La glande thyroïde est un organe sans lequel le développement normal d'un enfant est impossible. Les hormones produites par celle-ci affectent la formation des capacités mentales, le travail des intestins, le coeur, la formation du sang, le maintien de l’immunité, la température et le poids appropriés du corps.

Les fonctions respiratoires et reproductives futures, le sommeil et la formation du squelette dépendent également du fonctionnement de cet organe. Si un enfant, quel que soit son âge, a une hypertrophie de la glande thyroïde, cela entraîne de sérieux changements dans son état de santé. Le fer est composé du lobe droit, toujours légèrement plus grand que le gauche, et de l'isthme. Situé en face du larynx. Chez les enfants, se trouve directement sur le cartilage thyroïdien. L'organe appartient au système endocrinien humain.

Pourquoi la glande thyroïde grossit

Une glande thyroïde élargie (glande thyroïde) est un changement de taille, de masse et de volume. Parmi les maladies endocriniennes des enfants, le dysfonctionnement de la thyroïde occupe la première place. La principale raison est un apport insuffisant en iode dans le corps de l’enfant pendant la grossesse et après la naissance. Les plus dangereux sont la période de développement intra-utérin et les premières années de la vie d’un enfant. La prévention de la carence en iode est classée dans la catégorie des tâches incombant à l'État - 60% du territoire de la Russie en souffrent.

Les raisons de la croissance de la glande thyroïde sont les suivantes:

Carence en iode - la thyroïde augmente pour produire plus d'hormones Manque de prévention systématique de la carence en iode dans les régions à problèmes Faible situation environnementale - les enfants des villes industrielles souffrent énormément Hérédité Mauvaise alimentation de l'enfant et stress

Chez les filles, la glande thyroïde augmente plus souvent que chez les garçons.

Le degré d'élargissement de la glande thyroïde et sa masse

Toute croissance de la glande thyroïde est appelée goitre. Au cours de l'examen et de l'évaluation visuelle de la glande, l'endocrinologue conclut à propos du degré de croissance:

0 - le changement de taille pendant la palpation n'est pas détecté, la glande est en bonne santé I - il n'y a pas de changement visuel, mais la palpation est diagnostiquée avec une augmentation II - une glande thyroïde élargie est visible visuellement lorsque la tête est inclinée vers l'arrière III - le changement de taille est visible lorsque la tête n'est pas surélevée et V - la glande est très forte élargi et change les contours du cou

Masse normale de la glande thyroïde chez des enfants d'âges différents

La glande thyroïde la plus active devient chez les enfants de 5 à 7 ans et pendant la puberté, car elle représente un stress important pour un adolescent. Pendant cette période, la glande thyroïde augmente particulièrement chez les filles.

Symptômes communs de l'élargissement de la glande thyroïde

Il y a plusieurs maladies de la glande thyroïde dans lesquelles elle augmente. Chacun d'eux a ses propres signes. Dans le même temps, un certain nombre de symptômes communs sont signalés, indiquant des dysfonctionnements dans le corps de l'enfant:

Troubles de la digestion: constipation, flatulences, augmentation du péristaltisme, diarrhée. Troubles du sommeil: l’enfant ne dort pas beaucoup et s’irrite. Le sommeil peut prendre trop de temps (jusqu'à 12 heures) avec une léthargie constante. Fluctuations de poids - étant donné que la glande thyroïde régule les processus métaboliques, l'enfant peut perdre du poids ou aller mieux. sont à la traîne dans leurs études, il peut être difficile pour eux de se concentrer sur la réalisation de travaux

Les signes d'augmentation de la glande thyroïde ne sont pas immédiatement reconnus et sont souvent attribués à d'autres maladies. Si un enfant a remarqué des changements, il est nécessaire de consulter un endocrinologue dès que possible.

Maladies thyroïdiennes de l'enfant

Une augmentation de la glande thyroïde chez un enfant est due à une diminution ou à une augmentation de la production d'hormones, à des maladies infectieuses, à des blessures et à la présence de tumeurs. Maladies de la glande thyroïde chez les enfants - hypothyroïdie, hyperthyroïdie, thyroïdite, Basedo-maladie, ganglions et tumeurs.

L'hypothyroïdie

Manifeste une faible production d'hormones dans les glandes. En cas de carence en iode, la glande thyroïde est augmentée pour compenser cette carence. L'hypothyroïdie primaire est associée à des troubles de la glande elle-même. Cela arrive congénital et acquis. Si un enfant est né avec une fonction thyroïdienne réduite, le crétinisme lui est diagnostiqué. La maladie touche 4 000 bébés, alors que les filles y sont plus susceptibles 2 fois plus souvent que les garçons. L'hypothyroïdie secondaire est due à des anomalies de l'hypophyse ou de l'hypothalamus.

Un enfant de tout âge devient pleurnichard, inactif, gonflé, somnolent, déprimé. Il y a une augmentation de poids, il y a des constipations, la peau devient pâle, les cheveux deviennent mats et commencent à se casser. Les enfants de moins de 6 ans perdent l’intérêt pour les jeux. Il est difficile d’apprendre des choses simples. Les écoliers atteints d’hypothyroïdie ont du retard dans leurs études, le sport, ils sont ralentis, ils ne communiquent pas bien, ils ont une mauvaise mémoire. La puberté vient plus tard, les adolescentes ont des problèmes avec le cycle menstruel.

L'hyperthyroïdie

Il y a une libération accrue d'hormones. La maladie est le plus souvent diagnostiquée chez les enfants de 3 à 12 ans. L'hyperthyroïdie congénitale n'est présente que chez un enfant sur 30 000, sans dépendance de genre. La maladie survient pendant la grossesse si la future mère est atteinte d’une maladie gériatrique.

Chez le nouveau-né, l'hyperthyroïdie se manifeste initialement par une réduction de poids et de taille. Parfois, les bébés naissent prématurément. Le bébé est très mobile, excité, il a souvent la diarrhée, il transpire abondamment, il ne prend pas de poids correctement. Après un certain temps, les hormones maternelles sont indépendamment éliminées du corps de l’enfant. C’est pourquoi ces signes se manifestent le plus clairement au cours des premières semaines de la vie du bébé.

Chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire atteints d'hyperthyroïdie, il se produit un métabolisme accéléré, une activité accrue, une transpiration. L'humeur et le poids sont très instables, le sommeil est mauvais, la pression est augmentée. L'enfant ne dort pas beaucoup, alors avec le temps, l'épuisement nerveux et une fatigue accrue apparaissent. À la puberté, les filles perdent leur cycle menstruel. Peut-être le développement de la thyrotoxicose - l'intoxication hormonale.

Thyroïdite

Processus inflammatoires de la glande thyroïde, causés par des infections bactériennes et virales, des parasites, des lésions, un empoisonnement, des défaillances auto-immunes - la thyroïdite de Hashimoto. Cette maladie peut commencer en raison d'une amygdalite chronique. Habituellement trouvé chez les adolescents et dans 60% des cas causés par une prédisposition génétique. Les filles sont malades 5 fois plus souvent. Le corps commence à produire des anticorps contre les cellules thyroïdiennes. L'hyperthyroïdie est d'abord diagnostiquée, puis l'hypothyroïdie.

Le premier symptôme de la maladie est une diminution du rendement scolaire et un arrêt de la croissance physique. Les symptômes restants sont caractéristiques d'hyper et d'hypofonction de la glande thyroïde.

Maladie de Basedow

S'applique également aux maladies auto-immunes. Risque de chute chez les adolescents de 10 à 15 ans et les filles sont malades 8 fois plus souvent. Il y a des sautes d'humeur, de la fatigue, de l'irritabilité. Avec le temps, les yeux gonflés et le goitre grossissent, provoquent des problèmes cardiaques.

Nœuds et tumeurs

Une glande thyroïde élargie peut contenir des zones de structure ou de densité différentes. Leur nature est bénigne et maligne. Le symptôme peut être une difficulté à avaler et la soi-disant «boule dans la gorge». Toutes les tumeurs sont sous contrôle constant.

Diagnostic et traitement

Plus l'hypertrophie de la thyroïde est détectée tôt, plus son traitement sera efficace. Si vous ne prenez pas les mesures nécessaires, la maladie peut avoir des conséquences graves.

Le diagnostic des modifications de la glande thyroïde consiste à examiner l’enfant par un endocrinologue, à recueillir des informations et à traiter les plaintes des parents et à palper la glande. Tests assignés pour les niveaux d'hormone (TSH), la quantité d'iode dans le sang, une échographie, une IRM, si nécessaire, une biopsie. Des données généralisées permettent de déterminer la cause des modifications de la forme, de la masse et du volume de la glande thyroïde, ainsi que le degré d'augmentation. Pour les nouveau-nés, l’hypothyroïdie est identifiée à l’hôpital de maternité, car le niveau de développement de l’enfant dépend de la rapidité avec laquelle l’hypofonction hormonale est détectée. En reconnaissant la maladie avant l'âge de 1 mois, l'enfant peut se développer normalement.

Priorité dans le traitement donné aux médicaments contenant de l'iode. La posologie et le schéma posologique ne sont déterminés que par un médecin sur la base des informations recueillies et des tests effectués. Les méthodes suivantes sont utilisées:

Hypothyroïdie - on prescrit des médicaments qui élèvent le niveau d'hormones au niveau requis. Hyperthyroïdie - on prescrit des médicaments qui inhibent l'activité de la glande thyroïde. L’hyperfonction congénitale de la glande thyroïde due à la maladie de la future mère pendant la grossesse n’est pas traitée. Les hormones maternelles quittent tout simplement le corps du nouveau-né ou son activité est supprimée par un traitement temporaire. La maladie de Basedow - une forme bénigne est traitée à la maison, un enfant modéré et sévère étant hospitalisé.

Commenté par notre spécialiste

La glande thyroïde est un organe sans le fonctionnement normal duquel le développement complet d'un enfant de tout âge est impossible. Démence, retard du développement, performances médiocres, problèmes de cœur, d'os et d'accouchement futur, nervosité, excès de poids - il s'agit d'une maladie de la thyroïde. Cela est dû à de nombreuses raisons, mais la principale est le manque d’iode.

Pour identifier les problèmes, vous devez surveiller attentivement le comportement de l'enfant et rendre visite à l'endocrinologue chaque année. Plus les écarts sont révélés tôt, plus le traitement sera efficace. Auto-traitement et retard dans la visite chez le médecin - la plus grande erreur des parents.

La prévention de la carence en iode est obligatoire. Outre les produits contenant de l'iode - fruits de mer, lait, viande, sarrasin, légumes, œufs et légumes verts - le fonctionnement normal de la glande thyroïde est assuré par des complexes de vitamines contenant de l'iode. Seul un médecin peut les prescrire!

La glande thyroïde est l'organe le plus important du corps humain. Elle est responsable des hormones et contrôle les processus métaboliques de toutes les substances. La moindre défaillance du système endocrinien entraîne diverses maladies pathologiques.

La violation du fond hormonal se retrouve non seulement dans la population adulte, mais également chez les enfants. Les hormones jouent un rôle important dans le développement d'un jeune corps. Par conséquent, le diagnostic précoce des troubles hormonaux est extrêmement important pour un enfant de tout âge.

Causes de l'élargissement de la thyroïde

Les hormones thyroïdiennes produites par la glande thyroïde sont responsables de la croissance et de la maturation des organes de tous les enfants. À l'adolescence, un trouble métabolique peut avoir un impact négatif sur l'ensemble du mode de vie.

L'élargissement de la glande thyroïde chez les enfants est l'une des pathologies endocriniennes les plus courantes. Le manque d’iode chez l’enfant est la principale cause de dysfonctionnement organique. Ce micro-élément commence à entrer dans le corps à partir du moment où le bébé est dans l'utérus. Les premières années de la vie sont les plus importantes pour l’enfant, car pendant cette période, l’organisme se développe activement.

Les principales raisons de l’augmentation de la thyroïde sont les suivantes:

Insuffisance du contrôle de la carence en iode dans les zones où la teneur en cet élément dans l’eau et les produits est considérablement réduite; La mauvaise situation environnementale des grandes villes industrielles; Prédisposition héréditaire; Mauvaise alimentation d'une femme enceinte, ainsi qu'une mauvaise ration pour bébé.

La manifestation congénitale de l'hypothyroïdie est un phénomène assez rare, qui n'a rien à voir avec le sexe du bébé. Si la manifestation d'un dysfonctionnement hormonal est insignifiante, un tel diagnostic ne nécessite pas de traitement médical. Le problème le plus grave de ce type se situe entre 3 et 12 ans. Selon les statistiques, l'élargissement de la glande thyroïde est plus fréquent chez les filles à partir de 10 ans et les médecins y prêtent une attention accrue en termes d'examen endocrinologique.

Les symptômes les plus évidents de la maladie

Le développement de la maladie grave est associé à une diminution de la production des hormones nécessaires. Et la thyroïde peut être passive lorsque la production d'hormones ralentit et que l'hypothyroïdie commence à se développer ou, au contraire, active, caractérisée par une hyperthyroïdie. Le stade initial de la maladie ne présente pratiquement aucun symptôme visible, mais au cours du développement de la maladie, les changements deviennent plus prononcés:

La taille de la glande thyroïde augmente; L'inquiétude augmente, l'inquiétude sans cause apparaît; La taille de certains organes internes diffère également de la norme; Il y a une forte transpiration; Les nourrissons réagissent très brusquement aux lumières vives et aux sons forts. Au niveau du système cardiovasculaire, le rythme cardiaque et l'essoufflement sont rapides; Chez les enfants, l'appétit diminue, le sommeil est perturbé. Il y a des envies fréquentes d'aller aux toilettes; À l'adolescence, les problèmes de poids peuvent commencer; Pendant la puberté, les filles peuvent avoir des problèmes de cycle menstruel.

Selon le degré de la maladie, les symptômes se manifestent de différentes manières. Au moindre soupçon d'infection de la glande thyroïde chez l'enfant, les parents doivent immédiatement consulter un médecin pour procéder à l'examen nécessaire.

Les stades de développement de la maladie de Grave sont divisés en six stades. Les plus dangereux sont les trois derniers niveaux. Un goitre élargi menace la vie de l'enfant, puisque l'organe hypertrophié serre l'œsophage et le larynx. Il est non seulement difficile pour un enfant de prononcer des mots, mais aussi de manger et de respirer.

La conséquence la plus terrible des médecins est la probabilité de formation de nodules dans la glande, qui peuvent ensuite se transformer en une tumeur maligne.

Formation d'un goitre chez un adolescent

Une caractéristique du développement du corps de l’enfant est qu’il grandit et se développe constamment. Naturellement, une bonne formation des organes internes nécessite beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments. L'iode stimule la production d'hormones et participe directement au travail de la glande thyroïde. Une concentration insuffisante de ce micro-élément entraîne l'apparition d'un goitre chez l'enfant, qui se caractérise par une augmentation apparente de la thyroïde.

En médecine, cet état pathologique a plusieurs variétés:

Goitre sans perturber le fonctionnement normal du système endocrinien; Glande thyroïde élargie accompagnée d'hypothyroïdie et de thyrotoxicose. L'apparition du goitre est le premier symptôme du développement de la maladie de Grave et de troubles hormonaux chez les adolescents. Le degré d'élargissement de la thyroïde présente des différences d'âge en termes de volume. Par exemple, pour un enfant de 5 à 6 ans, la taille n’est pas supérieure à 5,4 cm (garçons) et 4,9 cm (filles). Avec le début de l'adolescence, ces chiffres changent à la hausse.

Actuellement, le goitre est considéré comme une maladie endémique caractéristique de certaines régions où la teneur en iode de l’eau et de la nourriture est insuffisante. Le pourcentage le plus élevé de la maladie chez les adolescents se trouve dans les régions du nord de notre pays. Parallèlement à ce phénomène, diverses mesures préventives sont en cours parmi la population d’enfants afin de maintenir le niveau approprié de cet oligo-élément dans le corps de l’enfant.

Différents types de goitre

Une glande thyroïde élargie chez les enfants et les adolescents est subdivisée en médecine en plusieurs variétés:

euthyroïde; endémique; toxique diffuse.

Dans l'étiologie de la maladie est également présent une chose telle que le goitre congénital. Ce phénomène est observé chez un bébé sur 5 000 nouveau-nés. La pathologie est une combinaison de goitre diffus et d'hypothyroïdie. Dans ce cas, les filles sont soumises à un contrôle particulier. Dans la plupart des cas, cette pathologie est irrégulière et est due à plusieurs raisons:

nutrition maternelle pendant la grossesse; effets toxiques sur le fœtus; sous-développement du système hypophysaire de l'enfant; conséquences des maladies infectieuses.

La glande thyroïde de l'enfant peut être agrandie en raison de la formation de nœuds. Un tel phénomène en médecine s'appelle un goitre nodulaire diffus. En présence du deuxième degré de cette maladie, cette pathologie est un grave défaut esthétique.

Diagnostic de la maladie

Une clarification rapide de la cause de la maladie permet d'éviter de nombreuses conséquences négatives. En outre, le traitement initié à un stade précoce du développement d'un trouble hormonal donne un résultat plus efficace.

Le diagnostic du travail de la glande thyroïde commence par un examen visuel du patient. Les observations quotidiennes des parents sur le comportement de l'enfant apportent également une aide précieuse pour l'établissement du diagnostic. Lorsque des anomalies sont détectées, l’endocrinologue prescrit des tests de laboratoire pour déterminer le niveau d’hormones dans le sang et le contenu en iode de l’organisme. Pour un contrôle supplémentaire, une échographie de l'organe peut être prescrite par un médecin. Dans certains cas, faire une biopsie.

Selon les résultats de la recherche, le médecin établit le diagnostic et la cause possible ayant affecté la défaillance du système endocrinien.

Tactique de traitement

Dans le traitement des troubles de la glande thyroïde chez les enfants, diverses tactiques médicales sont utilisées. Le médecin choisit les médicaments pour chaque enfant individuellement. Il est donc inutile de parler d’un ensemble classique de médicaments.

Aux cinquième et sixième stades de la maladie, le problème est le plus souvent résolu à l'aide d'une intervention chirurgicale, après quoi un traitement hormonal restaurateur à long terme est prescrit.

Lors du diagnostic de l'hyperthyroïdie, l'endocrinologue prescrit des médicaments qui suppriment la production excessive d'hormones.

Quel que soit le degré de gravité du problème, tout traitement doit être effectué dans le cadre d'une consommation alimentaire, avec l'inclusion dans le régime de produits contenant de l'iode.

Glande thyroïde élargie chez les enfants: degrés et symptômes

La glande thyroïde est un organe dont la fonction principale est la production d'hormones qui favorisent le développement complet de l'enfant et contrôlent le travail de nombreux organes et systèmes, y compris le cerveau et le cœur.

Une hypertrophie de la thyroïde chez les enfants est un symptôme courant, ce qui suggère que l'organe ne fonctionne pas normalement pour une raison quelconque.

Pourquoi la glande thyroïde est-elle élargie?

La carence en iode est la cause la plus fréquente de prolifération de la glande thyroïde chez les enfants: l’iode contribue à la production de thyroxine, l’une des principales hormones de la glande thyroïde. Si l'iode est absent, la glande thyroïde se dilate pour assurer une production suffisante d'hormones.

Les causes de la carence en iode sont les suivantes:

  • une quantité insuffisante d'iode pénètre dans le corps de l'enfant avec de la nourriture et de l'eau;
  • déficit en iode chez la mère pendant la grossesse;
  • les médicaments, dont un effet secondaire bloque l'absorption de l'iode;
  • maladies du tube digestif, au cours desquelles l'absorption des nutriments est altérée.

Il existe également d'autres causes d'élargissement de la glande thyroïde:

  • forte pollution de l'environnement (chez les enfants qui grandissent dans des villes polluées, cette pathologie se produit plusieurs fois plus souvent);
  • la présence d'une prédisposition héréditaire;
  • faible immunité (les maladies virales peuvent donner des complications);
  • maladies auto-immunes;
  • des perturbations dans la production d'hormones sexuelles;
  • surmenage fréquent, stress;
  • mauvaise nutrition, avitaminose;
  • l'hypothermie;
  • maladies de la glande pituitaire;
  • carence en sélénium;
  • la présence de kystes, des conduits fermés;
  • anomalies congénitales de la glande thyroïde;
  • tumeur se développe dans la glande thyroïde, bénigne et maligne.

La prévalence de la carence en iode dans le monde est très élevée, il est donc extrêmement important pour les parents de veiller à ce que l'enfant reçoive une quantité adéquate d'iode dans son alimentation et de planifier sa grossesse.

Pour les symptômes et le traitement du goitre névrosé diffus, voir le lien.

À propos des étapes et des mécanismes de diffusion du goitre technique, lisez les informations suivantes.

Le degré d'élargissement de la glande thyroïde et sa masse

Si cet organe est en bon état, il est presque impossible de le sonder et cela ne se voit pas.

Le monde est largement utilisé la classification du goitre de l'OMS (organisation mondiale de la santé), y compris trois degrés de croissance de la glande thyroïde:

  1. Zéro degré. Une augmentation lors de l'inspection visuelle est absente, la glande peut être palpée, la taille de ses actions n'est plus que le clou sur le pouce.
  2. Premier degré Lorsque vous palpez, vous pouvez remarquer une augmentation, mais apparemment, le goitre n'est pas visible. On peut voir clairement si le patient incline la tête en arrière.
  3. Au troisième degré, la croissance de la glande est visible lors de l'inspection visuelle dans n'importe quelle position de la tête, la glande est facilement palpable.

Il existe également une classification créée par Nikolayev:

  1. Au degré zéro, la glande thyroïde n'est pas visible visuellement, tandis que la palpation est absente.
  2. Premier degré L’apparence de la glande est presque invisible, la palpation fait sentir le cou de l’organe, elle peut aussi être remarquée lors de la déglutition.
  3. Deuxième degré La glande est clairement visible visuellement, facilement palpable, la forme du cou reste normale.
  4. Au troisième degré, on observe une croissance prononcée de la glande thyroïde, le cou semble plus épais, mais le patient ne ressent aucune gêne perceptible.
  5. Quatrième degré Le cou est sensiblement altéré vers l'extérieur, il est possible de voir clairement le contour de la glande dans n'importe quelle position.
  6. Cinquième degré Le goitre est énorme et provoque un inconfort important, car il perturbe le fonctionnement normal de l'œsophage, des artères et autres vaisseaux sanguins les plus proches, il est difficile pour le patient de manger, sa voix change, un essoufflement apparaît.

Symptômes communs chez les enfants

Les principaux symptômes apparaissent progressivement et les parents de l’enfant peuvent d’abord prendre les signes de la maladie pour un autre motif, qu’ils considèrent comme le résultat d’un surmenage, de lourdes charges à l’école ou autre. La glande élargie dans les premiers stades est également imperceptible.

L'enfant devient pleurnichard, irritable, ne dort pas bien, se fatigue rapidement, perd de son intérêt pour ses passe-temps, est apathique, a du mal à se concentrer sur l'activité, son poids change en augmentant ou en diminuant sans raison apparente.

D'autres symptômes sont également présents:

  • transpiration excessive, surtout la nuit;
  • instabilité émotionnelle, sautes d'humeur;
  • toux
  • selles avec facultés affaiblies;
  • augmentation de la formation d'urine;
  • troubles du rythme cardiaque, accélération du rythme cardiaque;
  • soif incessante;
  • les adolescentes peuvent connaître un échec du cycle menstruel;
  • changements de goût, problèmes d'appétit;
  • somnolence;
  • problèmes de digestion, de vision;
  • si la maladie est négligée, le goitre est perceptible, des difficultés à manger sont rencontrées;
  • essoufflement;
  • gonflement de la peau;
  • température corporelle élevée prolongée;
  • faiblesse musculaire;
  • tics nerveux.

Habituellement, il n’ya qu’une partie des symptômes: tout dépend du type de maladie thyroïdienne chez l’enfant. Peu à peu, les symptômes empirent, de nouveaux symptômes apparaissent, l’état s'aggrave et les parents ne doivent donc pas retarder leur visite chez le pédiatre.

Si la glande thyroïde est agrandie chez un enfant, il est recommandé de consulter un médecin. Si la palpation ne suscite aucune suspicion et s’il semble que tout est en ordre, il est néanmoins recommandé de faire des examens prophylactiques une fois par an chez l’endocrinologue pédiatre: cela aidera à maîtriser l’état de l’enfant, à noter les symptômes à temps, le cas échéant, et à commencer le traitement lorsque la maladie est à ses débuts.

Lisez à propos de la glande thyroïde pour le goitre diffus sur le lien.

Diagnostic et traitement

Un pédiatre effectue un examen primaire, recueille les plaintes et guide l'enfant vers un endocrinologue pédiatre, qui palpe l'organe, prescrit une référence pour des mesures de diagnostic et pose un diagnostic lorsqu'il reçoit des résultats.

Les études diagnostiques suivantes sont menées:

  • Échographie (aide à déterminer le type de goitre);
  • recherche sur les radio-isotopes;
  • prise de sang pour déterminer le contenu en hormone stimulant la thyroïde, triiodothyronine et thyroxine libre;
  • analyses d'urine et de sang;
  • prendre du matériel pour la biopsie (si un goitre nodulaire est trouvé chez un enfant);
  • IRM
  • analyse pour la détermination de l'iode dans le sang.

Le schéma thérapeutique est sélectionné par un endocrinologue pédiatrique et dépend du diagnostic:

  1. En cas d'hypothyroïdie, il est nécessaire de prendre des médicaments qui rétablissent les niveaux d'hormones et augmentent l'activité de la glande. Un patient doit prendre des médicaments (analogues d'hormones) pendant une longue période, souvent toute sa vie. L'apport en vitamines et en substances nootropiques est également présenté.
  2. L'hyperthyroïdie est traitée avec des médicaments qui réduisent l'activité de la glande thyroïde. Les médicaments doivent être pris pendant une longue période: 6-7 ans. Si la maladie est revenue après le retrait des médicaments, le traitement est repris. Une intervention chirurgicale est indiquée lorsque le traitement médicamenteux n’est pas efficace ou si la maladie est avancée.

Une surcroissance de petites glandes est traitée à l’aide de médicaments contenant de l’iode. Un régime riche en iode est également présenté. Le régime alimentaire de l’enfant doit contenir suffisamment de substances saines.

L'élargissement de la glande thyroïde est bien traité dans les étapes initiales par des méthodes conservatrices. Il est seulement nécessaire de passer des examens préventifs dans les meilleurs délais, de s’assurer que le régime alimentaire de l’enfant est complet et de contacter les experts dès les premiers symptômes.

Thyroïde élargie chez les enfants

La glande thyroïde est l'organe le plus important du corps humain. Elle est responsable des hormones et contrôle les processus métaboliques de toutes les substances. La moindre défaillance du système endocrinien entraîne diverses maladies pathologiques.

La violation du fond hormonal se retrouve non seulement dans la population adulte, mais également chez les enfants. Les hormones jouent un rôle important dans le développement d'un jeune corps. Par conséquent, le diagnostic précoce des troubles hormonaux est extrêmement important pour un enfant de tout âge.

Causes de l'élargissement de la thyroïde

Les hormones thyroïdiennes produites par la glande thyroïde sont responsables de la croissance et de la maturation des organes de tous les enfants. À l'adolescence, un trouble métabolique peut avoir un impact négatif sur l'ensemble du mode de vie.

L'élargissement de la glande thyroïde chez les enfants est l'une des pathologies endocriniennes les plus courantes. Le manque d’iode chez l’enfant est la principale cause de dysfonctionnement organique. Ce micro-élément commence à entrer dans le corps à partir du moment où le bébé est dans l'utérus. Les premières années de la vie sont les plus importantes pour l’enfant, car pendant cette période, l’organisme se développe activement.

Les principales raisons de l’augmentation de la thyroïde sont les suivantes:

  • Insuffisance du contrôle de la carence en iode dans les zones où la teneur en cet élément dans l’eau et les produits est considérablement réduite;
  • La mauvaise situation environnementale des grandes villes industrielles;
  • Prédisposition héréditaire;
  • Mauvaise alimentation d'une femme enceinte, ainsi qu'une mauvaise ration pour bébé.

La manifestation congénitale de l'hypothyroïdie est un phénomène assez rare, qui n'a rien à voir avec le sexe du bébé. Si la manifestation d'un dysfonctionnement hormonal est insignifiante, un tel diagnostic ne nécessite pas de traitement médical. Le problème le plus grave de ce type se situe entre 3 et 12 ans. Selon les statistiques, l'élargissement de la glande thyroïde est plus fréquent chez les filles à partir de 10 ans et les médecins y prêtent une attention accrue en termes d'examen endocrinologique.

Les symptômes les plus évidents de la maladie

Le développement de la maladie grave est associé à une diminution de la production des hormones nécessaires. Et la thyroïde peut être passive lorsque la production d'hormones ralentit et que l'hypothyroïdie commence à se développer ou, au contraire, active, caractérisée par une hyperthyroïdie. Le stade initial de la maladie ne présente pratiquement aucun symptôme visible, mais au cours du développement de la maladie, les changements deviennent plus prononcés:

  • La taille de la glande thyroïde augmente;
  • L'inquiétude augmente, l'inquiétude sans cause apparaît;
  • La taille de certains organes internes diffère également de la norme;
  • Il y a une forte transpiration;
  • Les nourrissons réagissent très brusquement aux lumières vives et aux sons forts.
  • Au niveau du système cardiovasculaire, le rythme cardiaque et l'essoufflement sont rapides;
  • Chez les enfants, l'appétit diminue, le sommeil est perturbé.
  • Il y a des envies fréquentes d'aller aux toilettes;
  • À l'adolescence, les problèmes de poids peuvent commencer;
  • Pendant la puberté, les filles peuvent avoir des problèmes de cycle menstruel.

Selon le degré de la maladie, les symptômes se manifestent de différentes manières. Au moindre soupçon d'infection de la glande thyroïde chez l'enfant, les parents doivent immédiatement consulter un médecin pour procéder à l'examen nécessaire.

Les stades de développement de la maladie de Grave sont divisés en six stades. Les plus dangereux sont les trois derniers niveaux. Un goitre élargi menace la vie de l'enfant, puisque l'organe hypertrophié serre l'œsophage et le larynx. Il est non seulement difficile pour un enfant de prononcer des mots, mais aussi de manger et de respirer.

La conséquence la plus terrible des médecins est la probabilité de formation de nodules dans la glande, qui peuvent ensuite se transformer en une tumeur maligne.

Formation d'un goitre chez un adolescent

Une caractéristique du développement du corps de l’enfant est qu’il grandit et se développe constamment. Naturellement, une bonne formation des organes internes nécessite beaucoup de vitamines et d’oligo-éléments. L'iode stimule la production d'hormones et participe directement au travail de la glande thyroïde. Une concentration insuffisante de ce micro-élément entraîne l'apparition d'un goitre chez l'enfant, qui se caractérise par une augmentation apparente de la thyroïde.

En médecine, cet état pathologique a plusieurs variétés:

  • Goitre sans perturber le fonctionnement normal du système endocrinien;
  • Glande thyroïde élargie accompagnée d'hypothyroïdie et de thyrotoxicose.
  • L'apparition du goitre est le premier symptôme du développement de la maladie de Grave et de troubles hormonaux chez les adolescents.
  • Le degré d'élargissement de la thyroïde présente des différences d'âge en termes de volume. Par exemple, pour un enfant de 5 à 6 ans, la taille n’est pas supérieure à 5,4 cm (garçons) et 4,9 cm.
  • (filles). Avec le début de l'adolescence, ces chiffres changent à la hausse.

Actuellement, le goitre est considéré comme une maladie endémique caractéristique de certaines régions où la teneur en iode de l’eau et de la nourriture est insuffisante. Le pourcentage le plus élevé de la maladie chez les adolescents se trouve dans les régions du nord de notre pays. Parallèlement à ce phénomène, diverses mesures préventives sont en cours parmi la population d’enfants afin de maintenir le niveau approprié de cet oligo-élément dans le corps de l’enfant.

Différents types de goitre

Une glande thyroïde élargie chez les enfants et les adolescents est subdivisée en médecine en plusieurs variétés:

  • euthyroïde;
  • endémique;
  • toxique diffuse.

Dans l'étiologie de la maladie est également présent une chose telle que le goitre congénital. Ce phénomène est observé chez un bébé sur 5 000 nouveau-nés. La pathologie est une combinaison de goitre diffus et d'hypothyroïdie. Dans ce cas, les filles sont soumises à un contrôle particulier. Dans la plupart des cas, cette pathologie est irrégulière et est due à plusieurs raisons:

  • nutrition maternelle pendant la grossesse;
  • effets toxiques sur le fœtus;
  • sous-développement du système hypophysaire de l'enfant;
  • conséquences des maladies infectieuses.

La glande thyroïde de l'enfant peut être agrandie en raison de la formation de nœuds. Un tel phénomène en médecine s'appelle un goitre nodulaire diffus. En présence du deuxième degré de cette maladie, cette pathologie est un grave défaut esthétique.

Diagnostic de la maladie

Une clarification rapide de la cause de la maladie permet d'éviter de nombreuses conséquences négatives. En outre, le traitement initié à un stade précoce du développement d'un trouble hormonal donne un résultat plus efficace.

Le diagnostic du travail de la glande thyroïde commence par un examen visuel du patient. Les observations quotidiennes des parents sur le comportement de l'enfant apportent également une aide précieuse pour l'établissement du diagnostic. Lorsque des anomalies sont détectées, l’endocrinologue prescrit des tests de laboratoire pour déterminer le niveau d’hormones dans le sang et le contenu en iode de l’organisme. Pour un contrôle supplémentaire, une échographie de l'organe peut être prescrite par un médecin. Dans certains cas, faire une biopsie.

Selon les résultats de la recherche, le médecin établit le diagnostic et la cause possible ayant affecté la défaillance du système endocrinien.

Tactique de traitement

Dans le traitement des troubles de la glande thyroïde chez les enfants, diverses tactiques médicales sont utilisées. Le médecin choisit les médicaments pour chaque enfant individuellement. Il est donc inutile de parler d’un ensemble classique de médicaments.

Aux cinquième et sixième stades de la maladie, le problème est le plus souvent résolu à l'aide d'une intervention chirurgicale, après quoi un traitement hormonal restaurateur à long terme est prescrit.

Lors du diagnostic de l'hyperthyroïdie, l'endocrinologue prescrit des médicaments qui suppriment la production excessive d'hormones.

Quel que soit le degré de gravité du problème, tout traitement doit être effectué dans le cadre d'une consommation alimentaire, avec l'inclusion dans le régime de produits contenant de l'iode.

Prévention et traitement de l'élargissement de la thyroïde chez les enfants

Une hypertrophie de la thyroïde chez les enfants est beaucoup moins fréquente que chez les adultes. Malheureusement, les troubles de cet organe chez l'enfant sont beaucoup plus dangereux, car un manque ou un excès d'hormones thyroïdiennes synthétisées par la glande entraînent des retards de développement. Bien entendu, un diagnostic opportun et des mesures thérapeutiques pourraient bien prévenir de telles conséquences.

Chez les enfants, la glande thyroïde participe à la formation et à la croissance du squelette, soutient le travail du cerveau, régule le métabolisme et normalise le poids. Tout cela est fourni par les hormones thyroïdiennes, qui comprennent la thyroxine et la triiodothyronine.

Caractéristiques du développement du goitre dans l'enfance

Par rapport aux adultes, le corps des enfants a constamment besoin de substances différentes: vitamines, minéraux, acides aminés. Le besoin en iode à cet âge est très élevé, car il stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes. Si un enfant manque de cet élément pendant longtemps, le goitre se forme progressivement, c’est-à-dire que la glande augmente.

Le goitre peut être, comme pour la fonction préservée du corps, et avec une production altérée d'hormones thyroïdiennes. Avec la production réduite de ces substances, la forme hypothyroïdienne du goitre se développe, avec une production accrue de thyrotoxicose. Une augmentation du tissu thyroïdien peut survenir en raison du développement de la maladie de Graves ou de processus inflammatoires. Beaucoup moins souvent, cet organe est agrandi en raison d'une maladie maligne ou de l'apparition de tumeurs.

Le goitre est classé en degrés. Chez l’enfant, les plages normales de volume thyroïdien dépendent du nombre d’années et du sexe. Ainsi, chez un enfant de six ans, l'indicateur est considéré comme le taux de 5,4 cm cubes chez les garçons et de 4,8 cm cubes chez les filles. La valeur augmente à mesure que vous grandissez. Le goitre est une pathologie endémique, et la maladie est plus fréquente dans les régions présentant une carence en iode. C'est pourquoi il est nécessaire de procéder à la prévention de ce phénomène chez les enfants.

Types d'élargissement de la glande thyroïde

Le goitre chez les enfants est divisé en les formes suivantes:

  • endémique;
  • euthyroïde;
  • toxique diffuse.

Dans certains cas, une hypertrophie de la thyroïde chez un enfant peut être le résultat d'une thyroïdite, elle-même subdivisée en formes aiguës, subaiguës et chroniques. Plus rarement, le goitre congénital est diagnostiqué chez les enfants. La détection de la pathologie survient à un âge précoce et on constate plus souvent une augmentation de cet organe chez les filles. Les causes de la maladie sont:

  • mauvaise nutrition pendant la grossesse;
  • infections pendant la gestation;
  • l'action de substances nocives;
  • thyroïde élargie chez les femmes enceintes;
  • pathologie de l'hypophyse ou de l'hypothalamus chez un enfant;

Une glande élargie peut également se produire en raison de la présence de nodules en elle. Cette pathologie s'appelle "goitre nodulaire diffus".

En médecine, sur recommandation de l’OMS, le goitre est divisé en degrés. Ainsi, 0 degré est attribué au goitre, ce qui n’est ni palpable ni visible de l’extérieur. Grade 1 - le fer est déjà palpé. Grade 2 - facilement visible et palpable.

Goitre euthyroïdien

La forme la plus fréquente d’agrandissement de la thyroïde est l’euthyroïdienne, dans laquelle les tests aux hormones thyroïdiennes ne dérogent pas des valeurs normales. Cette condition est considérée comme moins dangereuse pour l'enfant. L'augmentation des niveaux de thyroxine et de triiodothyronine a un effet plus négatif, car un excès de ces hormones provoque un empoisonnement. Dans le cas du développement de l'état euthyroïdien, une telle intoxication ne se produit pas.

La cause la plus fréquente de goitre euthyroïdien chez les enfants est la carence en iode. Les filles sont les plus exposées à une augmentation du tissu thyroïdien, en raison de changements hormonaux au cours de la puberté. Les autres facteurs contribuant au développement du goitre comprennent les foyers d'infection, le stress, les prédispositions génétiques.

Outre l'augmentation de la thyroïde, les enfants présentent des symptômes tels que compression de l'œsophage, problèmes de déglutition, essoufflement. La compression se produit déjà à un degré extrême de croissance des tissus de l'organe.

Signes de goitre toxique chez les enfants

Si la glande thyroïde d'un enfant travaille trop intensément, toutes les réactions et tous les processus du corps augmentent, ce qui entraîne une violation du métabolisme. La perte de poids se produit lors de la synthèse de quantités excessives d'hormones thyroïdiennes chez l'enfant. Le retard de croissance, l'hyperthermie, la transpiration, la nervosité, les nausées, l'augmentation de la diurèse sont également observés. Extérieurement, la maladie se manifeste par une saillie des globes oculaires. Les enfants ont également un appétit accru, des diarrhées fréquentes et de la soif.

Le goitre toxique peut également se produire en raison du processus inflammatoire. Cette maladie s'appelle la maladie de Hashimoto, plus fréquente chez les enfants de plus de quatre ans. Chez les enfants âgés de deux ou trois ans, cette maladie est extrêmement rare. C'est une conséquence d'une dégradation immunitaire du corps, dans laquelle il commence à produire des anticorps qui endommagent la glande elle-même. Et s’il existe d’abord des signes de thyrotoxicose, le processus pathologique à l’avenir entraînera une atrophie des tissus de l’organe et une diminution de ses fonctions.

Mesures de diagnostic

Goitre congénital chez le nouveau-né souvent détecté dans les premières semaines. À l'heure actuelle, l'étude des fonctions de la glande concerne tous les bébés hospitalisés. Avec des mesures médicales prises rapidement, il est possible de rétablir complètement le déficit en hormones thyroïdiennes et d'éviter des conséquences possibles telles que le retard de développement et le crétinisme.

Chez les enfants de deux ans et plus lors de l'examen, l'examen, la palpation de la thyroïde. Le spécialiste interroge également les parents et l'enfant. En cas de suspicion de développement d'un goitre, le médecin vous prescrit un test sanguin pour détecter les hormones thyroïdiennes. Aussi pour le diagnostic de la thyréotropine indicateur important. Cette hormone est synthétisée par l'hypophyse et est directement liée au récepteur thyroïdien.

Souvent, le médecin prescrit un test sanguin et des anticorps anti-glandes, ainsi que des ultrasons. Si les tissus de la glande thyroïde sont détectés à l'aide de noeuds ultrasonores, le spécialiste recommande de subir une biopsie à l'aiguille fine, nécessaire pour établir la nature des formations et désigner d'autres mesures thérapeutiques.

Traitement du goitre chez les enfants

Lorsque la fonction thyroïdienne est réduite, des médicaments hormonaux contenant un analogue de la thyroxine sont prescrits. La dose est choisie en fonction du nombre d’années de l’enfant et de la surface corporelle. Habituellement, de petites doses sont d'abord prescrites, puis les hormones sont à nouveau testées.

Lorsque le goitre euthyroïdien chez un enfant ne fait généralement pas l'objet d'un traitement par la thyroxine de synthèse, des médicaments contenant de l'iode sont prescrits («Iodomarine»). Le traitement doit être supervisé par un spécialiste. En outre, l’endocrinologue peut recommander l’amélioration de la nutrition avec des aliments contenant beaucoup d’iode et d’autres substances importantes. Il est utile que les enfants utilisent du chou marin, du poisson et des fruits de mer, des légumes, des fruits et du miel. Il est souhaitable de supprimer les pâtisseries, les viandes grasses, les sucreries de l'alimentation - tout cela contribue à inhiber la production d'hormones thyroïdiennes.

Si l’hyperthyroïdie est diagnostiquée chez l’enfant, le médecin peut vous prescrire des médicaments réduisant la synthèse de la thyroxine et de la triiodothyronine. Ils sont également prescrits en fonction de l'âge de l'enfant. Dans la thyrotoxicose, au contraire, les produits alimentaires contenant de l'iode doivent être exclus, de même que l'apport calorique accru, car le métabolisme de cette maladie est très élevé et l'enfant souffre généralement d'un manque de poids.

Le traitement d'une maladie de la glande thyroïde doit obligatoirement être effectué, car même une légère augmentation de cet organe entraîne des problèmes psycho-émotionnels et un retard de croissance. Les enfants atteints d'hypothyroïdie sont souvent retirés, ont des problèmes de communication, n'étudient pas bien. La mémoire et l'attention souffrent aussi. Les mesures de guérison prises en temps voulu éliminent tous ces problèmes.

Une thérapie inappropriée ou son absence chez les nouveau-nés atteints de goitre congénital conduit au crétinisme, qui se manifeste par une petite taille, une tête élargie, des membres courts, un retard mental et une faible immunité. La thérapie chez ces enfants n’est que bénéfique et un peu plus facile à ressentir. Plus tôt on détecte une augmentation de la glande chez les bébés, plus grandes sont les chances d'éviter un retard de développement.

Prévention du goitre chez les enfants

La prévention des anomalies thyroïdiennes doit être envisagée pendant la grossesse, car toute anomalie de cet organe chez la mère peut entraîner un développement anormal de la glande thyroïde chez le fœtus. Pendant la grossesse, il est nécessaire d’éviter et de traiter toutes les maladies infectieuses sous contrôle médical à temps. De même, dans les premières semaines, il est souhaitable de passer par un endocrinologue et, si la thyroïde est hypertrophiée, vous devez prendre des préparations de thyroxine et d'iode, dont les doses sont strictement prescrites par un spécialiste.

La maladie de cet organe chez les enfants peut être prévenue par un régime alimentaire de qualité contenant de l'iode. Une bonne prévention consiste à utiliser du sel iodé. À tout âge, les enfants doivent marcher plus longtemps à l’air frais, tout en évitant les rayons directs du soleil. Il est également souhaitable d'éviter l'utilisation incontrôlée de médicaments à action antibactérienne. Tous les enfants montrent une activité physique modérée. Il est nécessaire de se souvenir du régime de l'eau. Un bébé de trois ans devrait boire entre 1 et 1,5 litre d’eau pure. Plus jeune, le taux est calculé au taux de 50 ml pour 1 kg de poids de bébé. Un manque de liquide entraîne divers désordres dans le corps, notamment une maladie de la thyroïde.

Hyperthyroïdie chez les enfants

En endocrinologie pédiatrique, les maladies de la glande thyroïde sont extrêmement courantes. Dans certaines régions de notre pays, l’incidence est assez élevée. Le danger de ces pathologies est qu'elles peuvent conduire à l'apparition des symptômes cliniques les plus défavorables chez un bébé. Notre article parlera de l'hyperthyroïdie chez l'enfant.

Qu'est ce que c'est

L'hyperthyroïdie n'est pas une maladie, mais une pathologie. Diverses maladies de la thyroïde peuvent entraîner son apparition. L'augmentation du nombre d'hormones thyroïdiennes périphériques - T3 et T4, accompagnée d'une diminution de la TSH (hormone hypophysaire), indique la présence d'une thyréotoxicose dans le corps. Cette condition pathologique est souvent enregistrée chez les enfants et les adultes. Les garçons souffrent aussi souvent que les filles.

Le tissu thyroïdien sain est constitué de nombreuses cellules thyrocytaires. Ces puissantes stations énergétiques produisent des hormones spécifiques qui ont un effet systémique prononcé sur tout le corps. Les thyrocytes sont regroupés dans des structures anatomiques spéciales - les follicules. Entre les follicules adjacents se trouvent des zones de tissu conjonctif dans lesquelles se trouvent les nerfs et les vaisseaux sanguins, réalisant le trophisme de la glande thyroïde.

Normalement, les hormones thyroïdiennes périphériques ont un effet significatif sur le fonctionnement de nombreux organes internes. Ils ont une incidence sur le nombre de battements de coeur par minute, aident à maintenir la pression artérielle dans les limites de l'âge, participent au métabolisme, affectent l'humeur et l'activité nerveuse. Avec l’âge, la quantité d’hormones périphériques varie quelque peu. Cela est dû aux caractéristiques physiologiques du corps humain.

En raison de la croissance et du développement actifs de l'enfant, le niveau d'hormones périphériques est assez élevé.

Raisons

Diverses conditions pathologiques entraînent le développement d'une production accrue d'hormones thyroïdiennes périphériques chez le bébé. Aujourd'hui, les maladies de la thyroïde en endocrinologie pédiatrique sont largement mises en avant. Leur traitement est assez long et peut même parfois durer plusieurs années.

Le développement d'une augmentation des taux sanguins de T3 et de T4 chez un enfant est favorisé par:

  • Goitre toxique diffus ou maladie de Graves. Cette condition est caractérisée par un grossissement prononcé de la glande thyroïde. L'hérédité joue un rôle actif dans le développement de la maladie. La maladie survient avec l'apparition de troubles systémiques métaboliques prononcés. L'élargissement diffus de la glande thyroïde contribue à l'augmentation des taux sanguins d'hormones périphériques.
  • Goitre nodulaire. Cette maladie se caractérise par l'apparition de zones denses dans le tissu sain de la glande thyroïde. Le plus souvent, cette pathologie est associée à une carence en iode dans l’alimentation du bébé. La maladie est endémique, c’est-à-dire qu’elle se rencontre dans des régions très éloignées de la mer. Les premiers signes de la maladie peuvent se développer chez les enfants âgés de 6 à 7 ans.
  • Formes congénitales Cette pathologie se forme dans la période du développement intra-utérin. Cela se produit généralement lors d'une grossesse compliquée chez une femme qui souffre de goitre toxique diffus. Selon les statistiques, 25% des bébés nés après ont des signes de thyréotoxicose clinique ou infraclinique.
  • Blessures au cou. Les lésions traumatiques des vertèbres cervicales contribuent aux dommages mécaniques du tissu de la glande thyroïde, ce qui contribue à l'apparition ultérieure d'une thyrotoxicose chez l'enfant.
  • Tumeurs de la glande thyroïde. La croissance de tumeurs bénignes ou malignes contribue à la perturbation de l'organe endocrinien, qui s'accompagne de l'apparition chez l'enfant de signes cliniques de thyréotoxicose.

La pathologie la plus commune qui provoque une thyréotoxicose chez un enfant est le goitre toxique diffus. Cette pathologie entraîne une augmentation de la taille de la glande thyroïde. Il peut être insignifiant ou paraître assez brillant.

Les endocrinologues sécrètent plusieurs degrés d'élargissement de la glande thyroïde:

  • 0 degré. Il se caractérise par l'absence de tout signe clinique et visible de goitre.
  • 1 degré. Les dimensions du goitre dépassent la phalange distale du pouce du bébé examiné. Lorsque l'inspection visuelle par un élargissement local de la glande thyroïde n'est pas observée. Les éléments de goitre sont détectés chez le bébé uniquement lors de la palpation.
  • 2 degrés. L'inspection visuelle et le goitre de palpation sont très bien définis.

Les symptômes

Le travail altéré de la glande thyroïde entraîne simultanément l'apparition de divers signes cliniques chez un enfant malade. Leur gravité peut être différente. Avec le cours actif de l'hyperthyroïdie et un excès important d'hormones périphériques T3 et T4, les symptômes indésirables de la maladie sont exprimés de manière significative.

Dans certains cas, l'hyperthyroïdie est cliniquement pratiquement inexistante. Cela indique la présence d'une variante subclinique du cours. Dans ce cas, détecter des violations de la glande thyroïde n’est possible que lorsqu’on effectue des tests de laboratoire et détermine les hormones périphériques.

L'enfant a une glande thyroïde élargie: degrés, causes et symptômes sous-jacents, méthodes de diagnostic et de traitement

La glande thyroïde est un organe du système endocrinien qui se situe sur la face antérieure du larynx, sur le cartilage thyroïdien. Elle se compose de deux lobes (à droite et à gauche) et d’un isthme, un peu comme un papillon. Cet organe produit des hormones essentielles à la croissance et à la santé des enfants.

Ces hormones ont un impact direct sur le travail du système digestif, hématopoïétique, cardiovasculaire, immunitaire et régulent également la température du corps et du poids de l’enfant. Le sommeil complet, l'appétit, la puberté et le fonctionnement du système respiratoire dépendent également du fonctionnement de la glande thyroïde.

En fonction de l'âge du bébé, l'organe a une certaine masse et taille, et si l'enfant a une hypertrophie de la glande thyroïde, cela peut entraîner divers problèmes.

Quels facteurs provoquent une augmentation de la thyroïde?

Le fait qu'un enfant ait une hypertrophie de la glande thyroïde est dit si la glande change de taille, de masse et de forme. Selon les statistiques, le dysfonctionnement de la thyroïde occupe la première place dans l'incidence des maladies endocriniennes chez les enfants.

La principale cause de cette pathologie est la carence en iode, qui pénètre dans le fœtus par la mère même pendant la grossesse ou avec des aliments déjà au début de l’âge préscolaire et scolaire. Le plus grand danger est la carence en iode dans la période prénatale et dans les 2-3 premières années après la naissance.

Les causes de l'hyperfonctionnement et de la prolifération pathologique de la glande thyroïde sont les facteurs suivants:

  • quantité insuffisante d'iode dans le corps - dans ce cas, le fer augmente et se dilate pour produire plus d'hormones;
  • prédisposition génétique - si l'enfant a des cas d'hypertrophie de la glande thyroïde et de maladies de la glande, il est très probable que le bébé subisse le même sort;
  • écologie défavorable - les enfants vivant dans les zones polluées et les grandes villes industrialisées souffrent d'élargissement et de maladies des glandes;
  • stress fréquents - une situation défavorable au sein de la famille, des scandales et des abus constants de la part des parents provoquent chez l’enfant le développement de maladies des organes internes et de la glande thyroïde;
  • violation du régime alimentaire - l'abus de produits à base de farine, le rejet du poisson et des fruits de mer, la nourriture monotone.

Les filles sont plus susceptibles d’augmenter leur thyroïde que les garçons.

Le degré d'augmentation de la glande et de la masse corporelle en fonction de l'âge

Une glande thyroïde élargie chez un enfant s'appelle le goitre. Au cours de l'examen du patient, le médecin non seulement évalue visuellement l'apparence du cou, mais palpe également la glande, déterminant ainsi le degré de croissance.

Tableau 1. Le degré d’augmentation de la thyroïde chez les enfants:

En fonction de l'âge de l'enfant, la taille et la masse de la glande varient. Il est donc important de savoir quand son augmentation est une caractéristique physiologique.

Tableau 2. Masse thyroïdienne de l'enfant par âge:

C'est important! L'activité maximale de l'organe est observée à l'âge de 5 à 6 ans et à la puberté (puberté). Par conséquent, si la glande thyroïde est élargie chez un enfant de 6 ans, ce n'est pas toujours un symptôme de la maladie ni un motif de panique chez les parents, mais il reste à vérifier.

Symptômes et signes de croissance de la thyroïde chez les enfants

Une hypertrophie de la glande thyroïde chez un enfant n'est pas perceptible au stade initial. Les parents ne peuvent donc pas immédiatement sonner l'alarme et emmener le bébé chez un endocrinologue.

Vous devez être alerté par l'apparition de certains symptômes, qui dans la plupart des cas indiquent un dysfonctionnement de la thyroïde, à savoir:

  • des sautes de température corporelle qui ne sont pas associées au rhume - souvent avec des anomalies de la thyroïde, un enfant peut subir des baisses de température déraisonnables jusqu'à 36,0-35,8 degrés ou, au contraire, augmente jusqu'à 37,0-37,4 degrés;
  • violations fréquentes de la fonction digestive - constipation, ballonnements, diarrhée, flatulences;
  • somnolence constante - l'enfant dort de 10 à 12 heures, mais en même temps, il a toujours l'air fatigué et paresseux;
  • changements de poids - dans le contexte de l'appétit habituel, l'enfant récupère beaucoup ou perd du poids;
  • troubles de la concentration, agitation, distraction - les écoliers peuvent commencer à prendre du retard dans leurs performances et ne pas mémoriser de nouvelles informations;
  • essoufflement, l'apparition d'œdème.

Lorsque la glande se dilate dans le cou, une saillie sera clairement visible.

C'est important! Les symptômes cliniques décrits peuvent bien être des signes de maladies de l’estomac, du cœur et du système nerveux. Ne vous laissez donc pas soigner, mais assurez-vous de consulter un médecin. Le traitement des troubles de la glande thyroïde est un médecin endocrinologue.

Maladies de la glande thyroïde chez les enfants

L'hypertrophie thyroïdienne se développe en raison de nombreux facteurs, mais les plus courants sont les suivants:

  • une diminution de la production d'hormones ou au contraire une augmentation de leur quantité dans le sang;
  • maladies infectieuses passées;
  • blessures au cou et au larynx;
  • formation de tumeurs (nature bénigne et maligne);
  • Maladies de la glande - thyroïdite, hyperthyroïdie, hypothyroïdie, maladie de base.

L'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est une maladie de la glande thyroïde qui se manifeste par une production réduite d'hormones par l'organisme. En conséquence, la glande commence à grossir pour compenser le manque d'hormones. L'hypothyroïdie primaire et secondaire est distinguée, et primaire est toujours congénitale (crétinisme) et acquise - associée à des troubles de la glande.

L'hypothyroïdie secondaire se développe sur le fond des désordres dans l'hypophyse et l'hypothalamus. Cliniquement, l'hypothyroïdie chez les enfants se manifeste par les symptômes suivants:

  • somnolence et apathie, léthargie;
  • larmoiement, humeur dépressive;
  • gonflement;
  • cheveux ternes et ongles cassants;
  • troubles de la mémoire, faible apprentissage;
  • diminution de la température corporelle;
  • problèmes digestifs - constipation, ballonnements, flatulences.

Une augmentation de la glande thyroïde chez les adolescentes associée à une hypothyroïdie est presque toujours accompagnée d'irrégularités menstruelles.

L'hyperthyroïdie

Dans l'hyperthyroïdie, la production d'hormones augmente chez l'enfant, ce qui a également des effets négatifs sur l'organisme. Le plus souvent, la maladie est détectée chez les enfants à partir de 3 ans et jusqu'à la puberté.

Cliniquement, l'hyperthyroïdie se manifeste par les symptômes suivants:

  • activité accrue et hyper excitabilité;
  • température corporelle basse sans aucun signe d'infection virale;
  • tension artérielle élevée;
  • pouls rapide;
  • mauvais sommeil et sautes d'humeur;
  • transpiration excessive.

Une hypertrophie de la glande thyroïde chez les adolescentes, sur fond d'hyperthyroïdie, provoque de graves dysfonctionnements et irrégularités du cycle menstruel, et peut également provoquer le développement d'un épuisement nerveux dû au fait que l'adolescente dort peu et est constamment en état de veille. Dans les cas graves, le développement de la toxicose hormonale - thyrotoxicose.

Thyroïdite

Lorsqu'un enfant a une hypertrophie de la thyroïde sur le fond d'une maladie infectieuse ou d'un cou d'herbes, il parle de thyroïdite ou d'inflammation de la glande. Cette pathologie peut se développer même après une amygdalite non traitée. Il est donc extrêmement important de traiter correctement et rapidement tous les processus inflammatoires du pharynx et d'autres organes internes.

La thyroïdite se caractérise par le fait que les organes du système immunitaire commencent à produire des anticorps qui détruisent les cellules de la glande thyroïde, tandis que l'enfant commence par développer une hypothyroïdie, qui se transforme progressivement en hyperthyroïdie. Chez les filles, la maladie survient plusieurs fois plus souvent que chez les garçons.

La fatigue et l’oubli sont les premiers signes de la thyroïdite - l’enfant commence à mal étudier à l’école, ne se souvient plus de la nouvelle information, devient lent et apathique. À mesure que le processus pathologique progresse, des symptômes d'hypothyroïdie ou d'hyperthyroïdie sont ajoutés.

La vidéo présentée dans cet article décrit plus en détail les facteurs pouvant contribuer au développement de troubles thyroïdiens chez l’enfant - ces informations ne sont fournies qu’à titre de référence et ne peuvent remplacer les conseils d’un endocrinologue en cas de besoin.

Maladie de Basedow

Cette maladie de la thyroïde appartient à la catégorie des auto-immunes et se développe le plus souvent chez les adolescents de 14 à 15 ans. Le principal moteur du développement de cette pathologie est un ajustement hormonal - des symptômes caractéristiques de la maladie apparaissent: œil de bogue, fatigue, sautes d'humeur constantes, irritabilité, problèmes du système cardiovasculaire.

Formations tumorales et nœuds dans la glande thyroïde

Les lésions nodulaires de la glande thyroïde ne se manifestent pratiquement pas du point de vue clinique. Dans la plupart des cas, elles sont diagnostiquées par hasard, lors de la palpation ou de l'échographie. Lorsque des tumeurs de nature bénigne ou maligne se forment, l’enfant se plaint tout d’abord de la difficulté à avaler des aliments et à se sentir une boule dans la gorge.

C'est important! L'identification des ganglions et des formations de la glande thyroïde nécessite une surveillance régulière; si on observe une augmentation de leur nombre, le médecin décide des méthodes thérapeutiques cardinales - élimination chirurgicale de la glande thyroïde ou d'une partie de celle-ci.

Diagnostics

Les enfants génétiquement prédisposés aux maladies de la glande thyroïde doivent être périodiquement présentés à l'endocrinologue, les parents doivent surveiller l'état du bébé et, si des symptômes apparaissent, des anomalies de l'organe - n'hésitez pas à consulter un spécialiste. Plus on diagnostique rapidement les écarts de travail et les maladies de la thyroïde, plus le pronostic est positif, sinon l'enfant risque d'avoir de graves conséquences, notamment un coma et la mort.

Si vous trouvez un ou plusieurs des symptômes décrits ci-dessus, montrez-le à l'endocrinologue. Au cours du traitement initial, le médecin examine très attentivement le cou de l'enfant, palpe la glande, note qu'il y a des phoques dans le corps, des modifications de la forme et de la taille de la glande. De plus, la méthode obligatoire pour diagnostiquer les anomalies de la thyroïde est le test sanguin d'hormones - T3, T4 et TSH.

L'échographie aidera à déterminer la taille de l'organe et la présence de formations nodulaires dans la glande - elle est absolument indolore, sans restriction d'âge ni contre-indication et permet d'identifier avec une grande précision diverses pathologies. Lorsque des échographies ou des tumeurs suspectes sont détectées au cours d'une échographie, le médecin peut ordonner à l'enfant de réaliser une biopsie - en pinçant un morceau de tissu en vue d'un examen histologique ultérieur. Cette procédure est très instructive dans le diagnostic différentiel des tumeurs bénignes d'origine maligne.

Glande thyroïde élargie: faut-il traiter?

Bien entendu, avec une hypertrophie de la thyroïde, il est important de déterminer les causes de la croissance des tissus et le traitement en dépend. Tout d'abord, les préparations à base d'iode sont prescrites aux enfants présentant une hypertrophie de la thyroïde. La dose du médicament est déterminée individuellement en fonction des résultats du test et des caractéristiques du patient.

Lorsque l’hypothyroïdie est prescrite à des médicaments qui élèvent le niveau d’hormones thyroïdiennes au niveau souhaité, avec l’hyperthyroïdie, au contraire, sélectionnez des médicaments qui suppriment l’activité de la glande et la production d’hormones. Une notice détaillée est jointe au médicament. Elle décrit les effets indésirables que vous pourriez rencontrer au cours du traitement.

Le prix des remèdes hormonaux pour le traitement de la thyroïde est différent - il existe des alternatives moins chères. Demandez donc à votre médecin comment vous pouvez remplacer le remède si le traitement est coûteux, mais ne le faites pas vous-même.

C'est important! N'augmentez ou ne diminuez jamais la dose de médicament prescrite par un médecin et ne prenez pas l'automédication à votre place. Les hormones sont une ligne très mince, une fracture que vous pouvez poser au corps de l’enfant avec beaucoup de problèmes.

Lorsqu'un enfant contracte la maladie du bazar, il est généralement hospitalisé et surveillé jusqu'à ce que le niveau d'hormone atteigne les indicateurs souhaités. Si le traitement conservateur n'aboutit pas aux résultats escomptés et que la glande thyroïde continue de grossir, l'enfant est soumis à une opération chirurgicale visant à retirer partiellement ou totalement la glande.

Conclusion

La glande thyroïde est un organe sans lequel l'enfant ne peut pas grandir et se développer pleinement. Un retard mental, des rhumes fréquents, une immunité affaiblie et des résultats scolaires médiocres ne sont que quelques exemples des causes de problèmes thyroïdiens. L'erreur principale des parents est d'ignorer les symptômes ou, pire encore, l'auto-traitement.

Dans ce contexte, il est important de surveiller la santé de l'enfant dès la période prénatale: la future mère doit bien manger, prendre des vitamines et marcher davantage à l'air frais. Dès les premiers jours de la vie, il est important que le bébé tire le lait de sa mère. Si, pour une raison quelconque, cela n’est pas possible, il faut alors utiliser du lait maternisé et des suppléments en temps opportun.

Dans le régime alimentaire d'un enfant de plus d'un an, doivent être présents de la viande, du poisson, des œufs, des produits laitiers, des céréales, des légumes et des fruits. Avec une alimentation limitée de l'enfant (pour des raisons financières ou autres), il est important d'administrer des complexes de vitamines durant la période automne-printemps.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones