La question de savoir quel médecin traite la glande thyroïde soulève souvent la question des personnes qui ont déjà de graves problèmes de santé associés au fonctionnement de cet organe. Les maladies de la thyroïde touchent un très grand nombre de personnes dans le monde. Plus de la moitié d'entre elles ne sont même pas au courant de la maladie ou n'y attachent aucune importance. Cela est dû au fait que la glande thyroïde, en tant qu’organe du système endocrinien, est responsable du fonctionnement normal du métabolisme et du système nerveux.

La difficulté du diagnostic réside dans le fait que les symptômes d'anomalie thyroïdienne ne sont pas très prononcés, en particulier aux stades initiaux.

Par conséquent, de nombreux patients, même sans assumer l’échec du travail de ce corps, sont envoyés à la clinique vers d’autres spécialistes, par exemple en cardiologie, gynécologie ou neurologie. Et en fait, ils doivent être examinés par un endocrinologue.

Qu'est-ce qu'un endocrinologue?

L'endocrinologie est l'une des sciences de la médecine consacrée à l'étude du travail et des troubles du travail de toutes les glandes endocrines du corps humain. Quel est le nom du médecin qui a étudié cette science? Un endocrinologue est un spécialiste qui étudie, traite et s'occupe de la prévention des maladies causées par le dysfonctionnement de la glande thyroïde, tout en aidant à faire face aux conséquences qui découlent souvent d'une maladie en développement.

Les maladies les plus courantes traitées par le médecin endocrinologue sont peu nombreuses mais très graves:

  1. L'un d'entre eux est le diabète sucré: une pathologie qui se développe en raison d'une glycémie élevée, en violation des fonctions du pancréas.
  2. Thyroïdite auto-immune. Ce diagnostic est associé à une inflammation de la glande thyroïde, qui se développe en raison d'une production excessive d'anticorps dans le corps du patient.
  3. Le goitre toxique diffus, comme dans le cas précédent, s'accompagne de processus inflammatoires dans la glande thyroïde dus à une production excessive d'hormones.
  4. La spécialité de l'endocrinologue comprend toujours la prise en charge de patients atteints de pathologies telles que l'acromégalie et la maladie d'Itsenko-Cushing.

Quand est-il temps d'aller chez le médecin?

Il est très important de consulter un endocrinologue à temps et de ne pas perdre de temps à traiter les symptômes de spécialistes étroits. Si vous consultez un médecin à temps, qui s’occupe spécifiquement des problèmes du système endocrinien, un traitement choisi rapidement vous aidera non seulement à vous débarrasser des symptômes, mais également à en éliminer la cause. Pour ce faire, l’endocrinologue prescrira les procédures à inclure dans l’examen approfondi obligatoire. Il s’agit généralement d’une échographie de la thyroïde et d’une prise de sang (dans une veine) pour détecter la présence de certaines hormones (TSH). Si cette hormone est déficiente, les premières manifestations de la maladie commencent, notamment:

  • fatigue rapide du corps humain;
  • la faiblesse;
  • gain de poids important;
  • la dépression;
  • poignée de main;
  • vision floue, etc.

Ces symptômes sont souvent considérés comme caractéristiques du stress normal, qui est la première erreur du patient. Il vaut mieux exclure la possibilité d'une maladie des organes du système endocrinien que de faire une erreur et de perdre du temps pour le traitement.

Après avoir identifié un manque d'hormones dans le sang, l'endocrinologue prescrit un traitement qui aide à ajuster l'indicateur quantitatif de la TSH. Si l'image est inversée, les symptômes suivants seront observés: irritabilité, tachycardie, métabolisme accéléré et augmentation de la température corporelle. Si le patient présente ces symptômes et que le traitement de spécialités étroites n’aide pas, il est nécessaire de contacter un endocrinologue pour obtenir des conseils et un traitement qualifiés.

Les maladies de la glande thyroïde sont très graves. Non seulement l’état général du corps, mais le travail de nombreux organes dépend de son fonctionnement. Par conséquent, il est très important de suivre toutes les recommandations de l’endocrinologue et d’effectuer le traitement sous son contrôle.

Thyroïde Docteur

L'endocrinologie est l'une des sciences les plus importantes et étudie la fonctionnalité et toutes sortes de troubles des glandes endocrines.

Le corps humain est un système endocrinien complet. Le traitement des processus pathologiques doit donc être aussi efficace et inoffensif que possible.

Médecin thyroïde

Un endocrinologue est un médecin dont l’activité est axée sur l’étude, la prévention et le traitement des processus pathologiques associés aux troubles de la glande thyroïde.

La tâche d'un spécialiste engagé dans ce type de pathologie consiste à corriger les antécédents hormonaux des patients, en sélectionnant un schéma de traitement individuel pour chacun.

Il est très important de noter que le médecin spécialiste de la thyroïde traite non seulement des problèmes associés à l'organe étudié, mais également de toutes les conséquences possibles pouvant survenir dans le contexte d'une maladie évolutive.

Un endocrinologue qualifié est spécialisé dans le traitement et le diagnostic des pathologies des organes suivants:

  • glande thyroïde;
  • l'hypothalamus;
  • l'hypophyse;
  • le pancréas;
  • les glandes surrénales;
  • épiphyse du cerveau.

Maladies traitées par endocrinologue

  1. Le diabète.

Une maladie pathologique à évolution chronique se développe suite à une augmentation du taux de sucre dans le sang, en violation de la production d'hormone pancréatique.

Le diabète sucré est l'une des pathologies les plus graves conduisant à une altération des processus métaboliques, de l'activité du cœur et du système nerveux.

La cause du diabète peut être un facteur génétique, l'obésité, un régime alimentaire malsain, un mode de vie sédentaire, un stress fréquent, etc.

Processus pathologique chronique, accompagné d'une inflammation de la glande thyroïde due à la production d'anticorps par le corps humain.

Maladie assez commune difficile à diagnostiquer au stade initial de développement.

La première étape de la pathologie est asymptomatique. La cause du développement de la thyroïdite auto-immune est une prédisposition héréditaire et, dans certains cas, des situations stressantes.

Un autre processus pathologique, accompagné d'une production excessive d'hormones thyroïdiennes.

La cause du développement de la maladie peut être une prédisposition génétique, un traumatisme psycho-émotionnel ou toute autre infection virale telle que la grippe, la rougeole, la coqueluche et bien plus encore.

L'une des maladies endocriniennes difficilement traitables est associée à une production excessive d'hormone de croissance, la somatotropine.

Cette hormone a un effet anabolique général sur tout le corps, stimulant généralement la synthèse des protéines, la croissance et le développement du système squelettique du corps humain.

Le développement de l'acromégalie peut être causé par des lésions graves de l'hypophyse, à savoir son lobe antérieur.

Maladie connue dans le monde entier et cohérente avec une production altérée de l'hormone du cortex surrénalien.

Les personnes souffrant de cette pathologie ont des niveaux trop élevés d’hormone adrénocorticotrope.

En règle générale, la pathologie se développe à la suite de l'utilisation à long terme d'hormones stéroïdiennes, qui provoquent le développement de tumeurs hypophysaires, de glandes surrénales et d'autres structures entraînant une production excessive d'hormones.

Endocrinologue d'équipement

Pour diagnostiquer les processus pathologiques affectant le système endocrinien humain, le médecin a besoin des outils suivants:

  • anthropométrie;
  • test de glycémie rapide;
  • outils d'évaluation de l'état neurologique.

Symptômes de troubles endocriniens

Pour une assistance qualifiée, les spécialistes doivent être contactés immédiatement après la détection de tels symptômes:

  • détérioration de l'état général du corps;
  • somnolence;
  • irritabilité grave;
  • soif constante, sécheresse de la bouche;
  • l'apparition d'œdème du visage et des jambes;
  • état dépressif;
  • perte de cheveux;
  • tremblement des mains et des pieds;
  • surpoids ou, au contraire, insuffisance pondérale;
  • croissance inappropriée du système squelettique;
  • douleurs dans les articulations, les os, les muscles;
  • hypertension artérielle;
  • constipation fréquente, nausée;
  • détérioration de l'acuité visuelle, développement de cataractes, glaucome;
  • maladies gastro-intestinales souvent récurrentes.

Il est très important d'identifier la pathologie en développement à temps, afin d'éviter d'éventuelles complications et une progression ultérieure de la maladie.

Quel est le nom du médecin thyroïde?

Tout d'abord, une personne qui soupçonne un dysfonctionnement de la glande thyroïde s'intéresse à la question de savoir ce que le médecin dit à propos de la glande thyroïde. En effet, un spécialiste étroit traite du traitement de cet organe. Il effectue également le diagnostic et établit le diagnostic.

Domaine de travail de l'endocrinologue

La glande thyroïde appartient aux organes de la sécrétion interne. Il est responsable de la production d'hormones spécifiques contenant de l'iode. En outre, il y est stocké et stocke de l'iode. Tout échec dans le travail de cet organe provoque de graves conséquences pour tout l'organisme. C'est pourquoi, en cas de doute, il est nécessaire de contacter un spécialiste étroit qui traite la glande thyroïde. Quel est le nom d'un médecin qui diagnostique et prescrit un schéma thérapeutique pour les maladies de la glande thyroïde? Comme la glande thyroïde appartient au système endocrinien, elle est traitée par un endocrinologue. Ce spécialiste travaille dans n'importe quelle clinique afin que le patient puisse obtenir ses conseils sans aucun problème. Habituellement, un thérapeute adresse un patient à un patient pour une consultation, mais dans une clinique privée, un patient peut obtenir une consultation d'un endocrinologue, en contournant cette étape.

Quelles sont les tâches d'un endocrinologue? Il convient de noter que le médecin traite des problèmes non seulement de la thyroïde, mais également de l'hypothalamus, des glandes surrénales, de l'hypophyse, de la pinéale et du pancréas. Les tâches accomplies par le médecin incluent:

  • examen initial du patient;
  • les diagnostics;
  • étude du fonctionnement et de l’état du système endocrinien du patient;
  • faire un diagnostic;
  • traitement de cartographie;
  • correction de l'équilibre hormonal et du métabolisme;
  • désignation de mesures préventives.

Un endocrinologue traite des patients de tout âge. Par conséquent, si vous soupçonnez une pathologie, les enfants et les adultes le mènent.

Méthodes de diagnostic

Pour poser un diagnostic correct, puis un plan de traitement correct, il est nécessaire d’effectuer un diagnostic complet du patient.

En pratique endocrinologique, toute une gamme de mesures de diagnostic est utilisée.

Ceux-ci comprennent:

  1. Recueillir l'histoire. C'est la toute première étape. Dans ce cas, le médecin recueille toutes les plaintes du patient. En particulier, il a attiré l'attention sur les signes subjectifs pouvant indiquer une pathologie. Celles-ci incluent maux de gorge, peau sèche, gonflement du visage, cheveux fragiles, sensation de frissons ou de fourmillements dans les doigts, voix rauque, transpiration excessive, sensation de chaleur dans le corps, maux de tête, changements du pouls, des selles. En outre, la tension artérielle et le pouls, mesurés par le médecin lors de la première visite du patient, sont importants.
  2. Inspection primaire. Bien sûr, avec les pathologies de la glande thyroïde, sa taille augmente. Dans ce cas, la croissance du goitre est diagnostiquée. La tâche du médecin est de confirmer ou d'infirmer la présence de ces modifications lors de l'examen initial. Pour ce faire, il utilise les méthodes d'inspection visuelle et de palpation de la glande thyroïde et des ganglions lymphatiques adjacents.

Ces méthodes permettent non seulement de déterminer la présence de la maladie, mais également de déterminer le stade de développement du goitre. Il est de coutume de distinguer 4 étapes:

  1. Le stade initial. À l'extérieur de la glande, les changements ne sont pas perceptibles. À la palpation, ils peuvent être identifiés, mais avec difficulté.
  2. Détection à la palpation. Un médecin expérimenté peut remarquer la présence de goitre, mais uniquement en utilisant la méthode de palpation.
  3. Le goitre est visible visuellement. Mais en même temps, cela ne dépasse pas les limites du cou.
  4. Le goitre procure un inconfort. À ce stade, le goitre dépasse déjà la région du sternum et appuie sur la gorge, provoquant douleur et inconfort.

Cependant, pour la déclaration finale du diagnostic, il est nécessaire de mener d'autres études, notamment de laboratoire et de matériel.

Tests de laboratoire

Lors de la première consultation, le médecin donne au patient une référence pour des tests de laboratoire - urine et sang.

Dans l'étude du sang, il existe d'importants indicateurs de la composition en urées, en bilirubine, en créatinine, en enzymes et en protéines. Le taux de cholestérol dans le sang revêt également une grande importance car, selon cet indicateur, le médecin détermine si le fonctionnement de la glande thyroïde est augmenté ou diminué. Cette méthode est particulièrement utile pour le diagnostic de la maladie chez les enfants.

En plus de l'analyse sanguine générale, une analyse du contenu en hormones dans le sang doit être effectuée. À bien des égards, le diagnostic dépend du niveau des hormones T3, T4 et TSH dans le sang.

Diagnostic du matériel

Le patient doit être envoyé pour une échographie, des rayons X et une imagerie par résonance magnétique de la glande thyroïde. Ces techniques fournissent une image objective et fiable de l'état du corps du patient. En outre, ce sont les ultrasons, l'IRM et les rayons X qui donnent une image fidèle des modifications de la glande et du type de lésion (nodale ou générale), ainsi que des informations indiquant si les ganglions lymphatiques sont atteints ou non.

Dans certains cas, des méthodes de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires. Ceux-ci comprennent:

  1. Scintigraphie Définit l'activité de sécrétion. Dans le même temps, il est possible d’étudier non seulement l’organe dans son ensemble, mais également ses points individuels.
  2. Thermographie. Il est utilisé avec la scintigraphie. La méthode permet non seulement de détecter la présence d'une tumeur maligne, mais également de déterminer sa localisation exacte.
  3. Biopsie. La méthode consiste en ce qu'un patient est prélevé sur un organe malade avec une aiguille fine. Ensuite, une analyse biochimique de l'échantillon est effectuée. Cette méthode est utilisée dans des cas exceptionnels lorsque vous devez obtenir les informations les plus précises sur une maladie grave.

L'endocrinologue conclut, pose un diagnostic et prescrit un schéma thérapeutique uniquement sur la base des données obtenues lors du diagnostic.

Pathologies possibles

Il existe plusieurs types de pathologies de la glande thyroïde. En endocrinologie, leur classification est adoptée:

  1. Pathologie de la nature congénitale. Ils sont appelés ainsi parce qu’ils sont associés à un trouble qui a commencé pendant la période de développement prénatal. Ceux-ci incluent: développement anormal de la glande (son sous-développement), placement incorrect, changements défectueux des conduits.
  2. Goitre endémique. Il se développe dans les cas où une carence en iode se trouve dans le corps. En conséquence, la glande est en expansion pathologique.
  3. Goitre sporadique. S'il y a un excès d'iode dans le corps, un goitre de type sporadique se développe. Cette maladie est assez rare.
  4. Goitre toxique. D'autres noms pour cette maladie sont la maladie de Bazedov ou thyrotoxicose. En cas de sécrétion excessive d'hormones, la glande thyroïde augmente.
  5. L'hypothyroïdie. Si la fonction de sécrétion de la glande est anormalement réduite, le patient est diagnostiqué avec la maladie.
  6. Thyroïdite. Un processus inflammatoire peut commencer dans les tissus d'un organe. Cela peut être à la fois aigu et chronique.

Les groupes séparés incluent les pathologies suivantes:

  • les tumeurs, en particulier les tumeurs malignes;
  • dommages mécaniques - internes et externes.

L'endocrinologue est engagé dans le diagnostic et le traitement de toutes ces pathologies. Mais dans certains cas, il peut être nécessaire de consulter d’autres spécialistes étroits. Cela dépend s'il y a d'autres maladies à l'arrière-plan des anomalies de la thyroïde.

Conseils d'experts supplémentaires

En fonction des symptômes qui l'accompagnent, l'endocrinologue peut renvoyer le patient pour consultation à d'autres spécialistes restreints:

  1. Pour hématologue. S'il y a des changements dans la composition du sang.
  2. Pour le pneumologue. S'il y a des violations du système respiratoire.
  3. Au cardiologue. S'il y a des violations du système cardiovasculaire, par exemple, le ton du cœur.
  4. Au néphrologue. S'il y a des pathologies dans le travail des reins.
  5. Au gastroentérologue. Si le patient se plaint de troubles du système digestif.
  6. À l'oncologue. Si suspecté ou suspecté d'avoir une tumeur.
  7. Au chirurgien. Si la maladie est négligée, le patient peut également y être référé, car dans de tels cas, il est généralement nécessaire de recourir à des méthodes utilisables.

Si d'autres médecins sont impliqués, le régime de traitement est généralement compilé avec eux.

Glande thyroïde: quel genre de docteur la traite?

La branche de la médecine qui étudie la pathologie des organes de la sécrétion interne (glandes endocrines) s'appelle l'endocrinologie.

Ceux-ci incluent des organes tels que l'hypothalamus (corps pinéal), l'hypophyse, les glandes surrénales et la glande thyroïde, qui produisent des hormones pour maintenir un métabolisme normal dans le corps humain.

L'état normal du système endocrinien est étroitement lié à la régulation nerveuse de tous les processus du corps.

Par conséquent, les patients présentant des anomalies hormonales sont souvent dirigés vers un neurologue ou un psychothérapeute pour un rendez-vous lorsqu'ils ont besoin d'un médecin de la thyroïde. Quel est le nom de cette spécialité et quelles maladies sont incluses dans sa compétence?

Quel médecin traite la thyroïde?

La plupart des gens ordinaires sont loin de la médecine, et en particulier de l'endocrinologie.

Ils s’appuient sur leurs connaissances dans ce domaine, qu’elles proviennent de médias ou de conversations avec des amis ou des collègues de travail.

Et comme les premiers symptômes de troubles endocriniens sont généralement non spécifiques (faiblesse, irritabilité, etc.), les patients n'y prêtent pas attention, ou consultent des médecins d'autres spécialités.

Dans le même temps, selon les statistiques modernes, plus de 60% des habitants de mégalopoles présentent certaines anomalies dans le fonctionnement des glandes endocrines, y compris la thyroïde. L'endocrinologue est le seul spécialiste pouvant aider ce groupe de patients.

Qu'est-ce qu'un endocrinologue?

Le nom de la spécialité «endocrinologue» est basé sur les racines grecques «endon» - interne, «krino» - distinctif et «logos» - connaissance.

Par conséquent, le domaine d'activité de l'endocrinologue contient en lui-même la prévention, le diagnostic et le traitement des affections associées à la pathologie des glandes endocrines.

Celles-ci incluent toute perturbation de l'équilibre hormonal dans le corps, ainsi que les conséquences qu'elles entraînent: dysfonctionnement sexuel, troubles métaboliques, troubles des organes et systèmes internes.

Comme d’autres spécialités médicales, l’endocrinologie comprend des domaines professionnels plus restreints:

  • endocrinologue pédiatrique;
  • endocrinologue-gynécologue;
  • chirurgien endocrinologue;
  • endocrinologue-diabétologue;
  • généticien endocrinologue.

Organes et maladies que l'endocrinologue traite

Aujourd'hui, il existe plus de 60 hormones sécrétées par les cellules, les tissus et les glandes endocrines. Chacune des hormones a certaines «cibles» dans le corps humain, vers lesquelles son action est dirigée.

Qu'est-ce que l'endocrinologue traite?

Si, pour une raison quelconque, la production d’une hormone est perturbée, il se produit une hypo ou une hyperfonctionnement de l’organe correspondant, qui finit par provoquer une maladie.

La tâche de l’endocrinologue est d’identifier le plus tôt possible les troubles hormonaux, avant l’apparition d’une pathologie organique.

La liste des organes endocriniens étudiés par l'endocrinologue comprend:

  • glande thyroïde;
  • l'hypophyse;
  • les glandes parathyroïdes;
  • les glandes surrénales;
  • pancréas (îlots de Langerhans);
  • gonades (ovaires et testicules);
  • l'hypothalamus;
  • d'autres organes qui ont, outre leur fonction principale, la capacité de sécréter dans le sang des substances biologiquement actives (hormonales): cellules intestinales, reins, tissus adipeux, etc.

Le diabète est la pathologie la plus courante à laquelle un endocrinologue est référé. Cette pathologie est associée à l'insuffisance (ou l'immunité) d'une hormone pancréatique importante, l'insuline.

En outre, la gamme de maladies surveillées par les médecins de cette spécialité comprend:

  • diabète insipide (diabète), se développant dans la pathologie des structures hypophyso-hypothalamiques;
  • maladies auto-immunes de la glande thyroïde (goitre de Khoshimoto);
  • Syndrome d'Itsenko-Cushing (apparaissant dans le contexte de la pathologie des glandes surrénales);
  • gigantisme;
  • l'acromégalie;
  • nanizm hypophysaire;
  • l'obésité;
  • hypothyroïdie et hyperthyroïdie;
  • stérilité endocrinienne;
  • la mastopathie;
  • l'ostéoporose;
  • troubles menstruels, etc.

Vidéos connexes

Ce que le médecin traite de la glande thyroïde, nous l'avons compris, examinons de plus près la liste des maladies du système endocrinien:

Un accès opportun à un endocrinologue aide souvent à prévenir des maladies plus graves pouvant entraîner la mort de patients - maladie hypertensive, maladie cardiaque ischémique, crise cardiaque et accident vasculaire cérébral. Un traitement hormonal substitutif adéquat, prescrit par un spécialiste, améliore dans la plupart des cas la qualité de vie des patients et en prolonge la durée.

Quel médecin vérifie la glande thyroïde

La glande thyroïde est l’un des organes humains les plus importants. Il est responsable de la production d'importantes hormones dans le corps, ainsi que de la production d'iode. Par conséquent, il est très important de surveiller l'état de la glande thyroïde et, au moindre symptôme de sa maladie, de consulter immédiatement un médecin.

Beaucoup de gens ne savent pas quel genre de médecin vérifie la glande thyroïde. En cas de malaise dans la glande thyroïde ou de symptômes de sa maladie, vous devez consulter un médecin endocrinologue.

Maladie de la thyroïde

Médecin endocrinologue à propos des sensations douloureuses dans la région de la glande thyroïde. Pour des informations générales, vous pouvez les explorer vous-même. Les principales maladies de la glande thyroïde pouvant survenir chez chaque personne:

  • anomalies congénitales (sous-développement congénital de la glande thyroïde, mauvaise insertion dans le corps, défaut des conduits);
  • hypertrophie de la glande thyroïde due à une carence en iode dans le corps (dans la terminologie médicale, cette maladie est appelée goitre endémique);
  • goitre sporadique, associé à une trop grande quantité d'iode dans le corps humain;
  • une tumeur maligne sur la glande thyroïde;
  • lésion organique interne ou externe et autres.

Absolument toutes les maladies de la glande thyroïde perturbent tout le travail du corps humain. Et tout cela parce que, d’une manière ou d’une autre, ils sont associés à des processus métaboliques.

Le traitement principal de toutes les maladies est effectué par un endocrinologue. Mais, mais aussi ne peut pas se passer d’autres professionnels:

  1. pneumologue (si le patient a une violation du système respiratoire);
  2. un hématologue (si des changements dans la circulation sanguine se produisent);
  3. néphrologue (dans le corps il y a une violation du fonctionnement normal des reins);
  4. un gastro-entérologue (le patient a une violation du tractus gastro-intestinal).

En d'autres termes, si vous avez une maladie de la thyroïde, une équipe de spécialistes devrait travailler avec vous afin de remédier à cette maladie et de protéger le patient de complications éventuelles.

Les symptômes

Symptômes pour lesquels vous devez absolument consulter un médecin endocrinologue:

  • fatigue rapide et sévère;
  • diminution de la capacité de travail;
  • perte de poids soudaine;
  • la peau commence à sécher;
  • les cheveux commencent à tomber très rapidement;
  • douleur musculaire persistante;
  • frissons persistants et sensation de froid.

Si vous avez remarqué l’un de ces symptômes, c’est le signe qu’il est temps de consulter un spécialiste - l’endocrinologue. Il identifiera la cause et pourra prescrire un traitement pour la glande thyroïde.

Caractéristiques de l'endocrinologie en tant que science

Les endocrinologues sont des médecins qui traitent des maladies liées à la glande thyroïde. Les endocrinologues effectuent:

  • étude approfondie de la maladie du système endocrinien humain;
  • recherche liée à la régulation hormonale des processus métaboliques;
  • recherche dans le domaine des modifications fonctionnelles des organes humains;
  • prévention des maladies de la thyroïde.

Les responsabilités de l’endocrinologue comprennent non seulement le diagnostic correct et la prise de décision en matière de traitement. Il est très important que le spécialiste entreprenne la correction de la composition hormonale, ainsi que la restauration du processus métabolique nécessaire au patient. Étant donné que les maladies de la glande thyroïde peuvent affecter considérablement la fonction sexuelle, le médecin doit également tenir compte de ce facteur.

En d'autres termes, l'endocrinologue accomplit un travail très important dans le traitement des maladies de la thyroïde. Ne sous-estimez pas son travail, car de telles maladies peuvent avoir des conséquences très graves.

Diagnostic de la maladie

Tout d'abord, lorsque le patient contacte le patient, le médecin procède à un examen primaire et recueille également l'anamnèse en fonction des symptômes du patient. L'endocrinologue doit faire attention même aux plaintes de patients mineurs, par exemple:

  • maux de gorge et inconfort;
  • perte de cheveux (si cela n'a pas été observé auparavant chez le patient);
  • grave gonflement des paupières et de tout le visage;
  • irritabilité du patient;
  • mains tremblantes et voix.

Tous ces détails mineurs peuvent inciter le médecin à signaler la présence de problèmes de glande thyroïde.

Ensuite, le médecin doit vérifier la violation de la taille de la glande thyroïde. Cela se fait en utilisant la palpation normale de la région où se trouvent la glande thyroïde et les ganglions lymphatiques. En outre, l'endocrinologue doit écouter le cœur et déterminer la pression artérielle.

Après l'examen initial, vous devez passer une série de tests. Tout d'abord, vous devez uriner, du sang.

Ensuite, vous devriez être envoyé pour effectuer des diagnostics par ultrasons ou, plus simplement, des ultrasons. Très souvent, après un examen minutieux, les endocrinologues prescrivent également l’imagerie par résonance magnétique.

Traitement

Les endocrinologues reconnaissent qu'ils ne sont pas en mesure de guérir complètement leurs patients des maladies liées à la thyroïde et de restaurer complètement les fonctions de cet organe. Surtout si la maladie est déjà au dernier stade. Fondamentalement, le traitement vise à ralentir la progression de la maladie et à maintenir des niveaux hormonaux normaux dans le corps.

Cependant, ne paniquez pas immédiatement et ne remettez pas votre visite à l'endocrinologue. Un bon spécialiste sera en mesure de déterminer quel type de maladie a causé les problèmes de glande thyroïde, ainsi que de prescrire un traitement qui atténuera les symptômes et aidera à retrouver une vie normale.

Le plus souvent chez les patients traités avec des problèmes de thyroïde, l'hyperthyroïdie est trouvée. Il existe plusieurs méthodes pour son traitement:

  • avec l'aide de drogues;
  • une chirurgie;
  • utilisant de l'iode radioactif.

L'intervention chirurgicale implique l'ablation de certains fragments de la glande thyroïde. Cette méthode est utilisée dans des cas extrêmes, car cela peut obliger le patient à prendre des hormones en plus pour le reste de sa vie.

Le traitement médicamenteux est souvent accompagné du régime alimentaire du patient. Lors de la prise de médicaments pour leur action normale, le patient doit consommer chaque jour une quantité suffisante de protéines, glucides, lipides et autres nutriments et minéraux. Au cours de la période de traitement, vous ne devez en aucun cas consommer d'aliments qui «excitent» le système nerveux, par exemple diverses boissons énergisantes, café, thé vert ou noir, etc.

Le traitement à l'iode radioactif est généralement un traitement unique. Le médecin prescrit une procédure au cours de laquelle l’iode radioactif pénètre dans le sang du patient, puis dans les cellules thyroïdiennes. Ce médicament s'accumule dans les cellules et commence progressivement à les détruire.

Si vous avez des problèmes de glande thyroïde, vous savez maintenant avec quel médecin vous adresser pour résoudre le problème. N'hésitez pas à consulter un spécialiste si vous souhaitez guérir la maladie et revenir à une vie normale.

Quel est le nom du docteur sur la glande thyroïde, qui la traite?

Le médecin de la thyroïde, comme on dit, commence à s'inquiéter de toute manifestation de la pathologie du système endocrinien. L'endocrinologue est un spécialiste étroit engagé dans l'étude, la prévention des maladies, le traitement des lésions pathologiques de la glande thyroïde.

La question est la suivante: y a-t-il des médecins sur la thyroïde et comment s'appelle un spécialiste étroit? La réponse est un endocrinologue. Lorsque des symptômes douloureux apparaissent dans le cou, la personne commence à comprendre vers qui se tourner. Le traitement des organes endocriniens est de la compétence d'un spécialiste: l'endocrinologue.

Tâches assignées à l'endocrinologue

La glande thyroïde est le principal, mais pas le seul organe, qui traite et contrôle l’endocrinologue. Son nom caractérise la zone de travail: le système endocrinien. La glande thyroïde est un organe de sécrétion interne. Il est responsable de la production d'hormones contenant de l'iode. Le fer est un entrepôt pour l'iode, un lieu où ses réserves sont stockées et protégées. Les endocrinologues sont dans n'importe quelle clinique. Un médecin peut lui envoyer une lettre qui, après examen, en examinant attentivement les plaintes du patient, identifie un organe pouvant entraîner les violations susmentionnées.

La consultation avec l'endocrinologue peut être obtenue sans consulter le thérapeute. Il y a plusieurs options: une décision indépendante d'une personne, les conseils de parents, l'aide d'Internet. Les problèmes résolus par le spécialiste n'impliquent pas la vérification du fonctionnement de la glande thyroïde.

La compétence du médecin comprend également d'autres organes et systèmes:

  1. La région du cerveau moyen est l'hypothalamus;
  2. Glande pinéale (épiphyse du cerveau);
  3. Pancréas (pancréas);
  4. Les glandes surrénales;
  5. Glande endocrine (glande pituitaire).

Une personne de tout âge peut obtenir un rendez-vous avec un endocrinologue: une personne âgée, un adulte, un enfant. En cas de suspicion de pathologie dangereuse, il est important de réagir rapidement. Le meilleur départ est une visite chez un spécialiste étroit dans le domaine du système endocrinien.

Les tâches assignées au médecin sont très différentes.

Ils peuvent être construits en étapes, étapes d'action:

  1. Examen du patient.
  2. Écouter des plaintes.
  3. Mesures de diagnostic du plan principal.
  4. L'étude de l'état et de la correction du système endocrinien du patient.
  5. Plan de clarification de diagnostic supplémentaire.
  6. Le diagnostic
  7. Élaborer un plan et un ensemble de mesures médicales.
  8. Contrôle et ajustement du niveau d'hormones dans le corps du patient.
  9. Élaborer un plan de mesures préventives.

Méthodes et méthodes de travail du médecin

L'endocrinologue mène des activités de diagnostic en cours.

Ils sont nécessaires pour choisir un système de traitement, pour suivre l’évolution du traitement, la convalescence du patient et l’état de santé après mesures correctives.

  1. Recueillir l'histoire. Début du traitement. Le spécialiste connecte toutes les plaintes des patients dans un seul système. En écoutant la personne, le médecin à l’aide de questions supplémentaires clarifie les caractéristiques de la pathologie. Le médecin examine le comportement du patient en comparant les signes théoriques, les symptômes et la pratique.
  2. Examen primaire par un spécialiste. Le docteur étudie l'organe. Méthodes d'examen primaire: examen visuel de l'apparence du patient, palpation de la glande et des ganglions lymphatiques.
  3. Études de laboratoire. Si une maladie est suspectée, un médecin spécialiste de la thyroïde donnera des instructions pour le test (sang, urine). Le médecin dirigera le patient vers une échographie. De plus, d'autres méthodes de recherche sur le matériel informatique seront recommandées: rayons X, IRM. Les méthodes matérielles fourniront au spécialiste une image de l'état de la glande thyroïde. L'information déterminera le type de lésion. Les données apparaîtront sur l'emplacement de la pathologie, sa transition vers les organes et systèmes adjacents.
  4. Méthodes de diagnostic supplémentaires. La scintigraphie détermine l'activité de sécrétion de tout l'organe et des points individuels. La thermographie vous permet de détecter la présence d'une tumeur maligne et de donner des informations sur l'emplacement de son foyer. Une biopsie fournira des données sur l'analyse des tissus des zones touchées de la glande thyroïde. L'analyse biochimique est effectuée lors de la détection des signes d'une maladie grave et dangereuse.

Pour les activités de diagnostic, le thyroïde utilise des outils spéciaux:

  1. Dispositifs pour obtenir des données anthropométriques;
  2. Test rapide de la glycémie du patient;
  3. Instruments neurologiques.

Maladies du domaine de spécialisation de l'endocrinologue

Il existe de nombreux troubles pathologiques qui relèvent des activités d’un spécialiste étroit. Cela est dû au fait que le système endocrinien est la quasi-totalité du corps humain.

Les principales maladies traitées par l'endocrinologue sont les suivantes:

  1. Le diabète. La pathologie est chronique. Il se développe en raison d'une augmentation du taux de sucre dans les vaisseaux sanguins. Une augmentation de sa quantité est une conséquence du dysfonctionnement du pancréas. La maladie entraîne des troubles métaboliques, processus responsable du fonctionnement d'autres systèmes importants du corps.
  2. Thyroïdite auto-immune. L'inflammation de la glande thyroïde de ce type est détectée en raison de la production d'anticorps affectant les cellules des tissus du système endocrinien.
  3. Goitre toxique diffus. La pathologie se manifeste par une quantité accrue d'hormones thyroïdiennes, qui introduit des anomalies dans l'activité du corps, qui se traduisent par des symptômes douloureux.
  4. Acromégalie Maladie grave du système endocrinien. Il résulte de la surproduction d'hormone de croissance (hormone de croissance). Une des raisons est le développement inapproprié ou des dommages à la glande pituitaire.
  5. Maladie d'Itsenko-Cushing. La maladie est associée à un dysfonctionnement des glandes surrénales. Leur écorce viole le taux de production d'hormones: une augmentation de l'hormone corticotrope.

Pathologie thyroïdienne

Le médecin affecté à la thyroïde, selon des sources médicales, suggère de diviser toutes les pathologies conformément à la classification.

Ils peuvent être appelés différemment, mais la classification généralement acceptée est la suivante:

  1. Maladies qui sont des lésions congénitales. Ils sont basés sur le développement de la maladie dans la période prénatale. Les pathologies les plus fréquentes: anomalies, défectuosité, mauvais emplacement.
  2. Goitre endémique. La cause de la pathologie est une carence en iode dans le corps, d’où l’expansion de la glande.
  3. Goitre sporadique. La base de la maladie est un excès d’iode.
  4. Goitre toxique. L'origine est associée à une augmentation excessive du taux de sécrétion d'hormones, à une augmentation de la thyroïde.
  5. L'hypothyroïdie. Causes: diminution anormale de la fonctionnalité de la sécrétion glandulaire.
  6. Thyroïdite. Le processus inflammatoire du tissu thyroïdien est de nature aiguë et chronique.
  7. Formations tumorales.
  8. Dommages mécaniques à la glande thyroïde.

Le médecin effectue le traitement de manière indépendante. Si la maladie a une large gamme de dommages sur le corps, elle sera alors conseillée par d'autres spécialistes et redirigera les données de diagnostic du patient. Ces actions aideront à éliminer la possibilité de développement de maladies associées.

Astuce 1: Quel genre de docteur à contacter pour maladie de la thyroïde

Astuce 2: Comment déterminer les symptômes de la maladie thyroïdienne

  • "Endocrinologie", I.V. Favorable, E.V. Shlyakhto, A.Yu. Babenko 2004

Quelles maladies un neurologue traite-t-il?

Comment l'accueil des patients par un neurologue

Astuce 4: Hypothyroïdie thyroïdienne: qu'est-ce qui est dangereux, symptômes et traitement?

Pourquoi l'hypothyroïdie se produit-elle?

Les hormones thyroïdiennes sont des substances actives qui aident à «métaboliser» le métabolisme et à remplir le corps d’énergie. Les dysfonctionnements de la glande thyroïde sont provoqués par un mauvais environnement, un manque d'iode dans l'alimentation et des contraintes permanentes. Pour cette raison, la glande thyroïde peut "surcharger" et réduire "l'approvisionnement" en hormones. En conséquence, la personne se transforme en une mouche endormie.

La perte de cheveux nette sans raison apparente est un autre symptôme de l'hypothyroïdie. Il convient de noter que la fatigue éternelle et les problèmes de cheveux ne sont que les premières cloches. À un stade avancé, l'hypothyroïdie commence à frapper le cœur, ce qui perturbe son travail.

Quelle hypothyroïdie est dangereuse pour le coeur

Le manque d'hormones, qui produit la thyroïde, conduit à une augmentation du taux de cholestérol dans le sang. Ces substances ont tendance à se déposer sur les parois des vaisseaux sanguins sous forme de croissance. En conséquence, la lumière des vaisseaux diminue, les organes internes manquent d'oxygène et de nutriments.

Si le cholestérol obstrue complètement au moins un vaisseau du cœur et ferme ainsi l'accès de l'oxygène au «moteur», une crise cardiaque peut survenir. Avec cette maladie, les blagues sont mauvaises, alors ne négligez pas la campagne auprès de l'endocrinologue dès les premiers signes d'hypothyroïdie. Il prescrira un traitement qui sera complet.

Comment éviter l'hypothyroïdie

Menu

Incluez dans votre régime alimentaire habituel le poisson et le chou marin, ainsi que les oignons, les raisins, les raisins de Corinthe et les haricots verts. Une paire de produits de données doit être présente dans votre menu tous les jours. Ils contiennent beaucoup d'iode - le «matériau de construction» clé de la glande thyroïde.

Drogues avec de l'iode

Les préparations à base d'iode constituent un autre remède efficace contre l'hypothyroïdie. Cependant, il est impossible de les remplacer par une nutrition adéquate sans consulter un endocrinologue! Cela peut facilement vous blesser.

Médecine hormonale

Vous ne devriez pas prescrire leurs propres médicaments hormonaux. Ceci s'applique également aux contraceptifs hormonaux. Ces médicaments peuvent nuire à la santé de la glande thyroïde. Prenez des pilules hormonales pour l'hypothyroïdie uniquement sur les conseils d'un médecin.

Le tabagisme

Essayez d'éviter la fumée de tabac. Si vous fumez, essayez de réduire le nombre de cigarettes fumées par jour. La fumée de cigarette contient des substances nocives, des thiocyanates, qui bloquent la fonction thyroïdienne.

Loisirs

Organiser un repos. Le stress constant et l'usure du travail sont des ennemis redoutables de la glande thyroïde. D'accord, il vaut mieux être moins nerveux que plus tard pour se lancer dans le traitement d'une glande épuisée par le stress - s'asseoir sur des médicaments coûteux et consulter un médecin.

Quel médecin devrait traiter la glande thyroïde?

Une science telle que l'endocrinologie étudie les maladies de la thyroïde. Bien entendu, en cas de maladie, le patient peut ne pas consulter immédiatement l’endocrinologue: les examens initiaux sont le plus souvent effectués par un médecin généraliste ou un pédiatre, qui le référera ensuite à un spécialiste.

Les examens initiaux sont le plus souvent effectués par un médecin généraliste ou un pédiatre, qui référera ensuite le patient à un spécialiste.

Caractéristiques de la glande thyroïde

La glande thyroïde est une glande humaine de petite taille et un élément essentiel de son système endocrinien. Cela est dû au fait que la science responsable de l'étude de l'organe, appelée endocrinologie. Cette spécificité répond également à la question de savoir comment s'appelle le médecin qui traite la thyroïde. Les spécialistes de son traitement et de sa prévention s'appellent des endocrinologues.

La tâche principale de la glande thyroïde est la sécrétion d'hormones nécessaires à l'homme, telles que des éléments thyroïdiens - thyroxine et triiodothyronine, ainsi que de la calcitonine. En produisant ces substances, le fer contribue au métabolisme normal du corps en régulant le travail du cœur et du système nerveux. En outre, il a un impact significatif sur la maturation du corps et le développement de la pensée. La glande thyroïde est le seul régulateur des hormones contenant de l'iode.

La tâche principale de la glande thyroïde est la sécrétion d'hormones nécessaires à l'homme, telles que des éléments thyroïdiens - thyroxine et triiodothyronine, ainsi que de la calcitonine.

Caractéristiques de la maladie thyroïdienne

Les principales maladies de la glande thyroïde se divisent en deux types:

  • Anomalies congénitales: sous-développement des organes, placement anormal, défauts des conduits.
  • Goitre endémique: hypertrophie pathologique de la glande due à une carence en iode.
  • Goitre sporadique: une maladie rare associée à un apport excessif en iode dans le corps.
  • Thyrotoxicose (maladie de Bazedov ou goitre toxique): augmentation de la thyroïde due à une sécrétion hyperactive d'hormones.
  • Hypothyroïdie: diminution anormale des fonctions de sécrétion de l'organe.
  • Thyroïdite: processus inflammatoire de caractère aigu ou chronique dans les tissus.
  • Tumeurs malignes.
  • Dommages mécaniques au corps, internes ou externes.

Les maladies de la thyroïde ont un impact significatif sur le fonctionnement d’autres organes en relation avec une altération des processus métaboliques.

Les maladies de la thyroïde ont un impact significatif sur le fonctionnement d’autres organes en relation avec une altération des processus métaboliques. Le traitement des maladies est effectué par l’endocrinologue, mais en présence d’événements de fond, l’hématologue (en ce qui concerne les modifications du sang), le pneumologue (trouble du système respiratoire), le cardiologue (trouble du tonus cardiaque), le néphrologue (complications dans le fonctionnement des reins), le gastro-entérologue (effets secondaires du système). digestion), oncologue (en présence de tumeurs malignes). Le diagnostic de la glande thyroïde est impossible sans la participation du radiologue. Enfin, le traitement des formes avancées et des manifestations aiguës ne va pas sans la participation du chirurgien.

Glande thyroïde: quel médecin traite-t-elle, quelle maladie et quelle méthode de traitement?

La thyroïde est appelée la glande non appariée de la sécrétion interne. Seuls les vertébrés ont un tel organe. La petite taille de la glande (seulement 30 à 60 g) ne l'empêche pas d'être responsable de fonctions importantes - la thyroïde produit des hormones qui régulent l'équilibre du calcium et du phosphate, ainsi que le métabolisme. La glande thyroïde est située à côté de la trachée, entre la ligne du col et la pomme d'Adam. Le traitement de la glande thyroïde est engagé par un endocrinologue.

Fonctions hormonales thyroïdiennes

La tâche principale de la glande thyroïde est la production d’hormones vitales: thyroxine, calcitonine. Grâce à eux, le métabolisme, le travail du cœur et des vaisseaux sanguins et le système nerveux sont régulés. La thyroïde affecte le développement de la pensée chez l'homme, la maturation du corps.

Les hormones thyroïdiennes sont impliquées dans tous les processus corporels. La tâche principale consiste à maintenir le métabolisme cellulaire, à réguler la respiration, le sommeil, la nutrition, l'activité physique, les battements cardiaques et le travail du système reproducteur.

Les thyroïdes sont nécessaires au développement intellectuel et physique. Avec l'hormone de croissance, ils affectent le développement du squelette. Si un enfant manque d'hormones, il y aura un retard de croissance, et si une femme enceinte a une telle déficience, l'enfant naîtra avec un sous-développement du cerveau.

Chez une personne en bonne santé, la glande thyroïde est responsable du gain de poids. Trop manger augmente l'activité de la glande, augmente la production de T3 (triiodothyronine), le métabolisme est accéléré. Si une personne est sous-alimentée, suit un régime épuisant, la thyroïde devient un peu active, le métabolisme ralentit.

Les hormones régulent l'équilibre sel-eau, participent à la production de vitamines, aident le travail des hormones. Par exemple, soutenir la production de vitamine A par le foie, l'effet de l'hormone de croissance sur le cerveau.

Les fonctions thyroïdiennes importantes sont la participation au développement des glandes mammaires féminines, le soutien de l’immunité, la prévention du vieillissement.

Maladie de la thyroïde

Les hormones produites par la thyroïde sont impliquées dans tous les processus qui affectent le fonctionnement du système digestif et nerveux. Les pathologies des glandes entraînent un dysfonctionnement d'autres organes et systèmes. Maladies majeures:

  • l'hyperthyroïdie. L'augmentation du nombre d'hormones qui accélèrent le métabolisme, augmente l'irritabilité, entraînant une perte de poids et une hyperactivité;
  • hypothyroïdie. La diminution du nombre d'hormones s'accompagne d'obésité, de peur du froid, d'une condition apathique, d'une diminution de la réaction émotionnelle, d'un ralentissement du métabolisme. Si vous soupçonnez une hypothyroïdie chez un enfant, le traitement commence sans attendre les résultats du test, la condition ne tolère pas de délai;
  • goitre endémique. La thyroïde se développe en raison du manque d'iode. La maladie survient chez des personnes vivant dans des régions déficientes en iode;
  • thyroïdite auto-immune. Ceci est une inflammation des tissus de la glande due à des réactions auto-immunes. Il se développe par étapes en passant par les étapes de l’hyperteriose, de l’euteriose, de l’hypothyroïdie;
  • adénome, cancer. Tumeurs d'évolution bénigne et maligne. Les deux options doivent être traitées chirurgicalement.

Symptômes de la maladie thyroïdienne

Le tableau clinique des défaillances de la fonction thyroïdienne se manifeste de différentes manières, selon qu'il s'agit d'une personne souffrant d'hypothyroïdie ou d'hypothyroïdie. Les symptômes externes permettent au médecin de suggérer la nature de la maladie.

L'hyperthyroïdie

Des quantités excessives de thyroxine, la triiodothyronine provoque une réaction violente du corps. Dans l'hyperthyroïdie grave, les médecins appellent cette affection thyrotoxicose, car il existe des signes d'intoxication.

Les troubles autonomes de la thyréotoxicose affectent le travail du cœur, les vaisseaux sanguins, le métabolisme:

  • le rythme cardiaque s'accélère (pouls supérieur à 90 battements / min);
  • le pouls s'accélère au repos, sur fond d'excitation nerveuse, même la nuit;
  • manifestation possible de la fibrillation auriculaire, accompagnée de la peur de la mort, impulsion inégale.

La peau est humide, chaude. Il y a un léger tremblement des doigts, pas associé à l'excitation. Au fil du temps, le tremblement se transforme en un fort tremblement de la tête, des mains (par analogie avec le parkinsonisme). La chaleur est ressentie de l'intérieur en raison d'un métabolisme accéléré.

Le patient ne tolère pas les pièces étouffantes, les couvertures épaisses. Ensuite, il y a une forte transpiration à température normale, à partir du minimum d'activité physique. Une rougeur du visage, une sensation de manque d'air est possible.

En raison du métabolisme accéléré apparaît:

  • augmentation de l'appétit, augmentation des selles (jusqu'à 5 fois par jour), division accélérée des substances;
  • douleur abdominale, augmentation de la cuisson;
  • perte de poids drastique due au traitement rapide des aliments, à la décomposition accélérée des protéines et des graisses. Non seulement la graisse est perdue, mais aussi le muscle. L'épuisement provoque une panne, une faiblesse.

L'hyperthyroïdie ne viole presque pas le travail des organes génitaux, parfois la libido augmente. Les femmes ont un cycle menstruel défaillant, ce qui augmente le risque de perdre un enfant. Chez les hommes, les glandes mammaires gonflent, il y a des problèmes d'érection.

Le système nerveux en souffre. Cela se manifeste par une augmentation de la vitesse de réaction, des performances. Ces changements positifs s'accompagnent d'irritabilité, de désinhibition de la parole, de mouvements. Le personnage devient insupportable, la personne est tourmentée par les peurs, l'anxiété, les états obsessionnels se développent. Cela révèle des pleurs, de l'émotivité.

Une libération soudaine d'hormones entraîne des palpitations, des nausées, de la diarrhée, des vomissements, de la fièvre, de la peur, une faiblesse musculaire et le coma.

L'hyperfonctionnement de la glande thyroïde provoque des maladies:

Plus d'informations sur l'hyperthyroïdie dans la vidéo:

L'hypothyroïdie

Si le corps perd la thyroïde, il semble ralentir, économisant de l'énergie. Le tableau clinique est presque l'opposé de celui qui caractérise l'hyperthyroïdie.

  1. Le rythme cardiaque est ralenti, le pouls tombe à 55 ° C et en dessous, ce qui provoque l'obscurité dans les yeux et un changement brusque de la position du corps peut entraîner une perte de conscience. Une insuffisance cardiaque survient.
  2. La peau est froide au toucher, de couleur pâle. Le patient ressent une sensation de froid même dans une pièce chaude. Les cheveux, les ongles semblent ternes, se cassent. Le bord extérieur des sourcils tombe, il y a une alopécie de la tête, la calvitie des parties du corps.
  3. Il y a un gonflement du visage, des mains, des jambes. Les diurétiques gèrent mal ce type d'œdème, la voix devient sourde et basse. La respiration nasale est difficile, l'audition se détériore. Tout est provoqué par le gonflement des parties du corps.
  4. La digestion est interrompue - la constipation survient, l'appétit disparaît, la nourriture est mal digérée. La production d'enzymes intestinales, le suc gastrique diminue. La motilité des voies biliaires est cassée, ce qui provoque le jaunissement de la sclérotique, la peau. Manifestation de la gastrite, augmente le foie.
  5. Le patient perd de l'intérêt pour la vie, il veut constamment dormir, se lasse rapidement des choses habituelles. La douleur musculaire est accompagnée d'une sensation de chair de poule rampante.
  6. La sphère psycho-émotionnelle en souffre - les émotions perdent leur éclat, les stimuli externes ne sont pas intéressés, une personne s'isole dans son propre monde, plonge dans la dépression. Violations possibles de la mémoire, capacités mentales, capacité réduite d'activité créatrice, apprentissage. Toutes les actions qu'une personne effectue automatiquement, par habitude. L’hypothyroïdie déclenchée entraîne une faiblesse musculaire telle qu’une personne est incapable de se servir elle-même de façon élémentaire.

Avec une forte diminution du niveau d'hormones vient le coma de myxedema. Se produit chez les femmes âgées atteintes d'hypothyroïdie. Évanouissement possible, mort respiratoire, insuffisance cardiaque. Le coma découle d'une hypothermie, d'une immobilité prolongée, d'une maladie aiguë.

Quel médecin traite la glande thyroïde?

Les maladies de la glande thyroïde affectent le fonctionnement des systèmes, des organes, toutes les pathologies sont associées au métabolisme. L'endocrinologue est impliqué dans le traitement de la glande et, si nécessaire, dans le traitement de spécialistes étroits:

  • pneumologue (pour des problèmes du système respiratoire);
  • néphrologue (en violation du travail des reins);
  • hématologue (en violation du système circulatoire);
  • gastro-entérologue (en cas de dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal).

Si vous rencontrez des problèmes avec la thyroïde, le patient doit subir un diagnostic précis, être sous la supervision d'une équipe de spécialistes. Les médecins prescriront un traitement adéquat visant à éliminer les problèmes et à prévenir les complications.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones