyroïdie s'est développée, il est déjà impossible de revenir à la vie sans médicament: les fonctions naturelles de la glande ne se rétabliront pas.

Pour la santé de la glande thyroïde, le corps dans son ensemble doit fonctionner sans défaillances graves. Une alimentation équilibrée, comprenant des produits contenant de l'iode, joue ici un rôle important. Ce sont des poissons (surtout la morue, le hareng, le flétan), les fruits de mer, certaines algues. Cependant, l'utilisation de ce dernier est une grande question. Le foie de boeuf, les œufs et le lait sont également riches en iode, tandis que les oignons, l'oseille et le chou sont fabriqués à partir de légumes.

Un sommeil régulier, une activité physique et des tests et examens réguliers vous aideront à contrôler votre corps et à éviter les soucis de santé. Bien que la glande thyroïde ne soit pas très sensible aux stimuli externes, elle souffre beaucoup du tabagisme. Cette mauvaise habitude annule toute prévention et augmente le risque de maladies de la glande jusqu'à 80%. En outre, il est important de prévenir les dommages mécaniques au corps, tels que les coups au cou. Le fer se trouve presque sous la peau et nécessite des soins.

En essayant de vous protéger contre les problèmes de glande thyroïde, il convient de rappeler qu'aucune mesure préventive ne fournit des garanties complètes. Si le travail de la glande est altéré, le traitement ne peut être négligé, même si au début le problème ne semble pas grave.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones