Les glandes parathyroïdes sont de petits organes jaunes, de forme ronde, pesant environ 40 à 70 grammes. Ils sont situés à proximité de la glande thyroïde dans le cou. 80% des personnes dans le monde des glandes parathyroïdes ont deux paires, soit 4 organes, le reste de ce nombre pouvant varier de 3 à 12 glandes.

La fonction principale de la glande est la synthèse de l'hormone parathyroïdienne (hormone parathyroïdienne) qui, conjointement avec les hormones thyroïdiennes et la vitamine D, régule l'équilibre phosphore-calcium dans l'organisme.

Quelles sont les maladies de la glande parathyroïde

L'hormone parathyroïde affecte les reins, le tissu osseux, le système musculo-squelettique, le système nerveux et les intestins.

Il augmente la teneur en calcium, favorise son élimination du tissu osseux et favorise son absorption inverse dans les tubules rénaux.

L’hormone parathyroïdienne améliore également la synthèse de la vitamine D dans les reins, ce qui entraîne une amélioration de l’absorption du calcium et du phosphore présents dans les aliments par les intestins.

Si cette relation est rompue, des changements pathologiques qui affectent l’état de l’organisme tout entier se développent.

Les maladies parathyroïdiennes sont:

Considérez les maladies ci-dessus plus en détail.

Selon les causes du développement de maladies de la glande parathyroïde, il existe deux formes d'hyperparathiose: primaire et secondaire.

L'hyperparathyroïdie primaire se forme dans le contexte de modifications pathologiques de la glande parathyroïde elle-même: il peut s'agir de tumeurs bénignes, telles que l'hyperplasie des tissus de l'organe, la formation kystique et l'adénome, et le processus malin de ses cellules est le cancer.

L'hyperparathyroïdie primitive est un facteur héréditaire et des pathologies associées des organes du système endocrinien.

L'hyperparathyroïdie secondaire se développe en raison d'une carence chronique en calcium dans le sang.

Dans ce cas, l'organisme tente d'augmenter la concentration de calcium à l'aide d'une production supplémentaire d'hormone parathyroïde par les glandes endocrines.

Les raisons de cette affection sont le manque de vitamine D dans le corps, la pathologie du système digestif associée à une altération de l'absorption du calcium dans la région intestinale.

L'hypercalcémie se développe en réponse à une carence en hormone parathyroïdienne, ainsi que dans le contexte de maladies graves accompagnées d'une infection du sang et d'une nécrose d'une grande surface.

L'hypoparathyroïdie est associée à une diminution de la production d'hormone parathyroïdienne par les glandes, à une absorption insuffisante du calcium dans les tubules rénaux et dans l'intestin.

Le résultat de ces changements est une concentration accrue de phosphates dans le corps.

Les experts sécrètent l'hypoparathyroïdie auto-immune et postopératoire.

L’hypoparathyroïdie auto-immune est généralement diagnostiquée chez l’enfant et à l’âge adulte, cette maladie étant étroitement liée à la présence d’autoanticorps dirigés contre la parathyroïde dans le corps.

En règle générale, l'hypoparathyroïdie auto-immune survient à la base de l'hypofonction thyroïdienne, de troubles de la glande surrénale dysfonctionnels, d'une pathologie gonadique, d'hépatite et de mycoses fongiques de la peau, des ongles, du nasopharynx et du vagin chez la femme.

L'hypoparathyroïdie auto-immune s'accompagne souvent de troubles visuels, de maladies oculaires telles que la kératoconjonctivite, la peur de la lumière et l'alopécie locale.

Une hypoparathyroïdie postopératoire se développe après un traitement chirurgical de la thyroïde et / ou de la parathyroïde.

Il est rarement diagnostiqué - jusqu'à 5% des cas. L'hypoparathyroïdie postopératoire est caractérisée par une excitabilité accrue des muscles lisses et squelettiques, qui se manifeste par leurs contractions convulsives.

Ces attaques peuvent être imprévisibles et spontanées, et peuvent survenir après l'apparition de facteurs provoquants.

Parfois, des convulsions peuvent affecter les paupières et les organes respiratoires, provoquant un laryngospasme.

Les mesures diagnostiques permettant d'identifier l'hyper- et l'hypoparathyroïdie reposent sur des études de laboratoire et sur les signes cliniques de la maladie.

Le tableau clinique de l'hyperparathyroïdie

Il existe plusieurs manifestations cliniques de l'hyperfonctionnement parathyroïdien:

  • des reins - urolithiase;
  • du tissu osseux - ostéoporose, tendance aux fractures, douleurs dans les articulations;
  • arythmie cardiaque, augmentation de la pression artérielle;
  • de la part de l'intestin - une violation de l'absorption de calcium dans le corps.

Signes d'hyperparathyroïdie

  • faiblesse accrue, fatigue;
  • maux de tête, troubles mentaux jusqu'au coma;
  • goutte, myopathie, arthrite;
  • cataracte, traces de calcium dans la cornée, vision floue;
  • pancréatite, calculs biliaires, problèmes digestifs;
  • soif inexpliquée, polyurie (excrétion d'une grande quantité d'urine);
  • état fébrile;
  • l'anémie.

Le tableau clinique de l'hypoparathyroïdie

Hypoparathyroïdie, se développant avec une production insuffisante d'hormone parathyroïdienne ou en l'absence de glandes parathyroïdes en raison d'une intervention chirurgicale ou d'une pathologie du développement congénitale.

Les causes de l'hypoparathyroïdie peuvent également être des inflammations du corps, une carence chronique en vitamine D, des saignements locaux en cas de blessure au cou, un facteur irradiant et une intoxication du corps avec des oligo-éléments chimiques dangereux.

Les symptômes cliniques de l'hypoparathyroïdie peuvent varier, comme c'est le cas avec l'hyperparathyroïdie.

Progressivement, l'image symptomatique devient plus claire - il y a un engourdissement temporaire des extrémités supérieures et inférieures, des phénomènes atrophiques dans les muscles.

Lorsque les phénomènes convulsifs peuvent développer des conditions telles que broncho-et laryngospasme, colique rénale.

En outre, des maladies des organes de la vision, des troubles digestifs, des troubles du rythme cardiaque, la perte de cheveux et de dents se rejoignent souvent.

Les attaques peuvent être similaires à l'épilepsie. L'hypoparathyroïdie peut causer des troubles mentaux et un retard de croissance chez l'enfant.

Traitement de la maladie parathyroïdienne

Le traitement des maladies de la glande parathyroïde de la sécrétion accrue de l'hormone parathyroïde est souvent chirurgical, consiste à éliminer les kystes, les adénomes et autres néoplasmes.

Le traitement conservateur est justifié en cas de contre-indication au traitement chirurgical ou de son échec.

Le traitement de l'hypofonction parathyroïdienne consiste à prévenir les convulsions et à administrer des suppléments de calcium.

La compensation du calcium dans le sang doit être effectuée avec la nomination obligatoire de la vitamine D.

Pour prévenir les convulsions, il est conseillé au patient de prendre des sédatifs et des anticonvulsivants (bromures). En cas de crise hypocalcémique, une administration intraveineuse de gluconate de calcium est recommandée.

Les maladies parathyroïdiennes sont suffisamment graves et entraînent le développement de complications dangereuses pour la santé.

Pour que le pronostic de récupération soit positif, il est important que le patient soit systématiquement observé par l'endocrinologue et subisse le traitement nécessaire tous les six mois.

Maladie parathyroïdienne chez les femmes

Parlant du système endocrinien, il n’est pas rare de demander ce qu’est la glande parathyroïde, où se trouve cet organe, quel est son rôle dans le corps humain. La glande parathyroïde est une collection de corps ronds, ils sont situés dans la région de la paroi postérieure de la glande thyroïde. La localisation de la glande parathyroïde est très pratique pour le contrôle de tous les systèmes. Quant au nombre de tels Taurus, il est différent - de 2 à 8, mais en moyenne il y en a 4, la longueur est de 8 mm et ils sont disposés par paires (à partir de ce nom). Si nous prenons en compte leur masse totale, dans la plupart des cas, elle ne dépasse pas 1,2 gramme.

Si nous prenons en compte ce qui différencie la glande parathyroïde de la glande thyroïde, les glandes parathyroïdes ont une couleur plus brillante chez les enfants, tandis qu'elles sont rosées et jaunâtres chez les adultes. De tous les organes à proximité, les glandes parathyroïdes sont séparées par un tissu fibreux. La glande parathyroïde a une structure unique dans laquelle tout est interconnecté.

Quelles sont les fonctions de la glande parathyroïde?

La glande parathyroïde (également appelée) remplit des fonctions très importantes dans le corps humain. L’un des plus importants est le processus de régulation de l’équilibre du phosphore et du calcium en produisant une hormone spéciale. En outre, les glandes parathyroïdes sont directement liées au travail du système nerveux humain, ainsi qu’au système osseux et moteur. La parathyroïde et son anatomie sont constamment étudiées par de grands experts de nombreux pays du monde.

Si le taux de calcium dans le sang commence à tomber en dessous du niveau autorisé, les parathyroïdes entament un processus salutaire: une hormone parathyroïde spéciale est libérée dans le sang. Et l'hormone parathyroïdienne, à son tour, commence à stimuler le processus excréteur de l'oligo-élément, ce qui n'est pas suffisant pour le fonctionnement normal du corps humain. L’hormone parathyroïdienne utilise en même temps le tissu osseux, de sorte que la fonction principale du parathyroïdisme est de produire une telle hormone parathyroïdienne, qui joue le rôle de catalyseur pour l’équilibre du calcium dans le corps humain.

Quels sont les signes pathologiques

Si la glande parathyroïde dans son travail commence à donner des échecs, alors la perturbation du travail normal de presque tous les organes. Si la parathyroïde commence à être perturbée, de telles conditions pathologiques commencent à se manifester avec des symptômes caractéristiques de la plupart des maladies du système endocrinien:

  • le système nerveux humain est opprimé;
  • une personne se fatigue rapidement sans aucune raison et un tel état ne passe pas;
  • appétit dérangé;
  • manifestations de faiblesse;
  • maux de tête constants;
  • Les muscles lisses et squelettiques subissent des contractions convulsives; ils sont difficiles à contrôler car l'hormone parathyroïdienne est produite en quantités insuffisantes.
  • L'excitabilité nerveuse et musculaire est élevée.

Avec un tel syndrome, divers types de perturbations et de troubles peuvent survenir dans divers systèmes.

Si l'état pathologique s'aggrave, les symptômes progressent également, ce qui affecte les organes et les tissus du corps humain. Le système des os et des muscles est soumis à la goutte et à la myopathie, le système de type visuel est affecté de cataractes et des sels de calcium se déposent dans la cornée. Le système cardiovasculaire est également exposé à des troubles qui se manifestent par une ligature vasculaire, une arythmie et une hypertension peuvent également être présents. La glande parathyroïde présente des symptômes de nature différente, ici tout se passe souvent individuellement. Les symptômes de la maladie chez les femmes présentent certaines différences, en particulier chez les femmes en état de grossesse.

Symptôme très caractéristique, lorsque des maladies parathyroïdiennes sont observées, les reins sont atteints, la personne a constamment soif et une lithiase urinaire peut se développer. Si une personne fait de la fièvre et si le taux sanguin d'hémoglobine est insuffisant, de tels signes peuvent également indiquer des problèmes de glande thyroïde. Mais de tels signes n'indiquent pas toujours qu'il s'agit d'une maladie parathyroïdienne.

Si nous parlons de quelles sont les manifestations de nature externe qui indiquent des troubles hormonaux, elles sont les suivantes:

  • la peau devient sèche et jaunisse;
  • lésions fongiques;
  • les cheveux deviennent ternes et cassants;
  • il peut y avoir des manifestations d'eczéma et de psoriasis;
  • les sourcils et les cils peuvent tomber;
  • les ongles deviennent plus minces;
  • peut être une cataracte;
  • calcifications hypodermiques dans les oreillettes;
  • les dents sont sujettes à différentes lésions.

Maladies des glandes parathyroïdes

L'hyperparathyroïdie est l'une des maladies les plus courantes. Elle est due à une augmentation de la sécrétion de parathyrine, ce qui entraîne le développement d'une hypercalcémie dans le corps humain. Si les hormones thyroïdiennes sont produites en grande quantité, cela ne mène à rien de bon. L'augmentation de la concentration hormonale provoque une grande quantité de calcium dans le sang, ce qui signifie que le tissu osseux commence à subir sa carence. Tout cela peut causer l'ostéoporose, affecte rarement les reins. La pathologie des glandes parathyroïdes humaines peut causer d'autres organes.

Cette maladie commence avec le fait que les tissus subissent une hyperplasie, un adénome et que des affections oncologiques peuvent également survenir, en général, tout ce qui peut entraîner des perturbations dans le fonctionnement normal de cet organe. Il faut noter ici une carence en calcium de nature durable, insuffisance rénale chronique, carence chronique en vitamine D. Dans ce cas, le traitement de la parathyroïde implique une intervention chirurgicale, le plus souvent le pronostic étant favorable. Cependant, après l'opération, il est nécessaire d'observer un certain régime, car avec l'hyperparathyroïdie, il peut y avoir d'autres signes qui indiquent d'autres perturbations du corps, ils ne doivent pas se développer.

Le dysfonctionnement des glandes parathyroïdes peut être provoqué par une maladie appelée hypoparathyroïdie. Dans ce cas, la situation est inversée, c’est-à-dire qu’il n’ya pas de parathyrine. Et cela provoque un manque de calcium dans le sang, ce qui conduit à l'excitation de type neuromusculaire, et même une psychose peut être. Rarement, une telle maladie se forme en cas de lésion ou d'ablation non intentionnelle lors d'une intervention chirurgicale sur un tel organe. Puisque la structure de la glande parathyroïde est assez complexe, de tels cas ne sont pas rares.

Cela peut aussi être une hémorragie dans la région cervicale, ainsi que le processus de nature inflammatoire, qui est présent dans la glande, peut être à blâmer. Le tout peut également être en déficit aigu de vitamine D dans le corps humain, le calcium n'est pas absorbé correctement dans l'intestin, il y a un effet de radiation. Cette maladie peut être très dangereuse, il peut y avoir divers troubles avec les glandes.

Les principaux signes de cette maladie sont les crampes musculaires, qui commencent à augmenter dans des conditions stressantes. Une telle maladie est traitée principalement par des médicaments hormonaux. Quel est le diagnostic?

Afin d'identifier les conditions pathologiques du type de tissu glandulaire, des méthodes de diagnostic sont utilisées, qui peuvent être instrumentales et de laboratoire. Si nous parlons des méthodes de type laboratoire, elles sont:

  • il est nécessaire de déterminer le niveau de calcium dans l'urine;
  • déterminer la quantité de phosphate;
  • comment concentré parathyroïdes.

Cependant, dans la médecine moderne, les méthodes de type instrumental, qui se distinguent par une précision accrue, sont plus souvent utilisées et doivent être décrites en détail:

  • étude par ultrasons, cette technique est sûre, très précise et indolore. Avec son aide, il est le plus souvent possible d'identifier une augmentation des glandes. Cette méthode est largement utilisée dans les opérations chirurgicales, mais si les glandes ne changent pas de taille, cette méthode n’est pas efficace;
  • l'utilisation de la tomodensitométrie est une méthode d'hypersensibilité qui vous permet de détecter jusqu'à 90% de la violation;
  • L'IRM est souvent utilisée, ce qui est efficace car très sensible. Et la bonne nouvelle est qu’il n’ya pas de rayonnement ionisant, nous pouvons donc parler de sécurité accrue;
  • La scintigraphie à soustraction est la méthode la plus précise de la médecine moderne. Le patient commence à entrer dans les isotopes radioactifs du type, ils émettent un certain rayonnement, ce qui permet d'utiliser une technique de haute technologie pour mener l'étude. Cette méthode est contre-indiquée chez les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les patients atteints de formes sévères de la maladie;
  • Les méthodes d'examen aux rayons X, le plus souvent de cette manière, portent sur l'état du tissu osseux et les troubles du système cardiovasculaire.

Il convient de noter que chacune des méthodes de diagnostic répertoriées a ses avantages et ses inconvénients. Il est donc recommandé d’utiliser plusieurs méthodes pour obtenir des informations plus complètes et plus précises. Cela est particulièrement vrai en ce qui concerne le stade primaire des affections. Il ne fait aucun doute que les tests par ultrasons et en laboratoire se caractérisent par une sécurité accrue et un faible coût, mais s’ils présentent des résultats contradictoires, il est alors nécessaire d’utiliser la scintigraphie.

Quant à l'IRM et à la tomodensitométrie, elles sont le plus souvent utilisées lorsque les autres méthodes de diagnostic ne fournissent pas assez d'informations pour poser un diagnostic précis. Il est très important d'étudier soigneusement les dégâts, le traitement sera alors plus efficace. La parathyroïde implique un traitement de différentes manières, tout dépend du degré de maladie de ces glandes parathyroïdes et de nombreux facteurs individuels. L'histologie est souvent utilisée dans les diagnostics, et ces méthodes sont efficaces, car elles étudient les tissus vivants et leur structure. Cependant, seul le médecin décide de la méthode à appliquer, que ce soit l'histologie ou autre.

Subjugation du calcium à la parathormone

Comme nous l'avons déjà mentionné, la parathyroïdie a pour tâche principale de produire la paratinine en quantité suffisante. Si le taux de calcium dans le sang diminue rapidement, les récepteurs de type hormonal, produisant intensément une telle hormone, entrent en jeu. Puis commence l'activation des ostéoclastes, ce qui conduit à l'extraction du calcium du type de tissu osseux. La concentration de calcium dans le sang commence à augmenter, mais les os deviennent moins rigides, ce qui peut entraîner un processus de déformation si les échanges entre le calcium et le phosphore sont perturbés.

Les hormones de la glande parathyroïde humaine sont très importantes pour le fonctionnement normal du corps humain. Les glandes parathyroïdes, leurs fonctions sont si importantes que leur perturbation affecte le travail de tous les organes. Les hormones de la thyroïde et des glandes parathyroïdes doivent être normales. Si elles sont brisées, tous les processus vitaux commencent à se décomposer.

Une quantité plus faible d'ions calcium conduit au fait qu'une telle hormone est sécrétée de manière plus intensive. S'il y en a beaucoup, le processus est inversé. Il est à noter que pour toute la journée, le niveau de concentration en hormones n’est pas le même, c’est-à-dire qu’il est de nature maximale, car le processus d’échange est actif et la nuit, la concentration diminue. En l'absence d'hormone parathyroïdienne, l'état de santé général peut se dégrader, cette hormone étant responsable de nombreuses fonctions essentielles du corps humain.

Pathologies des glandes parathyroïdes chez la femme

Maladies de la glande parathyroïde - un diagnostic commun chez les femmes. Selon les statistiques, le beau sexe souffre d'anomalies du système endocrinien trois fois plus souvent que les hommes. Glandes parathyroïdes - organes de petite taille (leur poids varie entre 40 et 70 grammes) de couleur jaunâtre arrondie. Ils sont situés derrière et sur les côtés de la glande thyroïde (dans la région cervicale).

C'est intéressant. Environ 80% des personnes possèdent deux paires de glandes parathyroïdes (4 organes), alors que pour le reste des habitants de la planète, ce nombre est compris entre 3 et 12 glandes.

La tâche principale des glandes parathyroïdes est la production de l’hormone polypeptidique la plus importante du corps (ou hormone parathyroïdienne). En cas de déséquilibre dans le travail de ces organes, la pathologie des glandes parathyroïdes se développe, provoquant de graves perturbations hormonales et le développement de maladies dangereuses dans le corps de la femme.

Pathologies parathyroïdiennes

L’hormone parathyroïdienne assume une fonction importante: contrôler et réguler le taux de calcium dans les cellules sanguines. Le suivi du niveau du minéral se fait de manière rétroactive. Les plus petits récepteurs situés à la surface des glandes parathyroïdes captent de manière sensible la quantité d'ions minéraux dans le sang.

Dès qu'une violation se produit et que le niveau de la substance diminue, devenant inférieur à 2,25 mmol / l, les glandes commencent activement à produire du ptg (hormone parathyroïdienne), provoquant les changements suivants dans le corps:

  1. Les tubules rénaux absorbent intensément le minéral, l'empêchant de sortir du corps avec l'urine;
  2. L'hydroxylation (oxydation) de la vitamine D augmente dans les reins, ce qui entraîne une augmentation de la vitamine calcitriol (forme active). Le calcitriol est important pour le corps, il favorise la production de protéines qui aident à absorber le calcium. La vitamine D sous sa forme active, tandis que dans les reins, aide également le corps à absorber le phosphore, ce qui affecte le fonctionnement normal du tube digestif.
  3. Les ostéoclastes sont activés (cellules des tissus du système squelettique). Ces cellules participent également à l'absorption des ions minéraux dans le sérum.

L'hormone parathyroïdienne a une grande influence sur la santé des os et du système nerveux, des intestins, des reins et du système musculo-squelettique. Toute manifestation pathologique de la glande parathyroïde, toute perturbation de la production de l’hormone polypeptidique modifie gravement le travail des organes internes, provoquant une inflammation et une détérioration de l’état de l’organisme dans son ensemble.

C'est intéressant. Les fonctions des glandes parathyroïdes ont été découvertes assez récemment (à la fin du siècle dernier). Jusque-là, les patients opérés pour prélever complètement ces organes et qui ne recevaient pas d'hormonothérapie substitutive commençaient à avoir des convulsions.

Il y a 15-20 ans, des maladies des glandes parathyroïdes ont entraîné la mort de patients. Maintenant, toute manifestation pathologique des glandes parathyroïdes est rapidement diagnostiquée et complètement guérie. Le dysfonctionnement parathyroïdien provoque le développement de deux maladies majeures.

Hyperparathyroïdie

Une condition dans laquelle les glandes parathyroïdes produisent des parathyroïdes en quantité excessive. L'activité des glandes entraîne une forte augmentation du taux de calcium dans le sérum. Cette condition s'appelle l'hypercalcémie.

Dans cet état, le minéral responsable de la résistance des os est éliminé du système squelettique. La dysfonction parathyroïdienne et le développement de l'hyperparathyroïdie sont plus fréquents chez les femmes âgées de 40 à 50 ans.

La crise hypercalcémique provoque une détérioration brutale de la santé et le développement de l’ostéodystrophie parathyroïdienne (ou maladie de Recklinghausen). Qu'advient-il du corps dans cet état:

  1. Le phosphore et le calcium sont fortement lessivés des os.
  2. Les ostéoblastes et les ostéoclastes (cellules multinucléaires dissolvant le tissu osseux) se forment activement dans le système osseux.
  3. La défaite du tissu osseux implique une réorganisation globale: la couche corticale de l'os (la membrane osseuse la plus puissante, constituée à 95% de sels minéraux) fournit activement du sang. Ce processus conduit à un amincissement du tissu spongieux (trabécules osseuses).
  4. Simultanément à la dystrophie des trabécules, la croissance active des cellules du tissu fibreux commence à remplir progressivement les espaces de la moelle osseuse.
  5. Les os atteints sont déformés et ramollis, envahis par de nombreuses cellules géantes (un tel œdème est appelé «tumeur brune de l'hyperparathyroïdie»).

Cette maladie de la glande parathyroïde entraîne une fragilité pathologique des os, la formation de croissances calcaires. L'œdème calcaire se métastase aux tissus et aux organes internes. Les patients développent une ostéoporose, une urémie, une néphrolithiase, une néphrocalcinose, des infections secondaires se joignent. En cas d'évolution défavorable de la maladie, le risque de décès est élevé.

En plus des problèmes de tissu osseux, les glandes parathyroïdes atteintes d'hyperparathyroïdie provoquent des modifications pathologiques dans le travail des organes internes:

  1. Système cardiovasculaire. Une calcification vasculaire se produit et une hypertension persistante et un angor se développent.
  2. Les bourgeons. Un grand nombre de calculs rénaux sont formés, l'urine commence à se distinguer vigoureusement, acquérant une teinte blanchâtre. Une personne ressent constamment une forte soif, il y a un fort gonflement des membres inférieurs.
  3. CNS. Du côté du système nerveux, le patient a une augmentation de l'excitabilité, le développement d'une dépression à long terme. La mémoire et les capacités intellectuelles sont réduites. Les troubles mentaux graves peuvent mener au coma.
  4. Tractus gastro-intestinal. La patiente maigrit rapidement, a des nausées et peut vomir. L'appétit disparaît, la pathologie s'accompagne de sensations douloureuses dans le péritoine. Ces conditions conduisent au développement d'ulcères gastriques, de pancréatite, à la formation de calculs biliaires.

Avec de telles pathologies des glandes parathyroïdes, il existe d'autres symptômes de la maladie chez les femmes. L'hyperparathyroïdie provoque de graves maux de tête, entraînant fatigue et faiblesse. Une cataracte se développe chez les patients présentant une déficience visuelle due à une accumulation de calcium dans la cornée. La peau prend une teinte terreuse, il y a des problèmes avec les dents.

Thérapie Hyper Parathyroïdie

Le diagnostic de la pathologie repose sur l’étude des résultats des tests sanguins biochimiques. En outre, le patient effectue une radiographie permettant d’évaluer l’état des os. Le traitement de la parathyroïde avec l'hyperparathyroïdie vise à abaisser le niveau du minéral.

Le médecin traitant développe un traitement individuel en utilisant les médicaments suivants:

  • phosphates (en comprimés ou par injection intraveineuse);
  • citrate de sodium (par voie intraveineuse) pour une meilleure liaison du calcium;
  • la calcitonine pour empêcher la lixiviation des minéraux du tissu osseux;
  • la mitramycine (antibiotique), bloquant le développement des ostéoclastes;
  • les glucocorticoïdes, médicaments qui empêchent l'absorption de matières minérales par les reins;
  • chlorure de sodium (solution intraveineuse) en association avec le furosémide (médicament diurétique) et le potassium.

Une attention particulière est portée au régime alimentaire du patient. Le traitement moderne implique le développement d'un régime strict pour le patient. Tous les aliments contenant de la vitamine D et des produits laitiers sont exclus du menu. La prévention des maladies nécessite de suivre un régime pendant assez longtemps.

Après avoir arrêté les manifestations externes de la maladie, les médecins effectuent l'ablation chirurgicale des zones touchées des os, des tumeurs et des métastases.

Pronostic de l'hyperparathyroïdie

Cette maladie est guérie avec succès en cas de diagnostic précoce et de traitement bien conduit. Un patient présentant une évolution légère de la pathologie est complètement rétabli après une intervention chirurgicale après 3-4 mois.

Les cas graves nécessitent une rééducation plus longue - 1,5 à 2 ans. Dans les cas extrêmement avancés, le patient présente une déformation osseuse, ce qui limite sa capacité à travailler.

Est important. Pour les cas graves d'hyperparathyroïdie, incluez la forme rénale de la maladie. Sans intervention médicale rapide, les patients deviennent handicapés et peuvent mourir d'une insuffisance rénale chronique. La mortalité dans ce cas est d'environ 30%.

Hypoparathyroïdie

Dans cette maladie, la production d'hormone parathyroïdienne est insuffisante, ou la sensibilité hormonale chute brutalement dans les récepteurs tissulaires, ce qui provoque un déséquilibre de la parathyroïde.

En raison de la déficience hormonale en sérum sanguin, la quantité de calcium diminue fortement et le niveau de phosphates augmente. Les facteurs suivants conduisent au développement de l'hypoparathyroïdie:

  • cancers avec métastases de tumeurs;
  • retrait de la glande thyroïde ou des glandes parathyroïdes;
  • des problèmes dans le tube digestif lorsque l'intestin cesse d'absorber du calcium;
  • intoxication grave du corps par l'ergot, la strychnine et le monoxyde de carbone;
  • hypoplasie congénitale des glandes parathyroïdes (leur principal dysfonctionnement);
  • traumatisme de la région cervicale conduisant à des hémorragies dans les organes endocriniens;
  • grossesse et période d'allaitement (si une femme souffre d'une carence persistante en vitamine D tout au long de la grossesse);
  • maladies inflammatoires auto-immunes de la nature (lorsque le corps d'une femme produit activement des anticorps contre les cellules glandulaires): syndrome polyendocrinien, insuffisance surrénalienne.

Au début de la maladie, la femme ressent une sensation de picotement persistant, un engourdissement et des "rampements rampants". Bientôt, la pathologie de la parathyroïde se signale et d’autres symptômes. La sensation de frissons s’ajoute aux symptômes, ce qui cède la place à une forte poussée de chaleur aux extrémités.

Ce symptôme augmente avec l'excitation, le stress, après l'hypothermie ou la surchauffe, ainsi que pendant la période de maladies infectieuses. Déjà avec ces manifestations nécessite un diagnostic. À mesure que la maladie progresse, d'autres signes d'hypoparathyroïdie apparaissent:

  • la tachycardie;
  • la photophobie;
  • irritabilité;
  • faiblesse inexpliquée;
  • transpiration excessive;
  • mal de tête prolongé;
  • atrophie musculaire des jambes et des bras;
  • diminution de l'intelligence, de la mémoire, de l'attention;
  • troubles du tractus gastro-intestinal (diarrhée, constipation);
  • spasmes symétriques douloureux des membres;
  • problèmes de vision (kératoconjonctivite, cataracte);
  • douleurs abdominales (douleur atroce des organes péritonéaux).

Le manque constant de minéraux en même temps qu'un excès de phosphates affecte négativement l'apparence d'une femme. De la peau, on observe la sécheresse, la desquamation et le développement de maladies pustulaires et fongiques de l'épiderme et des muqueuses. Souffre des cheveux et des dents.

Avec une progression compliquée de la maladie, des troubles graves de la fonction respiratoire (laryngo et bronchospasmes) surviennent. Le diagnostic rend compte de l'apparition de crises convulsives graves, semblables à l'épilepsie, coliques néphrétiques. De telles conditions nécessitent une intervention médicale urgente.

Les médecins distinguent deux formes d'hypoparathyroïdie:

Auto-immune (idiopathique). Diagnostiquer la pathologie chez l'adulte et déjà à un âge précoce chez l'enfant. Ce type de maladie se développe sur fond de dysfonctionnement surrénalien, développement anormal des glandes sexuelles ou activité accrue de la glande thyroïde.

L'hypoparathyroïdie auto-immune est souvent précédée d'une alopécie focale, d'une photophobie et d'une déficience visuelle. Si le diagnostic n’est pas posé à temps et que la maladie n’est pas détectée pendant l’enfance, le développement physique et mental de l’enfant est en retard.

Postopératoire. Les raisons pour le développement de la pathologie sont des opérations chirurgicales sur les organes des glandes parathyroïdes ou de la glande thyroïde. Heureusement, une telle complication est rare, la survenue d'une hypoparathyroïdie pour cette raison est diagnostiquée dans 4 à 5% des cas. Ce type de maladie est caractérisé par des états convulsifs et des spasmes du larynx.

Thérapie d'hypoparathyroïdie

Si la méthode diagnostique d'analyse sanguine et un certain nombre d'autres tests ont révélé une hypoparathyroïdie, le traitement commence. Le traitement vise à prévenir et à soulager les états convulsifs en comblant le manque de calcium dans le sang du patient.

Pour guérir et arrêter les attaques aiguës de la maladie, en passant avec des convulsions, aide le blocage par le gluconate ou le chlorure de calcium. La solution pénètre lentement dans le corps par le goutte-à-goutte. La prévention des crises nécessite l'utilisation répétée de compte-gouttes.

Simultanément aux injections, la parathyroïdine intervient dans le traitement de cette maladie parathyroïdienne. Cet outil est basé sur l'extrait et les extraits de glandes parathyroïdes d'animaux. L'évolution du médicament n'est pas longue - ce médicament crée une dépendance et provoque la production d'anticorps dirigés contre l'hormone parathyroïdienne dans le corps.

Entre les crises convulsives, lors d'une accalmie, on prescrit au patient les médicaments suivants:

  • la vitamine D;
  • médicaments contenant du calcium;
  • anticonvulsivants et sédatifs (bromures);
  • sulfate de magnésium pour rétablir l'équilibre ionique du calcium;
  • l'hydroxyde d'aluminium (cette substance aide à réduire le niveau de phosphates dans le corps);
  • antispasmodiques (médicaments qui arrêtent les syndromes douloureux et dilatent les bronches et les vaisseaux sanguins).

Afin de diagnostiquer les complications dans le temps, le traitement de l'hypoparathyroïdie se fait par une surveillance constante et stricte du taux de magnésium, de phosphore et de calcium dans le sang d'une femme.

Le cours et la durée du traitement dépendent de chaque cas individuel. Un diagnostic opportun et l'accès rapide à un endocrinologue (un médecin qui traite les pathologies du système endocrinien) réduisent le temps de traitement et rendent le pronostic de récupération favorable.

Classification des maladies des glandes parathyroïdes

Les glandes parathyroïdes sont les organes conjugués du système endocrinien qui participent au maintien de l'homéostasie minérale. Les maladies de ces glandes affectent la concentration des ions calcium et phosphore dans le sang.

Toutes les maladies des glandes parathyroïdes peuvent être divisées en plusieurs groupes:

  • se produisant avec une diminution de la fonction hormonale;
  • procéder à une augmentation de la fonction hormonale;
  • survenant au cours de la fonction hormonale normale.

Normalement, les parathyréocytes ne produisent la substance biologiquement active, l'hormone parathyroïdienne, que sous l'influence de la concentration de calcium dans le sang.

Si, pour une raison quelconque, le taux de calcium atteint la limite inférieure, les cellules des glandes parathyroïdes commencent à sécréter activement leur principale hormone dans le sang.

Si le taux de calcium dans le sang est suffisant ou même supérieur à la normale, la synthèse de l'hormone parathyroïdienne est inhibée.

En cas de troubles de la fonction hormonale, ce principe cesse de fonctionner. La sécrétion de l'hormone parathyroïdienne et le taux d'ions calcium dans le sang perdent la relation.

Hypoparathyroïdie

La diminution de la fonction hormonale des glandes parathyroïdes est une hypoparathyroïdie d'étiologie différente.

Manifestations de ce trouble dans le sang: augmentation de la concentration en phosphore et diminution de la concentration en calcium.

Les principales causes de l'hypoparathyroïdie:

  • traumatisme aux glandes (par exemple, pendant une intervention chirurgicale);
  • hémorragie dans les tissus organiques;
  • processus tumoral ou métastatique;
  • lésion auto-immune;
  • destruction infectieuse;
  • intoxication du corps;
  • exposition aux radiations;
  • troubles congénitaux;
  • dommages systémiques (p. ex. amylose, hémochromatose);
  • idiopathique (cause peu claire).

L'hypoparathyroïdie survient chez 0,3% de la population totale. Il est enregistré chez les personnes de tout âge et de tout sexe.

Selon la gravité:

  • hypoparathyroïdie légère (latente);
  • hypoparathyroïdie modérée;
  • hypoparathyroïdie grave (aiguë).

Les formes bénignes de la maladie peuvent ne présenter aucune manifestation clinique. Les cas modérés et graves de la maladie réduisent considérablement la qualité de vie et la capacité du patient à travailler.

  • préparation convulsive;
  • paresthésie (sensation d'engourdissement, fourmillements, refroidissement du corps et du visage);
  • convulsions douloureuses symétriques de différents groupes musculaires;
  • tétanie;
  • troubles mentaux (dépression, névrose, diminution de l'intelligence);
  • l'insomnie;
  • peau sèche et squameuse;
  • perte de cheveux;
  • caries multiples;
  • opacification de la lentille (cataracte).

Le diagnostic et le traitement fournit endocrinologue. L'historique du développement de la maladie, le moment d'apparition des premiers symptômes, les paramètres de laboratoire (hormone parathyroïdienne, calcium et phosphore), les données échographiques, la tomographie sont pris en compte.

  • une alimentation riche en calcium et magnésium;
  • suppléments de calcium;
  • suppléments de vitamine D;
  • les médicaments anticonvulsivants;
  • les sédatifs;
  • remèdes symptomatiques.

Hyperparathyroïdie

Un excès d'hormone parathyroïdienne provoque une augmentation du taux de calcium dans le sang. Ce changement dans le métabolisme des minéraux est dangereux pour les tissus osseux, les reins et le système nerveux central.

Causes de l'hyperparathyroïdie;

  • tumeurs bénignes des glandes parathyroïdes (adénome);
  • maladies malignes des glandes parathyroïdes (carcinomes);
  • hyperplasie des glandes parathyroïdes;
  • tumeurs d'autres tissus sécrétant de la parathormone (pseudo-hyperparathyroïdie);
  • insuffisance rénale chronique.

Environ 1% de tous les adultes souffrent d'hyperparathyroïdie de gravité variable.

La maladie est classée selon les formes de lésion primaire:

  • os
  • viscéral (rénal et gastro-intestinal);
  • neuropsychiatrique;
  • mixte

En outre, l'hyperparathyroïdie primaire, secondaire et tertiaire est isolée.

  • faiblesse musculaire;
  • soif intense;
  • mictions fréquentes;
  • perte de poids;
  • douleur osseuse;
  • des fractures;
  • croissance réduite;
  • déformation du squelette;
  • la formation de calculs rénaux;
  • des nausées;
  • la constipation;
  • troubles mentaux (dépression, hallucinations, insomnie).

Le diagnostic est effectué par l'endocrinologue. L'examen comprend une échographie ou une tomographie des glandes parathyroïdes, des tests de laboratoire (hormone parathyroïdienne, calcium, phosphore).

Le traitement de l'hyperparathyroïdie est principalement chirurgical. Pendant la chirurgie, la glande parathyroïde ou la tumeur touchée est enlevée.

Cette méthode est efficace pour traiter:

  • hyperparathyroïdie primaire (associée à des adénomes, une hyperplasie, des carcinomes);
  • hyperparathyroïdie tertiaire (associée à un adénome sur fond de déficit chronique en calcium dans le sang);
  • pseudohyperparathyroïdie.

Le traitement conservateur est utilisé pour préparer l'opération et pour l'hyperpartyréose secondaire (avec déficit chronique en calcium et excès de phosphore dans le sang).

  • régime alimentaire;
  • boire beaucoup d'eau;
  • solution saline intraveineuse;
  • diurèse forcée;
  • médicaments hormonaux.

Le suivi du traitement implique l’évaluation des symptômes et le diagnostic en laboratoire.

Fonction parathyroïdienne et maladies

Les gens sont très scrupuleux au sujet des fonctions de la glande thyroïde. Cependant, tout le monde n’a pas conscience de l’existence d’un autre organe endocrinien, ou plutôt des organes qui incluent les glandes parathyroïdes. Pendant ce temps, la glande parathyroïde ou parathyroïde, qui porte un autre nom, qui ressemble à la glande parathyroïde, remplit des fonctions tout aussi importantes pour la vie humaine. Jusqu'au début du XXe siècle, lors d'interventions sur la glande thyroïde, cet organe était retiré, ce qui entraînait une mort douloureuse accompagnée de crampes musculaires.

Comment les glandes thyroïdiennes et parathyroïdiennes sont-elles liées les unes aux autres, quelles hormones sont-elles produites et quelles sont les conséquences d'un dysfonctionnement des glandes parathyroïdes?

Structure et fonction de la glande parathyroïde

Les glandes parathyroïdes font partie du système endocrinien humain. L'anatomie des glandes parathyroïdes de chaque personne est individuelle. Dans la plupart des cas, les personnes ont 4 glandes parathyroïdes ressemblant extérieurement à des formations en forme de grains de lentille. Ils sont situés à l'arrière de la glande thyroïde - une paire en haut et l'autre en bas. Mais pour certaines personnes, leur nombre peut atteindre 8 pièces. La couleur et la structure de la glande parathyroïde sont également individuelles.

Contrairement aux autres glandes endocrines, les glandes parathyroïdes ne sont pas divisées en lobes. Chaque formation est enfermée dans une capsule dense, à l'intérieur de laquelle se trouve un parenchyme constitué de cellules glandulaires.

Les fonctions principales de la glande parathyroïde sont que ses cellules régulent le niveau de calcium dans le sang. Ce processus est l'étape la plus importante dans la mise en œuvre de l'activité nerveuse et de l'activité motrice.

Pour comprendre l’importance de cet organe, énumérez les fonctions des glandes parathyroïdes. Avec une diminution des taux sanguins de calcium, les hormones parathyroïdiennes entrent en action, ou plutôt, une seule hormone parathyroïdienne ou une hormone parathyroïdienne. Cette substance favorise la formation d'ostéoclastes, des cellules qui libèrent le calcium provenant du vieux tissu osseux et le dirigent dans le sang. Cet effet de l'hormone parathyroïdienne est exactement l'opposé de la calcitonine, l'hormone thyroïdienne. La calcitonine produit des cellules ostéoblastiques, responsables de l'absorption du calcium par le sang et de sa direction jusqu'à la formation d'un nouveau tissu osseux.

Ainsi, les hormones de la thyroïde et de la parathyroïde se complètent et aident à réguler le nombre d'ostéoclastes et d'ostéoblastes. Et parce que la moindre violation de leur activité conduit au développement des maladies les plus dangereuses - l'hypo et l'hyperparathyroïdie.

Hypoparathyroïdie - causes du développement et des symptômes de la maladie

FAIBLE IMMUNITÉ? En raison de problèmes avec un système immunitaire affaibli, diverses maladies apparaissent. Faites le plein d'immunité - 25 herbes médicinales et 6 vitamines protègent des virus et des maladies. Lire la suite »»

Le développement de l'hypoparathyroïdie contribue au dysfonctionnement des glandes parathyroïdiennes, qui consiste à réduire la production de l'hormone parathyroïdienne, ou en son absence complète. Il en résulte une violation du métabolisme du calcium et du phosphore dans l'organisme, ainsi qu'un déséquilibre entre les teneurs en sodium, en potassium et en magnésium. Cette maladie viole la structure des cellules, augmentant leur perméabilité.

Les principaux symptômes de la maladie incluent les symptômes suivants:

  • augmentation de l'excitabilité neuromusculaire;
  • convulsions en tant que manifestation principale de la maladie;
  • maladie des yeux (cataracte).

Il existe plusieurs types d'hypoparathyroïdie.

  • Congénital - développement chez le fœtus à la suite d'un manque d'hormone parathyroïdienne dans le corps de la mère.
  • Postopératoire - causé par l'ablation partielle ou complète des glandes parathyroïdes.
  • Post-traumatique - se développe en raison de blessures à la nuque et d'hémorragies abondantes.
  • Hypoparathyroïdie auto-immune - est une conséquence de facteurs génétiques.
  • Idiopathique. Ce type de maladie est diagnostiqué s'il n'est pas possible d'établir la cause de son développement.

Les facteurs suivants peuvent provoquer le développement de la maladie:

  • des opérations sur la glande thyroïde, à la suite desquelles les glandes parathyroïdes sont endommagées;
  • processus inflammatoires dans les glandes parathyroïdes;
  • blessures au cou qui provoquent une hémorragie dans ces organes;
  • facteurs héréditaires et génétiques;
  • exposition aux radiations;
  • maladies endocriniennes.

Hyperparathyroïdie - causes du développement et des symptômes de la maladie

L'hyperplasie parathyroïdienne, couramment appelée hyperparathyroïdie, se caractérise par une activité accrue des organes, ce qui entraîne une production excessive d'hormone parathyroïdienne. Une augmentation de la glande parathyroïde entraîne une augmentation du taux de calcium dans le sang et une diminution de sa concentration dans le tissu osseux. Cela provoque des os fragiles provoquant des fractures fréquentes.

Le plus souvent, cette maladie affecte les femmes. Selon les statistiques, l'hyperparathyroïdie est deux à trois fois plus fréquente chez les femmes de la belle moitié de l'humanité que chez les hommes. Ce facteur s'explique par le fait que le fond hormonal chez les femmes, contrairement aux hommes, est instable.

Le plus souvent, la maladie se développe chez les femmes après 50 ans, lorsque, en raison de facteurs physiologiques, l'activité des glandes endocrines diminue.

Parmi les principales causes de la maladie, on peut noter les facteurs négatifs suivants:

  • tumeur bénigne ou maligne dans les glandes parathyroïdes;
  • manque de vitamine D;
  • maladie rénale.

Les symptômes de la maladie parathyroïdienne chez les femmes et les hommes sont presque les mêmes. Malheureusement, les femmes et les hommes y prêtent rarement attention, ce qui entraîne des modifications pathologiques du tissu osseux.

Le principal symptôme de la maladie est une faiblesse générale, ne passant pas après le repos et le sommeil. Les personnes souffrant d'hyperplasie parathyroïdienne souffrent de maux de tête fréquents et ont une mémoire défaillante. Ces personnes se caractérisent par une excitabilité nerveuse accrue et un déséquilibre.

Dans les formes avancées, la maladie se caractérise par un fort ramollissement du tissu osseux, entraînant une déformation du squelette. Ce facteur conduit au fait que même une activité locomotrice ordinaire provoque des fractures osseuses.

La maladie la plus dangereuse causée par une maladie progressive est une crise hypercalcémique, qui se développe à la suite d'une forte augmentation de la concentration de calcium dans le sang.

Diagnostic des maladies de la glande parathyroïde

Compte tenu de la nature cachée de la maladie, un ensemble de mesures de diagnostic permet de les identifier. Ceux-ci comprennent:

  • analyse d'urine;
  • test sanguin biochimique;
  • Échographie, radiographie, IRM et autres méthodes de diagnostic du matériel.

Si ces méthodes d'examen ont révélé la présence d'un néoplasme dans les glandes parathyroïdes, une histologie est réalisée pour aider à confirmer ou à exclure le développement de processus malins.

Méthodes de traitement

Le traitement de l'hypoparathyroïdie repose sur la restauration du taux de calcium dans le sang. À cette fin, on utilise une préparation médicale contenant du calcium et une préparation de vitamine D. Dans certains cas, une solution de chlorure de calcium est injectée dans la veine, laquelle est régulée par une surveillance médicale constante.

L'élimination des symptômes associés sous forme de convulsions et d'irritabilité aide le médicament avec effet anticonvulsivant et sédatif.

Les personnes malades devraient adapter leur régime alimentaire aux aliments contenant du calcium et de la vitamine D.

  • produits laitiers et lactiques;
  • le foie;
  • le jaune d'oeuf;
  • variétés de poissons de mer gras.

Pour une meilleure absorption du calcium, il est recommandé de prendre un bain de soleil et, en hiver, des procédures physiothérapeutiques avec rayonnement ultraviolet modéré sont prescrites.

Le traitement de la glande parathyroïde avec hyperparathyroïdie peut être à la fois médical et chirurgical. Le traitement conservateur n’est utilisé qu’en l’absence de symptômes de la maladie, ce qui aggrave la qualité de vie du patient. Cependant, tout médicament prescrit devrait contribuer à la destruction des tissus affectés.

Dans tous les autres cas, une intervention chirurgicale est réalisée au cours de laquelle la glande parathyroïde est partiellement retirée.

Même avec le succès de l'opération, ces personnes ne peuvent pas être exposées aux rayons directs du soleil, prendre un bain de soleil et subir d'autres procédures associées aux rayons ultraviolets.

Comment vaincre le cholestérol? Dans 89% des cas, le cholestérol nocif devient la première cause de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral! Les deux tiers des patients décèdent au cours des cinq premières années de la maladie! Pour éviter cela, vous pouvez… En savoir plus >>

Régime alimentaire pour hyperparathyroïdie

Les personnes souffrant de cette maladie doivent adhérer aux règles diététiques suivantes.

  • Il est nécessaire de limiter la consommation de produits contenant du calcium. Ceux-ci comprennent les produits laitiers et l'acide lactique, les noix, les haricots et l'ail.
  • Augmenter la quantité de produits contenant du fluor, y compris tous les fruits de mer.
  • Le thé noir et le café doivent être remplacés par des infusions préparées à partir de plantes diurétiques. À ces fins, il est utile d’utiliser les feuilles de cassis, d’herbe et une série de raisins d’ours, ainsi que de boutons de bouleau.
  • Étant donné la diminution de la densité osseuse, il convient de faire preuve de la plus grande prudence lors de tout exercice.
  • Il est utile pour les patients de masser les deux pieds en faisant attention aux zones réflexes situées autour des pouces.

Lorsque l'hyperplasie parathyroïdienne est utile pour prendre des décoctions et des infusions du champignon. Le chaga est un champignon de bouleau qui contient de nombreux ingrédients actifs qui contribuent au renforcement général du corps.

Il a été prouvé que Chaga inhibe la croissance des cellules cancéreuses. Les fonds préparés sur la base de ce champignon sont très efficaces dans les premiers stades du cancer. De plus, cet outil a un effet analgésique, améliore l'appétit et l'état général du patient.

Quels signes indiquent une maladie parathyroïdienne chez les femmes?

Malgré leur petite taille et leur faible poids, les glandes parathyroïdes produisent des hormones vitales pour l'homme, sans lesquelles son existence normale est impossible.

Caractéristiques de la structure des glandes parathyroïdes

La plupart des gens ont deux paires de glandes parathyroïdes, mais parfois leur nombre peut atteindre douze. Ils ont une forme arrondie ou ovale. La taille des glandes est petite - environ 8 mm de long, 4 mm de large, 1,5-3 mm d'épaisseur. Leur poids est généralement de 0,5 g.

L'anatomie des glandes parathyroïdes implique que chacune d'entre elles soit recouverte d'une fine capsule de tissu conjonctif. À l'intérieur se trouvent également des cloisons spéciales, grâce auxquelles l'organe est alimenté en sang.

Activité hormonale des glandes parathyroïdes

Les glandes parathyroïdes sont constituées de deux types de tissus qui remplissent des fonctions différentes. La production d'hormones ne se produit que dans les cellules appelées les principaux parathyrocytes sombres. Ils synthétisent une substance telle que l'hormone parathyroïdienne (PTH, calcitrine, parathyréocrine, parathyrine). En outre, la structure des glandes parathyroïdes implique la présence des principales cellules lumineuses dans leur composition. Ils n'ont pas une telle activité fonctionnelle que les sombres.

La régulation de la production hormonale de la glande parathyroïde est basée sur le principe de relation inverse. Lorsque le taux de PTH dans le sang diminue, les cellules principales sombres sont activées. Lorsque la quantité de parathyrine augmente aux paramètres souhaités, la synthèse de l'hormone dans les glandes s'arrête. En cas de violation de ce processus, diverses maladies nécessitent un traitement.

Il faut également dire que les hormones parathyroïdiennes ne sont pas produites dans la même quantité tout au long de la journée. La concentration maximale de PTH est observée vers midi (environ 15 heures) et la concentration minimale - le matin à 7 heures.

Fonction parathyroïdienne

Si on vous demande - listez les fonctions des glandes parathyroïdes, vous pouvez dire ceci:

  • activation dans le tissu rénal de la vitamine D, qui affecte la paroi intestinale. Il existe une protéine de transport spéciale qui assure l'absorption du calcium dans le sang;
  • fournir une diminution de l'excrétion de calcium avec l'urine;
  • affecter les cellules qui contribuent à la destruction du tissu osseux. En conséquence, le calcium pénètre dans la circulation sanguine, ce qui est nécessaire au fonctionnement normal du corps.

Si vous analysez ces fonctions, cet organe est nécessaire pour réguler la concentration de calcium dans le sang. Ceci est réalisé en affectant le tissu osseux, les reins, etc. Les hormones thyroïdiennes ne dépendent pas de la parathyroïde, bien que ces organes soient à proximité.

Hyperparathyroïdie

L'hyperparathyroïdie est une maladie qui s'accompagne d'une activité accrue des glandes parathyroïdes. Cette pathologie s'accompagne d'une augmentation du taux de calcium dans le sang, ce qui favorise l'apparition d'une hypercalcémie.

Types d'hyperparathyroïdie

Il est admis de distinguer plusieurs types d'hyperparathyroïdie en fonction des caractéristiques de son développement:

  • primaire. La cause de cette pathologie est généralement un cancer, une hyperplasie parathyroïdienne ou un adénome. La présence de ces maladies est souvent provoquée par le stress, l'hypotension artérielle ou la prise de certains médicaments. L'hyperparathyroïdie primaire s'accompagne d'une sécrétion incontrôlée de PTH;
  • secondaire. Il se développe en réponse à un apport insuffisant de calcium dans le corps humain, la vitamine D, en présence d'insuffisance rénale chronique;
  • tertiaire. Apparaît lorsqu'une personne souffre d'insuffisance rénale pendant une longue période. Même après la restauration du travail du corps, la sécrétion de PTH est excessive.

Symptômes de l'hyperparathyroïdie

Lorsque la glande parathyroïde fonctionne trop bien, les symptômes de ce trouble sont les suivants:

  • les os se ramollissent, ce qui peut provoquer de fréquentes fractures;
  • douleur intense dans les membres et le dos;
  • faiblesse musculaire;
  • fatigue
  • l'apparition de calculs rénaux;
  • augmenter la quantité d'urine. Dans ce cas, il acquiert une couleur blanchâtre caractéristique;
  • soif accrue;
  • perte d'appétit, souvent associée à une perte de poids;
  • l'apparition de douleurs dans l'abdomen, des nausées, des vomissements;
  • une libération accrue d'acide chlorhydrique conduit au développement de l'ulcère peptique;
  • on observe une calcification vasculaire, qui est associée à une hypertension et à une angine de poitrine;
  • les capacités intellectuelles se détériorent, un état psychoémotionnel instable est observé;
  • la peau acquiert une teinte grisâtre;
  • les cheveux et les dents tombent.

L'hyperparathyroïdie peut être rénale, gastro-intestinale, osseuse ou autre, en fonction des symptômes qui se développent.

Traitement de l'hyperparathyroïdie

L'hyperparathyroïdie est diagnostiquée sur la base d'un test sanguin permettant de déterminer le taux de calcium, hormone parathyroïdienne. En outre, les médecins prescrivent des procédures supplémentaires pour déterminer les causes du développement de la pathologie.

Si une hyperparathyroïdie primaire est détectée, le traitement n’est opéré que par chirurgie. Se débarrasser de la forme secondaire de la maladie, peut être un médicament. Le plus souvent, des préparations spéciales contenant du calcium sont prescrites, après quoi de la vitamine D. Grâce à ce traitement, la sécrétion d'hormone parathyroïdienne est normalisée.

Il est également recommandé aux patients atteints d'hyperparathyroïdie de respecter les recommandations suivantes:

  • promenade quotidienne au grand air;
  • abandonner toutes les mauvaises habitudes;
  • commencez à bien manger. Il est conseillé d'inclure dans le régime les aliments riches en magnésium, phosphore et fer. Ceux-ci comprennent le poisson, la viande (rouge), de nombreux légumes et fruits.

Hypoparathyroïdie

L'hypoparathyroïdie est une maladie caractérisée par une activité fonctionnelle insuffisante des glandes parathyroïdes. Elle s'accompagne d'une diminution de l'intensité de la production d'hormones parathyroïdiennes ou d'une diminution de la sensibilité des récepteurs à celle-ci, situés dans divers tissus. Dans l'hypoparathyroïdie, on observe une concentration insuffisante de calcium dans le sang, ce qui entraîne une augmentation du taux de phosphate.

Causes de l'hypoparathyroïdie

L'hypoparathyroïdie se développe pour ces raisons:

  • retrait des glandes parathyroïdes avec la glande thyroïde;
  • une blessure au cou entraînant une hémorragie, perturbant le fonctionnement normal des glandes;
  • la présence de maladies auto-immunes dans lesquelles le corps produit des anticorps contre ses propres cellules;
  • sous-développement congénital des glandes parathyroïdes;
  • développement de divers processus inflammatoires;
  • la présence de l'oncologie, qui a conduit à la métastase à la région des glandes;
  • carence à long terme en vitamine D dans le corps de la femme, particulièrement observée pendant la grossesse et l’allaitement;
  • les troubles conduisant à une absorption inadéquate du calcium de l'intestin;
  • intoxication par les métaux lourds;
  • exposition négative aux rayonnements radioactifs.

Symptômes de l'hypoparathyroïdie

En présence de cette maladie de la glande parathyroïde chez la femme, les symptômes apparaissent comme suit:

  • spasmes dans les membres;
  • le développement de sensations désagréables, qui se caractérisent par le rampement du corps, un engourdissement de la peau, etc.
  • frissons fréquents qui changent avec des bouffées de chaleur;
  • maux de tête;
  • la photophobie;
  • diminution des capacités intellectuelles;
  • transpiration excessive;
  • la tachycardie;
  • peeling de la peau;
  • perte de cheveux;
  • destruction des dents et des ongles.

Traitement de l'hypoparathyroïdie

Si l’hypoparathyroïdie est accompagnée de convulsions, elles peuvent être éliminées par voie intraveineuse de solutions de calcium. En outre, on montre aux patients des injections de parathyroïdine, obtenue à partir des glandes parathyroïdes de différents animaux. Après élimination des principaux symptômes de la maladie, le traitement est arrêté. Si la parathyroïdine est administrée pendant une longue période, une réaction auto-immune se produit dans le corps humain, ce qui est hautement indésirable.

Dans la restauration ultérieure du fonctionnement des glandes parathyroïdes est réalisée à l'aide de tout un ensemble de médicaments:

  • la vitamine D;
  • le calcium;
  • sulfate de magnésium;
  • hydroxyde d'aluminium;
  • sédatifs et autres.

En outre, lorsque l'hypoparathyroïdie est nécessaire pour avoir une alimentation équilibrée, renoncez à toutes les mauvaises habitudes, adoptez un mode de vie sain et n'ignorez pas les recommandations des médecins. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, des conséquences plus graves se développent, qui ne sont pas aussi faciles à combattre que dans la phase initiale de la maladie.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones