Il existe plusieurs types de thyroïdite d'origine auto-immune, mais ce goitre est considéré comme le plus répandu, en particulier chez les femmes.

Raisons

Le goitre Hashimoto (Hashimoto) est une maladie inflammatoire chronique qui se manifeste lorsque le système immunitaire est défaillant, le plus souvent d'origine héréditaire.

La pathologie se développe lorsque les cellules de la thyroïde commencent à être perçues par le corps comme des corps étrangers, à la suite desquels des anticorps cytostimulateurs et cytotoxiques commencent à sécréter.

Ces anticorps endommagent la glande thyroïde, détruisent les cellules et libèrent des hormones. Les follicules endommagés sont remplacés par du tissu conjonctif, entraînant une augmentation de la taille du corps.

Chez les patients atteints de thyroïdite de Hashimoto, les maladies auto-immunes d'origine non endocrinienne sont souvent diagnostiquées. Ceux-ci comprennent:

  • lupus érythémateux disséminé;
  • la polyarthrite rhumatoïde;
  • la sclérodermie;
  • le vitiligo;
  • la myasthénie grave;
  • Le syndrome de Sjogren;
  • vascularite systémique;
  • polyartérite.

La présence de telles pathologies chez les parents sanguins augmente la propension à développer une thyroïdite auto-immune. Il existe d'autres facteurs qui influencent le développement du goitre Hashimoto:

  • une histoire de goitre toxique diffus;
  • chirurgie sur la glande thyroïde;
  • maladies infectieuses graves;
  • processus inflammatoires longs.

La cause de la maladie peut être tout ce qui affecte négativement l'état d'immunité:

  • environnement défavorable;
  • un excès de fluor et d'iode dans le corps;
  • usage à long terme de drogues;
  • irradiation ultraviolette;
  • échec hormonal;
  • stress sévère.

Les symptômes

Les symptômes du goitre Hashimoto n'apparaissent pas immédiatement. En général, les patients consultent un médecin au dernier stade de la maladie.

Il est de coutume de distinguer trois stades de la maladie:

  • La première est que la glande thyroïde répond à la production d'anticorps en augmentant la production d'hormones. On observe pendant cette période une hyperthyroïdie, qui ne présente pas toujours de symptômes prononcés. Quels symptômes peuvent se produire: sautes d'humeur, hyperexcitabilité, peau sèche et arythmie.
  • La seconde - la glande thyroïde réduit son activité, l'hypothyroïdie se développe. Les patients ressentent une dépression, un malaise général, de la fatigue. Cette étape peut durer plusieurs années.
  • La troisième est que toutes les fonctions de la glande thyroïde sont considérablement réduites. C'est à ce stade qu'apparaissent les symptômes qui amènent le patient à consulter un médecin.

Quels sont les symptômes caractéristiques de la troisième étape:

  • somnolence;
  • violation de la motilité intestinale;
  • perte de mémoire et d'aptitudes mentales;
  • gonflement, en raison de laquelle le poids augmente;
  • essoufflement;
  • diminution de la libido et de l'impuissance chez l'homme;
  • violation du cycle menstruel;
  • douleur dans les glandes mammaires;
  • infertilité

Un goitre fortement développé serre la trachée et l'œsophage et entrave leur fonctionnement normal. Dans de tels cas, le patient ressent de la douleur en avalant, une sensation constante de pincement de la gorge et un manque d'air, en particulier en position couchée.

Diagnostics

Le goitre nécessite un diagnostic minutieux et une différenciation avec d'autres maladies. Il est important de distinguer la thyroïdite d'une tumeur maligne de la glande thyroïde.

Pour diagnostiquer avec précision, on prescrit au patient diverses études:

  • palpation de la glande thyroïde;
  • Diagnostics par ultrasons;
  • test sanguin général et biochimique;
  • immunogramme;
  • détermination du niveau de triiodothyronine et de thyroxine (totale et libre), ainsi que d'hormone thyréotrope;
  • détection du degré d'absorption d'iode radioactif;
  • détection d'anticorps anti-thyropyroxidase;
  • scintigraphie

Si nécessaire, un tissu thyroïdien est prélevé - une biopsie suivie d'un examen histologique du matériau. Cette méthode vous permet de déterminer avec précision la nature du processus inflammatoire.

Dans le diagnostic d'isolement, quelle forme de thyroïdite s'est formée:

  • Hypertrophique - observé avec une augmentation des anticorps cytostimulants. Dans la plupart des cas, on observe une hyperthyroïdie, qui devient ensuite une hypothyroïdie.
  • Atrophique - avec la prédominance d'anticorps cytotoxiques, les cellules de la thyroïde sont remplacées par du tissu conjonctif, réduisant ainsi ses fonctions.
  • Focale (nodulaire) - se produit quand un rapport égal d'anticorps. Sous cette forme, il n'y a pas d'élargissement de la glande thyroïde, mais ses fonctions sont perturbées et des nœuds sont formés.

La détermination de la forme de thyroïdite auto-immune est nécessaire pour sélectionner les méthodes de traitement les plus appropriées.

Traitement

Traitement de la thyroïdite Hashimoto n’est pratiqué qu’après un examen approfondi, à la suite duquel le médecin détermine comment traiter: méthode conservatrice ou méthode chirurgicale.

Le traitement conservateur implique un traitement substitutif visant à supprimer les hormones hypophysaires qui affectent le fonctionnement de la glande thyroïde. Un tel traitement nécessite beaucoup de temps avant que la glande thyroïde puisse fonctionner normalement et retrouver sa taille initiale.

Les principaux médicaments sont les hormones thyroïdiennes, et une posologie individuelle est choisie pour chaque patient. Pendant le traitement, vous devez surveiller en permanence le niveau d'hormones pour réguler la dose de médicaments.

La thérapie la plus efficace pour la forme hypertrophique, soumise à un traitement précoce par un spécialiste. Si vous commencez un traitement au cours des trois premières années de la maladie, dans 1 à 1,5 ans, le titre en anticorps et le fonctionnement normal de la glande thyroïde se normaliseront complètement.

Le traitement d'une forme focale donne des résultats plus tard - après environ deux ans de prise du médicament, une diminution ou une disparition complète des ganglions est observée.

La forme atrophique est la plus mal traitée et, dans la plupart des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour éliminer les symptômes, sans pour autant suspendre le processus auto-immun chronique. L'élimination des ganglions peut entraîner la formation de nouveaux sur d'autres organes, tels que l'utérus ou les glandes mammaires.

Un traitement chirurgical peut être prescrit si la densité du goitre est trop élevée, le soupçon de dégénérescence en une forme maligne, une forte compression de la trachée et de l'œsophage. Après la chirurgie, les médicaments prescrits doivent être consommés à vie.

Des complications

Un goitre avec un traitement en temps opportun n'est pas particulièrement dangereux pour la vie et la santé du patient. Mais si la maladie commence, les maladies concomitantes peuvent alors se développer:

  • insuffisance cardiaque;
  • l'arythmie;
  • l'athérosclérose;
  • la démence;
  • encéphalopathie;
  • miksematoznaya coma.

Pour éviter de telles complications, vous devriez consulter votre médecin dès l'apparition des premiers symptômes. Surtout, cette maladie nuit au sexe féminin, car elle affecte la fonction de reproduction et la santé du fœtus.

Quelles pourraient être les conséquences pour les femmes:

  • impossibilité de conception;
  • la menace de fausse couche ou d'interruption de grossesse dans les dernières périodes;
  • mort foetale fœtale;
  • gestose de fin de grossesse;
  • la naissance d'un bébé prématuré;
  • anomalies congénitales chez un enfant, altération des fonctions nerveuses et mentales.

Les femmes atteintes de goitre Hashimoto doivent être traitées par une thyroïdite auto-immune avant la grossesse et, pendant les hormones, le taux d'hormones doit être surveillé en permanence.

Thyroïdite Hashimoto - Traitement à base de plantes

La thyroïdite de Hashimoto est une pathologie endocrinienne, un processus inflammatoire impliquant les tissus de la glande thyroïde, provoqué par la genèse auto-immune. Le système immunitaire commence à détruire «par erreur» les cellules folliculaires.

Le goitre de Hashimoto, encore appelé thyroïdite auto-immune, doit son nom à un médecin japonais qui a décrit pour la première fois la pathogenèse de cette maladie.

Une telle formulation n’est pas tout à fait correcte car la thyroïdite auto-immune (ci-après dénommée ACI) est un terme générique qui désigne un certain nombre de maladies liées par une nature d’origine identique. En parlant de thyroïdite, Hashimoto est un type d’ACI.

Parmi les maladies de la thyroïde, le problème de l’ACI est un pourcentage important; il varie entre 20 et 30%.

Le sexe faible est à risque dans les postes à responsabilités, car chez les femmes, la familiarité avec cette maladie est dix fois plus fréquente que chez les hommes. L'âge des patients présentant des anomalies endocriniennes similaires dépasse la barre des cinquante ans. Il existe toutefois des exceptions lorsque le diagnostic d'AIT est posé à de jeunes patients, même à des enfants.

Classification et étape

Il existe quatre types de pathologies endocriniennes qui combinent la genèse auto-immune.

Thyroïdite lymphocytaire chronique: en raison d’un certain nombre de facteurs (prédisposition génétique, situations stressantes), l’efficacité du système immunitaire est altérée, ce qui entraîne la production d’anticorps dirigés contre les cellules thyroïdiennes.

Le résultat de cet "échec" - les auto-anticorps antithyroïdiens détruisent les cellules saines, provoquant un dysfonctionnement de la glande. Parmi les conséquences possibles de l'AIT:

  • diminution de l'activité fonctionnelle de la glande, réduction de la synthèse et de la concentration d'hormones dans le sang
  • étalement nodulaire

La thyroïdite post-partum - en raison de sa popularité - est due à une restauration excessive de l’activité du système immunitaire de la mère après la naissance de l’enfant. Les risques augmentent si une femme est diabétique de type 1.

Silencieuse, ou autrement appelée forme indolore - est identique à la forme post-partum de l’ACI, toutefois, l’apparition de la grossesse n’est pas due, les causes en sont inconnues.

Cette dernière espèce, appelée cytokine induite, peut se manifester lors de l’utilisation de médicaments à base d’interféron, lors du traitement de patients souffrant de maladies du sang ou lors du diagnostic de l’hépatite C.

Pathogenèse de l'AIT

Les pathologies endocriniennes appartenant à ce groupe de maladies ont quatre phases de développement:

  • La première étape s'appelle euthyroïde, quand il n'y a pas de dysfonctionnement de la glande. La durée probable varie de quelques années à quelques décennies.
  • La seconde s'appelle la phase subclinique, indiquée avec la progression de la maladie. Le «comportement» agressif des lymphocytes conduit à la destruction des structures tissulaires et cellulaires, réduisant ainsi le nombre d'hormones thyroïdiennes produites.
  • La troisième étape est appelée thyréotoxique parce que le sang est rempli d'hormones thyroïdiennes. Les cellules détruites dans le sang "augmentent" la production d'anticorps. Le tissu thyroïdien est détruit. Le nombre de cellules produisant des hormones diminue, ce qui entraîne une diminution notable de la thyroxine dans le sang. L'activité fonctionnelle de la glande est réduite - l'hypothyroïdie se produit.
  • La quatrième phase possible est appelée hypothyroïdienne, dure 1,5 à 2 ans, puis la glande fonctionnelle est restaurée. L'exception est lorsque la nature de l'hypothyroïdie est stable, persistante.

Outre ce qui précède, il existe un critère de classification différent:

Sur cette base, il existe trois formes d’ACI:

  • Latente - les dimensions sont normales, pas de joints, l’activité fonctionnelle est normale.
  • Hypertrophique - goitre apparaît, il est possible une augmentation uniforme dans tout le volume, la formation de nœuds. Il arrive qu'une combinaison des deux formes soit diagnostiquée (diffuse + nodulaire).
  • Forme atrophique - la taille est réduite, souvent indiquée chez les personnes âgées. Chez les jeunes, c'est possible avec l'exposition aux radiations. Les conséquences pour la glande thyroïde sont graves car les cellules folliculaires «meurent» en masse. Une nette diminution de l'activité fonctionnelle est notée.

Quelles sont les causes de l'ACI

La raison principale en est une prédisposition génétique: si l’un de vos proches était malade, les risques de «connaître» une maladie similaire augmentent pour vous.

La liste des facteurs négatifs secondaires qui peuvent devenir des catalyseurs de l'apparition de la maladie:

  • préparations hormonales à long terme non contrôlées, préparations contenant de l'iode
  • mauvaise situation environnementale
  • situations stressantes
  • infections chroniques de nature bactérienne et virale - végétations adénoïdes, sinusite, grippe, carie dentaire

Signes de maladie

La difficulté réside dans le long intervalle de progression asymptomatique de la maladie. Aucune modification visible de la taille de la glande ne se produit. Lors de l'examen de palpation, la douleur est absente et la fonction peut rester normale. Indépendamment, détecter des anomalies endocriniennes ne fonctionnera pas, mais seulement avec un examen de routine.

Sur AIT, indiquez:

  • hétérogénéité de la glande thyroïde
  • violation de l'activité fonctionnelle de la glande
  • teneur élevée en anticorps

L'appel à l'endocrinologue, survient généralement quand il y a un goitre, ce qui complique la qualité de vie du patient. Il y a des situations où la quantité d'hormones produites par la glande dépasse le taux autorisé, on parle alors de thyrotoxicose. Avec l'ACI, ce trouble endocrinien survient dans les premières années de la maladie. Plus tard, lorsque la taille du tissu thyroïdien sain diminue, la maladie «se transforme» en hypothyroïdie.

Liste des symptômes concomitants probables.

  • une boule dans la gorge
  • il crée une sensation de compression, comme un col bien serré
  • fatigue, faiblesse constante du corps
  • faible transpiration
  • des frissons
  • l'obésité
  • membres tremblants
  • apathie
  • dépression
  • manifestations œdémateuses sur le visage, les paupières, la langue
  • enrouement
  • le patient est émotionnellement instable
  • difficulté à dormir
  • douleur dans les articulations
  • gonflement des jambes
  • ongles cassants
  • constipation

Lors de l’amélioration de la fonction, un autre schéma symptomatique:

  • pouls élevé
  • nervosité accrue
  • sautes d'humeur fréquentes
  • la chaleur
  • augmentation de la pression
  • tendance à se fracturer
  • la diarrhée
  • larmoiement
  • chute de cheveux

Des complications

  • les arythmies
  • insuffisance cardiaque
  • crise cardiaque
  • athérosclérose

Diagnostiquer

Liste des tests de laboratoire:

  • faire une échographie
  • vérifier le niveau de TSH dans le sang
  • effectuer un immunogramme
  • déterminer T3, T4
  • biopsie par aspiration à l'aiguille fine

Traitement de la thyroïdite de Hashimoto

Les techniques thérapeutiques spécifiques contre l’AIT n’ont pas été développées. Il n’est pas encore possible de corriger les échecs auto-immuns survenus de manière sûre et efficace afin d’exclure la progression de la pathologie vers une hypothyroïdie stable.

Le processus médical est basé sur deux directions:

  • utilisation de L-thyroxine
  • utilisation de médicaments immunomodulateurs

Cela est vrai pour les manifestations de l'hypothyroïdie. La posologie est ajustée individuellement par l’endocrinologue.

Stade de la thyréotoxicose - choix du traitement strictement par le médecin, pas d'amateur. Les médicaments thyréostatiques qui réduisent la synthèse des hormones ne sont pas prescrits. Le traitement est sélectionné individuellement.

Utilisez des médicaments qui éliminent les symptômes douloureux de la maladie sous-jacente.

Les bêta-bloquants sont utilisés pour les troubles cardiovasculaires prononcés.

Les immunosuppresseurs (prednisone et ses analogues) - les médicaments qui ont pour tâche de réduire l'activité de l'inflammation immune, ne sont pratiquement pas utilisés avec la thyroïdite de Hashimoto. L'exception est le cours conjoint des formes auto-immunes et subaiguës de la thyroïdite.

Pour réduire le contenu en anticorps, la thérapie est complétée par des anti-inflammatoires non stéroïdiens: indométhacine, voltarène.

Augmentation impressionnante de la taille de la glande, compression tangible et douloureuse - indications d’une intervention chirurgicale.

Phytothérapie

Les décoctions et les infusions, des herbes utiles, peuvent être utilisées dans le traitement des pathologies endocriniennes liées aux maladies auto-immunes.

Les remèdes populaires suivants peuvent devenir un obstacle au processus de réponse auto-immune de la glande thyroïde. Les actions de ces «guérisseurs verts» ne visent pas à supprimer le système immunitaire, mais ne font que normaliser l’efficacité du système immunitaire.

Les préparations à base de bile d'ours «inhibent» l'activité auto-immune, restaurent la structure physiologique, normalisent la fonctionnalité de la glande.

Vous aurez besoin de persil, de chélidoine, pris en 50 gr., 500 ml. vodka. Mélangez les composants, insistez semaine. Sept jours plus tard, ajoutez 20 kg de bile d'ours pré-hachée. Nous supportons une semaine sans oublier de secouer régulièrement le contenu.

Une seule dose de 20 gouttes, trois fois par jour. Après un mois, faites une pause d'une semaine, puis répétez le cours.

Maintenant, je vais parler de l'extrait d'huile - une procédure qui réduit l'enflure, soulage l'inflammation de la glande thyroïde et prévient l'apparition de nodules.

De tels extraits d'herbes imprègnent la peau, pénètrent librement dans les vaisseaux sanguins et agissent rapidement sur la thyroïde malade. La liste des plantes qui peuvent être utilisées comme base pour les extraits huileux:

Nous broyons une herbe, nous remplissons avec de l'huile végétale, sans saveur. La proportion requise est de 1,5 / 1. Le lieu de stockage est sombre, nous résistons un mois, nous vidons l'huile, nous pressons l'herbe. Frottez le cou avant le coucher. Stockage à t +10 jusqu'à un an et demi.

Teinture de boutons de pin - les substances de goudron présentes dans la composition augmentent l’approvisionnement en sang de la glande. Cet outil contient de l'iode, qui est facilement absorbé en quantité suffisante.

1/2 l est rempli de boutons de pin pré-broyés. capacité, ajouter 40% d'alcool. Insister trois semaines, dans un endroit à l'abri de la lumière. Ensuite, le liquide est drainé, filtré et la matière première est comprimée à travers de la gaze. La teinture obtenue est traitée deux fois par jour avec les zones enflammées.

La base de la prochaine collection est constituée d'immunomodulateurs, si importants pour le goitre Hashimoto. Liste des herbes essentielles:

  • Citraria islandaise
  • reine des prés
  • petite lentille d'eau
  • trèfle médicinal
  • teinture des ajoncs
  • prêle
  • lin

Dans les trois premières herbes, de la liste ci-dessus, nous prenons des fleurs - 2 parties. Le reste est nécessaire en 1 partie, l'herbe sera nécessaire directement. Bien mélanger les composants, verser de l'eau (200 ml), 1 cuillère à soupe. l collection résultante. Nous chauffons un quart d'heure au bain-marie, insistons une demi-heure, puis filtrons. Nous restaurons le volume perdu avec de l'eau bouillie. Sans laisser refroidir le bouillon, ajouter quatre gouttes de teinture de Rhodiola quatre fois. Cours de réception et mois et demi, une fois 70 ml., Une demi-heure avant les repas. Pause deux semaines, puis répétez le cours.

Il faut de bons mots sur la réglisse - une plante médicinale extrêmement intéressante. La thérapie traditionnelle utilise la racine de la plante, riche en nutriments. Composition:

  • la pectine
  • saponine
  • glucose
  • amidon
  • flavonoïdes
  • asparagine
  • saccharose
  • vitamines
  • minéraux
  • acides organiques
  • glycyrrhizine - particulièrement utile car elle stabilise les glandes surrénales, renforce le système immunitaire, rétablit l'équilibre hormonal

Les actions de ce composé sont identiques aux hormones fonctionnelles des glandes surrénales. Grâce aux acides glycyrrhiziniques, la plante appelée réglisse nue possède un ensemble de propriétés médicinales prononcées:

  • antitoxique
  • anti-choc
  • antiallergique
  • antiexudatif
  • antimicrobien
  • cicatrisation
  • enveloppant
  • antipyrétique
  • antispasmodique

Les infusions et décoctions sur les racines de réglisse sont dotées d'une masse de qualités positives:

  • améliorer le péristaltisme intestinal
  • normaliser la sécrétion de suc gastrique
  • renforcer le système immunitaire
  • réduire le cholestérol
  • aux prises avec une constipation chronique, caractéristique de l'hypothyroïdie
  • normaliser le système nerveux
  • la fatigue chronique disparaît, les troubles du sommeil disparaissent
  • augmente la résistance du corps au manque d'oxygène

Conclusion - la réglisse nue aux plantes est un médicament naturel universel.

Les commentaires positifs méritent l'herbe St. John's wort et la chélidoine, mentionnez-les brièvement.

Le millepertuis - les flavonoïdes qui sont dans la composition, luttant contre l'inflammation, les virus, nettoient le sang. Les structures cellulaires affectées de la glande thyroïde sont restaurées, tout en maintenant leur fonctionnalité.

Thyroïdite Hashimoto, provoque des processus fibreux, la formation de nœuds. Carotène, rutine, vitamines C et E - des antioxydants puissants qui empêchent le développement d'un scénario négatif similaire de la maladie.

La chéline est toxique, mais possède des propriétés antitumorales prononcées.

Maintenant, la recette, dans laquelle les herbes mentionnées ci-dessus font partie - normalise la fonction de la glande, contribue à la "résorption" des nodules.

La liste des herbes qui doivent être prises en parts égales:

  • racine de réglisse
  • tutsan
  • chélidoine
  • églantines
  • Angelica

Commode pour vous, hachez soigneusement les ingrédients, mélangez et ajoutez de l’eau bouillante. Le rapport de 200 ml. eau / 1 cuillère à soupe. l collection. Porter à ébullition, laisser mijoter à feu doux pendant un quart d’heure. Bay dans un thermos, tremper pendant quatre heures, filtrer. Prendre 100 ml. après avoir mangé. Dernière admission, au moins cinq heures avant le coucher.

Les plantes médicinales sont un outil thérapeutique efficace qui empêche la formation de tumeurs, contrôle le niveau d'hormones, stabilise l'activité fonctionnelle de la glande thyroïde.

Pour protéger le corps contre les conséquences indésirables, le traitement de la thyroïdite de Hashimoto avec des remèdes populaires est autorisé avec l'approbation obligatoire, contrôle supplémentaire de l'endocrinologue.

Qu'est-ce que le goitre Hashimoto?

Le goitre de Hashimoto (thyroïdite auto-immune) est une pathologie auto-immune caractérisée par une augmentation de la taille de la glande thyroïde. La maladie survient au stade chronique, conduisant au développement de l'hypothyroïdie. Le goitre est une maladie dans laquelle le système immunitaire produit une quantité excessive d'anticorps qui attaquent les cellules thyroïdiennes en bonne santé, entraînant un dysfonctionnement des organes et des troubles du système hormonal.

Raisons

Le goitre Hashimoto est une maladie dont l'étiologie reste en médecine jusqu'à la fin n'est pas claire. La cause principale de cet élargissement pathologique de la glande est un développement anormal du fœtus dans l'utérus. Les facteurs qui augmentent la probabilité de développer un goitre Hashimoto:

  • chirurgie reportée sur la glande thyroïde;
  • une histoire de goitre toxique, que la personne avait eu auparavant;
  • maladies auto-immunes, quel que soit l'emplacement de l'organe affecté, non associées au système endocrinien;
  • prédisposition génétique (ce facteur provoque le plus souvent le développement du goitre de Hashimoto chez les enfants s'il existe des cas d'agrandissement pathologique de la thyroïde, qui est de nature auto-immune);
  • inflammation survenue au stade chronique;
  • maladies infectieuses graves et à long terme reportées.

L'hérédité ou les infections ne conduisent pas toujours au développement du goitre. Le dernier rôle dans le développement de la maladie n’est pas influencé par des facteurs tels que la présence de mauvaises habitudes, les habitudes alimentaires et le mode de vie, la situation écologique de la région de résidence.

Symptômes de goitre Hashimoto

Dans les premiers stades de développement de l'état pathologique, il n'y a pas d'image symptomatique prononcée. Des signes de goitre apparaissent progressivement et la plupart des gens ne prêtent pas attention à certains changements dans leur état. Le goitre est diagnostiqué par hasard lorsqu'une personne réussit un examen de routine. Les principaux signes de cette maladie thyroïdienne sont:

  • léger gonflement du cou d'une part, dans la plupart des cas, le symptôme reste inaperçu visuellement;
  • apparition fréquente de gêne dans le cou;
  • essoufflement, dont l'apparence n'est pas associée à une activité physique, l'intensité du trait augmente considérablement lorsqu'une personne est allongée pendant longtemps;
  • fatigue accrue;
  • détérioration de l'état général.

Les signes de détérioration de la santé en général incluent la fragilité des ongles, la perte de cheveux accrue et la détérioration de la peau. Chez les femmes, il y a une défaillance du cycle menstruel. Une fatigue accrue entraîne une détérioration de la mémoire et de la concentration.

Le goitre Hashimoto est caractérisé par des troubles du système digestif: une personne présente une constipation fréquente, une diminution de l'activité sexuelle, une baisse de la libido.

Diagnostics

Il est presque impossible d'identifier la maladie uniquement par la nature des signes pour lesquels la personne se plaint, en raison de l'absence de signes spécifiques de la maladie. Pour diagnostiquer le goitre de Hashimoto, un programme d’examen complet comprenant une série de tests de laboratoire et de techniques de diagnostic expérimental est nécessaire:

  • échographie de la glande thyroïde;
  • test sanguin - biochimique et général;
  • réalisation d'immunogrammes (pour étudier les hormones hypophysaires);
  • analyse des principales hormones affectant l’état et le fonctionnement de la thyroïde - thyroxine libre et totale;
  • test sanguin pour les anticorps.

Rarement, si cela est nécessaire, une biopsie des tissus mous de la glande thyroïde est réalisée.

Cette étude vise à déterminer la nature et le stade de développement du processus inflammatoire dans les tissus de la glande thyroïde.

Traitement de goitre

Au début du développement du processus pathologique, un traitement médical est appliqué, y compris des préparations hormonales à base de lévothyroxine, de glucocorticoïdes (prednisolone). La tâche principale du traitement conservateur est la sélection d'un traitement hormonal substitutif, qui supprime l'activité excessive des hormones produites par l'hypophyse.

Avec la détection rapide de la pathologie thyroïdienne, le goitre peut être guéri à l'aide de médicaments, mais le processus sera assez long et peut prendre plus d'un an.

Dans la plupart des cas, en l'absence de maladies concomitantes et de complications chez une personne, l'état et le fonctionnement de la glande thyroïde se normalisent après 1 à 2 ans de traitement hormonal.

Avec le développement prolongé de la maladie, lorsque l'inflammation se propage dans tout le corps, des complications résultent du travail d'autres organes et systèmes internes. Le seul traitement efficace est la chirurgie, au cours de laquelle les ganglions inflammatoires sont enlevés.

Remèdes populaires

Goitre Hashimoto guérir complètement seul des remèdes populaires n'est pas possible. Diverses méthodes de médecine alternative ne sont utilisées qu'en tant que thérapie auxiliaire pour arrêter le tableau symptomatique de la maladie et renforcer l'effet des médicaments.

Techniques populaires communes pour aider à réduire le goitre:

  • porter un collier avec une pépite d'ambre;
  • décoction de réception basée sur elecample.

Elecampus doit être collecté au cours de la deuxième quinzaine de juillet pour la préparation du médicament. Placez une poignée de fleurs dans un pot de 0,5 litre de sorte qu'il soit à moitié plein. Remplissez le réservoir de vodka. Laisser infuser pendant 14 jours dans un endroit sombre.

Après la perfusion, utilisez la teinture obtenue pour vous gargariser tous les soirs avant d'aller au lit. La durée du cours est individuelle. Vous pouvez utiliser cette recette pendant toute la thérapie hormonale. Toutes les questions concernant l’utilisation des techniques traditionnelles doivent être renseignées par votre médecin.

Régime alimentaire pour le goitre Hashimoto

Lors du traitement de l'inflammation chronique de la glande thyroïde, le régime alimentaire est nécessairement ajusté. Les aliments et les plats susceptibles d'affecter la vitesse de développement et la propagation de l'inflammation et la réaction auto-immune du corps sont exclus du menu du jour.

Autorisé à utiliser en quantités limitées:

  • noix, légumineuses;
  • café, cacao;
  • les tomates;
  • épices, épices;
  • cornichons, viandes fumées et cornichons;
  • agrumes

Les personnes chez lesquelles un goitre a été diagnostiqué sont interdites d'utiliser les produits suivants:

  • le varech (y compris la cuisine japonaise - petits pains, sushi);
  • aliments à haute teneur en iode;
  • les abats;
  • fraises;
  • le lait;
  • sel iodé;
  • viandes grasses et poissons.

La base de la ration journalière devrait être: céréales à haute teneur en glucides, poisson maigre, viandes maigres (poulet, bœuf). Pour soigner le goitre plus rapidement, il est important d’adapter non seulement le régime alimentaire mais également le mode de consommation alimentaire. La suralimentation est exclue, il est nécessaire de prendre les aliments de manière fractionnée, 4 à 6 fois par jour en petites portions.

Prévention

Il n'y a pas de méthodes spéciales pour prévenir l'inflammation auto-immune chronique de la glande thyroïde. Il est presque impossible de prévenir la maladie, vous pouvez seulement réduire la probabilité de sa survenue en suivant les recommandations simples concernant un mode de vie sain, une nutrition adéquate et le rejet des mauvaises habitudes.

Afin de ne pas nécessiter une intervention chirurgicale, il est important de diagnostiquer la maladie à temps. Cela ne peut être fait qu'en passant une inspection de routine régulière au moins une fois par an. Les personnes qui ont une prédisposition génétique doivent subir une échographie de la glande thyroïde 2 fois par an.

Si vous diagnostiquez le goitre à un stade précoce, vous pouvez arrêter le développement de l'inflammation grâce à un régime correctif.

Traitement populaire de la glande thyroïde

Un traitement efficace de la glande thyroïde est impossible sans un diagnostic précis, car le tableau clinique et les besoins en médicaments peuvent varier. Parmi les plantes qui sont utilisées dans le traitement des maladies de la glande thyroïde sont universelles, telles que les asclépiades blanches, Cocktail. Ces plantes contiennent de l'iode en grande quantité et doivent être appliquées consciemment. L'endocrinologue doit contrôler le traitement à tous les stades et prescrire des médicaments.

L'hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est une diminution de la fonction thyroïdienne. Dans l'enfance, cette maladie peut entraîner un retard dans le développement physique et mental, allant jusqu'au crétinisme. De tels cas ont souvent été rencontrés dans des zones à sols pauvres en iode (dans les montagnes, par exemple). Des familles entières souffraient de goitres de gravité variable, qui se développaient au milieu d’une carence en iode.

Chez l'adulte, l'hypothyroïdie s'accompagne d'une augmentation de poids corporel, d'une bradycardie persistante, d'une apathie ou d'une émotivité réduite, d'une diminution du désir sexuel, d'un épuisement physique et mental, d'un œdème chronique, d'une constipation, d'une peau sèche, etc. L'hypothyroïdie provoque souvent la stérilité. L'immunité est réduite, ce qui provoque des maladies infectieuses fréquentes. Le renouvellement des tissus ralentit, ce qui conduit à leur vieillissement.

Étant donné que la maladie a un début gommé et évolue très lentement, elle est rarement diagnostiquée au cours de la période initiale. Les premiers symptômes de l'hypothyroïdie ressemblent à ceux de la fatigue chronique, de la dépression, de l'épuisement du corps à la suite d'une maladie infectieuse, etc.

  • Gingembre Tous les matins et après le déjeuner, mangez une cuillerée à thé de gingembre en poudre, lavé avec du thé chaud ou de l'eau. Vous pouvez ajouter cette quantité de gingembre dans les aliments en assaisonnement. S'il y a du gingembre frais, sa dose quotidienne devrait être de deux cuillères à soupe. La durée du traitement est de 40 jours.
  • Aronia Nous devons prendre un kilo d’aris frais, laver les baies, émincer et mélanger avec du sucre dans des proportions égales. Prendre trois fois par jour, une cuillère à café, quel que soit le repas. La durée du traitement est de 6-8 semaines.
  • Cocktail Versez une cuillère à soupe d'herbe hachée Durishnik ordinaire, versez 500 ml d'eau bouillante et laissez bouillir pendant cinq minutes. Retirer du feu, verser dans un thermos et insister 4 heures. Buvez un demi-litre de bouillon par jour. Vous pouvez ajouter le volume quotidien spécifié d'herbe en poudre sèche aux plats préparés. La durée du traitement est déterminée par le médecin (en fonction du niveau d'hormones thyroïdiennes).
  • Potentilla blanche. Pour la préparation des médicaments doit être utilisé la racine d'une plante de deux ans et plus. Coupez 50 g de racine de potentille blanche, versez 100 ml de vodka et fermez bien dans un plat en verre. Insister 20 jours. Prenez la teinture de 20 gouttes par jour avec du lait. Si nécessaire, pendant 10 à 12 jours, la dose quotidienne peut être augmentée à 30 gouttes.
  • Jus de pissenlit. Jus lacté de tiges de pissenlit fraîches mélangées avec du miel dans un rapport 1: 1. Prenez deux cuillères à soupe deux fois par jour. Le matin, faites des compresses sur la thyroïde en diluant le jus de pissenlit avec l'huile de lin: 2 parties de jus - 1 partie d'huile. Temps d'exposition 2 heures. La durée du traitement est de 20 jours.
  • Jus d'argousier. Le jus doit être préparé immédiatement avant l'ingestion, en pétrissant des fruits frais de l'argousier et en les mélangeant en deux avec de l'eau. L'huile libérée au cours de cette opération doit également être prise par voie orale avec le jus. La dose thérapeutique quotidienne est de 500 ml de jus mélangé avec de l’eau (250/250). La durée du traitement est de 60 jours.

Hyperthyroïdie (maladie de Basedow)

L'hyperthyroïdie est une activité accrue de la glande thyroïde. Une quantité excessive de ses hormones améliore les processus métaboliques, ce qui conduit très rapidement à l'épuisement. Le cœur est soumis à un stress intense, à une tachycardie marquée, à une arythmie. Douleur cardiaque fréquente. Au début de la maladie, une personne peut devenir plus jolie, même plus jeune. Cependant, très vite, le travail «à grande vitesse» entraîne l'épuisement de toutes les réserves, ce qui affecte négativement son apparence.

Thyrotoxicose se développe avec le travail prolongé amélioré de la glande thyroïde ou l'augmentation de la sensibilité des tissus à ses hormones. La maladie peut avoir trois degrés de gravité et se caractérise par une tachycardie de 100 battements ou plus par minute, une perte de poids, une motilité intestinale accrue, une transpiration accrue et une sensation de faim constante. Souvent, le désir sexuel est fortement accru, ce qui peut provoquer un comportement anormal. Après un certain temps, une exophtalmie se développe - un symptôme spécifique de la thyréotoxicose, qui se manifeste par une saillie des globes oculaires. Cela se produit à la suite d'un œdème du tissu adipeux de l'orbite, qui pousse littéralement les globes oculaires hors des orbites. La glande thyroïde peut être agrandie ou maintenue dans une taille normale.

  • Le papillon de nuit. Versez trois cuillères à soupe d'herbes fraîches dans un bocal en verre contenant 300 ml d'huile de lin tiède, fermez bien et laissez reposer 10 jours dans un endroit chaud. Filtrer l'extrait et prendre une cuillère à soupe deux fois par jour.
  • Hawthorn Dans un thermos, verser 400 ml d’eau bouillante dans deux cuillères à soupe de fruits d’aubépine et laisser reposer pendant deux heures. Prendre 100 ml 4 fois par jour. Le cours du traitement n'est pas limité.
  • Collection n ° 1 pour la correction de l'activité excessive de la glande thyroïde Composition de la collection: 20 g de racine d'élecampane, feuilles de menthe poivrée, violettes tricolores, lime, 40 g de partie aérienne d'Hypericum, feuilles de plantain, églantines, camomille médicinale, 30 g de guimauve séchée Moudre tous les composants. Cuisson Préparez une cuillère à soupe de la collection dans un thermos 500 ml d’eau bouillante, laissez reposer pendant huit heures. Prenez des portions arbitraires en buvant un demi-litre de perfusion par jour. La durée du traitement est d’au moins 20 jours, la possibilité de le déterminer est déterminée par le médecin.
  • Collection numéro 2 pour la correction de l'hyperthyroïdie. Le médicament est utilisé si nécessaire, un traitement continu à long terme avec des herbes. Tous les 20 jours, remplacez le numéro de collection 1 par le numéro de collection 2. Ingrédients: 3 parties de fleurs de tilleul, calendula, 2 parties de feuilles de plantain, pochuchny alpiniste, fleurs de camomille, 1 partie de millefeuille, oiseau alpiniste, graine d'aneth, feuilles de menthe poivrée. Cuisson Versez une cuillère à soupe de la collection dans 300 ml d'eau, mettez au bain-marie, laissez mijoter pendant 40 minutes. Strain. Prendre des médicaments pendant la journée en portions arbitraires.
  • Racine de Marin. Bien broyer 200 g de racine de martin fraîche, verser 300 ml d’alcool et laisser reposer 20 jours. Filtrer la teinture et prendre une cuillère à café deux fois par jour avec un verre d'eau tiède. Pendant cette période, il est également utile de prendre la teinture blanche de potentille (décrite ci-dessus), une cuillerée à thé par jour.

Et la thyroïdite auto-immune

Ceci est un processus pathologique dans la glande thyroïde de nature auto-immune, qui conduit à la destruction de son tissu fonctionnel. Peut provoquer une hyperplasie (goitre) ou une atrophie de la glande. Le plus souvent, la glande est modérément dilatée et présente des signes légers ou modérés d'hyper ou d'hypofonction. Avec une absence prolongée de traitement, le processus progresse de manière marquée.

  • Thréoïdite auto-immune chronique (goitre de Hashimoto): une infiltration lymphoïde progressive du tissu thyroïdien entraîne son atrophie. Pendant longtemps, peut être asymptomatique.
  • Thyroïdite post-partum. Il survient 14 semaines après la naissance sous forme de thyrotoxicose, et un mois plus tard, il est remplacé par une hypothyroïdie. Plus souvent guéri bientôt. La probabilité de développer une thyroïdite auto-immune chronique est de 30%. Le travail répété augmente considérablement la chronisation de la maladie.
  • Thyroïdite induite par les cytokines. Le tableau clinique de la maladie est similaire à celui de la thyroïdite post-partum. La cause devient un traitement intensif avec des préparations d'interféron.
  • Thyroïdite subaiguë. La destruction du tissu thyroïdien s'accompagne d'une douleur aiguë au cou et des symptômes d'une maladie infectieuse aiguë.
  1. Traitement des jus de thyroïdite. Composants du jus: carottes 300 g, betterave rouge 100 g, huile de lin 30 ml. Jus cuire juste avant la réception, deux fois par jour. Les traitements durent deux mois, avec une pause de deux semaines.
  2. Céleri au citron et à l'argousier. 300 g de feuilles de céleri, un citron, 200 g d'argousier. Pressez le jus frais de céleri, d'argousier et de citron, et mélangez. Cuire et prendre ce jus deux fois par jour. Le traitement dure deux ans, tous les 40 jours, une pause de cinq jours.
  3. Teinture de boutons de pin de la thyroïdite auto-immune. Versez des bourgeons de pin frais dans un pot d'un demi-litre, versez-y aussi de la vodka afin qu'elle recouvre complètement la matière première, fermez bien le pot et placez-le dans un endroit chaud pendant 20 jours. Filtrer la teinture finie et bien presser la matière première. Utilisez la teinture pour les lotions et les compresses. Faites des lotions trois fois par jour ou une fois par jour, appliquez une compresse sur la région de la glande thyroïde pendant 30 minutes. La durée du traitement est de 20 jours. Répétez le traitement après une semaine. Passez deux cours par an.
  4. Teinture à deux composants avec bile. Préparez une teinture de vodka à partir de chélidoine et de persil: 500 ml de vodka, 50 g de chéline aux herbes hachées, 100 g de persil haché aux herbes; Insister dans le verre dans un endroit chaud pendant 10 jours. Filtrer la teinture, égoutter la matière première, ajouter 20 g de bile d'ours broyée, bien mélanger. Prenez le médicament 20 gouttes deux fois par jour. Pour un traitement - une portion de teinture. Si nécessaire, répétez le traitement après un mois.

Cancer de la thyroïde

Lors du diagnostic du goitre nodulaire, il existe toujours une suspicion de cancer, malgré le fait que moins de 5% des tumeurs de la thyroïde sont malignes. En outre, les médecins craignent la renaissance de ganglions bénins (adénomes) dans les tumeurs malignes. Par conséquent, la principale méthode de traitement de toutes les tumeurs de la thyroïde est leur ablation chirurgicale. Habituellement, cette méthode est associée à la radiothérapie et à la chimiothérapie.

  • Ail au lait. Hacher la tête de gros ail, placer dans 500 ml de lait, mettre le mélange au four à la température minimale et chauffer pendant deux heures. Une fois la perfusion refroidie, ajoutez-y cinq gouttes de teinture d'esprit iodée. Prenez le médicament 100 ml deux fois par jour.
  • Celandine Deux cuillères à soupe d'herbes hachées chélandine versez 500 ml d'alcool médical, insistez 10 jours. Prenez une cuillerée à thé de médicament deux fois par jour avec du lait. La durée du traitement est de 40 jours.
  • L'avoine Versez un demi-verre de paille d'avoine dans 500 ml d'eau et laissez bouillir pendant 10 minutes. Filtrer la décoction et prendre des portions arbitraires, en buvant tout au long de la journée. Cake paille, égoutté du bouillon, attacher à la glande thyroïde, couvrir avec une toile cirée, réchauffer et laisser reposer pendant trois heures, vous pouvez passer la nuit. Ce traitement dure deux mois.
  • Collection pour la prévention des récidives du cancer de la thyroïde. La composition de la collection: 30 g de fruits kardariikrupkoy, 30 g d'herbe broyée millepertuis, 20 g d'absinthe broyée, 20 g de cônes de houblon. Préparez quotidiennement la perfusion dans un thermos: deux cuillères à soupe de la collection, 500 ml d’eau bouillante; insister 10 heures. Prendre 100 ml trois fois par jour. Cours préventif - 20 jours.
  • Jus de betterave à la chélidoine. Préparez 200 ml de jus de betterave rouge, hachez une cuillère à thé de fines herbes de chélidoine et versez le jus. Insister dans une banque fermée pendant deux heures, sous pression. Buvez du jus de betterave en deux doses tout au long de la journée. Traiter tous les jours pendant 20 jours. Après une pause de cinq jours, répétez le cours. La durée totale du traitement est déterminée par le médecin.

Autres recettes

  • Jus de pomme de terre. Il est nécessaire de boire un demi-verre de jus fraîchement pressé chaque jour pendant une demi-heure avant de manger des aliments. Le cours de prendre des fonds - trois à quatre semaines.
  • Sea Kale Cette méthode n'est valable que pour le goitre endémique et si la fonction thyroïdienne est réduite. La poudre d’algues doit être prise quotidiennement par une cuillère à thé avant de se coucher, de boire de l'eau et après avoir pris ce médicament, vous ne mangez rien. Le traitement devrait durer deux à quatre semaines.
  • Traitement de la maladie grave à l'aide de jus d'agripaume mélangé à de l'alcool. Il est nécessaire de prendre des plantes d’huile de terre fraîches, de les hacher, puis de presser le jus et de mélanger ce jus avec de l’alcool à des fins médicales dans un rapport de deux à trois. Prenez 20-30 gouttes de teinture, en fonction de la gravité de l'état du patient, diluez-les avec deux cuillères à soupe d'eau et prenez quotidiennement trois fois par jour, une demi-heure avant les repas. Le traitement devrait durer 6-8 semaines.
  • Traitement du goitre avec fonction thyroïdienne hypertrophiée. Vous devez prendre les fleurs d’aubépine rouge, les verser avec 70% d’alcool dans un rapport de un à dix, insistez une semaine. Prendre 2 à 30 gouttes par quart de tasse d'eau 3 à 5 fois par jour après une demi-heure après un repas. La durée du traitement est de 4 à 6 semaines.
  • Écorce de chêne. Il est très utile d'essuyer le cou, en particulier la région de la thyroïde avec de l'écorce de chêne fraîche. Il est préférable de le faire en association avec d'autres médicaments.

Autres articles sur la thyroïde:

Thyroïdite auto-immune - comment reconnaître et guérir

La thyroïdite auto-immune (thyroïdite, thyroïdite lymphomateuse, maladie de Hashimoto, AIT) est une inflammation de la glande thyroïde accompagnée de la destruction de ses cellules et de la perturbation de la production d'hormones. La maladie provoque souvent le développement d'un goitre (hyperplasie) ou d'une atrophie de la thyroïde. La maladie est due à une augmentation des lymphocytes et des anticorps dans le corps.

Les symptômes de l'AIT au début de la maladie sont légers. Gêne observée dans la gorge et le cou. Dans l'hyperthyroïdie (augmentation de la production d'hormones), il existe des signes d'intoxication du corps par des produits de dégradation des tissus des glandes endommagées.

Thyroïdite auto-immune et ses symptômes

Lorsque les patients atteints de thyroïdite auto-immune souffrent: transpiration excessive, palpitations, hypertension artérielle, détérioration de la mémoire, confusion, fatigue, irritabilité.

Avec une quantité réduite d'hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie), on observe: peau sèche, ongles cassants, chute des cheveux, réaction lente et parole. La maladie s'accompagne souvent de troubles aux intestins et à l'estomac, ainsi que de manifestations d'insuffisance cardiaque, de défaillances menstruelles et du manque d'attirance sexuelle chez les femmes.

Avec le moindre symptôme et la confirmation de la maladie, la thyroïdite auto-immune devrait commencer le traitement de la glande thyroïde.

Traitement populaire de la thyroïde - phytothérapie

Les méthodes classiques en médecine utilisent souvent un traitement hormonal substitutif. Cependant, certains remèdes populaires pourraient constituer une bonne alternative à ce traitement. Ils sont particulièrement acceptables pour l'hypothyroïdie lorsque les hormones thyroïdiennes thyroïdiennes ne sont pas suffisamment sécrétées. Il existe des recettes populaires qui aident à activer la glande et à améliorer la santé. Considérez les méthodes de traitement à domicile les plus efficaces qui ont porté leurs fruits de manière fiable dans la pratique de guérison séculaire.

Baumier aux noix

Le traitement le plus populaire contre la thyroïdite auto-immune est la noix. Le plus souvent, c'est de la teinture préparée. Pour cela, prenez trente fruits encore verts. Écrasez-les et ajoutez 200 ml de miel frais (variété de fleurs) et un litre de vodka.

Ensuite, toute la composition est soigneusement mélangée et mise deux semaines dans un endroit sombre, sans oublier de secouer de temps en temps. Après deux semaines de perfusion, le médicament est filtré.

Le «baume» prêt se prend une fois par jour le matin dans une cuillère à soupe 30 minutes avant un repas. Il est recommandé de suivre au moins 3 cycles de traitement avec ce remède.

Chou marin et son application

Cela aidera à activer les fonctions de la thyroïde et des algues. Il doit être consommé frais et ses propriétés curatives apparaîtront encore plus dans une telle teinture.

Chaque soir, pour la préparation d'une nouvelle portion de médicament, prenez la cuillère (thé) des ingrédients concassés suivants:

  • Herbe de Pulmonaire
  • chou marin
  • poivron rouge.

Versez un tel mélange sec avec une tasse d'eau bouillante et laissez infuser dans un thermos jusqu'au matin. Puis filtrez et prenez le médicament avant les repas (une demi-heure) en trois doses au cours de la journée.

Traite la citronnelle

Prenez deux cuillères à soupe de feuilles de citronnelle broyées et versez-les avec 100 ml d'alcool à 70%. Le médicament insiste dans un endroit sombre pendant deux semaines. (Pendant la journée, la bouteille contenant la composition est secouée au moins trois ou quatre fois). Ensuite, l'outil est filtré et pris. La méthode d'administration et la posologie recommandées: le matin et à l'heure du déjeuner 50 à 60 minutes avant un repas, prendre 20-25 gouttes de teinture, en la diluant avec de l'eau. La durée du traitement dépend de la gravité de la maladie et peut aller de 7 à 30 jours.

Coq

Avec la fonction thyroïdienne réduite dans la thyroïdite auto-immune doit être pris décoction de la cocklebur. Il est préparé comme suit: pour 0,5 litre d'eau bouillante, prenez une cuillère à soupe de matière première végétale broyée. La composition est bouillie à feu doux pendant cinq minutes puis insister au moins quatre heures dans un thermos. Pendant la journée, tout le bouillon est bu, et le soir on prépare un nouveau lot. Il est également recommandé d’ajouter du cocklebur sec haché comme complément alimentaire aux salades et autres plats.

Active la production d'hormones par le gingembre thyroïdien. Il devrait être consommé sous forme de poudre deux fois par jour, 1 cuillère à café, lavé avec du thé chaud, de l'eau ou du lait. La durée du traitement est d'un mois. Après 5-6 mois, il peut être répété.

Simple et efficace

Arrêter ou ralentir les processus pathologiques de la glande thyroïde est un remède populaire. Prenez 350 g de céleri frais, 200 g d’argousier, un gros citron. Presser le jus et mélanger. Divisez-le en deux et buvez une demi-heure avant les repas. La durée du traitement est d'un à deux ans. Tous les mois et demi devraient faire une pause de 5 à 7 jours.

Un remède efficace contre la thyroïdite auto-immune est la teinture biliaire à deux composants. Prenez 50 g de chélidoine fraîche et 120 g de plateaux de persil. Tous écrasés et versé un demi-litre de vodka. Une bouteille de teinture dans l'obscurité pendant 7 à 10 jours. Après cela, le liquide est drainé, le matériel végétal est pressé et versé dans une teinture de 25 ml de bile d'ours. Tout est mélangé. Prenez une teinture de guérison deux fois par jour: 20 gouttes. Lorsque le traitement est terminé, vous devez faire une pause et répéter le traitement.

Cela aidera à ajuster le travail de la racine thyroïdienne Potentilla. Pour ce faire, prenez 50 grammes de matières premières broyées de la plante et versez 100 ml d'alcool dilué jusqu'à 40%. Insister dans un flacon de verre de couleur sombre pendant 25 jours. Le médicament fini est pris 20 gouttes une fois par jour.

Remède extérieur

Si les glandes thyroïdiennes sont douloureuses, il est recommandé de les lubrifier avec un tel remède traditionnel. Ils prennent des boutons de pin, les hachent et les remplissent d'un pot de 0,5 litre. Ensuite, il est versé dans une solution diluée d’alcool ou de vodka jusqu’à 40%. Trois semaines permettent de brasser dans un endroit sombre. Ensuite, le liquide est drainé et filtré, et le matériel végétal est pressé à travers de la gaze. Cette maison «iode» lubrifie le cou dans la région de la glande enflammée ou élargie au moins deux fois par jour.

Jus de thérapie et de régime

La thyroïdite donne de bons résultats avec la falcothérapie:.

Ce mélange de jus a particulièrement fait ses preuves. Essorez: 150 g de jus de carotte et 50 g de jus de betterave. Mélangez-les et ajoutez 25 ml d’huile de lin naturelle. Cette portion devrait être consommée deux fois par jour pendant deux mois. Ensuite, vous devriez faire une pause de deux semaines et continuer avec le guérisseur.

Arrête la destruction des cellules thyroïdiennes d'un mélange de jus de chou et de jus de citron. Pour un demi-verre de jus de chou fraîchement pressé, prenez 2 cuillerées à thé de jus de citron. Au cours de la journée, buvez au moins deux portions de cette boisson. La durée du traitement est de trois mois.

"Réveille" un jus d'argousier glacé de la thyroïde. Ce jus est pris 1: 1 sous la forme diluée avec de l'eau. Pendant la journée, vous devriez boire au moins 400 millilitres d'une telle boisson.

De bons résultats dans le traitement de la fonction thyroïdienne réduite donnent une recette si populaire. Prenez de jeunes feuilles fraîches de pissenlit. Pressez le jus et ajoutez-y du miel. Pour deux cuillères à soupe de jus aura besoin du même produit d'abeille. Divisez la composition obtenue en deux parties et utilisez-la deux fois par jour.

Il est utile de boire dans la thyroïdite auto-immune du jus de pomme de terre frais. Il est consommé 40 minutes avant un repas dans 100 ml. Le cours de traitement: au moins un mois.

Lorsque la thyroïdite devrait manger plus d'aliments contenant de l'iode: chou marin, foie de morue, hareng, thon. Certains fruits contiennent suffisamment d'iode: bananes, kaki, raisins, ananas, citrons, oranges et fraises. Devrait manger des aliments moins gras et sucrés. Il est utile d'inclure dans le menu alimentaire et les fibres. Il en existe beaucoup dans les légumineuses, les légumes frais et le pain aux céréales. Les fibres alimentaires aident à normaliser le travail de l'intestin en nettoyant le corps des toxines et des toxines.

Pour éviter les conséquences indésirables de la maladie, le traitement par des remèdes populaires doit être effectué sous la surveillance d'un endocrinologue.

Vous Pouvez, Comme Pro Hormones